Naufrage Golfe de Fos

Mauvaise nouvelle

www.lci.fr[...]57.html

L'équipage
23 déc. 2019
23 déc. 2019

Holà,
Golfe de Fos avec du sud,mauvaise limonade...
Dans les gros coups de vent on a déjà eu à l'entrée du chenal du port des vagues de 3 mètres...
Et débris en tout genre dans l'eau charriés par le Rhône...
Ca plus la côte super basse à l'entrée et le banc de sable piegeux de l'entrée, la "Gracieuse", ou les mats de l'épave sont encore visibles.
Rester dans le large chenal exterieur d'entrée n'est si facile des fois,le chenal fait un arrondi et c'est un peu trompeur.
Je connais pourtant mais avec la fatigue on fait parfois des erreurs d'appréciation, surtout la nuit il y a des feux partout...

23 déc. 2019

Tout à fait d'accord.
D'ailleurs je me souviens qu'une des premières fois ou je suis rentré de nuit à PSL en cherchant l'entrée du chenal je me suis trompé en pensant que le feu qui se trouve au bout de la digue qui borde le canal était rouge, car bâbord. Eh bien non ! Il est blanc !

24 déc. 201924 déc. 2019

Triste pour ce marin la veille de Noël

24 déc. 2019

Naufrage ou homme à la mer ?

L'événement, certes regrettable, c'est produit vendredi dernier, dans des conditions météos très mauvaises et suffisamment diffusées. Sortir en mer n'était pas très recommandé.

24 déc. 2019

Tout a fait pour quoi sortir dans ces conditions météorologiques ?

24 déc. 2019

Holà
On ne sait pas s'ils sortaient ou rentraient ??
C'est surtout le fait de rentrer qui est piegeux dans ce coin là...
Et très rarement, peut-être 5/6 fois par an ?,un brouillard maritime couvre tout le golfe,jusqu'à Carro,d'une épaisse couche dense de brume...
Une fois on a eu ça en partant,en plus durant une grève des dockers,avec des dizaines de cargo au mouillage en attente...
On slalomait entre les monstres qu'on ne voyait qu'au dernier moment,avec la sécurité de l'ais heureusement...

24 déc. 2019

Je navigue souvent dans ce coin et quand il y a une mauvaise visibilité les gros fond marcher leurs corne

24 déc. 201924 déc. 2019

Excusez moi pour la nuance, plutôt que "Sortir en mer n'était pas très recommandé." j'aurai dû écrire : "Etre en mer"...
Quand la météo s'annonce mauvaise on se met à l'abri.
Maintenant, avec 30 Nds de vent, il ne devait pas y avoir beaucoup de brouillard...

24 déc. 2019

Grosse mer

24 déc. 2019

Apparemment ils venaient d'acheter le voilier et partaient sur Port Leucate .

www.actualites-du-jour.eu[...]4784544

25 déc. 2019

.
Bien triste...
.

25 déc. 2019

Bien triste, mais on ne joue pas avec la mer

26 déc. 2019

Triste drame de mer.

Qui doit nous rappeler que convoyer un bateau ne doit pas nous amener à accepter des conditions de mer déraisonnables. Doit-on d'ailleurs accepter de partir dans des conditions plus marginales que si c'était pour une croisière ?

26 déc. 2019
26 déc. 2019
02 jan. 2020

Est-ce l'heossien qui demandait conseil pour son convoyage récemment??

03 jan. 2020

J'y ai pensé tout de suite, mais il ne semble pas...

03 jan. 2020
03 jan. 2020
04 jan. 2020

Je suis de port de bouc et sortir par ce vent d est et ces 35 noeud c était de la folie de la pure inconscience surtout sur un bateau nouvellement acheté et de nuit
Du pur suicide

05 jan. 2020

Un peu dur comme commentaire. Connais tu l'équipage et le bateau?

05 jan. 2020

Non mais je connais les lieux et il fessais très très mauvais temps

06 jan. 2020

J'ai aussi essuyé 30nds d'est au large de cap couronne en sortant de fos et j'en suis revenu (en plus j'étais pas le seul sur l'eau).
Effectivement ça brasse et j'ai du abandonner et fuir vers port Nap.
Mais ils ont peut-etre aussi joué de malchance avec une mauvaise vague.
Je trouve l'article très "presse à sensation" en tout cas très orienté et non factuel.

05 jan. 2020

Quel est le type du voilier concerné? Qu'est ce qui lui est arrivé ?

05 jan. 2020

Tous les dètails seront certainement dans le prochain bulletin de la SNSM

05 jan. 2020

La SNSM n'indique jamais le type du voilier.

05 jan. 2020

Exact, ils donnent le nom et la longueur du bateau?

05 jan. 2020

Dernier article paru hier...

05 jan. 2020

Dommage que tu n'aies pu faire un copier/coller de l'article pour ceux qui ne sont pas abonnès.

05 jan. 202005 jan. 2020

"Deux semaines après la disparition d'un quinquagénaire au large de Fos-sur-Mer, les circonstances de ce drame qui a failli coûter la vie à deux autres plaisanciers et mobilisé d'importants moyens pour les secourir, s'avèrent si déconcertantes, que même l'hypothèse criminelle a un temps été envisagée. "Ça ne pouvait vraiment que mal tourner", souffle-t-on, encore sidéré, dans les couloirs du parquet d'Aix-en-Provence, tandis que le corps de la victime est toujours recherché.

Ce plaisancier, un ancien sous-marinier âgé d'une cinquantaine d'années, était venu à Martigues avec son épouse et son beau-frère, le 20 décembre dernier afin d'acheter un voilier. Le couple prévoyait de revenir à Port Leucate, dans l'Aude, à bord de sa nouvelle embarcation, sur laquelle il comptait passer le plus clair de sa retraite.

Un homme à la mer, puis deux
À la veille de l'hiver, le temps n'était toutefois pas vraiment à la plaisance, avec une mauvaise visibilité et des creux de six mètres au large. Pourtant sitôt les formalités administratives accomplies, en fin d'après-midi, le petit groupe, peut-être grisé par sa nouvelle acquisition, avait fait fi de tous les avertissements sur place et largué les amarres.

L'inévitable s'est produit quelques milles plus loin, alors que le voilier se trouvait encore dans le golfe de Fos, mais déjà en difficulté, dans une mer déchaînée, qui plus est à la nuit tombée.

L'un des occupants, qui ne portait ni gilet de sauvetage ni ligne de vie, est soudain passé par-dessus bord, puis le "capitaine" est à son tour tombé à l'eau, laissant son épouse seule à bord, paniquée.

Incapable d'utiliser la radio de bord pour alerter les secours, navigant maladroitement au moteur - elle manquera de peu d'assommer son frère, toujours à l'eau - la quinquagénaire s'est alors dirigée vers les navires de commerce au mouillage dans le golfe de Fos, espérant être repérée. Jusqu'à ce que l'équipage du German bay, un cargo battant pavillon de La Barbade, découvre le voilier drossé par la houle contre sa coque et donne l'alerte, vers 19 h, après avoir secouru la plaisancière.

Retrouvé sur une bouée
Plusieurs embarcations ont aussitôt été mobilisées par le CrossMed, vedettes de la SNSM des marins-pompiers et de la gendarmerie maritime, hélicoptères de la Sécurité civile et de la Marine nationale...

C'est finalement l'une des pilotines de Fos qui a retrouvé le frère de la plaisancière, agrippé à une bouée de signalisation du chenal, survivant, malgré son long séjour dans une eau à 16ºC, quoique en état d'hypothermie avancée. Mais le mari est lui toujours porté disparu.

En parallèle, la gendarmerie maritime a ouvert une enquête, sous la houlette du parquet d'Aix, afin d'établir les circonstances d'une sortie en mer qui avait toutes les chances de mal se terminer.

Mais ni les recherches de traces de sang à bord du voilier, ni l'expertise de son moteur, pas plus que les auditions n'ont permis d'expliquer ce drame autrement que par l'inconscience la plus totale de ses protagonistes".

La Provence du 4.1.20

06 jan. 2020

Merci pour l article

Abasourdi

05 jan. 2020

Desfous

05 jan. 2020

Merci didius
Effarante, cette histoire...

05 jan. 2020

Ancien sous-marinier. Faut croire que sous l'eau, la navigation est plud calme...

06 jan. 2020

pas faux....

05 jan. 2020

Je ne sais pas ce que c’était comme bateau, mais il y a peu de mer qui ne soient pas navigable... encore faut il être équipé et préparé.

Pas de gilet, pas de ligne de vie, équipage pas capable de faire une procédure MOB, ou même de communiquer par VHF... bref

Toutes mes condoléances à la famille.

05 jan. 2020

Dans le Golfe de Fos ils étaient abrités avec un gros clapot, au large mer énorme fetch depuis la Corse, fonds peu profonds

Le fait de savoir qu’ils seraient au portant a du jouer dans la prise de décision fatale

05 jan. 2020

Le problème, c'est qu'avec ce temps, ils auraient de toutes façons eu beaucoup de mal à entrer dans les port de Leucate (ou de n'importe quel autre port du Languedoc, à part Port Camargue, Sète, Port la Nouvelle ou Port Vendre) parce qu'ils sont impraticables par forte mer.

Prendre la mer, c'est anticiper, et les prév météo sont là pour ça. Là, ne pas anticiper que ça serait la grande marmite au large de Fos, c'est déjà fort, mais se dire qu'on allait traverser le golfe du Lion et entrer dans un port de l'Ouest comme dans le parking du supermaché, c'est... inoui ? Je sais pas quel mot employer...

Alors, Cedric oui, on peut parler de ligne de vie, de VHF ou je ne sais quoi, mais avant tout, je pense qu'il faut parler d'humilité.

Pour l'anecdote, ça fait trois mois que je regarde les fichiers météo d'un peu plus près que d'habitude parce que vais devoir convoyer très bientôt mon bateau d'Italie à Gruissan (juste à côté de Leucate, justement), en me demandant chaque deux ou trois jours quel chemin je prendrai pour préserver Madame qui est peu amarinée (et accessoirement quel chemin je prendrai moi pour me faire plaisir et gagner une heure ou deux - bien futiles - sur ce convoyage).

Et bien, pendant cet épisode, le chemin était très clair : vers le quai, en doublant les amarres, qu'il y ait madame à chouchouter ou pas !
J'aime assez me prendre des seaux d'eau salée dans la tête de temps en temps, mais certainement pas de devoir les avaler jusqu'au dernier.

06 jan. 202006 jan. 2020

Bien d accord avec toi
En plus quand tu viens de martigues
Et que tu sors dans le golfe de Fos, tu as l est face à toi l'est, tout au long de sa traversée avec des deferlantes dues aux fond de 30 m
Ça devait être les montagnes russes car tu es obligé d être au moteur assez lontemps entre les pétroliers- methaniers au mouillage, le chenal d accès, et les bancs de sables à éviter pour aller vers gruissan. Il ont du passer un sale moment sur un bateau, neuf, non connu, non amarinès, de nuit, bref de la pure inconscience.

Non,
Si tu sors du golfe de Fos en venant du canal de Caronte, tu n'as pas "l'Est face à toi",
ou alors la terre a tourné ? Chaque fois que j'ai fais cette route, je l'avais plus dans le dos que dans le nez, "tout au long de sa traversée"...

06 jan. 2020

Effectivement le vent appelé est à la sortie du canal est plutôt sud est voir sud sud est il y prend cette direction après le siciè.
Mais tu l as bien dans le pif tu romontes vers la carro ou arlette

06 jan. 202006 jan. 2020

opera : tu romontes vers la carro ou arlette

Arlette info ! 🤣
Je dirais plutôt "descendre vers Carro ou Les Arnettes" ! Et tu remontes le vent E/SE en ayant cette destination et venant du fond du golfe !

06 jan. 2020

Tu a avais le mistral pas l est

06 jan. 2020

Je ne commenterai pas ce drame.

@roc
On peut naviguer en hiver en méditerranée, je l'ai fait, comme beaucoup ici, pendant des années. Mais à une condition "nécessaire et suffisante" : ne pas être tenu par le temps, pas de date ni de RV à respecter.
On prend la dernière météo juste avant de partir et si elle est pas bonne, incertaine ou si on le sent pas dès qu'on est dehors, sorti de l'abri, on fait demi-tour ! ou un saut de puce, c'est pas les ports qui manquent !

Et sur nos côtes françaises, on se méfie surtout du vent d'Est... bien plus difficile à gérer que le mistral ou la tramontane.

06 jan. 2020

@Flora :
Je n'ai pas dit le contraire, j'ai même dit exactement la même chose que toi dans un autre fil (celui du ketch acier belge, qui se transforme à l'occasion en Oceanis 370 grec) !
Faut se méfier quand même des sauts de puces : parfois, il faut arriver à sauter une peu loin.

06 jan. 2020

Hello @ roc,
J'ai répondu à ton post précédent parce que j'avais cru comprendre que tu te posais des questions à propos du convoyage à venir en hiver...

06 jan. 2020

Franchement quel inconscience de sortir dans des conditions pareilles. Cette sortie était vouée a l’échec mais sur 3 personnes incroyable d'avoir de tels comportements suicidaires

06 jan. 2020

Holà,
Vent d'est je ne sais pas ( c'est rare pur est,il est toujours dévié un peu),mais si c'est un peu sud est,violent depuis plusieurs jours,la houle rentre et on voit les trains de vagues arriver...
Je le répète, ça déferle à l'entrée de la digue qui est pourtant totalement au fond du golfe,avec un fetch de plusieurs miles à l'est qui accentue le phénomène.
Je ne suis jamais allé à la pointe d'entrée où le chenal commence mais si c'est comme à la plage extérieure (plage Napoléon),ça devait être l'apocalypse...
Quand c'est fort en sud ou sud-est on n'y voit plus l'horizon, barré par des vagues qui déferlent de partout tellement les fonds sont bas.En planche c'est insortable,c'est pour cela qu'on se rabat sur l'intérieur du golfe,la plage Olga pour les connaisseurs.
Les fonds dans la partie sud du golfe de Fos sont aussi ultra faibles,ceux qui sont passés par la passe de Port Nap pourront le confirmer, on voit les pêcheurs pieds dans l'eau à quelques mètres du chenal...
Sortir du golfe avec Mistral est par contre securit, on a le vent avant la houle et le temps de se préparer si on est conscient de ce qui se passe dehors.

15 jan. 2020

Jpg55 Je partage ton point de vue. Partir dans de telles conditions , il ne faut pas s'étonner. Encore une fois sans jugement. Que ça serve au suivants.

06 jan. 2020

Si l'on compare avec les accidents en aviation privée :
La cause n°1 est celle donnée par Flora : on veut arriver coûte que coûte, et l'on se fait piéger par la nuit, la météo, ou les deux.
Ensuite être à plusieurs est à mon sens plus dangereux : on finit tous par se convaincre que c'est bon, on se sent plus en confiance conforté par la présence des autres, donc on y va, alors que seul on serait resté au bar.

06 jan. 2020

Un peu paradoxal "être à plusieurs est... plus dangereux" :
Tout dépend du degré d'expérience de chacun... on peut facilement retourner ton affirmation.

L'important dans le mauvais temps, c'est un chef de bord reconnu et respecté par ses équipiers.

06 jan. 2020

il y a eu un article dans V&V décrivant un échouage de voilier, équipage de marins tous très compétents et ayant l'habitude de naviguer ensemble. Chacun pensait que l'autre avait fait le calcul de marée...
UN chef de bord, moins compétent que chacun d'eux aurait fait le calcul et ne se serait pas échoué.
il y a d'autres exemples bien sur plus personnels.
tu as dit ce qui est important : UN chef de bord, dont la compétence est reconnue par les autres.
Pour revenir à l'aviation, dans mon ancien aéro-club, un avion s'est posé trop long et est rentré dans la barrière, sans blessés. 2 pilotes à bord, de compétence identique. avec un seul, celui-ci aurait remis les gaz.

06 jan. 2020

Tu as raison pour ces exemples bien particuliers.

06 jan. 2020

Cela ne sert à rien de lui mettre la tête sous l'eau(sans jeu de mot), le pauvre a payer le prix fort et a entrainer une seconde victime et la survivante va surement avoir beaucoup de mal à s'en remettre. Cela me fait penser à ce couple du Havre, parti chercher la nidification des oiseaux autour du monde, qui a aussi fini par un naufrage, mais sans victime. Je connais des bateaux(avec enfants!!) qui partent comme cela et la chance fait qu'ils arrivent à bon port!!!

06 jan. 2020

Quand on ne connait pas le coin on peut être surpris, mais parfois la mer dans ces parages n'est tout simplement pas navigable, même avec un bon bateau, bien équipé et bien mené. J'ai en mémoire une Port de Bouc-Porquerolles dans les années 80 où à bord de notre Sun Fizz, vainqueur de la SNIM, de Novembre à Hyères, du challenge de l'étang de Berre, nous avons du abandonner et nous réfugier à Cassis, le Sun Fizz venait à deux reprises de mettre son mat dans l'eau, l'anémo bloqué à 60 knts, la mer n'était qu'un tapis d'écume...indescriptible !
Voilà quand on est passé par là on sait, par vent d'est on reste au ponton, point barre.

06 jan. 2020

J adhère

06 jan. 2020
06 jan. 2020

Pour être un familier des lieux (suis à Port de Bouc), avec de l'Est 35n, dans le golfe de Fos ça prend facilement du Sud et la houle est particulièrement spectaculaire. J'ai déjà vu une partie de la chaussée du front de mer et des protections en béton disparaitre avec une forte houle d'ESE d'un fort coup de vent sur quelques centaines de mètres juste avant le golfe à Saussaie-les-Pins en 2006 je crois. Souvent avec de l'Est (souvent un peu sud) la houle tourne au Cap Couronne prend du Sud et va généralement jusqu'au fonds du golfe à tel point que même la sortie ou l'entrée ou la sortie de Port de Bouc (Martigues) peut devenir très dangereuse si on est déporté vers le fonds du golfe. A proximité de la jetée bâbord en entrant avec seulement 7m puis 3 m de fond ça déferle comme sur la plage faut bien rester au milieu du chenal et déjà avec 14m de fonds c’est rodéo et personnellement par le vent qu'il y avait je ne comprends même pas comment ils ont osé puis réussi à sortir du port, la suite était écrite quasi impossible de remonter golfe sans se faire déporter. Avec un bateau que l'on connait à peine c'était de la folie.
C'est bien triste tout de même d'avoir payé si cher.

14 jan. 2020

Tu es de pdb domde passes donc me voir je suis opéra juste après le Storm face au saloon
a plus

23 jan. 2020

Avons bien lu vos commentaires et merci pour les explications. Si vous êtes du coin, nous ses voisins, vous remercions de votre vigilance , nous avons toujours l'espoir que la mer rende le corps à sa famille, dont ses 3 enfants. Même s'il y a eu erreur d'appréciation, nous les apprécions et sommes de tout coeur avec cette famille trés unie, à qui nous rendons hommage et respect.Merci à vous navigateurs pour votre aide.

14 jan. 2020

Avec plaisir je note mais j’y serai pas avant Mars

14 jan. 2020

On commence par un naufrage, on continu par un apéro, on pourrait finir par bbq...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer