L'installation des éoliennes sur le Banc de Guérande, retardé à cause du Gas Oil de mauvaise qualité

Le Neptune, bateau à 4 pattes qui doit installer les éoliennes sur le banc de Guérande est tombé en panne proche de Brest. Le carburant était pollué.
Reparti de Brest je l'ai vu passer dans le sud d'Hoëdic. Impressionnant.
Il est maintiennent en attente dans l'estuaire, pour aller récupérer la première à installer.
Comme quoi l'éolien ne peut pas se passer du satané pétrole!

MMSI: 253532000

Longueur Hors Tout x Largeur Hors Tout: 60 x 38 m

Je suis à la maison, du coup je vais regarder où ils en sont du côté de Saint Brieuc.

L'équipage
04 sept. 2020
Cette discussion est en mode Débat. Les règles principales de participation :
  • Seules les réponses au sujet principal sont autorisées. Interdisant ainsi les échanges entre intervenant et favorisant les contributions.
  • Vous ne pouvez publier que 3 contributions (3 réponses au sujet principal).
  • Vous pouvez corriger et compléter vos réponse et contributions.
  • Un nouvel utilisateur ne peut participer au débat (Ceci afin d'éviter les Trolls).
L'objectif étant de favoriser l'argumentations de fond, la synthèse des idées et éviter les dérives. Bon débat a tous !
04 sept. 2020
-3

Et encore pour certains parcs on envisage l'hélicoptère pour aller faire la maintenance. Bonjour l'impact écologique total de ces brols.

Quand l'hystérie climato-dramatique aura cessé et qu'on se mettra à chercher de vrais solutions, on arrêtera d'arroser de subsides cette ineptie.

04 sept. 2020
12

Je suis actuellement entre Danemark et Suède. Avec des champs d'éoliennes en mer qui ne dérangent personne.
Faut croire que les danois sont ineptes et hystériques..

04 sept. 202004 sept. 2020
0

Pour Guérande l'entretien se fera avec 3 bateaux ultra rapides qui partirons du port de La Turballe
Cela s'appelle des FSC (Fast Crew Supplier ) de chez Damen ou autre.

Ils ont même un site web , en général en alu pour résister aux chocs je pense.

Moi qui pensais naïvement qu'ils utiliseraient des bateaux avec propulsion électrique...Je rêve, il y a trop de fric en jeux. En allant à 30nds sur l'eau ou au dessus(!) ils vont rentabiliser ce parc éolien.

Pour l'hélicoptère, il sera embarqué sur un navire de service ...pas pour Guérande mais pour les éoliennes flottantes offshore

Chantier néerlandais Damen avec son nouveau concept de navire de service destiné à l’entretien des éoliennes offshore.

04 sept. 2020
0

En tout cas, il n'ont pas beaucoup d'imagination pour baptiser leur bateau!

04 sept. 2020
1

Et question à lac.., les vélos électriques ils sont fabriqué comment et transportés??ils polluent pas peut être, même pas les batteries???

04 sept. 2020
8

L'important n'est pas ce qu'on produit mais ce qu'on consomme !!!
Stop au tout électrique !!!!!!!!!!!!!!!!!
1W est 1W
Marchons marchons qu'un w impure abreuve nos poumons !

04 sept. 2020
0

Ça sent le moisi... non ?

_ l'hystérie climato-dramatique aura cessé et qu'on se mettra à chercher de vrais solutions, on arrêtera d'arroser de subsides cette ineptie.
_

04 sept. 202004 sept. 2020
0

Et pour répondre à Matelot :

1w H24/365j c’est 1 euro/an

C’est facile à retenir comme métrique

04 sept. 2020
2

Les Danois ont mis fin à l'expansion éolienne quand ils ont découvert ce que leur coûtait l'électricité de pointe quand il n'y a pas de vent, acheté notamment aux norvégiens. Jancovicci a fait une vidéo là-dessus.

Quand au fait d'aller installer ces brols avec des engins à carburant fossile ça démontre bien l'absurdité

04 sept. 202004 sept. 2020
-1

D’autres y arrivent pourtant très bien. L’éolien a toute sa place dans le mix énergétique.

05 sept. 2020
2

Je serai curieux de savoir où ? dans quel pays, et bien sur dans ton mix , la part du charbon, du nucléaire et du pétrole ou gaz ......
Là tu es en train de me dire que si je veux être moins lourd, il faut que je me coupe les ongles et les cheveux.....

06 sept. 2020
0

De toute façons, quand tu regarde le cours de action EDF, tu vois que la révolution a commencé il y plus de 10 ans.

06 sept. 202006 sept. 2020
9

Bonjour,
UN CIMETIERE A PALES D'EOLIENNE : LE PARADOXE DE L'ECOLOGIE
Cette image montre tout le paradoxe des initiatives écologiques. Qu’en sera-t-il des batteries des voitures électriques ?
Ces images ont réellement du mal à passer auprès de l’opinion publique.
Des photos diffusées dans la presse lors de l’enfouissement de milliers de morceaux de 870 pales d’éolienne dans le sol.
Comme vous pouvez le voir, les hélices arrivées en fin de vie ont été démontées en morceaux et ne peuvent être recyclées ni incinérées. Par conséquent, les morceaux sont destinés à polluer la terre pendant des millénaires.
Des milliers de morceaux de pales d’éolienne sont enterrés chaque année

09 sept. 202009 sept. 2020
4

Bonjour,
j'ai fait des demandes un peu partout sur ces pâles d'éoliennes. Ce sont les anciennes éoliennes toutes petites qui étaient en métal. Le recyclage possible était trop cher d'où cette vidéo unique.
Avec les nouvelles énormes éoliennes ce n'est plus possible car trop lourd et pas assez résistantes. Alors elles sont fabriquées à partir de matériaux composites pour le légèreté et la solidité. De plus les éoliennes en mer qui nous intéressent ont besoin d'être résistantes à la corrosion

Pour le recyclage elles sont incinérées pour récupération de chaleur ou broyées pour servir à la fabrication de ciment. Les principaux clients sont le Danemark et la Suéde. Comme pour nos bateaux qui passent à la destruction dans les entreprises homologuées.
Le soucis se sont les fibres de carbone qui sont présentes en grande quantité dans les grandes éoliennes de 260m. Cela ne brule pas bien ...VEOLIA travaille sur ce sujet très porteur.
Comme les déchets nucléaires . Après 40ans d'études on a pas trouvé mieux que le cercueil en béton au plomb enfoui sous terre dans des anciennes mines. (Pour l'instant en plein air à La Hague)

Après moi le déluge. Un parc éolien a une durée de vie maximale de 26 ans. Faut laisser du travail au enfants et petits enfants, en les poussant vers les études de recyclage et traitement des déchets. 55 écoles préparent les enfants au BTS de gestion des déchets plein d'avenir

09 sept. 2020
0

Au large du Croisic ...

09 sept. 2020
0

Merci détective Courtox d'avoir enquêté sur le recyclage des pales...😉

09 sept. 2020
1

Il faut toutes les remplacer tous les 26 ans au plus tard?
Je trouve cela vraiment faible comme durée.Quel gachis.
On est en train de tout détruire pour mettre ces saloperies d'éoliennes qui ne produisent presque rien selon pas mal de spécialistes (dont je ne suis pas).ça me tue.

11 sept. 2020
0

pour courtox56

Concernant les bateaux d'entretien en local a moins de 25 nautiques il y a un petit chantier naval qui a construit un bateau pour ça.

le SEA FOX

www.media-web.fr[...]38.html

et vu en vrai et sur la video il se traine pas sur l'eau...

11 sept. 202011 sept. 2020
-5

Et c'est limite encore pire pour l'éolien terresttre puisque les énormes socles en bêtons ne peuvent être ni réutilisés ni démontés: on est en train de bétonner nos sols de manière dramatique avec le soutient de pseudo-ecolo hystériques adorateurs de Sainte-Greta la poupée médiatique.

11 sept. 202011 sept. 2020
-2

Est-ce que quelqu'un sait combien sont prévues sur le banc de Guérande ?

Par ailleurs n'étant ni pour ni contre, mais préférant un champ d'éoliennes à une myriade de plates-formes de forage je suis particulièrement étonné, à lire les interventions récurrentes de quelques uns sur la question, d'imaginer le nombre de débiles qui président aux destinées du Monde … que ce soit notre vieille Europe, les USA ou la Chine, pays où les implantations se multiplient, sans doute sous l'action des "bobos verdâtres" !

Quand l'hystérie climato-dramatique aura cessé et qu'on se mettra à chercher de vrais solutions, on arrêtera d'arroser de subsides cette ineptie.

Je serais intéressé par un petit mot sur les vraies solutions !

12 sept. 2020
0

Quand on peut lire ici ou là des "vérités" (?) telles que "le GNL est un combustibles vert" (Ouest-France par exemple), on est encore loin d'avoir trouvé LA solution!
😭

15 sept. 2020
0

Bonsoir,
sur le banc de Guérande 80 éoliennes vont s'installer. C'est parti, les travaux ont commencés!

15 sept. 2020
0

En attendant, c'est un secteur qui recrute et le travail sur site est vachement intéressant

15 sept. 202015 sept. 2020
1

.

15 sept. 2020
1

Nous attendons toujours :

Quand l'hystérie climato-dramatique aura cessé et qu'on se mettra à chercher de vrais solutions, on arrêtera d'arroser de subsides cette ineptie.

Je serais intéressé par un petit mot sur les vraies solutions !

16 sept. 2020
0

J'avais aussi le chiffre de 80 eoliennes de 6 MW chacune (ce qui est 3 fois la puissance des eoliennes terrestres déjà installées). Ce choix permet de reduire le nombre d'eolienne d'un parc.
les developpement vont sur des modèles marin de 12 MW
lenergeek.com[...]aliade/ .
Dans les articles de presse, comme souvent, il y a des erreurs techniques en confondant les puissances et les energies produites sur un an , les production d'une éolienne ou celle d'un parc...
"L’éolienne marine Haliade X mesure pas moins de 260 mètres de hauteur et pèse 700 tonnes. Ses pales mesureront 107 mètres, et leur surface couverte sera de 38 000 m2. Elle affiche une puissance de 12 GW. D’après General Electric, une seule Haliade X produira 67 GWh d’électricité en une année, soit la consommation électrique annuelle de 16 000 foyers français."
Pour moi, ca marche avec une eolienne de 12 MW, elle produit donc 12 MWh en 1 heure et il y a 24*365 heures en un an (8760 hr). Ca donne 105.1 GWh à pleine puissance seulement les eoliennes marine ne tournent qu'à 40 % du temps donc 42GWh ... Le 67 GWh annoncé est très certeinement la surestimation commerciale de GE , ou le fait qu'être plus haut que les anciennes constructions est plus favorable...
J'espère que si ce projet se fait, on aura (enfin) des données fiables et realistes sur l'efficacité de cette techno.

16 sept. 202016 sept. 2020
0

Je n'ai plus la référence ou les documents, mais il y avait et doit toujours exister des études dites de faisabilité qui démontraient que l'énergie globale consacrée à la réalisation d'une éolienne offshore pouvait être souvent supérieure à la quantité produite. Il faut intégrer la préparation, la fabrication, le transport, le montage en mer, le contrôle et la maintenance (contraintes et trajets maritimes, contraintes de personnel) et aussi la déconstruction ...et cela fait beaucoup, faites un rapide calcul sommaire en kW en tenant compte du rendement médiocre des éoliennes (intermittence, variations, intégration au réseau etc...) et même à la louche comme ça c'est vite une évidence.
Un aspect moins visible mais très contraignant est aussi l'électronique de puissance vorace en énergie et en maintenance et nécessaire pour l'intégration au réseau de distribution. Cette particularité est moins importante pour les barrages ou les centrales nucléaires qui se régulent mécaniquement. l'impact sur le rendement peut être de 50%.
Et donc ce n'est interessant que dans des cas très particuliers (iles, zones très exposées faible bathy et accès facile)...Je ne sais pas si on va dans le mur mais certainement vers une catastrophe financière industrielle avec ça, mais le raisonnement n'est plus industriel depuis longtemps, mais purement politique.
Les allemands ou les nordiques s'en sortent mieux car ils ont des sites plus favorables (bathymétrie) et surtout ils font du marketing avec ça, ils vendent bien et le marché est énorme...

(PS: j'ai travaillé dans le secteur des énergies marines FEM Brest mais, bien sur, quand on est dans le business, on le défend et on ne crache pas dans la soupe, c'est aussi simple que ça et vrai pour la vente de ces systèmes comme pour la recherche technologique dédiée)

www.france-energies-marines.org[...]

ya aussi les conf. du bien connu Jancovici (aspects éoliens)

16 sept. 2020
1

la parie recherche techno est drivée par l'ècole centrale de Nantes.
Ici les infos:
www.ec-nantes.fr[...]-france

16 sept. 2020
1

Il y a souvent un cout initial important dans tous les projets très novateurs, après c'est la durabilité, le réemploi, l'update, le re-utilisation par transformation qui sont les clés essentielles de la validité économique. La dessus franchement on a pas de recul, de plus la validité économique est faite sur quelle base de comparaison ? Si c'est sur le nucléaire sans le cout réel de gestion des déchets, les centrales thermiques carbone sans le cout d'incidence des rejets CO2 (que personne ne connait), perso je pense que ces comparaisons n'ont pas de sens.
C'est aussi une question d'opinion et de mentalité.
Il y a eu aussi des communications interessantes sur le stockage d'energie electrique en energie mecanique potentielle, notament par des toupies à inertie ou des ascenceurs sous marin de masses en béton, j'espère que la R&D va aussi s'activer sur ces sujets.

16 sept. 2020
-1

he bien.... encore beaucoup de spėcialistes ici.... enfin surtout du calcul foireux et biaisés par leurs préjugés... Mais bien souvent incapables de citer leurs sources... pourtant étayer une ligne ce doit pas être bien compliqué.... Beaucoup de critiques mais peu de propositions ...

16 sept. 2020
0

a lire dans son integralité sans oublier d'ou proviennent les informations et surtout que pour beaucoup il s'agit de "projections".
Exemple, recyclage du carbone grace au système permettant de porter de l'eau à la limite de l'état gazeux pour s'en servir de solvant.
Pas besoin d'être devin pour comprendre l'impact énergétique et l'impact sur l'eau.
quand on parle de developpement durable, il faut tout regarder, du début à la fin puis analyser, comparer et enfin faire ses choix.
Critiquer le nucléaire en disant que l'on enfoui sans savoir recycler puis fermer les yeux sur des sujets similaires (dangerosité moindre des déchéts évidemment même si oujourd'hui, on en est plus a larguer des bidons au fond de la mer ou a les enterrer en afrique sans contenants étudiers, stockage .).

16 sept. 2020
1

"calcul foireux et biaisés par leurs préjugés.." on pourrait rajouter par leurs préjugés ou par leurs interets (merci les lobbies).
Si tu connais des sources fiables et impartiales, le mieux est de les référencer.
Effectivement JM.Jancovici est une des rares référence sérieuse connue, mais il y a forcément pleins d'autres qui hélas n'ont pas la même force de communication..
Dommage, car en tant que simple citoyen nous n'avons pas le temps necessaire pour traiter toutes des données et infos disponibles sur le web et arriver à en faire une synthèse.. et de plus certains couts sont incalculables, quel est l'impact économique d'un surplus de CO2 rejeté dans l'atmosphère ?

19 sept. 2020
0

Une question:
Les directions et les forces du vent entre 0 et 300 m ne sont pas les mêmes.
Quel impact sur une éolienne qui culmine à 260 m de haut?
Il doit y avoir des efforts de torsion balèzes. J'espère que cela se calcule!

20 sept. 2020
3

de toute façons tout ce que tu peux écrire ne sera pas compris. Vu le nombre de personnes qui ne se renseignent pas sur les prix du kwh des différentes énergies, faut pas perdre son temps.
Mail il y a quand même une question qui mérite d’être posée aux détracteurs de l éolien sur les forums de voile.....
la prochaine fois que vous faite de la voile : regardez les 2 trucs blancs en l'air au dessus de votre bateau.
Quand il y du vent cela produit assez d énergie pour faire avancer un bateau de plusieurs tonnes.

2

C'est marrant tout de même que lorsque qu’on essaie de résoudre des problèmes cruciaux pour l'avenir du monde, de voir le nombre de détracteurs pour les critiquer sans même prendre le temps de voir ce que ça donne. Mais le pire, si ça marche il y a de grandes chance que ces même leveurs d'alertes vont hurler car on aura trop trainer...
Il suffit de voir le scandale sur les masques qui manquaient au début du Covid et maintenant le tollé que génère le port obligatoire de ceux-ci....
On est pas arrivé avec de tels raisonnements, ça en fait des enfant pourris gâtés , mais ici, c'est quand même un peu la maison de retraire, alors ça surprend ce genre de discussion, ou plutôt, ça me surprend, j'voudrais pas froisser trop de monde....hihi....