Loi de Murphy !

Salut à tous,

La loi de Murphy à encore frappé !

Pendant mes congés en Toscane, la loi suivante c'est appliquée dans 80% des cas :

"Lorsque je veux aller à un endroit, le vent viens exactement de la, même si la météo à prévu une autre orientation"

J'ai même eu un cas ou le vent à tourné en même temps que nous :lavache: Si je n'étais pas un cartésien invétéré, je finirais par croire que quelqu'un nous en veux :-D

Avez vous aussi des exemples de loi de Murphy dans le domaine de la voile ?

Il y en a pleins d'autres ...

A+ et que les vents vous soient favorables,
Harry.

L'équipage
30 juil. 2008
30 juil. 2008

Tu dis ;

"Si je n'étais pas un cartésien invétéré, je finirais par croire que quelqu'un nous en veux ".........mais cher Now le cartésianisme n'a rien a voir avec la réalité donc le fait que qq t'en veux !
:heu:
Le regrété P.Desproges disait ;
" C'est pas parce que je suis parano que tout le monde m'en veut, mais ce n'est pas parce que je ne suis pas parano que tout le monde ne m'en veut pas "
:mdr:
Bon cela dit moi pareil, a part que des fois j'ai pas le vent dans le nez........en général c'est qu'il y a pétole ou 40nds.
:lavache:

30 juil. 2008

...superstition... ?

Si tu avais une femme à bord, un pot de pâté de lapin, quelqu'un rendu vert par le mal de mer, hop, zou : à la baille !

Bah, partir au près, c'est pour mieux revenir au portant ;-)

30 juil. 2008

Faux Guss

Moi aussi je dois avoir le même ennemi, quand je reviens, le vent tourne...

Je m'en fout, j'aime pas le portant...

Mais c'est parce que j'ai pas l'habitude, ça n'arrive jamais (je dois aller trop vite LOL)

30 juil. 2008

Pour Gusss

Hello,

En fait, j'avais trois femmes à bord (ma femme plus mes deux filles) et ça leur arrive de subir le mal de mer ...

Bon, je crois que je vais continuer à faire du près ou du moteur plutôt que de les passer par dessus bord :-D

En plus, je ne suis pas superstitieux car ça porte malheur ... ;-)

Harry.

30 juil. 2008

Vent

Dis moi où tu vas et je te dirais d'ou vient le vent ;-)

30 juil. 2008

tout à fait d'accord, Now!

j'ai observé la même chose, et donc :
j'évite de dire où je vais
si je peux, je change de destination
j'ai maintenat un bateau qui marche bien au près...

31 juil. 2008

loi de murphy

Harry, tremble devant les forces obscures qui nous manipulent... Le seul jour où mon GSE c'est bloqué, c'est 5 mn avant l'ouverture du pont sur Berre. Je te dis pas le bazard: contre le vent, le courant..et les rires sardoniques des moteurs qui me croisaient. Ca me fait penser à la caissière d'un super marcket: j'avais choisi la seule qui apprenait son boulot sur les 27 caisses..
Gousse d'ail..

31 juil. 2008

Murphy

Ecluses : le feu se met toujours au rouge 30 secondes avant que tu y arrives, ou alors tu es le bateau de trop et l'écluse est pleine.

La météo est toujours meilleure en semaine que le week-end. S'il fait beau, la marée provoque un courant contraire.

Tu oublies de fermer la vanne des chiottes uniquement quand il y a du vent et que tu fais du près babord amures. (oui, mes chiottes sont à tribord). Tribord amures ou pas de vent, tu ne l'oublies pas.

Quand le vent passe de 0 à 1 Bft et que tu réussis à profiter de la risée, il y a toujours un gros moteur qui te croise.

31 juil. 2008

Quand tu laches..................

..........l'axe de manille, le bouchon de prise pont, l'écrou, le boulon.......au deuxiéme rebond ils tombent systématiquement par le trou qui vide le cokpit........

31 juil. 2008

c'est pas vrai

moi c'est pas au deuxieme rebond c'est dès que je me précipite croyant pouvoir l'attraper avant qu'il ne plonge

31 juil. 2008

Et si

Et si la barre d'écoute est centrale tu t'y cognes toujours le tibia en essayant d'attraper le boulon.

31 juil. 2008

pareil

et c'est là que les lunettes suivent

31 juil. 2008

ah bon !!

je vois pas où est ton problème je pensais que c'était pour tout le monde pareil. Alors comme ça tu dis qu'il y a des voileux qui arrivent à avoir le vent qu'ils veulent et qui souffle d'où ils veulent ?? :-D :-D
Moi comme certains qui ne parlent pas de lapin à bord je ne dis jamais "chouette on va ariver à telle heure" ou "bien le vent est parfait" ou "pourtant ils avaient prévu du mauvais temps"

31 juil. 2008

Tu as

  • des millions de km² d'eau autour de ton bateau
  • 10 m² de pont en polyester facile d'entretien

Une capote de roof neuve. (1 m² ?)

Le seul goëland au monde qui souffre de diarrhée chronique et qui a bouffé la seiche d'Atalante, va chier dessus.

31 juil. 2008

Le coup du goéland chieur,

c'est pas de la malchance, c'est délibéré.

C'est le complot des mouettes chieuses.

02 août 2008

Mais je suis sérieux !!!

:-D

15 août 2008

bonjour cath!

on dit ma selle de ma bicyclette!!!
salut à GG

31 juil. 2008

Sérieusement hi

J'ai déjà vu un goéland venir en gueulant nous chier dessus. Il a mal calculé la cible parce que le bateau avançait, mais c'est tombé 1m derrière. ET c'etait clairement délibéré.

04 août 2008

et même...

y'en a un qui y'a qq jours a su visé mon selle de vélo !

31 juil. 2008

les lois de Murphy et apparentées

une bonne tranche de délire:

www.courtois.cc[...]hy.html

31 juil. 2008

extraits du site ci dessus

Deux exemples extraits du lien donné par Bruno.

Théorème de l’Hélice et de la Corde de Bernadat:

Il existe entre l’hélice du bateau et tout bout susceptible de tomber à l’eau une force attractive dont la valeur est proportionnelle au carré de la force du vent.

Loi de la Marine de Deal :

La quantité de vent varie inversement en fonction du nombre et de l’expérience des membres de l’équipage.

31 juil. 2008

Murphy

Je retiens le coup du boulon et du Goelan. De parfais exemples de loi de Murphy qu'on peu vérifier très souvent! C'est du quasi scientifique :-)

31 juil. 2008

je crois que ce fil est ...

bien barré ...

31 juil. 2008

Now le QUASI est.............

......de trop !!!!
:mdr:

31 juil. 2008

Le vent

est toujours perpendiculaire à l'emplacement que tu dois prendre.

Poupe au ponton, la probabilité est doublée.

Dans un port inconnu, la probabilité est quadruplée.

Au dessus de 4 Bft, c'est multiplié par 8.

31 juil. 2008

et la rafale

tu sais, celle qui te guette.
Tu fais une superbe manoeuvre pour rentrer au port, tu prends tes alignements pour te présenter comme il faut à ton catway.
Et là elle te guette
là elle t'espionne
là elle attends son heure, le nuage au coin des lèvres
Elle jouit de bonheur au bon coup qu'elle va te faire

Elle, c'est la rafale qui au dernier moment fait un quart de tour et se présente sur ton 90° alors que tout le monde sur le port admirAIT ta superbe manoeuvre

31 juil. 2008

Autre exemple...

Plein mois d'août, 16h30, (ou parfois en avril à 19h)arrivée au Palais (Belle Ile) pour être sûr d'avoir de la place. Affalage du génois à 400m de la jetée, moteur, affalage et ferlage de la G.V. Nous voici à l'entrée du port, entre les 2 jetées, auusières et pare-battages à poste. Tout est paré.
Et Murphy s'en mêle...

VHF sur le 16: "Ici le port du Palais. Nous sommes désolés de vous informer qu'il n'y a plus de poste d'amarrage de disponible."

GRRRRR!

01 août 2008

Mouais

J'chais pas si c'est Murphy ......

Bon, tout est OK sur le bateau. La flotte à boire: 100 L. Le lait: 5 pack. La bière: 4 pack de 24. Le jus d'orange: 20 L. Le vin: 30 L. Tout ça, on aura pas à ravitailler pour 6 semaines. Le frais: les cales sont pleines. Etc, etc .... On part 3 mois, on fait du stock. Bon ben voilà, je crois que tout est prêt ......

Ah si, manque plus que le carburant. Bon bah on part demain, allons y aujourd'hui pour être tranquille, s'agit de faire rentrer 450 L quand même .....

Belle manoeuvre pour arriver au quai malgré les 25 nds de vent. Je suis tout content, la météo est bonne, on va y aller. Les copains nous envoient des mails depuis longtemps depuis les Ioniennes pour nous demander ce qu'on fout (bon bé oh, on n'est pas retraités, nous, faut quand même faire rentrer des pépèttes !).
Voilà, le bateau est amarré, manque plus que faire rentrer ce foutu gazoil dans les cuves.

J'enjambe la filière, et non, dans ma joie, pas assez, et paf, le pied se prend dans la filière.
Et paf je tombe sur le coté.
Et vlan sur le poignet
Et paf la jambe sur le seul vieux bout de métal rouillé qui dépasse du ciment du quai.
Je me relève en faisant le mec qui rigole face à ma coskip. "Mais non, mais non, c'est rien ....."

Bah non, c'est pas rien. Surtout 1/2H après.

Alors je renvoie des mails aux copains:"bon, le poignet je peux me débrouiller, mais faut que j'attende que la jambe désenfle, et je ne peux pas me baigner. Dès que c'est bon, on y va."

Putain, fait 35°, la flotte est à 30°, il y a un vent de rêve ...... et je regarde ma jambe comme une poule devant un peigne !

Muphy, t'es un bel enf.... tu sais ........

01 août 2008

Murphy ?

Je cite :
"... la jambe sur le seul vieux bout de métal rouillé qui dépasse du ciment ..."

Si, si, c'est bien Murphy, pas de doute ...

01 août 2008

n'oublie pas..

... de vérifier ta vaccination contre le tétanos :doc:

La loi de Murphy a parfois des rebonds fâcheux... :lavache:

01 août 2008

oui...

dans la plupart des avions, hotels et hopitaux, pas de rangée ni de chambre n°13, surtout dans les pays anglo-saxons, où ils doivent être plus superstitieux que nous.

:-p

01 août 2008

ça tombe bien

ma fille travaille chez Tunisair et elle vient me voir ce soir
j'vais yen causé moi

ben moi

pour cause familiales ,je n'ai pu faire que les lerins -toulon ,et j'ai toujours eu du vent favorable ;-)

01 août 2008

Merci du conseil Bruno

Tiens au fait,

[mode "un peu à coté du sujet" on]

C'est pas toi qui disait qu'il n'y avait pas de fauteuil n°13 dans les avions ?

01 août 2008

Je confirme ........

.............pas de chambre 13 dans ma boutique.

01 août 200816 juin 2020

Haha !

J'ai pensé à toi ce jour là !

J'imaginais le gars super supersticieux qui se retrouve assis là. Il n'aurait plus manqué qu'un gars s'appelle Murphy dans la rangée ......

C'était enregistré par Tunisair, mais c'était un vol Royal Jordanian.

La supersticion a ses limites de frontières et surtout de culture ...... :-)

[mode "un peu à coté du sujet" off]

01 août 2008

la preuve en images

www.airfrance.fr[...]_fr.gif

compte les rangs de 10 à 18: il n'y en a que 7 !

Avion américain, compagnie française...

Et dans un airbus A318, c'est encore plus évident:
www.airfrance.fr[...]_fr.gif

:langue2:

01 août 2008

vent favorable...

... 13 noeuds ? :heu:

ici, temps plutôt moche... grrrr!

02 août 2008

Murphy.....

...Aujourd'hui, ma hire est retombée et je peux,avec ce recul,confesser que j'ai été vraiment burne... :-(
Je prends un clébard,de marque Labrador,noir.Le toutou fait du canot,des fois...Première erreur.
Je baptise le bestiau Murphy...Deuxième erreur...

La sangle que j'ai pété une fois,pensait-il,Je la re-péterai.
Le collier que j'ai viré etc..
La longe que.....etc
Le grillage que....etc...

Je suis allé le récupérer 33 fois en taule...Les fourrières avaient mon tel privé,boulot,tout bien..

Applicant son principe à fond,un jour il a disparu.Plus de Murf..Snif quand même,tète decon.

02 août 2008

pour sezjean

de la part du labrador murphy:
sans rancune, je m'étais fait berner par ta bonne gueule!
tu m'a collé une sangle, un collier, une longe, du grillage et j'en passe....j'ai essayé de me réfugier dans les fourrières sans succès!
j'ai enfin réussi à me casser loin de toi, ouf, quelle vie de chien tu m'as donnée! tout ce que j'esperais de toi, ce n'était qu'un peu d'amour...mais depuis j'ai trouvé!
allez cadenasse bien ton canot, il risque d'être tenté de me suivre!
murph

04 août 2008

... et bordé de nouilles

eh ben moi, je connais pas votre Murphy.
Je connais juste un crétin qui manoeuvre comme un parisien, néglige de vérifier les vannes avant de traverser par temps d'orage et se retrouve en pleine nuit à écoper pendant que l'équipage vomit sous les coups de roulis du bateau mis en panne, fait confiance à la météo EN MEDITERANNEE, fait son avitaillement sans faire de liste, retourne douze fois chez bricomachin quand il a une bricole à réparer, saute à l'eau dans le courant APRES ses clients, et en oubliant, selon le jour: ses palmes à bord, d'ouvrir sa bouteille, sa ceinture de plombs, son ordi, son masque, voire une bouteille pour ses clients et se retrouve à plonger avec celle de sécu; mouille son bateau et le laisse sans surveillance quitte à lui courir après à la nage ou en annexe, aterrit de nuit aux Perlas sans carte ni GPS, ne met jamais un harnais, traverse des Galapagos aux Marquises avec du gaz pour 20 jours et pas un de plus (heureusement il restait des conserves parce que les pâtes crues, c'est moche) et, chose la plus incroyable, n'a jamais eu un accident sérieux.
Bien sûr, par superstition, il s'abstient bien de se vanter de ce genre d'exploit...
Rassurez-vous, en ce moment il ne croisera pas votre route, il est occuppé par un boulot à la con vers lequel il part à la bourre tous les matins en oubliant souvent son fer à repasser branché, et il trouve toujours une place assez près de la gare pour pouvoir monter dedans au moment où les portes ferment.
Si vous voulez l'inviter à bord pour être sûrs d'avoir une place dans un port même à la dernière minute je vous file son adresse. :-D

05 août 2008

Temps de chien

Je pars tranquille et arrivé à la sortie du port Mer... le chien !
Demi-tour et comme le ponton fait environ 20 m de long je fait un amarage travers au lasso au bout.
Je siffle le chien bien assis devant ma place (à 15m de la). Rien, bouge pas.Je suis descendu pour le trainer sur le bateau, pas possible de le monter de coté.
J'ai du revenir à ma place cul au ponton pour qu'il daigne monter...
La moitié du ponton rigolait, les autres ont pas osé.
Grand moment de solitue;
Ca m'est déjà arrivé 3x ! :-(

04 août 2008

Oulààà Culsec...

...C'est pas Gaston Lagaffe,des éditions Dupuy ton zèbre?
M'enfin.....

04 août 2008

Non

C'est Jules de chez Smith en face ! :mdr:

05 août 2008

Pour Sezjean

Je sais pas si ça va te consoler, mais j'ai connu un chien plus con que ton Murphy: mon setter irlandais (race de chiens sans cerveau)
Un jour on boit un pot (euh je devrais dire deux ou trois)à Groix. en sortant du bar on longe le quai puis le quai suivant (qui fait un angle droit avec le premier, c'est juste normal vu que c'est l'angle du bassin mais c'est important pour la suite).
On marche encore 50 mètres avant de s'apercevoir qu'on a oublié le chien au bar. On se retourne, et on voit Cala (son nom entier c'était Calamity) qui sort du bar. On la siffle, elle nous voit de loin et fonce dans notre direction.
Dans l'enthousiasme, elle avait omis qu'entre elle et nous il y avait le port. Plongeon de cinq mètres, panique dans le port et chien mouillé sauvé de justesse par un équipage en annexe.
Parait que tel chien, tel maître...
Est-ce que tu te prépares à prendre le large pour retrouver Murphy ?

05 août 2008

Damned

je suis démasqué :-D :-D

05 août 2008

p.... j'peux même pas voter vu que ch'ui toujours dehors

Eh Culsec, ça mérite un paquet de nétoiles celle là

05 août 2008

Véridique, hélas

moins drôle: bien plus tard, ladite Cala s'est fait salement amocher par la moto-faucheuse de mon frère: elle l'a bien entendue venir, mais elle a fait comme d'habitude quand elle était face à une situation inhabituelle: elle a regardé autour d'elle en espérant qu'une solution allait surgir par miracle pour résoudre son problème. Elle a pas survécu à cette erreur là.
J'espère finir autrement... :-(

05 août 2008

Ben tu vois Culsec.....

..Je crois qu'on a un peu déconné en les baptisant ainsi... :-(

Il faut vraiment faire attention aux prénoms de nos enfants et bestioles...

Ah! j'en ai une autre....

05 août 2008

Une autre..Déjà racontée...

..Mais voilà le syndrome du poisson volant...
Un canot,5 à bord,en trans Med vers Malte.Tout seul au milieu..Pas une mob,un bistrot.Rien.

Ma co-skip laisse ouvert le hublot de la cabine...
Et vogue le petit bateau..
Quand je redescends à la TAC,une sale odeur de poiscaille là- dedans....

Un dépourvu-de-chance de poisson volant avait choisi de couper la route du seul bateau; bon,il aurait pu se vautrer sur le pont ou dans le cockpit comme les potes: Ben non.
Il avait réussi à trouver [b)le seul hublot[/b] ouvert....
Réalisant ainsi qu'il venait de faire la plus belle connerie de sa vie...

05 août 2008

Le coup du poisson volant

Y'en a qui savent viser ou plutôt non. Lors d'un convoyage entre St-Martin et la Guadeloupe, temps pétoleux, GV et moteur, le skipper et ma pomme assis ds le cockpit à manger des pates à la bolognaise, les assiettes sur les genoux... Soudain un grand "bong" au-dessus de nos têtes, on lève le nez inquiet pour le mat qui présentait quelques soucis. Rien mais dans la seconde qui suivait, j'avais le poisson volant dans mon assiette ! Il avait du faire un sacré vol pour heurter la bôme et tomber pile sur moi et mes pates. Et avec ses ailes il se débattait frénétiquement envoyant mes spaghettis aux 4 coins du cockpit ! Le skipper mort de rire m'a débarrassé de cet agité et moi j'ai gratté la bolo sur le gelcoat.

05 août 2008

Merci Delphinus

Je te jure que la Manche c'est pas tjs une partie de plaisir. Avec Jaoul pour aller en Irlande, on en a fait les frais, Murphy était bien là. De l'Ouest pour démancher au départ et la marée qui te fait reculer... et de l'Est pour s'emmancher au retour.
Bon, c'est pas tout mais faut que je continue mon reportage sur l'Irlande. J'ai fait le tri des photos, j'en suis à l'avant dernière étape. Puis faut que je fasse les textes, et mettre tout ça joli.

07 août 2008

Une de plus à pepette

J'ai pleuré de rire à lire vos histoires de poissons volants, avec une préférence pour celui de pepette...
Je connaissais les nouilles au thon, pas celles à l'exocet !

N'empêche, c'est scandaleux : vous chopez du poisson sans rien avoir demandé, alors que moi je me troue le... à les traquer pour un résultat qui voisine celui du livre des records du nul.
Tout ce que j'arrive choper, ce sont ceux de l'écran du sondeur...

08 août 2008

Non mais il m'agresse çuici !

hop hop, vient par là que je te défie en duel ! Je choisis l'arme (étant l'offensé) : la chaussette qui pue !

:-D :-D :-D

05 août 2008

pepette

avec ce que tu dis sur la Manche, je suis obligé de t'aimer (rassures ton homme ch'uis trop vieux pour le reste) Pour le poisson je t'envoie une *
Je me suis fait un film et je me suis bien marré

07 août 2008

T'as un sondeur qui marche.................

.......(pas le mien) et tu rales !!!
N'importe quoi lui !!!
:tesur:

08 août 2008

Non pas la chaussette qui pue.....................

..........trop fastoch, je choisi ;
- le sac plactoc remplie de sardine oublié dans le bateau lors de la derniére sortie de péche (c'est une spécialité de mon Pére)
:mdr:

05 août 2008

je sais que ce n'est pas toujours

une partie de plaisir mais c'est vachement marrant et super joli...

Et Fred, j'ai viré les cookies mais je suis tjrs dehors.
Peut être qu'il va falloir que je m'enregistre sous un autre pseudo

05 août 2008

Non !

Gardes ton pseudo et demandes à Tom ! Si ça marche sur le PC boulot et pas sur le PC maison, c'est qu'il y a un bug sur ce dernier...

_/)

05 août 2008

ça y est j'ai trouvé

comment il s'est débrouillé, ça je n'en sais rien mais tu n'étais pas loin de la vérité Fred. En fait il avait réussi à configurer le PC pour qu'il refuse tout les cookies.
Voilà c'est réparé

06 août 2008

C'était le bon jour!! comme quoi!

Eh ben moi, juste pour vous faire bisquer :

...voila t'y pas que la mèche de 4 m'échappe alors que je suis en train de percer aux barres de flèches.
En plus c'est la seule que j'ai et qui coupe vraiment!!

Elle tombe... ca dure des heures comme dans un film américain....
Elle rebondit sur le pont,...
heurte un chandelier,...
et fini sagement sa course contre le rail de fargue...
Bon j'ai pas joué au loto ni questionné ma femme ce jour là! faut pas trop jouer avec la chance
eric

06 août 2008

Murphy aurait été là

tu ter serais piqué le pied dessus en la cherchant.

07 août 2008

Oui oui ce Murphy est un lâcheur

si tu réussis après dix ans de conditionnement à convaincre une copine qui prétend avoir le mal de mer sur une péniche à quai que la méditerannée, c'est un lac, du plaisir, du soleil et les verres en cristal sur la table de cockpit, tu te prends le gros orage du 14 Juillet.
le jour où tu comptes sur lui, un collègue un peu chiant qui s'est incrusté sur le bateau, il te sort son petit 3-4 trois quarts arrière, et l'autre te demande ce que tu fais le we suivant.

07 août 2008

un bon lien murphyque...

pour ceux qui ne connaissent pas encore la délectation d'aller le voir chaque matin...

www.viedemerde.fr[...]/

07 août 2008

hé hé !

Antimurphy

J'ai un beeper pour le boulot que j'avais oublié de décrocher de ma ceinture.

Je vais à l'avant pour décoincer un truc et je reviens dans le cockpit.

Je me retourne et je vois le beeper qui avait migré de ma ceinture vers le galhauban et qui s'y était sagement clipsé tout seul. :aurevoirdame:

07 août 2008

Tiens..Au fait....

Cà se mange,le poisson volant?
Ce truc et le barracuda,jamais fait...Plouf. :reflechi:

07 août 2008

Poisson volant...

C'est très bon, ça ressemble à de la sardine.
Il m'est arrivé souvent, après une nuit un peu agitée, d'aller les ramasser sur le pont pour le déjeuner (de midi)!

08 août 2008

Jamais pu goûter :

l'enf.... de chat s'en étant goinfré au fur et à mesure !

_/)

07 août 2008

Anti Murphy

J'ai un beeper pour le boulot et j'avais oublié de l'enlever de ma ceinture avant la nav.

Je vais à l'avant pour décoincer un truc puis je reviens au cockpit.

Je me retourne et j'aperçois alors l'engin qui avait migré de ma ceinture vers le galhauban et qui s'y était gentillement clipsé tout seul...

07 août 2008

héhé pircarre

Bé vla qui radote !

07 août 2008

en plus...

tu as tout fait pour le perdre à l'eau et être peinard le reste de la journée ou de la semaine, et il est resté accroché sur ce p... de hauban !
Et peu de temps après, il a bipé...

Si c'est pas un effet murphyque, ça... :reflechi:

08 août 2008

Ben non, je radote pas

Chez moi ce post ne passait pas alors j'ai ré-essayé plusieurs fois...

Il n'y a que le dernier qui s'est affiché (07/08 à 15h16)

Il y a des doublons chez vous ?
Milles excuses. Murphy a dû s'en mêler.

08 août 2008

Oups !

Ce n'est pas que je sois méchant, mais j'ai toujours eu un problème avec "gentiment".

07 août 2008

Je suis quasi en vacance

Et il fait déjà pas beau, nuage et pluie. :-(

07 août 2008

Super Nolan......

....(soit positif) imagine que t'es en vacances en Bretagne, que t'as économisé les KM et le péage.......tu fais le total et tu te payes un bon resto !!!
:jelaferme:
NB; j'ai oublié, cherche le prix de cet agenda (qu'ils ont tous) pour prendre RdV avec la mer et rajoute le sur la note......
:oups:

07 août 2008

Ben tu vois .....................

..............quand tu veux !!!
:mdr:

07 août 2008

pour l'odeur de marée

elle est essentiellement provoquée par les algues qui se retrouvent à l'air libre
Qui n'a pas vu les varéchiers de l'Aber Ildut ne connait pas la bretagne.

Si tu veux une odeur approchante je te conseille la moule ... tu ne devrais pas avoir de mal à trouver !!

:alavotre:

08 août 2008

Comme tout bon franchouillard

quand on me dit "je te déconseille de faire" et ben je fais.
Les deux mots associés donnent des choses édifiantes et surprenantes.
La surprise c'est que, quand on tape"renifler moule" le premier qui apparaît c'est la première chaine de télé en terme d'audience.
Ben heureusement que je regarde très peu la télé !!!

07 août 2008

Je vais imaginer ça

en reniflant la cale de mise à l'eau, ça devrait faire l'odeur de la marée...

07 août 200816 juin 2020

Bon là Delph......

------------------------------------------&gt

07 août 2008

à trouver

mais je déconseille fortement de chercher dans google avec le terme renifler.

:mdr:

08 août 2008

Rachid.....

..Tu s'rais pas un peu sous pression avec ton nouvel avatar,des fois??? :reflechi:

08 août 2008

Murphy's law is law... as ever!!!

Je partis joyeux, il y a une quinzaine de jours...
En fonction des prévisions météo, mon programme, modeste pour des raisons de disponibilité, était d'aller boire une bonne bière en Belgique puis de redescendre vers les problèmes quotidiens...
Dès le départ de Deauville, pétole complète. On espère un peu de vent... plus loin.
Deauville, Le Havre, Fécamp, Dieppe, Boulogne, tout au moteur!!!
Après Boulogne, en raison d'un petit coeff., je prends la renverse juste avant Dunkerque, en même temps qu'un peu de vent qui, s'ajoutant au moteur, devrait me permettre de rejoindre Nieuwpoort. Très vite, le vent passe dans le nez (loi du cycliste : à la voile comme à bicyclette, on a toujours le vent dans le nez!!!). Alors la passe de Zuydcotte avec vent et courant dans le pif, à 2N fond!!!
Après une journée à Nieuwpoort, départ vers Calais... au moteur, idem Calais Boulogne.
Là, le vent arrive, mais c'est un "flux rapide de SW", impossible pour rentrer, donc 5 jours à Boulogne!
Boulogne Dieppe, 12h30... au moteur, puis Dieppe Fécamp Le Havre avant de rentrer à mon port d'attache.
Résultat : près de 400 milles parcourus avec tout au plus 2 heures de voile sans moteur!!!
Alors si ce n'est pas la loi de Murphy, qu'est-ce???

15 août 2008

Murphy !

Voilà, je suis en vacance on a un temps de fou, pluie, nuage, vent fort. Le seul point positif, je pense aux messages de Cath qui ralait l'an dernier et ça me fait marrer.

Vivement le beau temps, avec un peu de vent pour les voiles.

15 août 200816 juin 2020

ben hier

:tesur: il y avait un drole de nuage sur Kourou vers 17 H 30!:heu: a part cela là
de pire en pire en septembre -octobre: la saison séche commence du 40 ° assuré:lavache:

16 août 2008

ANTI-MURPHY...

...Ceusses qui me connaissent, savent que j'ai déclaré une guerre sans quartiers à cet ancien ami qui a pour prénom: Gaston et pour nom: MURPHY.
En effet, il était devenu un ami trop présent, trop intime trop preignant comme disent les "intellos".
Plusieurs exemples: je me couchais,en éteignant la lumiére, un "clac" se faisait entendre dans l'ampoule... celle-ci venait de rendre l'âme...
Privé d'éclairage, vers 3 heures du mat', une envie naturelle...arrivé à tâtons aux toilettes, toujours dans le noir je commence à soulager dame vessie (qui n'était pas une lanterne!)...un bruit semblable à celui des chutes du Niagara...Ma "Ministre" ou cet olibrius de Murphy avait rabattu le couvercle de la cuvette...Une autre fois, dans un chic restaurant, une envie, également trés naturelle m'interpelle (...comme disent,aussi, les intellos), je me dirige vers le saint lieu, la nature remplit son...office et...cacastrophe...plus de papier!!!
Sans parler de la tartine de confiture qui tombe...tombe...sur la moquette et selon ce Gaston impitoyable du "bon" côté...etc...etc...Cinquate cinq ans que cette cohabitation a duré!
Au bateau...constamment il était là!
Alors j'ai pris mon armure, mon lance pierres et mis en marche mon unique et solitaire neurone!
Exemples:
-le bout qui se prenait dans l'hélice:supprimé la dite hélice.
-le moteur qui se remplissait d'eau: débarqué.
-le réservoir de gasoil qui se plaisait à accueillir des tas de petites bêbêtes:vendu.
-l'ancre que ne crochait pas:balancée par dessus bord.
-le bout d'hors qui "empafait" les belles coques neuves (des plaisantins intellos) et les quais trop hauts:viré.
-le Génois Sur Enrouleur (GSE pour...les intellos)qui ne s'enroulait plus:largué.
-la Grand Voile (GV pour les...)qui fasseyait trop souvent:transformée en...hamac.
-les GPS, loch, sondeur, VHF et tout le "totim" électronique qui à chaque appareillage avaient l'outrecuidance de me narguer en me disant "vais ou ne vais-je pas fonctionner aujourd'hui???": démontés et vendus aux puces.
-le pont qui laissait toujours passer LA goutte d'eau qui tombait avec un rythme de métronome sur mon noble front dégarni lors de mes nuits marines:désossé à la hache.
-les batteries qui ne faisaient que de se vider et jamais ne voulaient se remplir:à la décharge...
-la coque qu'il fallait, chaque année gratter et repeindre: coulée au large par 2504,378 métres de fond.
-le BIB qui refuse de se gonfler quand il n'y a plus que lui pour regagner le rivage sur lequel vivent les vaches (celles qui regardent les trains passer...):découpé en laniéres pour me faire des lances pierres efficaces.
-la bouteille de pastis qui se vide au fur et à mesure que tu en reprends un: éclatée sur le mur des "affmar".
...et la liste n'est pas exhaustive...(comme disent les...)
Il est vrai qu'ainsi, ce Gaston Murphy vient de moins en moins me tenir "compagnie"...
QUOIQUE...
Ce matin, à mon réveil,ayant une "forme" digne de mes 17 ans, et aprés de délicats préliminaires...ma douce moitié revêt la dite "forme" d'une capuche anglo-saxone qui, arrivés au point de non-retour, a trouvé le "comment faire" pour se déchirer...
...Ainsi, naîtra, peut-être dans neuf mois un autre petit Gaston Murphy!...
...j'ai quand même la réelle impression de mieux maîtriser cet infâme individu. Non?...

16 août 2008

m'enfin, kpk...

on t'a pas dit qu'il fallait prendre la grande taille ???? :lavache:

devinette au passage: qu'il y a-t-il d'écrit au bas dudit objet ?

02 avr. 2011

Moi, en plus, j'ai Alzheimer qui guette...
ça vient de me revenir sur le coup de 4h du mat'. - j'ai encore quelques séquelles de décalage horaire -
Mon ami Paul, heureux possesseur d'un POSSILIPPO 40' sedan - en bois, s'il vous plaît - propulsé par deux CATERPILLAR 500cv turbocompressés, me convie ainsi que mon épouse à une journée de pêche à la bonite. J'étais jeune, et le fait de planter sauvagement des crochets en fer dans la bouche des poissons ne me paraissait pas aussi barbare qu'à présent. J'accepte donc avec enthousiasme. Paul s'occupe du gas-oil et moi des sardines et du pinard, ce qui n'est pas une aussi bonne affaire qu'il y paraît, car Paul consomme autant que ses moteurs, et le broumet, ben, faut de la matière. Sur le coup de 17h30, n'ayant pas réalisé le tonnage prévu et les touches se faisant rares, nous décidons de garder nos sardines et d'aller finir les escavènes en réserve sur le tombant des Aresquiers. On jette l'ancre, et on commence le génocide. Girelles, sarrans, roucaous,un poulpe, quelques vieilles, des vernières et la rascasse de service, la bonne soupe des familles, quoi. Bon, c'est pas tout, mais faut rentrer faire l'apéro avec es copains de ponton. Paul démarre les moteurs, et je vais à l'avant au guindeau. Qui coince au bout de dix mètres de chaîne rentrés. On aide un peu au moteur en marche avant, mais rien à faire, l'ancre paraît engagée, et il y a 25m au sondeur. Privé de mon bloc de plongée, pas question de descendre. Paul n'étant pas du genre à se laisser emm... par un morceau de ferraille embraye arrière et envoie brutalement les gaz à fond. Efficace: l'ancre remonte avec une patte tordue, ça, c'est fait. Le temps de rentrer l'ancre et de mettre un peu d'ordre dans la baille, je reviens au cockpit maintenant dans l'obscurité, et constate que le bateau décrit une grande courbe en partant vers le large au lieu de mettre le cap sur Frontignan. Connaissant mon Paulo, je me dis qu'il fait du repérage au sondeur. C'est là qu'il me chuchotte: dis rien aux femmes, mais nous n'avons plus de barre. Je rétorque qu'il suffit de travailler avec les moteurs au moins pour se rapprocher du port. Et Paul qui me dit que le moteur bâbord tourne, mais qu'il n'y a pas de propulsion. Les femmes sont dans le carré et n'en ont rien à scier, occupées qu'elles sont à tailler des costards à leurs meilleures copines. Je soulève le panneau de cale bâbord. Bien entendu, la lampe "étanche" obligatoire ne fonctionne pas, ça commence. A l'époque, je fumais encore, et grâce à le flamme vacillante de mon Zippo - pas de panique, c'est du Diésel - je vois que le tourteau tourne, mais pas l'arbre. Bon, sur le coup de marche arrière, l'arbre a reculé - faudra voir plus tard ou est passée la vis-pointeau censée empêcher celà - et est allé se bloquer sur le safran bâbord qui coince tout le système. Je suggère de mouiller sur cinq ou six mètres et d'attendre le matin pour appeler un copain à la rescousse afin de nous remorquer jusqu'au port. Paul: ça va pas la tête, mouiller en pleine mer, hors de question, on est quand même des hommes, des vrais avec du poil aux pattes, on rentre. On m'a toujours appris qu'il ne faut pas contredire le chef. Alors ok, c'est toi qui vois. Et là, je te jure, tu commences à croire en Dieu, eh ben il l'a ramené, le bateau. un long bord en avant, un coup arrière avec le couple pour se recaler, on recommence, et avec le courant favorable dans l'avant port, nous avons réussi à amarrer le bateau au quai d'accueuil sans casse. Murphy dormait, sûrement. Pas pour longtemps.
Le matin, à la lumière, nous avons vu qu'effectivement la vis-pointeau avait disparu, cause du recul de l'arbre d'hélice. Nous descendons dans la cale, et à deux, nous essayons de remettre l'arbre dans la bonne position dans le tourteau. Obligés de desserrer le presse-étoupe sinon ça ne vient pas, et à force de piétiner en forçant à faux dans cet espace restreint, Paul perd l'équilibre, marche sur le flexible d'alimentation de gas-oil du moteur et l'arrache. L'arbre remis en place, nous démontons le flexible cassé, et Paul part chez DI BASE pour en faire refaire un. Pendant ce temps, je nettoie la cale comme si c'était la mienne. Paul revient avec le flexible neuf, et là, problème. La règlementation ayant changé, on ne peut plus monter de banjos articulés. N'ayant pas pris la précaution de noter l'orientation des banjos à la sortie du décanteur et à l'arrivée à la pompe HP, le mecano a serti les deux banjos dans le même axe. Et bien sûr, il y a un angle de 20°, impossible de le monter. Bon. On scie le flexible, on insère un bout de tuyau cuivre fixé avec deux serflex pour bloquer l'angle et on y retourne. M. MURPHY est bien réveillé, cette fois...
Une heure après, le flexible est en place, et bien sûr, le moteur bâbord refuse de démarrer. Normal, avec tout le gas-oil que j'ai nettoyé, il est désamorcé. On purge. Paul à la purge, - normal, c'est son bateau - moi à la clef de contact. Je donne de petits coups de démarreur de trois à quatre secondes, et je laisse reposer dix secondes avant de recommencer. Faut dire que sur ces moteurs, le corps du démarreur a le diamètre de ma cuisse, et que ça doit pomper féroce. Au bout de quelques minutes, le gas-oil ne montrant pas le bout de son nez, mon copain dont la patience n'est pas la vertu cardinale me vire du siège du pilote, m'envoie à fond de cale et bloque la clé dans le coin tant et si bien que le démarreur émet un panache de fumée nauséabonde avant de se gripper dans un dernier hoquet, alors que le gas-oil commence à sortir de la purge.
Pour avoir un nouveau démarreur, deux mois de délai pendant lesquels les bonites ont bien dû rigoler, et 6500 FF de l'époque, ce qui faisait relativement mal.
Tu vois, Now, si tu n'avais pas lancé ce fil, cette péripétie serait sans doute restée stockée au fond de ma ROM perso, savoir si elle en serait ressortie un jour. Il y a peut-être une piste à suivre, Murphy serait-il une alternetive à Alzheimer?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (158)

mars 2021