mentalité spécial aux antilles

la relation entre proprietaires de bateaux aux antilles est bien spéciale , j ai bien dit propiétaires de voiliers , pas de marins ou navigateurs car ici tout le monde s ignore , on est encore au petit salut de la main ( pour combien de temps ??)mais tout juste , personne va voir personne .Enormement de retraités, surtout sur des catas et quand vous allez essayer de discuter avec un proprio, on vous laisse dans l annexe en plein soleil, sans vous faire monter pour se mettre à l ombre .Dés que possible direction panama sans regret

L'équipage
28 fév. 2010
28 fév. 2010

Pas vraiment un scoop...

... méditerranée et caraïbes, même combat!
Passé la latitude de Salvador de Bahia, vers le sud, c'est le jour et la nuit!
Ambiance sympa, échange, entraide, humain quoi!

28 fév. 2010

Mentalité spéciale aux antilles...

... en effet, j'ai remarqué, depuis le temps que j'y suis, mais il faut hélas tenir compte des réalités :

  • Avant d'arriver par ici je faisait probablement comme tout le monde : accueillir les gens, prendre leurs amarres, les aider à mouiller, les inviter à dîner s'ils paraissaient fatigués, le minimum étant l'apéro, etc.

Pour moi, c'est fini ! Pourquoi ?

  • Une bonne partie des plaisanciers actuels n'ont plus la moindre éducation.
  • Une partie de ceux-ci, généralement ceux qui ont la plus grande gueule ont acheté leurs bateaux ici, et considèrent que plus de 20 nœuds de vent c'est une tempête !
  • Certains, juste invités pour l'apéro, ne s'en vont pas avant d'avoir vidé toutes les bouteilles jusqu'à tard dans la nuit n'en ayant rien à foutre que tu bosse le lendemain...
  • Pire : les malhonnêtes toujours super sympa qui viennent juste faire du repérage pour piller le bateau plus tard...
  • Ceux qui m'agacent particulièrement : les parents dotés d'une progéniture mal, ou plutôt pas élevée du tout... :-(

C'est du vécu, conséquence : en ce qui me concerne, quitte à passer pour un ours, sauf pour les vrais amis que je connais depuis des années dans la vraie vie et pas sur internet que je considère comme complètement virtuel, plus personne n'est invité à monter à mon bord, même si le soleil tape fort et même s'il pleut des cordes ! ;-)

S'il est urgent de me contacter, j'ai deux téléphones mobiles, un fixe, un fax, plusieurs adresses mails, une VHF, un local à terre... mon bateau, c'est privé !

Mon comportement doit sûrement me faire rater de belles amitiés, mais aussi un minimum d'ennuis...

_/)

28 fév. 2010

tu nous confirmes que si c'est toujoutrs les meilleurs

qui s'en vont, ce sont rarement les meilleurs qui arrivent.... ;-)

amicalement

28 fév. 2010

ouais mais pas pire

qu'en Corse ou chez les basques et même n'importe où dans le monde. Cela fait le huitième pays où je vis (je parle d'habiter, pas de vacances, hein) et en général, on a un retour équivalent (une sorte de miroir) à l'impression que l'on laisse soi-même, à condition de passer les premiers temps où l'arrivant est d'abord jaugé pour savoir si sa fréquentation est digne d'intérêt. C'est dans ce sens-là que ça se passe. Toujours.

28 fév. 2010

en corse

En corse avec le pavillon breton ça passe plutôt bien, les gens répondent pratiquement tous le temps.

01 mar. 2010

oui

bien d'accord même si je fait un peu comme tili maintenant. *

c'est l'individualisme

omnipresent a terre qui a fini par arriver sur la mer aussi ,c'est un phenomene de société qui est general et pas pres de s'inverser ,c'est pour ça que sur h et ho on essaye d'etre plus sociables ;-)

28 fév. 2010

d'où l'intérêt

de limiter le nombre d'escales pour y passer le plus de temps possible, ... et montrer patte blanche.

28 fév. 2010

être inviter sur un bateau ou inviter cela se mérite

je n'invite que les gens que je connais et dont je suis sur de leur correction .
Si je vois des enfants un peut turbulent , ils restent dehors.
De plus il ne faut pas que cela soit trop régulier,je préfère garder mon intimité et ne pas subir le phénomène groupe .
Nous avons en générale une bonne ambiance et les festivités ponton le démontrent.
mais a bord d'un bateau ,c'est très privé

28 fév. 2010

et bien

oui je suis tombé sur un mec comme ca aussi, arrivé de nuit dans une petite marina que je ne connaissait pas, un seul gars sur son voilier au poton qui me regarde chercher une place et au lieu de me dire de venir a couple le temps de chercher ou m'aider a accoster:
"ya pas de place faut aller mouiller !
puis il est redescendu dans son roof comme mon c.ca le matin dans mon seau.
c'est gens la un jour on besoins d'aide aussi!
mais bon y'a plein de gens cool, moi je m'eclate ici on est une bonne petite bande et on s'aide mutuellement, on se prete du matos on bricole sur les bateaux des potes qui l'elec, qui la mecanique etc

28 fév. 2010

bah samedi

tu dois avoir tes freres ici :-(

28 fév. 2010

donc

c est la nouvelle plaisance ??

01 mar. 2010

tres bien

mais je continue ce que je fais depuis 30 ans autour du monde , l hospitalité , meme si il y en a qui abuse .en voyage est en mer le premier mot est l entraide . tu navigue beaucoup et loin??

01 mar. 2010

desolé

j espere que tu pourras faire du bateau , souvent galere mais les moments bon , un bonheur puissance 10 , fait oublier les durs moment de vie ...et comme beaucoup je connais ça ...

28 fév. 2010

c'est très aimable tropicat

mais sache que je n'ai aucun problème relationnel.
Et que la vie m'a appris a modérer mes états d'âmes.
Et tout comme Tilikum et bien d'autres être bon est une chose ,être con en est une autre .
:-(

01 mar. 2010

non tropicas ,c'est la vie

certains on abusé de l'hospitalité et par conséquent a force pleins de gens auparavant généreux et hospitalier on pris des mesures afin de préserver leur liberté et leur intimités ,il me semble que cela n'enlève rien a leur sensibilité,mais se préservent tout simplement

01 mar. 2010

il y a 3 semaines

un gars c est mis au sec ,avec ma femme on etait les seul a venir en annexe l aider , personne , malgré pas mal de bateaux presents sont venus l aider .... jolie spectacle pour des soit disant marins ( d eau douce )

01 mar. 2010

hélas non je ne navigue pas

pour l'entraide je suis bien entendu d'accord ,mais faire rentrer chez moi n'importe qui non

01 mar. 2010

L'un n'empêche pas l'autre !

L'entraide, je la pratique à longueur d'années sans le moindre état d'âme, que ce soit pour un ami, un inconnu et même parfois un c** que je ne peux pas saquer !

C'est simplement dans ma culture : je suis incapable de laisser un bateau couler ou aller au tas si j'ai la possibilité de faire quelque chose pour l'éviter...

Et lorsque il s'agit d'un c** avéré, ma seule précaution est de me casser vite fait pour ne surtout pas entendre un remerciement !

Cela n'a rigoureusement rien à voir avec l'hospitalité... me semble-t-il.

_/)

01 mar. 2010

oui tropicat...

c'est bien dommage tout ça, mais il y a une! part de vérité dans ce qui est dit plus haut et a mon grand regret!!!
ceci dit je continue a interpeler les gens sur mon ponton et ailleurs, je sors volontier ma caisse a outils et de temps en temps offre le pastis,pour le moment je touche du bois pas de déboires!! en plus pour être honnête je me fais vraiment plaisir,mais j'ais ressentis cette indifférence cet été en Corse,je me suis volontier porté au secours d'une annexe 5 fois plus grosse que la mienne en panne d'essence, tous les autres regardaient tranquillement le pauvre diable se débattre sans rames, j'ais bien galéré 3/4 d'heure pour le ramener au ponton carburant mais si ça avait été moi j'aurai bien aimé que mec cool m'aide, il y a encore des gars sympas j'en suis sur
éric

01 mar. 2010

Finalement...

... bien souvent on se paye par le plaisir de rendre service, non?
Savoir qu'on a aidé quelqu'un, même si c'est un crétin fini, au moins pour ceux qui l'accompagnent, c'est déjà une belle récompense!

01 mar. 2010

2 catégories

Ceux qui sont là avec une place à l'année: on discute, on refait le monde, on s'entraide

Ceux qui sont de passage: les premiers font en général le 1er pas, ils accueillent, posent des questions, donnent un coup de main. Mais, dans ceux-là, il y a quelques ours. Bon, ben, on les ignore.

Ah, j'oubliais, une 3ème catégorie: ceux d'Héo de passage. Je les invite au minimum à boire un verre à la maison. Je me suis fait ainsi quelques beaux amis.

Tropicat, fais-moi signe à nouveau quand tu es dans le coin....

RV

01 mar. 2010

C'est plutôt rigolo

parce que ça fait bien quarante ans (au bas mot) que j'entends les arguments des uns et des autres mais surtout des uns. :-)

Et mes parents, sur le tard, me faisaient des portraits assez similaires de leurs congénères.

Y a rien à jeter. :-D

Ca me rappelle le sempiternel discours sur les "jeunes d'aujourd'hui".

Comme disait la grand'mère de ma grand'mère, on n'est pas sorti de l'auberge ! :aurevoirdame:

01 mar. 2010

ben oui et....

finalement on fini par rencontrer des mecs biens voir de belles amités, restons ce que nous sommes, l'indifférence terrestre a terre!!!

;-)

01 mar. 2010

Les Antilles c'est grand…

Et ici les gens sympas et ouverts s'exportent autant que les cons…Mais côté cons, je n'ai pas particulièrement remarqué qu'ils étaient plus nombreux ici qu'en Bretagne… ou ailleurs… A part cela on ne peut pas dire que les mouillages antillais (quelqu'ils soient) soient les Antilles… fort peu d'antillais dans ces dits mouillages !

Personnellement, au bout de deux ans… pas d'expérience désagréable… les gens ouverts je leur souris et nous parlons… ceux qui tournent la tête quand je passe… je m'en balance ;-)

Mais il se peut que certaines personnes s'imaginent comme important à naviguer ici… un snobisme est sans doute né de ce côté de l'Atlantique… mais le même sévit dans beaucoup d'endroits… de St Trop' à Deauville, de St-Malo à la Trinité sur mer, de Cowes à Menton…

J'espère seulement que tu viens chercher autre chose dans ton grand voyage, que les virils serments et pensées entre marins… c'est dans les livres !!! ;-) lol

Bon vent à toi Tropicat, et si tu passes par les 3 Ilets, tu sera le bienvenu :-)

01 mar. 2010

Encore plus grand que les Antilles :

le monde ! Et je pense que mon expérience et mon âge me permet d'émettre quelques avis, même si ça peut en vexer certains : :heu:

J'ai voyagé et surtout vécu assez longtemps dans divers endroits pour me faire une idée de la nature humaine, endroits que je me garderais bien d'indiquer en public, considérant que ceux qui peuvent comprendre n'en ont pas besoin...

En gros et pour être simple et bref, il y a deux catégories :

  • Le plus sympa au premier abord, qui tape sur l'épaule d'un inconnu, offre à boire et à manger voir un logement (pas trop longtemps, faut pas déconner) mais c'est vrai qu'il est vraiment sympa... :tesur:

  • Le moins sympa, qui daigne répondre bonjour au bout d'un an en insistant, et quand à boire un coup chez lui... ce n'est pas avant quelques années... :non:

La différence entre les deux au bout de quelques années, considérant que l'on se connait bien :

  • Avec le premier : "peux-tu me prêter 20 euros, je te les rend demain"... "hum... ben... euh... en fait je n'ai pas de monnaie sur moi" !

  • Avec le second : "peux-tu me prêter 5000 euros, je te les rend dans deux mois"... "hum... à quel nom le chèque " ?

Ça peut paraitre caricatural, mais ce sont des situations vécues ! ;-)

_/)

01 mar. 2010

régles

Bonjour,

Je crois qu'il y a 2 régles essetielles à ne pas oublier concernant les C..S :

1) Ils son uniformement répartis par zone géographique, catégorie sociale, couleur de peau, religion,etc... Donc on retrouve le même taux chez les gens de mer que chez les gens de terre. Ceux qui pensent le contraire prouvent eux mêmes qu'ils ont tort.

2) On est toujours le C.N de quelqu'un...

Voilà, ces 2 régles simples m'aident à comprendre ceux qui m'entourrent et à ne pas me prendre la tête en permanence pour savoir si telle ou telle zone est mieux que l'autre ou si un marin est meilleur qu'un automobiliste.

Bonne journée à tous (à mes C..S y compris).
Stan

01 mar. 2010

C'était mieux avant

« Notre jeunesse aime le luxe, elle est mal élevée, elle se moque de l'autorité et n'a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui sont des tyrans. Ils ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leurs parents et ils sont tout simplement mauvais. » (Socrate - 470-399 avant J.C.)

01 mar. 2010

Mais que racontez-vous donc?

Les mioches ne sont pas mauvais, il s'agit au contraire d'un met délicieux.
À la broche, ou en ragout, mariné ou faisandé, bref ils s'accommodent à toutes les sauces... :alavotre:

pfffzzzz

01 mar. 2010

Mort aux c..s !!

Pour avoir eu la chance de voyager en bateau pendant pas loin d’une quinzaine d’années, et d’avoir passé quelques temps aux Antilles, je n’ai pas eu l’impression d’une mentalité spéciale parmi la gent plaisancière.
La mentalité n’y est ni pire ni meilleure que dans tous les endroits très fréquentés.

J’y ai rencontré comme ailleurs des cons (ou que je percevais comme tel), et des gens bien (ou que je percevais comme tel).

Certains m’ont certainement perçu comme étant un con (maintenant il pourrait ajouter le qualificatif « vieux »…le summum…).:tesur:
D’autres je suppose, m’ont perçu comme étant quelqu’un de sympa.

Alors il y a belle lurette que je ne me pose plus ce genre de questions.

Ici même sur ce forum, il y a la même répartition et les même perceptions...:jelaferme:

D’ailleurs le propre d’une société civilisée n’est-elle pas de faire cohabiter les cons (dont on ne fait pas partie bien sûr...)et les autres…

01 mar. 2010

En y réfléchissant,

il y a une grande différence par rapport à la Med et à l'Atlantique.

Là où est Tropicat, cad dans le Sud Antillais, plus de la moitié des bateaux sont des bateaux de location, souvent des gens nombreux -pour amortir le coût de la loc-, et naviguant dans un temps très limité, souvent 8 jours.

Des gens speedés qui n'ont pas le temps. J'en ai vu à bord qui commencent leur journée à 7/8 h avec leur portable pour lire et répondre à leurs mails. Ils sont sympa, mais ils n'ont pas de temps disponible vu le programme chargé.

RV

01 mar. 2010

La vie, tout simplement

Je crois que tout ça c'est l'effet de l'âge.

Aujourd'hui j'essaie d'apprendre à mes fils, et surtout au plus jeune, ce que mes parents n'ont jamais réussi à me mettre dans la tête : se méfier des autres.

Discussion furieuse avec lui hier : il a prêté son portable tout neuf à un de ses potes qu'il ne connaît que depuis quelques jours.
(C'est pas Tilikum qui ferait ça, hein !!! :-D ).
J'ai beau tout essayer, "Papa, tu comprends rien !!!".
Bah, c'est surtout que papa n'est plus apte à comprendre :-) .

Il invite des potes qu'il connaît à peine à la maison sans se méfier. Et j'admets que des fois ça m'inquiète.
Les vieux, ils font pas ça !!!
On aurait trop peur qu'un de nos congénères reparte en nous piquant le bibelot qui trône lamentablement sur la télé depuis des années et dont on ne sait plus très bien d'où il vient d'ailleurs ... :-D

Ah le sacro-saint fruit de l'expérience qui tue toute spontanéité.
Un vrai tue-l'amour.

C'est peut-être ça le problème aux Antilles : trop de retraités "qui se sont saignés aux quatre veines pour se payer le cata de leur vie", trop de vieux, trop "d'expérimentés", trop de méfiants....

Vous n'avez pas constaté comme moi, que quand quelque part il y a des bruits de fêtes, des rires, des déconnades, du chahut, c'est toujours des jeunes qui ouvrent grand leurs portes sur l'extérieur. Etrange, non ?

Nous quand on nous sourit, on se méfie, on se recroqueville.
"Qu'est-ce qu'il me veut celui-là ?" :-D

Une étoile à RM980 pour nous ramener Socrate.
Ah, s'il pouvait venir poster en anonyme de temps en temps celui-là, ce serait une star ici .... :mdr: :mdr: :mdr:

01 mar. 2010

Excellent , Gadloo !

le coup du "bibelot qui trône lamentablement sur la télé" m'a trop fait rigoler !! Y a du vrai, du terriblement vrai là dedans ... je suis en train de vieillir (comme d'autres peut-être ?) , et vais essayer de réagir (pas rajeunir !!) un peu , promis ! Eric.

justement gadloo

c'est parce que l'on vieilli qu'il faut continuer a ouvrir sa porte !perso je l'ai jamais fermé ;-)

01 mar. 2010

Eh

oui Pierre 2.
Je crois que j'ai pris un coup de vieux depuis quelques jours. :-(

01 mar. 2010

Tu as raison Pierre

j'essaie de faire comme toi , tant pis si un jour un invité emporte le bibelot sur la télé comme dit Gad avec plein d'humour ... :-) :-) :-)

01 mar. 2010

c'est vrai

moi je soufre beaucoup du manque de convivialitée entre voileux que l'on trouve dans les endroits plus isolés,l'an dernier on a fait plusieurs rencontres sympa en tunisie et ca ma bien fait plaisir,je suis outré aussi d'une insulte en cour:"avec votre bateau de location",est on un sous homme quand on a pas les moyens ou le temps pour avoir son bateau ?j'ai loué plusieurs années avant d'avoir mon boat et il me semble que j'etais moi a l'epoque,pourquoi serais je plus respectable maintenant ?

01 mar. 2010

J'ai pas mal rencontré de voileux ici

qui ont entrepris leur voyage aux antilles comme la destination finale, l'ermitage tant attendu, le lieu de repli du monde… ils ne sont venus ici que pour s'éloigner de leurs homologues (sans pourtant vivre loin d'eux)… le contact n'est alors pas évident…

Il y a aussi beaucoup de bateaux-maison… et là les rapports ne sont pas plus simples que si on se pointait avec son camping car dans un lotissement ! Si… avec l'anneau à proximité les langues se délient, les liens se nouent… on est devenu voisins ;-)

01 mar. 2010

Perso je me suis fais..................

.........enflé, volé, abusé........un paquet de fois dans ma vie, ma confiance ayant été abusée, mais la confiance c'est comme les piles wonder ça ne s'use que si l'on s'en sert.

J'ai souvent été en colére de ça, je m'en suis méme voulu, parfois en passant a certain et bien sur a postériori je me dis ; "quel enfoiré celui la, si je le retrouve il prend un pain!".

Par contre avec l'age je suis sur que si ce que j'ai perdu comme ça dans ma vie, c'est le prix a payer pour ne pas étre devenu ce que je ne veux pas étre c'est finalement pas (trop) cher.

NB; bon ya eu des fois ou j'ai ouvert la boite a giffles, mais parfois une action clastique peut étre pédagogique........et quand c'est pour le bien de l'autre faut pas hésiter.
:mdr:

02 mar. 2010

Dicton

La main sur le coeur et sur la gueule quand il le faut...

01 mar. 2010

Pas de chance

Je n'ai pas de chance, pour le moment notre voyage se passe à merveille et l'accueil aux Antilles (surtout en Martinique) est excellent !
Nous pensons même rester un peu plus longtemps que prévu…

01 mar. 2010

eh eh

comme quoi la gentillesse attire la gentillesse :-)

01 mar. 2010

Mentalité...

Hello,

Malheureusement, je ne voyage pas à travers le monde avec mon bateau donc je ne sais pas coment cela se passe.

Pourtant, il m'est arrivé (pas trop souvent quand même!) d'accueillir chez moi ou à bord, des gens que je ne connaissait pas la veille, quelquefois même des heossiens en plus, vous vous rendez compte du risque que j'ai pris, peut être même des vas nu pieds, va savoir avec les voileux ... :-D ;-p

Et bien, aussi curieux, que cela puisse paraitre, je n'ai pas été déçu une seule fois! que des rencontres intéressantes, et aucun biblo de disparus, comme quoi ... la chance peut être ;-)

Même si je vieillis, comme tout le monde, je vais essayer de garder encore un peu ma naïveté, car je trouve que cela éclairci la vie de temps en temps et tant pis si j'y perd quelques biblos ;-p

A+,

01 mar. 2010

oui Now ,il me semble que l'un d'entre nous

en rendant l'hospitalité dans sa marina et ayant aidé un gentil inconnu possédant un sangria ,il n'y a pourtant pas très longtemps a perdu son beau moteur hors bord .
Je pense qu'il est maintenant devenu moins hospitalier avec les inconnues

01 mar. 2010

quesque tu raconte hi?

Cet exemple n'est pas remis sans cesse ,je ne l'ai pas revue,cependant il a le fait d'exister et démontre que tout n'est pas jolie,ce n'est pas un jugement,c'est une constatation .

01 mar. 2010

Mais on ne va pas porter un jugement définitif

sur toute l'humanité sur un exemple qui revient sans cesse ! Ni même 10, ni 100, ni 1000, ni 100.000 !

01 mar. 2010

C'est un constat

dont on tire un jugement. L'histoire de cet "emprunt" de moteur est tellement peu courante qu'on en a fait un grand moment de H&O...

Évidemment, ce genre d'indélicatesse n'est pas à comparer à ce qui est évoqué dans ce fil. On ne parle pas de vol, mais de manque de solidarité, de sympathie. Rien à voir.

01 mar. 2010

bon, ben

lors du premier visu auquel jean pierre a participé a Toulon, je l avais un peut mis en boite, bon mav aussi pour une autre raison! :mdr:

lorsque j ai rencontré jean pierre pour la seconde fois a port camargue, il m a gentiment invité a dormir sur sa barque!
le lendemain je suis gentiment reparti avec ma morgue sous le bras,un sourire épanoui sur ma face

:alavotre:

01 mar. 2010

un peu de naiveté et aussi savoir écouter

sont des facultés que j'essaie également de conserver - ayant souvent moi-même du mal à me faire écouter par des personnes plus âgées (marins ou pas)...il faut reconnaître que ma voix est peut-être trop douce.

01 mar. 2010

il faut de tout pour....

faire un monde!!, jusqu'à maintenant je ne me plaint pas, j'ai rencontré plus de Positif que de Négatif, que ce soit parmi les navigateurs rencontrés ou parmi l'"indigène" du pays, évidemment j'ai quelques préférences, de toutes façons des qu'on s'éloigne des lieux très fréquentés les rapports sont toujours plus facile

01 mar. 2010

Venez dans le pacifique ...

Vous avez qu'à venir dans le pacifique !
A part quelques cas isolé, je trouve l'acceuil et l'entre-aide entre bateau plutot bon.

Mais je pense aussi que ça dépend de TON attitude aux escales : on a les relations que l'on mérite...

01 mar. 2010

certes

mais quand nous sommes passé du coté pacifique on m'avait annoncé que moins de 5 % des gens qui avaient fait la transat, continuaient par Panama. Il y a donc beaucoup moins de monde qui circule et étant peu nombreux, le sentiment de solidarité augmente proportionnellement !

01 mar. 2010

tropicat

fallait pas quitter le brésil ... le reste va te paraitre tellement fade ...

01 mar. 2010

lol

je constate .. de toute facon je sort le bateau dans 15 j pour 7 mois et je rentre bosser dans un monde du nautisme tellement pire ( motor yacht )

02 mar. 201016 juin 2020

Plus on est, plus on

mange,bois,ris.
Ce soir là, 17, c'est mon reccord sur mon 27 pieds.

02 mar. 2010

et bien

Bravo Bernard!!!!
ca fait un baye que je t'es pas vu! j'esper que tu profites bien a + a marie galante
bon vent

02 mar. 2010

En Martinique

Je retape un bateau en Martinique depuis 9 mois, et je dois dire que c'est la première fois (en 61 ans d'existence et après avoir vécu dans une quinzaine de pays) que je suis si mal accueilli...
Je ne suis pas un chieur, je respecte tout le monde, ne me mèle pas de la vie d'autrui, etc, mais la Martinique c'est le pompon. C'est la première fois de ma vie que je me sent étranger dans un pays. Agressivité latente, comérages, délation, ils m'ont même envoyé la police, bref, je ne vais même pas finir le bateau ici: dès qu'il est navigable je dégage, n'importe où sauf en Martinique.
Et j'y ai pourtant vécu il y a 25 ans, autre ambiance, autre accueil.
Ceci dit, j'adhère aux propos de Tilikum: en effet, je ne vois pas pourquoi, sous prétexte que l'on vit sur un bateau, on doit recevoir tout ce qui s'accroche aux filières. Le monde du bateau est-il un club où la simple inscription garanti la compatibilité entre les membres?
Reçoit-on à terre tous ceux qui ont la même voiture que nous?
Je me sent aussi semblable et différent des marins que des terriens.
Et l'entraide n'a rien à voir avec nos propos. On peut très bien aider une personne qui nous est indifférente, voire même antipathique, face à une situation de crise, d'urgence, et se tirer avant les "merci" obsequieux. Aider les gens n'implique pas nécessairement de les aimer, en tout cas en ce qui me concerne.
Et ne nous leurrons pas: en bateau, dès que l'on a une compétence particulière, mécanique, electricité, soudure, fibre, etc. on attire une nuée de parasites "nécessiteux" qui se trouvent le droit de nous utiliser, sans se laisser eux-mêmes utiliser, autrement dit gratuitement. Merci, j'ai donné...
Alors, svp, gardons le droit de choisir nos copains et amis, sur d'autre critères que l'appartenance au monde marin.
J.

02 mar. 2010

je sais pas

comment vous faites pour avoir des problèmes comme ca les gars! j'aimerais pas etre a votre place! moi je petrais les plombs heuresement persone m'a em.. come ca encor !

02 mar. 2010

Outre ce qui a déjà été dit, le fait d'avoir la télé à bord

ou des dvd, ou un film sur un ordi, voire internet, diminue grandement l'envie de recevoir son voisin. La même chose s'est passé dans les villes et les villages ou avant la télé, chacun sortait sa chaise sur le pas de sa porte et engageait la conversation avec son voisin, aprés chacun devant son écran.
(C'est vrai qu'ici y a des vieux, mais des qui ont connu l'ère d'avant la télé y doivent plus pouvoir lire l'écran de leur ordi!!!)

02 mar. 2010

tout à fait d'accord Miro

Quand mes grand-parents ont fait construire leur maison à Toulouse il y avait toujours un banc côté rue, et avant l'arrivée de la télé tout le monde sortait pour discuter avec les voisins (l'été du moins). On retrouve encore ce comportement au nord de l'Espagne où toutes les générations se retrouvent dans la rue le soir.

Mais les maisons n'étaient pas pour celà ouvertes à tous les gens de passage; l'entraide existait mais l'amitié se méritait !

02 mar. 2010

Où que ce soit, jamais de problème.

Le premier qui approche, je mort... :alavotre:

pfffzzzz

02 mar. 2010

En offrant un t ?

Pour moi ce sera avec un nuage de lait !

02 mar. 2010

La seule façon

d'avaler le t, c'est 2/3 de rhum, 1/3 de t et sucrer selon son gout. :alavotre:

pfffzzzz

03 mar. 2010

Gentil

Il est navrant de constater que la gentillesse, comme cité plus hant, n'attire pas forcement la gentillesse.
Tout dépend de la personne qui reçoit. Tendre la joue gauche n'a jamais évité une beigne.
Il est également notoire que lorsque l'on donne régulièrement à une personne, au premier refus de notre part, on a en face de soi un ennemi. La nature humaine est ainsi faite que le fait de permettre à une personne d'entrer chez soi peut déboucher, et c'est souvent le cas, sur un "droit d'entrée". Par exemple, mon bateau étant au sec, les personnes que j'ai autorisé à grimper à l'écehelle, dans 70% des cas, reviennent, appellent une fois, et à défaut de réponse, montent à bord. Et là on est bien obligé d'expliquer: on vit à bord, on est peut-être en train de faire la sieste, etc.
Dans tous les cas la personne refoulée, se sent frustrée d'un "droit" qu'elle croyait acquis, et les problèmes commencent (expérience vécue au quotidien)
Alors quoi? fermer sa porte? Où pas. Laissons le temps, comme à terre, nous fairenous rencontrer, et apprécier une personne, dans un lieu neutre: ponton, bistrot, la rue, etc, et ensuite voyons si nous avons envie de plus, où est le mal?
Comme je disais précédemment, le fait d'appartenir au monde du bateau n'est pas un critère, et si vous vivez aux Antilles, essayez de vous faire inviter chez des Martiniquais,(je sais, ça peut arriver...)
Une annecdote vécue: vous verrez fréquemment des bateaux américains avec du monde accroché aux filières, en train de boire un coup depuis une annexe. Ils ne vont pas les faire monter à bord, car, en effet, chez eux, si le type se casse un bras sur le bateau hote, ils risquent de se faire poursuivre en justice et de perdre gros...
Je reconnais que ce mode de vision ne me tente guère, et le voyage est probablement autre vu depuis ce bout de la lorgnette..
à+
J

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (20)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021