Les chantiers ... sont morts !

Qui dans notre classe moyenne est-il encore capable de réunir une somme de € 130.000 pour un 9 mètres équipé départ chantier.. ou € 150.000 pour le 10mètres ?
.
Je parle de voiliers neufs.. sans compter la personnalisation personnelle de l'objet convoité, de la place de port, et des charges qui en découlent !!
.
Cher.. très cher notre passion !

L'équipage
20 juil. 2015
20 juil. 2015

Heureusement qu il reste des gens pour du neuf ......

20 juil. 2015

j'ai fait un calcul: mon bateau fait 43',pas acheté neuf (mais il l'a ete un jour)il n''est tout de meme revenu 200 k€ facile depuis son achat sans compter bien sur le stationnement..
comme ce projet a été pris en compte dans mes finances depuis toujours ca fait 520€ par mois depuis que je travaille.( c'est a dire presque tout le surplus)
c'est le prix d'un petit loyer,c'est le prix de reviens d'une bagnole, c'est donc cher oui mais qui a pretendu que ca devait tomber tout cru...
faire du bateau en cotiere ou en nav lointaine c'est sur une vie: max 15% du temps sur l'eau , pour 15% d'entretien et 70%a travailler pour payer.
.
notez que cette somme est faible par rapport a ce que nous payons tous en depenses publique pour des usages qui ne nous concernent pas ou qui sont mal menés.
Alors non je ne trouve pas ca anormal...on nous prends pour des riches , il ne faudrait pas tomber dans l'exces inverse et se plaindre du prix des choses et pourquoi pas demander une aide publique !!!

20 juil. 2015

Le problème c'est pas le niveau de vie de ceux qui ont beaucoup de sous c'est celui des classes dites "moyennes", celles qui ont fait le boom de la plaisance en achetant des petits bateaux: c'est ce secteur là qui disparait et que les Polonais tentent de réoccuper...

20 juil. 201520 juil. 2015

depuis la début juin j'ai vu passer 7 jeanneau 64 neufs en cours de préparation sur la zone de carénage.
ticket d'entrée 900 000 roros ! Sans parler des autres de 45 à 57 pieds ....
Les chantiers ne sont pas morts ! Ils se recentrent sur les bateaux de luxe.
Par contre la classe moyenne elle est bien morte ...

20 juil. 2015

étoile , excat , mais moi je bosse et d autres aussi grace a se genre de bateau .....

20 juil. 2015

à € 85.000 quand même pour un MAXUS 26' !!!

20 juil. 2015

A l'époque du "boom" un 26, c'était déjà un gros :-)

20 juil. 2015

De toute façon les bateaux des générations précédentes sont en train de transformer en résidences secondaires. Le phénomène semble se développer de plus en plus.

20 juil. 2015

j'ai toujours pensé qu'il fallait être c... pour acheter un bateau neuf : décote et pbs de neuvage ?
et bien que croyez vous que j'ai fait après 22 ans de nav sur mes 2 premiers "vieux" bateaux : j'ai cassé la tirelire et acheté un neuf :-)
conclusion 4 ans apres cet achat, à tout payer plein pot ( place de port because 2m50 de plus, assurance, equipements, réparations,...) et à me battre au quotidien avec le chantier... et ben ma première pensée était la bonne !
Finalement je me dis que le bon plan c'est un bateau d'au moins 3 ans acheté à un proprio maniaque et bricoleur ?
il m'arrive de regretter mon vieux kelt 850Q sans douche et sans eau chaude, et qui avançait comme un avion !

20 juil. 2015

La génération actuelle n 'a pas les revenus de la génération précédente . Je viens de passer quelques jours à Porquerolles . La grande majorité des proprios a dépassé la soixantaine . Des trentenaires propios , aucun si ce n'est quelques italiens . Les trentenaires français sont soit invités soit locataires. Et on n' en voit très peu .
Ce n 'est pas tellement le prix des bateaux qui a augmenté , ce sont les revenus qui se sont effondrés. C'est l 'impression que j 'ai.
PS : vu Calou aux Embiez : en super forme

20 juil. 2015

"la generation actuelle n'a pas les revenus de la generation precedente "

ça c'est vrai le pouvoir d'achat a en 30/40 a pas mal augmenté et c'est heureux .

seulement la grande difference ,c'est que m^me sur un bateau neuf a une epoque l'on faisait dans un seau , maintement il faut l'eau chaude, le chauffage et m^me la télé .... je ne parle pas de l'electronique et tout ces trucs qui coutent en achat et en installation divers une petite fortune ...

20 juil. 2015

Exact ! J'ai la trentaine, et je ne connais PERSONNE de ma génération qui possède un voilier, même un petit.

21 juil. 2015

Passe bord l'apéro à la maison, tu en connaitras un. Et si tu insistes je t'en présenterais d'autres.
.
C'est vrai que nous ne sommes pas le plus grand nombre sur l'eau mais les trentenaires proprio ca existe ?
Nous avons l'avantage de toucher plus que le SMIC tous les deux, mais nous n'avons pas non plus des salaires énormes. Pour avoir notre cata de 10métres, nous devons faire attention à nos sous, mais peu importe. Ne pas avoir le dernier téléphone, changer notre voiture tous les 10 ans, ne pas aller au restaurant tous les mois ... ne nous pose pas de problème. Si un trentenaire veut un bateau, avec un peu d'effort, il peut, c'est surtout une question de priorité dans la vie.

22 juil. 2015

Je suis trentenaire et proprio d'un 28 pieds (Comet 28 race), mais c'est vrai que j'ai récupéré le bateau acheté par mon père, donc pas d'investissement de base. Je roule pas sur l'or, mais j'ai fais des choix pour pouvoir entretenir et garder ce bateau (petit appart', véhicule ancien (un minibus qui me sert à transporter du bordel, à dormir dedans quand je pars en week-end, encore des économies de faites), pas de TV, pas de tel dernier cri, etc…).
Dans mon entourage proche (amis et voisins de ponton), je connais au moins 7 trentenaires propriétaires (1 Comet 28 Race (sister-ship du mien), 1 Surprise, 1 Gibsea 24, 1 gibsea 96, 1 Romanée, 1 Comet 13 (vis à bord), 1 28 pieds nordique), et j'ai même une copine de 23 ans qui vient d'acheter un Etac 43 au Venezuela. Mais c'est vrai que la moyenne d'âge sur mon ponton est plus proche de 55 ans.

20 juil. 2015

Cher c'est très relatif.
Mon ancien Jeanneau Attalia avait été acquit par son premier propriétaire pour 350000 FRF en 84 (soit environ 52000 EUR).
Tenant compte de l'inflation, 30 ans plus tard, cela représente 102000 EUR d'aujourd'hui.
A ce prix actualisé, il y a largement de quoi trouver un 32 pieds neuf chez un constructeur généraliste. Peut-être moins bien construit (selon certains grincheux) mais autrement plus volumineux et équipé.

20 juil. 2015

Intéressant... comparons en nombre d'heures de travail du revenu minimum :

1984 : 350 000 F pour un bateau de 9.2 m. Le SMIC horaire en 84 était de 24.36 F,
soit : 14 367 heures de travail pour un SMICart.

2015 : prenons un bateau actuel de 9 mètres, chez le même constructeur. Le Sun Odyssey 33i est annoncé sur le site de Jeanneau à 75 110 €. Le SMIC horaire est actuellement de 9.61 €,
soit : 7815 heures de travail pour un SMICart.

Donc, grosso-modo, pour un smicart et un bateau de 9 mètres, les prix ont été divisés par deux !

J'avais fait le même calcul avec une deux chevaux et la dernière twingo, j'étais arrivé à peu près au même résultat...

20 juil. 201520 juil. 2015

prix de base HT, non, pas une blague, c'est ce qui est affiché sur le site Jeanneau:
www.jeanneau.fr[...]3i.html

après, avec le configurateur, on peu le faire monter bien plus cher

[edit] forcément, si tu modifie ton message en-même temps que je réponds, mon "pas une blague veut plus rien dire :-p [/edit]

21 juil. 2015

C'est tout l’intérêt de la LOA...

21 juil. 2015

Je reprends mon calcul alors:

1984 : 350 000 F pour un bateau de 9.2 m. Le SMIC BRUT horaire en 84 était de 24.36 F (soit 17 F nets)
soit : 350 000 / 17 = 25 000 heures de travail pour un SMICart.

2015 : prenons un bateau actuel de 9 mètres, chez le même constructeur. Le Sun Odyssey 33i est annoncé sur le site de Jeanneau à 75 110 € HT, soit 96 000 € TTC (et un peu équipé). Le SMIC horaire est actuellement de 9.61 € BRUT soit 7.65 € NET,
soit : 96 000 / 7.65 = 12 500 heures de travail pour un SMICart.

La conclusion reste la même :

Donc, grosso-modo, pour un smicart et un bateau de 9 mètres, les prix ont été divisés par deux !
:-)

C'est plutôt une bonne nouvelle non ?

21 juil. 2015

donc cela devrait encore moins cher qu'un 33, alors ? donc c'est encore plus une bonne nouvelle ! ;-)

21 juil. 2015

Bonne réflexion. Mais pour un bateau qui représente 8 à 15 ans de smic, ce sont les gens qui gagnent au moins une dizaine de fois le smic ... Très largement au dessus du salaire médian (de l'ordre de une fois et demi le smic ...).

On est plutôt dans la tranche des 5% les plus riches. Et ces gens, (entre 10% et 2% des revenus les plus élevés), qui s'estiment la classe moyenne, mais qui en fait sont bien au dessus, sans faire partie des très riches, ont été laminés par les crises successives.

L'exemple typique de ce fait, c'est la garantie minimale de point qui a du être accordée aux cadres dont les revenus sont en DESSOUS des minima de cotisation caisse cadre. Ca date de 1989...Avant, il n'y en avait pas besoin ...

Et cette baisse ne se produit pas ou très peu à titre individuel. C'est simplement quand un vieux part à la retraite, celui qui le remplace si le poste n'est pas supprimé est très loin de gagner, au même âge, le même nombre de fois le smic ...

21 juil. 2015

Quand je compare la qualité de finition de mon Selection avec ce qui se fait aujourd'hui chez le même constructeur en sortie de chantier, la finition est bien meilleure que ce que je constate sur le mien en le retapant cm par cm.

donc je pense que si les prix ont chuté en 30 ans (en nombre d'heures de travail) c'est grâce aux cause que tu cites, mais je pense également que la qualité est meilleure (là, je vais me faire lyncher).

22 juil. 2015

C'est vrai, tu as raison, j'ai vérifié tout ce que tu cites. Je parlais des finitions : j'ai vu à plusieurs endroits des liaisons coque-aménagements-cloisons pas terrible, avec de la strat' bâclée. Mais, intrinsèquement, la construction de l'époque est plus sérieuse que ce tu décris dans la façon "aujourd'hui". En posant mon guindeau ce WE, j'ai été étonné de voir l'échantillonage du pont : 5 mm de polyester, 2-3 cm de bois léger (balsa ?), 5 mm de polyester. Ca me parait mince et pas très robuste. Mais si ça fait 30 ans qu'il navigue comme ça, ça doit être suffisant; parce qu'il a déjà surement dû prendre quelques branlées !

Je parlais surtout de la finition, mais c'est vrai que c'est un voilier de course, à la base (conçu pour le Tour de France). Donc finition spartiate. Et quand je le compare avec la finition des Sun Fast, c'est l'opulence. Et effectivement, il a 30 ans cette année, je vais lui faire un petit bisous pour fêter cela. :-)

Je l'équipe aux standards actuels, car même si j'ai 35 ans, j'aime bien le confort. Par contre, j'ai laissé tombé l'eau chaude sous pression, et je garde l'eau froide et les pompes à pieds. Maintenant je m'interroge sur l'enrouleur de génois... plutôt que de me prendre la tête avec un étais largable, je trouve qu'une solution à l'ancienne avec voiles sur mousquetons ou étais creux serait plus simple, plus fiable. En plus ça ferait moins de poids, et j'ai la garde-robe nécessaire, héritée du proprio précédent. Je pourrai acheter des voiles d'occaz de Figaro par exemple, avoir une solution fiable pour le tourmentin "au cas où"... bref, je crois que l'enrouleur va dégager.

21 juil. 2015

Là trebord, tu as raison quant à la standardisation.. Il suffit de descendre dans les derniers BAVARIA..
.
Du 33' aux plus gros, tous les équipets (pour exemple) sont semblables, juste un peu + ou - longs suivant l'unité.
Maintenant, pour remarque, prix en mains, HANSE était connu pour des unités au coût abordable. Soit, mais quand le compte est fait, rajoutons +- 45/50 % sortie chantier... + transport etc..etc...
.
Et là, je te rejoins, un 33' BAVARIA (quasi 10M), coûte moins cher de 10.000 € que le dernier 315 (9.10M) de HANSE avec un équipement QUASI similaire !!! Pas très normal tout cela, sans compter que les concessionnaires des deux chantiers cités sont très peu enclin aux remises !

Sportivement,

20 juil. 201520 juil. 2015

75 000 sans électronique ça doit faire dans les 80 000 e

20 juil. 2015

ok désolé ! tu connais beaucoup de particuliers qui récupèrent la TVA sur leur bateau ?
Donc on est plus à 80 000 mais à 96 000 e !

21 juil. 2015

9,61 BRUT ! 7,65 NET

21 juil. 2015

Un 9 mètres, c'est 30 pieds.

21 juil. 2015

8 ans de salaire au lieu de 15 ans de salaire. Dans les deux cas, le smicard passe son tour... Il faudrait peut-être aussi faire le calcul avec le revenu médian. Je pense que le revenu médian a augmenté moins vite que le smic.

22 juil. 2015

@francois2 et ptiplouf: avec ce raisonnement bizzare je suis interdit de bateau surtout qu'il fait 43' et que mon revenu moyen tourne autour du revenu moyen...donc pour moi avec le bateau en" etat neuf " aujourd'hui ca a fait dans les 25 ans de travail dont 10 ans a deux revenus soit 35 ans...pourquoi non, jamais il me viendrait a de m'en plaindre..
avoir un logement une voiture ou un bateau c'est du luxe, et je me rejouis d'avoir au moins la bagnole et le bateau.
on commence des que possible avec une occas +/- merdique mais naviguant et abordabl. On a la vie pour le refaire et naviguer..
.
mais si on vise le neuf , si l'on est pas tres soigneux et gestionnaire l'engin mourra prematurement et la c'est sur le smicard passe son tour

21 juil. 2015

C'est l'effet de l'optimisation de la production industrielle au sens large ,
production grande série de pièces par standardisation, optimisation des cout par robotisation mais aussi hélas baisse de qualité, délocalisation de certaine fabrications....
Bref il y a du mieux et du moins bon...

21 juil. 2015

Tu le compare avec quel modele le selection ?
Parce que c'était plutot un course croisière, donc + un sun fast 3200 qu'un Odyssey.
Franchement je sais pas si la qualité est mieux, on a fait des progres c'est vrais sur les materiaux, les resines, mais en même temps on a diminué un peu partout les epaisseurs pour gagner en cout matière et je suis pas sur que ca entraine une meilleure solidité..
Je note que quand on veut de la qualité et du neuf, on part sur des modèles 50 % + chers que un équivallent grande série , je pense aux X, HR et cie....
Ensuite pour être juste, ton selection il faudrait le comparer avec un sun fast de 25 ans...

22 juil. 2015

@BlackNAv,

La construction d'un selection

c'était :

  • varangue CP straté.
  • cloison CP straté
  • 2 longerons faisant la longueur du bateau (les assises de banquette de l'arrière à la cabine avant). straté.
  • Un rail de fargue boulonné dessus, et sur le côté assurant une liaison coque pont parfaite, l'ensemble refermé par une reprise de strat à l'intérieure
  • aménagement solidaire du bateau.
  • Une quille avec une semelle, une empreinte dans la coque, fixé par une douzaine de Vis (16 je crois). . Aujourdh'ui .
  • Contre moule dit structurel collé.
  • Cloisons collés au SIKA dans des reservations ponts / contre moule.
  • liaison coque pont collé, rail de nargue vissé par le dessus
  • Quille sans semelle, sans veritable empreinte, en applique tenue par 6 / 8 boulons.
  • Amenagement en kit, posé dans le bateau. . c'est beaucoup plus rapide a faire, ça donne un côté clinique propre, mais ça n'est pas mieux. . . En revanche la qualité des périphériques, installation eau, electricité s'est bien amélioré, . Aujourdh'ui on soigne l'apparence, on optimise le fond. N'oublie pas que ton Selection doit avoir 30 ans, il y a 30 ans il n'y avait pas de gPS, pas ou peu de pilote, pas d'enrouleur, pas d'eau chaude, pas d'eau courante, pas de groupe froid, etc ... sur ce type de bateau. Dans la conception rien de tout cela n'avait été prévu, installation eau minimum, installation électrique minimum, etc ...
20 juil. 201520 juil. 2015

Il y avait une étude sociologique qui définissait le profil du plaisancier. Ce n'est pas un secret, rentrer tard sur le marché du travail, la première pensée n'est pas d'acheter un voilier neuf. Typiquement, l'acheteur de ce type de voilier approche la soixantaine et a des revenus confortables.
cette étude date un peu mais avec la crise, elle reste crédible.

www.adt-herault.fr[...]pdf.pdf

S'agissant de mon cas, trentenaire, les prix sont inabordables, seul le marché de l'occasion peut m'intéresser. Même dans un contexte idéal, j'envisagerai une occasion de 100 000 euros pas plus, à moins d'un miracle économique bien entendu. :) et strictement infèrieur à 12m

Après, les marques développent de plus en plus des voiliers low cost. Le bavaria easy 9.7 prix d'appel 60 k€ ou encore Bénéteau.

On revient toujours à la même question, un bateau neuf, oui, mais pourquoi faire?

20 juil. 2015

...Et là, tu touches du doigt une évolution majeure de notre génération, où l'usage prime sur la propriété... je connais de moins en moins de 20 - 35 ans qui possède leur propre voiture (contexte urbain). L'idée paraît même saugrenue : acheter une voiture ? pourquoi faire ? ça coûte une blinde, il faut l'entretenir, etc.... mieux vaut louer ou covoiturer.
Eh bien c'est pareil pour le bateau. Quand je dis à mes potes que j'ai acheté un bateau, ils me regardent comme une bête curieuse.

20 juil. 2015

Le coût de l immobilier a beaucoup augmenté ces 20 dernières années ce qui explique à mon avis, et pour mon cas personnel, l impossibilité d investir dans un voilier.
Un voilier de 32 pieds, coûte en Bretagne nord environ 4000€ par an (avec place au ponton) sans compter le coût d acquisition. Ça fait un sacré budget avec un crédit immobilier sur les bras.

20 juil. 2015

pour ce prix-là, tu peux louer pendant 3 ou 4 semaines le même voilier, en neuf. Donc oui, d'un point de vue purement économique, acheter est une hérésie.

21 juil. 2015

Est-on obligé d'investir dans l'immobilier ? Si je l'avais fait quand je travaillais à Paris j'aurais dû renoncer à naviguer à La Rochelle sur mon modeste Sangria; je suis donc restée locataire et quand mon pouvoir d'achat a augmenté j'ai pu acheter un petit appartement à la Rochelle pour le louer.

20 juil. 2015

Petit parallèle avec une autre pratique de loisirs : l'équitation
.
4000€ par an, c'est le coût de la pension d'un cheval dans une écurie de propriétaire (box + petit paddock + nourriture...), sans les frais de maréchal-ferrand et de véto... Et sans les cours, indispensables pour continuer de progresser...
Une bonne grosse moitié des proprios sont des jeunes gens, qui travaillent, et vivent souvent dans un tout petit logement, pour pouvoir entretenir leur monture .
Le prix d'un cheval accessible à une jeune personne va du brave Camargue à partir de 1500-2000€ ( débourré et dressé) pour faire de la balade, à 15000-20000€ pour un bon cheval de sport dressé pour le saut d'obstacle, ou le dressage, voire très polyvalent (saut + dressage + cross) pour le concours complet.
Vouloir commencer à obtenir des résultats en saut au delà des compétitions départementales, signifie rajouter un zéro au budget !
.
Il semble qu'il y ait beaucoup plus, parmi les gens jeunes, de propriétaires de chevaux que de propriétaires de voiliers....
.
Les différences de visibilité et de promotion médiatique entre ces deux activités peut peut-être expliquer les différences d'engouement chez les jeunes. ( un cheval, ça fonce ! Un voilier, ça se traîne.....)

21 juil. 2015

Il doit être plus facile de faire du cheval au centre de la France que du voilier,même si les plans d'eau intérieurs existent...

22 juil. 2015

C'est pô faux .....
Pour recoller à notre sujet :
il y a un très grand nombre de jeunes qui "font du cheval" en montant, à l'heure, des chevaux de clubs pendant des séances de cours.
Beaucoup moins, bien sûr, possèdent leur propre monture et en financent leur entretien. Mais, sans avoir des chiffres sous la main, je crois pouvoir affirmer que la proportion de gens jeunes est importante parmi les propriétaires...

20 juil. 2015

Ca interresse surtout pas trop les jeunes d une trentaine et plus , plutot une habitation a soit , une bonne voiture , le dernier iphone et tablette avec l internet qui va avec , des fringues de marque assortit aux lunettes . Je sort presque tous les jours sur le secteur de st Tropez , sans parler des moteurs yachts , des centaines de pneumatiques sur le bord des plage , le gout d être sur l eau est la ....plus d avoir un habitable

21 juil. 201521 juil. 2015

Non on connait vraiment pas les mêmes ...D ailleurs , c est fameux jeunes voileux sont vachement sur le site ???

21 juil. 201521 juil. 2015

On connait pas les mêmes jeunes !

j'en connais plein qui refusent les marques, qui cherchent à bosser dans le commerce équitable, qui ne font pas de la possession un objectif...
Bon, pas du coté de saint Tropez, certes !

Les jeunes, ils ont aussi diversifiés aujourdhui que nous quand on était jeunes!

20 juil. 2015

hummmmm :heu: j'aurais dit que çà a, au contraire, terriblement baissé ces 5 dernières années l'immobilier!

20 juil. 2015

Un voilier neuf de 10m ne coute pas plus cher à acheter qu'une voiture de gamme supérieure, genre BMW série 6 coupée bien équipée. Et la voiture perdra plus rapidement de la valeur.

Et là, on ne parle pas de Porsche ou les italiennes.

A choisir, j'ai pris le bateau (en occasion) et une place de port.

20 juil. 201520 juil. 2015

et je rejouterai lorsque l'on compare la façon de vivre entre generation , c'est le credit à la consommation qui a aussi tuer le pouvoir d'achat .

a mon époque jamais il ne me serait venu à l'esprit de prendre un credit a la consommation . D'abord je desirais un truc et bien j'economisais ,puis j'achetais ( double plaisir d'ailleurs) . maintenant lorsque l'on veut n'importe quoi on va chez le banquier puis chez le commençant : resultat on achete deux produits ,l'objet et le credit au bout du compte on a depenser 20 ou 30% de plus ... et apres quelques operations du genre on n' a plus de tune pour rien , on a perdu 20...30%...voir plus en pouvoir d'achat ....

Seulement aujourd'hui on veut tout et tout de suite ..ça ce paie un jour ou l'autre . Et c'est comme une femme ,le plaisir est aussi dans l'attente , apres ...

et par ailleurs j'ai presque toujours eu des bateaux ils ne n'ont couté que leur entretien , car je l'ai ai revendu au prix d'achat ou presque voir plus apres entretien .

20 juil. 2015

Intéressante conversation.

J'ai fait une autre constatation. J
'ai rangé dernièrement ma collection de revues BATEAUX et VOILES ET VOILIERS.
A l'époque, je n'aurais loupé un n° pour rien au monde. Aujourd'hui, je suis un acheteur infidèle.
Et pour cause.
Par exemple, dans le dernier VOILE MAGAZINE, pas d'essai ou de présentation de bateaux à moins de 400 à 500.000 €. Certes, c'est intéressant de savoir que cela existe.
Mais ce n'est pas du "mouron pour mon serin".
C'est un autre monde.
Ceci expliquant cela, la Presse Nautisme est à l'agonie.
Alors que le véritable fait est que les voiliers construits en GRP sont ultra-résistants par rapport à d'autres produits industriels (moto, auto, avion, etc.).
Du coup, il y a plus de vieux bateaux que de neufs, en circulation.
Le marché permet de comparer 2 voiliers de 26 pieds : MAXUS 26 (2015) à 85.000 € contre SANGRIA à 3.500 € (de 1979).
Le pire, c'est que le plaisir de naviguer sera le presque le même.

20 juil. 2015

Le plaisir de naviguer avec le sangria sera beaucoup plus grand, car avec la différence de prix tu pourras t'eclater sans compter en escale !

20 juil. 2015

ouep, m'enfin, quand tu mets 3/4K€ dans un bateau, c'est que les 80 de différence, tu les as pas tout de suite sous la main ;-)

21 juil. 2015

J ai commencé à naviguer à l age de 7 ans
Premier bateau, un 4.45 ado
Premier croiseur, un first 18 à 29 ans
Premier et dernier bateau neuf à 43 ans

Et j ai ramé pendant 9 ans pour le payer

Aujourd hui,comme beaucoup de quiquas
Je ne travaille plus
Et c est ma maison parce que j ai du reduire la voilure
Mais je ne peux vivre heureux sans bateau
Alors je me fellicite chaque jour d avoir fait cette folie
Il y a 11 ans
Il est depuis le complice de presque tous mes bonheurs
365 jours libres par an aujourd hui
C est dire....

21 juil. 2015

Aujourd hui,comme beaucoup de quiquas
Je ne travaille plus . ?????????????????????????????????

21 juil. 2015

il veut dire qu'il à été licencié après 50 ans ... Sûrement ...
Moi je comprends parfaitement son choix

21 juil. 2015

Sujet interressant
je vais sur mes 50 balais, classe moyenne a dire celle qui s essoufle
dans le temps je pensai devoir posseder, a dire acheter pour dire, c est a moi :)
il est vrai qu actuellement je ne possede en Dehors d ebiens immobiliers quasi plus rien.
Exemple 1. Je roulait dans le temps en Cabriolet, a coté grose berline pour emmener du monde, actuellement je roule en Porsche 911 et des qu il me faut Transporter plus de monde, a dire max 10% du temps, direction Europcar. Je rentre d econgés Avec parenst et beaux parents, j avais louö sur 10 jours un bus ... on est dans le monde du besoin et plus de la Possession
PAreil Avec le boat, actuellement plus de boat a moi, je vais , vite car le monde du travail est cruel, la ou je veux naviguer, je loue en fonction de mes besoins , et je rends, pas de stress d entretien et autre... la aussi monde du besoin et pas de la propriété ......
pour le reste je pense aussi que les nouvelles Generations n ont plus cet enguouement pour la Navigation, mon ado le plus Grand prefere un gonflable pour une journee "crique" a une semaine sur un voilier .....
Concernant les finances, je me sents moins riche qu'il y a 10 ans, mauvaise Evolution de la vie pourtant mes revenus ont augmentés ....... va comprendrem a si, impots etc ..
mais bon, a 50 balais je dois etre un vieux et pense a avoir a nouveau MPON boat pour mes 60 balais

21 juil. 201521 juil. 2015

Il ne faut pas tenir compte du rapport revenu annuel prix du bateau, mais du rapport "reste à vivre" prix du bateau !
Les dépenses contraintes ont explosées sans parler des charges et impôts ....
Un des facteurs importants est aussi le nombre d'années de travail sur une vie.
Début de l'activité retardée et sortie anticipée occasionnent une perte de revenus importants sur une carrière.
Je ne parle même pas du sentiment grandissant d'insécurité financière qui incite de plus en plus à épargner.
Bref la classe moyenne actuellement en activité est archi rincée financièrement mais souvent aussi psychologiquement ce qui n'est évidemment pas bon pour la consommation et plus particulièrement pour les achats "plaisir" !Les ports et les pros de la plaisance qui prennent leurs clients pour des vaches à lait provoquent aussi une désaffection pour ce loisir ...

21 juil. 2015

ça veut dire quoi "reste à vivre" ???

21 juil. 2015

Lis le post de Blacknav au-dessus concernant l'évolution du pouvoir d'achat; je pense qu'il est dans le vrai. Et par voie de conséquence, que tu te plantes.

21 juil. 2015

c'est ce qu'il te reste dans le porte monnaie quand tu as payé tes charges, impôts, taxes ....

21 juil. 2015

alors c est le "reste pour vivre" et pas le "reste à vivre" ....

21 juil. 2015

ici, tu ne t'adresses pas à des dr en économie; alors un peu de vulgarisation serait le bienvenu. :-p

21 juil. 2015

je comprends mieux car on meurt à tout age me semble-t-il

21 juil. 201521 juil. 2015

en économie on appelle ça le reste à vivre Monsieur je sais tout !
A ne pas confondre avec ce qu'il te reste à à vivre évidemment !

21 juil. 2015

est ce que beaucoup voudraient un bateau neuf?? perso je serais plus pour un bateau de quelques années acheté neuf par son proprio toujours bien entretenus et qui a fait toutes ses maladies de jeunesse, je râlerais trop d'acheter du neuf et qu'il y ai le moindre problème.

21 juil. 2015

Si je pouvais, ce serait un bateau neuf avec pose accastillage, électronique ... par mes soins pour connaître au mieux mon bateau et ainsi mieux gérer les problématiques d'un bateau en période de rodage. Mais, ayant chercher le mètre de plus en largeur et en longueur sans avoir le financement adéquat, c'est une occasion à retaper.

21 juil. 2015

le bateau que je souhaitais n'est pas présent sur le marché de l'occas', donc pas le choix, seulement l'embarras

21 juil. 2015

@Tribal
Heureusement que tu es un quinqua avec un métier à "forte valeur ajoutée".
Tu aurais bien tord d'hésiter à te faire plaisir, tant que c'est encore possible !

21 juil. 2015

"quinqua avec un métier à forte valeur ajoutée"
bof. C'est surtout que je ne me consacre qu'à un seul hobby. Pas de dispersion. concentration des moyens!

En effet, jamais tord. qq fois tort, mais c'est autre chose...

21 juil. 2015

Truc intéressant, je crois n'avoir vu q'un seul trentenaire dans ce fil.
Deuxième truc intéressant : vous parlez de la nécessité d'avoir chiote, eau chaude électronique etc... C'est du luxe de quinquagénaire ça! ceux de moins de 30 ans s'en foute royalement, ceux de 30, un peu moins etc...

Pour info, je navigue sur un 9 mètres (30 pieds) acquis en piteux état et retapé de fond en comble. Aujourd'hui, il en fait palir plus d'un au niveau performance et au niveau connerie que je peux faire avec.

Tout est possible à condition de se bouger pour. Ces 10 derniers mois, j'ai 5 copains de moins de 25 ans qui ont acheté chacun leur(s) bateau(x).

A vous lire...

Thibaut

21 juil. 2015

Tribal à lui tout seul ca fait un double trentenaire :lavache: :mdr: :jelaferme: :acheval:

21 juil. 2015

Des trentenaires qui naviguent sans le confort comme vous faisiez à leur age, ca existe :
larus.travelblog.fr[...]/

21 juil. 2015

Détrompe toi les trentenaires ne se foutent pas du confort , il y a quelque temps nous recherchions equipier/res pour allez dans un coin pas confortable, froids etc
J'ai bien précisé les risques d'inconfort, de froid, de "promiscuité"(relatuve !! maxi 6 pour 19 m !!) et les deux seules réponses positives émanaient de deux femmes cinquantenaires pas de jeunes mâles trentenaires : pas assez confortables pour eux !!

22 juil. 2015

Si ta phrase s'adresse à moi :"différente de celui qui veut se faire embarquer une semaine sur un voilier"

Euh nous avons un ...bateau à moteur (oui je sais , je sais ) et c'était plutôt en mois qu'en semaines qu'il fallait parler .(on ne va qu'en même pas débarquer un équipier...au milieu de rien (quoique ... à la lecture de certains fils , il semblerait que parfois l'ambiance à bord soit elle que ...) :heu: :langue2:

21 juil. 2015

Quelle drôle d'idée de vouloir aller dans des coins pas confortables!! :acheval:
Plus sérieusement, il y en a, c'est sur, qui veulent leurs petit confort, mais de là à faire une généralité...
Je vois mal emmener mes parents pendant 4 jours si je n'ai pas de chiottes, par contre mes copains auraient tendance à virer le chiotte car il faut le nettoyer, mais c'est un autre débat

21 juil. 2015

Apres LES trentenaires, LES jeunes, LES vieux ça permet pas non plus de tirer des axiomes et des postulats définitifs sur l'état du monde et de la plaisance.
J'ai 26 ans j'ai traversé le Mexique et le sud des Etats Unis en cox en dormant dans les parkings avec un pote, mon frère de 27 envisage pas un voyage hors avion/train hotel ou hébergement chez des amis. C'est pourtant pas un rupin.
Du coup à propos du confort le trentenaire qui veut s'acheter un voilier a peut etre une approche différente de celui qui veut se faire embarquer une semaine sur un voilier.

21 juil. 2015

sur mes 3 derniers bateaux, y a pas un trou dans la coque pour un sondeur ou un loch. Alors si tu crois que je vais en percer pour la douche, le lavabo ou les chiottes....

Voilà un bel a priori que tu nous livres là; c'est à mon avis plutôt l'inverse. J'ai personnellement commencer à naviguer à la fin des années 60 (qd j'étais pioupiou) sur des bateaux où le grand luxe était les voiles en dacron plutôt qu'en coton. Dans les années 90, on naviguait en famille sur un Cornu. La chaine de mouillage descendait à la tête de la couchette avant, là seule qui soit double. Et on démarrait le moteur à la maniv'.

Bref, on a pas été vraiment habitué au haut de gamme et sur le bateau neuf qui va m'être livré, hé bé y a pas plus d'éléments de confort. Tout pour la nav rapide!
Le "vieux" te salue bien et te fait voir amicalement ses 3 tableaux arrière

;-)

21 juil. 2015

nan! j'ai juste la fâcheuse tendance à lire entre les lignes et de plus du mal à supporter mes 50 passés :-p

21 juil. 2015

je relève le défi!
Le 1er du calendrier, le TdC.
Le TdPM, ça ne me tente plus (en plus fermé au multi)

21 juil. 2015

Tour de Chausey, dont la 1ère a eu lieu en Mai, ouvert à tous les voiliers.

21 juil. 2015

Je n'ai pas osé parler de vieux quand même?!

21 juil. 2015

Quand aux trois tableaux arrières, je ne me laisserai pas avoir facilement, promis! Surtout au près!
Je reviens dans ton coin dans un an normalement! TDPM en vue.

21 juil. 2015

TdC : Tour de Corse?

21 juil. 2015

Le bateau sera encore en Belgique en Mai. Dommage.

21 juil. 2015

Vrai ! Bateau acheté à 24 ans 1700 balles qui nous a laissé sans un sou de côté, pas de chiottes et confort rudimentaire mais on s'en fout c'est pas une caravane c'est pour naviguer donc le coté spartiate est bien accepté.
moins bien accepté c'est deux ans après d'avoir payé presque 400 euros pour le faire stagner au mouillage dans un port du Var et du coup voir le bateau rêvé devenir un fardeau.
comme dit avant le bateau neuf ou tres récent tres bien équipé bof bof tant qu"on a pas des exigences de confort élevées ( j'imagine qu'elle viennent avec l'expérience et l'age) et que les programmes de nav sont simples, histoire de se mettre le pied à l'étrier.
Le problème c'est une fois qu'il est acheté, j'ai l'impression que les frais "automatiques", sans même parler de l'entretien (au moins on voit où vont les deniers en voyant le bateau s'améliorer/ne pas se dégrader), sont rédhibitoires pour qui n'a pas un gros salaire et ne souhaite pas tout claquer dans son boat !

22 juil. 2015

4000 euros evidemment

21 juil. 2015

Vivre avec SON bateau et utiliser UN bateau, c'est pas la même chose ni le même plaisir. A vie de fou, consommation de fou. S'il y a beaucoup de retraités sur leur bateau, c'est parce qu'ils vivent leur bateau au lieu de consommer un bateau.

21 juil. 2015

Je te rassure, si ce n'était pas mon bateau, je ne donnerais pas d'avis

21 juil. 2015

Et donc, en suivant le fil et l'évolution de la vie et des réflexions qui en découlent, vaut-il mieux louer ou acheter (neuf ou occasion) pour un usage à 100% du bateau sur 5 ans par exemple?
Existe-t'il des société qui louent des bateaux sur 4-5 ans?
Je ne crois pas, donc dans ce cas précis, il faut acheter.

21 juil. 2015

La seule solution que nous ayons trouvé pour qu'un bateau soit abordable : le construire ( ou au moins tout sauf la coque) et habiter à bord et pas dans un port "branché" voir même pas sur la cote .
Loin des prises électriques et des robinets d'eau l'on peut stationner pour 3 fois rien (entre 25 et 45 €mois il y a quelques années ...pour la taille de notre bateau .

21 juil. 201521 juil. 2015

Pour ma part, je viens d'acheter un Etap 28i d'occasion. C'est le prix d'une bonne voiture "moyenne" actuelle. Je ne roule pas sur l'or mais souhaite profiter de la vie aujourd'hui, et non demain. Pour le financer, je mets en location mon appartement qui en plein centre ville à Bruxelles via Air BNB, et cela permet d'équilibrer la balance.
Pour vos statistique, j'ai 37 ans :-)
Une piste comme une autre...

21 juil. 2015

Houlaaaaaaaaaa, voila des sommes qui donnent le vertige ! à moins d'etre "riche" à la base, ou d'avoir toucher un gros heritage, le loto... je ne vois pas comment faire si on veut profiter un max de son boat et naviguer 70/80% de l'année.
Même si les Hans,X yacht..., Bavaria, me font rever je préfére rester avec mon vieux bateaux d'occas, et continuer de pouvoir partir naviguer 8ou 9 mois, d'affiler
Cela me ferait mal de bosser pour juste rembourser un chrome et me servir d'un bateau pendant un mois l'été et quelques jours par si par là.
Mais je respect ceux qui le font.

21 juil. 2015

surtout que pour naviguer 8 mois d'activité, faut être retraité, non? Bosser 4 mois de l'année, ça fait pas bcp...

21 juil. 2015

Nous ne somme pas retraités, loin de là même..
Nous ne pouvons pas nous payer autre choses qu'un vieux bateaux d'occas,
Comme je suis mécano,éléctricien,diéséliste je bosse de temps en temps sur les chantiers en echange de la place, un peu de fric, comme ça je fait mes travaux et l'entretient gratos sur notre boat.
Sinon comme en se moment nous avons bossé pendant 6 mois déclaré, pour pouvoir se payer du matos et repartir.
Alors voilà, pas de maison, pas de grand ecran plat, pas de console, pas de belle voiture, juste un vieux fourgon VW.
Nous savons que nous ne pourrons jamais avoir notre Hans, le magnifique xyacht ou un bavaria, mais c'est notre choix.

21 juil. 2015

donc je comprends mieux : la seule alternative, loto, casino, pillage de banque.... :-p

21 juil. 2015

Certains se lancent dans des trafics douteux,mais cela s'avère très risqué !

21 juil. 2015

pour ma part la 50 aine a peine entamée, je me mets a une forme de decroissance (c'est pas un gros mot) comme vous, et ce des 2016. Vivre mieux avec moins , j'ai testé ça me va..

21 juil. 2015

Je trouve le marché difficile à comprendre moi....

Allez comprendre: mes parents ont acheté un Jouet 760 en 1989 110 000frs sachant qu'il coûtait neuf en 1985 145 000frs avec voile (de très belle facture je précise). Aujourd'hui ce bateau à été vendu 10 000e!!!! Une si faible devalue sur un bateau actuel ou du moins d'une tranche de 5 ans est inconcevable!!!!!!

Autre exemple, j'ai acheté un jouet 10.80 37 000e il y a 3 ans. Il date de 1985 et coûtait neuf 410 000frs!!! La encore cherchez l'erreur!!!
Pour l'heure malgré les dires de beaucoup le marché de ces bateaux des années 80 ne flanche pas et il s'avère moins risqué d'acheter un modèle de ces années qu'un beaucoup plus récent!!!!

Quelqu'un peut il m expliquer???

J'ai dernièrement regarder les prix marché du First 47.7....j'ai pris peur en voyant la faiblesse des prix pratiqués!!!!! Pauvres prorietaires!!!

En passionné que je je suis il n'y a qu'une marque qui ne se devalue pas, les adeptes des X yachts et autres Grand Soleil seront déçues!!!! Il n'y a QUE la marque Sweden Yacht qui fait plaisir au 1er propriétaire!!!!!!!!!!!!

A s'arracher les cheveux!!!!!

21 juil. 2015

Pour revenir au titre de départ, non les chantiers ne sont pas morts!
En des temps très lointains, disons avant la 2è guerre mondiale (1939 à 1945 pour les jeunes!), la plaisance était un e activité de riches industriels ou aristocrates qui faisaient construire leur bateau.
Jusque vers les années 60/70, la possession d'un bateau nécessitait d'avoir des revenus importants et les chantiers plus ou moins artisanaux construisaient des bateaux en bois au confort sommaire (mais les habitations disposaient-elles toutes du confort tel que nous le concevons aujourd'hui?).
Puis est arrivée la révolution du polyester et autres résines permettant la construction en série à partir d'un moule unique, avec réduction considérable du coût de construction. En même temps, nous avons constaté une élévation considérable du niveau de vie.
Dans les années 70, un Sangria ou un Ecume de Mer étaient des bateaux de croisière familiale, un Arpège, avec ses 9,15m un grand bateau!
Dans les années 80, on a vu une floraison de bateaux de 8,50m qui étaient le "cœur cu marché".
En même temps que le niveau de vie, la demande a évolué, ainsi que les outils de financement. Maintenant, le cœur du marché doit se situer aux alentours de 11m.
Les petits chantiers n'ont pu faire face à l'industrialisation et ont disparu (Mallard qui construisit tout de même quelque 1200 Ecume de Mer, Wauquiez et beaucoup d'autres.
Notre champion national (en fait mondial car c'est le premier constructeur mondial de voiliers), Bénéteau, qui construisait des chalutiers à l'unité, sut saisir la tendance du marché , surtout avec le coup de maître du First 30, bientôt décliné avec toute une gamme (c'est comme les débuts de l'automobile!).
Pendant ce temps, le niveau de vie continuait à monter, élargissant le marché qui commença à monter en gamme.
Les épouses étant de plus en plus partie prenante à la décision d'achat, les constructeurs attachèrent de plus en plus d'importance aux éléments de confort. La question n'est pas de savoir si c'est bien ou mal en fonction de nos critères personnels mais c’est un fait de marché! et qui s'en écarte ne vendra pas de bateaux.
Aujourd’hui, les habitudes de vie ont changé, beaucoup d'amateurs se tournant vers la location, ouverture d'un nouveau marché pour les constructeurs avec le profil de bateau qui convient: très habitable, confort etc...
Les acquéreurs se sont tournés vers de nouveaux modes de financement tel que la L.O.A. ou l'acquisition en liaison avec une société de location.
En même temps, la répartition des budgets familiaux a changé considérablement, de même que les goûts. Les plus jeunes ont tendance à pratiquer un loisir pendant un certain temps avant de passer à une autre.
Si on regarde ce qui se passe dans le monde autour de nous, on voit un fantastique développement dans les pays dits émergents, avec l'élévation concomitante du niveau de vie. En Chine, 1,5 milliards d'habitants, une classe moyenne et riche est en train de se développer, par tranche de 100 millions à la fois.
Le résultat, c'est que, grâce à la mondialisation, nos constructeurs exportent 70% de leur production pour les deux leaders que sont Bénéteau et Fountaine Pajot. Grâce à une gestion patrimoniale sage, ils ont passé la crise sans casse. Bénéteau vient d'acquérir un constructeur de bateaux à moteurs aux USA et surtout son réseau sur le premier marché mondial. Ils disposent également d'une usine sur place.
Je viens de faire escale au Havre où stationne un catamaran Fountaine Pajot d'une vingtaine de mètres. Il doit prochainement embarquer pour la Chine et ce sont en moyenne deux catamarans de cette catégorie et de ce constructeur qui partent ainsi chaque mois.

Alors non, les chantiers ne sont pas morts!

PS. Personnellement, je suis très heureux avec mon Ecume de Mer acheté en 1996 équipé de matériel de base. J'ai invité mes petits enfants (18 à 25 ans) pour une croisière, mais pour 7, j'ai loué un Sun Légende 41, ma première approche de la location. Le budget pour une semaine est égal à mon budget annuel avec le bateau dont je suis propriétaire, qui me permet de partir quand je veux et aussi longtemps que je veux, d'aller bricoler à bord en hiver. Alors tout est question de choix personnel!!!

21 juil. 2015

Une * car belle analyse, droite réponse au fil initial.

22 juil. 2015

En oubliant entre 60/70 l'énorme phénomène des constructeurs amateurs !
Et en oubliant qu'avant la deuxième guerre mondiale ceux qui "voulaient" réussissaient aussi à se construire ou faire construire leur bateaux sans etre de riches industriels Le Toumelin (se prive et reussi à financer le Tonnerre), Vitos Dumas LeghII (avec un grand mat de Legh de 1913), Voss, Slocum (reconstruit totalement le vieux Spray ), Harry Pidgeon construit son Islander, certes Gerbault un peu plus aisé mais pas un "capitaine d'industrie", Bernicot lui pourrait etre classé de nos jours dans les classes moyennes, Marin Marie aussi ne peut étre classé dans les "va nu pieds" mais pas dans les millionaires non plus Bardiaux certes après la guerre mais pas un millionaire non plus , il y en a des dizaines d'autres restés inconnus.
Pas riches , pas industriels "simplement" très motivés.
Sans même parler de ceux qui ont traversés un ocean à la rame, en bateau à moteur ouvert avec un moteur de quelques cv etc motivés mais pas millionaires.

23 juil. 201523 juil. 2015

Ben si mouvement amorcé dans les années 6070 il y a eu des constructeurs amateurs et très nombreux ont été ceux qui sont allé au bout de leur projet.
J'en connais beaucoup et cela allait des Endurances 35 ferro ciment , aux Colin Archer en acier en forme en passant par des Galápagos, Kurlande 38, les "kits marine en cp plastifiés, les Chatams, Petits Princes, puis des coques à finir en acier ou polyester : Endurance, Fugues 9 , Fugue 38, Ne qui minis, Joshua, Damien 2, Isle sous le vent, Rêve d'Antilles, Arcadia, Luana, Oxygène, Esquina, Trismus,...etc
Cela fait plusieurs centaines d'exemplaires construit (sans doute même au total plusieurs milliers)...

22 juil. 2015

Je ne suis pas certain que "l'énorme phénomène des constructeurs amateurs" ait généré des flottes extraordinaires. Beaucoup sont restés inachevés parce que leurs constructeurs amateurs avaient sous estimé leur budget ou surestimé leur capacité à construire. Sans oublier ceux qui ont fait eux mêmes les plans pour terminer avec un bateau de 10 ou 11m homologué en 5è catégorie de l'époque (j'en ai rencontré un!). Nous raisonnons en terme de marché sur lequel opèrent les chantiers.
De même les noms illustres que tu évoques sont en fait des exceptions, de qualité certes, mais qui ne font pas non plus un marché.
De l'artisanat d'origine, la construction de bateaux de plaisance est devenue une industrie comme l'industrie automobile, artisanale au départ.
Notre champion national, Bénéteau souvent cité, emploie directement, je crois, près de 6000 personnes, plus les sous traitants. Il faut que la stratégie industrielle, financière, la définition des produits soient réellement très finement gérés pour assurer pérennité et développement.

23 juil. 2015

Petit Prince + 200
Rêve d'Antilles/Seychelle 200 unités
Endurance 35 des centaines en ferro, acier, polyester
Trismus env. 300 modèles construit
Joshua 70 exemplaires la majorité finie en amateur
etc

22 juil. 2015

j'ai tout lu et y'a un truc que je ne comprends pas: c'est prix prix que vous estimez devoir depenser pour le bateau, et la possibilité de le faire...
mon voisin toualenvers a acheté un poker 4000€, lui est sa femme doivent etre dans la moyenne du revenu national je suppose..je lui ai dit 10000€ pour le mettre en etat ,et ca fera dans les 17000 avec le port sur trois ans = 472 /mois c'est le prix d'une voiture neuve correcte , a deux c'est tout de meme pas la mer a boire, a condition d'une forte motivation et d'oublier les depenses non indispensables...
Vous ne direz un poker pour parents et deux enfants c'est petit, non, comme certain l'on souligné dans les années 70-80 c'etait un assez grand bateau avec chiotte frigo gaziniere table a carte..
.
il est sur que ceux qui trouvent l'activité chere ont la folie des grandeurs..si on veut plus de 9m on est plus a l'aise ou on taille totalement dans les autres depenses, c'est comme avoir une peugeot ou avoir une porsche /ferrari.
.
d'ailleurs pour la plupart d'entre vous ont des bagnoles luxes: qui imaginerait se deplacer a 4 en 2ch ou pire en 4ch si ca existait encore..non aujourd'hui la norme familiale c'est la 2008 ou la megane qui est un bolide ultra moderne comparé au voiture prolo des années 60-70.
.
supprimez la tele , les "sorties" les vacances autres que camping, la voiture "trop chere", la maison avec jardin , piscine, la viande, les douceurs, les resto, le cinoche, les fringues " d'apparat", le portable, baissez le chauffage l'hiver, enlevez l'eau chaude, roulez a 100 sur autoroute,
je ne sais si ca sauvera les chantiers mais ca sauvera vos finances.
je radotte mais si vous voulez, la maison la voiture les vacances la famille les sorties la retraite le bateau neuf 40' en plus, ce n'est pas un bon plan sauf si vous etes au moins à 5000€ mensuel en encore

22 juil. 2015

et pourquoi aller d'un extreme a l'autre? entre la ferrari et la 4cv il y a le choix non? idem pour le chauffage, le forfait tel, le 40' neuf et autres joyeusetés.

22 juil. 2015

Je partage assez l'analyse d'Ecumeur et cela m'a fait penser que tout ces bateaux de 8 m des années 80 permettent aujourd'hui à beaucoup de s'offrir leur premier bateau d'occasion mais je ne suis pas certain que dans 20 ans les 10/12 m qui se vendent aujourd'hui fassent de même .

22 juil. 2015

Pourquoi ?

22 juil. 2015

Pour des tas de raisons mais principalement pour une question de taille , passé 8m pas toujours possible d'avoir droit à un corp mort voir nombre de places limité dans des petits ports , il est plus simple de commencer la voile avec un 8m qu'avec un 12m , plus simple de sortir en solo avec un petit bateau et enfin le budget qui n' est pas le même .

22 juil. 2015

De toute façon, dans le cas standard, c'est à dire lorsqu'on aborde la plaisance comme loisir, la limite du raisonnable se situe à 9/10m.

Sous cette barrière, ça reste financièrement gérable pour un salaire moyen.

Au dessus de 10, c'est du délire. tu triples facilement tes dépenses annuelles. C'est donc pour les salaires supérieurs à la "moyenne".

bien sûr, il faut isoler les "cas particuliers": gens qui vivent sur leur bateau etc..

23 juil. 2015

@gregoired: "bien sûr, il faut isoler les "cas particuliers": gens qui vivent sur leur bateau " et ceux pour qui le bateau et la passion / depense principale....et je persiste a dire qu'un bateau c'est pas cher e regard des depenses obligatoires d'une vie dite civilisé... mais il n'y a pas de demie mesure possible au dela de 9/10m..et oui un bateau neuf qu'on entretient pas integralement soit meme est inabordable au dela de cette longueur
pourquoi vouloir considérer la voile comme un loisir , est ce une regle ecrite quelque part, c'est un metier a plein temps ou presque, lorqu'on navigue pas on cherche les occases les truc les bonne affaire on scie peint ponce visse soude

22 juil. 2015

moi j 'ai mon petit folie douce pour mes weekend en sachant que le weekend on fait un peux la même chose donc même un plus grand j 'irai un peux plus loin mais je ferais encore la même chose ,par contre je loue a l 'étranger des beau 44 pieds avec plus de luxe ,pour 2000 euros la semaine divisé en 2 famille cela fait 1000 euros par couple pour une famille de 4 personnes et je navigue dans des endroit au je connais pas avec toutes ces surprise!!! et quand je vois dans certain pays le nombre de grosse unité flambant neuf je pense que certain chantier ne sont pas mort,je pense surtout que le plaisancier que je suis et non un marin dans l âme change ces habitudes ,préféré loué que d acheter et je pense que les jeunes sont plus dans cette orientation aussi !! moi quand je passe le barrage d 'arzal je voie plein de jeune couple a peine 30ans avec des tout jeunes ,et pour répondre a certain les jeunes ne veulent pas tout d'un coup ils ont des bateaux très modeste et qui leur donne beaucoup de satisfaction sans être obliger d 'avoir toutes option !!
tony

22 juil. 2015

Je navigue peut-être pas assez, car perso, je ne vois que des cheveux gris et blanc. J'ai rien contre eux d'ailleurs, ils sont plein de bons conseils, ont le carré accueillants et le bar du bord bien rempli ! :-)

23 juil. 2015

Tellement vrai :)

23 juil. 2015

Si tu naviguais plus, tu te rendrais compte qu'il y a aussi pas mal de chauves !

24 juil. 2015

Les bateaux que nous côtoyons sont de toutes les tailles ( entre 5 et 22 m) les équipages sont très variés ( depuis le solitaire de 16 ans sur un voilier de 8 m au septuagénaire sur un voilier de ..5 m aux équipages pléthoriques de tout âge sur des bateaux de toutes les tailles .
Septuagènaire sur très vieux ketch de 14m en solo, couples de trentenaires sur Bavaria neuf, 3 retraités sur un "grand" Contest 46/48 (à ce propos sidéré par le tangage que peut prendre ce bateau dans un petit clapot de ...30 cm !! Une vraie balançoire :), cela ne l'a pas empêché de se mettre à la voile (moteur en panne juste l'aide du propulseur) à couple de notre voisin (il a du trouver notre bordé trop agressif ou nos pneux pas assez "class" :) ) Hubert de Cherbourg qui connait le coin apprécieras la manœuvre.
Il y a 2 jours un équipage de trentenaires avait fait la même manœuvre mais sans propulseur avec un plus petit bateau (10 m) mais devant nous (c'est à dire dans un recoin, tu te loupe euh tu as le choix de taper le quai de gauche ou celui de droite !)
Donc tout les âges toutes les tailles la longueur pas forcément proportionnelle aux nombre d'années au compteur (hier 2 septuagénaires dans un petit pêche promenade de 4 m !) même peut étre inversement proportionnelle !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (118)

mars 2021