Liste d'attente Port Camargue

Bonjour à tous
Une première, notre maire accepte de parler des listes d'attente (3) dans notre port. Nous sommes chauvins, le plus important de notre vieille Europe. Ne prenez pas ombrage mais ce qui se décidera devrais faire jurisprudence d'ici 2020
On s'achemine comme la loi l'exige de ne faire qu'une liste.
On demande la transparence donc la publication sur site de cette liste d'attente. Certains pros sont omniprésents et agressifs . Ils nuisent à la profession. Faites moi part de vos expériences et votre vécu . Vous ne pouvez que m'aider à faire avancer ce sujet délicat .
A port Camargue, aidez nous à faire respecter la Jurisprudence.
On a été dans les premiers à dénoncer la taxe de mouillage.
Je rendrai compte des débats.

L'équipage
02 fév. 2016
03 fév. 2016

Je vois que ce sujet n'attire pas trop de commentaires. Sujet SENSIBLE!!!!!
Pour ma part, inscrit depuis quelques années en moins de 8 mètres, on me donne toujours mon rang en me précisant ''vous savez il y a 3 listes, votre rang ne veut pas dire le nombre de places qui seront attribuées avant votre tour''.

03 fév. 2016

Tu as raison, sujet très sensible mais il semble que hormis certains pros qui en ont fait leur fond de commerce très lucratif, tous les acteurs concernés sont OK pour lever ce voile et faire que l'on aille à une transparence totale. Cela ne voudra pas dire que les pros ne seront pas avantagés mais au moins tout le monde saura

03 fév. 2016

c'est quoi ces 3 listes ?

03 fév. 2016

Professionnels
Résidants commune
Extérieurs (Moi)

03 fév. 2016

A priori ces 3 listes sont: les pro de la plaisance (prioritaires), les habitants du Grau et sa région et enfin les "autres", c.a.d. les plaisanciers lambda du reste du monde...
A noter que Legisfrance, par ailleurs très actif sur le forum, ne se prononce pas quant à la légitimité de ce genre de listes.
Thierry

03 fév. 2016

ok,
dans la plupart des ports je pense, il y a un quota de place réservé aux pros/associations, mais chez nous ici en 56, pas de places spéciales pour les locaux.
la liste d'attente est consultable à la capitainerie, et pour le moment encore gratuite ...

03 fév. 2016

Bravo de vous engager sur la transparence des listes d'attente. Personnellement je soutiens toutes les initiatives qui vont dans le sens d'une plus grande transparence et d'une égalisation des conditions d'accès aux places de port. Ceci dit il y a une forte décrue de la demande et je crois que la nouvelle attitude des ports sur ce sujet à pour origine la baisse des inscriptions sur ces listes. Voir les deux autres fils sur le sujet en ce moment.

03 fév. 2016

Je suis inscrit sur une liste d'attente depuis des années et j'ai toujours vu cette liste affichée à la capitainerie dès la fin du mois de janvier , ce qui limite certains arrangements .
Sur cette liste ne figurent pas les pro mais elle est unique que l'on soit un local ou pas , par contre il ne faut pas oublier de refaire la demande chaque année en temps et en heure sinon c'est retour en bas de liste .
Cependant depuis 2/3 ans la mairie a en gestion 2 autres ports et la liste actuelle est valable pour les 3 ports ce qui implique que l'on n'aura peut-être pas une place dans le port désiré mais du coup ceux qui étaient inscrit sur chacune des 3 listes ne le sont plus que sur une .
Nouveauté cette année on a reçu une feuille nous demandant des renseignements plus précis pour le bateau notamment la longueur du bout de l’hélice moteur relevé au bout du davier et des bruits circulent comme quoi il faudra payer pour s'inscrire dans un proche avenir .

03 fév. 2016

À Hyères, c'est 30 euros par an + le coût du recommandé.

Ils appellent ça des frais de gestion. Autant dire qu'ils se gavent et c'est au moins plusieurs dizaines de milliers d'euros qui rentrent dans les caisses.
C'est un business particulièrement rentable sans pour autant avoir gagné en transparence ...

03 fév. 2016

A Bandol, les listes sont publiées sur le site internet du port depuis l'année dernière.

Jacques

03 fév. 2016

Sur le coût de l'inscription ces communes font elles payer les demandes de place en crèche ou au club de natation (là aussi il y a pénurie)?!

Bravo aux communes qui améliore la transparence des attributions .

03 fév. 2016

A Argelès, il y a aussi ces 3 listes.
J'étais en liste d'attente depuis 3 ans; à la 15ème place, à la fin de l'année dernière (extérieur).
Et bien miracle, j'ai eu une place au mois de janvier cette année.

Explications, certains demandeurs sans bateaux ont été rétrogradés et d'autres, avant moi, ont déclinés l'offre.

03 fév. 2016

déjà avoir une liste pour les residents et une autre pour les extérieurs c'est totalement discriminatoire ;il suffit de denoncer cela auprés du tribunal administratif et le port se verra condamné .

mais ça doit arranger certains ,peut etre m^me ceux qui demandent la fameuse transparence

03 fév. 2016

Aucun texte ne régit les listes d'attentes, et chaque port est libre de déterminer les conditions dans lesquelles il octroit les contrats annuels.

Simplement, il ne peut y avoir de discrimination entre catégories d'usagers. Ce qui veut dire à la fois que les catégories doivent être objectives, c'est à dire reposer sur des critères efficients, et que dans ces catégories, tout le monde est logé à la même enseigne.

Autant la liste pro ne me semble pas poser de difficultés particulières, dès lors qu'elle est composée uniquement de pros, et qu'elle donne accès uniquement à un quota de places pro, autant la liste "plaisanciers locaux" me semble bien plus délicate à justifier.

Déjà la définition de "plaisanciers locaux" n'est pas simple, C'est ceux qui ont une maison ici ? Qui y habitent effectivement ? Ceux qui sont nés là ? Ceux dont les parents habitent là ? Et depuis combien de temps ? Et si je suis commerçant sur le quai mais que je n'habite pas la commune ? Et si je travaille dans la ville en habitant ailleurs ?

Jacques

03 fév. 201603 fév. 2016

il y a quelques années dans un port en Manche un plaisancier a porté plainte pour favoritisme ,il a gagné le port a été condamné .

et ce truc de liste de locaux surtout pour un port en regie municipal c'est totalement hors la loi . Pourquoi aussi ne pas avoir une preference pour les jeunes, les blancs et les riches ... cela me fait penser au fond de commerce qu'un certain parti politique :"la preference communautaire " on sait ou ça commence mais l'on ne sait jamais ou cela s'arrete

03 fév. 2016

Il a tellement gagné que 30 ans après son inscription il est toujours en liste d'attente.

Cela dit, d'accord avec toi, je ne vois pas en quoi être "local", dont encore une fois personne n'est de toute façon d'accord sur la définition, ne peut donner un droit particulier.

Même si, chaque fois que je croise mon maire, je lui dit que ça a assez duré et que je veux une place dans le port.

Jacques

03 fév. 201603 fév. 2016

Au contraire de beaucoup, je ne serais pas choqué si un quota de places était réservé aux candidats à l'obtention d'une place de port selon des conditions particulières.
Exemple : 50% des places réservés à ceux qui pourraient justifier de leur résidence principale dans le département.
Mais on pourrait imaginer tout autre chose.
Résidant à proximité d'un port de plaisance toute l'année, je trouve parfois injuste de ne pouvoir profiter ni des installations, ni du bassin de navigation parcequ'il faut attendre 25 à 30 ans pour cela.
Pourtant, en tant que particulier d'une part et entrepreneur local d'autre part, qu'est-ce que je laisse à ma municipalité comme impôts et taxes de toutes sortes !!!...
Certes, je dispose d'une place à 30 minutes de voiture de mon domicile sur un autre bassin de navigation alors que ma ville possède un port à 3 minutes de la maison. C'est ballot !
Beaucoup d'entre vous vont m'invectiver de toutes parts, selon une coutume bien répandue sur heo :heu: , et me répondront qu'ils ne sont pas favorisés par leur situation géographique, n'habitant pas à proximité de la mer ou de l'océan. Vous aurez raison :mdr:. A ce compte là, il resterait 50 % des places à attribuer.
D'autre part, avant de fustiger mon avis, quelle est la proportion des plaisanciers représentée par les contributeurs réguliers d'heo, passionnés par le bateau et utilisateurs réguliers de leur navire ?
Elle n'est certainement pas représentative de tous ces bateaux cloués à leur anneau 355 jours par an et dont certains sont dans un état pas possible.
Alors, laissons de côté les ego démesurés et tâchons de débattre objectivement.

03 fév. 201603 fév. 2016

Oui, bien d'accord avec toi.

Quel serait la raison de privilégier un local par rapport à un extérieur ?

Tu indiques que c'est parce qu'en tant que particulier et entrepreneur tu paies des taxes et des impôts.

Et donc ?

Si tu paies des taxes et des impôts, c'est en fonction de ta situation objective de contribuable. Le port n'a rien à voir là dedans.

Contrairement à une légende tenace, les impôts locaux ne financent pas les ports.

Les ports sont strictement financés par leurs usagers. Il n'y a aucune dotation municipale, sauf sous forme de subvention exceptionnelle, comme pour le club d'échec ou la kermesse de l'école.

Et cela, que le port soit en régie ou en délégation. Il n'y a que le cas, très rare, de la régie directe où les recettes du port vont dans le budget général de la commune, sans qu'il ne soit alors possible de connaitre réellement le coût financé. Autrement dit, les redevances versées peuvent dans ce cas être aussi bien inférieure que le coût du port, et dans ce cas c'est le contribuable qui paie la différence, que supérieure, et dans ce cas c'est le plaisancier qui finance les services municipaux. Mais nous ne parlons là que du cas, très rare, de la régie directe. Dans tous les autres cas, le budget du port est un budget annexe étanche.

Reste enfin, la définition du "local", j'en ai déjà parlé plus haut. Dans ta définition, tu n'aurais aucune raison d'avoir une place dans le port de ta commune. Ton critère est départemental.

Jacques

Jacques

03 fév. 201603 fév. 2016

Dans ma ville, les employés du port sont des employés municipaux.
Tu dis que le port n'a rien à voir avec (ma) situation de contribuable ! Ah bon ! Pourtant, c'est bien le contribuable qui constitue la manne financière indispensable à toute dépense publique. Ou alors, on m'aurait menti ! :oups:
Et les infrastructures qui gravitent autour du port et sans lesquelles il n'existerait pas ? Elles sont financées et entretenus par qui ? (en vrac : accès, parking, agents verbalisateurs, voirie, etc.).
Alors, même les ports qui ne sont pas financés par les communes ont un impact sur les dépenses de ces dernières et donc sur la fiscalité. Il faudrait être naïf pour croire le contraire.

D'autre part, il ne s'agit pas de réserver un port à l'ensemble des locaux. Il s'agit simplement d'un axe de réflexion que ne me semble plus saugrenu.
Ensuite, le critère de résident fiscal me semble tout à fait objectif à défaut d'autre chose.
Quant à déterminer s'il s'agit de commune, de département ou de région. C'est un autre débat. Mais le principe ne me choque pas.

Ne pas se méprendre, ma réflexion ne se concentre pas sur ma personne en particulier, même si je fais part de remarques personnelles afin d'illustrer mon propos, mais sur une situation qui serait plus avantageuse pour les gens du cru tout en permettant aux autres de pourvoir en profiter également.
On peut quand même imaginer que le taux de sortie des bateaux serait plus élevé et que nos ports seraient autre chose que de gigantesques parkings à bateau.

Il est évident qu'une telle démarche devrait être globale et devrait inclure la création de ports à sec (quand ils n'existent pas ou alors de manière marginale) pour les bateaux qui ne naviguent que quelques jours par an.

Mon avis n'est peut-être pas la solution mais on ne pourra jamais satisfaire tout le monde et il va bien falloir repenser le système d'attribution des places qui est complètement sclérosé dans ce pays. Et encore, je parle même pas de toute l'opacité qui entoure la majorité des listes d'attentes, des pots de vin, magouilles et autres.

Juste pour information, mon fils de 9 ans est inscrit sur liste d'attente depuis sa naissance ainsi que ma femme et moi pour des bateaux de longueurs différentes car comment savoir 25 ans à l'avance quelle sera la longueur du bateau au moment de l'hypothétique attribution d'une place ? Quelle absurdité !
Et ça nous coûte 3x30 € par an à l'ordre du Trésor public + 3 recommandés.

Alors, et cette fois-ci c'est personnel, permettez-moi de penser que parfois, ça fait chier de voir des centaines de bateaux à flot et fermés toute l'année sans naviguer. Et j'ose espérer ne pas être le seul.

03 fév. 2016

ne pas perdre de vue que losqu'une collectivité construit un port elle demande des subventions : d'abord à l'état ,à la region, au departement et que chacun contribue au financement de maniere tres significative...il reste 20 ou 30% de la facture à la commune ou maintenant a la communauté de commune ...

03 fév. 2016

Tous les bateaux ont une place mais de nombreux propriétaires de bateaux n'ont pas la place qu'idéalement ils souhaiteraient avoir. Ils s'inscrivent donc sur la liste d'attente du port dans lequel ils aimeraient se trouver.
Ce type de comportement, au demeurant parfaitement légitime, provoque quantité d'effets pervers le premier étant d'entretenir un faux sentiment de pénurie et ce faisant de bloquer la mobilité des bateaux de port à port. Chacun s'accrochant à "sa" place comme la moule au rocher.
Aujourd'hui 80 à 90% des ports peuvent se passer d'une gestion par liste d'attente et prendre leurs clients dans l'ordre où ils se présentent ou dans des délais inférieurs à 1 an.
Mais les habitudes sont tenaces. Et les ports ne se rendent pas compte qu'ils provoqueraient moins de suspicion et de mécontentement s'ils ne tenaient pas cette comptabilité très discutable des délais et des files d'attente.
Les listes d'attente seront dans un horizon très rapproché si transparentes qu'on ne les verra plus. Voilà ma prévision.

03 fév. 2016

Quand je vois que les listes d'attente des deux ports les plus proches de chez moi comportent plus de noms que de places, permets moi de franchement douter de tes prévisions! (au moins 10 ans d'attente)

03 fév. 2016

voici quelque chiffres d'un port

591 places ... en 2015 - 1359 personnes inscrites sur la liste d'attente contre 1309 en 2014 (tendance generale des ports en 2015)

16 places libérées seulement il a fallu faire 72 propositions avant de trouver prenneur .

04 fév. 2016

ce qui doit etre faiblard ce sont les billes de ta calculette

car 50 demandes suplementaire sur 1309 ça fait 3.8% soit 100 fois plus que ton calcul

par contre je suis assez d'accord avec toi il n'y a pas pire aveugle ..

04 fév. 2016

Si ma calculette ne se trompe pas ce port de 541 places a gagné en un an 7,9 clients. Soit 1,4%. Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer cette citation de notre ministre des finances : "Une croissance nulle conforte nos objectifs de croissance". Les gens adorent se raconter des contes de fées.

04 fév. 2016

C'est la vie de château. Pourvu que ça dure. Et maintenant quinze coups de pompe.

04 fév. 2016

j'avais compris que tu utilisais un boulier :bravo: :langue2:

04 fév. 201604 fév. 2016
04 fév. 201604 fév. 2016

Quel brutal retournement de tendance : + 0.03% en un an de nouveaux clients potentiels qui dans plus dont 80 % répondront NON quand on leur proposera une place. Il faut vraiment avoir envie d'y croire. Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Si cette faible lueur d'espoir clignote dans les ports et qu'ils en tirent la conclusion "Tout va bien continuons comme avant", je les plains sincèrement.
Heureusement qu'ils ont l'amortisseur de la puissance publique derrière eux parce que l'atterrissage risque d'être sévère.

04 fév. 2016

lire piles et non billes .... ma fois on s'amuse aussi avec des billes :alavotre:

04 fév. 2016

ce port n'a gagné aucun client ,il est complet

16 places ce sont libéré en 2015 qui ont été prise par ceux qui sont sur la liste d'attente , liste d'attente de 1359 noms soit 50 de plus qu'en 2014 .

et il a fallu faire 72 propositions à la liste d'attente pour trouver 16 personnes interessées soit environ 4 pour 1 acceptation

ce qui fait en gros que sur les 1359 il n'y aurait que 300 personnes potentiellement en situation d'attente

03 fév. 2016

Puisses-tu avoir raison.

04 fév. 2016

d'un autre coté par exemple port St Raphael, de nombreuses places a vendres....

04 fév. 2016

À quels prix???
Spéculation ?

Je ne sais pas exactement comment ça fonctionne à Port Camargue, ce qui m'étonne c'est qu'il y a des places vides depuis des années. Juste à coté de mon bateau, il y a une belle place vide, ça fait 2 ans que je suis là, je n'y ai jamais vu personne.

04 fév. 2016

Bonsoir,
Il me semble que les ports publics doivent conserver un certain % de places disponibles .A vérifier .

04 fév. 2016

c'est exacte

04 fév. 201604 fév. 2016

Bonjour on s'insurge sur le fait d'un certain privilège pour les locaux mais personne ne trouve choquant qu'en montagne les locaux aient un tarif préférentiel sur les forfaits de ski .... c'est à peu près la même chose. Autre exemple les places de parking en ville .... je ne réclame pas de place à Paris mais je revendique le fait d'accéder plus facilement à une place de port dans ma commune surtout si c'est un port communal pour lequel je contribue. Il me semble déjà pas très logique d'avoir un bateau lorsque l'on habite à plusieurs heures comme pour une maison secondaire. On doit pouvoir s'en servir un minimum dans l'année sinon c'est vraiment du surplus.
Gilles

04 fév. 2016

Oui, je serais favorable à un système avec un bonus ou coefficient d'attente pour les locaux. Cela ne me choquerait pas.
JJ

05 fév. 2016

Montagnard et pas d avantage sur le forfait

:-( :-(

06 fév. 2016

Ben non, par contre j ai oublié le fiston pour lui c est gratuit

05 fév. 2016

Comment il n'y a pas de tarifs sur les forfaits saisons pour les habitants de la commune ????? Et bien ou j'habitais oui et cela existe toujours.
Gilles

Personnellement, je mets des caleçons de couleur.
Trouves-tu ça logique?

Moi, en ce qui me concerne, je trouve totalement illogique que les gens qui habitent à moins de 5km de la mer ne portent pas en permanence de gilets de sauvetage.

Je trouve tout aussi illogique que les gens qui n'ont pas besoin de vivre dans les terres pour gagner leur vie aient EN MÊME TEMPS un navire habitable ET une maison.

Moi, je trouve illogique que les cons mangent.

De quoi j'me mèle ducon!
:policier: :non:

04 fév. 201604 fév. 2016

"Il me semble déjà pas très logique d'avoir un bateau lorsque l'on habite à plusieurs heures comme pour une maison secondaire" : en es-tu vraiment sûr ??? :tesur:

05 fév. 2016

Si l'on s'appelle Monsieur ou Madame "" Machin de Kerchose" ou "Elisabeth Batissier" * célèbre navigateur (trice) solitaire en double avec équipage et qui a fait la traversé de la rade de Brest sans escale et sans assistance , pensez vous qu'il ou elle ne sera pas admise immédiatement dans le port de " Sanstrucage sur mer " avec réception par la municipalité malgré le port privatisé pour plus de transparence ?

ouf , on respire ..

  • spécialiste des taxes de mouillage !!!!

JF

05 fév. 2016

tout depends de la region : en Med surement en Bretagne surement pas

05 fév. 2016

et si ma memoire est bonne Eric Tabarly avait sollicité l'autorisation d'installer un petit ponton dans la riviere l'Odet au bout de sa propriété pour n'etre pas trop ennuyé par les fans . La presse s'en était embarré un bazard pas possible il a fallu que le conseil municipal delibére sur le sujet ...

il avait obtenu satisfaction , le ponton existe toujours d'ailleurs

06 fév. 2016

Moi...j'ai pas de fans!
Je n'en cherche pas, bien au contraire...
Mais un ponton privé me plairait bien... :mdr:

06 fév. 201606 fév. 2016

J'ai pas tout lu...
J'ai même rien lu... Car le sujet des liste d'attente de PC me donne des boutons.
Voir mon fil "PC capitale dû foutage de gueule"
Depuis j'imagine que rien n'a changé.
En tout cas Moi j'ai changé de bateau et donc passè à la 50eme place
Stop

08 fév. 2016

La dernière fois que je suis passé a la capitainerie, la charmante réceptionniste m'as dit: il y a 15 ans d'attente dans votre catégorie....
Je lui ai répondu en souriant... Dans 15 ans...je serai mort! :tesur:
Elle a fait comme les rats.....elle a souri ! :langue2:

08 fév. 2016

Ton bateau, un Kelt 707 ?
Bizarre qu'il y ait 15 ans d'attente dans cette catégorie. Généralement, c'est la 10/11.50 qui est la plus recherchée.

09 fév. 2016

moi j'avance plus vite dans la cat 10/11m que dans la 9/10m. C ballot, j'ai un 9.20m et pas prêt de changer.

08 fév. 2016

:heu:je n'ai pas voulu " insister"... On se heurte partout a la même réponse...

09 fév. 2016

Il serait intéressant de connaître vos dates d'inscription à Port Camargue et le rang réel en Février 2016 pour pouvoir comparer objectivement la vitesse élancement des listes.
Exemple : 7 / 8 m. - janvier 2013 place N11

09 fév. 2016

Pour moi....je laisse tomber!
Trop tard.
Par contre, je vais inscrire mon dernier petit fils....2 ans et demi... :langue2:

12 fév. 2016

Pas de réponse, faut il en déduire qu'il n'y a pas de matelot inscrit a Port Camargue!!!!!!!!!!!!!!!!!

12 fév. 2016

Et non!tout le monde à laissé tomber...

12 fév. 2016

Bonsoir,
ce n'est pourtant pas compliqué: il faut acheter un bateau stationné à Port Camargue. Moi, j'ai mis 23 secondes pour avoir ma place...

12 fév. 2016

La réunion sur la liste unique a accouché d'une souris. C'était prévisible mais le débat est lancé. Un hic, ces problèmes liés au mode de gestion du port risquent d'accélérer le passage à une Société d’économie mixte. On a bien vu que certains pros veulent toutes les places. Toutes vos remarques sont pertinentes mais l'argent est toujours plus le nerf de la décision finale. On cause , on s'exprime mais sur une décision du Conseil Municipal, on change de statuts. Partout les plaisanciers doivent se mobiliser. Le fric est déjà omnidictateur en PACA. Mais les pratiques changent . Bateau studio, bateau ventouse, petit bateau qui sort peu à la journée,
Il va bien falloir que nos politiques donnent un avenir à la plaisance

13 fév. 2016

Pour Hoolof
J'ai par curiosité jeté un œil sur le bon coin.
Pas ou peu de voilier de moin de 15 ans de 8 ou 9m environ.
On trouve pour plus de 12000€ un First25 avec moteur hors bord.
Alors trouver en 23 secondes j'ai des doutes en occasion..,....

13 fév. 2016

Sans être langue de p.....
La plupart du temps, les voiliers proposés à la vente sont des coucous nettement sur côtés... En fait on vendbla place.
Dilemne! Que faire du coucou?
:non:

15 fév. 2016

Oui, payer 2 ou 3 milles Euros un tiket d'entrée et couper en morceaux un vieux navire c'est pas rien

15 fév. 2016

Exemple de vente
First 29 avec place au Vieux-Port de Marseille

Voilier de 1988 a 58.000€ prix sacrifie car besoin de finances!!!!!!!!!!!

17 fév. 2016

Il n'y a pas que LEBONCOIN dans la vie, il y a aussi les brookers, qui, quoi qu'on en pense, ne sont pas tous des escrocs. Quoique... Bon, on peut aussi tout simplement faire les pontons, c'est comme celà que j'ai trouvé le mien, pas du tout surcoté, avec sa place, immédiatement transférée à la capitainerie. Et Marseille, je suppose que c'est au Vieux Port, mais là, c'est la maffia, ce n'est pas un exemple.

15 fév. 201615 fév. 2016

Peut être, mais en même temps, à Bandol, à la vente avec possibilité (mentionnée sur le contrat, avec des conditions strictes et claires définies par la capitainerie) de transfert de la place à l'acheteur du bateau :

un Téquila de 1973 à 4.500 €
un Shérif de 1966 à 5.000 €

Et je vois aussi un First 30 (le nouveau) de 2011 à vendre 110.000 €. Pendant que le port de Sanary, notre voisin, met en vente des amodiations pour 15 ans et dont le prix de vente, pour un voilier de 10 m, est de 130.000 €.

Au même prix, à Bandol, tu as donc le bateau et la place.

La solution d'autoriser, encore une fois sous conditions strictes, le transfert de la place est la seule méthode efficace pour sortir les bateaux ventouses.

La dérive des prix est évitable si la capitainerie se donne les moyens de surveiller les transactions. A Bandol, s'il y a un doute sur le prix, la place n'est pas transférée.

Jacques

15 fév. 201615 fév. 2016

La vente des épaves pour une places de port était même sponsorisé par la capitainerie il y a quelques années.
La pratique est-elle encore d'actualité?

Même si je comprends que les pro doivent travailler certaines pratiques sont un peu limites.

----- Mail transféré -----
De : xxxxxxxxx@portcamargue.com>
À : A2M xxxxxxxxx@wanadoo.fr; ABACA xxxxxxxxx-30@live.fr; ABRI COTIER xxxxxxxxx@permis-bateau.com; "AGREEMENT (xxxxxxxxx@free.fr)" xxxxxxxxx@free.fr; ALAIN NAUTIC xxxxxxxxx@yahoo.fr; ALL YACHT COURTAGE xxxxxxxxx.@club-internet.fr; ALMA NAUTIC xxxxx@almanautic.fr; ALPHA BATEAUX xxxxx.xxxxx@wanadoo.fr; AM COMPOSITE xxxxx@wanadoo.fr; AMB SERV MECANIQUE xxxxx@live.fr; AMT xxxxx@wanadoo.fr; APS YACHTING xxxxx.xxxxx@wanadoo.fr; ............................
..............................;;
................................;;
. YES xxxxxx@wanadoo.fr
Envoyé le : Lundi XXXXXX
Objet : Vente épave

A l’attention des professionnels du nautisme du Grau du Roi / Port Camargue,

Nous vous informons que le propriétaire du bateau XXXXXXXXXXX, amarré place XX sur le ponton X souhaite vendre son bateau.

Il s’agit d'un XXXX de 9.1 x 3.0 m en très mauvais état. Le propriétaire est bien entendu disposé à vendre son bateau avec la place.

Si vous êtes intéressés par cette acquisition, vous pouvez nous adresser directement votre proposition financière, elle sera ensuite par nos soins adressée au propriétaire.

Je reste bien entendu à votre disposition si vous souhaitez des informations complémentaires.

Cordialement.

16 fév. 2016

Tout ceci m'a l'air bien fumeux.
L'autre jour, en passant en mairie de Bandol, j'ai relevé à l'affichage, qu'un citoyen courageux avait déposé un recours devant le juridiction administrative pour faire annuler ces pratiques fétides.
Sauf erreur un transfert d'autorisation de stationner avec ou sans vente du bateau, est interdit par les textes...on va bien voir !

16 fév. 201616 fév. 2016

Vous avez des occupations bien curieuses, "Ginette", quand vous venez à Bandol...

Effectivement, il s'est trouvé un plaisancier de Granville qui, lui, n'a rien trouvé de mieux que de s'inscrire en liste d'attente à Bandol uniquement pour faire un procès contre ces dispositions.

Chacun ses occupations.

Quand à leur légalité, c'est tout bonnement ce qui se pratique partout, chez nos voisins de Sanary et de St Cyr, et dans les plus grand port du Roussillon.

Le Code des Transport donne à l'autorité portuaire le droit de, fixer les conditions dans lesquelles un contrat d'abonnement est accordé.

Fétides ? Vous parlez probablement de ce qui se passait avant, c'est à dire des 49/51 porte ouverte à tous les rackets.

Bien amicalement, "Ginette".

Jacques

16 fév. 2016

non Erendil pas partout seulement en Med

16 fév. 2016

Je ne crois pas.

Par contre, il faut encore tordre le cou à certaines confusions.

S'il est évidement interdit qu'un plaisancier (ou n'importe qui) vende une place de port, puisqu'elle ne lui appartient pas, le port peut parfaitement, si le contrat le permet, accorder la place à l'acheteur du bateau. La seule règle, c'est que les conditions fixées au contrat s'appliquent à tous ceux qui sont dans la même situation.

Et je ne crois pas, donc, que cette pratique ne soit que méditerranéenne. Par contre oui, la pratique de vendre des places abonnées, illégale, a été générale dans le sud jusqu'à il y a quelques années.

Tu as reconnu "Ginette" ? Tu parlais d'elle (enfin, de lui), l'autre jour.

Jacques

16 fév. 201616 fév. 2016

pour ma part je ne connais pas un port en Atlantique/Manche ou l'acheteur peut recupérer la place du vendeur ... ou alors pour une tres courte periode ...ici tu vends ton bateau ,la place revient à la liste d'attente . Et le nouveau propriétaire de debrouille ,s'il reste au port il paie plein pot en tant que visiteur ... ce qui fait dire d'ailleurs à certains qu'il y a des passe droits .

maintenant ce qui serait interessant c'est le temoignage d'autre internaute

17 fév. 2016

desolé ERendil mais la CPM ne prévoit pas ce systeme ,je dirai bien au contraire ..

17 fév. 2016

Je viens de lire le règlement du port d'Hendaye, qui prévoit le transfert de la place à l'acquéreur si accord formel de l'exploitant. Je vois aussi que la compagnie des ports du Morbihan semble le prévoir.

Je ne vais pas me taper les règlements des 150 ports de l'ouest, mais je pense vraiment que d'autres ports d'atlantique pratiquent cela aussi.

Il faut être clair, sans place, aucun bateau ne se vend. Et c'est comme cela que les bateaux deviennent ventouses.

Je vois les trois bateaux en vente avec leur place à Bandol pour 1.500, 4.500 et 5.000 €. Sans place, personne ne les achètera. Avec une place, à ce prix, ils auront des acheteurs pour les conduire à la déchèterie et les remplacer par des bateaux naviguants.

Jacques

16 fév. 2016

"s'il reste au port il paie plein pot en tant que visiteur ... "

donc la place ne revient pas dans la liste d'attente puisque le bateau ne bouge pas .... mais le port gagne beaucoup plus mais pas ceux qui attendent .... et dans beaucoup de cas cela bloque toutes les ventes et ne créent aucune place.

17 fév. 2016

je ne dis pas que le bateau reste à la m^me place mais qu'il est sur une place visiteur il devient bateau de passage tout simplement.

et la place libérée est attribuée à la liste d'attente .

17 fév. 2016

absolement ces fameuses liste d'attente n'ont pas grande signification donc il est illusoire d'échaffauder une reglementation des ports a travers ces listes ...

ici l'année 2015 16 places se sont libéré il a valu faire 72 propositions pour qu'elles trouvent prenneur

18 fév. 2016

Pas de places visiteurs ?

c'est à dire que celui qui arrive un soir d'un autre port ne trouve pas une place pour passé une ou deux nuits???

18 fév. 2016

Comme ici avec le Passeport Escale les places visiteurs ont été attribué à l'année mais il y a toujours des departs (qui sont obligatoirement signalé à la Capitainerie ) et donc il y a toujours des places visiteurs , il est tres tres rare que les ports soient complet sauf evenement

17 fév. 2016

et il se passe quoi ?

Je regarde la liste d'attente ici à Bandol. Les premiers inscrits dans les 11 m le sont depuis 1981. Dans les 12 m, c'est 1983. Dans les 11 m, c'est 1992 et dans les 13 m c'est 1995.

Je n'imagine pas que ces gars n'aient pas déjà une solution pour leur bateau. Il avait quel âge, le gars en 1981 quand il s'est inscrit ? Quel est sérieusement son projet aujourd'hui, 35 ans plus tard ?

Combien seront dans l'impossibilité d'occuper leur place dans le mois qui suit comme c'est demandé ?

Les listes d'attentes dans ce contexte, cela ne veut plus rien dire.

Jacques

17 fév. 2016

Chez nous cela fait belle burette qu'il n'y a pas de places visiteurs ....

18 fév. 2016

En été oui car il joue sur les bateaux qui sont sortis ou au carénage

17 fév. 2016

Soit 4 ou 5 desistement par place...

C'est pour cela que je ne comprend pas que l'on s'arqueboute à ce point sur un système qui a entretenu la pénurie et générer je ne sais combiens d'effets pervers, entre autre s'accrocher au contrat, frauder, créer des bateaux ventouses puisque conservés sans besoin...

Pour les ports du Morbihan, comment comprends tu l'article 38 du réglements des ports, qui indique que le vendeur doit déclarer la vente et que l'acquéreur doit faire une demande d'emplacement ? Ce que j'ai vu d'interdit, c'est le transfert de gré à gré entre les plaisanciers. Ca, c'est vraiment interdit et heureusement.

Jacques

17 fév. 2016

et bien oui c'est clair le vendeur averti le port que son bateau est vendu donc que ça place est libre . Et il le fera tout naturellement pour ne pas continué à payer ou etre remboursé au prorata des mois restant sur l'année en cours .

Et l'acquereur s'il veut une place dans le port m^me il prends rang sur la liste d'attente ... ou devient "visiteur"

18 fév. 2016

Erendil :

si la place de chaque vendeur revient automatiquement a l'acquereur comment veut-tu que ceux qui sont sur la liste d'attente aient une place un jour ??? c'est mission impossible ..

18 fév. 2016

Mais tu viens d'écrire toi même que la liste d'attente n'avait pas grande signification et qu'il était illusoire de construire une règlementation sur elle.

La liste d'attente est un des moyens pour obtenir une place de port. Il n'y a pas un port qui ne propose pas, officiellement ou non, d'autres voies. Tout simplement parce que la liste d'attente, ca ne marche pas.

Jacques

17 fév. 2016

C'est pour ça que j'ai inscrit mon petit fils...
2 ans et demie...vous croyez qu'il a une chance avant ses trente ans? :mdr:

17 fév. 2016

La difficulté est de savoir quel taille de bateau aura ton petit-fils dans 27 ans et prendre la bonne réservation!!!

17 fév. 2016

Je vais en parler a son père... :langue2:

17 fév. 2016

Mon actuel voisin de gauche (bâbord) a eu sa place immédiatement en achetant son bateau à un pro qui lui même a acheté le bateau - ou plutôt l'épave - de mon ancien voisin décédé à ses héritiers désargentés. Ben voilà...

17 fév. 2016

Bonsoir, quel est le délais d attente à Port Camargue pour une place a l année pour un bateau de 12 mètres. Merci pour cette info. Cordialement

17 fév. 2016

@denisnimes
pas de règle
les 11-13m est la catégorie la plus demandée.
10 / 15 voire plus qui sait?
a moins que la gestion de liste ne change.
La particularité de PC est que tu as un N° que tu garde si tu change de liste ce qui la rend completement opaque.
J'ai avancé de 1 place, reculé de 2 avancé de 1 ... je suis resté entre 8 et 12 pendant 5 ans sans espoir d'avancer car on me disait que le plus dur c'est quand tu arrive à 5.
Lorque j'ai changé de bateau et qu'avec mon N° je suis passé à 40 j'ai jeté l'éponge.

18 fév. 2016

Merci ALLEWIND je pensais que l attente etait moins longue dans ce grand port. La seule solution est donc d acheter un bateau avec sa place. Cordialement.

18 fév. 2016

suis en liste d'attente depuis 2011 et progresse régulièrement

19 fév. 2016

Ben oui. Au début, ca avance toujours. T'es 50ième, t'en as qui ne s'inscrivent plus, t'en as qui ne sont plus là, t'en as qui ont trouvé une solution ailleurs ou dans le port, et tu montes.

C'est quand t'es dans les 5 premiers généralement que cela ne bouge plus. Ceux devant s'accrochent, n'oublient pas de renouveller, refusent les autres solutions, et on en reste là.

J'aimerais bien connaitre un gars qui a obtenu une place par la liste d'attente dans une catégorie entre 11 et 13 m ces dernières années.

Jacques

19 fév. 2016

Quelle longueur et quel rang à ce jour????
Progresser de 60 à 49, c'est pas pareil que progresser de 15 à 10, mais c'est toujours progresser régulièrement!!!!!!!

17 fév. 2016

Je vais en faire verdir quelques uns!
Quand je suis arrivé à Port Camargue avec mon zoli voilier j'ai eu instantanément une place et même une offre commerciale ; si je restais plus de 6 mois on m'offrait 6 mois gratuit sympa non, qui dit mieux?
:pouce: :bravo: :bravo: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

17 fév. 2016

c'était en 1970? ou qq chose du genre

17 fév. 2016

1950? :acheval:

18 fév. 2016

Beaucoup de contributions sur ce fil, mais peut de factuel.
Il serait pourtant intéressant de connaître le nom du port, la longueur du bateau, la date d'inscription et le rang à ce jour.
Ensuite on peut comparer le Nord, l'ouest ou la Med.....

18 fév. 2016

Peut pas comparer! On est dans le Sud!
Tout y est pire... :heu:

18 fév. 2016

vous avez raison
Dans le Sud, tout est pourri, magouilles et compagnie !
C'est bien mieux dans le Nôôôrrrdddd !
Alors, un conseil : restez y, messieurs !
comme ça nous, l'été, on pourra naviguer tranquille... (comme l'hiver en sommes)
Frédéric

18 fév. 2016

je croie que là est le probleme :acheval:

18 fév. 201618 fév. 2016

Vilains que vous êtes :policier: :policier: :policier: :policier:

Tout n'est pas pire, Dans le sud, on fait du bon rosé, et on a du soleil.

Jacques

"du bon rosé" c'est un lapsus ou une coxigrue?

Je savais déjà qu'il y avait beaucoup de moûts de la grappe là bas (:oups:) mais je pensais qu'ils étaient au moins capables de faire du rouge de raisin noir à chair noire, du rouge de raisin noir à chair blanche blanc, du blanc de raisin rouge à chair blanche ou du blanc de raisin blanc, comme tout le monde.

Mais ils sont juste foutus de faire du rose. :lavache: du qui sait plus être blanc mais pas encore être rouge. :tesur:

Et avec des grains comment qu'y font-y ça les moûts de la grappe. :reflechi:

19 fév. 201619 fév. 2016

:non: :non:

c'est une boisson désaltérante issus de la fermentation de moût de raisin (sorte de baie de grains noir ou blanc qui poussent sous les climats tempérés ,mais pas trop humide!) !
avec le réchauffement planétaire prévu pas avant 200 ou 300 ans chez vous !

:-D

18 fév. 2016

La seule solution c'est d'acheter un bateau si on est sur d'avoir une place et pas l'inverse..... moi aussi je rêve d'avoir un avion ou un camping-car mais je ne sais pas ou les mettre .... et j'en veux à la terre entière car je n'ai pas de place.
Il ne me serait jamais venu à l'idée d'acheter un bateau si je ne savais pas ou le mettre et je dirais même plus si je ne pouvais pas le mettre dans le port que j'avais choisi.
Lorsque j'ai envisagé d'acheter mon premier bateau je suis d'abords aller le maître du port pour lui demander si je pouvais avoir une place, il m'a répondu : "viens on se débrouillera". Lorsque je l'ai revendu et acheté le suivant j'ai fait la même démarche, le bateau acheté laissait sa place, après en être sur au près de la capitainerie j'ai pu l'acheté et le remplacer par mon ancien bateau duquel je gardais bien évidement sa place.
Et voilà, je ne penserai jamais faire autrement.
Gilles

20 fév. 2016

desolé mais il y a sur cette histoire de ceder la place avec le bateau deux zones ... la Med ou cela se pratique et Atlantique/Manche ou cela ne se pratique pas ...

sans doute deux mentalités et us et contumes differentes

19 fév. 2016

La donne a changé. Tous les bateaux ont une place. Tous les bateaux qui en cherchent une en trouvent une. Ce n'est peut être pas exactement celle qu'ils souhaitaient mais ils en trouvent. Lier la vente d'un bateau d'occasion à l'obtention d'une place est une pratique de plus en plus critiquée parce qu'elle est critiquable. Elle fausse le fonctionnement des listes d'attente puisqu'elle créée de fait un passe-droit pour l'acquéreur d'un bateau présent dans le port. Elle créée également une distorsion de concurrence entre les vendeurs de bateau d'occasion qui ne disposent pas tous des mêmes possibilités.
Mon opinion est que le fonctionnement du marché de la place de port est à bout de souffle. Il doit être profondément repensé. Le ralentissement de la demande est pour les ports l'occasion de se poser les bonnes questions.

19 fév. 201619 fév. 2016

De toutes façons, si tu ne lies plus la cession de la place avec le bateau d'occasion, il ne se vendra plus de bateau d'occase et il n'y aura pas plus de places pour ceux qui attendent. Voir l'exemple de Frontignan où ils refusent que la place reste avec le bateau mais où tous les bateaux vendus le sont en copropriété... ce qui fout bien les boules au gestionnaire, et oblige les plaisanciers à magouiller.

19 fév. 201619 fév. 2016

Ce n'est pas commercial, on est pas des pros, eux n'ont aucun problème. C'est juste qu'à un moment où à un autre, tu veux changer de bateau, et là, si tu ne proposes pas une place avec ton bateau, ben tu te le carres. Et je ne sais pas pour toi, mais moi, si je ne vends pas celui que j'ai, je ne peux pas m'en payer un nouveau. Perso, si j'ai atterri à PC après 17 ans à Frontignan, c'est bien parce qu'à PC, ils sont un peu plus réalistes qu'à Frontignan, et qu'ils sont conscients que le système ne peut fonctionner qu'avec un minimum de souplesse... Et l'exemple de la poule et de l'oeuf ne me semble pas approprié, là, c'est simplement la place qui fait vendre le bateau dans tous les cas. En même temps, quand je vois les bateaux sous pavillon Suisse, Allemands, Hollandais ( pas Belge, ceux là, c'est des français qui ne veulent pas se soumettre à la règlementation ) qui sont occupés trois semaines par an et qui ne servent le reste du temps qu'à engraisser les ships, je me dis qu'en effet, il faudrait trouver un autre système. Mais vu que j'étais trop con pour faire l'ENA, je n'ai pas d'idée...

19 fév. 2016

Je sens qu'on va réécrire l'histoire de la poule et de l'œuf. C'est la place qui fait vendre le bateau d'occase ou c'est le bateau d'occase qui fait vendre la place. La bonne solution est de casser ce lien entre deux univers commerciaux aux logiques différentes.

19 fév. 2016

Je comprends bien cette position du vendeur de bateau d'occasion et j'aurai probablement la même quand je me déciderai à vendre mon bateau. Je n'ai pas fait l'ENA mais je comprends que l'état de pénurie (qui n'en est plus une dans les faits mais toujours une dans les têtes) a engendré des comportements qui se sont peu à peu pervertis aussi bien du côté gestionnaires de port d'ailleurs que du côté plaisanciers. Notamment l'attachement irrationnel à une place que l'on n'utilise plus est une de ces perversions. Raisonner globalement sur les ports c'est accepter la flexibilité dans l'attribution des places, l'idée de juste à temps à flot, bref tout ce qui facilite la mobilité des bateaux alors que le système hérité des années de pénurie pousse au contraire à geler les espaces disponibles.
En réalité si ce système est aussi difficile à changer c'est parce que les ports et les plaisanciers s'encouragent implicitement à le conserver en l'état. Si tous les bateaux d'occase étaient vendus sans place tu n'aurais pas plus de difficulté que les autres à trouver un acquéreur.
Pour l'acheteur un bateau avec place n'est peut être pas le meilleur des bateaux. En bref le marché est faussé.

19 fév. 2016

Et une fois que l'on a dit cela on propose quoi comme solution ?

19 fév. 2016

Je propose par exemple de supprimer les listes d'attente comme le disait Erendil plus haut et plus compétent que moi sur le sujet. Il s'agit d'un système lourd qui engendre plus de frustrations qu'il ne résout de problèmes et qui apparaîtra de plus en plus anachronique. J'avais proposé en son temps qu'au niveau national et à l'initiative des Afmar soit consolidée la demande de postes d' amarrages afin d'avoir au minimum une idée claire de l'état de la demande et de faciliter les échanges de port à port. Mais compte tenu de la décomposition de la représentation collective des ports ( je parle de la FFPP) cette idée simple leur est pour l'heure inaccessible.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (53)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021