Marie Tabarly et le Pen Duick VI

Préparation d'un tour du monde de Marie Tabarly avec Pen Duick VI en 2018 pour des reportages de sensibilisation à la nature...

www.elementerre.earth[...]/

Par ailleurs je conseille à tout le monde de voir le beau documentaire sur Eric Tabarly qui a été réalisé il y a une quinzaine d'années.
Très touchant et intéressant.
Je l'avais vu à sa sortie au cinéma et depuis plusieurs fois en dvd.

L'équipage
12 juin 2017
12 juin 2017

C'est la mode!!!

12 juin 2017

Je dirais plutôt : C'est nécessaire !

12 juin 2017

le 6 était a sauzon hier soir.... impressionnant ce bateau, ca respire la puissance.
Bonne nav marie Tabarly!

13 juin 2017

Je dis respect pour ceux qui font vivre ce patrimoine et la mémoire de ce grand et merveilleux marin innovateur que fut Eric, quand de plus c'est sa fille, la larme me vient à l'oeil.

14 juin 2017

Elle est magnifique cette jeune femme .Son pere serait rudement fière de sa fille

15 juin 201716 juin 2020

Une belle rencontre, dans le Raz, contre le courant, passage entre La Vieille et Gorle Greiz (ce que je n'ai pas osé faire...)

15 juin 2017

Le chenal du Trouziard était familier à Tabarly; il a dû transmettre ses trucs et alignements...

18 juin 201716 juin 2020

Penduick III est passé ici à marée montante :
Question polémique : a-t-on le droit de prendre des risques avec un tel bateau?

15 juin 2017

Ce n'est pas le Trouziard, mais un passage un peu plus à l'ouest.

18 juin 2017

Je ne vois pas où est le risque. La passe est large, le temps est beau...karibario.blogspot.fr[...]os.html

16 juin 2017

C'est le PenDuick 3 ?

18 juin 2017

Penduick VI à l'arrière-plan sur la 3ème photo.

16 juin 201716 juin 2017

oui Pen Duick III

18 juin 2017

le III a deux GV magnifiques.

15 juin 2017

Je passe le trouziard plusieurs fois par an et il n'y a pas de trucs et alignements, il suffit de passer pile poil au milieu en faisant pile poil une route nord-sud ou sud nord.
Je ne connais pas l'autre passage, certainement très "confidentiel".

11 juin 2018

avec un pseudo comme le tien, je ne suis pas étonné ;-)

16 juin 2017

Ou trouver le documentaire sur Éric Tabarly ?

16 juin 2017

Comme les Poupons , ça sert a rien , sinon se faire financer le voyage

16 juin 2017

Mal exprimé , ça sert a rien pour la planète leurs balade perso .

11 juin 2018

tu as donné des sous alors , combien ?

18 juin 2017

2 amis a rencontrer le bateau de Poupon u mouillage , visite de courtoisie , reception très froide , bref un con

11 juin 2018

bien visé , je filerais pas une tune

16 juin 2017

faut pas être médisant Pascal, les reportages radio et TV sont suivis, leur blog aussi, donc.... ils ont trouvé un filon d'€ pour financer leur trip, tant mieux..... et en + c'est leur job (lui navigateur, elle journaliste)
tu peux en faire autant si tu veux sur les réseaux sociaux (parait que ça paye un peu, voir "la Vagabonde" qui a eu tout un équipement pour leur 45' Outremer avec une bonne remise).....

16 juin 2017

là je suis d'accord... tout comme Bourgnon avec son bateau à plastiques à 2M d'€ qui ne servira à rien; qu'on commence à enlever tous les plastiques au bord des plages et rochers...... ça, ça ne coute pas grand chose à part des bras et un peu de temps

11 juin 201811 juin 2018

@ARAFURA 40 : Et toi tu sers à quelque chose pour la planète??? T'es là.(point) Moi c'est pareil! J'y peux rien. Je n'ai rien demandé.(point)C'est un beau projet et la fille est jolie! L'ensemble me convient!

18 juin 2017

Le projet semble plus ambitieux que celui des Poupons qui est un gentil selfie un peu longuet et à force on peut espérer une sensibilisation. À part chez le gogol à moumoute orange ça commence à entrer dans les esprits.
Sinon la demoiselle a un peu plus de charisme que Poupon qui est froid comme la banquise.
Avec le Penduick en toile de fond, ça a déjà de la gueule.
Pour le financement, c'est comme tous les réalisateurs de docs ou de cinéma, on commence par rêver et après faut trouver les sous...

18 juin 2017

moi j'ai croisé un cata alu en grèce (qui est sur H&H) , le captain n'a même pas répondu à notre salut, son équipier si, Ouf !
comme quoi..... quand c'est pas le jour....!

12 juin 2018

Un ami qui a lui même un ami qui a vu l'ami d'un ami m'a dit que l'ami de l'ami de l'ami était un con.... au fond, ça doit être vrai... pas vrai ?

15 juin 2018

Attention, pour cette faute d'accord spectaculaire et ton style télégraphique, certains te traiteraient volontiers de con....

11 juin 201811 juin 2018

@Arafura40 : Et bien c'est déjà pas mal! T'es pas obligé ni de donner ni de t'y intéresser!!!

09 juil. 2018

j'adore, j'ai ri tout haut :-D

19 juin 2017

c'est ce film:
www.allocine.fr[...]95.html

il est empruntante dans toutes les médiathèques des grandes villes, et on peut le commander en ligne à droite ou à gauche.

16 juin 2017

Yvan se prépare a passer le passage du Nord ouest avec son petit cata .Départ dans deux jours .

16 juin 2017

ledefibimedia.com[...]/ Petite parenthése dans le fil , juste pour info .

16 juin 2017

oui mais il a un autre projet avec levée de fonds en millions d'€
ledefibimedia.com[...]/
je prefere de loin celui-ci


www.consoglobe.com[...]ques-cg
nettement moins couteux.

16 juin 2017

Personnellement je n'aurais pas de préférence . Vu d'ou on part ,toutes les bonnes volontés me semblent bienvenues . Forcement épaté par les petits jeunes positifs et compétents qui s'y mettent avec moins de moyens ,pour peut être plus de résultats .

11 juin 2018

Je remonte ce fil car il semblerais que le départ soit proche ...

Un beau projet et "une sacré bonne femme", Marie Tabarly, on sens bien l'héritage de son père et en même temps elle est elle même :bravo:

www.elementerre.earth[...]roject/

www.elementerre.earth[...]abarly/

11 juin 2018

:pouce:

11 juin 2018

Quel chienlit que ce cynisme français.
On est en droit de se désintéresser de tels projets, ce qui serait plutôt mon cas, il n’empêche qu'ils ont au moins deux fonctions positives:
- faire plaisir à ceux qui les font aboutir, et au public qui s'y intéresse
- quoiqu'on en dise, c'est le genre de petit centrage médiatique qui aidera à faire avancer les mentalités réticentes.

11 juin 201811 juin 2018

pas trop convaincu par le discours de marie Tabarly hier soir sur france 2 sur le fait de rapprocher les gens mais au nom de son père que j'admire je lui souhaite une très belle croisière avec 5 marins professionnels et un pen duick 6 équipé de chauffage, de l'eau chaude, d'un dessalinisateur et d'une douche si j'ai bien compris

11 juin 2018

au début j avais lu qu elle voulait le faire en solo ?

15 juin 2018

22 mètres, 32 tonnes.... Normal d'y avoir mis un peu de confort, non ?

11 juin 2018

Non, je ne crois pas que ça ai été prévu en solo même au début.

11 juin 201816 juin 2020

Si j’osais, votre serviteur en train de convoyer ce magnifique bateau.

CaptainRV

12 juin 2018

Et pourquoi tu n'oserais pas ?
Un beau souvenir, j'imagine !
Raconte un peu.
;-)

12 juin 2018

Pen Duick VI effectuait une croisière dans les Caraïbes. Le skipper est tombé malade et a du être rapatrié à ll’hõpital en Martinique. Les clients ont été débarqués et l’Association Pen Duick avec qui j’étais ami m’ a contacté pour savoir si je pouvais aller en avion chercher le bateau et le ramener en Martinique, ce que j’ai imméditement accepté.
Un peu rock and roll, arrivée de nuit au Diamant avec un brouillard digne de la Bretagne à couper au couteau. Puis entrée dans la baie du Marin dans le brouillard et la nuit noire, on ne voyait pas l’avant du bateau.

Un très grand souvenir. Et beaucoup de copains un peu envieux...

CaptainRV

12 juin 2018

Bateau absolument pas conçu pour ce genre 'd'expédition'....
Désolé..
Philou

12 juin 2018

ben l'alu c'est pourtant pas mal pour groenland et antarctique ?

13 juin 2018

Non, je ne crois pas, Pen Duick 6 est bien en alu comme pas mal d'autres Pen duick de cette époque.

13 juin 2018

sur le site, ils disent qu'il est en acier. 22 m 33 t.

13 juin 2018

evidemment qui peut en douter, honte au site

12 juin 2018

J'ai le plus grand respect pour la personne, et la famille qu'elle représente. J'ai un respect encore plus grand pour le bateau, que j'ai eu l'occasion de visiter à Port Médoc. J'étais comme un gosse dans un magasin de jouets. Bon sang qu'il est beau et noble !!!

C'est quand Marie a dit qu'il y aurait la douche à bord que j 'ai commencé à décrocher...

Je déconne :) Si c'est à ce prix que la prise de conscience doit se faire, qu'il en soit ainsi !

Marie, bon vent et mer belle à toi et à tes équipiers. Puisse ce voyage éveiller, voire réveiller ce pauvre vieux Monde.

13 juin 2018

@" Puisse ce voyage éveiller, voire réveiller ce pauvre vieux Monde."
C'est beau la foi...Pour ma part je n'ai pas le moindre commencement de début d'illusion sur la possibilité que ce voyage puisse réveiller ce pauvre vieux monde...
Bon vent à elle quand même.

15 juin 2018

Pour ma part je n'ai pas le moindre commencement de début d'illusion sur la possibilité que le monde puisse évoluer avec des spectateurs et non des acteurs.

15 juin 201815 juin 2018

A part la capitainerie des ports où le bateau s'amarrera, je ne vois pas très bien qui ça va réveiller !

Y en a qui ont essayé à terre à pied, à cheval, à vélo, en bagnole, ... et ça roupille toujours autant sur la planète.

Alors, sur un bateau qui passe le plus clair de son temps au milieu des déserts océaniques .....

15 juin 201815 juin 2018

Mon scepticisme revendiqué vaut largement ton géo-égocentrisme. :)

L'éveil à l'état catastrophique de la planète n'est pas pire dans notre pays qu'ailleurs.
Nous ne sommes pas les plus vertueux mais on est loin d'être les plus indifférents.

Qu'ont changé dans les mentalités des projets autrement plus sérieux, plus pertinents d'un point de vue scientifique, des projets comme Tara ?

Ceux qui se doutaient déjà sont passés aux certitudes, quant à ceux qui ne voulaient rien savoir ils pataugent toujours autant dans leur impassibilité.

15 juin 2018

Alors, accepte que mon scepticisme encourage ton optimisme avec bienveillance.

Ce ne fera pas de mal.
Et dans ce monde d'une brutalité sans bornes, ne pas faire de mal c'est déjà faire beaucoup de bien.

15 juin 2018

Le scepticisme .
Voilà exactement pourquoi l'écologie rame en France…

15 juin 2018

Exact j'aurais du dire:
Le scepticisme .
Voilà exactement pourquoi l'écologie rame un peu partout dans le monde.
je suis autrement plus optimiste quant à l'action sur le mental, de tentative d'éveil via des projets à l'impact médiatiques même faible.

13 juin 201816 juin 2020

aller j'ose moi aussi
deux ans skipper du bateau pour l'association Eric Tarbarly
de belles navs et le meilleur bateau que j'ai eu l'occasion de skipper
ici sous grand spi 350m2 sur un bord un peu serré

13 juin 2018

Wouahou ! skipper ce bateau de légende ... Respects ! :bravo: (et à CataHorus aussi ;-) )

14 juin 2018

le moteur est en effet devant le grand mat centrage des poids oblige la transmission elle est hydraulique et l'arbre d'hélice très court sous la descente
le siège de la cuisine lui est toujours la mais a été refait

14 juin 2018

2 hissonautes qui ont skippé PD 6
:pouce:

15 juin 2018

35/40 pour le VI au près c'est un bon 25 pour un 35 pied
;-)

16 juin 2018

plan de voilure idéal dans la baston plus de gv le bateau est hyper stable avec son artimon et de la toile devant c'est une bête de près avec ce bateau j'aime faire du près

15 juin 2018

C'est exactement ce que l'on ressens quand on le voit: "tout en puissance" :-)

13 juin 201816 juin 2020

Le siège du navigateur, mythique, était un peu usé...
Guindeau manuel, remonter ce mouillage qui pesait son poids n’était pas une mince affaire.
Quant au moteur, contraire aux principes de Tabarly, il l’avait fait installer au milieu du bateau pour centrer les poids, avec un arbre très très long. Vitesse maxi par calmasse, 2 à 3 noeuds.
Quant à brasser les focs et gênois, sans enrouleur bien évidemment, ce n’était pas une partie de plaisir. Mais dès qu’il y avait un peu de vent, le bateau s’envolait, tout en puissance.

CaptainRV

14 juin 2018

Il en avait bien besoin. ;-)

14 juin 2018

Et un troisième... sur un we mais avec 35/40 nds dans le nez.

15 juin 2018

Effectivement. C'était entre Guernesey et St Malo . Nous étions les seuls sur l'eau en novembre . Nous étions sous yankee et artimon, à 9 noeuds. Cela cognait quand même fort.

13 juin 2018

A 14 h sur Europe1 emission consacrée à Eric Tabarly.

13 juin 2018

Pen Duick VI est en train de remonter la Gironde … ainsi que Pen Duick II et quelques autres (Etoile Molène, Biche,Etoile du Roy, Nébuleuse, Morgenster, …)

13 juin 201813 juin 2018

RV avec l'Hermione ?

C'est la fête à Bordeaux pendant 5 jours :

"Durant les cinq jours de Bordeaux Fête le Vin, du 14 au 18 juin 2018, une trentaine de grands voiliers fera escale le long des quais. Certains arriveront de Liverpool et Dublin dans le cadre de la Tall Ships Regatta comme le Belem, d’autres arriveront spécialement de ports français et européens pour ce grand rassemblement.

A visiter le Belem bien sûr mais également : L'Hermione, le Vera Cruz, la Belle Poule, le Kruzenshtern ou encore le Pen Duick VI..."

:-)

13 juin 2018

Les traits de coques de l'Etoile Moléne sont fabuleux .cf la photo du concours.

13 juin 2018

bjr

dites , je vous rappel que nous somme le 13 juin !
éric TABARLY disparaissait en mer il y 20 ans jour pour jour

cdlt

13 juin 2018

Cette nuit là, j'étais en escale à Dieppe, retour de Hollande.
Incrédulité et tristesse.

09 juil. 2018

hello

c'est quoi une ligne de flottaison ? :mdr:
ça sert à quoi ?
sur 22 m ça en fait des tonnes :lavache:

www.voilesetvoiliers.com[...]abarly/

depuis le coup de gueule contre l’Islande, pour la réouverture de la chasse à la baleine, :tesur:
on ne reparle plus de cette île. du moins elle n'est plus citée :jelaferme:

09 avr. 2019

Plus beaucoup de nouvelles du "projet"
en tout cas pas sur le site Elemterre ???

Quelqu'un à des infos ?

11 avr. 2019

Marine Traffic localise le Pen-Duick VI à Lorient ?????

11 avr. 2019

Bonjour
A quelle date ?
Findship le voit à Lorient le 13/11/2018 en marche au moteur vers la sortie.

11 avr. 2019

Deux solutions, PDVI est à Lorient, Marine traffic fait une erreur .

11 avr. 2019

Les dernières nouvelles

www.facebook.com[...]590548/

Message du Bord - Dimanche 10/02/2019
The Elemen'Terre Project·Dimanche 10 février 2019
Bonjour à tous, cela fait un moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles, c'est vrai. Il m'est souvent arrivé de faire des voyages de 6 mois ou un an, mais jamais un retour n'a été aussi long...
Après plus de 4 mois à vivre une expérience unique loin de tous, et une navigation retour marquée par un passage de 48h dans des vents à 60knt avec des rafales à 80, sans oublier que le reste s'est déroulé à de 40/45knt en moyenne. C'est épuisés que nous nous présentons à l'entrée du goulet de Brest. Épuisés, mais heureux.
Je pense que je me souviendrai toujours de cette entrée. Mon beau noir filant sur l'eau à 8 ou 9 knt, tout dessus, sur une mer plate, une légère brise et un temps tout gris, brouillard humide, mais une lumière si belle ... Je m'isole à l'avant, assise sur le balcon, regardant sous mes pieds l'étrave fendre l'eau une dernière fois. J'ai toujours aimé la rade de Brest. J'imagine ce que les marins peuvent ressentir lorsqu'ils entament le goulet en rentrant d'un Jules Verne ou d'une campagne militaire. Ce goulet, lorsqu'il est favorable, et que, comme nous, nous avons la chance de le faire en un bord, donne le temps de réfléchir, de faire le point, de profiter et de remercier. Pas un bruit, le calme apaisant après la tempête...
À peine arrivé à quai, j’emmène mon équipage voir Pen-Duick, la mésange qui est en pleine reconstruction au chantier du Guip. Et enfin, on se retrouve tous en ciré sur une terrasse de l'un des bars du port, nous savons que nous allons nous quitter bientôt, mais pas encore. Profitons. J'ai eu la chance d'avoir un équipage incroyable, intelligent, de belles personnes. Et heureusement, car avec les galères que nous avons connues, les conditions de vie plus que spartiates, la fatigue et le retour qui s'est révélé être plus un tabassage en règle qu'autre chose, nombreuses étaient les occasions de commencer un conflit. Pourtant nous sommes tous là, à rigoler ensemble... Dan et Nico repartent vers une nouvelle résidence artistique cette fois en Afrique, Sandrine rentre pile à temps pour enchainer sur son prochain embarquement, Kenavo & merci Braz les gars...
Pen-Duick VI dans le port de Saint-Malo
Pour nous, pas le temps de souffler. Après 3 jours de repos, (enfin une nuit dans un vrai grand lit, et SEC ! On peut se laver tous les jours le visage et les dents à l'eau chaude ! Quel luxe !) Fons, Lambert, Théo, Titou, Laurence notre nouvelle recrue et moi-même accueillons ce qui deviendra notre "Dream Team de Crowdfundeurs" pour naviguer vers Saint-Malo, Bretagne, France . Champagne sailing, mais nous sentons que nous sommes au bout du rouleau. Quand on reste 4 mois à bord d'un bateau, un problème de taille apparaît : le corps se démuscle. À force de ne plus marcher, mes jambes commencent à se dérober sous moi lorsque je me déplace dans le bateau gité. Elles tremblent, mes bras sont ceux d'une gamine de 10 ans, les manœuvres sont longues, nous faisons des erreurs d’inattention... Mais nous voilà dans le bassin Vauban, parés à attaquer la folle semaine de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe.
Le Président de la Région Bretagne à bord de Pen-Duick VI
Quand vous n'avez vu personne pendant 4 mois, le contraste se pose ! Et c'est parti pour une semaine de rendez-vous, de visites du bateau, de rencontres, conférences, baptême...
Départ du Rhum c'est fait. Youhouhou, On rentre ! Notre deuxième "dream team de crowdfundeur" est à bord. Plus qu'à contourner la pointe bretonne... Ça, c'est la théorie. Vous avez tous du suivre les conditions météorologiques difficiles du début de la Route du Rhum. Est-ce la peine d'expliquer pourquoi nous nous sommes aussi abrités ? Équipage réduit, fatigue au max, aucune envie de jeter le bateau dans le Chenal du Four ni le Raz de Sein dans ces conditions.
Et enfin, le 13 novembre, Lorient, la @Cité de la Voile , l'écurie. Fons passera encore une semaine à bord pour hiverner la bête, avant de rentrer à son tour chez lui.
Un retour, c'est compliqué à réussir. Nous avons fait ce voyage pour le partager, nous ne voulions surtout pas perdre l'envie de raconter ce que nous avions vécu. Garder de la fraicheur. Et puis il faut aussi le temps de digérer, d'accepter... Alors comme nous ne pouvions pas faire de break pour prendre du recul sur ce que nous avions vécu, nous avons volontairement pris l'option "sous-marin", pour continuer de travailler, tout en nous préservant, de façon à garder cette envie de raconter.
Depuis, Théo Sanson, « my partner in crime », et moi travaillons d'arrache-pied pour faire le bilan de la première escale, finir d'hiverner le bateau et préparer le chantier d'hiver, réécrire le dossier de financement, monter le documentaire, remercier et tenir nos engagements envers nos partenaires et agrandir notre réseau de valeurs pour les années à venir.
Et puis il y a ce que je préfère : créer et mettre en place la prochaine saison. Imaginer les sujets à travailler, rencontrer des experts, des passionnées, des gens de tous horizons pour nous aider à construire nos escales. Une de nos dernières rencontres, l’académicien architecte océanographe, Jacques Rougerie (Fondation Jacques Rougerie) . Véritable "mérien", il est le spécialiste des habitats sous-marins et développe le lien de la mer à l'espace. Prenez le temps d'aller voir son travail, c'est fascinant. Autrement dit, pour les vacances, on repassera. Bien l’impression d'avoir enchainé 3 hivers !
De retour de ce voyage extraordinaire, notre vision du monde a encore évolué et le projet mûri en conséquence.
Nous avons fait de ce bateau une résidence itinérante autour du monde, un lieu de rencontre, de réflexion et de partage pour l'élaboration d'un mieux-être commun. Nous souhaitons maintenant aller plus loin, et réfléchir ensemble aux grands défis de l'humanité.
À bord, nos échanges ont permis de formuler les quatre objectifs du projet :
• Participer a? l’élaboration d’un mieux-être commun
• Mettre en lumière les grands défis de l’Humanité?
• Se (re)connecter a? nos natures
• Créer un réseau de valeurs
En correspondance avec ces quatre objectifs, nous avons choisi ou « e?te? choisis » pour soutenir la réalisation de quatre projets qui nous paraissent essentiels :
• l’appel « Ocean as common» pour que les océans deviennent “bien commun de l’Humanité?”,
• le GIECO : manifeste pour la création d’un Groupement International et Interdisciplinaire d’Experts sur le Comportement,
• the Good Country : un pays défini par ses valeurs et non par ses frontières,
• le Pacte Finance Climat : 1000 milliards pour le climat.
Marie Tabarly et Théo Sanson aux côtés de Catherine Chabaud pour l'association "Ocean as commun"
Nous vous invitons à vous renseigner sur ces 4 projets, et si le cœur vous en dit, à devenir l'un des nombreux Cosigna'Terre. Les liens sont sur le site internet qui est en pleine reconstruction. Vous y retrouverez aussi tout le détail du projet.
Nous repartirons fin août pour être en septembre prochain dans l’archipel des Açores avec à notre bord deux spationautes, une apnéiste et un comédien, qui est aussi plongeur spéléologue et expert en psychanalyse lacanienne. Des noms ? Bientôt ;-)
Notre escale sera construite autour d'une question :
L’exploration est-elle vectrice de progrès ? (Vous avez 4h.)
Nous partirons ensuite pour le Brésil où nous travaillerons sur les inégalités via le prisme des handicaps (mentaux, physiques, sociaux) puis en Afrique du Sud avant de remonter, si nous trouvons comment pleinement assurer la sécurité de Pen-Duick VI, vers Dubaï courant 2020 pour être présent lors de l'exposition universelle et travailler sur les différents types d’économie.
Et en plus de ce programme un brin chargé, se rajoute quelques conférences comme celle au Musée du Quai Branly le 23 mars (de l’éthologie à l'ethnologie il n'y a qu'un pas) pour moi, des performances pour Théo, et des heures à passer derrières nos ordinateurs ainsi que dans le train pour Paris...
À très bientôt sur l’eau j’espère,
Marie.

11 avr. 201916 juin 2020

Message du Bord - Dimanche 10/02/2019 :
"En correspondance avec ces quatre objectifs, nous avons choisi ou « été choisis » pour soutenir la réalisation de quatre projets qui nous paraissent essentiels :
• l’appel « Ocean as common» pour que les océans deviennent “bien commun de l’Humanité?”,
• le GIECO : manifeste pour la création d’un Groupement International et Interdisciplinaire d’Experts sur le Comportement,
• the Good Country : un pays défini par ses valeurs et non par ses frontières,
• le Pacte Finance Climat : 1000 milliards pour le climat."
[url=]
;-)

11 avr. 201911 avr. 2019

Je comprends rien.
Il s'agissait bien d'un TDM qui devait durer 2 ans en nous promettant qu'on verrait ce qu'on allait voir et finalement le bateau est rentré à Brest en novembre, quelques semaines après le départ en fanfare, pour terminer "tous en ciré sur une terrasse de l'un des bars du port" de Brest.

On ne nous avait rien dit ! :)

Manifestement, le retour a été plus discret que le départ.

11 avr. 2019

En effet Yves (.), tu ne comprends rien. Je vais t'expliquer...

À bord, leurs échanges ont permis de formuler les quatre objectifs de leur projet:
• Participer à l’élaboration d’un mieux-être commun
• Mettre en lumière les grands défis de l’Humanité?
• Se (re)connecter à leurs natures
• Créer un réseau de valeurs

N'est-ce pas merveilleux, ne va-t-on pas ainsi vers un monde meilleur? Et encore ils n'ont navigué que 4 mois. Imagine sur un TDM de 2 ans ce qu'ils auraient pu envisager...

Quand à être en ciré à la terrace du bar, cela me rappelle des repas dans des restos près des mouillages. Il y en a toujours qui débarquent avec leur Musto dernier cri flambant neuf. Parfois avec encore l'étiquette, avec le prix... :langue2:

Cela fait partie des règles de la "plaisance"...

11 avr. 2019

Le fait est que ce n'est pas très clairement défini sur le site... Apparemment c'est un tdm par étapes, et Lorient semble être une étape récurrente...

11 avr. 2019

La suite:
"Nous repartirons fin août pour être en septembre prochain dans l’archipel des Açores avec à notre bord deux spationautes, une apnéiste et un comédien, qui est aussi plongeur spéléologue et expert en psychanalyse lacanienne. Des noms ? Bientôt ;-)
Notre escale sera construite autour d'une question :
L’exploration est-elle vectrice de progrès ? (Vous avez 4h.)
Nous partirons ensuite pour le Brésil où nous travaillerons sur les inégalités via le prisme des handicaps (mentaux, physiques, sociaux) puis en Afrique du Sud avant de remonter, si nous trouvons comment pleinement assurer la sécurité de Pen-Duick VI, vers Dubaï courant 2020 pour être présent lors de l'exposition universelle et travailler sur les différents types d’économie. "

11 avr. 2019

Hi, tu oublies Brest et le Guip.
Je trouves formidable ce tdm en 4 mois, tout en restant dans l'Atlantique. Pierrot Hugo peut se retourner tranquille dans sa tombe, c'est ballot, il est bien vivant :mdr:
On pourrait croiser ce fil avec celui"partir..illusion".

11 avr. 2019

Les chiens aboient...
Elle a fait une expédition avec différents équipages, incluant une navigation engagée au Groenland...
Elle est jeune, elle, et a de l'avenir !
;-)

11 avr. 201916 juin 2020

Oui mais, si la caravane avait été plus discrète sur le départ, plus humble (comme on dit sur H&O !) les chiens aboieraient moins fort aujourd'hui !

Les vieux cabots n'aime pas l'effet de surprise. :)

11 avr. 2019

Quand on fait de la communication, on le fait en grandes pompes, que ça plaise ou non. Comme d'habitude ici on va déblatérer longuement sur la forme... et ne surtout pas s'intéresser du fond :-)

11 avr. 201911 avr. 2019

Indiquer les étapes d'un TDM quand on dit qu'on fait un TDM pour sensibiliser sur des sujets essentiels, c'est pas de la forme...

11 avr. 2019

T'as encore raison;;;Elle se fait une belle vie et son paternel doit être fier d'elle la-haut...

11 avr. 2019

Je répondais aux santiags :heu:

11 avr. 2019

Bepop, tu peux me rappeler le fond(de commerce :mdr:)?

11 avr. 2019

C'est tendance de réfléchir et de lancer des idées pour sauver le monde , le tout à grands coups de " crowdfunding " , ce qui , vu sous des angles plus terre à terre , permet de vivre et passer du bon temps sans efforts .
Oui , je sais , je suis rabat joie , mais quand je vois la liste des membres d'équipage , ( Marie , Catherine etc ...) , je me pose quelques questions sur leur réelle efficacité .
Mucho ro ro , poco ra ra , comme disent les andalous .

11 avr. 2019

Si t'avais pu tu l’aurais pas fait? Moi si...

11 avr. 201911 avr. 2019

Pendant qu'on était ici à gratter du clavier, elle naviguait et faisait sa petite sauce.... Expliquez moi ou est l'échec :-) ...

Tu grattes un tacotac, tu gagnes, je dis bravo.

Tu grattes des aides sociales car le taff c'est pas pour toi .? Je dis bravo.

Tu taffes 12h par jour et tu finis mort et richissime.... Si t'étais bien dans tes santiags, je dis bravo.

T'en fous pas une et tu traines au port en espérant un embarquement? Bravo .

Bravo Marie Tabarly, vous avez bien fais chier quelques aigris au passage et ça n'est certainement pas la moindre des victoires!

11 avr. 2019

Ca fait chaud au coeur de cotoyer des gens comme ça ayant un idéal élevé et de hautes exigences morales ... :jelaferme:

11 avr. 2019

2iémé degré...

11 avr. 2019

quod erat demonstrandum

11 avr. 2019

Ça barre en couille, normale, nous sommes sur His et Ho... :alavotre:

12 avr. 2019

C est quoi un " expert en spychanalyse Lacaniene?" Ayant lu ou du moins essayer de lire il y a 20 ans les seminaires ( ecrits de Lacan enfin les paroles ecrites par son gendre, car lacan ne les as pas ecrites, selon mon prof de fac de psycho).
J aime bien la an surtout a la bibliotheque on peut revoir en noir et blanc les interventions a la sorbonne de Lacan ou cela se termine avec de la farine etc, , les belles annees 70.
Ej en savais pas qu en 2019 on pouvais se dire " expert de la psychalaluse lacanienne"
Ca c est fort alors!! Deja que lacan as su bien vendre son concept un peu fumeux et original , il etais tres commercial et c est cela qui me plait chez lui c est d avoir su profiter et se faire sa place dans l elite parisienne de la bobo attitude.
Et bien là , l eleve depasse le maitre , il y a un expert artiste qui va precher la bonne parole lacanienne,
Bravo en tout cas , on as pas fini d avaler des couleuvres , et cette equipe donne la bonne humeur les illusions sont encore reelles c est deja pas mal et un peu d espoir sur ce voilier ma foi c est rafraichissant

12 avr. 2019

Gérard Miller ? :heu: :tesur:

17 avr. 2019

bonjour oui je l'ai vue et c'est vrais que à la fin c'est un vide...!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (34)

novembre 2021