Location pogo 8.5 / golfe de gascogne / spi déchiré

Bonjour à tous,

Je me permet de poster un petit message sur ce ponton (qui m'a toujours rendu bien des services et donner des renseignements très utiles) car j'ai un petit soucis avec mon loueur, voila les faits :

Début juillet, nous louons un pogo 8.5 à quatre pour faire l'aller retour lorient - la corogne dans la semaine, cet première (pour moi) navigation hauturière fut un véritable délice, et nous avons pu, dans un flux régulier de nord est accomplir notre programme dans la semaine avec une nuit d'escale en Espagne.

Le hic, c'est que notre spi symétrique à éclaté en lambeaux dans 15 noeuds de vent/mer croisé mais pas du tout démontée au bout d'une trentaine d'heure, nous obligeant à modifier notre point d'atterrissage en Espagne pour pouvoir nous reposer avant de repartir (nous sommes arrivé a Gijon très chouette escale si il en est !)

A notre retour, le loueur nous explique qu'il faut qu'il fasse expertiser la voile par son voilier pour déterminer la responsabilité (mauvaise manoeuvre ou voile fatiguée), quelques mois passent, et nous venons de recevoir un courrier nous ordonnant de payer 600 euros soit, selon lui, le montant de la réparation (s'achant que la voile est vraiment éclatée de haut en bas et le long en large) ...

Nous sommes septiques ... Un pogo 8.50 dans 15 noeud de vent et mer peu agitée ne tiendrait pas le spi .. ? c'est pourtant les qualités marines et la faculté de ce genre de bateau à tenir le spi qui nous a fait opter pour ce canot ...

Alors, voila, qu'en pensez vous ?

Naïvement, je m'apprête à demander que l'on envoi la voile a mon voilier pour faire une contre expertise et voir ce qu'il en est .. ..

Merci d'avance pour vos réponses !

Cordialité maritime,

Julien.

L'équipage
10 sept. 2013
10 sept. 2013

le faites que ton spi éclate n'a rien a voir avec les qualité marine du pogo et qu'il puisse porter le spi ou non au delà de 15 knt.

Juste les 15 knt c'est réel ou apparent ?
Vous étier a quel angle du vent réel ?

Le coup classique on envoi spi léger le vent réel monte hors du range de la voile mais bon on est plein Q alors pas de souci le vent apparent reste faible, on est stoppé par un vague ou on fait une connerie le vent apparent monte en flèche le spi regonfle et boom.
Bien sur ce n'est que pure conjecture, mais met toi a la place du loueur tu comprendras ;)

Maintenant avoir un avis sans voir la voile ça ne va pas être évident.

10 sept. 201310 sept. 2013

Bonjour,

Si vraiment les conditions sont telles que décrites... il y a un problème sur le spi dès le départ
Maintenant si tu n'as rien mentionné sur "l'état des lieux" lors de la réception du bien loué... c'est ta parole contre celle du loueur...
Question ?
le loueur a-t-il conservé la caution ?
A-t-il un quelconque moyen d'encaisser les sous directement (chèque, autre) ?
Ce courrier, reçu en RAR, ou simple ?
Perso, si c'est un courrier simple, et que je n'ai pas de lien avec la société (caution en suspend ou autre), je fais le gros dos et j'attends de voir venir...
600 €... c'est pas le prix d'une procédure à engager par le demandeur (commandement à payer d'huissier ; frais de justice ; d'expertises et contre-expertise)
N'oublies pas que la preuve incombe au demandeur
Donc selon, il est urgent d'attendre...!
frederic

10 sept. 201310 sept. 2013

Bizarre...;
A 15 noeuds: à priori, il n'y a aucun pb pour tenir le spi sym. sur un pogo 850, très stable au portant.
A titre d'exemple: j'ai fait en convoyage à 2, avec un skipper pro., depuis La trinité s/mer, une descente vers le cap finisterre puis le long du Portugal jusqu'à sa pointe sud, tout au portant, en pogo 850 (bateau et voiles de l'année 2007) début mars 2012, en utilisant notamment un spi symétrique de 68m² (en alternance avec un gennaker de 50m² et le génois), avec 20 à 25 noeuds de vent, le plus souvent sous pilote auto;
et aucun souci, hormis une drisse trop usée (du à un 1/2 tour ds l'étai à priori).
de mémoire on a du mettre ds les 5 jours avant une nuit d'escale au sud du Portugal.
au delà de 25 noeuds, c'est plus difficile, et il faut barrer, mais faisable à priori, surtout avec 68m². Avec un spi sym de 75/80m², je pense que jusqu'à 20 nds ça doit le faire.
je pencherais plus sur un spi bien fatigué (moins il est usé, plus il "craque" en manipulation parait-il)

10 sept. 2013

Pas d'avis sans photo de la voile

Mais même par 15 knts c'est pas dure de faire une amorce sur une pièce de gréement mal protégée.
ou une soutif sur l'étai
ou ..
sans forcément s'en apercevoir d'ailleurs.

Imagine que ça soit ton bateau - tu ferais quoi ?

Perso je trouve qu'une attitude responsable est :
si j'estime spi est fumé je le met pas de peur de le péter
si j'estime que le spi ok est que je le pête j'assume.

Bon courage

Ps : l'attitude qui consiste a faire l'autruche - super conseil en agissant ainsi cela deviendra de plus en plus dur de louer autre chose que des merdes juste fait pour le marché de la loc - sans spi etc ...

10 sept. 2013

Merci a tous, je consulte l'équipage pour faire un point en fonction de tout cela (notemment sur l'allure/vent exact au moment de la casse, et vous donne la suite de l'histoire !!

Petite question ... un spi completement en lambeau ca se répare ?

Je suis relativement novice, donc difficile pour moi au départ de savoir jusqu'ou tenir le spi en fonction de son état ... ...

Et la contre expertise .. histoire d'avoir un avis sur l'état du spi / de la toile / fatiguée ou pas ?

10 sept. 2013

(effectivement nous avions constater un tout petit accro en plein milieu de la voile, mais nous etions en plein mer, plus de communication possible, nous n'aurions sans doute pas du l'envoyer ...

C'est en forgeant ... ... ...

On ne m'y reprendra pas !
(mais quand même, je loue un pogo pour envoyer du bois et le spi pète dans 15 noeuds réel .. c'est un peu dur :(

10 sept. 2013

Il faut voir la taille de l'accro mais si tu as du scotch a spi il faut 15/20 min pour réparer en mer... c'est con :/

10 sept. 2013

Si il est vraiment en lambeau ce n'est pas impossible que le voilier considère la voile perdu et que le loueur te facture en fonction de la vétusté.

Après il faut voir la voile, j'ai vu des spi bien éclaté mais qui ont été réparé.

10 sept. 2013

OK !

Le loueur dit dans son courier que c'est le cout de la réparation, le courier à été envoyer en courier normal.

10 sept. 2013

Y'a pas d'assurance ???si maintenant on peut plus spier dans 15 kts sans péter un spi, benh nous v'la bien....
Je pense pas qu'un loueur, mette un spi léger pour de la croisière...
Soit le spi avait des accrocs soit il était très fatigué, soit une fausse manoeuvre, mais quand même, j'ai déjà eu plusieurs départs au lof avec plus de 25kts voir 2 à plus de 30kts et mon spi est encore entier ....

10 sept. 2013

Je vous suggère de répondre au loueur en substance la chose suivante:
- que quand on loue un bateau tel le Pogo 850, ce n'est pas pour faire de la balade pépère mais de la voile sportive.
- qu'en tant que locataire, on est donc en droit de s'attendre à disposer d'un jeu de voile en bon état.
- que ce n'était pas le cas de ce spi qui a éclaté par à peine 15 nds de vent.
- que l'absence du spi pendant la durée restante de la location représente un dommage.
- que vous exigez donc un remboursement de la location de 600 €.

10 sept. 2013

Voila qui va un peu plus dans mon sens, c'est mon ressentit, et effectivement je me disait qu'une rafale dans le spi aurait plutôt du coucher le bateau que d'éclater la voile ...

Merci encore pour vos avis qui éclaire ma lanterne de marin du dimanche !

10 sept. 2013

J'ai du mal a y croire au spi pourri.

pour avoir fait un peu de crash test avec des vieux spis - je n'en ai jamais éclaté en "lambeaux" - a chaque fois ça pête au droit d'un renfort et je dirais dans 90 % des cas autour du renfort de têtière - ensuite ça se déchire en suivant les pointillés en suivant les 2 lisières.
ça se répare très bien.
Mais bon de nouveau avec une photo du spi on pourrait être constructive - là d'hypothèse en supputation on ne fait rien de constructif.

10 sept. 201310 sept. 2013

ben au portant, ça peut ne pas coucher le bateau, ça va péter direct.
et si c'est pas au portant, ça fait plus de 15kts apparents.

cruel dilemne
:heu:

10 sept. 2013

Comme tu dis :/

10 sept. 2013

partons sur 15kts apparents : au portant ça ferait grand max, 25kts réél, si vous enlever le spi sur des pogo 8.50 au dessus de 25kts, changez de bateau !!!

10 sept. 2013

bha 25 knt réel tu est sur un range lourd ou vraiment au bord du range médium.
Donc si c'est un spi médium qui a été utilisé, un peu usé, avec un accro c'est trop pour lui...

Le pogo lui peu prendre plus mais pas la voile.

10 sept. 2013

oups, vent arrière je voulais dire.

10 sept. 2013

Malheureusement aucun rachat de franchisse n'assure les spis car le risque est trop important.
La seule façon de s'en sortir est de prouver que l'avarie est une conséquence d'une usure du matériel et non une faute du locataire. Pas facile! C'est donc parole contre parole. Connais-tu l'age du spi?
S'il y avait un accrocs il aurait fallu le déclarer lors de l'état des lieu, ou pourquoi pas faire une photo de l'usure?

10 sept. 2013

Et une photo, pour discuter un peu plus concret.

10 sept. 2013

Tout à fait possible que l'accroc se soit agrandi au fil des heures et lors d'une sollicitation crac horizontal + vertical.
J'ai tj du scotch à spi à bord dans les teintes qui vont bien !
Je tends le spi sur le fond d'une casserole et j'applique la
pièce découpée avec les bords arrondis. De cette manière, sous tension, pas de plis !
Cela dit, 600€ c'est moins qu'un spi neuf et cela ne correspondrait-il pas à la caution qui est généralement du montant de la franchise ?
30 h : le spi a-t-il été gardé de nuit ?

10 sept. 201310 sept. 2013

Vijk écrit: "...Nous sommes septiques ... "

Hum!!! J'essaie de comprendre. Est-ce que l'éclatement du spi vous a fait tomber dans la cuve des chiottes? Sinon, pas de quoi être "septique".

Ceci dit je suis sceptique quant à la réclamation de votre loueur. Je vous suggère de faire ce que propose Numawan. Cependant j'évalue que votre voyage gâché faute d'un spi en bon état vaut un dédommagement de... 1200 euros.

10 sept. 2013

En fait, faudrait voir ce qu'il reste du spi pour avoir une idée de son état d'avant.
Maintenant, pour 600 euros, et le spi dézingué en hauteur et en largeur, je ne me rends pas compte, vu que dans ces sommes/tailles on commence à trouver des spis d'occaze en bon état , et sans réparation.
C'est surtout ça qui m'interroge.

10 sept. 2013

Mettez vous a la place du loueur. Il confie un spi qu'il considère en bon état,le locataire ne fait de remarque particulière mais lui rend éclaté. Il est probable qu'i? soit lui aussi de bonne foi.

11 sept. 2013

De toute façon, il est très facile de savoir si un spi est en bon état ou pas, je parle au niveau du tissu.
Si le tissu est fatigué, ça veut dire que le spi a déjà bien "reçu", par contre si tissu correct, le locataire peut être plus fautif...
il peut y avoir une solution intelligente qui serait moitié / moitié à savoir 300€ le loueur et 300€ le locataire...

11 sept. 2013

Cambuse +1

11 sept. 2013

Merci encore à tous de m'éclairer sur cette mésaventure, désormais, je serais très attentif à l'état du spi lors de ce genre de location, effectivement, il est certain que nous aurions du regarder attentivement la voile avant le départ et signaler l'accro au loueur, pour répondre aux message précédent, nous étions avec 20 noeud réels Max, au portant, la voile c'est déchirer à partir du centre (j'imagine de l'accro) de long en large et sur les couture extérieur (il et en
Lambeaux), nous avions porté le spi depuis le départ un jour et une nuit, principalement sous pilote.

Nous avons laissé 1800 euros de caution, le loueur à encore le chèque, nous avons demandé au loueur de nous communiquer le rapport en bon et du forme de leur voilier sur l'état de la voile ...

Suite au prochain épisode.

Pour répondre aux messages plus hauts, "si c'était mon bateau", effectivement, je ferais un suivit/entretient régulier de mes voiles, et c'est justement parceque je n'est n'y le temps ni les moyens de cela que je loue des bateaux adaptés à mes différents programmes (muscadet/feeling 29di pour les balades dans le Morbihan et pogo pour traversé le Gascogne :D ). Si nous avions eu le temps de faire une sortie à blanc pour tout checker nous l'aurions fait (je le ferais désormais) mais l'aller/retour Lorient/la corogne en une semaine - c'est un poil juste ;)

Au plaisir de vous lire !

Julien

11 sept. 201311 sept. 2013

C'était toujours le problème avec la location, on est pressé de partir et on a prend pas toujours le temps de tout contrôler.
Tu peux toujours te consoler en te disant que même en controlant ton spi dans ta cabine avant de partir, tu n'aurais sans doute pas vu l'accroc. Sans le déplier complétement, c'est impossible de contrôler chaque cm2.
Moi, ce qui me stresse c'est la coque sous la ligne de flottaison. Evidement je ne plonge pas pour vérifier lors de l'état des lieux et rien ne me garanti que le loueur n'essayera pas de m'imputer une balaffre/tallonnage que je n'aurai pas fait. Je me rassure en me disant que s'il fait cela, il perdra un client.

L'année dernière, en déroulant le génois la drisse lache et la voile tombe à l'eau. Après inspection de la tête du mât, je me rends compte que c'est l'enrouleur qui, completement foutu, avait sectionné la drisse. Avant de partir je n'étais monté au haut du mat pour faire de contrôle. J'ai donc fini ma location sans enrouleur. En rendant le beatu, j'ai donc pris des photos montrant les pieces complétement usées. Je n'ai pas eu de problème avec le loueur qui m'a rendu mon chèque de caution sans soucis.

Dans ton cas, je demanderai la facture d'achat du spi. S'il a plus de 3 ans, tu dois pouvoir le convaincre que l'avarie est une conséquence d'une usure naturelle et pas d'une faute de ta part.

11 sept. 201311 sept. 2013

Pratiquant le match race depuis quelques années, il m´arrive souvent d´éclater des spis en entrainement/match. Le plus souvent 15/20kts apparent, spi se déchirant depuis son centre. Nous vérifions nos spis avant chaque entrainement, généralement pas d´accrocs ou de traces d´usure visibles. Nous avons une utilisation intensive de nos spis (sorties quasi quotidienne) et la durée de vie moyenne est d´une saison. Petite précision, il s´agit de spis sym légers. Nous sommes conscients que nous les poussons au max...

Comme suggérait un posteur, tu peut peut être commencer par demander l´âge du spi (facture d´achat). Je suppose que les loueurs de pogo ne sont pas débutants et le spi est sorti dés que possible...

Néanmoins, ton erreur/responsabilité est peut être de ne pas avoir utilisé la voile du temps. A 15 kts apparent (je suppose vu l´état de la mer que ce n´était pas 15 réels), je range le spi léger et change par le lourd. Pas sur qu´il y ait un lourd sur un bateau de loc mais c´est un autre problème..

Edit: Je viens de relire ton message "20kts réels portant". Ok pas besoin d´un lourd dans ces conditions...Probablement un spi usé dans ton cas.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le grain est passé

Après la pluie...

  • 4.5 (193)

Le grain est passé

mars 2021