Marché des places en amodiation en PACA

Bonjour,

Je m'interroge sur le marché des places de port en amodiation en PACA. Certains me disent que le marché de la plaisance est en nette diminution depuis quelques temps et les détenteurs de place n'arrivent pas à les brader.

Quelqu'on a-t'il de l'expérience dernièrement à vendre ou à acheter une amodiation ?

Merci

L'équipage
20 juil. 2018
20 juil. 2018

Le terme amodiation risque de disparaître purement et simplement du vocabulaire. Investir dans une amodiation ou acheter une part de vent s'équivaut. A Port Haliguen prés de Quiberon on ne parle plus d'amodiation mais de "garantie d'usage". Pour un bateau de 12m pendant 20 ans son prix est de 57443 € auquel il faut ajouter 1172€ de redevance annuelle. Redevance dont le montant n'est pas garanti sur la durée.
Ces contrats d'amodiation sont très discutables sur le plan juridique car ces concessions sont toujours accordées à "titre précaire et révocable".
La pseudo pénurie de places de port permet de vendre tout et n'importe quoi même des constructions juridiques particulièrement scabreuses.
Il n'est guère étonnant que ce marché s'écroule.

20 juil. 2018

Finalement une amodiation n’est autre qu’une garantie d’usage. J’ai une place en amodiation jusqu’en 2044. Le contract est une garantie d’usage de la place jusqu’en fin 2043. Je peux vendre les actions donnent ce droit à quiconque ou je peux louer ma place à un tiers via le concessionaire.

20 juil. 2018

On peut le dire comme ça, sauf que le terme "ma place" est inadéquat. Vous êtes en réalité propriétaire d'actions d'une société qui gère la concession du port. Vous n'êtes pas propriétaire d'une place si ce port est construit sur le domaine public maritime qui rappelons le est un domaine inaliénable.

20 juil. 201820 juil. 2018

C’est juste. C’est une amodiation, pas un titre de propriété. Mais elle peut être transmise pendant la durée de l’amodiation. C qui m’intéresse est de savoir comment se porte ce marché en PACA.

20 juil. 2018

Voir la remise en question de la loi du littoral Macron. Le patron de l'OM vient d'acheter une plage à ST. A terme et contre l'argent il n'y a rien d'inaliénable.

21 juil. 2018

Effectivement, l'américain president de l'OM a racheté l'Epi-plage, hôtel-restaurant à Ramatuelle, propriété privée depuis 1972.

20 juil. 2018

Ce que j'aimerai bien savoir c'est comment va évoluer la situation dans 10 ans ou parait-il plus de 50 % des plaisanciers auront plus de 80 ans...
Et il y aurait peu de relève des génération suivantes..

20 juil. 2018

Oui. Je me pose la même question. Dans 17 ans j'aurai plus de 80 ans aussi. Je me demande quand ce sera le bon moment pour vendre... Avant de mourrir en tous cas :topla:

20 juil. 201820 juil. 2018

Ça dépend de ton port ! Il y a des ports comme bandol ou l’on ne sait pas encore ce qui va se passer et la fin d amodiation est imminente.
Mais si tu as une garantie d usage jusqu’à en 2043 tu as largement le temps d y réfléchir !!
Après c est l offre et la demande !!
Aujourd’hui le prix d une place amodiee revient au prix d une place en passager dans le même port !!
Sauf qu avant on trouvait pas de place aujourd’hui dans ces mêmes portes on en trouve !!!

20 juil. 2018

Ça c’est la question. Si des places sont disponibles sans attente, l'amodiation devra être moins chère que la valeur présente des locations à venir.

21 juil. 2018

Oui. On est à Bormes. Certaines places semblent libres cet été. Et des amis disent que certains amodiataires ont des difficultés à vendre. Tout le monde n’a pas souscrit à la prolongation jusqu’à 2043...

20 juil. 2018

Il y a certains endroits qui seront toujours très convoités et que les places passagers ne seront pas si évidentes !!
Si tu es à Bormes en gros, tu es tranquille, ta place vaudra toujours des sous en vu des multiples demandes

20 juil. 2018

A Bandol, ils ont déjà un peu anticipé en permettant la vente de voilier avec conservation de la place, je ne sais pas si c'est bien clean d'un point de vue légalité commerciale, car on comprend bien le malaise du type qui attend depuis 20 ans pour mettre le bateau de ses rêves, et le quidam qui déboule, rachète un voilier du port et passe devant les autres sans attendre.. Ce qui est sur c'est que ça peut rajeunir le cheptel, est ce que c'est une pratique qui va se généraliser ?.. mystère..
Pour l'instant c'est fait discrètement par décision des capitaineries, mais s'il faut renouveler la moitié des proprios dans 10 ans, ça va faire un beau foutoir...

20 juil. 2018

Ils ont fait l’essai un an à bandol mais c est fini, on ne peut plus avoir le bateau avec la place !
D ailleurs ceci était pour les places municipales et non amodiées !!

20 juil. 2018

Ah ok, j'étais pas au courant de tout... Mais sinon, en as-tu discuté avec un responsable de la capitainerie, comment ils voient l'avenir ? Sont-ils d'accord avec la question du vieillissement et le risque d'avoir des bateaux plus utilisés ?

20 juil. 2018

J ai essayé plusieurs fois de demander et pour l’instant personne ne sais. Ils attendent de voir comment ça se passe autour d’eux, enfin c’est leur dires

21 juil. 2018

précisons que l amodiation est un droit d usage
pas une immobilisation donc les banques.ne.financent pas
il faut.sortir le cash pour payer de suite des annees de place
pas un truc de fauché....

21 juil. 2018

Pas tout à fait. Le droit d'usage est ce que chacun paye à sa capitainerie pour utiliser la place qui lui est allouée. L'amodiation serait plutôt l'achat d'une garantie d'obtenir une place sur une certaine durée en passant devant ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir cette garantie. Elle n'a donc d'intérêt qu'en situation de pénurie. On voit depuis plusieurs années la demande globale de postes d'amarrage diminuer. La situation particulière de tel ou tel port où la demande est forte est l'arbre qui cache la forêt.
Le moins que l'on puisse dire est que l'amodiation et surtout sa revente pour le reste à courrir n'offre aujourd'hui plus les mêmes opportunités qu'il y a quelques années

21 juil. 2018

si je me souviens bien , aux marines de cogolin , le terme etait 2019......j'aimerai bien voir ce qui va se passer pour certaines grosses poubelles( et petites) à flot...............quoique je vois aussi des epaves abandonnéés dans des chantiers à sec.............ça me depasse intellectuellement

21 juil. 2018

Ca va peut être faire une grande épuration.

21 juil. 201821 juil. 2018

Un nouveau marché va peut-être s'ouvrir : vends bateau prêt pour survivre à une catastrophe majeure. Tout le contraire d'une philodophie qui consiste à s'accrocher comme une moule à son ponton en dépensant beaucoup d'argent pour passer devant les autres. ;-)
Tous les marchés reposent sur des croyances:
Pour les ports, c'était l'idée que la demande place pouvait monter jusqu'au ciel. Ils l'ont entretenue avec des estimations de la demande sans fondements sérieux.
Pour les plaisanciers, c'était l'idée que s'ils quittaient leur port, ils ne retrouveraient plus jamais de place. C'est la notion de bateau ventouse.
Aujourd'hui, si j'en crois le fil d'à côté, un bateau est fait pour se tailler au cas ou ça tournerait mal.
Qui a dit que le marché de la plaisance est un marché rationnel ?!!!

21 juil. 2018

à Sanary ils tentent de vendre des places , mais à des prix tellement délirants qu'elles ne se vendent pas.
au prix de vente il faut bien sur ajouter les frais annuels.
dealers.youboat.com[...]de-port

21 juil. 2018

Et beh, pour un pogo 8.50, il faudrait sortir 175 k€...! Plus les frais annuels... Ca fait quand même un paquet, mais impossible de comparer avec une place annuelle, aucun tarif n'est dispo sur le site de la capit..
Sinon Sanary est vraiment sympa comme petite ville...

21 juil. 2018

C'est bien vrai, à Sanary, ils ne trouvent pas preneur !
En même temps, c'est pousser le bouchon un peu loin quand il faut sortir environ la même somme pour la place que pour le bateau neuf, tout en ayant encore à payer à l'année.
Je ne vais pas les plaindre.
Je confirme qu'il est possible de passer devant les listes d'attentes quand on achète un bateau en reprenant la place, mais faut pas le dire !

22 juil. 2018
23 juil. 2018

Un des avantages de l’amoiation ou garantie d’usage est la possibilité de louer la place attribuée en cas d’absence, et de récupérer la place au retour.
Ça permet de partir une ou plusieurs années et de retrouver sa place au retour.

23 juil. 2018

Oui, c'est vrai. Je pourrais vendre mon bateau et louer la place pendant 2-3 ans à l'acheteur. Ensuite, je pourrais acheter un nouveau bateau et le remettre sur ma place, par exemple. Ca fait un excellent outil pour vendre le bateau.

23 juil. 2018

Super idée. En 20 ans, on peut changer 5 fois de bateau et naviguer 10 ans. :bravo:

23 juil. 201823 juil. 2018

Ouais... Et alors pourquoi pas ? Si tu paies tu fais ce que tu veux.

Et toi tu fais comment ? Tu rales sur les autres et tu restes à quai ?

24 juil. 2018

En fait lorsque tu occupes une place à flot, à chaque départ de plus de 24h tu dois en informer la capitainerie pour qu'elle puisse utiliser la place en passager à son profit... C'est comme ça que ça marche en général.

24 juil. 2018

Ca dépend du port. Chez nous il n’y a pas d’obligation pour l’amodiataire mais pour les locataires. C’est dans l’intérêt de l’amodiataire car il touche une somme si sa place trouve loueur.

24 juil. 2018

Je suis bien content d’avoir une amodiation car cela m´a permis d’aller naviguer de nombreuses années en Grèce Turquie Tunisie... y hiverner sans perdre ma place.
J’en ai confié la gestion à la capitainerie comme l’exige le règlement du port.
Il n’y a aucun avantage financier par rapport à une location classique mais c’est une bonne solution pour aller visiter d’autres bassins de navigation sans la hantise de perdre sa place.

24 juil. 2018

Et souscrire à une amodiation permet d'avoir une place sans attendre 10 ans ou plus dans les endroits convoités.

25 juil. 2018

Les risques de l'amodiation.
1/ souvent elle est faite auprès d'une société qui a obtenu la concession pour une période donnée. Si la société en question a des difficultés, si elle dépose le bilan, vous perdez votre capital et votre amodiation (vu plusieurs fois notamment dans des ports Italiens)
2/ le risque d'un redressement fiscal et d'une amende.
En effet l'amodiation est un droit d'utilisation qui vous est accordé. Vous pouvez y amarrer votre bateau, mais vous n'avez pas le droit de sous louer la place. (car nous sommes sur le domaine public, et il est interdit de faire du commerce et surtout du bénéfice avec les biens publics). Certains ports proposent la gestion de votre amodiation, dans le cas ou vous deviez libérer la place provisoirement, et ce avec l'obligation que vous n'en tiriez aucun bénéfice.

04 fév. 2020

Une amodiation reste intéressante si son prix d'achat global ( frais + taxe compris) plus les charges mensuelles du port / divisé par le nombre de mois est inférieur d'au moins 25 % du montant de la location à l'année rapportée au mois. Peu importe la durée de l'amodiation.

05 fév. 2020

Pour ma part,
J'ai pris une amodiation qui tous calculs faits en tenant compte bien sûr des taxes à la signature et taxe aux impôts et des charges mensuelles du port me fait faire une économie de 80 euros par mois
Pour une place qui se loue 250 par mois.
Une économie totale sur les 6 ans de l'amodiation de 5800 euros...
Sans compter le fait que dans l'amodiation le parking est inclu.
Donc amodiation, oui, mais il faut vraiment une grosse économie en rapport à la location pour autant que ce port possède des places à proposer à la location.

07 fév. 2020

Super, un port qui propose des place à la location: OU?

07 fév. 2020

Dans le 06 tu as le port gallice avec possibilité d'enchaîner un hivernage et un estivale pour l'année d'après obtenir ta place à l'année.

Ensuite tu as saint Laurent du Var ou tu enchaines hivernage et estivale pour un loyer moyen lissé sur 12 mois ( 6 mois + 6 mois ) de 250 euros.

Et le port de Nice ou si tu t'y prends assez tôt tu peux avoir un estivage, ou plus certainement un hiver pour l'an prochain.
Mais tu ne peux pas enchaîner les deux.

Après souvent tu as des places à la locations à Cannes Marina ou dans des petites marina privées.

En cherchant.....on trouve.

10 fév. 2020

Merci pour ta réponse.
Mais, malheureusement/heureusement pour moi ces ports ne seront pas possibles.
Je viens de regarder les tarifs, et, soit trop cher pour moi, ou je dois changer de bateau pour beaucoup plus petit.
Exemple: Saint Laurent du var, tarif mensuel de 250€ = monocoque de 9 mètres.

05 fév. 2020

Puis à la fin de l'amodiation, on verra bien si l'on me propose la location en étant prioritaire et à un tarif préférentiel.
En attendant, j'ai déjà fait ma demande dans les ports publics.
Pour l'heure, je profite de mon bateau..... Quasi tous les jours...
Quand la météo le permet.

10 fév. 2020

En fait, je ne cherche pas une amodiation.
C'est un bateau de voyage, et je reste 1-2 ou 3 ans selon les endroits, puis je vais plus loin.
Ainsi:
*Avec mon premier bateau: Yeu, Grenade(caraibes), Le marin, Cienfuego(Cuba)

*Bateau actuel: Marmaris(Turquie), Kilada puis Messolongi puis Levkas(Grèce), Venise puis Sicile(prévu en 2020/21).
Donc je cherche un port pour "hiverner"(entre 1er Septembre et 30 Juin), soit pour 2021/2022 ou 2022/23, et j'envisage le sud de la France.
Ce ne sera que pour 1 seul hiver...

Et je vous lis assez pour comprendre qu'il y a des "listes d'attente", "sur quelques années", "des amodiations"... etc... pour comprendre qu'il me sera difficile de trouver "la place de port" rare, qui permettra à un bateau de voyage de profiter pendant 1 hiver d'une place dans 1 port français, à 1 prix que je peux payer.

De plus, ma recherche porte sur une place à flot, vu que j'aimerais pouvoir passer quelques WE et vacances scolaires à bord, et faire quelques sorties.

Bref une place "anti-bateau ventouse", cela existe-t-il?

16 fév. 2020

Tu trouveras facilement une place pour hivernage au port gallice de Juan les pins.
Les prix sont moitié moins cher pour un hivernage, comparé à un estivage.
Idem saint Laurent du Var.
Un coup de fil à la capitainerie et hop...
Si tu veux des tarifs plus bas, tu devras envisager de te poster en région occitanie . ( Sur la carte de port vendres au grau du roi.
C'est plus accessible.

23 fév. 2020

Ok merci.
Mon problème est que pour moi l'hivernage est du 1er Septembre au 1er Juillet.
Et ce que l'on me propose est souvent d'Octobre à Avril.
Je viens de regarder pour Port Gallice, mais ce n'est vraiment pas dans mes prix.
J'essaie l'Occitanie.... mais je dois m'inscrire sur des listes d'attente.
Si je ne trouve rien,
*à sec à Port Saint Louis du Rhone,
voire
*démâter et remonter le Rhone. Mais même sur le Rhone, peu de places pour cata.

07 fév. 2020

Les amodiations ne sont que des privatisations déguisées de l'espace public , comme les contrats d'exploitation public/privé . L'incapacité des exploitants publics des ports ( équilibre entre les dépenses et les recettes ) a ouvert un marché pour les organismes privés ( tient tient on voit poindre le bout du nez de Vinci , Véolia ....) qui , à coup de pôts de vin et autre participations aux élections locales ( le maire est gestionnaire de fait de l'espace public des ports ) trouvent des débouchés de développement .
On verra plus tard les résultats de ces grands écarts entre public et privé , personnellement je me suis éloigné de cette puanteur , mais il faut méditer cete maxime :
Quand tout sera privé , on sera privé de tout .

07 fév. 2020

Heureusement que des groupes privés gèrent certains services autrefois publics.
Quant à la maxime sus citée, un très beau jeu de mots....
Mais complètement erronée...
Il n'y a jamais eu autant d'utilisateurs sur les autoroutes ou dans les parkings.
Alors non, nous ne sommes privés de rien.
Faut payer, c'est tout.
Cela dit j'ajoute que les autoroutes et les parkings privés sont au top contrairement à leurs homologues publics qui, eux aussi sont payés par les contribuables, même ceux qui ne les utilisent pas.
En conclusion...
Profitons sans trop nous poser de questions, ou bien alors restons cloîtrés chez nous...
Ce qui n'empêchera pas de devoir payer.

07 fév. 2020

Et moi aussi je préfère la gestion privée, bien plus performante dans la plupart des cas, sans conteste avec un meilleur service . Certe il faut payer mais je n'ai pas de problème à payer si en retour il y a du service et de la disponibilité.

Le gratuit n'existe pas, mais à force d'avoir, pendant des décennies, fait croire que cela existait, le retour à la réalité est difficile pour certains.

07 fév. 2020

Le gratuit certes n'existe pas , mais a quoi servent les impôts locaux et autres taxes qui devraient permettre une bonne gestion ?
Chaque mode de fonctionnement a ses propres dérives et avantages .
Aux USA temple du tout privé , les infrastructures sont obsoletes , difficile de payer un investissement et renumerer un actionnaire .
En France , le service public est à la dérive par un manque de productivité .
Qui a raison , qui a tort , c'est une question qui est aujourd'hui sans réponse nette .
Les chemins de fer anglais vont être re nationalisé après 40 années .
Vinci ne doit pas se sentir le cul propre depuis la crise des gilets jaunes , vue au péage de Tallard , un immense panneau indiquant : " ces autoroutes sont à vous " , cynisme ou acceptation de la vérité ?
Le bien public doit se défendre , encore plus quand il s'agit d'investissement public , gérés par des groupes privés .
On est là , dans la fameuse antienne , on privatise les profits et on mutualiste les pertes .

07 fév. 2020

Il y a toutefois deux risques à prendre et donc acheter des parts pour une amodiation :

1 le concédant ( souvent la région ) peut récupérer la gestion à n'importe quel moment.
Et dans ce cas, vous perdez vos parts...

Ceci est très peu probable toutefois, à moins que le gestionnaire qui a la concession ne soit pas à la hauteur de la tâche et gère comme un incapable.

2 des travaux importants, suite à grosse tempête par exemple, peuvent générer un appel de fond extraordinaire en plus des charges habituelles, appel de fondd au prorata du nombre de parts.

Cela peut arriver si le gestionnaire du port à une trésorerie limite ou a contracté des emprunts par ailleurs qui l'empêcherait de faire un nouvel emprunt et par la même donc, de lisser le coût des travaux.

La lecture des comptes de résultats est indispensable.

On ne prend pas des parts dans une affaire non rentable. Enfin, il me semble !!!

07 fév. 2020

ne vous en faites pas avec la montée des eaux toutes vos places vont couler ou plutôt être submergées
d'ici 10ans ,ça s'accélère ,il va falloir tout repenser ,dans certains ports ils ont remonté les pannes de 50cm ,mais ce sont les parkings qui sont restés à l'ancien niveau qui sont régulièrement submergés
quand ça arrive on va prendre sa voiture en annexe .
la limite du domaine maritime qui est 1.5m au dessus des marées les plus hautes va bientôt être sérieusement repousée vers l'intérieur des terres .
en plus c'est coups de vents sur coup de vent ,je ne sais pas si la plaisance va y résister longtemps .
quand les contraintes dépassent le plaisir on abandonne
alain

08 fév. 2020

"quand les contraintes dépassent le plaisir on abandonne"
remarque tellement vraie et confirmée par 90% des sujets de ce forum,
on peut se demander qui va être assez inconscient pour se laisser
aller dans l'achat d'un bateau après avoir lu les fils de HéO !
reste les 10% de masochistes qui se donnent l'excuse que c'est encore
plus merdique sur terre que sur mer ...

08 fév. 2020

Quelle tristesse....
Je suis tombé sur un forum d'allergiques au bonheur tout le temps en train de se plaindre à rendre dépressif un syndicat de clowns dopés aux extasies.
Ben alors, j'ai une idée, arrêtez le nautisme, ça fera de la place aux ports, publics et privés pour les autres.
Bon vent!

08 fév. 2020

"Ben alors, j'ai une idée, arrêtez le nautisme, ça fera de la place aux ports, publics et privés pour les autres.
Bon vent!"
si le "nautisme" c'est de trouver des places de ports, en amodiation ou non , il n'y a pas besoin de "bon vent" et le terme plus approprié serait "caravanisme".
l'étude de marché des places en amodiation sur un forum voile c'est un peu déprimant, difficile de dérider un clown avec un tel sujet !
il faudrait réveiller des vieux fils plus rigolos

08 fév. 2020

Un peu d'optimisme :
www.meteofrance.fr[...]empetes
D'après les travaux de Météo-France et ceux du GIEC, les différents modèles n'anticipent pas d'augmentation des vents forts et des tempêtes à l'horizon de quelques dizaines d'années par rapport à la deuxième moitié du 20ème siècle. D'ailleurs les statistiques très précises depuis 1980 ne mettent pas en évidence une tendance à l’augmentation des fréquence de vents forts sur les dernières décennies que ce soient sur les côtes Ouest de l'atlantique ou sur la Med. La rafale enregistrée il y a un demi siècle sur le mont Ventoux (320 km/h) le 19 novembre 1967 n'a toujours pas été battue.
Mais c'est vrai que la mode est au pessimisme tous azimuts et au catastrophisme. On est d'ailleurs les champions du monde du masochisme sur ce terrain.

08 fév. 2020

On est surtout recordpeople des ronds-points !!
Pour le sujet, c'est une question d'offre et de demande. La courbe c'est inversée depuis belle lurette. Sauf de rares ports, sinon les ports de plaisance sont des mouroirs à boîte en plastique difficile à retraiter et aux propriétaires de moins en moins vivants et/ou payants!!
Mais les capitaineries/mairies ont une capacité à faire l'autruche!!!

11 fév. 2020

Ici (saint raphael) l'amodiation se termine en fin d'année et ça commence à s'exciter sur les pontons 😫
Il semblerait qu'il y ait pas de problème pour avoir une place en location...sauf le prix 5700/an pour 10m, ça calme !

21 fév. 202021 fév. 2020

Je n'ai pas tout lu, mais puisque la question est posée pour la région PACA voici quelques cas de figure qui m'entourent, dont un particulièrement épineux même s'ils s'en défendent .

Bandol, grand port de plaisance en méditerranée : il a été décidé, qu'à la fin des amodiations, une garantie d'usage était accordée à chaque amodié. Super !
Euh, non, pas super ! Parce qu'on en connait pas les conditions.
Certains pontons de ce port sont en piteux état, certains ont été d'ailleurs remplacés, dont un parce que le ponton béton s'est carrément écroulé avec les bateaux amarrés dessus, heureusement, c'est arrivé alors qu'il n'y avait personne sur le ponton.
Beaucoup de places amodiées sont sur ces pontons à refaire.
Mais la réalité c'est au delà de la garantie d'usage toute simple, les ex amodiés ne savent pas combien on va leur demander pour jouir de la garantie d'usage. Sans aucun doute, à un moment, on va leur demander beaucoup, beaucoup, beaucoup d'argent.
Résultat: par anticipation, certains (ex) amodiés qui avaient pu il y a 30 ou 40 ans acheter une place, ne le peuvent plus, ou arrivent à un âge où ils n'ont plus envie d'investir une grosse somme d'argent. On peut le comprendre, par exemple, à 75 ans.

Résultat des courses, je n'ai jamais vu autant de bateau à vendre dans le port, mais aussi de par ces conditions, autant de bateaux à vendre qui ne se vendent pas, pas plus que les places qui vont avec.

Sanary sur mer: Eux ont pris le taureau par les cornes, et n'ont pas attendu de voir comment les autres allaient faire. Ils ont fait !
Des pontons tous neufs, et de nouveaux pontons avec des places à vendre sur 20 ans, une espèce d'amodiation ou droit d'usage sur 20 ans. Au delà de cette période, vous restez prioritaire, mais rebelote, que si vous remettez la main dans la poche, et vous repartez pour 20 ans.
Prix d'une place pour un bateau de 8 M x 2,55 X: 186 000 €. Cent quatre vingt six milles Euros. Vous avez bien lu, soit 9300 € par an, soit 775 € par mois.
Alors, avec quelques amis, alors que nous repartions de la capitainerie pour nous renseigner il y a 2 ans, on s'est dit, ce sont des fous, ça ne se vendra jamais.
Ca s'est retourné contre nous, toutes les places ont été vendues en 1 an. Allez comprendre ce qu'on appelle la crise.

Voilà mon témoignage

22 fév. 2020

Ce que je comprend mal, c'est pourquoi les annonces de ventes ne sont pas retirées puisque tout a été vendu...
www.youboat.com[...]ce/paca

22 fév. 2020

Amodiation jusque 2021 dans ces annonces, Marilo83 parle d’amodiations récentes il me semble.

23 fév. 2020

Non, il y en a de 20 ans a + de 150000 €...
Mais de tte manière, ça finira pas se vendre avec le temps, la seule chose qui pourrait enrayer la processus c'est une crise économique grave ou une dégradation du produit, ou une nouvelle concurrence. Actuellement c'est la même crise qu'on nous vend depuis 50 ans, elle touche les basses et moyennes classes, mais au dessus et très au dessus, les acteurs s'en sortent très très bien.. Est-ce que c'est eux qui achètent ces places ?, ce serait intéressant de le savoir, pour bien comprendre l'état du système économique du pays. Mais tout cela reste forcément confidentiel, ce qui fait qu'on en ait réduit à des suppositions.. Un peu dommage quand même car ce serait bien d'avoir de la matière première factuelle pour discuter lors des périodes d'élections..

22 fév. 2020

Je ne dis pas qu'il ne reste pas quelques places, mais étant sur place, je sais quand même bien en regardant les pontons ce qu'il en est.

23 fév. 2020

Le problème est le suivant:
"En France, la moyenne annuelle d’utilisation de son bateau est de 40 à 60 heures. Et encore… A y regarder d’un peu plus près, la France se situe plus du côté des 40 que des 60." (Argus du bateau 2016)
On a donc un taux de disponibilité des place au port très faible, et certains ne sortirons plus jamais !
Il est donc normal que si les propriétaires ne sorte que très peu, premièrement ça leur coûte très cher et que les amodiations suivent.
De nombreux bateaux ventouse squattérisent les place , asphyxient les marina et empêchent les nouveau et les anciens de trouver des amarrages abordables toute l'année.
Celui qui navigue peut devrait louer son bateau.

24 fév. 2020

Je ne vois pas en quoi c'est un problème si un proprio qui assume ses charges innerentes a son bateau et a sa place de port,decide de ne pas faire un usage assidue de son bateau !
C'est sa liberté.
De plus, ces statistiques sont complètements erronés car tous les bateaux entrent dedant, ce qui fausse la vrai utilisation des bateaux habitables.

25 fév. 2020

Pampus, je suis d'accord avec toi dans certaines limites. Ce n'est pas le nombre de sorties ou l'usage qu'il faut voir, mais il faudrait quand même agir sur les épaves flottantes qui immobilisent de façon incompréhensible les pontons.
Rien que sur le ponton où je suis, il y a 4 bateaux avec 50cm d'algues sous la coque, noirs de moisissures, des voiles pourries pendant lamentablement.. Je vois depuis au moins 10 ans un Chassiron abandonné, c'est le port qui lui rajoute des aussières.
Ce n'est pas normal, et c'est incompréhensible quand on voit que le coût de la place à l'année est supérieur à la valeur vénale du bateau.
Chez nous avoir une place n'est pas un problème, mais je comprends que dans le sud où elles sont rares ça agace celui qui attend.

25 fév. 2020

Bonjour,

Tu as raison, tous ces gens ont parfaitement le droit de procéder ainsi. Quand aux statistiques tu as encore raison ils sont peu précis mais confirment tout de meme une sous utilisation chronique de beaucoup de bateaux.
Ce que je trouve dommage c'est que ce type de comportement légalise la présence de bateaux ventouses et souvent inutilisés qui empêchent l'arrivée d'autres marins... voir les autres commentaires.
Bon vent à toi.

25 fév. 2020

Exact, il y a un problème dans le sens ou une partie du marché demandeur n'a pas de réponse façe à un besoin. Mettre sur ber les épaves flottantes, permettrait de libérer de la place et de faire rentrer plus de chiffre d'affaire pour les ports et les pros du nautisme. C'est aussi le cas pour les petites embarcations ammarrées aux pontons, il est techniquement parfairtement possible de les installer sur des racks et de les transferrer facilement au ponton de mise à l'eau..

Et enfin, il serait encore possible dans certaines zones d'installer des ports saisonniers avec des pontons démontables, près d'une zone de port à sec. L'hiver on démonte tout et d'Avril à fin Octobre , on reinstalle les bateaux à flots. Il y aurait certainement d'autres idées à tester, comme la reconversion d'ancienne installation portuaire industrielle ...

29 fév. 2020

Il y a déjà pas mal de port qui le font et poussent les petites embarcations vers le port à sec

01 mar. 202016 juin 2020

Oui, je confirme, et il y a encore de la marge de gain de place.. Sur certains pontons il y a la moitié des places occupées par des petites embarcations légères.
Mais ce ne sera pas suffisant pour répondre à la demande en attente.

En fait quand je vois cette photographie du D-Day cela démontre qu'il est techniquement possible d'aménager des structures temporaires.. Je n'ai pas en tête une approximation de business plan, mais vu les tarifs des ports traditionnels, je comprend mal qu'il n'y ait pas une solution viable de mix pontons/bers.

25 fév. 2020

Que de bonnes suggestions !

25 fév. 2020

Ah, il semblerait que ce soit ici qu'on refait le monde....
Alors je propose des bateaux gonflables et donc dégonflables pour tous !
Vous en dites quoi ?

25 fév. 2020

Pas besoin de refaire le monde, ca existe déjà :


www.letelegramme.fr[...]759.php
Je comprendrai toujour mal le coté "fataliste" dans les réactions, je le rencontre aussi dans l'industie : ne cherche pas, tout le monde fait comme ça et on a jamais trouvé une autre solution..
Résultat depuis plusieurs années je bosse avec des stagiaires d'école d'ingé qui eux n'ont pas d'idées préconçues, et on avance quand même...

26 fév. 2020

on parle de "bateaux ventouse" mais il a aussi été dit :
En France, la moyenne annuelle d’utilisation de son bateau est de 40 à 60 heures.
c'est quoi la différence, la ventouse se décolle et on la re-ventouse ?

amodiation pour une barcasse de 8m à 775 € par mois pendant 20 ans pour sortir 60 heures par an, pour le même budget on peut acheter un cheval, un SUV et un van à Decathlon et se mettre au polo, et c'est plus classos que d'aller pêcher le gobi !

26 fév. 2020

775 par mois pour 8m! C'est dingue. (1400 par an chez nous)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (118)

Bientôt fini ?

mars 2021