Les chiffres 2013 de la FIN (Fédération des Industries nautiques) et qques commentaires

www.voilesnews.fr[...]istance
(plus complet que sur le site de la FIN !!!!)

Pour nous les voileux:
Production de Voiliers: 420 M€ (-5%), 75% à l'export (en hausse)
dont
Monocoques habitables: 250 M€ (-11 %) 2110 unités, 75% exportés (en hausse) (donc 120 000 € en moyenne)
Multicoques 165 M€ (+3 %) 401 unités, 75% exporté (en hausse) (donc 410 000 € en moyenne)
(à comparer avec total moteur 300 M€)
Chute des ventes des monocoques, et croissance des gros multicoques. La moitié des monocoques dépassent donc les 120 000€ (+ équipement)
Donc ventes en France de voiliers français: environ 527 monocoques habitables, et environ 100 multicoques.
Il y a un peu plus de 100 000 voiliers de plus de 6 m en France.

Vente neuf voiliers toutes tailles en France: 2 138, - 13%
Vente neuf moteurs en France:8 969 -19 %
Les revendeurs souffrent !!!!

Ventes occasions voiliers: 11 081 -0,9 %
les chiffres des années précédentes
10 668 / 11 322 / 11 179 / 11 081
Difficile de conclure sur le pourcentage de bateaux qui changent de main tous les ans, car il doit y avoir un certain nombre de voiliers de moins de 6 m dans ces totaux: 8 % ???

Comme je l'avais déjà fait remarquer dans un post précédent, les ventes d'occasion se maintiennent, contrairement à ce qu'on pouvait penser. Mais les prix chutent sans doute...

L'équipage
22 jan. 2014
23 jan. 2014

Je cite Pytheas54 :
"Comme je l'avais déjà fait remarquer dans un post précédent, les ventes d'occasion se maintiennent, contrairement à ce qu'on pouvait penser. Mais les prix chutent sans doute..."

Cela fait plus ou moins 3 ans, si pas plus, que le marché fonctionne autrement, c'est à dire avec une baisse des prix sans doute assez importante. Par conséquent, il se pourrait qu'il en résulte une évolution sociale chez les pratiquants de la voiles et du moteur. Des matelots, moins pourvus financièrement, y ont certainement accès et peuvent satisfaire leurs rêves ... (dans la limite des places disponibles de mouillage et dans les ports).

C'est donc, sans doute une autre couche, ou une autre classe de la société, qui fait irruption dans ce milieu.

Autre phénomène, à revenu égal, les matelots peuvent prendre un mètre de plus en longueur. Logiquement les propriétaires de bateau "court" doivent souffrir plus que les autres pour vendre.

23 jan. 2014

Gérard, je suis tout à fait d'accord avec toi sur la possibilité d'acquérir un voilier à un prix très raisonnable. Le problème reste celui de la place de port et peut-être plus de son coût annuel.

24 jan. 2014

Pour la place ou le mouillage, je suis d'accord avec Pytheas. C'est d'ailleurs ce qui m'empeche de changer de bateau actuellement.

24 jan. 2014

Noter que la durée de vie des bateaux construits il y a 30 ans est supérieure celle de ceux construits aujourd'hui Je ne parle que du plastic.

le prix des bateaux d'occasion se resserre, et l'offre s'accroît.

la dimension du bateau étant lié au programme, les programmes de navigation se réduisant, les acheteurs nouveaux arrivant sur le marché étant de plus en plus néophytes, peuvent néanmoins acquérir un bon bateau à un prix raisonnable.

Le problème c'est qu'il naviguera peu......

23 jan. 2014

"Chute des ventes des monocoques, et croissance des gros multicoques. La moitié des monocoques dépassent donc les 120 000€ (+ équipement) "

Euh, au risque de paraître pédant, je dirais que tu confonds la moyenne et la médiane :jelaferme:

23 jan. 2014

Bon, en supposant une distribution gaussienne, moyenne et médiane sont confondues (ce qui n'est sans doute pas le cas). Donc ce que tu dis est vrai. Mais je n'ai pas la moindre idée de la forme de la distribution, donc :jelaferme:

23 jan. 2014

La vérité est toujours en dessus ou en dessous de la moyenne :non: :acheval:

25 jan. 2014

Merci pour ces chiffres.
Ce qui m'étonne, c'est que la vente des bateaux moteur baisse plus que celle des voiliers. J'étais persuadé du contraire. par contre, je ne suis pas sûr que la baisse du prix d'un voilier d'occasion profite à une classe sociale plus défavorisée. N'oublions pas que le pouvoir d'achat moyen s'est contracté et qu'à l'entretien, un voilier reste un gros investissement.

25 jan. 2014

L'expression "classe sociale plus défavorisée" est quelque peu inadaptée. Par exemple, un couple, XY, d'enseignants en fin de carrière a des revenus qui l'amène dans la zone :
"Il y a 20% des ménages qui ont plus de revenus que XY et 80% des ménages qui ont moins de revenu que XY.

On est loin des classes sociales défavorisées. Mais, ce couple d'enseignants, s'il ne reçoit pas d'héritage familial, n'est pas vraiment en mesure de s'acheter un bateau très cher. Et encore moins s'il doit encore aider ses enfants.

25 jan. 2014

La chute de la vente de bateaux neufs doit au moins en partie être liée à la « durabilité » des bateaux anciens. Cette observation est corroborée par la solidité du marché de l’occasion tel que cela ressort des chiffres.
Le marché se sature de lui-même parce que la différence « jouissisancielle » entre un bateau ancien et un bateau moderne n’est pas suffisante pour que l’on se décide à remettre au pot. Épater son voisin de ponton avec le voilier dernier cri ne constitue pas un motif suffisant pour réinvestir.
Seule solution pour les constructeurs: inventer le bateau à obsolescence programmée. Certains se sont déjà sérieusement mis au boulot.

25 jan. 2014

Curieuse évolution du language: A mon époque où le pouvoir d'achat moyen était nettement plus bas, où le téléphone était une rareté, où le réfrigérateur, la télé, la machine à laver étaient un luxe, où la voiture faisait de vous un vrai priviligié et où pour pratiquement tout le monde un bateau était un rève totalement inaccessible, on ne parlait pas de classe sociale défavorisée, mais simplement de gens qui n'avaient pas les moyens (de s'acheter un bateau). La lutte des classes se manifestait encore fortement (CGT en tète) mais tout le monde travaillait très dur pour s'en sortir! N'ayant au quotidien, à peine que le nécessaire, on ne pouvait que rèver au superflu.

25 jan. 2014

L'étude est de la Banque Mondiale:

La courbe s'arrête en 2008, la tendance établie avant s'est amplifiée depuis:
www.marianne.net[...]04.html

Entre 1988 et 2008 les membres des classes moyennes des pays développés ont perdu 5% de pouvoir d'achat (tandis que la croissance dans ces pays était de 2% par an soit environ 50% sur la période).

27 jan. 2014

ULYSSE l on observe depuis 3 ans conforte par différents indicateurs que les grands constructeurs orientent leurs fabrications vers les les grandes unités, voire haut de gamme
Ce marche certes réduit correspond a une demande ? D acheteurs fortunes pas nécessairement grands navigateurs en majorité
Ce type d unités au confort spectaculaire pourvu de gadgets électroniques et équipements de hautes technologies tombant régulièrement en panne permet aux grands constructeurs des marges substantielles compensant la baisse des ventes des bateaux dit de séries aux marges plus réduites et une clientèle exigeante

27 jan. 2014

Bonjour,
les riches étant de plus en plus riches, la classe moyenne de plus en plus pauvre ( c'est cette catégorie qui achetait des bateaux depuis 40 ans), il est normal que les constructeurs s'orientent vers des gros bateaux avec forte marge .....les constructeurs n'ont rien à faire de la démocratisation de la voile....si cela ne leur rapporte pas du C.A ....Il ne restera qu'a devenir riche...ou plus certainement a profiter au maximum des bateaux d'occasion... qui vont devenir de plus en plus grand.....
Pour les places, je suis contacté depuis 1 an par des ports ou j'avais fait des demandes il y a de nombreuses années.. preuve que les places se libèrent.. .
Moi qui ne m'intéresse (pour moi) qu'au bateau de + de 40 ans et en bois de préférence , au sein de nos associations et qui avons parfois la chance d'avoir des emplacements privilégiés dans les ports ( c'est pas automatique, et il faut se battre avec les sv officiels), nous essayons lorsque nous vendons nos bateaux de trouver des acheteurs voulant rentrer dans l'association, et qui bénéficie alors de l'emplacement (avec les contre parties envers les sv officiels, participation aux fêtes, soirées ou sorties VIP etc...) .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (87)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021