massacre des dauphins du golfe de Gascogne

bjr

en tant que militant actif de la défense animale , je me dois de transmettre l'info .
Merci de ne pas polémiquer , ni de me tomber dessus a bras raccourci , mais d'exprimer gentiment vos réserves éventuelles
il s'agit juste d' informer ceux sensibles a cette cause

(en esperant qu'il soit possible d'ouvrir le PDF )

merci
cdlt

L'équipage
29 mar. 2018
29 mar. 2018

on ne peut que condamner fermement ce massacre inutile .

29 mar. 2018

et tout ça pour pêcher du bar sur frayère pendant la reproduction.... C'est du délire.

29 mar. 2018

Et ne me dites pas que ces pêcheurs qui tuent des dauphins aiment la mer. C'est désolant mais le profit est toujours le plus fort et de plus en plus dans notre monde libéral.

29 mar. 2018

"il s'agit juste d' informer ceux sensibles a cette cause"
Et tous les autres. Peut être que ces images abominables percuteront un grand nombre qui ignorait ce genre de tuerie.

29 mar. 201829 mar. 2018

L'etre humain etant ce qu'il est je n'ai plus aucun espoir que l'extinction s'arrete :non:
Il n'y a plus d'insectes ,plus d'oiseaux ,plus d'ecureuils et autres petits animaux de nos forets mais tout le monde s,en fout tant qu'on ne touche pas a la consomation des meneges et aux supers profits des actionnaires,de plus la defense des animaux ça ne fait pas elire !

30 mar. 2018

Je crains que tu n’ai malheureusement raison, c’est dramatique, et il y a vraiment de quoi être pessimiste quand on voit qu’on en est arrivé à mettre au point des robots pollinisateurs pour remplacer les abeilles.

29 mar. 2018

Bien d' accord avec Pierre2

Gorlann

30 mar. 2018

Le genre humain est vraiment désespérant, le profit d'abord, et le reste on s'en moque royalement. Nos enfants et petits enfants hériterons d'une planète en piteux états, et il auront le droit de nous en vouloir. Chacun de nous peut pourtant encore faire changer les choses, ou au moins ralentir la descente aux enfers : à travers nos gestes quotidiens, notre manière de consommer et de nous alimenter, nous avons le pouvoir de faire changer ces comportements destructeurs !
Mais il y a du boulot, c'est certain ...
Et même parmi nous : on pourrait croire que les plaisanciers sont par nature tous sensibles à la protection de l'environnement. Mais quand je vois le comportement de certains sur les pontons, en mer ou à terre, le doute m'habite !
Aller, courage, prenons nous en mains et que chacun se remette un peu en question.

30 mar. 201830 mar. 2018

bonjour,
merci pour cette information.

Dans mon coin je vois de plus en plus de dauphins vivant à la pêche en grands groupes, avec l'aide des Fous de Bassan

Les pêcheurs côtiers sont en petits nombre, je les connais ce sont eux qui fournissent le vivier où j'achète mes poissons.
Je leur parle avec gentillesse.
Chaque pêcheur est seul sur son bateau pour tout faire...et au final rembourser un banquier.
Une dure vie. Quand le temps est mauvais je reste au coin du feu, eux ils sont à la pêche, dur métier.

Partageons la mer, soyons optimistes.

30 mar. 2018

Nos dirigeants et ceux qui tirent les ficelles n'hésitent pas à sacrifier des générations d'êtres humains pour le profit, que ce soit sur la santé (pesticides, polluants, perturbateurs endocriniens) ou par les lois du profit immédiat qui entraînent précarisation et pauvreté . Alors vous pensez bien que les insectes, les oiseaux et la nature en général ils en ont rien à faire.

30 mar. 2018
30 mar. 2018

il va falloir que les autorités politiques s' occupent sérieusement de ce problèmes et de tous les comportements ravageurs de la planète . On peut rêver , non ?

30 mar. 2018

Et notre Hulot de service, il est aux abonnés absents? Avez-vous (ou une autre association) contacté le ou les Sinistres concernés?
Je suis de moins en moins optimiste depuis que je me suis rendu compte que "tout le monde" - je veux dire la majorité - s'en tamponne le coquillard de ces soucis écologiques ou environnementaux. Depuis la dernière guerre, c'est "chacun pour soi" et rien pour les autres. Ça bouge, il y a un peu plus d'émissions TV au sujet de l'environnement, les "interviews" sont bien orientées pour que les réponses collent à ce qu'on veut avoir comme pourcentage d'audience, donc de fric, mais personne ne bougera vraiment jusqu'à ce que tout disparaisse.
Il suffit de voir dans nos jardins la faune et la flore, monotone et de plus en plus restreinte, remplacée par des thuyas et des palissades plastiques (sans entretien) et quelques filets remplis de graisse et de graines en hiver pour se rendre compte qu'elle disparaît à une vitesse grand "Vé".
Le pognon, coco ! Un peu d'écologie à la Elon Musk, beaucoup d'argent vite gagné et on verra plus tard.
Et on cherche à coloniser Mars alors qu'on ne connaît rien de nos océans, de notre planète, de nos plantes qui pourraient nous apprendre et nous aider.
Tant que l'homme vivra comme ça, avec cette méthode suicidaire, ça continuera et si l'un d'entre eux se réveille, il se fera rattraper par le confort et l'appât du gain. Combien gagne notre ministre cité ci-dessus en produits dérivés et créés lorsqu'il était jeune et écolo?
Quand aux pécheurs pro... j'ai un doute sur la façon dont ils "exploitent" les ressources qui les font vivre à grand coup d'immenses filets, de pèche à la légine ou de thons par million de tonnes et avec hélicoptères, de filets électriques.
Un moratoire, plus de poisson pendant 5 ans sur toute la planète, et tant pis pour les chinois et japonais (entre autre).
Mais bon, même ce que je viens d'écrire ne servira à rien.

30 mar. 2018

il y a trente ans, dans mon jardin , il y avait 9 espèces d' oiseaux , des écureuils, actuellement , il ne reste que deux espèces d' oiseaux plus une nouvelle ; les perruches vertes . Il n ' y a plus d' écureuil . il n ' y a que quelques abeilles alors qu ' à l ' époque il n ' était pas rare de voir un essaim .

30 mar. 2018

Oh les Salopards !!!!!

30 mar. 201830 mar. 2018

Arrêtez de nous bassiner avec les politiques, les actionnaires, les élites, la bien pensance, la mal pensance, les élites, les ...

La France a la plus forte densité de super et d'hypermarchés en Europe.
Peut-être même au monde.
Deux fois plus qu'en GB ou en Allemagne.

Plus de 2 000 hyper, plus de 12 000 super.
Faites le calcul par département au nombre de 100 (pour arrondir et faciliter le calcul).
120 supers par département en moyenne !
20 hypers par département en moyenne !
Bravo les consommateurs !

Des cathédrales dédiées à la consommation qui ont étouffé les centres villes et ruiné les agriculteurs qui ne sont plus que les petits bras fragiles des industriels.
Faut dire aussi qu'ils y ont cru, par avidité.
C'est le retour de bâton.

Mac Donald France est le 2ème chiffre d'affaire au monde, juste après les US. Au pays du bon goût et de la gastronomie, paraît-il.
La France, premier bouffeur de hamburgers.
Qui l'aurait cru il y a 30 ans ?
Qui y va ? Les actionnaires ? Les politiques ?
Il suffirait de ne plus y aller pour assécher les poches des actionnaires.
Vous êtes prêts à vous sacrifier ?

Ce ne sont pas les actionnaires qui viennent vous chercher pour y aller !
Ni les politiques.
vous y allez tout seul, comme des petits PlayMobil qui auraient perdu leurs rêves.

J''ai un pote qui vient de démanger.
Je l'aime bien mais je vois qu'il est ravi d'avoir un Carrefour et un Ikea à moins de 5 minutes de son pav qui ressemble à un ... pav !
C'est le bonheur absolu !

Ces horreurs font des bénefs et enrichissent leurs actionnaires parce qu'il y a une clientèle avide de biens de consommation tous plus inutiles les uns que les autres.
Une clientèle qui marche dans la combine.
Et cette clientèle, c'est nous.

Je suis toujours sidéré d'en voir pleurnicher sur la désertion des villages de campagne, sur les fermetures d'écoles, d'antennes de services publics.
Mais ils sont les premiers à brandir leur carte de fidélité ridicule au supermarché du coin comme ils le feraient d'un étendard.
Presque fiers, pour le coup.

On n'a que ce qu'on mérite.
Qui a lutté dans son coin pour faire obstacle à l'installation d'un centre commercial, avec un cinéma monstrueux de type multi-salles ?

Je sais, pour l'avoir vécu, ça peut prendre 10 ans, des procédures et des courriers dont il vaut mieux connaître les principes, les phrases types, les formules de politesse, une parfaite ponctuation pour éviter tout malentendu à la lecture, la chronologie d'envoi, au risque de devoir tout recommencer.

Ce n'est pas simple, il faut être entouré d'experts en lecture de POS, de droit communal, de juristes de tout poil (et pas chers !) pour porter l'affaire devant un tribunal administratif, impliquer le préfet pour redéfinir les frontières communales dans certains cas, de longues réunions le soir, les WE, parfois houleuses, distribuer des tracts sur les marchés, se faire des ennemis, se faire insulter, et même rudoyer .... ce n'est pas simple.
Mais on y arrive, parfois.

Et avec tout ça on n'a plus le temps d'aller "flâner" dans les galeries marchandes le WE avec la famille et les mômes qui piaillent parce qu'ils veulent tout ce qu'on met sous leur nez à dessein !

Par le vote et par l'abstention, c'est nous qui élisons les décideurs politiques de nos villes et de nos campagnes qui prendront ou non l'option d'implanter ces zones commerciales monstrueuses dans notre secteur.
Même une fois élus, il y a encore moyen de se battre.

Qu'avez-vous fait dans votre coin pour empêcher ça ?

Notre pays est à l'image de ce qu'on en a fait.
Alors, foutez la paix aux actionnaires : c'est vous qui les gaver grassement !

Yves, une pluie d'étoiles. :pouce: :bravo:

30 mar. 2018

@ Yves(.)

J'ai failli te mettre une étoile, mais je ne l'ai pas fait, car si ton raisonnement est bon sur la forme, je ne peux te suivre sur le fond. C'est un raisonnement de riche (je n'ai pas dit que tu l'étais) ou tout au moins de quelqu'un qui a une certaine marge de manœuvre.

Je m'explique:

Tout d'abord, tu sembles faire porter la responsabilité au seul consommateur et en même temps, tu dédouanes les politiques, actionnaires, élite ( ??? il faudra m'expliquer ce qu'est l'élite). Tu oublies à mon sens quelque chose d'important: Ces catégories ont un pouvoir décisionnel. Ce qui n'est pas le cas du consommateur lambda, si ce n'est son choix. Mais a t'il vraiment le choix?

Il est facile de fustiger une population que je côtoie tous les jours, dont la priorité à 70% est de "s'en sortir", compte tenu de la conjoncture économique actuelle.

La finance, son corollaire le capitalisme, son complice, la grande distribution, maillon final de la production industrielle, ont depuis longtemps instauré le règne de l'argent au détriment de la dignité humaine. La rentabilité a supplanté la qualité. La surproduction, l'artisanat. (René Guenon, "le règne de la quantité et le signe des temps).

Comment reprocher à un(e) père/mère de famille qui gagne le smic de refuser d'acheter un bien 35% plus cher chez un petit commerçant, qui ne peut s'aligner sur les tarifs des super et hyper-marchés, tout en sachant que la qualité est moindre. Le même commerçant, qui, tôt ou tard, acculé à la faillite, finira au mieux, derrière un comptoir de grande surface a faire semblant d'exercer le métier pour lequel il a été formé. J'aurais tendance à considérer les employés de cette pêche abominable (je parle du sujet initial) plus comme des victimes d'un système qui les pousse à cette aberration, que comme des coupables.
Comme tout le monde, je bricole sur mon voilier. Explique moi où m'adresser pour acheter vis, mèches, disques ci ce n'est chez Cast..., LM..., etc. Où sont passés les petits quincailliers de quartier ?

La grande distribution, aidée en cela par les médias (pub), est passée maître dans l'art de la manipulation mentale des inconscients collectifs ( psychique et physiologique - substances ajoutées agissant sur les neuro-transmetteurs), avec, entre autre, une cible de choix (mais pas uniquement): les enfants, dépourvus (et c'est naturel) d'esprit critique. Et si l'éducation et la démission parentale (je te l'accorde), ne contre-balancent plus cette influence perverse, j'y vois certaines circonstances atténuantes.

Les politiques, dont le souci principal est de ne pas se mettre les syndicats à dos, tout en favorisant le capital, se félicitent de la création d'emplois à bas coût, tout en passant pour des hommes altruistes et proches des basses couches sociales.(Je te renvoie au livre de Gilles Chatelet: "Vivre et penser comme des porcs". Ou comment transformer de la chair à canon en chair à la consommation).

Quelle est la conscience des actionnaires qui investissent leur argent dans des industries qui exploitent des enfants, massacrent la faune et la flore ? L'anonymat est une arme fabuleuse et l'argent n'a pas d'odeur.

Il est facile de créer un système, de l'imposer puis de légitimer les exactions en faisant porter la responsabilité aux différents participants de cette chaîne, en commençant par ceux de la base (les plus nombreux, mais aussi les plus vulnérables).

Un raisonnement, pour être valable, se doit d'être exhaustif, objectif, et surtout remonter à l'origine. Si je prend le train en marche, ma réflexion est limité.

Alors, OUI. L'argent et ses retombées sont responsables du massacre des dauphins, pour revenir au sujet d'un fil sur un "média collaboratif des amoureux de la mer".

@Non, Némo, pas une pluie d'étoiles. Pas cette fois.

@Pierre2, malgré tout, je reste optimiste et confiant dans le genre humain.

Pardonnez moi pour la longueur de ce post.

30 mar. 2018

Ce qui m'agace, c'est de toujours pointer du doigt les politiques, les banques, les élites, .... comme autant de deus ex machina qui oeuvreraient dans l'ombre pour mieux se dédouaner de ses propres responsabilités.
Dire ça ou rien ...

Moi je suis un gentil mais le monde va mal à cause de ces odieux salopards.
Chat perché !

Et encore ! Il y en a même qui s'endettent pour acheter un voilier ...

Le problème dans ton raisonnement, c'est de définir implicitement une consommation "inutile"

Mais qui peut se donner le droit de définir pour quelqu'un ce qui lui est utile ou pas ?

01 avr. 2018

Sur le même thème, une discussion toute récente avec un de mes voisins qui vit avec des prestations sociales. Son fils lui demande des baskets A.....à 150 euros parce que dans sa classe « tout le monde en a »
Achat illico presto parce que l’enfant ne doit ni être frustré, ni se sentir « inférieur » aux autres, plus aisés.
1er: qui explique que nos impôts servent « aussi « aux plus modestes, pour leur offrir logement et nourriture.
2ème: qui explique encore de nos jours, que payer des godasses à 1000 anciens francs, c’est une hérésie, parce que les pieds vont encore grandir et que, aussi, ce sont bien souvent des enfants exploités dans des pays asiatiques, qui cousent ces pompes pour quelques euros. Oui mais ça c’est politique et les gens aiment bien la politique actuelle. Ca n’empêche que l’on peut en parler gentiment dans notre entourage.

01 avr. 2018

"Il faut être riche pour mener une vie modeste. "

ou avoir un cerveau, c'est peut être ça la vraie richesse ;-)

Pas forcement riche ou intelligent pour mener une vie modeste mais simplement ce contenter de l'essentiel,perso j'ai jamais acheté de voiture neuve ou recente et pourtant j'en ai fait des kilometres :-) :-)

30 mar. 2018

Bon, ya pas moyen de mettre 1/2 étoiles à Yves et une entière à Capolarge?
En effet Yves pointe, avec juste raison les responsabilités individuelles mais semble dédouaner un peu trop facilement les politiques et la finance qui, pour la plupart se foutent des problèmes environnementaux.Je relève aussi le dernière phrase:
"Notre pays est à l'image de ce qu'on en a fait", je remplacerais juste "notre pays" par "notre planète", parce que si les atteintes à l'environnement ne concernait que notre pays, il n'y aurait pas de quoi se faire beaucoup de soucis.
Nous sommes TOUS responsables, par nos choix de vie et de consommation, mais aussi par nos choix politiques.

30 mar. 2018

Je suis entièrement d'accord sur la majeure partie de ton post qui est une vision de la chose sous un autre angle.

Je connais la même population que celle que tu côtoies tous les jours.

Un cas que je connais bien : un couple, la bonne quarantaine, 2 enfants.
Tous les deux au SMIC, peut-être un poil plus pour lui qui est livreur, la femme travaillant pour les cantines scolaires.
A eux deux, pour en avoir discuté, ils cumulent un découvert moyen de 500€ qui leur bouffe des agios et qui est une prise de tête entre eux à la fin de chaque mois.

Ils ont un crédit à la consommation dont je ne connais ni le montant, ni la durée, ni les intérêts.
Mais ils en remboursent une partie chaque mois.
Je crois comprendre pourquoi ils ont ce crédit en plus.

Car si ils ont une vie modeste il y a un point sur lequel ils ne veulent pas transiger, c'est la bagnole !
Tous les deux ans, ils achètent une bagnole neuve.
Depuis 4 ans, ils ont jeté leur dévolu sur la Peugeot 3008.
Très bonne bagnole paraît-il, c'est leur deuxième.

Tous les deux ans, une caisse neuve de 30 000€ !

Mais quand tu sais que la première année, cette caisse va perdre au moins 3 000€, qu'il faut obligatoirement une assurance tous risques pour une caisse neuve, tu te poses la question de l'existence de ce découvert récurrent qui s'est installé depuis des années et qui fait maintenant partie intégrante de leur pouvoir d'achat, ce qui est une illusion puisque ça leur coûte du pognon.

Ca fait des années qu'ils vivent avec 500€ d'avance mais ils roulent dans le confort.
Ils ont eu 500€ de plus la première fois qu'ils ont fait ce découvert, mais depuis ?
Depuis, ils vivent avec leurs salaires amputés des agios !
Ils pensent avoir plus mais ils ont moins.

Ils ont un fils de 12 ans dont la chambre est remplie de jeux vidéos, de play stations, une télé qui fonctionne en permanence pendant qu'il joue sur ses play stations et depuis peu il a son premier iPhone.
A 12 ans !

Je pourrais aussi te citer des potes de mon fils cadet (24 ans), qui ont aussi des revenus modestes pour certains mais qui achètent des BMW, Audi, certes d'occase, mais l'entretien de ces bagnoles, l'assurance, les jantes larges, l'échappement qui fait un beau bruit et j'en passe, le coût du crédit, ce fil à la patte qu'ils mettront des années à couper.

C'est pas toujours un problème de bouffer ou de subvenir aux besoins élémentaires.
Oui il y a une vraie misère, celle qui ne se chauffe pas l'hiver.
Et ceux qui ne peuvent pas se chauffer l'hiver, tu ne les vois pas dans les supermarchés.

Pour en revenir au sujet du fil, contrairement à toi, je suis plutôt d'accord avec Pierre2.
Je pense aussi que l'affaire est pliée.
On a mis 150 ans à installer ce merdier sur la planète et le retour arrière m'apparaît impossible.
D'autant plus impossible qu'on est très loin d'avoir mis les 7 milliards d'individus d'accord sur le constat.
Dès qu'on quitte l'Europe, on se fout de l'environnement sauf ceux qui en subissent déjà directement les conséquences et qui en souffrent.
Partout on veut d'abord du pognon, plus de pognon, même ceux qui en ont déjà trop.
Du pognon à n'importe quel prix !

Reste à savoir comment ça va se terminer : soit dans une lente agonie, étouffés sous nos déchets ou emportés par un maelström biologique ou chimique dont on aura perdu le contrôle, soit d'une manière soudaine, très violente et radicale grâce aux génies mondiaux de l'industrie de l'armement qui rivalisent de bonnes idées : la Russie vient de mettre au point un missile capable de voler à 7 000km/h, demain les US, les chinois ou l'Europe feront mieux.
Plus haut, plus loin, plus fort, plus redoutable, plus destructeur.

01 avr. 2018

Mince alors je me suis endetté pour mon canot (sur ton ponton en plus).

Mais je vis dessus, depuis je ne me suis jamais autant coupé de la société de consommation

Mon entourage ne me comprend pas quand je leurs explique que je n’ai pas besoins du dernier truc à la mode

:lavache:

01 avr. 201801 avr. 2018

@Hubert

Je me suis sans doute mal exprimé.

Je me garderai bien de porter un tel jugement.
Je parle de l’effet pervers, dispendieux et parfois dramatique qu’il y a à user durablement (sur le long terme) de découverts autorisés et de crédits revolving pour l’acquisition de biens de confort.

Ce sont des facilités très onéreuses, les banques de détail le savent et se gavent.
C'est leur façon de faire commerce de la misère.
Les banques préfèrent 1 million de clients à qui il manque 1€ en fin de mois qu’un seul client millionnaire.

Au passage, elles n'hésitent pas non plus à y aller de leurs petites leçons de morale arguant qu'il faudrait revoir à la baisse le train de vie "exagéré" de la clientèle forcément culpabilisée tout en essayant de se montrer d'une générosité exceptionnelle.
"C'est bien parce que c'est vous !".

Obtenir un crédit pour se faire plaisir puis rembourser est une chose.
Que ce bien soit utile ou non.
Compléter systématiquement ses revenus, depuis des années, par habitude, à partir du 20 du mois (c’est le cas le plus courant) en creusant un découvert (autorisé ou non) et en pompant un crédit revolving pour pouvoir tenir jusqu’au 30, ce n’est que vivre avec 10 jours d’avance sur le calendrier.

Le coût de ces 10 jours, qui correspond globalement à une facilité de caisse, est d’autant plus exorbitant qu’il touche les plus faibles revenus qui, du coup, s’appauvrissent un peu plus du coût des intérêts et des assurances qui y sont liées (dans le cas des crédits revolving).
Depuis 10 ans, les banques ont considérablement augmenté leurs marges sur les découverts et les crédits revolving.

Les petits salaires paient déjà plus pour tout : prestations quotidiennes dans les quartiers défavorisés, files d’attente pour des services de moins bonne qualité, alimentation, temps dans les transports quotidiens, cumul de petits boulots, logements médiocres (chauffage, bruit, promiscuité) ….

Il faut être riche pour mener une vie modeste.

Une constellation même !
:pouce:

30 mar. 2018

pourquoi essayer de sauver la terre et ce qu'il y a dessus ? il y a des millards d'autres planètes, une de plus une de moins les astronomes des autres planètes habitées ne vont pas voir la différence !
plus de baleines et dauphins => plus de whale / dolphin watching : il faut voir aussi les cotés positifs !

30 mar. 2018

et encore plus++++
J'ai jamais mis les pieds au mcdo (j'ai 59 balais)
J'ai un supermachin à 50m de chez moi mais on va au groupement local...
C'ets sur! c'ets moins facile.
Le super machin ouvre maintenant le dimanche matin : c'est plein comme un oeuf!
Les bouchons aux entrées sortie des ZAC...
Quelle misère.
Consommer moins, moins de viande, de poisson, moins de tout, recycler troquer... tout ça c'est l'affaire de chacun.
J'ai perdu 5Kg mais qu'est ce que je vis mieux!

31 mar. 2018

@ALLEWIND
Tiens, Eric...dans tout ce que tu écris, je me retrouve, en tout point ! C’est amusant...

Millésime 1959.
Jamais mis un orteil dans un temple américain de la mal bouffe...
Et j’en suis effectivement à moins cinq kilos en ayant simplement réduit le volume de ma ration alimentaire . (Quel bonheur de me sentir plus léger dans les montées , lors de mes balades en forêt avec mon chien !)
Je suis devenu, depuis quelque temps déjà, un fou furieux du tri et du recyclage des déchets...( la plupart des emballages en plastique rigide, genre barquettes...etc... qui devraient être recyclées, en fait, sont marquées non recyclables, et doivent être jetées pour la destruction ... cela me met dans des rages, parfois...)

Je vois sur ta fiche que tu es maintenant sur Sète...donc près de chez moi.
Cela donne vraiment envie de te rencontrer « pour de vrai ».

PHIL

01 avr. 2018

C'est pô faux....
Mais c'est pô fôcile, non plus, de tout acheter vendu au poids et emballé dans une feuille de pôpier, chez le commerçant artisan du coin...

Dans quelques années, on y arrivera...
On n'aura plus que ça à faire d'ailleurs, avec ma douce, que d'aller chaque jour acheter frais les deux repas du jour... :heu:
ça voudra dire, aussi, qu'on aura basculé dans le club (nombreux...) des personnes qui ont droit à des cartes de réduction chez les grévistes du rail...

PHIL

Phil si tu as des barquettes plastiques a jeter c'est que tu achetes de la bouffe industrielle donc tu es en tort :-D

30 mar. 2018

Et oui, la meilleure chose à faire pour sauver les dauphins, et plein d’autres espèces...stopper net le poisson en boîte.
Perso, cela fait quelques ann?es à la maison, mais tant pis.

Si tout le monde faisait pareil......peut être que......

30 mar. 2018

@Nathis, si il n' y avait qu' à arrêter de manger du poisson en boîte pour sauver les dauphins, ce serait facile.

Mais le problème, c' est que sur l' étal du poissonnier, il n' y a pratiquement plus de poisson issus de la petite pêche côtière, la SEULE qui soit vraiment sélective.

Car TOUS les chalutiers et autres seneurs sortent tout ce qu'ils trouvent, et trient ensuite ce qu' ils ont le droit de décharger, dommage pour les juvéniles et les espèces non autorisées!

Gorlann

30 mar. 2018

Donc, ne plus acheter de poissons du tout... Pêcher un peu l'été, puis congeler faire des bocaux, et zou !

Une seule solution : decroissance ! Mais quand tu suggeres ça tout le monde t'insulte ou te traites de demeuré et pourtant on y viendra ,et ce serait dommage que ce soit de force :-)

30 mar. 2018

Change d'interlocuteurs et tu verras qu'on peut être entendu.
Mais il vaut mieux en parler à ceux qui sont contre qu'à ceux qui sont déjà convaincus.
C'est plus utile même si ça prend du temps.

30 mar. 2018

On te soutient tous ici, on les adore, donne nous des formats qu'on puisse partager. Courage et bises

31 mar. 201831 mar. 2018

Le problème avec la décroissance est que par exemple: quand tu vas à la déchetterie jeter des choses que tu y avais déjà récupéré, tu en ramènes encore plus que tu n’en jetes. Authentique !
Je viens de me rendre compte aussi que j’étais naturellement flexitarienne.

31 mar. 2018

non seulement ils tuent les dauphins mais en plus maintenant ils coulent les cargos ou vont ils s'arreter?????

31 mar. 2018

Encore un massacre totalement inutile : Ah, mais c'est pour la science, alors pas de soucis, tout va pour le mieux !

www.ouest-france.fr[...]5658155

01 avr. 2018

youplaboum

Pour ces soit disans test scientifique
Tape sea scheperd sur gogole

Sa été leurs traques depuis des années.

Merci du partage de ton pdf l'ami

Tu as raison il faut relayer 'information !!!!

Save the sea
Protect the world

01 avr. 2018

bjr a tous et merci de vos réactions a mon post , je vois qu'il y a parmi vous des défenseurs de la cause animal ,cela me réconforte .
Ceci étant
le problème vient d'etre évoqué au journal de 20 heures sur la 2
il est pris en considération , les médias en parlent ce qui est important

un prototype d 'appareil a ultrason qui se positionne dans le filet et équipe déja 4 chalutiers , avec des retours totalement positifs, la version definitive de cet éloigneur de dauphin sera commercialisée dans 2 ans pour quelques centaine d'euros , mais 2 ans c'est long !!
merci a tous pour vos contributions

cdlt

01 avr. 2018

Tu as eu raison d'initier ce fil, car la cause animale mérite d'être défendue comme la protection de la nature en générale, mais je t'avoue que je ne suis guère optimiste...
Il y a eu un autre fil récent qui même si le sujet n'était pas spécifiquement la cause animale, ni la défense de l'environnement, a vite dévié sur cette problématique.
www.hisse-et-oh.com[...]le-nord

01 avr. 2018

Reportage ce soir sur France 2. Certains marins pêcheurs semblent honnêtemenjt malheureux de cette situation. Moi, je suis factuel, je ne prends position ni pour l'un ni pour l'autre. Je vois ce qui va, et ce qui ne va pas.

Que mangent les dauphins ? Des poissons plus petits. Maquereaux ? OK, mais je ne pense pas que ça pose problème. Petits bars ? également. Mais ça ne devrait pas poser problème non plus, puisque les bars sont maillés...

Comment ? On pêche sur les frayères ? Mais non, même pas vrai... Ah ben si, vrai, c'est facile et rapide. Faut bien que tout le monde bouffe....Va dire ça aux ligneurs de Sein qui risquent leur vie à chaque sortie.

Je me souviens de ce ligneur qui disait (je cite comme je peux) : "en fin de compte, c'est une pêche honnête, parce qu'on ne prend que ce que la mer nous donne".

Alors merde aux viandards, et bravo à ceux qui tentent au mieux de vivre avec ce que la Mer veut bien leur donner.

Moi, pauvre guignol, si je sors un bar pas maillé, c'est 150 Euros par poisson. Mais vous savez quoi ? Je m'en tape. Ce matin je suis allé au Maigre sur l'estuaire de la Gironde. J'en ai pris deux. Une quarantaine de centimètres chacun. Je les ai remis à l'eau. Ils ne faisaient pas la maille. Je me suis dit que la prochaine fis j'en prendrais de plus gros, et que par ma simple action de les remettre à l'eau, cela pourrait être mieux les années suivantes. Dans les deux cas, ce fut un beau combat. Bien sûr, j'ai gagné parce que j'ai remonté le poisson. Mais pour moi c'est un match nul, parce qu'il a gagné son droit de retourner chez lui.

Je sais que tout le monde ne sera pas d'accord, mais je respecte, et c'est ma façon de voir les choses.

Bon vent et mer belle à tous

01 avr. 2018

Un article qui vient un peu à l'encontre du succès des "effaroucheurs" sur les filets... Les dauphins semblent avoir compris (un peu comme les orques dans le grand sud) que s'il y a des pêcheurs, il y a à manger... Mais c'est plutôt dangereux encore pour eux...

www.independent.co.uk[...]81.html

A noter aussi la très belle vidéo en haut de l'article (mais qui n'illustre pas les écrits...).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (16)

Calme Norvège

novembre 2021