Les coefs de marées sont exceptionnellement bas en 2021

Bonjour,
On vient de regarder avec un collègue l'annuaire des marées 2021. A notre grande surprise les coefs sont super bas cette année et les grandes marées de dépasseront pas 112 (il me semble !); Mais ce qui m'intrigue c'est que je ne me souvient pas avoir déjà vu des coefs aussi bas; Exemple : En Bretagne pour les marées de septembre on descendra jusqu'à 24 et le maxi sera 101. les ormeaux vont avoir la paix cette année !🙄

L'équipage
20 fév. 2021
20 fév. 202120 fév. 2021

C'est fait exprès, le gouvernement a opté pour de très petites marées pour élargir les plages, cela permet une meilleure distanciation social durant les vacance, COVID-19 oblige

Jok

20 fév. 2021

Heu... Captain Fracasse, t' es sûr que tu ne dis pas une connerie?
OK à marée haute, mais pas à basse mer!
Gorlann

20 fév. 2021

Peut-être pour éviter que les parisiens et autres citadins se précipitent sur les côtes Atlantique et Manche pour pratiquer la pêche à pieds, sport éminemment dangereux lors du retour du flux.?

20 fév. 2021

ohlala vu comment part ce post il va finir avec une pioche d'ici peu 😱

20 fév. 202120 fév. 2021

Oui, ça serait intéressant d'avoir l'avis d'un spécialiste. Dans wikipédia à la page "fr.wikipedia.org[...]%C3%A9e ", on trouve ça : "De plus, un cycle long s’établit aussi sur une période de 18,6 ans durant lequel le niveau moyen des pleines mers augmente de 3 % par an durant 9 ans, puis diminue de 3 % durant 9 ans, et ainsi de suite. Ce cycle contribuera dans les années 2008-2015 proportionnellement plus à l'élévation du niveau de la pleine mer, ou des grandes marées hautes que le seul réchauffement climatique (jusqu'à + 50 cm, c'est-à-dire 20 fois l'expansion thermique de l'océan consécutive au réchauffement climatique global). Inversement de 2015 à 2025 la phase décroissante de ce cycle devrait conduire à un ralentissement apparent du phénomène de montée de l'océan, et probablement de l'érosion du trait de côte qui lui est généralement lié."

20 fév. 2021

Merci pour ces précisions, c'est en effet très interessant...!!

20 fév. 2021

merci 👍

20 fév. 2021

Bien relevé Mastic.24 fin septembre c'est plus que bas.Pour peu que le le temps ne soit pas de la partie (dépression),ça va ressembler à un marnage de méditerrannée à marée basse.
Pas le jour pour la peche à pied :-)

20 fév. 2021

merci mille fois , j'ai monté mon bateau sur la greve en VE en Novembre en pensant que j'allais facilement retrouver le m^me coeff en Mars /avril , effictivement ça ne semble pas aussi evident .... enfin ça va le faire mais surement sans avec beaucoup de marge ...

comme quoi !!!

20 fév. 202120 fév. 2021

Dans Science et Avenir en 2015
" 119 sur une échelle qui monte jusqu’à 120 : c'est le coefficient de la grande marée du 21 mars 2015 ! Un peu abusivement baptisée "marée du siècle", elle n’en reste pas moins exceptionnelle puisque le phénomène ne se reproduit avec cette ampleur que tous les 18 ans et demi."

Donc, les coeffs max (et min) devraient baisser jusqu'à 2024

20 fév. 2021

comme le niveau de la mer monte , ça compense.

20 fév. 2021

Ouaip, ça fout la honte ! comme dit la chanson. Patience, il faut attendre.

20 fév. 2021

Dans un cas comme celui de José, le coef de marée est une chose, mais il faut aussi tenir compte de la pression atmosphérique, qui peut faire varier la hauteur de + ou - 30cm, et également de la pluviométrie des jours précédents sur le bassin versant (quand on est sur un estuaire).

A Pont-Aven, il y a une dizaine de jours, le niveau d' eau dans la rivière était, à pleine mer, 80 cm plus haut que la moyenne avec le même coef de marée!

Si on ne prend pas une bonne marge de sécurité, quand on met un bateau "en haut de la grève" avec un grand coef, on prend le risque de ne pas pouvoir naviguer pendant un certain temps, voire un temps certain.

Gorlann

21 fév. 2021

Gorlann soulève un point important, celui de la pression atmosphérique, et on pourrait aussi rajouter le vent dans le bon sens + marée montante...

Sauf que sortir un bateau contre vent et marée, même si le niveau de la mer monte momentanément, ce n'est pas une sinécure !

;-)

21 fév. 2021

avant on se marée bien, c'est fini !
cette année le coef de marrade breton va égaler le monégasque, quel tristesse.

21 fév. 2021

C'est là qu'on va voir si la CQR supporte la traction :)))

22 fév. 2021

Va falloir passer en haut de la grève creuser un sillon dans l'axe de la quille...

22 fév. 2021

Bon en 2025 je rentre en Bretagne avec des marées de 30cm je ne serai pas trop dépaysé par rapport à la Grèce.
🤣🤣

22 fév. 2021

Fini les cgm

22 fév. 2021

Dit plusieurs fois mais bon, le coéfficient et la hauteur absolue de PM ou BM ce sont deux choses différentes: un coéfficient plus grand signifie une plus grande amplitude (en considérant que le coéff est calculé exclusivement sur les composantes semidiurnes, les autres ne rentrent pas: donc plus grand effet des composantes semidiurnes, on va dire que dans la côte atlantique c'est l'essentiel); une plus grande amplitude (donc plus grand coéfficient) peut très bien être obtenue par une PM plus basse que la précedente, pourvu que la BM soit plus-plus basse de la BM précedente. Bref, coéff croissant (/descendant) ne veut absolument pas dire PM plus haute (/basse), c'est juste la différence entre PM et BM qui augmente (/se réduit).
Bref, avec un coéff par ex. 110 on peut avoir une PM plus haute que avec un coéff 112, 115, etc.

23 fév. 2021

Merci bcp pour cette mise au point Roberto mais y a-t-il une présivibilité à long terme de ces variations que tu décris par rapport à la hauteur d'eau à la pleine mer par coéfficient plus faible (hauteur d'eau marée haute pouvant être plus haute par coef 110 que 115) ou bien est-ce que les modèles que l'on utilise pour établir les tables de marées ne seraient pas assez afinés pour prévoir cela ??

23 fév. 2021

Pierre
oui c'est théoriquement prévisible, ces différences sont dûes aux "autres" composantes harmoniques (autre que semi-diurnes) qui rentrent dans le calcul des prévisions de marée: en Atlantique, le "gros", la grosse majorité de l'oscillation de marée est donnée par les composantes semidiurnes, on pourrait voir en quelle mésure les autres composantes modifient PM/BM, il faudrait avoir accès aux harmoniques (sachant qu'en certains cas il y en a des dizaines voir des centaines) et faire quelques calculs, peut-être Gonio-Coque l'auteur de "Marées dans le monde" (?); mais bon à part un éventuel intérêt intellectuel cela fait beaucoup de boulot pour pas grand chose, c'est plus rapide d'aller regarder le calendrier de marée. 🙂
Puis bien sûr en plus de la prévision il y a tous les facteurs accidentels come pression atmosphérique, effet du vent, retenue des eaux, cours d'eau douce etc etc. qui vont concourir à determiner la hauteur de marée effectivement observée.

23 fév. 2021

OK merci donc si je comprends bien ces différences sont théoriquement prévisibles mais en pratique les tables de marées sont établies purement sur le facteur astronomique qui est la composante majeur des marées sans être l'unique.

23 fév. 2021

J'avais écrit tout un pavé puis j'ai fermé la page 🙁
En faisant court: les prévisions de marée sont faite par calcul en utilisant a) des composantes harmoniques astronomiques, + b) d'autres composantes harmoniques "fictives", qui ne dependent pas des astres mais des conditions locales fixes (bathymetrie, trait de côte, etc).
La combinaison de ces deux types de composantes cycliques permet de repliquer avec une erreur minimale l'histoire passée d'un cycle pluriannuel de marée dans un endroit donné, donc d'effectuer des prévisions rationnelles pour le futur. Ce sont les données fournies pas le SHOM par exemple.
Les hauteurs de marée effectivement observées différeront plus ou moins des prévisions à cause de conditions locales transitoires , comme pression atmo et compagnie.
.
Pour revenir au sujet des coéff et niveaux de PM/BM non correspondants, je crois que cela vienne de l'influence des constantes harmoniques astronomiques non-semidiurnes, qui déplacent cicliquement vers le haut ou le bas la courbe de marée: amplitudes égales obtenues par niveaux de PM/BM différents.
Là que j'y pense, j'ai peut-être moyen de faire un essai numérique, je vais voir.

23 fév. 2021

Le coefficient de marée, intéressant pour la pêche à pied.
Pour la nav, je préfère m'intéresser aux hauteurs d'eau.
Hauteur marée basse, hauteur marée haute, temps qui sépare les deux...+ hauteur de sécurité pour tenir compte de la pression atmo.
le site du marégraphe de Brest, donne des renseignements très intéressants.

23 fév. 2021

Les hauteurs d'eaux sont enregistrées depuis au moins 300 ans. La hauteur maxi augmente de environ 3mm par an en moyenne. à certains endroit ce serait de 4 à 5 mm. Une réalité qui est de moins en moins contestée sur la côte atlantique !

23 fév. 2021

Les coefficients sont utiles pour se faire une idée globale rapide et pour la force des courants... pour la pêche à pieds je regarde surtout les hauteurs d'eau à basse mer (et l'heure, œuf corse).

23 fév. 2021

Je n'ai vu ce concept de coefficient qu'en France. Comment font les autres pays?

23 fév. 2021

En Espagne, sur le site que je consulte le coefficient est indiqué :
tablademareas.com[...]enerife

Il semble en être de même pour le reste de l'Europe.

24 fév. 2021

le coefficient n'est jamais mentionné dans le cours de navigation de la RYA, ni dans leurs supports de cours (en tous cas pas jusqu'à récemment)

24 fév. 2021

Les anglais sont sectaires, la preuve ils refusent d'adopter les concepts qu'ils n'ont pas inventé par eux-mêmes... ils en sont encore avec leurs pouces, pieds, yards, fathoms...
Ah si, ils ont fini par adopter la monnaie décimale, vers 1970...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (61)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021