Machines a coudre pour voiles

Bonjour,

Je souhaite acheter une machine à coudre afin de réparer voiles, tauds et autres.
Auriez-vous des marques et modèles à me conseiller ?

Merci par avance.

Flor

L'équipage
19 mai 2015
19 mai 2015

Bonjour, moi je rêve d'acheter une sailrite US. Il faut aller voir sur leur site, leurs vidéos de couture.
D'autres suggestions ?

19 mai 2015

Salut Ameline,
Merci pour votre message.
Je viens d'aller sur le site et il semble que les machines ne font que des points droits, pas de zig zag.
Vous connaissez d'autres modèles à tout hasard ?

Merci

20 mai 2015

il n'y a pas de hazard, lire de gauche à droite et de haut en bas;
Sailrite LSZ 1
pour l'europe Solent sewing machines;
www.solentsew.co.uk[...]ilrite/

19 mai 2015

Dans la rubrique "recherche" il faut taper: machine à coudre. Il y a beaucoup de fils sur ce sujet. J'ai trouvé sur le site sailrite dont je ne me lasse pas, un pied presser zig zag, me semble -t-il. (press foot sailmaker) Si pour la toile on peut se passer de zig zag, pour les voiles cela me semble en effet, obligatoire.

21 mai 2015

Beaucoup de fil sur les machines à coudre... :mdr:

19 mai 2015

Le bon coin!

19 mai 2015

Le problème c'est que pour les voiles c'est du zig zag 3 points . Pour les voiles , il y a plusieurs problématiques :
- poids du tissus et frottement qui nécessitent double ou triple entraînement ( on peut faire avec moins mais c'ets galère )
-problèmes des épaisseurs (chute bordure guindant ) et des renforts (œillets ou autres... Qui nécessitent des machines qui supportent ce genre de choses
- une vitesse lente car contrairement aux voileries tes tissus ne sont pas à plat (mais au mieux sur table) et donc il faut guider le tissus
- un bon espace sous le bras pour le reste du tissus qui passe
Je crois que sur voiles alternatives il y a quelques modèles en exemple de type singer 20u , pfaff 139 .
Les machines industrielles qui font du point zigzag triple sont très chères, même en occasion , et celles qui font du zigzag simple , chères et peu courantes. La plupart des annonces sont pour des machines point droit (straight stitiching).
Perso j'ai une singer 307g2 qui s'en sort bien jusqu'a 6/7 épaisseurs de Sunbrella (ou équivalent avec sangle par ex) mais il faut prendre son temps, avoir les bonnes aiguilles et le bon fil .

19 mai 2015

Bonjour la PFAFF 138 et la bernina 217 sont de bonnes machines.....
et il est possible de trouver des pièces .

Xavier.

20 mai 2015

J'ai une vieille Pfaff variamatic qui me permet de coudre maxi 4 épaisseurs de toile avec aiguilles de 120, 130 et du fil industriel. C'est la limite. Mais qu'est ce que c'est compliqué de brasser ces tas de tissu pour les engager sous l'aiguille. Ah ! Si le moteur pouvait se trouver sur le dessus !

20 mai 2015

La sailrite lsz1 fait le point zigzag. Nous allons l'acheter entre autre pour ca. Il y a des videos qui le prouvent ;-)

20 mai 2015

Tu vas l'acheter où TDM, ta machine ? Elle m'intéresse. A plus tard.

20 mai 201520 mai 2015

Un article très intéressant d'un petit camarade

www.voiles-alternatives.com[...]pic.php

(je rêve aussi que le père noël m'offre une vrai machine depuis que j'ai détruit les engrenages de la machine familiale ) :oups: :-(

la prochaine fois promis je prend des cours AVANT !

20 mai 201520 mai 2015

je crois avoir fait le tour des machines possibles, pour coudre nos voiles, taud, etc…
D'ailleurs j'ai du retard dans la présentation des machines sur le forum Voiles alternatives.
[b]Machines portables[/b]
Pour ceux qui ont les moyens d'acheter du neuf (ou qui se les donnent), la Sailrite est LA machine quasi parfaite.
Pour les machines portables d'occasion, le choix est plus difficile. les Sailrite, Read's sont très rares en annonce.
Les modèles familiaux à la hauteur sont peu nombreux également.
[b]Machines sur table[/b]
le choix est tout de suite bien plus varié.
Cela fait pas mal temps que j'écume les annonces de machines à coudre. Pour moi, il y a deux machines très intéressantes qu'on trouve très régulièrement sur le bon coin à prix tout à fait abordable :
- La Singer 20U, une machine semi-industrielle qui fait du zig zag jusqu'à 9mm.
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php
Cerise sur la gateau, et pour les bricoleurs téméraires, vous pourrez la transformer en machine portable par la suite :
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php
-La Pfaff 138, une machine industrielle qui a du être beaucoup commercialisée en France puisqu'elle figure souvent sur le Boncoin.
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php

20 mai 2015

Ameline, je ne sais pas encore. Nous attendons encore un peu esperant une promo. Pour l'instant je n'ai que des "petits" travaux faisable avec la machine familiale. Les bezux jours arrivent et je vais avoir un taud á faire ...

21 mai 2015

@TDM :
Je voudrais faire un taud de GV mais je n'ai pas trouvé de tutoriel ou d'article à ce sujet.
Le Dralon semble être un tissu indiqué pour cet usage.
Savez-vous quel fil faut-il utiliser ? Faut-il étanchéifier les coutures ?

Y a-t-il un fil de discussion ou un article sur le sujet ?
Merci

20 mai 2015

Le point zig zag indique ci dessus est du zigzag simple 1 point ce n'est pas suffisant pour des voiles pour lesquelles il faut du 3 points minimum avec au moins une longueur de point de 6mm (ou plus).
Après on peut descendre en dessous , mais... Il faut être conscient du risque de déchirure.
.
La puissance du moteur n'est pas négligeable (le mien fait 500W et parfois c'est juste) non plus. Je trouve la sailrite séduisante mais trop chère par rapport au matériel présente par voile alternative.

21 mai 2015

Bonjour chrysm
Pour un néophyte en couture comme moi peux-tu décrire stp la différence entre un 3 points et un 1 point ? 

Ne peux ton pas réalisé le même travail en passant trois fois ? 

Quelle machine petit budget à usage non artisanal recommanderai tu ? 

Cordialement

21 mai 201521 mai 2015

La réponse pour les trois points ici :
www.voiles-alternatives.com[...]pic.php
Il n'existe pas de machines portables permettant de coudre du mi-lourd, produisant du trois points (que je sache)
Dans les machines industrielles, seules quelques modèles, abordables financièrement en occasion, le proposent. La Bernina 217 est de celle-ci.
Actuellement, il y a une Singer 3 points à vendre: 
www.leboncoin.fr[...]853.htm
Rapport qualité /prix très très attractif.
Le trois points n'est pas indispensable pour faire de la réparation.
Par contre , il est clair qu'll vaut mieux faire deux passes.

En Angleterre, où la jonque est beaucoup plus développée qu'ici, beaucoup fabriquent leur voiles eux même, de part leur simplicité, et je crois qu'ils utilisent la plupart des machines relativement basiques.

Il suffit de consulter le web anglosaxon, beaucoup plus partageur d'infos sur le sujet, pour deviner que les modèles les plus accessibles financièrement, les plus solides pour permettre des épaisseurs, sont les premiers modèles ayant proposé le zig zag. Le tour est vite fait : la Pfaff 130 (hélas quasi introuvable en France), les Bernina 117K er 117L, et les Necchi BU. Les Bernina et Necchi se trouvent sur le bon coin mais il faudra faire preuve d'une grande patience et ne pas hésiter à peut être se déplacer. Ce sont des modèles hyper costauds, capables de coudre du cuir, et souvent à prix défiant toute concurrence, autour de 50/100 euros! Il ne faudrait pas que cet intérêt pour la couture-voile se sache trop !
Plus les modèles seront récents, plus il seront fragiles.
Je pense qu'en restant dans les années 50/60 voir 70, on reste dans des machines relativement simples et solides.
Par exemple, la Necchi Supernova semble une très bonne machine.
La Pfaff 360 aussi.

21 mai 2015

Merci Laurent ! j'ai compris la différence :pouce:

21 mai 2015

Quand on est aussi disert sur le sujet, on n' écrit pas "3 points" , mais 3 temps...... dans le zig, 1 point est composé de 3 temps, idem dans le zag !
quant à l'annonce citée, il est nul part écrit qu' il s'agit d'une 3 temps; et même si cela était, en simple entrainement...bof.

21 mai 201521 mai 2015

1 - J'ai utilisé le terme 3 points car, pour ce que j'ai à expliquer, c'est celui que je vois employer par des vendeurs pros, comme J.L Perrin, Glasman et j'en passe
2 - Trouvez moi une machine industrielle ne serait ce qu'à double entrainement qui soit d'un prix abordable pour nous, qui n'allons pas lacher 1000 euros pour une bécane, si c'est juste pour réparer ses voiles épisodiquement.
Vous en connaissez beaucoup qui fabriquent leur voiles ?
Plus rare que cela, c'est difficile…
3 - La Singer 457 UX143 de l'annonce (le vendeur s'est trompé dans le chiffre de série) est une machine à trois points. Suffit de faire une petite recherche sur le web pour le savoir. De temps en temps, je vois des double-entrainements pas trop chers mais elles ne font que le point droit.
4 - Je passe beaucoup de temps à rassembler de l'info sur les machines à coudre. Je ne veux surtout pas prétendre être exhaustif. J'apprends au fur et à mesure et ce n'est pas facile car l'info sur le web français est pour l'instant si maigre. Tout le monde parle de la Sailrite et de la Read's, et après, quasiment rien.
Du coup, ce petit pic qu'on me balance, me blesse quelque peu, d'autant que je crois être le premier sur le web français à tenter de faire le point sur ce qui est possible à l'achat abordable, pour le tout petit monde la couture nautique amatrice.

22 mai 2015

Sur la taverne il ne faut jamais jamais se vexer, sinon je serais déjà partie 20 fois. Il y a un bel exemple, sur ton site, des 3 points pour la couture des voiles. Je ne le retrouve plus. Je ne connaissais pas non plus et pourtant je couds depuis longtemps. Et là je me dis que c'est quasiment obligatoire pour une couture solide des voiles.
A plus tard.

22 mai 201522 mai 2015

Pour répondre directement à Flor :
A moins qu'il ne décident de partir en voyage avec son voilier, je lui conseille d'être patient et de viser la machine industrielle (ou semi).
Voici deux semaines, je suis tombé, via le boncoin, sur une Singer 20U53 à vendre 100 euros, en bonne état (si si !). Cerise sur le gâteau, elle était située à 10 km de chez moi.
j'ai un peu tardé. Elle est partie au bout de 3 jours. j'étais vert !
Conclusion : patience et longueur de temps sont synonyme de récompense !

22 mai 201522 mai 2015

Ameline, je participe à Hisse et Oh depuis 2005 autant dire que ce n'est pas la première ni la dernière fois que je me verrais déçu par un comportement débordant.
Les anglosaxons emploient le terme three steps (trois étapes).
Il y a sans doute une maladresse à employer le terme de 3 points pour dire un point zig zag trois points ! Et pourtant je le vois employer en quasi unanimité sur le web.
www.jl-perrin.com[...]refrey/
Le zig zag trois points existe sur des largeurs autour de 8/10mm minimum.
Certaines petites voileries continuent d'utiliser des machines comme l'Adler 166, la Bernina 217, la Durkopp 265/266/267 La première pour des coutures très épaisses, les deux autres pour les travaux sur spi. Comme quoi le zig zag trois points et l'entrainement multiple ne sont pas si indispensable que cela.

artimon.weebly.com[...]s1.html

À mon avis, si vous faites 3 passes avec une zig zag basique, vous obtiendrez un très bon assemblage.
J'attends que l'on me relate un retour d'expérience de déchirures avec du zig zag basique en plusieurs passes. Je pense que les soucis commencent avec des tissus qui ont pris un coup de vieux.

Évidemment, avec les machines actuelles dédiées voilerie, permettant des largeurs bien plus importantes, tout se fait en une seule passe et c'est donc beaucoup plus rapide, plus performant.

Un exemple de machine ultra performante, et une occasion de voir à l'oeuvre du zig zag three steps :

22 mai 201522 mai 2015

Nous avons une Sailrite LSZ-1 avec le volant lourd. Elle fait le point zig-zag simple. Elle nous a été livrée avec un empilage impressionnant de tissus épais que la machine était censée avoir cousus ensemble comme test final.
Une fois cet empilage enlevé du pied et la machine prête à fonctionner, l'aiguille a cassé au premier coup de pédale ! Après contrôle, elle était totalement déréglée et l'aiguille piquait à côté du trou. Je crois que les tissus test sont fait en série avec une machine et ils les collent sans contrôle sur toutes les machines qui sortent.
Malgré un nombre incalculable d'heures nous n'avons pas été en mesure de la régler correctement. Une fois, cela fonctionne, une autre fois non. Bon ceci n'est qu'un problème de réglage, mais le sérieux de la société en a pris un coup dans notre évaluation.
Par ailleurs c'est de la fabrication rustique et cela se voit au premier coup d'oeil. d'autre part elle est extrêmement lourde avec le volant. Ne comptez pas que Madame la mette en place elle-même ou alors elle a fait beaucoup de body-building...
Un autre problème avec cette machine : ne comptez pas réparer des voiles avec. Le dégagement sous le bras est très petit, plus que sur machine à coudre de la maison. Impossible d'aller plus loin qu'une bande anti-UV et encore il ne faut pas que le tissus soit trop lourd. C'est réservé pour le pourtour de la voile et surtout pour le canvas, coussin, tauds, etc.
Par contre il est vrai qu'avec le volant lourd, et malgré son petit moteur, cuir ou pas cuir, épais ou non, une fois que c'est parti, c'est parti !
Nous avons un copain qui en possède une également et lui semble en être globalement satisfait, mais toujours avec les mêmes réflexions concernant son usage en voilerie.
Elle reste très chère pour la qualité du produit. Et si cela était à refaire je ne reprendrai pas la même et bien que nous ne soyons pas en mesure d'avoir le dégagement des machines des voileries sur un bateau, j'en chercherai un plus grand.

22 juil. 2015

bonjour,

est- ce que vous avez l'attention de vendre votre machine sailrite un jour ? c'est pour coudre tissu manteau epais et dense . merci à vous

22 juil. 2015

bonjour,

avez vous l'attention de vendre votre machine sailrite ? c'est pour coudre le tissu epais et dense pour manteau d'hiver. merci

01 août 201501 août 2015

J'ai une husqvarna optima 620 (machine familiale ) qui fait du 3 temps en maxi 0,5mm et ce n'est pas assez espacé pour une voile . Elle supporte jusqua 3 épaisseurs de Sunbrella maxi et c'est pas mal pour faire des points un peu techniques . Pour les grandes épaisseurs j'ai lu longuement voiles alternatives, cherche en vain une singer20u a moins de 1000€ dans mon coin pendant plus de 6 mois et j'ai fini par dénicher une 307g2 plus ancienne mais tout aussi performante que la 20U . J'ai longuement envisage la sailrite mais les retour sur les forums anglo saxons sont globalement mauvais ce qui revient le plus souvent est que c'est cher pour du matériel pas très solide , sans compter que le dégagement sous le bras est trop faible pour de la voilerie .
Pour mon usage perso c'est plutôt tout ce qui est protections (bimini, capote de roof etc ) , je préfère laisser la réparation de mes voiles à un pro. Il y a en effet des choses qui sont peu aisées à gérer comme la qualité du fil (coudre en 20nm avec du fil traite anti uv a tendance à faire chauffer la machine un peu partout, sans compter la vitesse de déroulement de la canette qui n'est pas linéaire contrairement aux machines pro sans canette,...
.
Pour nos usages les facteurs importants (à mon avis) :
- entraînement (on trouve rarement du double ou du triple a moins de 500€)
- hauteur du pied de biche ( les épaisseurs de voiles, de sangle etc ca compte ! )
- vitesse et longueur de point (vitesse faible et longueur de point importante etant l'ideal)
- place (hauteur et largeur) sous le bras de la machine
- capacité de la machine a "perforer" des épaisseurs importantes ou solides
- marche avant/arrière (point de blocage) etant a mon avis plus important que de trouver du 3 temps
- capacité à trouver des sabots (pieds) en Téflon à tarif raisonnable, comme les aiguilles en 120/140. Car elles s'usent vite et il faut les changer (jeter) !
- table (la table large permet de poser à plat les tissus lourds et donc d'eviter de freiner l'entrainement)
Si on met tout bout à bout , machine plus consommables , ça fait vite réfléchir sur l'interet de l'operation , sans compter qu'il faut la place pour stocker tout ca
.
En tous cas merci bcp a voiles alternatives !!!

01 août 201501 août 2015

J'espère rendre service dans la limite de mes connaissances et de mes moyens.
Cela fait quelques mois que je regarde tous les jours les annonces de machines à coudre sur le boncoin.
Des Singers 20U et des Pfaff 138, il y en a pléthore, entre 100 et 500 euros.
Cela peut valoir le coup de se coltiner le déplacement vers une région voisine.

www.voiles-alternatives.com[...]pic.php

De temps à autre, on peut trouver à prix accessible Une Pfaff 145 à triple entrainement, mais elle ne fait que le point droit.

J'estime le multiple entrainement, finalement secondaire: une machine industrielle dédiée matière semi lourde à simple entrainement peut avaler des épaisseurs sans trop de difficulté. Il faut être méticuleux et attentif et si possible travailler à vitesse lente.
Par contre, le 3 temps 4 piqués est nettement plus important vu le gain de performance du point, pour la réparation des voiles.
Et là sorti des machines familiales relativement récentes, mais pas vraiment adaptées au travail sur du mi-lourd, les occasions sont très rares. Je pense à la Pfaff 418, ainsi qu'à la Bernina 217 équipée des cames dédiées multipoints.
Perso, j'attends avec patience, la venue d'une 418 dans mon coin et à prix sympa.
j'y crois !
Je fabriquerai mes voiles moi-même, c'est la machine qui a les meilleures performances pour un prix accessible à qui sait attendre.

02 août 2015

Bjr,
J'ai aussi une Sailrite, neuve, que je vais vendre pour différentes raisons: Le dégagement sous le bras, insuffisant, la machine a plutôt tendance à se dérégler (c'est, ne l'oublions pas, une machine Chinoise basique, à double entrainement, qui est vendue sous différentes marques) Sailrite a juste peint la machine, et ajouté quelques judicieux accessoires. Autre chose qui me gène: en mode manuel, il faut tourner la manivelle à l'envers.
Et pour finir, avec la boite, elle passe largement les 25kg.
Je vais donc m'en séparer, ici, aux Antilles... :aurevoirdame:

06 août 2015

Bonjour Julesferry,
Je vous ai écrit un message.
Très intéressé par votre machine...

07 août 201507 août 2015

Bonjour à tous. Bon , vous m'avez titillé sur un sujet qui me passionne…

Je dois avouer qu'aujourd'hui je suis devenu artisan voilier.
Mais j'ai commencé avec les mêmes ambitions que vous : d'abord réparer mes voiles, puis celles des potes, et enfin fabriquer les miennes, grand moment et de solitude pendant tout le temps de la fabrication, et d'un certain mélange de fierté et de doute lors du premier envoi...

Pour ce qui est du zig zag 3 points ( ou 6 temps), il n'est pas obligatoire pour de la réparation et même de la fabrication. Du zig zag un point ( ou 2 temps ), suffit trés largement. A partir du moment où on fait trois passages par laize!

Du coup, on comprend trés vite que le ZZ 6 temps a été adapté à la voilerie pour remplacer ces 3 passages au ZZ 2 temps!

D'autant qu'aujourd'hui la plupart des voiles sont cousues en deux passage 6 temps, ce qui équivaudrait à 6 passages 2 temps.

Par contre, observez-bien les renforts des points de tire, ils sont trés souvent cousus en 2 temps , du moins pour les voiles Dacron…. Le 2 temps est beaucoup plus flexible, et si l'effort subit provoque un allongement de la toile fort, il sera moins prompt à rompre le tissus, que le 6 temps.
Chaque technique pour sa bonne utilité!

Coté machine, j'en ai utilisé quelques unes ( merci le bon coin, au premier comme au 2e degrés!…): 3 Durkopp 265 ( ZZ 2 temps) 4,5mm /6mm/10mm toujours avec 4 rangées de dents sur la griffe; Adler 98-2, une trés bonne machine qu'il faut bien motoriser; Imitation de Sail-Rite ( 2 temps) avec bras légèrement rallongée; Bernina 217 et 217 N ( 2 temps et 2 temps/ 6 temps); Adler 166 (2 temps grosses épaisseurs; pour celle-ci, on commence à dépasser l'amateurisme, à moins de trouver une trés-trés-trés bonne occasion…).

La Durkopp 265 et la Pfaff 418/438 ont ce trés léger défaut qu'elles sont avec un entrainement par courroie, qui se détend avec les ages, et qui est parrticulièrement compliqué à effectuer quand la machine a justement un certain age.
C'est d'ailleurs un peu là le problème du bon coin, il y a à boire et à manger……..

Les autres ont un entrainement par fourches et cames ( du moins c'est comme ça que je l'ai interprété…) qui est beaucoup plus solide ( la Pfaff 138 est aussi comme ça ) qui est quasiment increvable…

Il y a effectivement la 307g2, une vieille Singer bien costaude mais avec un zig zag assez petit.
Il y a aussi la Refrey 931, qui est l'intérieur de la Bernina 217 avec un aspect extérieur carré. Refrey est toujours en activité à Madrid.
On trouve aussi Necchi, je crois dérivé de Pfaff, et plus rarement Consew 199 / 146 et Global ZZ 565 voir 567 ( chères ).
Je ne connais pas la 20 U , même elle me semble un peu petite en passage et en entrainement.

En général, ces machines sont capables de coudre réellement 6 à 8 mm de matière avec du fil de 25 (V ou S 92 ) et des aiguilles de 120-130. Mais il faut y aller doucement, voir finir les derniers points dans le plus épais en tournant le volant à la main.

Ceci étant dit, à trop le répéter, ça dérègle les bécanes…

Et ça, c'est justement le deuxième point, l'état de la bécane.
On croit toujours qu'on a" juste besoin qu'elle fonctionne encore un peu"... Et non! comme on coût de l'épais, ben soit ça marche bien, soit ça marche pas du tout!

Donc toujours mieux d'essayer de la faire réviser ET réglée aux types de matières que vous aller utililser!

Faire attention que certaines pièces coûteuses ( par exemple le crochet ) ne soit pas endommagées.

Gaffe à la rouille aussi!

De toutes façons, le mieux c'est de l'essayer avec le fil et la matières avec laquelle on veut l'utiliser!

Aprés viendra vite (trop vite?) le temps où on commencera à trifouiller dedans, bien entendu aprés avoir consulté les démos YOU-tube et consorts, parce qu'on sera passé trop fort et que ça coû plus comme le mécano avait réglé…Mais c'est quand-même quasiment le prix de la machine, l'opération, alors une fois ça va bien…

Allez jeter un oeil sur "le blog de Jean-Louis", il y a plein de choses interressantes pour se dépanner et utiliser les machines correctement.

De la joie en perspective !

07 août 2015

ici beaucoup de machine a coudre profesionelle a vendre, origine chinoise, pour la confection. prix ? grande distance entre l'aiguille et le bras. 30 cm ? je peux demander si cela vous dit.

07 août 201507 août 2015

Il me semble que le point zig zag 3 temps 4 piqués a la vertu d'être plus difficile à se défaire et d'être un assemblage plus solide, à largeur égale, ce qui fait quand même deux arguments non négligeables.
C'est pourquoi je compte bien acheter un modèle proposant cette fonction, même si je dois effectuer deux passes car les largeurs ne sont de toute manière pas suffisantes, sur ces bécanes anciennes, pour effectuer une seule passe. La largeur entre deux piqués étant suffisante pour que le trois temps ait un réel intérêt.
À mon avis, le meilleur modèle dans cette catégorie accessible, c'est la Bernina 217 à cames ajoutée, mais elle semble introuvable à l'occasion sur les sites d'annonces de particuliers.
Mais là je m'adresse uniquement à ceux qui voudraient fabriquer leur voile: combien sont ils en ce moment en France ?
C'est encore moins qu'un épiphénomène !

C'est quasi introuvable pour des unités de croisière.

La Singer 20 U (zizag largeur max 9mm) et la Pfaff 138, très faciles à trouver : deux machines tout à fait adaptée au travaux que le plaisancier lambda effectue. De la réparation de taux, capotes et un peu de voile, mais très accessoirement.

Pour la Singer 20U, l'idéal c'est de lui ajouter un variateur de vitesse performant. Et de travailler ainsi tout en douceur, car le mi-lourd est sa limite pour laquelle il faut faire attention.

Necchi: je ne crois pas que Necchi soit dérivé de Pfaff.
Il suffit de voir leur gamme de produit depuis le début: si peu à voir avec les Pfaff. Une machine comme la BU Mira est même un cran au dessus de la Pfaff 130, pour parler des machines très anciennes.
J'ai l'impression que Necchi est très peu présent en France, bien que ce soit une marque de qualité.
La France a été envahie par Singer, surtout pour le domaine ménager, et par Pfaff, surtout dans le secteur industriel, suffit de regarder les annonces en occasion.

22 sept. 2015

Bonjour a vius tous. On vien de me proposé une machine singer 491 ou une 591. Je ne trouve que tres peu d'informations sur ces machines. Font elle du zig zag trois points. Si quelquun pouvait maider ce serait cool. Je souhaite retailler des voile et faire une bache d'hivernage. Merci pour votre aide.

22 sept. 201522 sept. 2015

Ces deux machines sont à usage industriel donc très performantes mais elles ne font que le point droit. Elles pourront faire des travaux pour les capotes, tauds, mais pour les voiles il est quand même dommage de se priver du point zig zag.
Chez Singer, la machine la plus répandue, en zig zag, c'est la 20U.
Qu'on trouve sur le boncoin à partir de 150 euros, mais attention de ne pas acheter une machine qui demanderait des réparations/changements de pièces importantes.
À moins que le vendeur montre des factures d'entretien/réparation régulières, méfiez vous des machines où la peinture de la table métallique a été érodé. Ces machines ont beaucoup servi et certaines demandent une bonne révision, possiblement couteuses.

22 sept. 2015

Oscar, je vois que tu habites en Haute Savoie. En ce moment, dans le département du Rhône, est à vendre une Singer 457 UX143 à 380 euros.
Elle permet les points droits, zig zag simple et 2 temps 3 piqués, largeur maxi 8mm.
Cela semble une très bonne affaire et la machine ne se vends pas alors qu'elle fait du deux temps, mais cela, le grand public ne le sait pas…
www.leboncoin.fr[...]785.htm
Elle se négocierait, à mon avis, sans trop de problème à 350 euros.

22 sept. 2015

Oui sauf que le bras n'est pas bien long et c 'est ça qui pose problème un peu quand meme . Un ami héossien a des machines de ce genre et quand il m' a recousu ma capote il a été un peu gêné . mais comme il est très doué ça c'est bien passé .

22 sept. 2015

Il est clair que cela devient sportif lorsqu'il faut loger beaucoup de tissu sous le bras.
Sur ce point je ne suis pas du tout certain que la Pfaff 138 soit mieux lotie.
D'ailleurs j'aimerais bien connaitre précisément la longueur, sur la 138, entre l'aiguille et le bloc principale vertical.
Pas facile de trouver cette dimension sur le web.

22 sept. 2015

Peut etre en location .

22 sept. 2015

PERRIN vend des machines d'occasion

22 sept. 2015

Oui, mais on n'est pas dans la même catégorie de prix.
Leur Bernina 217 trois points, c'est minimum 1000 euros.
Certes, elles sont très bien révisées, car Perrin fournit le monde industriel qui réclame des machines sans faille pour un usage intensif.

23 sept. 2015

@Voiles Alternatives

En tout cas merci pour la disponibilité dont vous avez fait preuve à mon égard il y a quelques mois et à la connaissance que vous partagez avec nous.

Il est très agréable d'avoir un spécialiste qui connaisse bien un sujet;

donc les grincheux on oublie

Pour ma sailrite je termine de mettre les sous dans la tirelire et je passe commande

Cordialement

24 sept. 2015

Mais c'est bien sûr !
Je viens de relire un commentaire de voiles altern.....qui parle de 3 passages au point zig zag. Je n'y avais même jamais pensé. Ainsi s'il y a un point un peu lâche, l'autre derrière consolidera le tout. C'est ça ?

26 sept. 201526 sept. 2015

Un, deux, ou trois passages.
Tout dépend de la largeur de la zone de recouvrement des tissus.
Deux lignes de coutures trop proches, n'étant pas non plus recommandables…
je sais, c'est un peu une réponse de normand ! ;-)

26 sept. 2015

J'ai une pfaff 138, je peux mesurer.

26 sept. 2015

:pouce:

27 sept. 2015

Ceci dit, la couture a la main tient aussi, pas de problème de passage sous le bras, c'est juste pas rapide :mdr:
27 cm pour la pfaff 138.

27 sept. 201527 sept. 2015

Et, de toute manière, on n'a guère le choix en mer avec une réparation à faire en plein milieu d'une voile de taille conséquente, les bras des machines portatives sont trop courts.
Merci pour l'info sur la Pfaff.

02 fév. 2017

bonjour,

près de chez moi il y aune machine Cosson à vendre,
est elle suffisamment performante pour coudre une bande UV sur le génois
img2.leboncoin.fr[...]59d.jpg
Merci pour vos conseils

02 fév. 2017

Coudre une bande anti UV sur un génois d'Etap 30 ?
C'est exactement le type de travaux pour laquelle une machine à coudre familiale n'est pas conçue et se trouve donc dans ses limites si ce n'est totalement hors-jeu pour certaines machines moins robustes.
Je ne connais pas vraiment cette marque française. Par son aspect extérieur, je dirais qu'il vaut mieux passer son chemin, pour cette tache à effectuer.
je rappelle que dans certaines voileries , les machines à coudre industrielles (issues du monde de la confection) qui nous paraissent robustes sont réservées à la réparation des spis.
Pour coudre une bande anti UV d'un voiler de 30 pieds il faut pour le moins, à mon avis, une Pfaff 138 ou une Singer 20U et il faudra opérer avec précaution.

02 fév. 2017

merci pour le conseil éclairé; je vais aller chez le voilier à Port Louis.

03 fév. 2017

En ce moment sur LBC deux bernina 217 . Une à 500€ dans le 34 et une dans le 93 (pas de prix mais à négocier).....

23 nov. 2017

Bonsoir, l'idéal est de trouver une Read's sailmaker portative, point droit et zig-zag. Elle coud même de la sangle.

23 nov. 2017

Je peux vendre la mienne

23 nov. 201716 juin 2020

le Read's :

23 nov. 2017

Hello,

Quelqu'un a-t-il déjà essayé celle-ci ?
Rustique, quand on voit les photos du mécanisme.
Ca me plait bien.
Voir la vidéo jusqu'au bout.

fr.aliexpress.com[...]75.html

Amicalement.
FX

24 nov. 2017

c'est vrai qu'elle a l'air pas mal, mais attention à ce qu'elle ne soit pas bloquée en douane si par exemple elle n'a pas un logo CE conforme.
attention également au prix final, car aux 400€ port compris tu peux ajouter les droits de douane et 20% de TVA

24 nov. 2017

Il faut voir quelles aiguilles elle accepte, je n'ai pas vu l'info. Un moteur de 100W... ça devrait le faire.

A prendre en compte, et à mon avis c'est très important: la vitesse minimale de couture. Les machines industrielles sont en général très rapides et à moins d'être très entrainé, c'est impossible à contrôler dès qu'on ne fait plus de ligne droite.

Souvent on coud plusieurs couches qui ont tendance à se barrer, un zip qui fait un décalage de hauteur sous le pied de biche, le tout avec des virages et du gros fil... bref, on aime prendre son temps.

A prendre en compte aussi les accessoires adaptable qui sauvent la vie (sans exagération aucune).

Un bon walking foot est indispensable, celui-ci à l'air costaud, un bon point.

Je ne vois pas le système pour remplir la cassette.

23 nov. 2017

le problème sur une machine est la qualité des matériaux du mécanisme interne. là on ne voit pas grand chose, et il est certain que pour 280 ce ne sera pas une qualité pro, mais cela dépend de l'usage attendu.

23 nov. 2017

Hello
Une vieille singer sinon à 50 euros fait le job ... pièces dans le monde entier...et passe sur un petit transfo...
Si le bras n'est pas long comme sur les machines pro,impossible de passer beaucoup de tissu,donc les points de couture éloignés du bord de la voile on oublie...

05 déc. 2017

Bonjour, @fxvt avez vou acheté la 106RP sur aliexpress ?
Ou si quelqu'un d'autre à un retour sur ce modèle, je suis preneur !
merci

06 déc. 2017

Hello
Non je n'ai pas acheté cet appareil.

Amicalement
FX

29 jan. 201916 juin 2020

Bonjour,
J'ai acheté il y a deux ans une machine sur Ebay (Angleterre). C'est la base de la Sailtrite LSZ-1,Thompson PWZ-500, Consew CP146R, Alphsew PW200ZZ, Yamata FS-288...etc. Environ 400€ transport Royaume. J'ai acheté le volant "monster weel" chez Sailrite (Ebay) pour 100€.
J'ai retapé une vielle caisse de machine et recouvert d'un reste de Sunbrella.
Et j'ai une toute belle machine neuve qui me rend beaucoup de services.

29 jan. 2019
29 jan. 201929 jan. 2019

Sympa la poignée !! Un moteur en 12 volt se serai le top !!!
Sa donne quoi sur une voile triple épaisseur ?

02 fév. 2019

Philever, c'est top le Sunbrella.

15 avr. 2019

Bonjour à tous, mon choix s'est porté sur une Singer à Jean's trouvée sur le Bon Coin 200€. Elle fait le point zizzag, j'ai pris le pied double entrainement, mais je ne l'utilise pas. La seule difficulté c'est la longueur du bras, mais avec un peu d'organisation on s'en sort très bien. Elle pèse 7 kg et tient dans une valise. Je ne l'ai pas encore testée à bord avec un convertisseur de 150 W, pas sûr que ça suffise.
Bon vent à tous...

12 nov. 2020

Bonsoir

Regarde Ici ça à l'air pas mal. Je crois que c'est l’équivalent des sailrite

www.machineacoudre.net[...]le.html

Bon vent !

Mimi

12 nov. 2020

Aie le prix ...

12 nov. 2020

Est- ce qu'elle est compatible avec les accessoires sailrite ? typiquement, est-ce qu'on peut mettre une monster wheel ?

12 nov. 2020

Bonsoir, c'est la 106 RP vendue par les chinois sur Aliexpress; il y a même la photo de la ceinture identique au site chinois. L'avantage c'est le double entraînement pour des tissus comme le sunbrella car pour les grandes dimensions on ne dispose que rarement d'une très grande table de travail. La machine à coudre il faut une solide qui fait le point zig-zag mais aussi pour faire de la coûture correcte il faut bien régler la tension du fil, prendre la bonne aiguille, régler la pression du pied, le bon fil, le pied correspondant au tissu à coudre. Bonne chance et courage, Claude

12 nov. 2020

Aie le beurre et l’argent du beurre ???

13 nov. 2020

Vaut mieux un grand tri qui offre une grande surface de travail si on veut travailler aux escales.
La sailrite : c'est bien pour des petits boulots genre bimini etc...
Rien ne vaudra les mega machines des voileries.

13 nov. 2020

D'accord mais pour être sérieux (ça change) fabriquer des voiles n'est pas à la portée de tout le monde. Je me contente de changer des renforts où il y a usure et souvent piqûre manuelle. Le reste, sangles, transparent de capote, tauds GV, de barre, etc... je n'ai pas de problème avec ma vieille read's sailmaker qui navigue avec moi.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (153)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021