Nager avec bottes et ciré ...

test fait en piscine

www.sextan.com[...]filmes/

L'équipage
04 sept. 2015
04 sept. 2015

je pense que le titre du post devrait être "surnager en bottes et ciré" ;-)
Car pour une nage efficace, c'est point facile...

06 sept. 201506 sept. 2015

On apprend, lors des stages ISAF (que tout plaisancier devrait, à mon avis, faire au moins une fois dans son existence) que la nage en combinaison ne se fait pas sur le ventre, mais sur le dos.

En outre, ce ne sont pas les jambes qui sont motrices, mais les bras.

On voit nettement sur cette vidéo que le cobaye peut prendre facilement la position "de la planche".

Cette position a, en outre, l'avantage de permettre de se déplacer à plusieurs façon chenille : les pieds du nageurs en avant étant passés sous les aisselles du nageur suivant etc.

L'essayer, c'est l'adopter (et passer un bon moment de rigolade) :litjournal:

04 sept. 201504 sept. 2015

Test de 2 mn dixit le"nageur" concernant la flotabilite de sa veste.

04 sept. 2015

Sympa le test.

J'ai une théorie depuis longtemps (jamais vérifiée par un test grandeur nature) :Les bottes ,quand elles ont du jeu autour du mollet, peuvent avoir un effet de palme inversé en chassant l'eau vers le haut de la jambe et donc elles tirent les pieds vers le bas (les pieds seront plus souvent en bas) et gênent la nage.

Nager tout habillé et chaussé n'est pas facile. Le plus important est de retarder l'hypothermie, comme c'est dit dans la vidéo.

Un autre truc qu'on ma raconté : enlever ses bottes, les sortir de l'eau et les vider, puis les retourner pleine d'air et les glisser sous les aisselles pour augmenter la flottabilité.

04 sept. 2015

Heu ! Ce témoignage délivre un message relativement faux :
- le problème des bottes, ce n'est pas que ça fait couler; la personne qui tombe à l'eau et qui est obligée de remuer les jambes pour se maintenir à la surface ou pour nager sera hyper handicapée par ses bottes qui fond hydro-freins; voire va s'epuiser très vite pour des mouvements totalement inefficaces;
- donc si on veut nager ou surnager, il faut enlever ses bottes;
- si on a un système de flottabilité qui permet de surnager sans mouvements, on peut garder ses bottes;
- une personne en hypothermie doit obligatoirement être remontée à bord strictement à l'horizontale;
- ne pas oublier aussi que l'on peut se noyer malgré que l'on ait la tête hors de l'eau dans le cas où le vent est assez fort pour créer des embruns qui vont empêcher la personne de respirer

04 sept. 2015

"une personne en hypothermie doit obligatoirement être remontée à bord strictement à l'horizontale"
Oublie pas de lui surélever les jambes une fois à l'abri.

@ pierre44000
"- une personne en hypothermie doit obligatoirement être remontée à bord strictement à l'horizontale; "
Pourquoi à l'horizontale ?!?
Comment tu fais quand tu es seul ?

04 sept. 2015

La preuve qu'il ne faut pas tomber et donc s'attacher !

04 sept. 2015

Pierre44000, tu l'as remonte comme tu peux?

04 sept. 2015

" Une personne en hypothermie doit obligatoirement être remontée à bord strictement à l'horizontale " peut-être , surement même , mais comment faire ?
On s'est " amusé " une fois à deux personnes à s'entrainer à en sortir une troisième de l'eau tout habillé avec gilet et bien que le bateau fut à l'ancre on n'a pas trouvé un moyen facile , rapide et sans risques pour remonter sur un petit bateau ( 8 m ) un gars de 80 kg ( à sec ) qui fait le mort .

04 sept. 2015

les vetements ne servent qu'à gener les mouvements sans parler des bottes ...
et ne sont d'aucune protection contre le froid

05 sept. 2015

"bottes ne sont d'aucune protection contre le froid"

Prévoir une paire de chaussettes en laine avant de passer à la baille.

05 sept. 2015

C'est théoriquement possible avec un bout de voile, une couverture etc ... et un palan frappé en bout de bôme que l'on déborde . Comme je suis souvent en solo je n'ai pas essayé !

05 sept. 201505 sept. 2015

une personne qui tombe à l'eau va se retrouver (grosso merdo et en résumant) dans 3 états possibles :
- 1) soit l'eau n'est pas trop froide, soit elle est protégée par un vêtement contre le froid (combi de survie, shorty, combi de surf etc etc ...), soit elle ne reste pas assez longtemps dans l'eau et alors elle est simplement trempée de la tête aux pieds,
- 2) soit elle commence à se refroidir et elle est en hypothermie "légère" : début de confusion mentale, difficultés pour réaliser des mouvements car les muscles se "tétanisent" mais elle reste consciente;
- 3) hypothermie "lourde" et alors la personne est totalement inconsciente; dans ce cas là, le reflexe du corps, c'est de protéger les organes préservant la vie (cerveau, cœur, poumon, tronc) donc la circulation sanguine est arrêtée dans les membres; il y a donc dans le corps des zones à sang chaud et des zones à sang froid; si le sang froid va au cœur, le cœur s'arrête; donc il faut la garder à l'horizontale, ne pas la frictionner, ne pas la nourrir, ne pas la faire boire;
.
faire remonter à bord la personne :
- 1) même dans ce cas, c'est n'est jamais évident car la personne est trempée et on dit que ça double son poids ... le plus simple et le plus rapide est de s'aider avec la drisse de spi crochée sur le harnais ou passée sous l'aisselle; un palan de HLM monté à l'envers est d'une grande aide aussi;
- 2) typiquement, dans ce cas, même si elle est consciente, elle ne peut plus remonter à bord elle même; donc drisse de spi et palan à l'envers; (surtout pas de bôme ou de tangon, c'est théoriquement possible mais pratiquement impossible surtout si il y a de la mer, et c'est source de sur-accident);
- 3) dans ce cas, on commence à voir les difficultés; il y a plusieurs techniques :
- gonfler l'annexe, la mettre à l'eau, faire rouler la personne dedans par le bord (avec un filet fait exprès ou pas), hisser l'annexe à bord ...
- utiliser le tourmentin (ou un "filet" prévu pour) que l'on gréé le long du rail de fargue, couler le système, guider le corps dedans, remonter le système avec la drisse de spi frapper sur l'écoute ... (l'utilisation du tourmentin a un défaut (que le filet n'a pas), c'est qu'en remontant le long de la coque, le corps tourne sur lui-même et si il reste de l'eau au fond de la voile, faire attention à ce que la personne n'avale pas l'eau ...);
- fabriquer un brancard avec les planchers du bord pour remonter la personne;
- etc etc
.
donc on voit facilement que si toutes ces techniques n'ont pas été expérimentés avant et si le matériel n'est pas prêt à bord, ça sent de suite pas bon; de plus, si la mer est un tantinet agitée ... alors que dire dans la tempête ...
à partir de 5/6B, si on n'a pas vu tomber la personne à l'eau, très peu de chance de la retrouver; voire très peu de chance de la remonter à bord,
une personne en hypothermie doit se réchauffer par son intérieur donc c'est très long (les services d'urgences envoient de l'air chaud dans les poumons pour qu'elle se réchauffe lentement);
donc, on voit aussi que si on est en côtier, en semi-hauturier ou en hauturier, en équipage réduit ou pas, les solutions vont être applicables ou pas

05 sept. 2015

Lors de nos essais nous avions essayé avec le tourmentin et c'est la solution qui nous a paru la plus confortable pour l'homme à la mer mais penser à étouffer la voile puis ne pas trop l'immerger car on " chalute " alors , on a eu peur d'arracher le rail de fargue voir le mat tellement il y avait de poids , un filet doit être très bien .

05 sept. 2015

Bonjour à tous on parle souvent du problème de remonter une personne tombée à l'eau.
Il me vient une idée, se servir de l'échelle de bain si elle est basculante, amener la personne vers l'arrière et la mettre sur l'échelle qui elle même est équipée d'un petit pare battage de façon à pouvoir attraper le dernier échelon et s'aider de ce bout pour faire basculer la personne et la faire rouler sur la plage arrière.
Dure à expliquer mais c'est peut-être faisable.
Gilles

05 sept. 2015

@ pendruig : y a plein de système à inventer mais ils sont souvent adaptés à un seul bateau;
mais c'est vrai que ton système peut être développer, il faut pouvoir le faire couler sous l'HLM, le faire aussi long qu'une personne et pouvoir frapper dessus une drisse et/ou un palan

05 sept. 2015

Tu as raison il faut une échelle basculante, un bout assez long pour pouvoir l'attraper et éventuellement le raccorder à la balancine par exemple ou à la drisse de grand voile et remonter le tout à l'aide d'un winch.

05 sept. 2015

c'est un "faux-filet" (si je puis dire ...), c'est spécialement fabriqué pour l'HLM et vendu dans le commerce et la grande partie du système est à "trou", je ne sais pas comment ça s'appelle, comme une "résille", mais résistant bien sûr car ça supporte le poids de la personne et la force des vagues;
pour moi, le mieux serait de fabriquer un brancard démontable adapté exactement pour cette situation; ce serait vraiment le plus rapide et le seul vraiment utilisable quand on est seul à faire les manoeuvres

07 sept. 2015

la discussion ici www.hisse-et-oh.com[...]-la-mer évoque les filets rescue net (contribution de Moscatel)
ça vaut le coup de se mettre à la machine à coudre.

07 sept. 201507 sept. 2015

Que faire de son pantalon quand on est tombé l'eau ?
www.facebook.com[...]875887/
:reflechi: :mdr:

07 sept. 2015

:pouce: :bravo:

07 sept. 2015

:bravo: :mdr:

19 sept. 2015

C'est un pantalon homologué Solas ?

19 sept. 2015

Génial
Mais je ne comprends pas comment il se rempli d'air ?????????

19 sept. 2015

Par les bulles qu'"il génère et qui remontent et se retrouvent prisonnière du haut de pantalon.

20 sept. 2015

Du temps ou j'avais un vrai vieux gréement dans les années 60 le bateau a chaviré puis coulé (en Loire). j'étais en bottes et ciré. Il faut en premier retirer les bottes sinon on ne nage pas. Le ciré aide un peu à la flottaison tant qu'il reste de l'air quand il fait la poche dans le dos mais il vaut mieux s'en débarrasser tout de suite car il entrave les mouvements et nuit à l'efficacité de la nage.
Note: on peut retourner les bottes pour qu'elles soient pleine d'air et aident à la flottaison. Je l'ai fait et ça marche un peu

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (67)

Inishmore island

mars 2021