mouillage libre ou payant

je viens de faire escale dans la ria d'une île de Bretagne-Sud, dont il est inutile de citer le nom tant elle est connue.

mouillage sur ma propre ancre, dans le fond de la ria.

j'ai payé la nuit à l'étudiant/taxman/saisonnier.

Il a eu l'air content de vouloir me donner le code des sanitaires. Je lui ai répondu que je n'en avais pas besoin. Il me l'a donné quand même.

Puis m'a annonçé fièrement qu'il y avait la wifi gratuite. A cela j'ai rétorqué que si je suis en croisière ce n'est certes pas pour me connecter à internet !

Je pense que ces annonces étaient destinées à justifier la demande d'une taxe de stationnement.

Autant on peut comprendre les frais d'installation, de surveillance des chaînes, la sécurité apportée par une mouillage sur corps-morts, autant je ne trouve pas normal de faire payer un bateau qui utilise son propre mouillage, et ne demande rien d'autre qu'un abri, naturel qui plus est.

En conclusion, il devrait être laissé le choix d'un paiement pour ceux qui veulent user de commodités, et de la gratuité pour ceux qui n'en veulent pas.

Non pas tant pour les quelques euros que j'ai payés que pour le principe.

L'équipage
07 juil. 2013

je hais les mouillages payants :-)

07 juil. 2013

C'est clair que si je pose ma pioche pour un mouillage, y a pas de raison que je paye pour quoi que ce soit, non mais !! étudiant/taxman/saisonnier ou pas.

et puis quoi encore ?

07 juil. 2013

Drop out the principe ! Mouille free!

07 juil. 2013

dans tous les ex mouillage repris en gestion par la SAGEMOR (par ex) il devrait y avoir les tarifs visibles pour que le plaisancier moyen sache, avant de poser sa pioche, par qui il va être racketté et combien d'€ vont lui etre ponctionnés :policier:

07 juil. 2013

on marche décidément sur la tête ...

@ Captain Achab : il me semble bien qu'il y a l'obligation d'informer le consommateur, et en l'occurrence le plaisancier. Je n'ai pas souvenir, mais ca remonte un peu, d'avoir lu d'exemption à la loi... Si le "tax boy" se pointe illico, alors il a fait le travail d'information et rien n’empêche d'aller ailleurs. Si c'est le lendemain matin, il est certain que je refuse le paiement.

08 juil. 2013

Mouillage taxé car tu n'as pas de cuve à eaux noirs. Je plaisante.

08 juil. 2013

Port de la croix, mouillage payant.

A quand un droit pour aller au grand mulon, à ster vraz, à port andré ou port blanc. Et sur la plage de la baule ?

Question sérieuse : A quel titre une quelconque institution se permet d'établir des règles et les impose sur les taxes à percevoir sur le domaine maritime ?

Parce qu'est-ce qui différencie le plaisancier qui pose sa pioche au port de l'argol de celui qui la pose au grand mulon ?

08 juil. 2013

tu dois parler de Sauzon j'imagine

Sans m'enervé et gentillement une fois on a voulu me faire payer en mouillage forain :

j'ai simplement demandé à voir l'arrété municipal autorisant le port à prelevé cette taxe

le gars n'a pas insisté .

josé

08 juil. 2013

Si on respecte la règlementation, chaque fois que vous mouillez quelque part, vous devez aller à terre déclarer votre passage et on est en droit de vous réclamer une taxe de séjour. Renseignements obtenus auprès des affaires maritimes !!!

:policier: :litjournal: :-p

08 juil. 2013

Certes, si tu le dis. Mais quels sont les textes ? Depuis qu'un fonctionnaire des douanes d'un quartier maritime m'a dit qu'elle interprétait les textes, je suis vigilant.

08 juil. 2013

J'ai pas d'annexe, j'y vais comment à terre ?
Et si j'avais une annexe, je fais du stop si les zotorités sont loin ?

08 juil. 2013

la taxe de sejour ne s'aplique que quand on sejourne a terredans un lieu qui ne nous appartiens pas . en general , ça depasse rarement l'euro .mais la , ca me fait penser a une arnaque a la roumaine .

08 juil. 201308 juil. 2013

Pour info, j'étais à Sauzon sur mes ancres la semaine dernière, je n'ai rien payé, non plus à Port La Croix le lendemain.

Ce qui m'a le plus épaté c'est à Noirmoutier-en-île où l'employé municipal sympathique et un peu gêné, m'a expliqué qu'il y avait très peu de visiteurs venant jusqu'ici. Suite à cela il m'a fait payé 16euros pour m'échouer contre le quai (sans autres infrastructure) avec mon 8.50. Le plus marrant étant que l'on est censé l'appeler sur son portable (numéro affiché sur le quai) ce que j'ai fait. Le ferais-je si j'y retourne, si toutefois j'y retourne ?

Personnellement, plus que le fait de payer ce sont les tarifs pratiqués que je trouve excessifs.

08 juil. 201308 juil. 2013

Tu as eu bien de la chance de ne rien payer à Sauzon !

Lors de la Rando Découverte Multi-Golfe organisée par l'association TriSpeedCup la dernière semaine d'avril, à peine nos 12 trimarans étaient-ils mouillés sur ancres au fond de Sauzon pour la nuit qu'une charmante et très souriante dame ( âgée de la quarantaine, visage hâlé et buriné, et maniant son embarcation avec grande dextérité...certainement une employée municipale, pas une saisonnière ) nous a tous abordé en zodiac, un par un, pour nous reclamer son écot ( en nous inscrivant effectivement au stylo-bille le code des sanitaires au dos du ticket numéroté extrait de son carnet à souche)

Et si on n'a pas envie de prendre une douche, c'est pareil !!!

:langue2:

08 juil. 2013

Bonjour,
Je crois qu'il faut bien préciser l'endroit où l’événement à lieu. Il est évident que mouiller sur sa propre ancre au sein d'une infrastructure portuaire ne saurait faire échapper au paiement d'une taxe. Il en est de même pour un mouillage sur bouée. Il serait simpliste de penser que des services soient mis à disposition sans qu'en retour il y ait perception d'une taxe. Il faut bien que quelqu'un paie le coût de ces dits services.
A contrario, il devrait être fait obligation à ces dites infrastructures portuaires de rendre publique leurs tarifs dans les pages web y afférent. Ce n'est pas une fois arrivés que nous devrions découvrir à quelle sauce financière nous allons être mangés.
Imaginez que vous vouliez faire escale à Port Tudy (Ile de Groix) ... sur la page de la capitainerie - www.groix.fr[...].0.html - vous avez les heures d'ouverture du port à flot, le nombre de places et même le nom du saisonnier mais pas un mot sur les tarifs. Il faut donc être déjà être sur place pour aller à la capitainerie y lire les tarifs ... C'est en consultant le tarif à la page www.ville-noirmoutier.fr[...]ort.pdf que papat aurait pu savoir qu'il allait payer 14,05 € pour 1 journée en période estivale dans le port de Noirmoutier-en-Île.

08 juil. 2013

ah pardon, je vérifie sur mon talon de chéquier effectivement c'est 14,05 euros, 16 c'était à Port St-Gildas... ça change pas trop mon propos. Je trouve que c'est trop surtout venant d'un port d'échouage, sans infrastructures et qui déplore le manque de visiteurs.

08 juil. 2013

je suis desolé, mais si on n'a pas internet, c'est comme dans les resto, chez le coiffeurs ou le boucher... les prix doivent etre affichés et lisibles de "l’extérieur"
:langue2:

08 juil. 2013

l'autre problème lié à l'implantation de bouées payantes , c'est qu'il y a de moins en moins de mouillages abrités où on peut planter sa pioche......

coupons les chaines des corps morts payants
créons un front de libération des bouées

:pouce:

08 juil. 2013

"créons un front de libération des bouées " : une résurrection du FLB ? :jelaferme:

08 juil. 2013

Je suis pas contre les bouées payantes tant qu'elles sont sûres et que les prix sont raisonnables. Mais c'est vrai que de pouvoir tremper son ancre librement c'est sympa.

08 juil. 201308 juil. 2013

Pareil. Payer pour planter sa pioche me semble un tantinet discutable, surtout s'il n'y a pas de services supplémentaires.
En revanche, j'apprécie les bouées payantes ou non. Cela permet de concilier le plaisir du mouillage avec la tranquilité d'esprit de la marina.

08 juil. 201316 juin 2020

Voici un projet de logo pour l'association dont parle Captain Achab

08 juil. 2013

Payer pour mettre son ancre est scandaleux. La limite est franchie, les bouées OK soit pour un confort et un aménagement pour certaines personnes qui le désirent. Mais l'ancre taxée NON! Rien a f.... de leurs services supplémentaires mais où va t'on?. Il n'y a pas de oui mais! C'est NON.

lançons une revolution ! :-)

08 juil. 201316 juin 2020

On pourrait avoir ça comme slogan:

08 juil. 2013

@schbler : tu nous fait des fanions ? grande taille pour qu'ils soient bien visibles :-D

comme devise on pourrai prendre :aujourdhui on mouille gratuit :-D

08 juil. 2013

à Gruissan, on mouille pour pas 1 fraaaanc

08 juil. 201316 juin 2020

Je préconise un paillasson avec le pavillon U (Vous courez vers un danger) pour accueillir le tax man ....
Ensuite on pourrait avoir une flamme au-dessus de la boule de mouillage afin de bien faire connaître notre état d'esprit. Je n'ai pas trouvé dans la pavillonnerie le message: "Je refuse d'payer quoi que ce soit pour ce p't**n d'mouillage au fond d'vot' ria pourrie .." donc je reste courtois ....
Je vais noter dans mes informations aux navigateurs que la monnaie locale au port de Gruissan est encore le Franc Français .... ;-)

08 juil. 201308 juil. 2013

avec l euro ca rime pas !!!!

:alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

08 juil. 2013

cette histoire est surprenante.
normalement c'est l'état qui prélève un droit pour occupation temporaire du domaine public.
De quel droit ces municipalités prélèvent une taxe pour cette occupation temporaire du domaine public?

09 juil. 2013

"délégation de mission de service public" sic!

09 juil. 2013

Juste une question: - Quelles voies de coercition ont les racketteurs publics vis à vis des contrevenants?
Je m'explique: s'il n'y a pas d'utilisation de matériel public (ponton, bouée de mouillage, corps-mort, etc...), que peut demander une autorité à la personne qui utilise, à ses risques et périls, son ancre et qui pioche le fond de la mer?
Soit elle estime que le lieu est "fragile", qu'il doit être protégé et elle doit interdire les mouillages, purement et simplement et avertir clairement les plaisanciers de cette interdiction, soit elle veut faire payer les "usagers" (pour récupérer des sous, nos édiles sont de plus en plus retors) et, de fait, proposer un service qui peut être payant... mais qui doit rendre service!
Il serait marrant qu'un de ces rigolos me demande de payer pour avoir décidé de passer la nuit à l'ancre... il n'a pas fini de recevoir une bordé d'expressions "capitaine haddockiennes". Et qu'il ne s'avise pas de relever mon ancre sans moi, espèce de boit-sans-soif, Bachi-bouzik, ectoplasme, moule à gaufres...
Et si, d'aventure, il m'envoie la facture, elle aura toute ma considération! :heu:
Je veux bien payer toutes les taxes que vous voulez pour sauver ma planète mais pas qu'on me prenne pour un débile.

"s'il n'y a pas d'utilisation de matériel public (ponton, bouée de mouillage, corps-mort, etc...), que peut demander une autorité à la personne qui utilise, à ses risques et périls, son ancre et qui pioche le fond de la mer? "
mais le fait même de planter sa pioche sur le domaine public constitue une occupation temporaire dudit domaine et c'est bien cette occupation qui justifie le prélèvement d'une taxe.

A l'appui de cette explication, les tarifs qui sont, effectivement différents selon que le navire est sur son mouillage ou sur bouée. Il y a bien modulation de la redevance en fonction de la prestation.

Tu pourrais peut-être un peu essayer de chercher par toi même, non?

Bon comme je suis un bon gars :
Code général de la propriété des personnes publiques (pas Jauni à l'Idée ni L'eau Rance Fer à Riz mais les tas), article L2111-4.
Comme il faut que tu apprennes à te débrouiller seul dans la vie, je ne vais pas retranscrire l'article, mais juste te donner le lien :

www.legifrance.gouv.fr[...]Code.do

:litjournal:

09 juil. 2013

donc la limite vers la terre est le niveau des plus hautes mer.

mais la limite vers la mer, elle est où ?

"Le domaine public maritime naturel de L'Etat comprend :

1° Le sol et le sous-sol de la mer entre la limite extérieure de la mer territoriale et, côté terre, le rivage de la mer (1).

Le rivage de la mer est constitué par tout ce qu'elle couvre et découvre jusqu'où les plus hautes mers peuvent s'étendre en l'absence de perturbations météorologiques exceptionnelles ; " (source legifrance)

N'étant enclin ni au voisinage de marais saumâtres ni à la fréquentation des agglutinations d'estivants pélagiques graisseux, érythémateux dans l'ambiance surchauffée des rivages délétères de ce cette flaque méridionale et insalubre, je ne connais que peu la méditerranée, si ce n'est que son absence de renouvellement biquotidien participe à l'accumoncellement de détritus transformant ce qui aurait pu être son estran en un flottage de déchets variés.
Je ne saurais donc répondre à ta question.
En revanche, tu trouveras la réponse de la Loi dans la Loi et non pas dans le réceptacle des élucubrations du plus grand nombre dont tu cites le lien.

sur ce point, la Loi est claire :
"Le domaine public maritime naturel de L'Etat comprend :
1° Le sol et le sous-sol de la mer entre la limite extérieure de la mer territoriale et, côté terre, le rivage de la mer etc..."

Si tu plantes ton ancre (ta pioche en sabir maniéré "vieux loup de mer"...) dans le sol compris entre la limite de la mer territoriale et le rivage, tu la plante dans le domaine public maritime.

Juste une remarque, si tu "poses ton ancre dans l'eau" comme tu l'évoques, ça ne sert strictement à rien d'autre qu'à la mouiller ce qui, tu l'avoueras, est sans grande utilité.

Autre chose? :litjournal:

09 juil. 2013

"Sur le domaine public" Désolé mais c'est quoi le domaine public il commence où et fini où?

09 juil. 2013

Merci Nemo! Tu sais que je t'aime toi?

09 juil. 2013

On nous regarde

09 juil. 201309 juil. 2013

Je suis prêt a me débrouiller seul dans la vie mais parfois j'ai besoin d'une explication de texte déjà que j'ai mis 10 minutes pour comprendre le "Jauni à l'Idée" . Si je pose mon ancre dans l'eau et pas sur la plage je suis dans le domaine public?

fr.wikipedia.org[...]3%A7ais
Le domaine public maritime a été défini par l'ordonnance sur la marine de Colbert de 16813, jusqu'à l'ordonnance du 21 avril 2006 relative à la partie législative du Code général de la propriété des personnes publiques, qui abroge dans son article 7 cette disposition ancienne. L'ordonnance de Colbert précisait que « sera réputé bord et rivage de la mer tout ce qu'elle couvre et découvre pendant les nouvelles et pleines lunes, et jusqu'où le grand flot de mars se peut étendre sur les grèves » (estran).
Jusqu'en 1973, la jurisprudence faisait même appel, pour fixer la limite du domaine public maritime sur le littoral méditerranéen, au droit romain et à une ordonnance de Justinien qui fixe comme référence les grandes eaux d'hiver et non de mars. Le Conseil d'État4 a unifié la règle en précisant que le domaine public maritime s'étend « au point jusqu'où les plus hautes mer peuvent s'étendre, en l'absence de perturbations exceptionnelles ». Peu importe donc que les plus hautes mer aient lieu en hiver ou au mois de mars. Cette jurisprudence sera reprise par le nouveau Code.

09 juil. 201309 juil. 2013

Si c'est la mer territoriale 12 M on est pas dans la m...

09 juil. 2013

Je vais bien trouver autre chose. T'as vu? J'ai déjà trouvé les 12 M dans le site pour les nuls

Personnes ne te prend pour un débile.
Tu es...un contribuable.

Au-delà des jeux de biceps et autre fanfaronnades, tu feras comme tout le monde si un jour tu reçois la facture de l'Etat : tu vas payer, comme tu payes impôts, rackets sociaux et autres extorsions.

:mdr: :mdr: :mdr:

09 juil. 201309 juil. 2013

Bigorno, tu traduis ma pensée. Merci!
FREE MOUILLAGE! (C'est juste mon franglais?)

09 juil. 2013

Bon, on a plus qu'à nous faire payer lorsqu'on marche sur un trottoir, quand on roule, etc.

En fait, dès qu'on est plus sur un espace privé on entre dans un domaine public, ça peut revenir cher cette histoire.

Payer pour marcher sur le trottoir : c'est fait (taxe d'habitation, taxe de séjour)
Payer pour rouler : c'est fait (taxes sur l'essence etc...). Un scandale demeure : les vélocyclistes qui usent gratuitement NOS routes.
En règle générale, on paye pour ce qui a été payé pour que nous l'utilisions comme pour ce qui n'a pas été payé mais qui est la propriété de l'état.

Si pas content : le monde est vaste (et c'est pas mieux ailleurs...) ou bouder (malheureusement tombé en désuétude. Dommage). :litjournal:

Mais je n'ai jamais dit le contraire.
Il y a beaucoup plus drôle encore :
tu as des revenus sur lesquels tu payes des impôts.
avec ce qui reste après impôts tu payes encore des impôts (taxe d'hab', taxe foncière, ISF etc...
Evec ce qui reste tu peux encore acheter des choses sur lesquelles tu acquittes la TVA
etc...

Alors un parc-mètre ou pas, bof... :litjournal:

Oui, mais gratis :pouce:

Ah si : en tôle tu payes...ta dette à la société. :litjournal:

ah...ben voui ben non. :tesur:
T'as raison.
Donc tous en tôle :pouce: :-p

09 juil. 2013

Pas tout à fait d'accord mon cher Nemo. Ce n'est pas parce qu'on a déjà payé qu'on va pas repayer.
Si je veux me garer en ville, (j'ai déjà payé impôts locaux et taxes d'habitation), pourtant je repaye encore.
Y'a même des communes qui font payer pour l'eau de pluie...que tu ne récupères pas.

09 juil. 2013

Mais vraiment le plus drôle quand même, c'est que quand t'as tout payé t'es à la rue... :mdr:

09 juil. 2013

En fait, y'a qu'en tôle que tu paies pas... :mdr:

09 juil. 2013

Oui, mais tu paies pas pour la payer ! :tesur:

11 juil. 2013

En voiture on as déjà les parcmètres alors bientôt on aura les parcmètres dans les mouillages..... :policier:

09 juil. 2013

Act.uellement , lorsqu'on a son bateau sur un mouillage , on paie une redevance dont une partie sert à assurer l''installation et l'entretient du mouillage , et une partie à payer une taxe versée à l'état.

Dans la région de Lorient il y a environ 70 euro de reversé chaque année pour chaque bouée à l'état , au titre de cette taxe .
.

il y a quelques années , un particulier pouvait demander une autorisation occupation temporaire pour installer son propre corps mort , avec sa propre chaîne , etc et pour cette autorisation , il devait acquitter une taxe d'environ 200 euro.

j'avais cru comprendre que dans les zones du littoral où des mouillages avaient été installés , 25% de ces mouillages devaient être réservés aux plaisanciers de passage qui devraient s'acquitter d'un droit pour couvrir l'entretien des mouillages , et la taxe due à l'état.

Dans le même temps , les mouillages forains devenaient illégaux , et pouvaient donner lieu à une amende salée.

La on est dans une autre logique qui consisterait à faire payer un mouillage illégal pour lequel on devrait être non taxé , mais verbalisé , c'est bizarre.

09 juil. 2013

pour recentrer le sujet, je sais que le paiement d'une taxe dans un mouillage à l'ancre se pratique en Grande-Bretagne.

Les Manchards pourraient-ils nous indiquer depuis combien de temps cela existe (des lustres, quelques années ...?)

10 juil. 2013

Beaucoup de mouillages UK dépendent du "Crown Estate" sorte de régie foncière de la Reine et financent directement l'institution monarchique britannique.
Le plus bel exemple est la rivière Hamble qui, à ma connaissance, relève dans son entièreté du Crown Estate

Bref, les notions de "domaine public maritime" ou de concession de service public ne sont absolument pas transposables

C'est très difficile de comparer tant les traditions juridiques publiques sont différentes. En UK, il n'y a aucun problème à privatiser (temporairement) un morceau de ce qu'on appellerait, en France, le Domaine Public Maritime.

11 juil. 2013

merci pour la réponse :alavotre:

09 juil. 2013

Payer pour mouiller dans un abri "naturel"? manquerait plus que ça !
de toute façon j'ai pas d'argent sur moi...... ;-)

09 juil. 2013

à propos de publiques , il y en a pour mouiller qui vous prennent des roros , et la vous ne vous en vantez pas .
sur les forums
alain :cheri:

09 juil. 2013

Alain !!!! :mdr: :langue2:

09 juil. 201309 juil. 2013

@Alain
Elle est belle la révolution!
FREE MOUILLAGE (toujours d'actualité)

09 juil. 2013

Et si au mouillage je prends un peu d'eau(salée) pour cuire mes pates, dois je le declarer et payer mon écot a une quelconque régie ?

09 juil. 2013

Oui Sergio, sauf si tu remets la même quantité de pipi :mdr:

09 juil. 201316 juin 2020

Voici le slogan sous forme de pavillons ...

10 juil. 2013

Bon, alors si on mouille sur ancre à un endroit où la mer ne découvre jamais, on est plus dans le domaine public maritime?

10 juil. 2013

pour @ Chtit Luma, comme il a été dit précédemment, la mer territoriale à une largeur maximale de 12 miles nautiques, donc bien au-delà de la partie côtière qui découvre à marée basse.
Une partie du domaine maritime peut être affermé, que ce soit pour la construction et/ou la gestion d'un port, pour une exploitation lucrative d'une plage, etc, etc, etc. Il est très difficile de savoir a priori si cela a été le cas pour l'endroit où l'on souhaite mouiller.

10 juil. 2013

Suite à la référence légifrance évoquée, j'ai demandé quelle était la limite vers le large, personne n'a proposé de réponse.

Dans ce même article il est précisé la limite haute à prendre en compte. Pas la basse.

D'où mon interrogation. et la tienne, Chtit Luma

10 juil. 201310 juil. 2013

La pratique courante de la langue française et en particulier de sa lecture t'aurait permis de remarquer que le texte de Loi dont tu évoques le lien précise :

"Le domaine public maritime naturel de L'Etat comprend le sol et le sous-sol de la mer entre la limite extérieure de la mer territoriale et, côté terre, le rivage de la mer".

Cette phrase signifie que la limite est, côté mer, la limite extérieure de la mer territoriale (12 milles).

C'est très précisément la réponse à ta question.

Un texte de Loi n'est pas un machin destiné à n'être que commenté par des "sachants" qui t'expliquent ce que tu dois comprendre (je garde en mémoire le projet de constitution européenne...), mais un texte précis, et aussi clair et univoque que le permet la complexité des sujets. :litjournal:

10 juil. 2013

C'est bien la peine que je cherche, me débrouille tous seul et donne la réponse il y a 24h pour que Nemo reçoive une étoile. Non mais! C'est vrais un texte précis, et aussi clair et univoque que le permet la complexité des sujets svp

C'est quoi qui te chatouille? , c'est le mot "clair" le mot "précis ou le mot "sujet"?

:mdr: :mdr: :mdr:

10 juil. 2013

Nemo! Pas toi? Tu demandes une explication de texte? :langue2:

les lois sont faites pour etre detournée en droit romain !

Détournées certainement pas, contournées pourquoi pas.

ok ,contournées :-)

La nuance est de taille...

10 juil. 2013

Voire même retournées...

10 juil. 2013

Bien d'accord, mais "public" n'implique pas nécessairement "gratuit".

Rien n'est jamais gratuit dans ce bas monde matérialiste.

Lorsque ce n'est pas "gratuit", les pouvoirs publics (au sens le plus large) font preuve d'une imagination sans borne :
- Impôts directs
- Impôts indirects
- redevances
- octroi
- Concession de service public
- concession d'exploitation
- ...

10 juil. 2013

le probleme c'est que vous ne voulez rien payer et vous gueulez apres car qd vous etes sur un ponton d'acceuil ou autre vous allez aussi raler pour la douche etc etc ....si personne ne paie un peux faut pas compter avoir des nouvelles place et des nouvelles infrastructure

10 juil. 2013

Perso je m'en tape des infrastructures, je demande simplement la liberté de mouiller mon ancre dans le peu d'endroits qui restent sans avoir une personne qui me demande des sous. La plupart des lieux naturels on fait l’objet de construction de ports soit. Dans les autres endroits ils mettent des bouées pour un certain confort ok mais a un moment je me sens agressé. En Croatie une baie est remplie de bouées car il y a un petit bistrot sur la plage mais tu as la possibilité de choisir l'autre baie ( sans bistrots) et tu es quasi seul gratis. Même aux Vierges ils te laissent un ptit endroit pour mouiller. Un minimum de liberté pour ceux qui le désirent et qui pour ces dernier mettre une ancre ne les empêchent pas de dormir.

oui !on s'en tape des infrastructures ce qu'on veut c'est la liberté :-)

10 juil. 2013

Et oui! Un minimum pour les Mohicans.

10 juil. 2013

La vérité c'est qu'on veut de la liberté ET des infrastructures !

11 juil. 2013

Faux !

La liberté, c'est celle du choix :

  • infrastructures (même de simples bouées) payantes, ce qui est normal (entretien, etc..)

  • zones gratuites SANS aucunes infrastructures pour ceux qui veulent et peuvent s'en passer.

11 juil. 2013

Ben oui, c'est ce que je dis : on voudrait bien que la liberté coexiste avec les infrastructures... Et on constate que c'est de moins en moins le cas...

10 juil. 201310 juil. 2013

Non, je te laisse avec plaisir les infrastructures mais laisse moi un peu d'espace. Dans une marina je n'ai pas d'air car mon canot n'est pas face au vent, j'ai une lumière qui éclaire ma couchette des douches sales avec du monde et des gens complètement stressés et qui sont capable de t’emboutir car ils veulent se parquer avant toi et ce pour un tarif qui me laisse rêveur. Le Bonheur quoi!

10 juil. 2013

Si vous connaissez des mouillages pas surpeuplés et fréquentés uniquement par des plaisanciers civilisés et compétents en cette saison vous avez de la chance !

10 juil. 2013

c'est bien ce que je disais vous gueulez tout le temps !!!! "les infrastructures j'en ai rien a foutre " je pensais que la voile c'etait un peu moins perso !!!! quand a la croatie ca me fais bien marrer c'est devenu le paradis des millionnaires !!!

11 juil. 2013

Eh Eh Il sont pas bête les millionaires

11 juil. 2013

??

Certains ne peuvent se passer de baguette fraîche, de journal du jour, de douche matinale, de prise 220 v, voire de wifi (!), et de la sécurité d'un port, avec ponton ou à minima d'une bouée.

Ok.. chacun navigue comme il veut.

Alors tolère ceux qui veulent naviguer autrement, et qui, effectivement, se passent des "infrastructures" proposées et de plus en plus imposées.

11 juil. 2013

Et toc! Et faites gaffe il a hissé les nouvelles couleurs

10 juil. 2013

Bon, ben les gars les filles, moi je connais un endroit… un endroit où les principes individuels vont parfois même jusqu'au n'importe quoi et à l'absurde, ok… mais personne ne m'y a jamais demandé un cent pour mouiller où je voulais… c'est en Martinique… et c'est très appréciable.
J'ai même mon mouillage habituel en voisinage direct avec des autorités assermentées, uniformisés et armées, qui n'ont pas plus d'autorisation que moi d'occuper ledit domaine public maritime alors que leur taff est de le faire respecter écologiquement, mais qui n'en ont pas l'air traumatisés pour autant.
A mon avis, prenez-vous en aux maires qui s'octroient ces pratiques au nom de l'Etat, qui a le dos large, bien souvent, en particulier dans ce domaine.

10 juil. 2013

Je suis bien d'accord qu'il n'est pas tolérable de se voir prélever une quelconque taxe quand on a simplement besoin de faire halte et que l'on n'use aucune des fausses commodités "offertes" par ces tapeurs et réglementateurs de tous poils.

10 juil. 2013

faut casquer les mecs faut casquer !!!!

11 juil. 201311 juil. 2013

Les humains "modernes" s'éloignent peu à peu de la nature, du "naturel et gratuit", pour aller vers la technologie artificielle et le fric avant tout;
Bientôt pour aller pisser au bord d'une route ou en mer, il faudra payer une taxe, ou ils demanderont "les toilettes avec ou sans wifi ?" - non merci, je vais juste pisser gars ! comprendes ?

11 juil. 2013

constat réaliste, hélas..

Remarque distrayante, surtout lorsqu'elle est émise depuis un pc?/ipade?/tablette? au travers d'internet...

Blague dans le coin, si tu étais resté un humain de la nature, tu serais mort à 25 ans et vieux à 18, tu te les gèlerais tous les hivers dans une grotte humide et tu te ferais esclavager par les plus costauds que toi.

En contrepartie de cela, tu es contraint de vivre très vieux (aux frais de ceux qui travaillent encore), au chaud, avec tous les jouets modernes à ta disposition (pour t'en servir si tu le souhaites ou ne pas t'en servir si tu ne le souhaites pas) avec, comme seule contrepartie de te demander de ne pas pisser n'importe où (ça pue après...) et de payer une participation au nettoyage de tes déjections.

C'est un peu soixantehuitard sur le retour ton truc pisse and love...
:litjournal:

Ah?
J'y étais (en 68 :cheri:) ça ne m'a pas sauté aux yeux. :mdr: :mdr: :mdr:

11 juil. 2013

c'etait quoi le bon coté en 68 ???

Effectivement, tu ES vieux.
En règle générale, pour faire simple : je méprise tout ce qui porte un uniforme.
Qu'il s'agisse des acteurs de la vie écrite par les autres (cette pub pour le gendarmes m'éclate littéralement : ils sélectionnent dès l'entrée ceux qui sont trop bête pour la comprendre ou ceux qui sont incapables d'exister par eux même. Il est fort le gars qui a pondu ça :pouce:) ou de ceux qui endossent un personnage "pour faire genre" sans même qu'ils 'en rendent compte.

Dans le cas précis, de ma "position" en 68 elle était celle d'un garçon de 14 ans, libre de circuler voir, entendre et réfléchir.

Indiscutablement, c'est une période qui a certainement été politiquement comme humainement fondatrice.

Pour le reste, je te laisse à tes supputations.

:litjournal:

Le titre : "mouillage libre ou payant".
Je ne sais pas pour toi, mais, du souvenir que j'en ai, j'étais déjà plus intéressé par la partie tête que par la partie cul.

Donc ce n'était ni les œnologues casqués ni les mamelles libérées qui me semblaient instructives (quoique le ridicule des premiers et la libération des secondes aient été des spectacles réjouissants).

En revanche, les débats d'idées...

Je ne vois pas en quoi un militaire aurait pu m'instruire. J'avais déjà eu ma première biture et déjà rencontré des abrutis. les mamelles, en revanche... :oups: :mdr: :alavotre:

18 juil. 2013

demain, j'enlève le bas !
:non:
euh... c'était pas ça que tu voulais dire ?

bof comme revolution on aurai put mieux faire,car quand on voit que ça a donné tous les vieux cons qui nous dirigent ! :-p

14 juil. 201314 juil. 2013

je ne suis pas assez menteur pour etre un politique ,desolé,sinon ça m'aurait bien tenté pour l'argent facile a gagner sans trop transpirer :-D

et surtout arrete de dire des betises quand tu dis qu'ils recrutent ,les places sont encore plus dure a gagner que dans la maffia ,je connais un jeune içi qui veut rentrer en politique depuis au moins dix ans et il n'a meme pas reussi a rentrer dans le conseil municipal

14 juil. 2013

Ce que t'as fait avec des chèvres ne regarde que toi.. :mdr: :acheval:

11 juil. 2013

Entre 120 000 ans et le soixantehuitard, y a un peu de marge

11 juil. 2013

Tu étais où, en 1968?
Sûrement pas du bon côté au vu de certaines de tes assertions.
Un peu de modération ne ferait pas de mal...

12 juil. 2013

Pour moi, celui qui criait "CRS-SS", pas celui qui voulait "casser" du jeune pour éviter "la chienlit".
Hélas, quand on se souvient de la France d'avant, on peut se dire qu'il était vraiment nécessaire de faire une révolution... quand on voit comment on a dévoyé ensuite "l'esprit de 68", on se demande ...
Je me fais vieux!
:tesur:

12 juil. 201312 juil. 2013

C'est sur! A 14 ans, entre une femme qui enlève son soutien gorge et un CRS casqué botté y a pas photos cela marque son homme. Oups! Le titre du fil était?

12 juil. 2013

Pour moi ni le cul ni la tête juste le pouce (le mien).

12 juil. 2013

Tu as quand même accordé instructives avec mamelles et pas avec œnologues. :-D

14 juil. 2013

alors vas y ... bientot c'est les municipales presente toi ,montre nous ce que tu peux faire ,

c'est simple ,tu vas voir n'importe quel coté ,droite ou gauche ,tous sont a la recherche d'hommes et de femmes "competents" providentiel

c'est le moment de passé de la critique systematique à l'action...

mais là c'est une autre histoire n'est-ce pas !!!

19 juil. 2013

Y en a même un, le plus connu, qui est le plus farouche défenseur de la technocratie européenne sur laquelle s'appuient tous les gouvernements pour faire passer leurs plans de casse des protections sociales.
Et boum, c'était mon hors sujet du matin, et comme ce soir je suis en vacances, bientôt sur l'eau, vous pouvez m'engueuler, je resterai de bonne humeur !

12 juil. 201312 juil. 2013

Excellente question, à laquelle je rajouterais : est-ce que-ce qu'il y avait un bon et un mauvais côté? N'était-ce pas plutôt les hommes qui ont été, pour certains bons et, pour d'autre mauvais, quelque soit le côté duquel ils se réclamaient?

le bon coté en 68 c'etait avec les chevres dans le larzac :-D

mais non !c'etait les bergeres qui etaient interessantes :-p

11 juil. 2013

Normal.

Les dimensions de la terre n'ont pas changé depuis un bout temps.

Le nombre d'humains a au contraire, fortement progressé. Multiplié par 7 sur le dernier siècle. La compétition pour TOUTES les ressources est donc devenue nettement plus intense. Et une des formes actuelle de la compétition est le fric, jugé plus "sain" que la sagaie ou le coupe coupe.

Et les ressources, c'est l'énergie, la nouriture ou un coin "tranquille" pour vivre.

Une caricature de ce qui se passe dans le monde : fr.wikipedia.org[...]Mayotte

1950 : 15000 habitants. Il était possible de vivre de pêche de chasse et de cueillette.

2012 : 212000 habitants, soit 14 fois plus. Il ne doit plus rester grand chose à pécher, chasser ou cueillir ...

11 juil. 201311 juil. 2013

C'est vrai que la nature a produit beaucoup d'animaux sages et altruistes...
Tu pourrais m'en citer disons... un, en exemple.
Moi, je n'en connais aucun. En revanche des rapaces, des prédateurs, des occupants, des destructeurs, des sournois, je peux t'en citer des centaines.

Certains disent, effectivement "Vivre libre, ou mourir" mais ils en meurent rarement une fois la seconde de bravade passé et la baffe administrée sur le bout du museau.

D'autres disent : la Liberté, c'est choisir sa prison.
Personnellement, ça me semble moins bravache, plus réaliste et nettement plus crédible. :litjournal:

Je te laisse l'ambition d’accéder au niveau de pensée du Panda.

Je pense que tu devrais un peu envisager le concept d'anthropomorphisme. Ca te donnerait l'occasion, peut-être, si tu n'as pas d'ici là régressé Panda ou carotte, de relire les attitudes des autres espèces animales et de les mettre en perspective.

Effectivement la Liberté est une notion très personnelle.

Pour les bravades, je ne fais que te lire et pour les baffes, si tu es ton propre patron, je pense que tu dois avoir la mémoire bien courte ou une bien courte expérience pour prétendre n'en avoir jamais reçu. C'est ce qui fait la grandeur de notre état à nous, les indépendants : l'exposition aux réalités de la vie.

C'est donc strictement contre productif pour le but qu'ils recherchaient et enrichissant pour l'espèce sur un plan darwinien. :litjournal:

11 juil. 2013

Et même enrobé de "politesses" , de costards cravates et de cet "intermédiaire" peu honnête qu'est largent, l'humain reste un barbare maquillé de "civilisation" et de technologies, mais il reste un "singe égoiste", peu capable d'altruisme et de sagesse, et parfois le pire de tous ! Il aurait mieux valu surement qu'il reste dans les arbres à manger des bananes tranquillement, le monde n'en serait pas là ;-)
Perso quand j'en aurai assez de rouler sur des roules surpeuplées de bagnoles (pas toutes encore), ce sera soit le petit bateau sympa, soit la cabane dans la foret !
Vivre libre, ou mourir, comme on dit

11 juil. 2013

Sans esperer "la sagesse", même les êtres humains en sont la plupart du temps bien incapable, des êtres vivants comme les pandas entre autre (ce qu'il en reste à l'état sauvage-libre), sont bien plus "sages" et moins nuisibles dans leur mode de vie sur terre que la majorité des humains; Vivant depuis des millénaires en "osmose" avec leur environnement, malgrès leur régime alimentaire exclusif (pousses de bambous surtout), végétariens, ils se contentent de peu, vivant tranquillement sans détruire leur milieu de vie, ils sont aussi beaucoup moins "avides ou cupides", et bien moins prolifiques que l'humain par exemple, leur désir d'accouplement et de reproduction est bien moins important que chez le primate nommé plus haut : D,
avec les dégâts que l'on sait;
Les dauphins, entre autres sont aussi connus pour leur capacité d'altruisme et d'empathie, dans leur propre espèce, mais aussi interespèces, avec les humains par exemple;
Quant aux baffes et bravades, étant "mon propre patron" et ne demandant rien à personne, je n'attends ni récompenses, ni risques de coups sur le museau; Mais la "liberté" comme son absence, c'est une chose personnelle à chacun

18 juil. 2013

Vivre libre, ou mourir... sisi, je crois qu'il y en a eu quelques-uns qui ont choisi (ou accepter de courir le risque de) la deuxième solution.
Pb : une fois morts, ils ne disent plus grand'chose et se laissent oublier.

11 juil. 2013

Comparaison camping officiel/ camping sauvage-forain :
Récement en alternant 3 bivouacs et 3 campings payants (presque plus de zones d'herbes pour vélos ou tentes au passage ! au profit des bungalow, camping car etc) :

Première nuit bivouac, 3 heures avant la nuit je frappe chez une grand mère sympa demander de reremplir mes bouteilles d'eau-bidon, discussion sympa, 6 litres d'eau qui me suffisent largement jusqu'au lendemain matin; Bivouac tranquille,en surprenant quelques lièvres dans des clairières, gratuit, tranquille, eau suffisante pour toilette et cuisine du soir, il me reste 1 litres pour rouler avant d'en trouver; le matin l'ombre des arbres garde me protège de la chaleur;
Camping officiel-payant (12 euros la nuit le premier, 6 euros le deuxième et troisième) : les sanitaires des deux derniers pas propres du tout, un des deux gerants pas sympa !, pas possible de choisir vraiment ma place, le matin : sanitaires encombrés (au sens propre et figuré !) de gens
Le camping à 12 euros avait le wifi... carte à 3 euros les 30 minutes, non merci ! le lave linge toujours occupé, les sanitaires plus propre, mais des gamins qui braillent tard le soir, tot le matin; Bref, il faut "payer le prix", d'un point d'eau ;) (Seul coté sympa des officiels, plus de possibilités de sympathiser avec d'autres randonneurs-voyageurs, à vélo ou pas)

Tu pourrais développer? :tesur:

11 juil. 2013

pour le moment ??

moi je dirais "de moins en moins" !

Quand on voit les critères de confort "ménager" (appareillage, électronique, équipements divers, etc..) considérés comme la norme actuelle, on en est loin.. :pecheur:

la simplicité volontaire est un genre de vie qui a fait peu d'emule pour le moment mais c'est un beau projet pour les gens peu fortunés qui ne veulent pas passer leur vie a la gagner :-)

11 juil. 201311 juil. 2013

à Nemo1, individuellement l'humain a des qualités, capacités indéniables, mais ce qu'il en fait, une fois pris dans le "mouvement de masse", est souvent l'inverse, du gachis, des abus de pouvoirs, irrespects, transformant le "singe sage" en troupeau irréfléchi; Et "vendre ou faire payer des zones de mouillages ou des endroits "libres" sur terre, c'est une double exploitation, dans le mauvais sens du terme, exploitation de la terre-mer, et exploitation de l'homme par l'homme;

Et sur les singes et les bananes, je ne suis pas le seul à avoir émis la critique, même Brel en parlait, d'une plus subtile façon ! (heureusement j'ai peu de monde dans mon quartier ;))

11 juil. 2013

Bon, il faut savoir raison garder et relativiser.
Moi, quand on me demande de payer pour mouiller sur mon ancre, je me barre plus loin.
Je ne vais pas fair eun proces à la commune ou à l'état ou qui sais je d'autre.
Si on me fait payer quand même parce que pour x raison je ne peux pas bouger à ce moment la, je rentre carrément dans le port y passer la nuit, me faire le plein de flotte, prendre une douche, profiter d'une nuit sans stress et le matin bye, ciao à la prochaine (avant 7h00 du mat').
Ainsi j'ai moi même rééquilibré la balance commerciale de l'offre de service et du service imposé.
A contrario (et pour pas que ceux qui ne me connaissent pas me prennent pour un voleur ou profiteur ou autre), je me rappelle d'une virée aux scilly ou, après 2 bonnes heures de recherche, j'ai enfin réussi à trouver le capitaine du port pour lui payer la bouée.
Normal, il n'ai pas venu m'agresser pour me demander de payer. Du coup, j'ai trouvé normal de le faire.
Quand les gars viennent faire la chasse aux plaisanciers, la carnet à la main alors que la manoeuvre de port n'est pas terminée, il est normal qu'au jeu du chat et de la souris, la souris cherche à éviter le chat.
En général elle gagne.

12 juil. 2013

Payer pour une bouée: ok, c'est normal.

Payer pour mouiller: y peuvent toujours courir!!!
Faudra qu'il m'envoit la facture à la maison, en bonne et due forme, avec la TVA itou itou.

Nan, mais on va ou là???? on n'est pas des moutons!!!

Manque plus que le péage pour passer dans les chenaux balisés....

Extrait du "Monde" du 02 Avril 2017: "Dans le cadre des économies budgétaires préconisés par la Cour des Comptes et imposées par Bruxelles, le Service des Phares et Balises vient d'être privatisé et cédé à Vinci pour X gweneks......".

On y va, les Gars, on y va.......

12 juil. 2013

moi ce que je pige pas c'est si personne ne paie comment on entretient les ruisseaux les rivieres les mers !?????

18 juil. 2013

Ben... en polluant moins, donc en consommant moins ?

19 juil. 2013

Objection à mon tour... si tu renverses les deux propositions, elles sont vraies toutes deux : tu consommes moins, tu pollues moins ; tu consommes mieux, tu pollues ... mieux, c'est à dire moins aussi, dans ce cas.

objection votre honneur!
en polluant moins, donc en consommant MIEUX.

12 juil. 2013

je pense que vous connaissez tous le 6eme continent ici ????

12 juil. 2013

Moi ce que je ne comprends pas, c'est que si on paie tout ce qu'on veut nous faire payer, c'est qu'est-ce qu'on mange après ?
:tesur:

Si tout se paye il y a beaucoup de payeurs mais aussi beaucoup de payés. Tellement beaucoup que, au final, il y a des payés au nombre des payeur et lycée de Versailles. Donc, en résumé, les payeurs payent grâce aux sous qu'on leur paye lorsqu'ils sont payés. C'est finalement avec l'argent payé par les nourrisseurs lorsqu'ils sont payeurs au payés qui seront à nourrir que ces dernier pourront restituer aux payeurs nourrisseurs les sommes qu'ils ont, eux-même, payées.

C'est ce qui met en exergue, si il en était besoin, le génie de Maurice Lauré qui est le premier à avoir trouvé le dispositif qui fait que le payeur payé comme le payé payeur paye au bénéficiaire de sa géniale invention son écot.

Elle est pas belle la vie? :litjournal:

12 juil. 2013

ben t'es content d'avoir des routes des trains une ecole gratuite des facs la securité sociale etc .....

12 juil. 2013

et tu ne veux rien payer pour la mer ??? comment fait on pour depoluer ce 6eme continent qui est une ile de plusieurs milliers de m2 de dechet plastique amalgamé ???

12 juil. 2013

On fait payer La Chine, Singapour...etc, producteurs de cette cochonnerie!!!

On ne peut pas payer seul pour tout la misère du monde...

12 juil. 2013

Bin le mieux serait de ne pas polluer l'ami. Marre de toujours payer pour les autres. Parce que ça m'emmerde de payer pour ramasser les bouteilles en plastoc en mer alors que je mets les miennes là où c'est fait pour.
Alors peut-être que pour toi l'école est gratuite, pas pour moi. Et je remarque que souvent, ceux qui sont contents d'avoir tellement de choses "gratuites" en France ce sont qui ne casquent rien. Et y'a ceux qui savent que rien n'est gratuit parce qu'ils casquent un max.
Et ras le bol de ces réponses à la con, parce qu'il y a une différence entre "si on paie tout ce qu'on veut nous faire payer" et "si on paie ce qu'on doit payer".
Alors faut apprendre à lire et comprendre ce qu'écrivent les gens avant de se jeter bêtement sur son clavier pour les emmerder avec des réponses stupides, et faire comme s'ils avaient dit ce que toi tu interprètes.

12 juil. 2013

C'est quoi le rapport avec le mouillage forain?

12 juil. 201316 juin 2020
12 juil. 201312 juil. 2013

Parce tu t'imagines que c'est avec ce que l'on paye que cette merde va être ramassée ? :lavache: :lavache: :lavache: :lavache:
Tu es un sacré utopiste ! :mdr: :mdr: (ou un farceur)

12 juil. 201312 juil. 2013

Juste un ptite question as-tu pensé a récupérer les gaz d'échappement de ton automobile que tu balances si généreusement dans l'atmosphère (ou ceux des transports en commun que tu utilises ?
(enfin penser c'est peut-être pas suffisant, il faut agir.)

12 juil. 2013

Et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu...

:reflechi:

12 juil. 2013

On ne dit pas qu'on ne pollue pas, on dit qu'on fait de notre mieux pour respecter au mieux la nature.
Toi tu voudrais que ceux qui font des efforts paient autant que ceux qui n'en font pas à te lire.
Et toi anonymous clandestinous (à voir ton non profil et tes contrib), tu dois pas casquer grand chose. C'est facile de s'en prendre aux autres pour mieux profiter comique.

12 juil. 2013

il faut partir du principe qu'il faut mieux faire un peu que rien

12 juil. 2013

Mais bien sûr pour ce qui me concerne, que j'essaye de faire les choses le plus proprement possible, c'est clair.
Mais il faut rester conscient que vivre sans aucun impact sur notre environnement, c'est tout bonnement impossible, et ce n'est pas de rendre les mouillages forains sur ancre payant qui changera quoi que ce soit au sujet de ce "6ème continent" !

12 juil. 2013

Grande question. J'ai toujours cette idée en tête. Je construis mon canot et je peux te dire que tous cela n'est pas très simple mais une chose est certaine j'aurai de l'autonomie avec un équipement des plus basique. Les biens pensants de l'écologie me font marrer mais entre la théorie et la pratique il y a comme un monde.
Olivier écolo convaincu mais pas aveugle.

Une chose me surprend au sujet de ce 6eme continent :
la valorisation des plastiques d'emballage est non seulement connue mais aussi largement pratiquée et rentable.
Le positionnement de ce 6eme continent (onirique?) est lui aussi connu puisque nombre de photos (toujours cadrage serré, pourquoi?) circulent sur le Net.

Si la densité de plastique est aussi importante qu'on le dit, comment se fait-il que personne ne se soit emparé de cette manne financière?

Un simple bateau usine consacré au grignotage de ces plastiques serait largement plus rentable que la chaine complexe et incertaine du recyclage suivie à terre, chaine qui, quoique onéreuse est cependant déjà rentable.

Ce sixième continent est-il une légende ou une réalité? :litjournal:

12 juil. 2013

Très bonne question Nemo. A mon avis c'est incontinent.

12 juil. 2013

Je ne vois pas le rapport avec la pollution entre une personne qui demande de poser son ancre gratuitement et une personne qui paye pour avoir toutes les commodités, soit des constructions qui bousillent le littoral. Je ne suis toujours pas certain, comme tu es enclin a le croire, que l'empreinte carbone soit plus élevée d'une personne qui pratique le mouillage forain et c'elle qui utilise les parcs à bateaux.

12 juil. 2013

@matelot@16765
Penses peut-être à te débrancher!
"Une étude récente, menée par le physicien Alex Wissner, démontre que les moteurs de recherches tel que Google génèrent des émissions massives de CO2. Expliquant sa recherche au Sunday Times, l’académicien de Harvard révèle que, malgré le secret sur l’empreinte écologique de Google, il a calculé, sur base d’informations disponibles publiquement, chaque recherche Google génère 5-10 grammes de CO2."

13 juil. 2013

Oui et non.

Les centres de calcul consomment énormément d'énergie, c'est certain. Donc, ça produit probablement beaucoup de CO2.

Les statistiques sont faites en estimant la consommation totale d'énergie et la manière dont l'énergie et produite (CO2), puis en le divisant par le nombre estimé de requêtes. Ca donne une consommation moyenne par requête.

Mais ça ne veut pas dire qu'une requête donnée génèrent 5-10 grammes de CO2. Si aujourd'hui je ne fais aucune requête sur Google, leur consommation d'énergie sera pareil que si j'en fais 1000, voir 1'000'000.

A la longue, si tout le monde cessait d'utiliser Google, Google réduirait forcement leur consommation d'énergie et leur production de CO2.

C'est le problème de la pollution dans la société en générale. On peut seulement lutter contre si tout le monde s'y met. Sinon, la contribution d'un seul individu n'aura quasiment pas d'impact.

16 juil. 2013

c'est pourquoi ils implantent les gros serveurs dans le nord de la Suède pour faire des économies sur la climatisation, mais pas de bol c'est peut-être ça qui fait fondre la banquise :mdr:

13 juil. 2013

alors?le mouillage forain !légalement il est payant ou gratuit?il y a une loi spécifique a ça ou pas? je veux savoir avant d'envoyer le taxeur par le fond!!

13 juil. 2013

Sans y avoir mouillé (sauf il y a fort longtemps), il me semble qu'il existe une taxe semblable à Fort Bloqué, près de Lorient.

J'avais téléphoné à la Préfecture Maritime voici plusieurs années, pour savoir la légalité de la chose.

Réponse : "c'est une pratique qui tend à se généraliser.." ! :-(

13 juil. 2013

gratuit ou payant c'est suivant !!!!

13 juil. 2013

vu tout ce qui est dit sur les mouillages forains payants il y un truc que je ne comprends pas .

Il y a sur nos cotes une multitude d'endroits abrités ,tranquille, paradisiaque ou l'on peut mettre son ancre sans que personne ne viennent vous taxer et m^me passer une ou plusieurs nuits nuit sur une bouée gratuitement.

Alors pourquoi diable si vous ne voulez pas payer allé là ou l'on paie et ensuite raler ??

Là il faut m'expliquer ,difficile à comprendre pour moi

josé

13 juil. 201313 juil. 2013

tout simplement parce qu'il s'agit d'un abri comportant un bourg permettant de faire du ravitaillement, un port naturel formé par la profonde ria.

Tu comprends la différence avec un mouillage paradisiaque mais totalement isolé ?

13 juil. 2013

tu n'as vraiment rien compris !!

tout usage d'infrastructure normalement se paye (pas toujours, on trouve encore des quais et des cales parfois gratuits).

Il s'agit simplement là de MOUILLER SUR SA PROPRE ANCRE dans le fond d'une ria, et de RIEN D'AUTRE !!

:scie:

13 juil. 2013

c'est à dire que l'on veut profiter des infrastructures (quai,cale,amarrage d'annexe,sanitaire, etc etc) sans rien débourser ,c'est bien çà n'est-ce pas??,

et je rajouterai que les mouillages "paradisiaque" ne sont pas forcement totalement isolé , seulement faire 1 ou 2 km à pieds sa "fatigue"

13 juil. 2013

José, car c'est justement une pratique qui ce généralise et ta "multitude d'endroits abrités ,tranquille, paradisiaque ou l'on peut mettre son ancre sans que personne ne viennent vous taxer" risque de ne plus l'être longtemps.

13 juil. 2013

Et ce n'est pas parce qu'une "pratique tend à se généraliser" qu'elle est pour autant légale, n'est-il pas ? :litjournal: :policier:

13 juil. 2013

pourquoi ça ne plus l'être longtemps ..

les taxes de mouillages sont prélevés par et dans les ports ,pour y echappé si l'on ne veut pas payé et bien il suffit de ce mettre ailleurs à 200,500m ...

tiens un exemple , coin extraordinaire ,superbe : le Golfe de Morbihan , il y a des dizaines de coin non taxé , m^me on peut tres bien prendre une bouée pour la nuit sans trop de problemes .

Idem dans la rade de Lorient , pareil dans L'Odet , aux Glenans , en fait presque partout on trouve des coins gratuit ... il suffit de chercher un peu et evidement de marché ça sa semble compliqué ....mais il faut aussi savoir ce que l'on veut

13 juil. 2013

si tu paie sur ton propre mouillage et bien c'est tout simplement que tu es dans un endroit payant pour ton propre mouillage c'est simple c'est à dire que tu bénèfecies m^me si tu n'utilise pas d'infrastructures diverse ...

Et si tu ne paies pas cela implique que d'autres payront à ta place et ça sa commence à bien faire.

Et un bon jour ceux qui paient pour les autres vont aussi s'énerver et ce mettre à crier aussi fort que ceux qui veulent profiter de tout sans rien débourser .

incroyable heo a installé un correcteur d'orthographe ,bravo

Tu dois une taxe du fait que tu mouilles ta propre ancre sur le terrain appartenant à l'état, terrain dont la gestion économique a été déléguée à...

Pour établir un parallèle direct : te semblerait-il normal de creuser un trou, que tu rebouchera ensuite, sur une plate bande communale avec ta pelle perso? :litjournal:

13 juil. 2013

ok alors dit moi ou tu peux mouiller ,à quel endroit tu peux trouver un abri naturel sans infrastructures ??? pas de digue, pas de port ,rien et qui est payant ??

13 juil. 2013

comme fond de ria NATUREL on fait mieux ,non ...

a Sauzon lorsque la marée me permet de m'échouer au fond de la ria hors zone du port( je dis bien hors zone du port ) je ne paie pas .... simplement parce que le port n'a pas d'arrété prefectoral lui donnant droit a percevoir une taxe ... c'est tout simple , j'en ai fait la remarque gentillement et poliment au préposer qui était venu me taxer ,il est reparti sans insister .

mais dit moi à part Sauzon qu'elles sont les autres ria naturel ou l'on paie ???

14 juil. 2013

pour etre contradictoire il faut etre au minium deux ,n'est-ce pas , et lequel est contradictoire ??
je le suis souvent . En l'occurrence je suis contradictoire lorsque tu dit qu'en" conclusion ceux qui n'utilisent pas les commodités ne devrait pas payé" ,tu imagines!! peut annoncerait les utilisés ,,,

OUI je paie là ou on me demande mais j'evite de payer lorsque la demande est abusif tout de m^me .

Pour Sauzon et partout ailleurs dans tous les ports il y a un périmetre sous l'autorité du port audelà ce n'est plus le port ,donc le reglement ne s'applique plus ...

Generalement ce perimetre est materialisé par des balises coté terre avec une marque à damier blanche et noire , je ne sais si à Sauzon il y a ces marques . Et par ailleurs le plan du périmetre du port doit etre affiché en capitainerie ,il l'est souvent d'ailleurs .

Et il me semble m^me que dans le fond de la ria de Sauzon on se trouve sur une autre commune.

Donc ce jour ,lorsque le preposé est venu je lui ai fait remarqué qu'il n'était plus sur son territoire en quelque sorte ,ce qu'il devait peut etre savoir d'ailleurs .

Et pour le coté Naturel ,lorsque je voie toutes les digues ,les quais ,protegeant le plan d'eau je me dit que l'homme a du passé par là . Sans ces constructions dans le fond par vent d'Est ça serait aussi invivable que sur les bouées à l'entré du port.

La question est mal posée puisque c'est précisément l'endroit où on mouille qui est prépondérant pour déterminer la réponse.

16 juil. 2013

ría est mot d'origine gallicienne signifiant: l'embouchure d'un fleuve pouvant être envahie par la mer.

13 juil. 2013

il n'est pas question dans le sujet des endroits où l'on NE PAYE PAS (heureusement qu'il en existe encore !!), mais d'un en particulier OU L'ON PAYE SUR SON PROPRE MOUILLAGE !

:-( :scie:

13 juil. 201313 juil. 2013

bon, ok.. j'ai compris que tu es d'accord pour le paiement d'une taxe quand on mouille sur sa propre ancre, et ceci sans utilisation d'infrastructures, juste pour bénéficier d'un abri naturel.

C'est les gens comme toi qui font le malheur des autres ! :scie:

13 juil. 2013

j'ai pris l'exemple de Sauzon à Belle-Ile parce qu'il m'a semblé particulièrement représentatif d'un lieu où l'on pourrait parfaitement avoir justement le CHOIX, la liberté d'une zone partagée en deux : une payante, l'autre gratuite ( et qui peut s'appliquer dans d'autres lieux) :

  • zone payante pour ce qui a été mis en place, à savoir la sécurité d'un mouillage sur bouée, + des services tels que sanitaires, et maintenant Wifi.

  • zone gratuite pour ceux qui veulent mouiller sur leur propre ancre, pour simplement profiter d'un abri naturel, sans utilisation des services précités, dont ils n'ont pas la nécessité.

j'en reviens donc exactement à ce que j'énonçais dans mon sujet initial...

13 juil. 201313 juil. 2013

Ah bon ? Ce n'est pas une ria naturelle, une anfractuosité qui s'enfonçe profondément dans les terres ?

Alors il faudra que tu me donnes ta définition d'une ria.

D'autre part, c'est quoi, la "zone du port" ? Elle s'arrête où ? Explique, tu m'intéresses..

Enfin, dans un autre commentaire tu dis qu'il faut payer là où on le demande, et quand on te le demande, tu refuses au préposé ?

La logique et toi, ça a l'air de faire deux...

t'aurais pas un peu l'esprit de contradiction ? :mdr:

14 juil. 2013

Foin de sodomisation de diptères et de polémiques qui ne nous mènent nulle part.

la seule et unique question est : est-il normal de faire payer (quel que soit l'endroit) un bateau qui utilise son propre mouillage ?

13 juil. 2013

je pense que l'on est en droit d'exiger l’arrêté de loi exigeant ce paiement !
(oui je sait ça fait beaucoup d'exigeant) :litjournal:

13 juil. 2013

Qu'en est-il de la fameuse taxe de mouillage qu'on allait mettre en pratique dans le sud de la Corse ?

14 juil. 2013

Hello,

question bèèète : est ce qu'on peut échouer son bateau sur une plage / berge d’estuaire librement, hormis les zones de baignades pour faire un tour à terre ou passer la nuit ?

14 juil. 2013

bonjour
force est de constater que vos endroits isoles sont un peu fréquentés et présentent la caractéristique d'endroits remarquables .
sur ton ancre...tu as l'aven,les glenans , l'odet ,la laita , le golfe, le blavet ..etc ....mais prendre sauzon ...tu aurais pu choisir aussi le Palais ,(si si une ria mais bétonnée ...)

quant a vivre isole du monde , comment mettez vous votre bateau al'eau ,le carenage ? ( ha oui carenage sauvage ...c'est vrai que le monde est a vous ...et en 68, c'etait bien une revolution pour avoir le droit de consommer ... )
bonne journne d'un mouillage gratuit sur l'odet

16 juil. 2013

tiens dans cette polémique on n'a pas beaucoup entendu les riverains de la bleue; eux qui vous vendent le soleil quand vous avez le malheur d'y aller l'été, et de surcroît il vous font payer la tva dessus.
C'est pas du racket ça?

16 juil. 2013

pour repondre a emma:en78 dans le sud de l angleterre on s est fait racketter sur notre ancre dans une riviere(la hamble je crois)cela nous avais choqués.....je vois que nous importons leur pires sens du commerce .et c est pas d aujourdhui....

18 juil. 2013

J'ai tout essayé depuis 40 ans contre ce racket mais évidemment les autorités ont toujours raison.
Alors voilà ce que j'ai trouvé et qui marcherait mieux si nous étions tous d'accord pour le faire.
Il ne faut pas protester mais il faut payer... Avec des pièces de 1 centime (c'est pourquoi il ne faut pas les éliminer, nos grands argentiers ont bien vu le piège)
bien entendu ça se prépare en hiver, il faut faire des petits paquets de 10 euros, de 5 etc... à l'avance puis au moment de passer à la tirelire ouvrir les paquets pour payer en vrac, essayer de faire une petite erreur est sympa, ça retarde et laisse le temps aux copains de se préparer ou de partir.
Comme on dit par ici, à con con + 1/2

Les zotorités ne sont jamais que nos zélus...
La Loi n'est jamais que celle mise en place par nos zélus itou.

La "des mots crassie" ne serait-elle plus à la mode?

18 juil. 2013

C'est pas le "zélu" que tu vas embêter, mais le 'tit jeune qui bossent l'été.

Pas une bonne idée amha......

Je donne mon nom et mon adresse et je demande à recevoir la facture à la maison.

18 juil. 2013

Pas une bonne idée.

Tu es tenu par la loi d'avoir la somme exacte. Et avec un maximum de 50 pièces métalliques.

Tu ne peux pas payer les 15 € de taxes avec un billet de 500€. Ni avec 1500 pièces de 1 centime.

La loi est très bien faite pour celui qui encaisse. Un peu moins pour celui qui paie.

18 juil. 2013

C'est vrai que c'est chiant pour les p'tits jeunes qui bossent là mais ça n'est pas chiant de payer pour rien ? Et la taxe locale qui s'ajoute ? Vous n'en payez pas de taxe locale où vous habitez ? On paye donc deux fois quand on est en vacances.
Quand à nos élus j'ai surtout envie de leur botter le c.l. C'est quoi leur travail ? penser aux Français ou ne penser qu'à eux ?
Bon d'accord ! il y en a certainement qui sont honnêtes mais faut rudement bien chercher.

18 juil. 2013

A propos : savez-vous que nous sommes le pays au monde qui a le plus grand nombre d'élus (rapporté à la population). Quelques 650000 je crois, presque tous payés...

18 juil. 2013

faux tu verras quand tu deviendras conseiller municipal car c'est bien connu quand on n'est pas content on s'engage pour changer les règles

19 juil. 2013

Alors il faut que je me présente aux futures présidentielles ? Pas possible, je ne sais pas assez bien mentir...

19 juil. 2013

non commence petit, conseiller municipal pendant 6 ans et tu verras le fonctionnement de la société autrement et tu verras combien c'est facile de prendre les critiques dans la face les justifiées et les injustifiées
pour la présidence de la république tu verras en deuxième semaine

19 juil. 2013

Il y a quelques jours, avant la grande vague de beau sur Bretagne sud, je parts avec la célèbre école a l'Archipel. Navigant depuis peu et ne comptant pas m'éterniser en France, l'envie de parcourir la France des Traditions est très présente....Forcément, le lundi nous allons a 'L'archipel, la maison comme dit le mono, un peu nostalgique, jeune et plein d'enthousiasme, un peu comme si ET rentrait "maison" et là, consternation, gris froid la brume....et surtout, 16 euros de taxe....comme l'impression d'une belle arnaque a touriste. Bien sur, 16 euros a 5, ce n'est rien pourtant quand le grand beau est arrivé aucun de nous n'a eut envie d'y retourner.....Un peu amer, question de principe.....

19 juil. 2013

Les Glénan ne manquent pas de lieux de mouillage forain pour ne pas être obligé de prendre une bouée.

A moins qu'ils ne fassent aussi payer sur ancre, maintenant ?? :tesur:

19 juil. 2013

je vois que ce sujet déchaine les foules (et les avis)...

ma petite question de grand débutant :

Existerai-il une "base" des mouillage recencés "forains" et surtout gratuits.

Base communautaire bien sur car il ne faut AMHA absolument pas compter sur nos chers élus pour donner au peuple les moyens de ne pas se faire taxer...

19 juil. 2013

Tu veux "référencer" les mouillages, comme fait le voisin avec ses marinas ??

Autant on peut lister (donc avertir) ceux qui sont payants, autant on doit laisser la liberté à chacun de découvrir "son" mouillage gratuit.

Parce que 1 bateau dans un mouillage, c'est magique.. :coucou:

10, ça peut encore rester sympa... :topla:

100, ça l'est plus du tout !! :non:

19 juil. 2013

je suis d'accord sur le nombre seulement pour le néophyte et débutant que je suis, comment puis-je "savoir" que je peux mouiller à tel ou tel endroit ?
C'est une expérience qui s’acquiert avec le temps je me doute, n’empêche qu'avec une petite base ca serait moins compliqué...

19 juil. 2013

il n'y a rien de compliqué !

tout le monde a été débutant à un moment :-p

les endroits où il faut payer sur ancre (sujet du fil) sont heureusement fort peu nombreux. Les interdictions de mouillage aussi (indiqués sur les cartes, ou par un cofre avec ancre barrée dessus)

Donc tout ce qui n'est pas payant est gratuit. Ca te laisse énormément d'endroits !

Par contre, on ne mouille pas son ancre dans une zone de mouillage organisé sur bouées : le rayon d'évitage n'est pas le même.

:goodbye:

19 juil. 2013

Les mouillages sont souvent indiqués sur les cartes et toujours sur les guides nautiques ; certains d'ailleurs ne mouillent qu'à l'emplacement précis de l'ancre sur la carte ...exemple vécu dans une baie de 2 milles de diamètre où un skipper a posé son ancre à quelques mètres de mon étrave alors qu'il n'y avait pas d'autre bateau aux alentours !!!

Hors des mouillages signalés on peut se fier aux indications des cartes (nature des fonds, etc...)

19 juil. 2013

bin voui, un peu de sens marin et un peu de flair ... :heu:

20 juil. 2013

Vous étiez donc 2 à mouiller pile poil sur le picto de la carte.... :lavache: :jelaferme:

20 juil. 2013

c'est aussi ce que j'ai pensé.. :mdr:

19 juil. 201319 juil. 2013

on te sent ému, là, sur l'coup, Bil.. t'en bégaies ! ;-)

20 juil. 2013

Pour le sens marin ça va venir avec la pratique.

Pour le flair bah on verra bien.

20 juil. 201320 juil. 2013

On ne peut pas être pour ou contre les mouillages payants. Toute position dogmatique sur ce sujet manquerait de bon sens. Il est des cas ou ils sont utiles voire nécessaire et d’autres ou ils méritent d’être vigoureusement condamnés car il s’agit d’une restriction du droit à pratiquer librement la navigation.
A mon sens un mouillage payant doit répondre à quatre critères :

  • Le prix du service est connu avant la perception du paiement. C’est tout simplement la loi. Il est de plus cohérent avec le niveau de service rendu.
  • Il est justifié par l’accroissement d’une capacité saisonnière car le mouillage forain serait rapidement saturé (rayon d’évitage des bateaux)
  • Il apporte un réel service (aide à l’amarrage, navette, services à terre)
  • Il comporte un engagement de responsabilité de l’exploitant (bateau à touche-touche ou rupture du mouillage)

En résumé à propos d’un projet de mouillages payant les questions qu’il faut se poser sont les suivantes : - Est-il bien nécessaire ?
- L’exploitant assume-t-il les risques liés à l’utilisation du mouillage ?
- L’usager est-il préalablement informé du prix de ce service ?
- Le prix fixé est-il en accord avec le service rendu ?

20 juil. 201320 juil. 2013

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (151)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021