Mon quatrième PAN PAN de la journée !

Et mon troisième pour panne d'essence…
Je remontais hier tranquillement au moteur de Yeu à Belle-île. Pétole. Sur la VHF démarre un échange entre une plaisancière et le CROSS à propos d'un petit bateau autour duquel elle tournait. Il était du côté de St Gildas de Rhuys et réclamait assistance, probablement avec les bras car il n'avait ni VHF ni téléphone portable (dixit la plaisancière qui servait d'intermédiaire).
Le malheureux explique à la dame (pas si brave que ça) qu'il ne veut pas de la SNCM pour si peu. Que ça va lui coûter trop cher. Le gars du Cross explique que l'assurance paiera et demande de confirmer la demande d'assistance. A ceux qui s'inquiètent de l'augmentation des primes en voilà une raison. La dame demande ce qu'elle doit faire. Je n'ai pas assisté à la fin de l'histoire mais ils semblaient bien embêté tous les deux (le CROSS et elle). Je comprends que si l'issue de cette minuscule histoire est un gros pépin, chacun cherche à se couvrir.
Moi, je n'aurais enquiquiné personne, j'aurais lancé un bout pour le tirer d'affaire et ceci malgré ce que je pense des plaisanciers qui vont en mer comme d'autres vont en montagne avec des sandalettes. Cela m'est déjà arrivé de le faire et je continuerai.

L'équipage
22 août 2015
22 août 2015

sauf si la dame n'allait pas dans la direction que desirait le monsieur ...

22 août 2015

Je pense que le Monsieur n'avait pas d'autre direction dans sa tête que celle de se tirer de ce mauvais pas. Mais je me trompe peut-être ;-)

22 août 2015

Et puis ça te paye le resto à destination! ;-)

22 août 2015

J'ai recueilli une fois un planchiste avec voile déchirée.
Il m'a carément engueulé vu qu'on allait à Lezardrieux alors qu'il voulait qu'on le laisse à coté de Paimpol..

23 août 2015

t'aurais du le laisser se demerder après ça!

22 août 201522 août 2015

C'est sûr que si il fait intervenir la SNCM çà va lui coûter cher!
www.sncm.fr[...]/

22 août 201522 août 2015

Excuses moi, je me suis trompé, c'était la SACEM, le type chantait O SOLE MIO et la dame lui réclamait des droits qu'il ne voulait pas payer !

22 août 2015

PAN PAN : le plus énervant, c'est quand la VHF se met à hurler parce qu'un paddle est en difficulté à Noirmoutier, alors qu'on est à Pen Marc'h !

22 août 2015

Même les Paddles tombe en panne des sens. Mais dans quelle société vivons-nous ?

22 août 2015

Penmarch devrait suffire

22 août 2015

:pouce:

26 août 2015

ou avec des têtus Penn ‘Azen :heu:

22 août 2015

:mdr:

22 août 2015

Bonjour

sécurité sécurité sécurité par le sémaphore de port-vendres pour signaler que le port de Collioure serait occupé pour des festivités la semaine dernière.

MOOOOssieur qui se tient derrière ta VHF sur le 16 et dégagement sur le 13: PARLE CORRECTEMENT , A HAUTE ET INTELLIGIBLE VOIX
on aurait dit de la bouillie de chat .
trop vite ; bafouillage , incohérent. ON A RIEN COMPRIS !!!!!
s’agit pas de tenir le crachoir FAUT SE FAIRE COMPRENDRE.

je ne parle pas des dialogues entre la capitainerie du port et les usagers qui veulent un poste pour la nuit.
Un grand moment de délire collectif et d'humour.

je dois détacher le chalutier? demande la petite dame.
NON DEPASSER le chalutier !!!!

J'y retourne l'an prochain pour la suite ............

JF

27 août 2015

On se croirait sur HetO!

22 août 2015

Il nous manque des informations essentielles : les tailles respectives de deux bateaux et la motorisation du bateau de la dame pour estimer derrière nos claviers si elle pourrait techniquement lui passer une remorque.
Mon EdM est équipé d'un moteur de 10CV. Je ne suis même pas sûr de pouvoir remorquer un jet ski sur plusieurs milles sans qu'il chauffe.
Le plus sage est certainement d'assurer le relais avec le CROSS. Dans le cas présent, le plaisancier qui demande une assistance voudrait qu'elle ne lui coûte rien. Il arrive un moment où il faut assumer ce genre de coût, généralement couvert par l'assurance. Mais s'il n'a pas cette garantie dans son contrat, à lui de tirer les conséquences.

23 août 2015

Bonjour. Il y a quelques années, je ne me suis pas posé de question, j'ai vu un pêcheur pro en difficulté, rentré mes voiles que je venais d'établir et suis parti sur lui. Sans rien dire à part quelques signes il m'a passé une remorque et je l'ai ramené à sa place dans l'avant port. A genoux sur mes coffres , je ne pouvais pas voir l'intérieur de son bateau qui était bien lourd et mon brave petit couach 5cv essence la tiré sans difficulté malgré la brise et les courants dans le coin d'ou il ne pouvait s'en sortir son moteur étant en rade et sa voile inutilisable ainsi que sa godille.
Ma récompense, un grand sourire et merci et sa maigre pêche , une crabe.

22 août 2015

C'est vrai, il manque quelques éléments pour juger cette situation. Mais ce qui est intéressant, l'échange a duré assez longtemps, c'est que l'opérateur du CROSS ne lui a même pas posé la question de savoir si elle était en état de lui passer une remorque. Le réflexe recours à la SNSM a été immédiat.

23 août 2015

Entendu récemment une conversation d'un bateau avec le CROSS : ce voilier de 9m se proposait de prendre en remorque un voilier de 14 m !
J'ai été étonné d'entendre le CROSS accepter la proposition sans faire remarquer que ça pourrait être difficile.

23 août 2015

Tout dépend des conditions et de l'expérience du skipper du bateau de 9m en remorquage.

23 août 2015

Remorquer un voilier de 14m avec un voilier de 9m par mer plate et vent nul comme c'était le cas le jour du PAN PAN pris comme exemple aurait été un jeu d'enfant.

23 août 201523 août 2015

Bonjour,
vois pas le problème, j'ai remorqué un voilier de 11m en panne de gas-oil par pétole molle avec mon Caprice et son Couach 6cv essence de Creus jusqu'à La Selva. L'aiguille du VDO a même frisé les 3 noeuds, à un moment. Je te dis pas la java le soir.

23 août 2015

Je partage l'idée que trop d'informations du cross sur une trop grande superficie donne envie de couper la radio surtout l'été, (je suis quand même resté en veille). Je me suis vautré dans la descente en glissant sur le spi juste affalé pour aller arrêter la sonnerie de la vhf pour la 7 ème ou 8 ème fois de la journée concernant encore une tondeuse à clapot en panne sèche à" beaucoup trop loin". C'est pas bien de dire du mal des autres et de généraliser, mais plus de la moitié des asn ce jour là concernait ces engins.

23 août 2015

j'en ai entendu pas mal tout l'été, c'est au moins 90% pour des pb moteur (panne, carburant, ??)

23 août 2015

Moi, j'aimerais faire partager l'idée à tous les plaisanciers qu'avant de lancer un PAN PAN, il y a des degrés à apprécier quant au niveau de risque ou à l'urgence.
Premier niveau d'intervention : l'entr'aide réciproque . Une panne d'essence par tout petit temps et pas loin d'un abri relève de ce niveau.
Ce jour là où pas mal de gens peu aguerris ou un peu distraits sont sortis en mer on aurait éliminé une bonne moitié des PAN PAN.
Le CROSS et la SNSM c'est quand ça devient sérieux. Sinon on va banaliser ces moyens de secours et écouter de manière distraite ce qui devrait toujours être des appels d'urgence.

23 août 2015

encore ces appels me genent moins que l'apero planifie ou la longue liste de la peche du jour .

23 août 2015

J'avais cru comprendre qu'on ne devait pas faire état publiquement des propos entendus sur la VHF.
´
Article 226-15 du code pénal :
" ... est puni d'un an d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.
Est puni des mêmes peines le fait, commis de mauvaise foi, d'intercepter, de détourner, d'utiliser ou de divulguer des correspondances émises, transmises ou reçues par la voie des télécommunications ..."
:jelaferme: :acheval: :acheval:

23 août 2015

"est puni d'un an d'emprisonnement"
Tu m'apporteras des oranges et du pâté Hénaff.

23 août 2015

la prison, non, il n'y a pas de place
l'amende, oui, il n'y a plus de sous.

26 août 2015

Heu c'est précisé : de mauvaise foi.

Alors que là, on déblatère et on dit du mal en toute bonne foi. :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

25 août 201525 août 2015

C'est pas bien, mais maintenant je n'utilise pratiquement plus que la vhf portable comme ça je suis moins dérangé... Je ne risque plus de glisser dans la descente ni de m'assommer en remontant !

25 août 2015

De nos brefs échanges sur la mobilisation de secours par la VHF, il semble que la multiplication des alertes pour des incidents mineurs et leur diffusion très éloignée du lieu où un plaisancier serait susceptible d'intervenir pose problème.
Elle mobilise des moyens de secours comme les canots de la SNSM qu'il vaut mieux réserver à des situations plus graves. Par leur fréquence, elle diminue la vigilance des plaisanciers qui de toutes façons compte tenu de leur éloignement ne pourraient pas intervenir.
Ceci vaut surtout pour les périodes estivales.

25 août 2015

Chaque CROSS diffuse les pan pan sur l'ensemble de sa zone de responsabilité. Il ne peut se limiter à la seule proximité du "sinistre". En cas de pan pan du CROSS, je note la position avant de vérifier sur la carte si c'est à proximité.
Mais il ne faut pas exagérer car il se passe des journées entières sans rien et il arrive tout au plus un pan pan sur une semaine. Il est vrai que je navigue en Manche et Mer du Nord. La VHF fait en revanche entendre tout le trafic d'appel entre CROSS et sémaphores et les navires de commerce, trafic intense cette fois!

25 août 2015

entre 14/07 et 15/08, dans le golfe de St-Malo c'est plutôt une moyenne de 3 alertes Pan par jour.
Mes stats persos: Sur 5 alertes, 3 concernent des bateaux à moteur en panne, 1 pour voilier en panne moteur, et 1 pêcheur à pied isolé par la marée montante.
En allant vers l'ouest, une fois passé le Trégor c'est beaucoup plus calme mais les alertes sont aussi plus sérieuses: plongeur disparu, navire échoué dans les cailloux, ....
Ce qui est pénible aussi dans le coin c'est les coastguards des Anglos qui blablatent à pleine puissance trèèès longuement et leeeentement sur 16 des bulletins interminables sans dégager sur un autre canal.
+1 pour Jobourg traffic!

27 août 2015

recevoir ces alertes est utile pour aider quelqu'un en danger mais le hurleur de ma VHF est tellement chiant que j'en suis arrivé à couper la VHF en ne la ré allumant que de temps en temps et de plus en plus rarement d'ailleurs. Pourquoi ne pas faire diffuser ces pan pan uniquement par les sémaphores concernés ? On dirait qu'il y a une surenchère de pan pan comme quand les flics font assaut de PV pour monter en grade ou se faire bien voir.

27 août 2015

je comprends pas non plus qu'ils émettent avec tant de puissance et aussi loin
quand on est vers les glénan, on n'a rien à faire d'un avis concernant un bateau à la rochelle !

27 août 2015

Cet été on entendait le CROSS Etel sur les côtes espagnoles côté golfe de gascogne.

27 août 2015

Il est en effet fréquent d'entendre les coast guards Gibis même près de nos côtes. Idem avec Jersey Radio.

27 août 2015

et il y des jours où la VHF porte très loin : dernièrement, en Manche, près de la France, j'entendais les Falmouth Coastguards, ce qui est assez fréquent, mais aussi les espagnols, qui rappelaient que le 16 ne doit être utilisé que comme canal d'appel, etc...

27 août 2015

L'autre jour en rentrant d'Angleterre au moteur en Mer du Nord, il faisait calme plat (3 noeuds de vent dans les risées...), soleil du matin et le moteur qui n'en fini pas de ronronner. Bref, la somnolence me gagne un peu à force de regarder le pilote travailler. Seul distraction : passer au travers du "parking d'attente" de Rotterdam.
Bref, vers 10 h 30 la VHF crache "Mayday Mayday Mayday" avec en arrière fond une alarme qui hurle.
Qu'est-ce qui peut bien provoquer une détresse alors que la mer est d'huile et qu'il fait grand soleil ?
Les gardes côtes néerlandais traitent la situation en suivant une procédure rigoureuse. Le bateau qui appelle mentionne "fire aboard, 9 persons aboard". Il s'agissait en fait d'un bateau de travail sur les parcs éoliens (des catas en alu propulsés par hydrojet et qui "tapent" à plus de 25 noeuds) dont une des turbines prenait feu. On a donc à faire à des professionnels de la mer.
Là, on sent le garde côte qui à son doigt sur le plus grand bouton rouge de son tableau mais qui avant d'ameuter toute la cavalerie demande confirmation "So, you have 9 persons aboard and fire aboard. Correct ? Are you abandoning ship ?".

Je cherche au loin avec les jumelles et à 10-15 miles, au sein du parc éolien, je perçois un petit panache de fumée qui pourrait être le bateau en détresse. Dans le meilleur des cas, je suis à 2 heures de lui et il y a du monde sur l'eau (dont quelques uns puissamment motorisés)
Heureusement, il n'était pas seul. Au moins 4 bateaux "collègues" sont immédiatement venu lui porter secours (en naviguant à 25 noeuds, ça aide) et transférer les passagers à leur bord. Quelques minutes plus tard, le feu semblait être sous contrôle.
Néanmoins, les grades-côtes ont dépéché un canot de sauvetage ainsi que l'hélicoptère.
Pour l'intervention de de l'hélico, les gardes-côtes demandent au contrôle du parc éoliens d'arrêter la ou les turbines près desquelles ils interviennent.
Le tout géré sur le 16 dans un anglais impeccable.

27 août 2015

"Pour l'intervention de de l'hélico, les gardes-côtes demandent au contrôle du parc éoliens d'arrêter la ou les turbines près desquelles ils interviennent. "
donc on a: un canot, un hélico + perte d'exploitation du parc éolien pendant Xheures/minutes. ça fait cher l'extincteur m'enfin, il faut ce qu'il faut.
Et +1 pour la pratique de l'Anglais chez nos voisins du Nord :topla:

27 août 2015

En fait il demande l'arrêt d'une ou deux turbines.
En plus, ils ont mis au point et se sont entrainés à intervenir sur les éoliennes.
.
Lors de ma traversée aller, j'ai eu droit (de loin aussi) à l'entrainement de l'hélico pour poser un gars sur le pont d'un cargo, puis le reprendre puis avec un autre.
Ce qui est amusant, c'est d'entendre l'hélico demander la permission à l'officier de quart (philipin, pakistanais ou de ce coin là, vu l'accent). L'hélico appelle selon la procédure dans un anglais absolument parfait et demande le permission de faire un "winch training from your deck". Le brave gars de quart à l'air un peu médusé (ou ne comprenant pas ce que cette mouche volante mécanique lui veut), redemande ce qu'on lui veut, demande quelques instants "to wake up Master"... Une fois le commandant à la passerelle, l'échange était beaucoup plus professionnel. Ils s'accordent tous deux sur un cap et une vitesse.
Même de loin aux jumelles, c'est quand même impressionnant à voir.

27 août 2015

"Le tout géré sur le 16 dans un anglais impeccable."

-To Coastguards, we are sinking, I repeat, we are sinking
- Heu... what? what are you thinking about?

27 août 2015

elle est connue celle-là ;-)

27 août 201527 août 2015

J'ai eu l'hélico jaune de la RAF search and rescue juste au-dessus du bateau pendant au moins 15mn à 20 miles à l'est de Blyth, avec passage en rase-motte, stationnaire sur l'arrière pour lire le nom du bateau et porte ouverte avec le gus attaché dans l'ouverture prêt à sauter. Il n'y avait aucun mayday en cours et aucune réponse quand j'ai essayé de les contacter sur le 16.

J'ai fini par mettre le bateau à la cape en attendant de voir la suite. Apparemment, ca leur a plus. Ils repartaient deux ou trois minutes plus tard avec le gus toujours assis à la porte ouverte qui faisait des grands signes de la main.

Je ne sais toujours pas ce qui s'est passé. Je ne pense pas qu'ils l'ai fait uniquement pour le plaisir de me voir vociférer en caleçon une vhf portable à la main (ils m'ont réveillé pendant la sieste).

Tout cela pour dire qu'ils ne sont pas à 1/2h d'hélico prêt. Et c'est heureux (mais bon sang, pas pendant la sieste...)

27 août 2015

L'hélico n'était pas là pour interrompre ta sieste mais pour te faire un peu de vent propulsif :mdr:

Ca a du être suite a l'intervention de quelqu'un voyant un "bateau fantôme" ?!

27 août 2015

Si tu étais seul à bord en train de faire ta sieste à l'intérieur, c'était pas idiot d'aller voir ce qui se passe. En tout cas cela n'a dérangé personne sauf toi.

27 août 2015

Là, j'aurai compris. Non, il y avait du monde dans le cockpit. Ce qui m'a surpris et que je ne comprends pas, c'est qu'ils ne répondent pas sur le 16 et qu'ils y passent autant de temps.

27 août 2015

Ce n'est pas idiot de leur part. en juin dernier, je traversais dans le mauvais temps, l'hélico de Cherbourg en patrouille s'est déporté pour me survoler un instant. Un signe de la main et il est reparti.
JJ

27 août 2015

à ce propos entre la corse et le continent un louisiane à la dérive avec juste le foc et la gv affalée à la diable ..vent force 2/3
à l'époque j'avais un neptune 99 nous nous approchons par l'arrière
personne dans le cokpit
ni sous le roof
nous essayons de nous mettre à couple et à ce moment un couple à poil
se relève de la trampoline ou ils étaient en pleins ébats .
tout le monde en a rit même mon fils qui à l'époque devait avoir dans les 14ans .
alain :cheri:

27 août 2015

c'est amusant. Même expérience. On était en train de pêcher le bouquet quand on a vu un Westerly passer à proximité, dans un chenal, poussé par 2-3 nds de courant. Et nobody onboard. Sauf que l'on voyait très bien la chaine de mouillage à l'étrave.
On saute dans l'annexe, on ratrappe et on monte à bord dans l'idée de rajouter qq mètres de chaîne.
la petite dame qui prennait son bain de soleil "intégral" s'est réveillée en panique à la vue des deux pirates.
On l'a abandonnée là, vue que les clefs du moteur étaient absentes, solidmement ancrée au milieu du chenal. 45' plus tard, son homme arrivait en annexe d'un îlot situé à 2 nautiques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (42)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021