L'Italie est une poubelle

Titre volontairement un peu provocant ...
Mais quand même, que dire ce ces italiens qui partout jettent leurs déchets dans la rue, lancent leurs bouteilles plastiques et leurs canettes à la mer, mettent leurs poubelles non triées dans les poubelles collectives de tri, etc ...
Partout les rues sont jonchées de déchets et seules les quartiers touristiques sont nettoyés dans les villes. Surtout ne pas aller flâner hors des sentiers battus.
Dans la plupart des ports fréquentés en Calabre, en Sicile, en Sardaigne, et sur la côte Ouest, le tri n'est pas respecté.
Et si vous ne fréquentez pas un port tous les jours, c'est vraiment galère : on ne trouve pas ou alors rarement de collecteurs collectifs dans les rues, ou s'il y en a on les trouve facilement à l'odeur car les italiens n'hésitent pas à mettre leurs poubelles organiques dans les bacs à verre ...
Bref, la méditerranée est une poubelle et ce n'est pas près de changer, puisqu'en Italie les sacs plastiques sont encore largement diffusés.
Quand on prend la peine d'en parler avec les Italiens, ils en ont conscience, mais ... pourquoi s'embêter ?
Certains chuchotent le rôle de la mafia derrière tout ça, mafia qui se sert de la gestion des déchets pour influencer les élections.
Et à Palerme, ça vaut le coup de visiter l'expo permanente anti-mafia : ils montrent comment la mafia avait obtenu la gestion des déchets : elle récoltait bien les poubelles mais elle les entassait dans les grands champs où ils faisait de l'élevage de porcs qui n'avaient que ça comme nourriture !
Les employés n'avaient comme rôle que de ramasser les porcs étouffés par les plastiques pour les envoyer aux charcuteries industrielles propriété aussi du même mafieux ...
Quand l'histoire explique le présent et éclaire l'avenir.

L'équipage
23 août 2019
23 août 2019

Pour bien connaître l’Italie je ne suis pas d’accord, il ne faut généraliser, la plupart les villes du nord sont propres en tout cas, plus que Paris ou Marseille. Certains endroits y ressemblent à ... la Suisse toute proche.
En Sardaigne c’est pas plus sale que certains endroits du sud de la France ou de la Corse ou le tri malheureusement n’est beaucoup respecté non plus. C’est bien désolant. Je pense qu’il y a un lien avec le niveau de vie de ces régions pauvres les collectivités locales n’y ont pas assez de moyens et ont des priorités différentes.

23 août 2019

''respecter le tri '' ne rend pas les rues propres mais facilite bien le boulot des sociétés privées qui revendent nos déchets ''soigneusement triés par nos soins".

En France, on a vraiment pas de leçons à faire quand on voit l'état du bord des routes...

à quand un jour d'umuganda en france ?

23 août 2019

Le Rwanda question nettoyage.....Excuse moi c'était trop tentant !

23 août 2019

Hello,
Oui, belle initiative...commençons par nos belles Iles Antillaises, puis continuons par notre région Parisienne, par exemple!
En fait, + y a de monde, + c'est crade, et + tout le monde s'en fout, toutes générations confondues.
Affligeant... :doc:

23 août 2019

J'ai également vu des touristes d'europe du nord, réputés "propres", jeter leurs déchêts n'importe où quand ils sont en vacance dans un pays du sud. Quand certains voient des container à poubelles qui débordent ils se disent que ce n'est pas un sac de plus qui fera la différence.

23 août 2019

c'est vrai, c'est également le cas en Europe de l'Est, surtout dans le petit bout d'Ukraine que j'ai pu visiter cet été.
A croire que le ramassage de nos déchets ne serait pas qu'un problème Franco-Français?
A Taiwan, par contre, aucun container dans les rues des grandes villes(et elles sont vraiment grandes...)et malgré cela, c'est nickel.
Il faut dire que la bas, ce sont les gens qui amènent leurs déchets au camion ...une solution inenvisageable dans nos pays occidentaux? :acheval:

23 août 2019

Oui mais dans la cuisine asiatique avec un poulet on fait manger 20 personnes forcément il y a moins de déchets :-D

23 août 201923 août 2019

C'est parfaitement connu que la mafia italienne gère les déchets en Italie du Sud. Une simple recherche Google :
www.google.com[...]/search
Et on trouve par exemple :
www.courrierinternational.com[...]cancers
oppec.fr[...]RMZQYXQ

J'achète des produits bio mais j'évite ceux d'Italie (mozza...) tout autant, non, en fait plus, que ceux d'Espagne.
Par contre, je me suis rendue dans un quartier de Marseille dernièrement que je n'avais plus vu depuis longtemps mais que je connaissais bien puisque j'y étais née et y avait fait toute ma scolarité, à juste quelques pas du nouveau quartier d'affaire en construction, ben, ça fait peur ! J'ai même eu l'idée que j'aurais dû filmer.
Point de vue poubelles inutile de jeter la pierre à l'Italie.
En voilà une question d'écologie intéressante ! Qu'en dit Greta ?

23 août 2019

Hello,

En Italie, Sardaigne, Elbe, j'ai toujours trouvé des poubelles pour y déposer nos ordures, il faut parfois juste marcher un peu mais il y a ce qu'il faut, pas plus mais pas moins que chez nous. Après, je n'ai pas été voir comment elles étaient traitée c'est vrai.

C'est vrai que des fois, ça déborde un peu, comme chez nous, car l'été, il y a beaucoup plus de monde.

Je n'ai pas trouvé l'Italie plus sale ou plus propre que chez nous, j'ai trouvé comparable. Je ne connais pas le Sud de l'Italie, ni la Sicile.

De toutes façons, de façon générale, il y a partout un vrai problème avec les déchets que l'on produit tous. Même en faisant attention, c'est difficile de vraiment réduire significativement. De mon coté j'ai commencé par réduire significativement les plastiques (entre autre) car je trouve que c'est le plus urgent, mais il y a encore pas mal de progrès à faire. Des exemples montrent que c'est possible, mais ça demande un effort car on est pas vraiment aidé, les produits qu'on nous propose sont en général sur-emballés ... Vaste sujet qui dépasse de loin l'objet de H&O.

23 août 2019

Même en faisant attention, c'est difficile de vraiment réduire significativement.

Ça dépend d'où on part ;-)
Étant dans une démarche zéro déchet depuis pas mal de temps, je trouve qu'en France la situation s'améliore pour les particuliers quand même : Aujourd'hui c'est facile de trouver de la nourriture non emballée (marché, Biocoop, etc.), les petits commerçants acceptent presque tous les tupperware et sac en tissu, les verres consignés ou réutilisable sont devenus la normes dans les festivals/fêtes, les composts collectifs se développent dans les villes…
Dans les commerces récalcitrant il est tout à fait possible de leur laisser les emballages en partant, pour ne pas remplir sa propre poubelle.

Au final, en France on peut réduire sa poubelle ménagère à un petit sac tous les 2/3 mois pour une famille de 3/4 personnes relativement facilement, c'est simplement une question de changement d'habitude.

23 août 2019

Dans ma jeunesse, dès la frontière passée de France vers l'Allemagne ou la Suisse, on constatait immédiatement que la France était crado. Et quand on revenait d'Espagne en France, par exemple, on avait l'impression inverse.
Le laxisme humain est éternel et être propre demande certes des moyens mais surtout de l'éducation et de la volonté.

Chez les males, le recadrage souvent nécessaire se faisait à l'armée. Il est navrant de constater qu'un certains nombres de gens ont besoin d'avoir en permanence un gendarme derrière eux.
Les plastiques sont une formidable révolution humaine.
Le lamentable comportement humain est l'unique responsable du fait qu'on en retrouve en mer.
Sous Pompidou on a coupé tous les magnifiques arbres qui bordaient toutes nos très belles routes, en rendant responsable les arbres du fait que de nombreux idiots au volant les percutaient à grande vitesse alors que les arbres n'y étaient pour rien.

23 août 2019

"Sous Pompidou on a coupé tous les magnifiques arbres qui bordaient toutes nos très belles routes, en rendant responsable les arbres du fait que de nombreux idiots au volant les percutaient à grande vitesse alors que les arbres n'y étaient pour rien. "
installer un obstacle mortel tous les 3m n'a rien de génial, et un simple 40kmh => 0 dans un platane suffira pour te tuer.

Malheureusement il n'y a pas que les idiots à grande vitesse, il y a les aveuglements, le frelon dans la bagnole, le pneu qui explose, le dépassement loupé, l'attelage qui déconne, l'assoupissement, le sanglier a éviter, le chargement foiré du gars devant qui se casse la tronche, la malaise cardiaque et j'en passe. et à chaque fois, le platane t'attends.

Ce platane qui posait d'autres problèmes, comme les chutes de branches.

Donc à minima c'était soit une glissière devant tous les platanes ou on pouvait le faire (je suis plutôt pour cette solution) soit découpage.
on a majoritairement choisi le découpage.

24 août 2019

Y a encore des lieux qui résistent... comme dans l'Aude, les entrées de village des Corbières ont quasi tous conservé leurs magnifiques platanes (il faut s'éloigner du littoral).

23 août 2019

Pompidou était un fana de voitures rapides (cf sa SM Maserati). La mort médiatisée d'Albert Camus dans sa Facel Vega (pseudo voiture de sport conçue surtout pour épater)) roulant à 180km/h pilotée alors par M. Gallimard, et celles d'autres célébrités dans des conditions voisines a aidé à précipiter la coupe sauvage de tous les arbres.
Les glissières sont finalement venues après.
A l'époque les écolos étaient quasi inexistants.
Les routes nationales d'alors ne permettaient pas d'aller sans trop de risque à des vitesses élevées et beaucoup de voitures ne le permettaient pas vraiment.
Une absurdité à la française extrêmement mortifère a été aussi la route nationale à 3 voies sans séparation par ligne blanche alternée, pour faire l'économie d'une quatre voies séparées, le programme autoroutier, qui a sauvé d'innombrables vies, étant encore embryonnaire, et fortement ensuite combattu par les écolos.

23 août 2019

Les écolos existaient bien à cette époque mais ils n'étaient pas de gauche et pour tout dire plutôt réactionnaires.....

23 août 201923 août 2019

Cet avis sur les Facel Vega est très personnel.
Ce sont d’extraordinaires voitures construites par Pierre Daninos, le frère de Jean l’écrivain.
J’ai roulé avec ces autos, notamment la HK 500.
Un bonheur !
Bon, ce ne sont pas des bateaux, donc hors sujet.
Mais ne pas démolir ou mépriser sans savoir.
Merci !

24 août 2019

Oui, j’ai inversé Pierre et Jean.
Le major Thomson me pardonnera, j’espère!
Quant au tableau de bord, c’est une œuvre d’art. Ne pas oublier que Favélas était à l’origine spécialisé dans l’inox. Le tableau de bord était peint sur une feuille d’inox. Du grand art !

23 août 201923 août 2019

C'était pas Pierre l'écrivain ?

[edit] si, c'est bien Pierre l'écrivain !

24 août 2019

Le tableau de bord peint en faux bois c'est pas classieux... ;-)

24 août 2019

Fallait laisser l'inox et picétou.... :langue2:

24 août 2019

Jean-René Huguenin aussi s'était tué en 62....Mais qui se souvient de JR ?

23 août 2019

@ Café Noir,

Ouf, c'est chez les américains où, si tu n'as pas un flingue dans ta poche...?

A quand un sondage chez eux là dessus ?

23 août 2019

Ranger, nettoyer, recycler demande d'abord la volonté de le faire. La flemme et le laisser aller font partie de la nature humaine. Une remarquable chanson célèbre ("Aujourd'hui peut-être …") du père Sardou reprise par son fils décrit très bien cela, et Juliette a aussi fait une chanson avec son qualificatif savant. Ces tendances sont facilement auto entretenues par des raisons souvent plus vaseuses les unes que les autres. Les conséquences peuvent en être hélas dramatiques pour un individu, un groupe ou une société toute entière.

23 août 201923 août 2019

Côté "flemme", certains employés (... voir les Chevaliers du Fiel ...) ont bonne réputation.

Et, sans vouloir piquer leur boulot, d'autres, moins feignants et de plus bénévoles, leur viennent régulièrement en aide, de quoi se réjouir pour les premiers(*).

www.villeintelligente-mag.fr[...]36.html

Mais Le Celte, commençons à bien balayer devant sa porte, certains coins de France ne sont pas reluisants côté propreté, tape "décharge sauvage" dans youtube (ou ailleurs)...

(*) chez moi, dès qu'il y a un peu d'herbe, les "balayeurs" disent que c'est aux "Espaces Verts", et les gars des espaces verts disent qu'ils sont "jardiniers", pas "balayeurs"...

23 août 2019

Les routes, les bas côtés, les trottoirs sont maintenant envahis par de mauvaises herbes prolifiques, puisqu'il est maintenant interdit de désherber de façon efficace et que les communes ne peuvent pas payer la main d'œuvre, à supposer qu'elle existe, pour désherber à l'ancienne. Cela est à terme une formidable aubaine pour les grosses sociétés de TP puisqu'il faudra nécessairement refaire les revêtements détruits inexorablement par la nature. La facture risque d'être salée.

23 août 2019

La facture laissée par les désherbants chimiques est bien plus élevée ...

Certains agriculteurs l'ont heureusement compris et sont revenus au désherbage sans chimie, les collectivités feront de même, c'est très bien ainsi.

24 août 2019
23 août 2019

Avec des revêtements de moins bonne qualité, les voitures rouleront moins vite, et auront donc moins d'accidents et consommeront moins....

23 août 201923 août 2019

Perso je me réjouis de ces interdictions. Et ces "mauvaises herbes" ne sont après tout que de l'herbe. La réaction d'outremer me fait penser à ceux qui trouvent que ça fait sale !...Effectivement un bel enrobé dénué de toute trace de végétation ferait plus propre aux dires de certains...
Il n'est pas non plus interdit de penser aux animaux (chats et chiens) qui respirent ces saloperies.

23 août 2019

L'écologie doit elle justifier la crasse et l'insécurité progressive des voies de circulations ? Et êtes vous aussi d'accord pour ne plus entretenir les voies ferrées, TGV compris, ni les pistes d'atterrissage des avions de lignes, etc...

24 août 2019

Parce que quelques touffes d'herbes folles, c'est de la crasse ?

24 août 2019

Est-ce que j'ai écrit "ne rien faire" ? Il y a peut être un moyen terme entre une coûteuse et polluante chasse à tout ce qui pourrait déparer les infrastructures et l'acceptation d'un peu de "laisser-aller" qui n'emmerde personne...

24 août 2019

Mais il est vrai que les générations suivantes toutes nanties d'un beau Diplôme du Bac, la tête bien pleine de choses complètement déconnectées du réel, ne jugent plus digne ou utile de regarder simplement où elles mettent les pieds, trop occupées maintenant à jouer bêtement avec leur smartphone.

D'un autre côté votre génération a tellement pourri la nature qu'il va bien falloir arrêter les conneries si on veux arriver jusqu'à la retraite.

Pour info les fleurs des bords de route peuvent représenter un apport de nectar/poller tout à fait intéressant pour les abeilles dans pas mal de régions, puisqu'il n'y a plus rien d'autre à manger.

24 août 201924 août 2019

@Outremer : N'importe quoi. Je pratique quotidiennement les petites routes qui ne mènent nulle part, j'y croise cars scolaires, tracteurs, camions de livraison, engins forestiers, etc., et on se croise sans pb en mettant juste une roue sur le bord de l'asphalte, bien loin du fossé de drainage. Il suffit de rouler à une vitesse raisonnable pour avoir le temps de placer son véhicule au bon endroit. Je ne suis pas certains que les vrais déconnectés soient ceux que tu désignes.
Quand aux herbes sèches qui s'enflamment, sache qu'une couverture végétale épaisse préserve l'humidité du sol, ce qui évite son dessèchement. Sauf évidemment en période de sécheresse grave comme ce qu'on vit actuellement grâce à quelques décennies de je m'enfoutisme environnemental.

24 août 2019

:heu: "dans ma jeunesse"... plus de 15 000 morts sur les routes en France.

Un peu plus de 3 000 l'année dernière, soit presque 5 fois moins pour une population qui a augmenté de 20 %.

Est-ce le macadam qui est de meilleure qualité ? Ou le fait d'avoir le bac qui a améliorer l'instruction des nouvelles générations ?

25 août 2019

On va finir par mourir d'ennui si ça continue.....A moins que la conduite soporifique et la fumette légalisée ?

24 août 2019

Surtout ne rien faire pour respecter la nature, c'est très bien.
Donc surtout plus d'antifouling ni en général de nettoyage de coque
(En un an d'arrêt la coque de mon DI servait pour l'élevage des bébés moules et le puit de nurserie à civelles).

24 août 2019

A propos des bords de route, de voie ferrée, etc.. dans ma jeunesse,
époque où les trains arrivaient à l'heure et où chaque cheminot croyait en l'impérieuse nécessité d'entretenir voies et matériels, tout le monde admettait que les touffes d'herbes séchaient en été et prenaient facilement feu, avec propagation rapide éventuelle, pour une petite étincelle, produite facilement sur une voie ferrée ou par un mégot mal éteint tombé de la voiture d'un mal éduqué, sur route. On savait aussi que sur les petites routes où on ne peut se croiser sans monter sur le bas côté, on avait besoin de bien repérer le fossé de drainage pour ne pas verser, et encore plus de nuit. On savait aussi que le drainage d'eau de pluie de la route devait être facilité, que le macadam coutait cher et qu'il fallait absolument garder l'étanchéité du revêtement, etc.
Mais il est vrai que les générations suivantes toutes nanties d'un beau Diplôme du Bac, la tête bien pleine de choses complètement déconnectées du réel, ne jugent plus digne ou utile de regarder simplement où elles mettent les pieds, trop occupées maintenant à jouer bêtement avec leur smartphone.

24 août 2019

La baisse et très heureuse de mortalité signalée est directement dû à:
une très nette amélioration globale de la tenue de route des voitures
produites puis une forte amélioration de la protection passive des véhicules (en contre partie nette augmentation du poids des véhicules).
Une très nette amélioration de qualité du réseau principal dont le développement remarquable des autoroutes d'une très grande sécurité par rapport aux routes nationales traditionnelles, la multiplication des rond points.
Au niveau Code de la route la mise en application capitale de la ligne blanche impérative et du Stop tout aussi obligatoire.
(A mon époque le Code n'était pas une rigolade et il fallait pratiquement le savoir par cœur pour avoir quelques chances de l'avoir).
Et enfin et presque surtout l'énorme efficacité de la limitation de vitesse associée aux très nombreux contrôles radar (avant ces limitations dans ma jeunesse j'avais pu par exemple ( à ne surtout pas suivre) faire de nuit Venise Paris à 140km/h de moyenne avec un Espace, et rencontrer seulement 4 feux rouges, mais ceux disposant de voitures de sport pouvaient alors faire beaucoup mieux.

25 août 2019

En sortie de l'A10 à Bordeaux on a procédé il y a une dizaine d' années sur des conducteurs pris au hasard, à une étude scientifique biologique très poussée. La moitié des conducteurs étaient sous l'emprise d'un ou de produits pouvant modifier le comportement (alcool, psychotropes, drogues, etc...).
Naturellement cette étude n'a reçu aucune publicité dans la presse.
Il est connu depuis longtemps que le H et l'alcool se potentialisent avec nette baisse de la vigilance (alors que la nicotine et l'alcool sont antagonistes). Et cela ne s'arrange pas…. .

23 août 2019

Pour avoir souvent navigué en Sardaigne, elle est bien plus propre que ma bonne ville de Marseille.

24 août 2019

Pour avoir traîné mes guêtres au Japon c’est infiniment plus propre que tout ce qu’on peut imaginer. Il n’y a aucune poubelle publique car il ne viendrait pas à l’idée d’un japonais de jeter quoique ce soit par terre. On peut manger par terre dans la gare centrale de Tokyo c’est nickel. Idem dans le métro. Il y a des toilettes dans chaque station c’est aussi propre qu’un sas de décontamination. Une autre culture.

24 août 2019

Les japonais sont des maniaques de la propreté, oui c'est vrai, bien que ...?

www.lexpress.fr[...]75.html

24 août 2019

Moi, j'ai souvenir d'un port où lorsqu'on débarquait, on remarquait immédiatement les nombreux bacs à plantes le long des quais .... replis de poubelles déposées là par les "marins" de passage.
mais lorsqu'on cherchait les conteneurs pour y déposer les siennes, on commençait à en comprendre la raison : le lieu se trouvait aisément à l'odeur, et plus on l'approchait plus il fallait faire attention où on posait les pieds, tout en se bouchant les narines... une horreur.
ça, c'était Propriano, en Corse, dans les années 90 : le port le plus sale que j'ai jamais visité. Il a bien changé, parait-il, mais j'ai trouvé nettement plus agréable ailleurs.

En Sardaigne comme en Sicile (Eoliennes), j'ai vu exactement l'inverse dans les ports et marinas : les poubelles triées, avec même parfois une personne chargée de vérifier que le tri était correct et qui n'hésitait pas à te faire vider les sacs un par un... parfois un horaire à respecter.

24 août 2019

Je suis passé quelques fouis à Propriano (mais dans les années 2000, pas 90) et c'était à chaque fois très propre ...

24 août 2019

il y a qq années (2013) j ai descendu la cote italienne et à notre surprise c était très propre et avec tri selectif.
à Procida, ile en face de Naples, on débarque un sac poubelle et on se renseigne , et bien on est reparti avec nos poubelles ça n était pas le jour , ce jour là c était les cartons.
en revanche au dessous de Naples cela s est dégradé subitement , Cetraro une vrai poubelle ,et Reggio une catastrophe.
cela fait un peu comme chez nous , plus on descend dans le sud plus cela se dégrade..... désolé les gars du sud

Pas toujours vrai certaines villes du sud sont tres propres et d'autres du Nord tres sales ,j'ai trouvé rome plus propre que paris

24 août 2019

Paris a désormais ne réputation terrible à l'étranger...sale, dangereuse, et qui pue la pisse!
ça n'empêche que ça reste (encore) une destination prisée, au moins au niveau des" tour-opérators"...
:scie:

24 août 2019

Paris quand j'étais étudiant était infiniment plus crade qu'aujourd'hui !

24 août 2019

et pourtant moins que l'an passé ça c'est dégradé.

25 août 2019

Vivre à Paris serait devenu la peine capitale et à Rome la roche Tarpéienne est si près du Capitole que j'aurais bien trop peur d'y perdre la tête. Je reste donc en ma province où ça sent bien un peu le fumier et où les routes sont parfois souillées par les déjections bovines, mais où on n'y sent point trop les gaz d'échappement et les remugles divers et variés.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

dans le port de Pollenca aux Baléares

Après la pluie...

  • 4.5 (164)

dans le port de Pollenca aux Baléares

mars 2021