mémoire sur l'évolution des voiliers habitable

Bonjour,

Je me présente, je m'appel Fabien LE GOFF et suis étudiant en architecture naval.
Je réalise actuellement un mémoire sur l'évolution intérieur des voiliers habitable et je me demandais ou trouver les plans des enménagements des premiers voiliers habitable?

Si vous avez une idée ou des plans je suis preneurs...
Merci de vos futurs réponses, et de votre aide.

Fabien LE GOFF

L'équipage
29 avr. 2014
29 avr. 2014

je pense qu'il faudrait d'abord definir davantage le type de voiliers ... car entre les yachts des riches gentlemans du debut du 20 eme et les voiliers de l'ére de la democratisation de la voile il y a un monde ...

29 avr. 201429 avr. 2014

Le sujet est intéressant. Les premiers voiliers habitables remontent à Sésostris III 2000 ans avant JC (peut être avant). Pour avoir une réponse plus précise il vaudrait mieux préciser le sujet de l'étude.

29 avr. 2014

L'Arche de l'Ami Noé était habitable!

DT...

30 avr. 2014

Celui de Noémie aussi

03 mai 2014

Superbe construction amateur sur plan Divin.

29 avr. 201429 avr. 2014

Les revues BATEAUX des années 60 et 70 comportaient chaque mois un plan d'aménagement et les analyses du plan de carène d'un voilier. Pour les années 50, les revues "le Yacht" étaient aussi fort intéressantes.

29 avr. 2014

le musée de la plaisance à bordeaux dans l'ancienne base sous marine. les livres de Merrien, Charles, contacter les architectes navals comme Finot, l'épouse d'Harlé etc..., les grands chantiers... il y avait dans un VV récent un article sur un essayiste de voilier etc... gliksman a aussi été un sacré témoin... bref, un mémoire c'est rehercher et rien n'est tout cuit !

30 avr. 2014

bonjour
Désolé mais le musée de la plaisance dans l'ancienne base sous marine de Bordeaux n'existe plus depuis bien longtemps..
seul reste sur le parvis la carcasse dinosauresque de Vendredi13
eric

Dans les années 70, il y avait le FOC, un inventaire des croiseurs de production disponibles, avec caractéristiques et plans.

30 avr. 2014

Des millions de photos, de plans, et de remarques dans les essais dans les revues Bateaux (depuis 1958), Voiles et Voiliers (depuis 1971), etc...
Des couchettes cercueil aux cabines arrière, cabine avant contre cabine arrière, cuisine en L ou en U contre cuisine en long, taille et orientation de la table à cartes, siège du navigateur ou non, WC à l'avant ou à l'arrière, les premières douches, glacière puis frigo, banquettes droites puis arrondies, table centrale ou décalées, couchettes de carré rabattables ou bibliothèque, "tombe en acajou" contre salon avec vue sur mer, acajou sombre contre laqué blanc, hauteur sous barrot...
C'est pas la matière qui manque...
PS des centaines de plan sur internet... Allez, au boulot
signé
un vieux prof...

30 avr. 2014

Bonjour
Dans le même ordre d'idée, voir le travail de Stéphanie Brulé-Josso ( sbj@divers-cite.fr ) :"L’habitation du voilier de plaisance en croisière familiale" dont une partie historique a été publiée dans un N° du Chasse Marée.

Jacques
www.ascorsaire.fr[...]/

01 mai 2014

ce qui a évolué surtout dans les voiliers c'est principalement la longueur qui s'est repercuter sur davantage de place et donc sur leur équipement en amenagement

sinon a longueur egale les choses sont semblable peut etre la table a carte s'est adapté à l'electronique ...les materiaux utilisé aussi ont evolué ..

01 mai 2014

autre evolusion notable ..

dans les premiers temps la motivation des plaisanciers étaient la navigation et les amménagement étaient tres secondaire toute leur attention étaient tourné vers les qualité marine du bateau aujourd'hui on parle "confort" mais au ponton .. c'est à dire que les bateaux ce sont adapté à l'utilisation qui est faite .

la demande est de retrouver le confort de sa maison sur son bateau donc pour atteindre ce but les bateaux se sont alongé .. alors qu'au debut c'était le contraire ,rompre avec ce confort dit "bourgeois"

01 mai 2014

Etonnant Calypso, j'écrirais exactement l'inverse.
Bien sur, les voiliers vendus sont de plus en plus longs mais, depuis les années 60, à longueur égale, ils ont des maitre bau plus large. Depuis Finot et l'Ecume de mer, puis le Brise de Mer, c'est le tableau arrière qi est large. Les francs bords ont aussi considérablement augmentés.
Qu'y a t-il de commun entre un Pen ar Bed (10m) -conception années 60 - et un Océanis de même longueur?
Qu'y a t-il de commun entre un Cornu 11.3 -conception années 50 - et un voilier actuel de même longueur?

01 mai 2014

je ne prends pas quelques cas particulier mais je m'efforce de resté dans un cadre generale .

en 1978 j'ai acheté mon Armagnac (8.53m) c'était a cette époque un "grand bateau " donc on pouvait y logé un wc maintenant un bateau de cette taille est concidéré comme petit ou moyen .

Tu sais tres bien que l'on a tous connu ce que l'on appelait le "metre en plus " pour avoir plus d'amenagement tout simplement on a derivé de la navigation pure au plus d'amenagement ,plus de confort donc il a fallu agrandir les bateaux plus de longueur plus d elargeur aussi pour plus d'espace .

si l'on reste à la question posée , l'evolution a été la longueur qui a decoulé de l'idée m^me de faire du bateau ...

à mes debut ou nos debut ( 66) c'était la navigation ,le jour ,la nuit , beau temps ou mauvais temps c'était la mer .. et c'était un casse croute , une couchette le reste importait peu ... et petit à petit on a parlé toilette ,rechaud, belle couchette, chauffage, frigo, télé ,micro onde ... alors que justement on parlait bateau pour tourné le dos à ce confort

enfin moi je le resens comme ça.

je precise je n'emet aucun jugement

01 mai 2014

calypso2, peut être aussi que c'est toi qui a pris du galon.
je t'assure, en tant que futur propriétaire (dès qu'un anneau ou un corps mort se libère) d'un muscadet, sangria, écume de mer ou autre navire de ce genre, le chauffage, le frigo ou tout ce que tu énumères, c'est loin d'être la priorité !

01 mai 2014

c'est d'étre TA prorité mais c'est pas ce qui court sur les pontons et il suffit de frequenter les salons ...

pour mes galon ,non moi un casse courte , une biere m^me chaude me suffit toujours mais j'ai un femme, une fille des petit enfants dejà pollué à 7 ans alors...

je croie qu'il faut comprendre l'évolution du bateau de la mer vers ce que l'on appelle aujourd'hui la plaisance pour comprendre l'evolution des emmenagements .. au debut les termes "plaisance" "marina" n'étaitent pas dans le vocabulaire on disait " bateau" "ou "port"

01 mai 201401 mai 2014

Calypso: Une fois de plus, nous allons apparaître comme de vieux c..
Je suis évidemment totalement en phase avec tes propos. La seule nuance est que je pense que les voiliers se sont d'abord élargis de l'arrière ,sous l'influence de JM Finot au début des années 70.
Une autre différence est que je préfère la bière fraîche. ;-)

Comme tu le sais, je navigue sur un 40 pieds équipé de trois douches, d'un four , d'une glacière et de prises électriques partout. Nous ne nous sommes jamais servi des douches, ni du four, une prise est utile pour recharger les téléphones et apprécions la glacière.
Nous effectuons un programme que nous aurions réalisé avec bonheur en Armagnac dans les années 70 comme le fais toujours notre ami "Ni gris, ni vert".

01 mai 2014

vieux con peut etre , mais c'est comme toute chose les choses évoluent en bien ou en mal je ne serai le dire .

Tiens la m^me chose pour le camping , une petite tente un coin d'herbe ,une fille et roule , maintenant on parle d'hotel nature ,pour le bateau c'est la m^me chose

par ailleurs si tu m'offres une biere bien fraiche lorsqu'il fait chaud je t'enremercirai de grand coeur , mais si elle est chaude aussi ...

ce que j'essais de dire c'est que si notre ami veut evoqué l'evolution des emmenagements il faut bien comprendre que cette evolution n'est que la concequence de l'esprit des pratiquants .

01 mai 2014

Donc finalement, c'est l'offre qui a fait la demande ou la demande qui a fait l'offre?
Gnnn?

01 mai 2014

Bonne question, réponse compliquée. C'est bien la demande du mêtre de plus qui a fait grandir et grossir les voiliers, mais c'est l'évolution des mentalités, bien comprise par le marketing, qui a fait grossir les voiliers au détriment des performances.

06 mai 2014

Il y a moins d'un siècle, il n y avait ni eau courante ni électricité dans les logements. Faut il parler aussi d'une évolution des mentalités ?

01 mai 2014

Histoire d'aider notre jeune ami Fabien, il lui suffit de regarder
EN FRANCE les plans de:
- Bélouga, Muscadet, Coco, à compléter
- Cornu 9.3m, Arpège, Océanis 31, Pogo 8.5m
Pour moi, les architectes qui ont fait évoluer la plaisance sont : Illingworth, Stephens, Carter, Harlé, Finot

Concernant les voiliers français:
Bélouga, Corsaire, Muscadet, Sylphe, Arpège, Ecume et Brise de mer, Romanée, Transat 6.5 m,

01 mai 2014

Et J-J Herbulot ?

Les plans d'aménagement des grands chantiers et des architectes ont brusquement évolués début 1980, quand ils se sont émancipés de la jauge IOR, qui conduisait à construire des bateaux fortement frégatés avec un petit cul : de mémoire, Kirié avait ouvert le bal avec le feeling 9.20, un 9 m avec cabine arrière ... et un gros cul pour l'époque. Puis vinrent l'attalia et le jouët 9.20.
La course à la couchette (à destination des loueurs et école de voile) s'est également calmée début 80 ainsi que l'apparition de purs voiliers dit "confortables" : espace, oceanis... Pour exemple, le gin-fizz était donné pour 10 couchettes pour 11,40 m de longueur!

01 mai 2014

Les voiliers de croisière au cul large sont l'oeuvre de JM Finot, 1973 pour le Brise 31. Le Jouet 9.2 est venu bien après.

01 mai 2014

Au-delà des gadgets de confort qui ne sont pas la motivation première d’un grand nombre de plaisanciers, un point important du confort a été traité par les techniques de construction moderne : c’est la question de l’humidité. Aujourd’hui les bateaux modernes sont secs à l’intérieur par gros temps. Si l’on relit les premières éditions de « navigation par gros temps » de A. Coles on est frappé de voir que cette question si importante à l’époque a pratiquement disparu aujourd’hui. A l’escale dès qu’il y avait un peu de soleil on sortait tout pour faire sécher.

01 mai 2014

je ne suis pas sûr que cette question soit dû a la construction mais plutot aux tissus utilisé qui a cette époque était surtout confectionné en coton alors que maintenant tout ou presque est en synthetique

01 mai 2014

Un petit passage de "navigation par gros temps" de A. Coles traduction F. Herbulot pour se rafraîchir la mémoire et le souvenir de navigations musclées:
"Certains Yachts ont eu des difficultés en raison des grandes quantités d'eau embarquées par les coffres de cockpit, etc.." p 406.
Plus loin:
"J'en connais d'autres (des yachts) qui prennent l'eau comme des paniers après une saison de navigation" p. 412.

Synthétique ou coton même punition, ça mouille dedans comme dehors.

01 mai 2014

tu pense qu'aujourdhui des plaisanciers qui trouveraient dans les conditions de "navigation par gros temps"tel qu'evoqué par A Coles s'en sortiraient tous sec ???

02 mai 2014

tout a fait d'accord avec toi Gradlon mais l'humidité des banettes duvet de couchage et vetements voir voiles stocké dans le bateau ont disparu principement grace à l'evolution des tissus et non à cause de l'évolution des bateaux ... à une époque tout était en coton or aujourd'hui tout est synthetique donc beaucoup moins absorbant

02 mai 2014

Non bien sûr. Mais nous parlons d'évolution dans le confort des bateaux habitables. Je crois que l'humidité à bord est un élément d'inconfort très important. Se caler dans une banette sèche après un quart de nuit est plus important que boire du pastis avec des glaçons . Là dessus les bateaux ont fait beaucoup de progrès.

02 mai 2014

On rentrait les voiles trempées dans les coffres du cockpit ou à l'intérieur et comme il fallait faire vite, c'était une vraie bénédiction diluvienne.

les bateaux actuels sont a la fois plus rapides et plus comfortables que les anciens ,arretez de pleurer sur le passé ! vaut il mieux un pogo 8m50 ou un armagnac ? :-)

02 mai 2014

la question posée est "l'évolution des amenagements" pas le mieux ou le pire

02 mai 2014

Un Pogo 8.5 m et un Armagnac ne sont pas comparables. La longueur n'est qu'un des éléments d'un voilier.
Cela dit avec du vent, un Armagnac fait un meilleur cap qu'un Pogo 8.5 m et son VMG est surement proche.

02 mai 201402 mai 2014

Les différences de performances se situent au portant seulement entre les anciens et les récents.
Au près pas vraiment d'évolution si ce n'est au prix de tirant d'eau très différents, il me semble

02 mai 2014

et je propose de faire une regate entre un Pogo et un Armagnac par temps un peu musclé un bon 6/7 avec mer qui va avec ...

on verra l'état des équipages à l'arrivé ...

02 mai 2014

Dans un verre à dégustation, je préfère un Armagnac 30 ans d'âge, personnellement ... :alavotre:

02 mai 2014

N'oublie pas de prendre en compte le glorieux Neptune 99 de Môssieur Tortarolo. J'ai divers articles sur ce brillantissime canot sur lequel je navigue.

Ensuite, d'accord avec les collègues : le marché suit la demande, ... et parfois la précède !
Aussi intéresse toi peut être à la baisse relative de côte des vieux bateaux : quand le prix baisse moins que elui d'à côté, c'est soit qu'il est mieux construit (robustesse, passage dans l'eau, etc), soit qu'il fait briller les yeux d'un certain public. Ensuite, je me garderai de porter jugement sur ce public, chacun son trip.

02 mai 2014

"quand le prix baisse moins que celui d'à côté, " c'est aussi que ce voilier est moins connu du "grand public". Il est plus facile de vendre un Jeanneau qu'un Hanse par exemple.
Dans les 8m , entre un Aquila et un Sail 9m ( qui mesure en réalité 8.5m) qu'achèteriez vous?

02 mai 2014

La question initiale: l'évolution INTERIEURE des voiliers habitables.

DT...

02 mai 201402 mai 2014

A mon avis la principale rupture s'est produite avec l'apparition de la cabine arrière dans les petites tailles. Voir le Fantasia. C'est le découpage de l'espace qui permet de s'isoler en croisière.

02 mai 2014

la cabine arriere a été une evolution marquante , c'est à dire que l'on a oser utilisé le plus d'espace possible ,l'ensemble du volume coque pour les aménagements evidement ça a été au detrimant des volumes destinés au stockage ,pas de miracle .

Autre evolution , l'enrouleur de focs qui evitent d'avoir 3 ou 4 voiles à stocké ,la soute à voiles a disparu . Mon gamin dormait dans les voiles à l'avant du bateau à bord de l'Armagnac ,pas le choix

02 mai 201402 mai 2014

L'évolution: une belle et grande cuisine et le plus de cabines possible.
Conséquence esthétique: on voit très souvent aujourd'hui de beaux bateaux de 30 à 45 pieds qui naviguent avec des grappes de parebats aux balcons. Une horreur!
Il y a 40 ou 50 ans, qu'on on oubliait une défense en navigation, on était moqué allègrement...

02 mai 201402 mai 2014

Tu parles d'une évolution, une belle et grande cuisine. Le seul coin cuisine valable est la cuisine en U. Cuisine de moins en moins proposée de nos jours. Régression pas évolution. Un pas a été marqué par le Romanée. Cuisine et cabine arrière. Tiens! Encore Philippe Harlé.

02 mai 2014

est-ce que une "evolution" est toujours un mieux ?? pas sûr du tout

Par contre une petite reflexion :

Nous avons souvent des demandes d'étudiants telle que celle.ci Jamais nous n'avons la suite donnée . On demande et puis rien ,pas tres sympa

02 mai 2014

Notre ami Fabien est allé acheter la Bible, il reprend tout à zéro.

02 mai 2014

Ah oui! Mon cancer évolue "négatif"
Concernant les demandes d'étudiants je me suis fait aussi la remarque. Mais! N'est ce pas les vacances pour eux?

02 mai 2014

pour revenir à la question des emménagements je pense qu'il faudrait regarder "les bateaux de l'aventure" de Amiet et chercher aussi les vieux livres d'uffa Fox ou enfin "le bateau et la mer" de Plym. Vous y trouverez tous types de bateaux des années 30 à 60. Sinon la revue "le Yach" si vous pouvez trouver les anciens n°

05 mai 2014

L'Argége marque une vraie rupture dans les amménagents, ce travail de refflexion abouti à un bateau ou chaque chose est a sa place.
Un vrai travail de designer digne de Le Corbusier dans le soin apporté aux détails tant pour la frabricabilité que pour l'utilisation.

05 mai 2014

Bonsoir,

Je reviens seulement depuis ce dimanche d'un convoyage du vieux gréement "le biche" et de ce fait je n'ai pas réellement pu répondre avant.

Tout d'abord merci à vous de m'aider sur des piste de réflexions... Il est évident que je ne pourrais m'attarder sur tout les navires construit depuis "l'origine de la navigation", mais vos différentes réflexions concernant l’évolution intérieur vont dans une pensée proche.

Je suis plutôt d'accord avec calypso, concernant le suprématie du confort au ponton ou pour de la plaisance à la journée dans des petites conditions, plutôt que des aménagements fait pour des voyage hauturiers.
J'écrit de manière "radicale" mais effectivement les aménagements sont fait pour avoir un bateau, en tant que maison secondaire et non pour naviguer. Le confort, les aménagements (les couloirs qui s'élargissent et ne permettent plus de se caler en gite, la cuisine ouverte sans cale dans le dos....)

Apres les modes de vie évolue, et le style de vie aussi mais je pense qu'il y a aussi une relation à la sécurité vie à vie de la mer. Je pense que la vision de la mer comme dangereuse n'est plus vraiment présente car les bateaux sont pensés pour des plaisancier utilisant leurs voiliers quelques jours dans l'année. les ouvertures sont plus importantes, les surbau diminuent et les aménagements sont plus importants, en bien ou en mal d’ailleurs...

Voila, pour une première réponse, mais encore merci pour votre aide et je me remet à mon travail de réflexion et de recherche de plans.

Fabien

06 mai 2014

ça rassure le "vieux" de voir qu'un jeune partage son avis :bravo:

06 mai 201406 mai 2014

Je vais commencer par une Lapallissade, mais les aménagements intérieurs ont augmenté avec ... le tonnage.
La plaisance des années 60/70 et même 80 les voiliers etaient un peu sur le même moule. Peu de creux, peu de franc-bord, des roufs courts, voir en sifflet, voir pas du tout (flush-deck) et resultat équivalent partout: pas de hauteur sous barreau. Sur la fin de la période, l'IOR représentait une sorte d'étalon "marqueting" gage d'un voilier "rapide", typé "course". Les maitres bau etaient plutôt centraux, les cockpits étroits... donc dessous ce n'etait que coffres, rangements, moteurs pour les plus gros. Comme il est dit plus haut, la non-présence d'enrouleurs obligeait a avoir de la place pour stocker la garde-robe concéquente, tout comme la non-présence du GPS obligeait a de grandes TACs... Le confort passait au seconds plan sur l'efficacité.
Sangria, Arpège, First30, Armagnac, Cognac, dufour 2800 au 4800...
Dans les 80's/90's et surtout avec le développement du marché locatif (c'est pas les plaisanciers qui faisait tourner les chantiers) et de la consommation de masse de la plaisance, il a été demandé aux Archi. de développer de la hauteur sous barreau, des cabines doubles (plus de banettes, plus de couchette de quart), des cabinets de toilette avec WC...
Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas Bénéteau mais Jeanneau le premier a dégainer (en dehors de la gamme Fifty a part) avec le Fantasia, L'Attalia et pour moi l'Arquetype du changement: le Tonic23: hauteur sous barreau, deux cabines double, Toilette/WC, Cuisine, TAC et un carré pour 6 à 8 pers... le tout dans 6.90!
Bon, pour cela il a bien fallu le gonfler pour trouver du volume: Soufflé comme une bouteille, tout a pris de l'embonpoint: le creux, le franc bord, la largeur, l'arrière et au passage, plus de pic avant, un seul coffre de cockpit... et on s'est également rendu compte que un grand cockpit c'etait convivial au mouillage etc...
Bénéteau a pris aussi le virage avec ses premiers Océanis (390/430) plus typés "confort" que la gamme de leur First de l'époque.
Bon, pour les puristes Ayatholas (je m'inclue) le comportement sous voiles de ces "caravanes flottantes auxquelles il manque la boule devant" (appellations que tu entends sur les pontons dans les milieux des agents de maintenances de flotte locative) c'en est franchement ressentie... mais encore une fois, pour mener des clients aux Antilles, voir en Med, c'est fait pour: j'ai fait une saison sur un Oceanis 430 4 cabines, aux Antilles c'est Top, mais aller en Irlande avec, c'est moins évident., même si le confort y est.
Mais le confort est un engrenage et une fois que le public y a gouté, impossible de revenir en AR. Qui imaginerais un 9/10m récent sans hauteur sous barreau? sans au moins un cabinet de toilette/WC/Douche?
A noter aussi (pour ton mémoire) les pistes explorées par les chantiers avec de l'hyper spécialisation (le total pragmatique Dufour Atoll43), un avant gout de la tendance actuelle qui met cockpit et carré sur le (presque) même niveau (Sense, Italia, X recents...) ce qui donne une touche "luxe"...
Et que dire du nouveau virage des aménagement modulable des nouveaux Océanis?

06 mai 201416 juin 2020

@ Foxdl..et aux autres aussi^^
n'oublions pas l'inspiration venant de plus anciens architectes, comme quoi on n'invente pas grand chose (hormis la surabondance d'électronique, la TV satellite et le congèl..) : Jay R Benford 1850/1930 environ, faisait déjà des voiliers de 30 pieds (9m13 X 3m14 quand même) avec 8 couchages (voire 9 selon le sens utilisé dans la cabine AR) un carré décentré... etc... le mien est une copie (architecte Klein) dans un matériaux nouveau pour les années 70/80 : le ferrociment!... voici un article paru dans Loisir nautique sur Jay R Benford et quelques plans parmi son immense contribution à la construction navale dans tous les domaines ;-)

17 mai 2014

oups! :jelaferme: l'article de Loisir Nautique m'a induit en erreur, Jay R Benford à créé son "yacht design office" en 1969...
il aurait vécu de 1913 à 2001 et le Benford 30 daterait des années 75 à 77, tout au moins pour les éditions
méa culpa :tesur:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (24)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021