Les rats sur Bagaud .

J'ai cru entendre ,lors de l'émission "Des Racines et des Ailes " du 23/04/2014 ,sur FR3 que les rats sur l'ile de Bagaud ,en face de Port-Cros ,ont été amenés par les plaisanciers qui n'hésiteraient pas à y débarquer alors que cela est rigoureusement et logiquement interdit.
Avez-vous entendu la même chose?

L'équipage
24 avr. 2014
24 avr. 2014

oui, entendu ça ...
vous en avez beaucoup des rats sur vos bateaux ? ....

24 avr. 2014

J'en ai eu un gros

Les rats peuvent nager très loin, à Chausey, on en voit souvent passer d'une île à l'autre
Et il n'y a pas que les rats ...

www.lamanchelibre.fr[...]tu.html

24 avr. 2014

:non: ça, c'est de la désinformation! le sanglier a été amené à Aurigny (à l'insu de son plein gré.. faut quand même le dire!) par un plaisancier inconscient qui a traversé le raz Blanchard en matelas pneumatique alors que c'est strictement interdit... voila ce qui arrive quand on ne respecte pas la règlementation! :policier:

24 avr. 2014

Les rats savent nager mais ne savent pas lire les interdictions de débarquer.
JB

24 avr. 2014

Les rats savent nager mais ils ont horreur de l'eau, c'est la raison pour laquelle ils quittent généralement les premiers le navire.

24 avr. 2014

on entend de ces c... à la télé (pas que dans Des racines et des ailes d'ailleurs.. y a qu'à écouter les infos...).
si j'en crois ce que je lis, les plaisanciers qui débarquent "clandestinement" ont amené les rats.. ce qui suppose
-que les bateaux desdits plaisanciers sont squattés par les rats... pire.. un couple!..sinon, y aurait qu'un seul rat sur l'ile.
ben.. un couple de rats à bord, ça se remarque!
-que ces petites bêtes étant incapables de débarquer par leurs propres moyens, lesdits plaisanciers leur ont complaisamment offert le transport en annexe pour aller à terre. un rat sur une annexe, ça passe bien sûr inaperçu! :mdr:

24 avr. 2014

C'est un peu ça quand on y réfléchit comme les gens de nos super médias.

24 avr. 2014

Il n'y a pas également des souris chauves (au 7ème, sans ascenseur) ! :lavache: :mdr: :mdr: :mdr:

24 avr. 2014

oui. j'en ai entendu parler! d'ailleurs introduites par les gens qui font de l'escalade d'immeubles malgré les interdictions, et qui les transportent dans leur sac de magnésie. :-p

Si, un rat peut débarquer tout seul.cela nage très bien

24 avr. 2014

non Hubert! un rat breton ou normand oui ça sait nager.. et même très bien!.. mais pas un rat de Bagaud! tu ne vas quand même pas essayer de nous faire croire que dans une émission aussi sérieuse que "Des racines et des ailes", ils racontent des bistacouilles! Si les rats de Bagaud savaient nager, les journalistes auraient certainement envisagé l'hypothèse d'un débarquement pas un autre moyen que l'annexe des plaisanciers qui débarquent malgré l'interdiction! et ils en auraient parlé! NON MAIS!

24 avr. 2014

Et même ça chasse sous l'eau, vu à Carry le Rouet sur les rochers en face de chez Foucaud il y a longtemps avant le décret de la reserve.
A+ :pecheur:

24 avr. 2014

il y a effectivement des rats sur bagaud , ils arrivent même à monter sur les bateaux après qq dizaines de mètres de natation (vécu)

mais de là à dire que ce sont les plaisanciers qui les auraient amener , j ai des doutes et je ne vois pas comment

comme dit "l autre " ; si c est vrai c est à la télé !!!!!

Dans un genre proche : dans les débuts du delta plane les pilotes étaient accusés de lancer des vipères sur les promeneurs !
Nous utilisons de grands velcro/sangle pour le pliage, ils sont rangés en vol dans une poche, cela m'est arrivé d'en perdre une en vol et je ne suis pas le seul, en effet cela ressemble à un serpent ! Cela suffit à démarrer une rumeur

24 avr. 2014

Les rats d'origine nordique ce sont répandus sur la planète en voyageant dans la cale des navires.

24 avr. 201424 avr. 2014

Des rats il y en a plein sur Port-cros car les autorités du parc national ont éliminé les chats car il parait qu'il y en avait trop (des chat), et comme la nature a horreur du vide maintenant il y trop de rat et on les récupère sur les bateaux, surtout si on s'amarre aux pannes. Alors de là a ce qu'ils nagent jusqu'à Bagaud pour pouvoir bouffer, il n'y a qu'une brasse.
A l'heure actuelle sur nos côtes dès qu'il se passe quelque chose, c'est la faute des plaisanciers et je commence a en avoir plein le C...
Comme tous les maux dans nos villes et villages qui est la faute des automobilistes, ou des habitants qui se chauffent trop chez eux.
Entre Marseille et Cassis il y a un archipel d'îles qui sont infestées de rat qui bouffent les œufs des gabians, puis lorsqu'il n'y a plus d'œufs ils bouffent les petits gabians puis lorsqu'il n'y a plus de petits gabians ils rentrent à la nage sur le continent pour chercher à bouffer dans les poubelles.

24 avr. 201424 avr. 2014

Le rat noir, introduit de façon fortuite depuis plus de deux millénaires sur les îles méditerranéennes, est à l’origine de profondes modifications de l’entomofaune et de la flore (Palmer et Pons, 1996, 2001).

Les journalistes ont certainement tirés leurs informations de la:

www.initiative-pim.org[...]012.pdf

Sic Prévention de la ré-invasion du rat noir

Des collections de référence de tissus de rats noirs en provenance des îles de Bagaud et Port-Cros mais également de la Gabinière et du Rascas, îlots satellites de Port-Cros.

Pour opérer ce contrôle, deux dispositifs sont prévus sur l’île de Bagaud. Le premier est le dispositif de bio contrôle mentionné plus haut. Il consiste en l’installation en fin d’opération d’éradication du rat noir de stations permanentes d’empoisonnement au sein des sites potentiels de ré-invasion de l’île (zones de mouillage de navires, de débarquement, de dépôt de laisses de mers, etc.).

fin du sic

Ces pseudos apprenties chercheurs confondent dépôt de laisse de mer avec entrepôts de bord de mer donc peu étonnant qu’ils confondent zones de mouillages de navires avec plaisanciers !

Donc Messieurs les plaisanciers si vous avaient des copains rats dites leurs de ne pas passer leurs vacances sur les ilots précités.

Pour l’autre problématique évoqué par cette étude ‘’ Les griffes de sorcière introduites au XIX° siècle sur les îles méditerranéennes pour l’ornement et la stabilisation des sols ‘’

Je crois personnellement que l’invasions et dû aux skippeuses, matelotes, barreuses, plaisancières et autres pseudo déjà évoqué sur un autre fils mais en aucun cas être mis au crédit des plaisanciers qui portent assez rarement des griffes !

:-D :acheval: :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

24 avr. 2014

Tout ça c'est rien que des rats cons tares !

24 avr. 2014

Des rats d'eau, nous en avons tous à bord dès lors que l'on souhaite s'éloigner à plus de 6 milles d'un abri.

Ce doit être des rats d'eau périmés déposés là par des plaisanciers ne sachant pas que l'on peut les utiliser comme pataugeoire pour les gamins :oups: :famille: :policier: :whaou:

24 avr. 2014

Bonsoir,
moi, j'ai eu une souris dans le bateau, sale bête... Impossible de l'attraper, en plus. Tout essayé, poison, tapette, affut, j'ai même failli prendre le 12, mais pour reboucher les trous, ça posait un problème... J'ai dû utiliser une mèche soufrée en fermant le bateau une fois allumée. Dix minutes après, j'avais le staff du port en train de paniquer sur le ponton, même les pompiers qui ont rappliqué avec leur sirène. Fallait voir, par les dorades, la fumée épaisse et jaune qui sortait, et je te dis pas l'odeur.
Une fois tout le monde calmé, il m'a fallu une bonne semaine de ventilation pour pouvoir à nouveau pénétrer dans la cabine. La souris, plus jamais entendu parler. Je l'ai retrouvée toute sèche quelques années après quand j'ai nettoyé le bateau avant de le vendre.
Donc le rat sur Bagaud, c'est pas moi!!!

Pour les souris, il existe une colle spéciale que l'on place sur leur trajet : efficace mais horrible ...

25 avr. 2014

Une tapette appâtée avec un petit morceau de pain que l'on fait brûler à la flamme d'un briquet ou sur la gazinière... ça marche très bien.

24 avr. 2014

les rats de port-cros on migré sur bagaud il c'est crée un équilibre entre les goélands et les rats mais comme il n'y a plus de poissons il n'y a presque plus de goélands dans les îles ,donc la population de rats va diminuer ,ils sont mois c.. que nous ils adaptent leur population au ressources ...
dans les années soixante il y a eu un incendie au cap bénat
les sanglier ont traversé sur port-cros certains se sont noyés des pécheurs en ont retrouvé dans leurs filets mais ceux qui on pris pied il a fallu les éliminer il n'y avait pas de prédateur ...
sur port-cros il y a des chats sauvages avec la queue rayée
du coté du château fort au sommet de l'île .
je ne pense pas qu'ils aient été éliminés .
j'y vais souvent en hiver marcher j'en ai encore vu l'hiver dernier .

j'ai connu port-cros avant que ce soit parc national j'ai même fait de la chasse sous -marine à la plage de la fausse monnaie ,à l'époque il n'y avait pas de problème on venait avec le "corsaire" au départ du Lavandou .pour y passer le week end et on dormait dans la ruine de la petite maison qui a étèe restaurée sur la pointe .

donc si vous voulez parler de port cros je connais ..

alain

25 avr. 2014

Il y a encore un sanglier sur Port-Cros,il ne gêne personne et les employés du parc m'ont expliqué qu'il le suivent et s'arrangent même pour lui garantir une certaine tranquilité. Son territoire de predilection est plutôt sur l'Est de l'ïle.

24 avr. 2014

Des rats j'ai donné en 2006 , à Calvi j'étais au port sur un Bavaria 41 qu l'on m'avait prêté, j'avais fermé la porte , mais laissé ouvert un petit hublot qui est au dessus du frigidaire. Er bien 2 rats sont montés à bord, au début j'ai pense à des souris quand j'ai vu un sac poubelle que l'on avait mis en réserve dans la douche. Ont les a subi pendant 10 jours, en partant j'ai mis la tapette sur le frigidaire et le lendemain mon successeur en a trouvé un dans la tapette, le 2 eme il l'a eu au Harpon!!!
En conclusion se méfier des ports dont les restaurants et donc les poubelles sont proches des quais,

24 avr. 2014

Un marin marmar me racontait:
"Sur un cargo, le jour où tu aperçois le bout de la queue d'un rat, c'est qu'ils sont au moins 100 à bord".

24 avr. 2014

Et bien moi j'ai payé une traversée Bagaud / Calvi à un charmant rat .... il s'était invité à mon bord en nageant et en montant par la chaine de l'ancre. durant la traversée il s'est montré très sympa et n'a pas trop fait de dégâts, une ceinture de plongée en caoutchouc qu'il a attaqué par le bout donc encore utilisée, et quelques morceaux de savon (les rats raffolent du savon). Ensuite on s'est séparé du moins je ne l'ai jamais revu.
Il était moins gros que ceux que j'ai vu à Sète au quai d'Alger ...
Gilles

25 avr. 2014

Des rats il y en a partout, au parc national de la Maddalena j'en ai vu et en Polynésie comme le disait Moitessier c'est un fléau, il amenait même des collerettes en tôle galva pour les installer sur les palmiers afin d'empêcher la montée des rats.

25 avr. 2014

à muru aux rats après les tirs aériens ils ont livré des cannes blanches
pour les rats aveuglés par le flash
alain

25 avr. 2014

Le problème soulevé dans ce fil n'est pas tant la présence des rats sur les lieux de pratique nautique mais plutôt le fait ,sur une chaîne de grande écoute ,dans une émission emblématique "Des Racines et des Ailes",d'entendre l'affirmation que les rats sont amenés par les plaisanciers .

25 avr. 2014

La recherche d’une sécurité accrue, sécurité du groupe et sécurité individuelle de ses membres, constitue le souci naturel de toute société. Depuis quelques années, nous observons au sein de la notre une progression très sensible de l'angoisse sur le risque.

Si l’ignorance génère la peur, la surinformation, surtout tronquée et parcellaire, conduit au même résultat. Dans le contexte surmédiatisé qui est le nôtre, la tentation du « sensationnel » à laquelle succombent les médias alimente quotidiennement les fantasmes de nos concitoyens. Notre société a développé un nouveau mythe : celui du risque zéro.

La première solution consiste à nier l’existence du risque (voir le nuage radioactif de Tchernobyl, et les avis fantaisistes d’« experts», rassurants, voire lénifiants, mais dont la suite des évènements a démontré la valeur réelle.)

Notre société a l'impression de vivre sous tellement de menaces qu'elle recherche en permanence des causes à ce qui lui arrive, mais aussi des coupables.
Le phénomène n’est pas nouveau : c’est le principe du bouc émissaire des Anciens.
Si en plus le bouc en question n’a pas respecté pas la réglementation, peu importe le lien de causalité réel entre cette infraction et la réalisation du risque, on a trouvé le coupable idéal. L’existence de l’infraction (ou de la supposée infraction d’ailleurs) rendant ses arguments en défense inopérants.

25 avr. 2014

tout ça,pour quelques rats!

25 avr. 2014

Par des bateaux , un des problème est que certain vieux ports les bateaux de passages sont dans la ville et pour beaucoup à côté des restaurants à Calvi j'étais à 20 m maxi des premiers restaurants avec pour beaucoup les poubelles en place le soir. Résultat les rats se baladent partout et montent sur les bateaux par les amarres. Et une fois sur le bateau si tu es prêt d'un endroit qui comporte une odeur que ton passager clandestin la sent et qu'elle l'attire il va plonger ou descendre par la chaîne d'ancre

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (112)

L'eau de l'Aude là

mars 2021