Les déchets commestibles à la mer c'est autorisé ...

Bonjour à tous,
Au début je n'y croyais pas mais un de mes amis qui est officier à bord d'un navire d'une société de croisières haut de gamme qui fait, selon la saison, l'arctique ou l'antarctique; celui-ci donc me disait que les déchets "dégradables" étaient broyés puis jetés à la mer.
Et hier je tombe sur une affiche dans le ferry Bonifacio Santa-Teresa-Gallura qui est un extrait de la règlementation MARPOL et qui dit que les déchets de repas peuvent être jetés à la mer à plus de 3M si ils font moins de 25mm sinon à plus de 12M pour peu que le bateau soit en route.
Quand on voit les usines à touristes qui naviguent j'imagine qu'économiser un compacteur, un incinérateur, tout simplement la place sont de belles économies mais beurk ...
Bon vent à tous.

L'équipage
01 nov. 2013
01 nov. 2013

Tant que l'on ne jette pas les plastiques et autres saletés non dégradables; Où est le problème?
Franchement, il vaut mieux donner à manger aux poissons, plutôt que polluer avec un incinérateur...

il est vrai que les déchets uniquement organique raisonnablement éparpillés ne posent pas un réel problème à partir d'un petit bateau, c'est déjà plus délicat pour un paquebot de 5000 personnes surtout en zone glaciaires où les déchets vont être plus durables.
Se pose aussi la question de la qualité du tri avant rejet ...

02 nov. 2013

Après, il faut pas s'étonner de la prolifération des crabes géants !

01 nov. 2013

Les poissons se régalent en les mangeant, il n'y a pas de mal à ça, beaucoup adorent notre merde quand elle est fraîche (pas en sortie d'eaux noires ou de WC chimiques)
Il ne faut pas tomber dans le travers américain, tous les déchets ne sont pas nuisibles au contraire.
Il suffit de voir les pêcheurs aux sorties des égoûts bien que ce ne soit pas un exemple exemplaire, Mais c'est là qu'il y a un max de poissons.

01 nov. 2013

Je pense que c'est un peu comme du foie gras ou une bonne boite de rillette pour du poisson.

01 nov. 2013

c'est pour ça qu'on trouve le poisson si bon ! :mdr:

01 nov. 2013

Hubert, que l'on pose, à bord des gros, la question de la qualité du tri et de la gestion de l'évacuation, ça me parait raisonnable.
Ceci dit, les très gros -5000 pax- ils y vont dans ces eaux là?

01 nov. 2013

la pollution, c'est trop de la même chose dans un endroit qui ne peut pas en "absorber" autant
donc si il y a assez de bestioles pour bouffer ces déchets organique, c'est pas une pollution
:reflechi:

02 nov. 2013

Oui, c'est une question de concentration de déchets et de densité de poissons, c'est pourquoi il faudrait limiter la pêche

01 nov. 2013

Pour peu que le débarquement de déchets non dégradables donne lieu à redevance, il doit en passer des choses, dans le broyeur !

01 nov. 201316 juin 2020

@quistinic : Ceci dit, les très gros -5000 pax- ils y vont dans ces eaux là?

Oui, j'ai fait dans mes jeunes années une croisière au Spitzberg sur un paquebot soviétique, donc ce n'est pas nouveau... Il y avait beaucoup moins de 5000 passagers en ces temps bénis de guerre froide !
Curieux quand même, j'en ai refait une il y a 6 ans sur un paquebot Costa (on ne ricane pas, au fond... :langue2: ) et on avait eu un exposé détaillé sur les installations : rien n'est jeté, il y a d'énormes cuves eaux noires - eaux grises et tout est vidangé au retour au port. Peut-être jette-t-on les arêtes de poissons à la mer en effet, mais guère plus.

Chez Costa, on ne jette pas les déchets, seulement le bateau ...

01 nov. 2013

Bien avant l'avènement du numérique,il se disait que les paquebots de croisière polluaient beaucoup avec les produits chimiques utilisés pour le développement des photos qui étaient rejetés en mer,bon sûr que les produits de vaisselle devaient largement être plus important.

01 nov. 2013

En med, les bogues ont les appellent les mange m...., et y 'en a qui font la soupe de poisson avec!!!

01 nov. 2013

les meilleures c'est le oblades ,en plus elles sont malines
le matin elles attendent sous la coque le petit dej....
tout ce qui est bio se dégrade ou est consommé
voir" soleil vert "
alain

01 nov. 2013

C'est très bon avec du sang de lapin et du vomi d'abeille.

02 nov. 2013

Oui 60 nora tu as raison

01 nov. 2013

comment fait on à terre .

Dans certaines communes , les eaux usées passent dans des bassins avec des roseaux , les bactéries qui se développent dans ces bassins se nourrissent des matières organiques contenues , et purifient ces eaux usées qui sont rejetées alors dans la rivière. C'est le cas , pas exemple dans l'Yonne , à Beaumont , ou les eaux de l'agglomération sont traitées de cette façon avant de se retrouver dans le Serin , puis l'Yonne , puis la Seine......

Les effluents de fromagerie , très polluants sont pour une part traités de la même façon, à terre , en passant dans différents bassins où les bactéries dépolluent en se nourrissant des matières contenues dans ces effluents.

Il n'y a que des inconvénients à ramener à terre des déchet organiques des bateaux pour les traiter d'une façon moins efficace que ne le fait le milieu marin.

L'incinération à terre serait totalement contre productive avec une pollution et une consommation d'énergie comme c'est le cas en particulier lorsque les habitants de pavillons mettent leurs déchets de tonte de pelouse à la poubelle dans un secteur où les ordures ménagères sont traitées par incinération.

Par contrer effectivement , les rejets de matières plastiques sont polluants pour les raisons que l'on connaît, les rejets de produits chimiques de toutes sortes sont polluants dans la mesure où, toxiques , ils suppriment la vie des organismes vivant de toute taille à même de détruire en se nourrissant les rejets organiques soit venant de l'activité humaine , soit par exemple de la mort naturelle d'une baleine.

01 nov. 2013

Un peau de banane flotte 6 mois. Si 1 bateau passe tout les ans et jette une peau de banane, aucun problème. Si 10 bateau passent chaque semaine et jettent leurs peaux de bananes, malheureusement, la mer devient une poubelle.

C'est pour cela qu'il faut ramener TOUS ses déchets à terre. Non pas, parce que les déchets ne sont pas bio-dégradables, mais parce que nous sommes trop nombreux par rapport à la "capacité de traitement" de la mer.

01 nov. 2013

D'où tient tu ces données chronométriques ?

01 nov. 2013

@ ptiplouf :
Pas du tout d'accord.
Peau de banane, 5 à 8 jours, testé pour vous à deux reprises, dans un filet suspendu au bateau.
Et les oblades citées par Alain en raffolent dès qu'elle se ramollissent un peu.
C'est le citron qui a été le plus long à se désagreger. 20 jours.
(effectué en Corse orientale, été 2007)
Pierre

Comment ? quoi, quelles bananes ? Côte d'Ivoire ou Martinique ?...
:litjournal:

01 nov. 2013

esce que ça remplace le vc17????
alain

01 nov. 2013

Au fait! je fais mon compost avec les résidus de legumes, papier absorbant etc... et je me rappelle que mon grand père qui avait le "cabane au fond du jardin" jetais tout cela sur le tas de fumier servant à amender le terrain pour avoir des beaux et délicieux légumes. Je n'ai plus revu autant de vers de terre qui nous servaient comme appât pour aller pêcher, bref on tourne en rond. Qui s'occupe de nous lorsque nous devenons, post mortem matière organique??

01 nov. 2013

Bernard c'est bien ça mais il y a un process de dépollution car on trouve aussi beaucoup de plastique (dégrilloire) et de boue lourde (lagunage et précipitation). en fin de compte c'est la partie terminal (eau industriel)que l'on vient lavée avec différentes plantes pour qu'elle retrouve toutes ces qualité (minéraux , oxygène ...) mais les boues partent sur un autre circuit suivant leurs qualité soit incinération soit compostage.

Le vrai organique ne pose aucun soucie ces le reste le problème.

01 nov. 2013

La dernière fois, j'ai vu un boat glisser sur une peu de banane, ben!!, il a gagner un noeud!! :jelaferme:

01 nov. 2013

c'est malin !

01 nov. 2013

bonsoir à tous,
on parle de pollution ..... en général mais personne ne parle de la pollution médicamenteuse que personne traite et d'ailleurs sait traiter et là c'est certainement à terme plus grave que beaucoup de pollutions.
Bonne nuit
Gilles

01 nov. 2013

Tu parles du Viagra Gilles ?...
:-p :-( :-p

02 nov. 2013

le rejet des detritus telle que la convention marpol l'autorise ne me choque pas, il y a d'ailleurs des zones interdites mer du nord,antartique etc, je suis toujours un peu plus gené par la gestion des eaux grises qui elles aussi peuvent etre rejeté a plus de 12 ntq...

02 nov. 2013

Et tous les poissons que rejettent les gros bateaux de pèche industrielle parce qu'ils sont hors cota, c'est pas grave ça ?
Le filet sélectif n'existant pas se sont des milliers de tonnes de poissons qui sont rejetés morts à la mer.
Seule l'Islande a une gestion un peu plus intelligents car les bateaux sont plus petit et moins spécialisés. La répartition des quotas peut donc se faire à terre.

02 nov. 2013

La pollution par des déchets comestibles est en effet un très grave problème. A quand l'interdiction de dégueuler par dessus bord et l'obligation de ramener à terre le vomi pour tri sélectif.

Tant qu'on y est, interdisons aussi aux pommiers d'abandonner leurs pommes blettes sur les pelouses de jardins. Des enfants y jouent, il en va de leurs sécurités...

A en écouter certains il faudra bientôt prévoir un compost sur nos bateaux pour une transat... :doc:

02 nov. 2013

En nav, je ne peux plus péter depuis qu'on sanctionne le dégazage. Alors, j'ai mal au bide, forcément !
:-(

07 nov. 2013

Je viens de regarder Envoyé Spécial sur la 2. Bref, je préfères pêcher les aublades au petit matin avec 60nora.
Au moins, je saurai d'une manière sure qu'elles ont le goût de l'andouillette!!!

08 nov. 201316 juin 2020

Mes données sur la dégradation des bananes viennent de l'ademe. Les temps sont données pour des dégradations dans le sol, pas dans la mer, effectivement.

Que dirais-tu si ton voisin de l'appart d'à coté balançait ses épluchures dans ton jardin en expliquant, à raison, que c'est meilleur pour la planète que de les mettre à la poubelle ?

La mer, c'est notre jardin commun. Méditerranéenne au mois d'août : combien de bateaux va croiser une peau de banane avant de couler ? Alors, je persiste et signe. La peau de banane ou de melon par dessus bord en zone fréquentée, juste parce qu'on a la flemme, je trouve cela vraiment dégueulasse.

09 nov. 2013

Une bonne solution serait de mettre un composteur à disposition des gens en appartement, non?
Entre la pollution visuelle (la peau de banane ou le melon) et les déchets de produits non-biodégradables qui "disparaissent" de la surface et polluent gravement les sols, les sources, etc..., je trouve que la première est préférable à l'enfouissement pour ne plus les voir. Et je ne parle pas des élevages industriels de poissons, nourris à je ne sais quoi qui flinguent l'écosystème.
Et puis, mettre sa peau de banane dans un sac-poubelle plastique, est-ce vraiment une avancée?...

09 nov. 2013

en australie tous les déchets organiques sont interdits à moins de 2 OU 5 milles des côtes (de mémoire)!
:-(

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (145)

novembre 2021