Legisplaisance, le lobbying c'est pas un gag...

Ils s'occupent vraiment de nous avec nos chers représentants du peuple......evenements.developpement-durable.gouv.fr[...]nt/2482

L'équipage
03 avr. 2014
03 avr. 2014

mais mon dedui, on n'a rien demandé qui c'est ces mecs

03 avr. 201403 avr. 2014

Ces mecs, ce sont des nuisibles opportunistes parasites, leurs précédentes interventions ne laissent aucun doute sur le sujet.

Imbus d'eux même, et totalement indifférents aux conséquences de leurs méfaits, méfaits dont ils n'ont certainement aucune conscience.

Ce ne sont que de simple exécutants auxquels on a confié les clefs du Droit pour qu'ils puissent s'en servir lorsque des gens responsables font appel à eux (et encore, la preuve a été administrée qu'ils ne maitrisent pas très bien l'usage de ces clefs...) qui imaginent pouvoir en disposer de leur seule initiative et pour leur seul intérêt.

Une association de malfaisants dangereux à dissoudre absolument.
:litjournal:

03 avr. 2014

putain cong , je ne sais pas qui ils sont mais dans le doute ...tu m'enleves les mots de la bouche

03 avr. 2014

bah voilà, on les voit sous leur vrai jour !!! :whaou:

03 avr. 2014

Je ne suis pas persuadé que donner de la publicité à leurs manœuvres soit la meilleure politique.
:litjournal:

03 avr. 2014

Aucune importance : les décisions sont prises avant les pseudo consultations.

03 avr. 2014

"...alors que des vrais professionnels, utiles, en sont privés..."
alors ça c'est faux !! :non:

des professionnels contactent HéO tous les jours, leur articles sont publiés, ils participent dans les forums, les adresses des bons sont citées, celles des mauvais aussi ...

03 avr. 201403 avr. 2014

Oui, mais :
si 1000 curieux viennent regarder le "débat" il vont devenir par la magie du verbe 1000 participants à cette consultation intéressés par les propositions.
A l'inverse, si personne ne "participe" à ces pseudo débats, ils auront quelques difficultés à justifier de leur intérêt populaire.

C'est déjà assez choquant que ces commerçants aient eu le droit de vendre leur soupe ici alors que des vrais professionnels, utiles, en sont privés, il ne faudrait pas, en plus, que nous servions de involontairement de masse justificative ailleurs.

:non:

Ils participent pour des conseils ou des avis, mais ne vendent rien.
Eux, si :
www.hisse-et-oh.com[...]-demain
:litjournal:

03 avr. 2014

surtout n'allez pas sur leur FB, que ces tr*** de ba*** tombent vite dans l'oubli le plus profond !

03 avr. 2014

Au contraire, le meilleur moyen de les "contrôler" est de suivre leur site Facebook à condition de donner votre avis.
Imaginez qu'ils aient régulièrement une centaines de commentaires négatifs... ou positifs d'ailleurs.

03 avr. 201416 juin 2020

Et sommes nous vraiment obligé de supporter le baratin de HAL 9000 and co sur H&O??

03 avr. 201403 avr. 2014

ouaih faut les saborder les pendre .
pour commencer vous devriez leur envoyer moulte mail pour encombrer leur boite et leur dire comme on ne veut pas les voir
philippe

04 avr. 2014

Oui, on commence à mieux percevoir ce qu'il y a sous ce débarquement de légisplaisance (tellement bien de surfer sur l'image Légifrance?).
Agitateurs d'idées se sentant la vocation de faire notre bonheur malgré nous, se font mousser en occupant un terrain sur lequel ils sentent qu'ils se doivent d'être présents et se valorisent (à partir de compétences professionnelles indéniables) en se posant en experts référence et source d'information pour les gestionnaires et décideurs ; puis si possible acquièrent le pouvoir lié aux fonctions de ces derniers soit directement soit en position d'éminence d'abord grise puis ouvertement (participations aux, voire présidence des, divers comité machin). Dans cette dynamique, imposent par la suggestion, le débat bien contrôlé, la répétition d'hypothèses... etc... des idées qui à force d'être délicatement martelées "naturellement" deviennent des évidences, des fatalités, des "c'est l'évolution normale des choses", des "on y coupera pas" des "faut vivre avec son temps" et au total du "on préférerai l'éviter mais on ne peut pas décemment laisser les choses en l'état".
Ces gens là on aussi dans leurs compétences l'art de s'appuyer sur des constats de dysfonctionnements indéniables, ou d'évènements regrettables (le mot serait "évènement indésirable"), pour pousser les raisonnements vers des solutions extrêmes (merci de ne pas lire ici finales, l'analogie avec des comportements politiques aboutissant à des idéologies insupportables n'est pas ici la question).
Ce sont des managers quoi, avec des comportements managériaux tels qu'on les a vu se généraliser dans tant de domaines (généralisation des "nouvelles gouvernances") et peut-être aussi des politiques (mais pourquoi donc constate t'on une telle méfiance... un tel désintérêt... pour le politique?).
Leurs préoccupations et leur engagement maritimes ne sont qu'un prétexte à exercer leur influence sur leurs contemporains, dans ce domaine comme cela aurait pu l'être dans un peu n'importe quel autre ; à ne surtout pas confondre avec le vrai bénévolat, qui, lui, est profondément gratuit (mais pourquoi y a t'il de moins en moins de bénévoles?).
Tout cela sans méconnaître la nature humaine, laquelle est ainsi que les motivés efficaces au service du bien commun se trouvent parmi ceux ayant aussi un peu d'ambition perso et/ou de besoin de reconnaissance. C'est comme ça et ça va mieux quand on le sait!
Mais bon, ceux là, les légisplaisance, quand même, leur lien le plus évident avec le milieu marin, c'est que ce sont des habitués du trou à crabes dans lequel, universitaire particulièrement, la plupart d'entre eux évolue.
On peut vouloir les tenir à bonne longueur de gaffe, oui.
C'était mon grain (sac?) de sel
Cdlt
JM

06 avr. 2014

ULYSSE a JMINET pas mal démontré ,j ajouterai sous réserve un risque de " dérive" typiquement bureaucratique propre a nos sociétés un gout certain des promoteurs pour le pouvoir au travers d un droit " interprétatif "et pour les observateurs avertis voire utilisateurs, un espace de libertés se rétrécissant sous couvert de l'argument d' intérêt général
C est sécurisant pour ceux habituer a suivre des rails préoccupant pour les amoureux de la liberté ............
Hélas ce type de " produit" se développe et se répand comme une nappe d huile en surface et de plus en plus en profondeur

04 avr. 2014

Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'en parlent pas pour qu'on les oublie....

04 avr. 2014

Ne pas en parler ne les empêchera pas d'agir, c'est cela qui est dangereux....

Oui mais en parler les fait exister. :litjournal:

04 avr. 2014

Ils existent déjà auprès des politiques donc il faut en parler et denoncer leur légitimité sinon c'est leur laisser le champ libre....

04 avr. 201404 avr. 2014

Informer qu'ils ne sont rien, bien sûr.
Mais il faut prendre garde à ne pas leur donner des outils de légitimation en leur prêtant attention.

Chacun des curieux qui va visiter leur site est comptabilisé. Leur nombre est à lui seul une légitimisation.

Chacun des intervenants aux fils qu'ils lancent participe à cette légitimisation.

Le problème de ces parasites, c'est qu'ils se nourrissent de leurs propres déchets et que, pour les voir dépérir, il faut tout à la fois nettoyer derrière eux et éviter que ce nettoyage leur profite.

Une attitude intéressante pourrait peut être consister à compiler un florilège de leurs incompétences, démontré par leurs écrits, florilège qui pourrait ensuite être communiqué sur d'autres forum à titre d'avertissement.

:litjournal:

04 avr. 2014

Assez d'accord avec toi nemo1 c'est pourquoi j'ai mis mon grain de sel sur ce fil ci et pas sur le leur.
@bigcheese je comprend que ma logorrhée soit un peu insupportable mais s'ils lisent ce fil ils verront que le tartinage ne leur est pas réservé ;-)
Cdlt
JM

04 avr. 201416 juin 2020

Aie confiance...

04 avr. 2014

je crois me souvenir qu'il finit pas bien lui

04 avr. 2014

je suis content que vous banissiez a l'unanimité ces guignol, ca me rassure sur le bon etat d'esprit du forum , et le bon etat d'esprit des pratiquants, amical mais pas moutonier

04 avr. 2014

Légiplaisance ou le manipulateur qui prétend agir “pour votre bien”.
Son identification est compliquée car il peut être perçu par les plaisanciers comme une aide, un ami, un soutien, un spécialiste, plein de qualités exemplaires alors que dans le même temps, il prépare votre destin funeste ( souvenez vous de l'histoire de l'oisillon que l'on sort de la bouse)
Posez vous la question de pourquoi ce manipulateur décide-t-il de s’en "prendre" aux plaisanciers ( encore un des seuls espaces ou les lois sont floues, et les interprétations possibles ) et ou l'affect est omni-présent dans nos jugements, nos choix et nos relations.
Nous les plaisanciers sommes aussi "cons" que quand on est amoureux et on va en redemander
Oui, on manque de place de port, oui on a des bateaux ventouse, et oui il y a 50 000 bateaux sans place ( d'ailleurs s'il n'y a pas de place, ils sont ou ?).
Le manipulateur est capable de reconnaître les signes verbaux et non verbaux montrant notre degré de confiance en nous
Ce constat est dérangeant, car il signifie que lorsque nous nous retrouvons face à un manipulateur, notre propre fragilité est en partie responsable de la situation. En revanche, c’est aussi une bonne nouvelle, puisque cela signifie aussi qu’en développant ou en rétablissant la confiance en nous et l’affirmation de notre communauté, nous pouvons aussi limiter considérablement les risques d’être confrontés à ces jeux de pouvoir.
 
Cette manipulation, même "modérée", mène plus ou moins vite et à des degrés divers à la soumission aux exigences et comportements du manipulateur.
 
Cette manipulation n'a pour but que de nous faire perdre notre part d'autonomie , nous rendre dépendant et vise à diminuer notre capacité à assumer nos décisions.
 
Voici comment les identifier
Il culpabilise certains au nom des liens que les plaissanciers ont entre eux , leur l’amitié, de la culture et valeurs communes.
Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes ( entre autres par le déni ou bien un pseudo désintéressement, moi je ne demande qu'à vous aider ).
Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins et opinions ( et se sent outragé lorsque ceux-ci ne sont pas entendus/compris).
Il répond très souvent de façon floue (“on verra”, j'ai des connaissances, on nous a élu ?).
Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations
Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.
Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des plaisanciers : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge ( y compris au travers de faux compliments).
Il sème la zizanie et divise pour mieux régner ( par exemple au moyen de remarques qui sèment insidieusement le doute, ou distillées en fausses confidences).
Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins ( “Toi qui as un grand sens de la famille, tu vas bien faire ça pour moi”).
Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.
Il ment ( l’essentiel pour lui, c’est de maintenir le masque social et d’obtenir ce qu’il veut et le mensonge est un excellent moyen).
Il prêche le faux pour savoir le vrai.
Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé
Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.
Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens de vous.
Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas fait de notre propre gré.
Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas là.

04 avr. 2014

C'est un point de vue que je partage pleinement. Ce ne devrait pas être trop difficile d'éliminer ce genre de nuisance du forum. Qu'est ce qu'on attend ?

06 avr. 2014

c'est marrant, on dirait que tu parles des politiques !....
ah c'est vrai, une bonne partie des politiques sont des avocats ...tiens tiens ... :litjournal:

04 avr. 2014

c'est vraiment scandaleux il faut le dire et le faire savoir

voici une association crée par quelques personne n'ayant sans doute qu'une poigné d'adherent qui s'erige et s'autoproclame le droit d'etre les porte paroles des avis des plaisanciers et celà sans aucune legitimité ..

l'espere que les vrais association elu par les plaisanciers vont reagir fortement ...

ils lancent un sujet complement creux sans etude serieuse inconstetable et a partir de là il monte un scenario digne du bistrot du coin ...

la liste d'attente : 54000, les épaves ;des milliers ...tient donc n'importe quoi et dangereux

06 avr. 2014

Ils se sont fait connaître également sur un forum québécois.
Ça m'étonnerais qu'ils aient réussi à y trouver beaucoup de clients. :heu:

06 avr. 2014

Si il s'agit d'une association de quelques juristes, il suffit que 10 ou 20 héossiens concernés par l'avenir de la plaisance en France la rejoigne, provoque une AG, en prennent le contrôle par un vote, nomment une nouvelle direction ou la sabordent...

Et non...
N'oublie pas que ce sont des roublards professionnels :

"Article 9.3. Du conseil des anciens
Le conseil des anciens est composé des anciens présidents de plein droit et de membres élus à la majorité des deux tiers par le conseil des anciens parmi des membres ayant participé de manière significative aux activités, au développement et à la pérennité de l’association.
Les membres du conseil des anciens disposent d’un droit de véto sur l’élection du président, du trésorier et du secrétaire général..."

Élégant, non?

Difficile dans ce cas d'élire une direction dissidente... :litjournal:

06 avr. 2014

je n'ai pas lu les statuts et je n'ai pas l'intention de le faire. Une telle clause me semble bien peu démocratique. Cela préfigure mal de leurs intentions.

06 avr. 201406 avr. 2014

Je vais me faire l'avocat du Diable... (il en faut bien un non?)
Si on regarde la présentation de l'assoc, à la base, c'est plutôt louable:

(extrait du site)

- association loi 1901 sans but lucratif oeuvre pour vulgariser, tout en axant sur le sérieux et la rigueur, un droit justement perçu comme complexe, aux contours flous et aux textes épars [...] au profit des navigants profanes et souvent méconnaissant leurs droits et obligations.

Moi, cette partie, elle me va plutôt pas mal, même si je comprends bien que ce ne sont pas des philantropes et que le tarif de leur préstations ne figure nulle part...
.
Bon, là ou cela se complique beaucoup, c'est des petites lignes qu'il faut aller chercher dans un coin:

(extrait du site)

Les clubs Legisplaisance:

Permet de fédèrer les acteurs de la plaisance par régions pour alimenter la réflexion sur l'avenir du nautisme et proposer des solutions aux acteurs publics et privés.

C'est là LE point de crispation et les réactions épidermiques des acteurs d'HEO sont compréhensibles.
Message à Legisplaisance: supprimez cette activité "lobbyiste", tenez vous-en a l'application et a la vulgarisation de la loi actuelle et vous vous ferez des amis...

Tu ne pourrais pas remplacer :
"...supprimez cette activité "lobbyiste", tenez vous-en a l'application et a la vulgarisation de la loi actuelle et vous vous ferez des amis..."

Par :
"...supprimez cette activité "lobbyiste", tenez vous-en a l'application et a la vulgarisation de la loi actuelle et vous vous ferez moins d'ennemis..."
:litjournal:

06 avr. 201406 avr. 2014

Si ils ne cherchent qu'a expliquer/appliquer la Loi, pas à l'écrire, je me vois mal leur en vouloir pour une chose dont ils ne sont pas responsables (tirez pas sur le messager). Après si tu en est a faire appel à la justice, forcément, cela veut dire qu'il y a préjudice, donc un gagnant (du coté de la Loi) et un perdant. Dura Lex... (mais ca protège :heu:)
Mais c'est un point de détail, le lobbyisme dont ils sont accusé est LE point à modifier tant dans les statuts que dans leur démarche.

D'accord.
Mais le résultat ne sera pas d'augmenter le nombre de leurs amis, il diminuera simplement le nombre de leurs ennemis. :litjournal:

06 avr. 2014

@Oliv
Ben oui mais là tu leur supprime leur raison d'être

07 avr. 2014

Salut
- Ce fil m'a fait connaitre le site Legisplaisance.
- Je trouve ça plutôt bien.
- Je construis mes avis moi même en prenant plusieurs sons de cloches. HeO n'en n'est qu'une source parmis d'autres.
- A qui font ils de l'ombre pour justifier une pareille volée de bois vert !? Que vendraient ils de si detestable ?
.
Pour ma part : Bravo à la diversité des sites, infos et avis.
Merci de m'avoir fait connaitre ce site. :litjournal:

Je ne pense pas qu'ils fassent de l'ombre, au contraire.

J'ai personnellement consacré un petit peu plus de 6 mois, l'année dernière, à évaluer sur pièce le marché de la déconstruction des BPHU, à définir le matériel nécessaire et à établir un business plan.

Au final, le constat est simple : mettre en place une telle filière n'est possible qu'avec le concours de fonds publics pour financer le matériel (nous parlons d'un ticket d'entrée de l'ordre de 2M€) et d'une réglementation permettant de trouver auprès de la population des plaisanciers la rémunération de cette déconstruction.

La filière de financement du ticket d'entrée est claire, ouverte et finalement la plus simple.
En revanche, c'est le contexte réglementaire de la rémunération de la déconstruction qui pose souci :
le marché réaliste de la déconstruction des BPHU se situe aux environs de 6 à 7000 navires/an.

Le coût réel de déconstruction de ce parc (entendre coût de déconstruction propre et justifié comme tel par une réelle déconstruction propre et non pas une simple mise en décharge) est de l'ordre de 10 m€/an.

C'est pour cela qu'il n'existe à ce jour aucune filière de déconstruction des BPHU (aucune en réalité, il n'existe que des prospectus sur internet)

Ramené au nombre de plaisancier (environ 500.000 immatriculations actives) c'est un retour à hauteur de 20 € par tête de plaisancier qu'il faudrait attendre d'une taxe généralisée.

Légistruc met en œuvre une entreprise de lobbying dont l'objectif est, d'une part, d'élargir le marché au travers de obsolescence ordonnée par un contrôle technique et de créer un fondement économique à ce nouveau marché élargi au travers d'un financement mutualisé.

L'hypothèse d'un financement par les Constructeurs est absurde ( le financement ne serait opérationnel que dans plusieurs décennies) et strictement irréaliste (faute d'argent dans leurs caisses) il ne reste donc comme payeur potentiel que l'usager au travers d'une taxe.

Marché élargi donc coût élargi donc taxe élargie etc...

C'est cette approche qui est insupportable.

Il y a d'autres solutions qui peuvent être envisagées. Ces autres solutions auraient comme mode de fonctionnement la juxtaposition de contrats gagnant/gagnant entre plaisanciers et gestionnaires de port.

En revanche, elles n'auraient certainement pas le mérite d'élever des parasites au rang de porteur d'opinions ni d'ouvrir la possibilité de réserver des juteux financements aux seules quelques acteurs qui refermeront le marché.

Si légistruc fait de l'ombre, c'est au germe de solution qui pourrait éclore seul.
:litjournal:

07 avr. 201407 avr. 2014

Au demeurant je ne comprend pas bien ce qui agite votre petit bocal. Si c'est leur présence sur un site gouvernemental, tout le monde peut s'y inscrire (y compris Héo...) en remplissant le formulaire situé sur ledit site. Et celà ne donne, pour autant, aucune légitimité ou caution... Maintenant chacun entreprend les actions qu'il veut avec les moyens qu'il juge nécessaires. Celà s'appelle la liberté d'entreprendre et c'est une caractéristique de la démocratie...

Liberté d'entreprendre, oui pour une entreprise sanctionnée par le marché.

Mais par pour faire pression sur des décisions publiques dans le but de favoriser des interets particuliers, cela relève de la démocratie.

Vous désirez vraiment un contrôle technique obligatoire pour tous les bateaux ? Alors même que déjà l'administrateur des affaires maritimes à le droit de retirer une carte de circulation ?

Au fait qui vient d'être nommé président de la F.i.N. Laquelle fédération se plaint des bateaux trop vieux et demande ce contrôle technique ? Et bien le président de la F.I.N. est aussi président du conseil de direction de Beneteau

07 avr. 2014

La démocratie telle que je l’entend c'est prendre l'avis de la majorité et le respecter.
Lorsqu'une association s'autoproclame représentative et accède a l'oreille bienveillante de nos dirigeants en utilisant l'entregent de quelques uns de ses membres, je n'entend plus démocratie mais lobbying, ce qui sous-tend un intérêt économique.
D'autre part, a chaque fois que des gens se mobilisent en déclarant vouloir le bien de tous, cela se termine par des libertés en moins et des taxes en plus...
La liberté d'entreprendre n'est pas la liberté de corrompre, fusse intellectuellement en agitant l’étendard du bien être de chacun.

Derrière chaque acte, il y a toujours la bonne raison, et la vrai raison.
La bonne raison, c'est la profession de foi de légisplaisance, la vraie raison, il convient de la chercher.

07 avr. 2014

"La démocratie telle que je l’entend c'est prendre l'avis de la majorité et le respecter"

Je suis tout à fait d'accord là dessus.

A une précision en plus : Pour un problème qui concerne la plaisance : la majorité c'est la majorité des plaisanciers, ou la majorité des français ? (NB pour le montant des impôts, ne votent que ceux qui en paient, ou tous les citoyens? De même le montant des aides sociales, ne le votent que ceux qui en bénéficient ou tous les citoyens).

Et j'ai bien peur que le problème n° 1 de la majorité des français à l'heure actuelle soit l'emploi. Que les plaisanciers soient plus que très minoritaires parmi les français. Et que donc, la majorité pense qu'il serait bien qu'ils contribuent un peu plus à l'emploi...

NB la démocratie, ce n'est pas aussi la dictature de la majorité ?

07 avr. 2014

Bonjour françois2,
je parlais de la légitimité de legisplaisance qui s’arroge le droit de représenter les plaisanciers auprès des gouvernants sans aucune légitimité démocratique, comme le démontrent les réactions a leurs ballons d'essai sur ce forum.
Leur interprétation de nos analyses servira potentiellement de base au législateur du fait de leur position autoproclamée d'interlocuteur légitime.

Cela est d'autant plus dangereux qu'effectivement, vis a vis de la majorité française réelle et en souffrance que tu évoque, il sera facile de faire germer l'idée que les plaisanciers, forcément nantis, peuvent bien être taxés sans remord.
Tout cela en vertu de la règle bien franchouillarde du ce n'est pas moi qui paye trop, ce sont les autres qui ne payent pas assez.....

07 avr. 201407 avr. 2014

Pour Atyas :
Ce n'est pas le lieu pour débattre de l’hypothétique rapport entre liberté d'entreprendre et démocratie pas plus que sur la validité des réponses apportées par la démocratie élective.

Reste que ce qui ressort de la lecture des "idées" de légismachin, c'est de créer un gisement de profits a partir de la population des plaisancier (le raccourci est large, lis tout ce qui a été échangé pour en avoir le détail).

En gros, leur entreprise consiste à pomper ton pognon au travers d'un train de réglementations ce qui ne te permettrait pas d’être en mesure d'endiguer la ponction.

C'est ce qui agite notre petit bocal et qui devrait peut être agiter ta grosse bassine. :litjournal:

07 avr. 201407 avr. 2014

Vous avez parfaitement raison sur ces points.

"Reste que ce qui ressort de la lecture des "idées" de légismachin, c'est de créer un gisement de profits a partir de la population des plaisancier (le raccourci est large, lis tout ce qui a été échangé pour en avoir le détail).

En gros, leur entreprise consiste à pomper ton pognon au travers d'un train de réglementations ce qui ne te permettrait pas d’être en mesure d'endiguer la ponction.
"

Le seul problème, c'est que les plaisanciers sont extrêmement minoritaires dans la population. Et que le "gisement de profit" va être expliqué aux masses en "création d'emploi".

10 avr. 2014

Bastiat, sors de ce corps ! ;-)

S'il s'agit de Frédéric, je suis flatté du compliment.
Merci. :alavotre:

07 avr. 201407 avr. 2014

La plupart des problémes que je rencontre ne sont pas liés à l'absence de règles administratives, mais se résument tout bêtement à des questions de courtoisie et de comportement.

On a la même évolution dans le nautisme qu'à la ville, une évolution des comportements vers le chacun pour soi et le non respect de l'autre.

Des exemples,,il y en a mille. Du loustic qui essaye de shunter la queue à la pompe à essence à celui qui passe devant pour prendre la dernière place de ponton libre sans compter les annexes à fond la caisse entre les pannes.

Et tous les legiplaisance du monde n'y pourront rien. A chacun de garder son calme et montrer l'exemple, voire parfois se faire respecter.

CaptainRV

07 avr. 2014

Bonjour, juste une petite remarque, je suppose que vous avez tous lu les status de Legisplaisance. Que dire d'une association qui lance des posts ( place de port, controle technique .....) alors que l'objet de l'association n'a pas cette orientation.
Moi je dit loobbying. Que chaque association remplisse la mission de son objet et nos bateaux seront bien gardés !!!!
Jacques

07 avr. 2014

Je ne vois pas en quoi le loobbying est à dénigrer. Et ce dans tous les domaines.
C'est toujours loobys, contre lobbys, orientations politiques, équilibres économiques et sociaux.
Le loobbying est indispensable dans tous les secteurs :
Le loobbying des Eoliennes contre le loobby du charbon qui lui avance ses arguments contre contre le loobby du fioul , qui lui même se fait tailler par le co2 par le loobby du nucléaire qui avance l'indépendance energétique, et un pouvoir technologique stratégique. Etc....
.
Ben pour le nautisme c'est pareil !
Le legislateur a besoin de tous les sons de cloches pour décider. Si les arguments de Legistruc ou autres loobby sont plus organisés, et, plus pertinents que les votres: C'est qu'ils sont plus compétents, plus investis, plus structurés.
.
A vous de jouer votre partition au lieu de critiquer la musique des autres.
.
Ceux qui font gagnerons. Ceux qui critiquent les bras levés au ciel partent perdant.
Cordialement
:heu:

07 avr. 2014

A noter d'ailleurs que nos cousins sont très présents dans le domaine du lobbying et personne ne leur en fait le reproche.

Sans aucun doute, la présence de Commissions dans les domaines de la formation, du juridique ou des marinas y est grandement pour quelque chose. Ce sont des acteurs incontournables du nautisme et il faudrait peut-être se poser la question concernant la présence d'HéO auprès des pouvoirs publics. Au risque de se faire griller la politesse par de nouveaux entrants comme cette assoc..

Il ne faudra pas ensuite venir se plaindre.

CaptainRV

07 avr. 2014

Sauf que le lobby des éoliennes défend les éoliennes, celui du charbon le charbon, et legiplaisance défend legiplaisance....

Ici il ne s'agit pas de vanter les mérites d'un produit ou d'un autre, mais de fabriquer des réglementations pour pouvoir en vivre.

07 avr. 2014

Fabriquer des reglementations pour pouvoir en vivre : C'est l'objet même du loobying et ce dans tous les domaines. C'est légitime.
.
Le pot cata automobile en son époque est un bon exemple. La normalisation electrique aussi , etc.....
Cordialement

07 avr. 201407 avr. 2014

@Papy_Jame: ... et plus particulièrement la disparition des petits "Flirts" comme le tiens qui ont bien fait leur temps au profit de: 1- que tu rachète un bateau plus récent (faut faire marcher les chantiers) 2- soit récuperer ta place de port pour qu'un autre ayant plus de moyens que toi y mette un bateau plus récent 3- te faire participer financièrement à la déconstruction de ton Flirt (pollueur payeur). Ca te dis comme programme?

07 avr. 2014

Bien vu, c'est très exactement cela qui est dans leurs cartons !

07 avr. 201407 avr. 2014

Il y a de l'idée, mais pas tout à fait comme ça.

Un Flirt, ça se sort de l'eau, ça peut se mettre sur remorque, il n'y a pas de moteur interne, pas d'électricité, pas de toilettes. Dans le pire des cas, il faudrait remplacer le hors bord s'il est d'époque par un 4cv 4 temps...

Un Brin de Folie ou un Arpège, par contre, ça va pas être la même chose. A sortir de l'eau, à transporter. La pollution du moteur, le circuit électrique, le réchaud à gaz, le WC et la cuve à eaux noires etc etc etc ...
Et au passage on récupère une plus grande place de port avec plus de tirant d'eau....

07 avr. 2014

Ha ha Oliv44: Ton monde est à l'envers :Si les places de port étaient facile à trouver je n'aurais pas acheté ce Flirt de 35ans ,mais, une occase plus recente voir un boat neuf.
En fait j'ai acheté une demi épave ( quille rouillée, osmose, moteur limite moisi , GV rapiecée etc ) relativement cher, suffisant pour débuter certes , mais aussi essentiellement pour pouvoir acceder à sa place de port.
Le pire......si je change de boat je passe en commission d'affectation donc probabilité de perdre l'acces à l'anneau. Donc je navigue moisi.
.
A méditer : Le même boat en meilleur état sur remorque c'etait presque 2 fois moins cher.
.
En fait oui c'est un probleme d'argen, les vieux bateaux moisis s'imposent et se vendent cher pour l'anneau, pendant que les chantiers crevent.
.
En consequence : Si le politique legifere une solution correspondant au centre de gravité de l'ensemble des differents loobbys en conccurence d'interets et de vues: J'applaudis
:coucou:

07 avr. 2014

Voilà très exactement la perversion du système : on achète un bateau pour bénéficier de sa place en utilisant un passe droit.
On ne peut pas à la fois soutenir une accentuation de la réglementation et contourner le système à titre individuel.
PS : l'étoile est une erreur de mes gros doigts.

07 avr. 2014

J'ai posté un peu vite. Excuse m'en.
Dans la plupart des ports, la place n'est pas transmissible en cas de vente à moins d'user d'artifices ou d'utiliser des failles du règlement.
Donc quand quelqu'un achète un bateau d'occasion, il ne peut pas normalement reprendre aussitôt le contrat du vendeur. Il doit s'inscrire sur la liste d'attente. C'est ce qui m'a fait employer le terme ´passe droit´ qui n'est peut-être pas formellement le plus approprié en l'occurrence. Mais si je comprends bien, tu as pu avoir la place de l'ancien proprio. C'est d'ailleurs la raison qui t'a fait acheter ce bateau, et pas un autre.

07 avr. 201407 avr. 2014

Renseignements pris, il semble effectivement qu'à Gruissan (où je suppose qu'est ton bateau) la place de port puisse être exceptionnellement transmise en cas de vente pour les bateaux de moins de 8 m.
Je fais amende honorable. :scie:

07 avr. 2014

Si c'est un passe droit que d'obtenir une place en achetant un bateau. La pratique qui consiste a vendre un bateau avec la place qu'il occupe est un abus qui ne devrait pas être toléré.

07 avr. 2014

-Je n'ai pas eu de passe droit
-Je n'ai pas détourné la reglementation.
- Je prefere un boat pourri qu'attendre 20ans une hypotethique place

07 avr. 2014

Lulu2 refléchi et renseigne toi .
- dans les ports où je me suis renseigné : Si tu veux un anneau c'est la liste d'attente mini 10ans. Si tu achete un bateau qui a sa place au port, tu passe par une commision qui dira soit : ok pour cette place , ou une autre, ou bien la liste d'attente.
.
Maintenant Reflechi : Si tu etait president de la commission quel seraient tes criteres ? Moi je les ai cherché.....Je dirais :
.
- Les bateaux invendus sont des bateaux ventouses/Les bateaux sans anneau sont invendables
- Certaines dimensions de boat sont plus demandé que d'autres.
- Etre une personnalité particuliere à laquelle on ne peut rien refuser.
- Etre professionnel secteur maritime
- Habiter dans la commune, puis dans le departement, puis la région, puis à proximité.
- Disposer d'un bien immo dans la commune.
.
Bref tu as le choix d'attendre 20ans et à mon age ce n'est plus possible, ou acheter en fonction de ce qui se présente et prendre de suite du bon temps.
.
Le transportable c'est trop galere , on fini par ne le sortir que 2 fois l'an pour justifier sa presence au fond du jardin.
.
Je resume : Pas de passe droit ni de magouille pour moi, juste de la reflexion.

07 avr. 201407 avr. 2014

Vous avez raison Oliv44 ! Laissons nos collègues au chômage (après tout, c'est leur problème...), cramponnons-nous à nos places de port (pour éviter que quelqu'un d'autre profite de ce bien public...) et laissons une décharge aux générations futures... Après nous le déluge...

07 avr. 201407 avr. 2014

Raisonnement spécieux puisque les bateaux qui seraient construits pour remplacer ceux que l'on devrait détruire aujourd'hui devraient également être détruits pour faire de la place à la fournée suivante...

L'écologie consisterait plutôt à faire durer le plus longtemps possible les bateaux existants et à économiser l'énergie nécessaire à la déconstruction/reconstruction ainsi que les matières premières pour ne pas transformer la planète en poubelle.

07 avr. 2014

Je tiens un rapport confidentiel de légisplaisance sur l'intérêt de l'obsolescence programmée pour les bateaux. Sauf erreur de ma part l'idée est la suivante: On construit des bateaux à durée de vie limitée. Dans le même temps on met en place une filière de déconstruction. Cela crée beaucoup d'emplois ce qui fait plaisir aux "décideurs". Les ports eux réduisent le nombre de places à l'année pour accélérer la rotation des bateaux et augmenter le cash. Dans les périodes de vaches maigres, les industriels réduisent encore un peu plus la durée de vie des bateaux pour fouetter un peu le business. Nous on a toujours des bateaux quasi-neufs. Que du bonheur quoi !

07 avr. 2014

Intéressant, c'est le même cheminement que nos voitures dont on nous explique qu'au bout de cinq ans il vaut mieux en changer alors qu'elle n'ont jamais été aussi solides.

C’est la fuite en avant de la société de consommation, maintenant le moteur de croissance c'est le réchauffement climatique et le développement durable et tout est bon pour jeter les vieux trucs qui polluent pour les remplacer par des neufs qui coutent cher mais polluent (sic)moins...
Au fait, le cycle de vie complet d'un hummer pollue trois fois moins que celui d'une prius...cherchez l'erreur....

07 avr. 201407 avr. 2014

Sauf erreur de ma part l'idée est la suivante: On construit des bateaux à durée de vie limitée.

C'est l'idée qu'Annette Roux a cherché a mettre en place depuis le début des années 90 (le Bénéteau 35S5 est le premier bateau reflet de cette philosophie). Cela lui a permis de prendre un avantage décisif sur les autres chantiers ... qui ont été forcé de suivre (ou ont été racheté). C'est un concept qui chemine...
Et quand elle était présidente de la F.I.N cela devait encore faciliter la progression de cette philosophie...

07 avr. 2014

Les dates sur les fusées de detresse, les pots de yaourt ou les tuyaux du gaz c'est de l'obsolescence programmée.
.
C'est un pb d'ingénierie : nombre de defaut par millions en fonction du temps.
.
Pour l'economie et la performance on met de moins en moins de matiere......c'est de plus en plus critique.
;
. Ca commence par de simple questions :
;
Combien accepte t'on de casse de mats /millions ?
Combien de coque qui se brisent/million sur une mer qui tappe ?
.
A partir de ces criteres la, tout est défini par les stats et les plans de validation produit/process.
.
L'obsolescence programmé est normal et ineluctable.

:litjournal:

07 avr. 201408 avr. 2014

Effectivement, Legisplaisance a engagé une action de lobbying pour qu'il soit obligatoirement écrit sur nos bateaux:
Sortie usine le ....
A consommer avant le ....

08 avr. 2014

Le lobby des constructeurs est de limiter la durée d'utilisation des bateaux même en bon état, c'est juse d'un intéret primaire et cynique, il ne faut pas se leurrer. Tout comme mposer controle technique (payant) profitable aux professionnels du nautisme, permis obligatoire profitable a la filiere truc etc...

La FFMC (federation francaise des motards en colere) s'est battue depuis 1982 contre les lois dictées par les lobbyes diverses (lois ou décrets discriminants spécialement les deux roues, controles techniques aberrants, infrastuctures dangereuses pour les deux roues etc) avec pas mal de succès, à la fois en mobilisant les usagers, et en proposant des solutions et formations -moins bien écoutée des pouvoirs publics de ce coté- qui sont plus sensibles aux actions médiatiques quels que soient les gouvernements)

Les plaisanciers devraient suivre cet exemple et fédérer les associations et se regrouper pour contrer les lobbys de professionnels qui cherchent a imposer des règles justes dictées par des taxes et frais supplémentaires à leur bénéfice aux dépens des utilisateurs...

Certains constructeurs et législateurs imaginent qu'en supprimant les vieux bateaux on va créer de toutes pièces un nouveau marché de vente de bateau neufs !!!???

Les collectionneurs de voitures anciennes ne sont pas forcément en attente des dernières nouveautés automobiles du salon de Genève ou de Paris, mais certains Enarques n'ont pas encore compris les ressorts de la passion ...

...Et les passionnés de voiliers et bateaux anciens ne sont pas en reste, je crois bien :-)

Voyez le combat des boites qui attaquent la SNSM...
De petits intérets égoistes qui cherchent à faire grossire leur gateau et a attirer des investisseurs pour le jour ou la porte sera grande ouverte

Bref, pour contrer les empêcheurs de tourner en rond (sur un plan d'eau venté) il faut se fédérer et faire bloc, et je ne crois pas qu'une fédération comme la FFV férue de compétition soit le bon canal pour défendre des utilisateurs/citoyens lambda en tout genre.

08 avr. 2014

Misurarca: "Voyez le combat des boites qui attaquent la SNSM." Non, cela n'a rien à voir, ce serait même plutôt l'inverse ainsi que l'avait constaté son Président débarqué après quelques mois pour avoir osé le dire. Mais cela est un autre sujet qui a été traité sur H&O.
Utilisez la fonction "recherche"

08 avr. 2014

@ Papy:
Non, l'obsolescence programmée n'est pas obligatoire pour tout. Sais-tu avec quoi ce concept est apparu? Les ampoules à filament. Au départ, une ampoule à filament a une durée de vie... infinie. La plus ancienne brille 24h/24 depuis plus d'un siècle (dans les 110/120 ans maintenant) dans une caserne de Pompier de la cote Est des US.
Moi même, j'en ai une (210v - 25W) de 1929 qui brille toute les nuits (veilleuse de mon fils) dans une lampe de mineur qui a appartenu a mon grand père...
Les industriels vers 1950 ont dépensé des millions dans la recherche pour te vendre des ampoules qui duraient... 1000 heures, au lieu d'une vie. Et la publicité en a fait toute une montagne, comme quoi c'etait miraculeux: garantie de fonctionnement 1000h!
Et tout le monde (entier) a suivis.
Alors certes, un bateau n'est pas une ampoule. Mais si on jugulait les industriels qui ne pensent qu'a nous traire... le monde se porterais certainement mieux. Cela me fait penser à ta réflexion sur un autre fil concernant le Bloc Marine. 25€ que tu rachètes tous les ans pour quoi? 20 pages sur 250 (?) qui changent d'une année sur l'autre? cela fait combien d'arbres? combien de pâte a papier? (industrie très polluante pour l'eau)

08 avr. 2014

@Misurarca:

[...] je ne crois pas qu'une fédération comme la FFV férue de compétition soit le bon canal pour défendre des utilisateurs

Clairement, la FFV n'a que faire des plaisanciers.

08 avr. 2014

Défendre les plaisanciers n'est pas dans les attributions de la Fédération Francaise de Voile. On ne peut donc lui reprocher de ne pas le faire.

08 avr. 2014

Ben alors il est où le loobby des plaisanciers !?

C'est pas le tout de raler derriere son PC les gars.
.
La nature a horreur du vide Legistruc exploite un terrain en friche sans opposition.....Ils doivent bien se marrer en vous lisant.
:litjournal:

08 avr. 201408 avr. 2014

Par définition, la navigation est synonyme de Liberté, de responsabilité individuelle et d'autonomie.

C'est l'antinomie parfaite du lobby.

Il n'y a pas de lobby des plaisanciers parce qu'un tel lobby imposerait que les plaisanciers abandonnent Liberté, responsabilité individuelle et autonomie.

Ce qu'exploite légismachin, c'est un peu comme proposer à des mains de dessiner les gants pour saisir les poignées d'un ballon de foot.

C'est simplement absurde.
:litjournal:

08 avr. 2014

Effectivement, la nature a horreur du vide comme les décideurs aiment avoir des interlocuteurs.
Dans le cas des plaisanciers, l'association SNSM joue ce rôle.
On lui doit l'obligation des canots de survie à plus de 6 milles d'un abri.

08 avr. 2014

Si on regarde le conseil national supérieur de la plaisance (antichambre ou peuvent s'affronter différents lobby de la plaisance) les plaisancier y est assez mal représenté, ou plutôt via des associations assez disparates. Par contre, la F.I.N. y compte 5 représentants.

Représentants d’associations concourant au développement de la navigation de plaisance

Jean-Pierre Glasser, titulaire, Laurent Martini, suppléant, Les Glénans
Xavier de la Gorce, titulaire, Pierre Lavoix, suppléant, Société nationale de sauvetage en mer
Yves Lagane, titulaire, Patrice Brunet, suppléant, Yacht-Club de France
Jean Kiffer, titulaire, Paul Vinay, suppléant, Fédération nationale des pêcheurs plaisanciers et sportifs de France
Marc de Saint-Denis, titulaire, Édouard Baetz, suppléant, Union nationale pour la course au large
Alain Garcia, titulaire, Philippe Grand, suppléant, Union nationale des associations de navigateurs

Pierre Peeters, titulaire, Michel Weppe, suppléant, Association nationale des plaisanciers en eaux intérieures

Source:
www.csnpsn.developpement-durable.gouv.fr[...]37.html

08 avr. 2014

Est-il illégitime pour l'industrie nautique de vouloir accroître son activité et son C.A. ? Non assurément, il y a même des gens qui en dépendent pour vire.
Est-il illégitime pour les plaisanciers de vouloir diminuer les coûts et de vouloir un bateau qui dure éternellement sans vieillir ? Non assurément.
Mais comme il faut bien vivre ensemble, il y a une nécessaire synthèse à faire.
Et rien n'empêche les plaisanciers de se fédérer eux-même en lobby.

08 avr. 201408 avr. 2014

Au risque de me répéter si : il y a quelque chose qui empêche les les plaisanciers de se fédérer eux-même en lobby.

Un lobby est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts d'un groupe donné or :

1°)les plaisanciers ne sont pas un groupe

Il y a ici des purs et durs qui chie dans un seau dans la jupe arrière par F8, des timides qui ne sortent que quand la flamme de la chandelle reste allumée posée sur la delphinière, des intrépides qui sillonnent les océans sur des bateaux de plage, des courageux qui reconstituent des épaves durant des siècles, des...etc.

Notre seul point commun est la singularité de notre rapport à la mer et aux navires.

2°) nos intérêts sont divergents

Comment comparer la plaisance d'un pêchoux Kronenbourg avec celle d'un convoyeur transatlantique, comment comparer la plaisance d'un propriétaire de Sense 55 avec celle d'un SDF de ponton?...

Pourtant, nous sommes tous des plaisanciers.

Faire un lobby représentant un groupe qui n'en est pas un et des intérêts par essence divergents ne me parait pas possible.

C'est pour cela que ceux qui tentent de représenter cette diversité multicolore que nous sommes ne peuvent que s'attirer les foudres de chacun.

:litjournal:

08 avr. 201408 avr. 2014

En matière de synthèse sur les amoureux du vent, il faut élire là, Nemo maitre ! :heu:

Tu as raison.

Je ne sais pas, comme toi, exprimer en silence une absence d'opinion.

Tu en penses quoi, toi que l'on a pas entendu depuis le début de ce fil? :litjournal:

Effectivement : non.
Et d'ailleurs toujours pas après relecture. :-(

Désolé.

Si : ça y est :bravo:
Il mérite une étoile décernée auréolée d'un aveu de contrition.
:jelaferme:

08 avr. 201408 avr. 2014

Ce n'est pas une histoire de ping mais de distance.

Au fur et à mesure de la raréfaction des neurones opérationnels et compte tenu du fait que le volume de la boite crânienne reste sensiblement constant quelques décennies après la fermeture des fontanelles, la densité des neurones survivants ne fait que diminuer.
Qui dit diminution de la densité dit aussi éloignement, quand c'est de cela qu'il cause celui qui dit, et donc si l'éloignement augmente, le temps de communication augmente aussi : c'est un peu comme le téléphone : plus ton correspondant est loin plus tu mets longtemps à composer le numéro.

On n'a plus vingt dents ma pauv'dame.

Qu ce que de nous, jusqu'où s'arrêteront-ils, je vous le demande.
:litjournal:

Nous sommes donc d'accord :pouce:

08 avr. 2014

Pour refaire monter la mayonnaise... un acte manqué peut-être ?!!! :mdr: :mdr:

:acheval:

08 avr. 2014

Nemo1, tu n'as saisi le jeu de mot, tout mignon, de Thomas de Misaine ?
Ou y vois-tu une malice qui, à mon avis, n'y est pas ?

08 avr. 2014

Temps de latence entre tes 2 messages : 3mn ! Le ping est un peu élevé !! :-p

08 avr. 2014

Merde ! je n'avais pas saisi le double sens de ma remarque..... :mdr:
et avais cru écrire au premier degré pour le plaisir du jeu de mot ...... :jelaferme:
Sur le sujet en général puisque tu sollicites mon avis, je dirai que par philosophie personnelle la tendance générale a légiférer sur tout au détriment de la liberté me fatigue au plus haut point et que tous ces gens qui veulent nous prendre par la main pour notre plus grand bien éveillent chez moi plus de répulsion que de sympathie........

Gnagnagnagnagna :pecheur:
Pfff. :litjournal:

08 avr. 2014

On parle de contrôle technique, mais on n'en connait ni le contenu, ni les modalités.
S'il est un tant soit peu sérieux, il y a fort à parier que certains bateaux neufs juste livrés ne satisferont pas ce contrôle.
Les constructeurs risquent de se tirer une balle dans le pied. :mdr:

08 avr. 2014

Ben non. Si tu regardes l'êquipement livré avec un bateau tout neuf, aucun n'est prêt à navviguer. Il faut rajouter au moins 20 pour cent du PA.

CaptainRV

08 avr. 2014

C'est pour cela que si on continue dans la voie qu'ils sont en train de nous tracer, il ne restera guère qu'une solution :

courage fuyons !

08 avr. 2014

nemo1 . C'est n'importe quoi ton concept :
- Les motards son divers et variés, ont sentiment de liberté et ne sont pas un groupe, des courageux ont monté la FFMC en colere.
- Il en est de même dans tous les domaines, de la peche aux moules aux boulistes
Bon quel beau raleur derriere son pc est il pret à monter la FFPC ?( Federation Francaise des Plaisanciers en Colere).
.
Sur le fond:
.
Que quelques points de securité soient à contrôle obligatoire tls 10ans ou soient à obsolescence programmée je n'y suis pas particulierement favorable, mais je n'y voit rien de scandaleux.
.
-Si il y avait un simple temoin de fatigue sur le mat . Ou une methode pas cher de controle vibratoire de l'evolution à la baisse de la raideur ce serait bien. (Idem pour les haubans).
- Si un controle de boulons de quille pouvait se faire pas cher par radiographie ou autre technique ce serait bien.
.
Pour l'obsolescence: Le tuyau du gaz du boat, des équipements de sécu. Ca existe déjà.
.
Cordialement

Les motards ne sont pas divers et variés.
Je n'en connais que de deux espèces :
- les donneurs d'organe en couleurs fluos sur des machines façon F1 à grosse roue arrière et nana à p'tit cul sur la selle en position gynécologique
- les papys tout de cuir noir vêtus sur des machine hypertrophiées au look de tracteur avec maman en cuir noir entre les deux malles.

C'est pas trop varié à mon sens.

Bon, on ne va pas épiloguer là dessus, passons à la question suivante :
Qui pour créer plaisanciers en colère ?
D'accord, je me propose.

J'ai noté que toi : non.

On demande quoi?
L'abolition de l'assurance obligatoire?
Merde, elle n'est pas obligatoire...
L'abolition du permis voilier?
Merde, il n'existe pas
l'abolition de???
Et remerde : on ne nous impose que très peu de chose.

En conclusion, me mettre en colère ok, mais après quoi...?

Le problème de places? c'est la Loi littoral la seule responsable puisque c'est elle qui limite le nombre de cales de mise à l'eau et celui des installations portuaires.
Tu penses qu'on pourrait la faire abroger?

Ok

Tu penses que tous les plaisanciers seraient d'accord?

Réfléchis bien à tout ça et, quand tu auras fini, reviens vers moi nous essayerons de fédérer les extrêmes sur tes idées... :mdr:

Pour le reste, je dirais que si ma tante en avis on l'appellerait mon oncle c'est tout ce que ça m'inspire. :-D :cheri:

" Ou une methode pas cher de controle vibratoire de l'evolution à la baisse de la raideur ce serait bien"

idem pour le bonhomme !
:acheval:

08 avr. 201408 avr. 2014

Nous vivons une époque moderne et BIEN PENSANTE.....légiférente et normative :scie:

08 avr. 2014

C'est très juste Nemo1, pour que les plaisanciers soient en colère et se groupent, il leur faut un point de cristallisation.
Mais restons sur nos gardes car le jour ou cela tombera, ca ira vite (et fort?) pour justement éviter que le petit peuple ne s'organise...
Ce n'est qu'un parallèle, mais si je ne m'abuse, les praticiens de l'équitation (jugés eux aussi riches) ont évité de justesse une augmentation de taxe des centres ou ils amarrent leur petites-grosses bêtes.
Et encore, ils ont été écouté parce que avec eux il y avait du monde dans la rue pour d'autres points de cristallisation. Seuls, ils aurait pas fait grand chose a part mettre du crottin dans les rues.

Nous pouvons boucher les ports de pêche.
Un prêté pour un rendu... :litjournal:

08 avr. 2014

@oliv
tu rêves! la tva sur les activités équestres est bien passée à 20% au 1er janvier.
Je suis content d'avoir arrêté mon activité il y a quelques années, car là ce serait la faillite!

10 avr. 2014

@iDf
Il doit rester la moitié d'un poulai, "laiton" :alavotre: :alavotre: :alavotre:

09 avr. 2014

tu en as toujours au congélo ?

:oups: :jelaferme:
:heu: :alavotre:

08 avr. 2014

/
Pour les jamais contents, vous avez le droit d'écrire un article sur leur site.
Je ne comprends pas votre animosité. Quand il y avait quelqu'un dans la merde je ne sais plus pourquoi l'été dernier et la personne qui a proposé son aide en tant que juriste avait également proposé de créer ce legistruc et maintenant vous le prenez pour un con.
C'est drôle d'un côté vous bénissez les interventions de A.D. et maintenant puisqu'il fait partie de ce machin va t'il devenir un pestiféré.
Le seul truc c'est que tout ce qui est relié à "fesse de bouc" ça sent la merde, ça c'est un point de vue perso.
Et c'est certainement le meilleur support pour vous polluer les idées, quand on voit que les chaines de télé et tous les médias etc...passent par FB et là personne ne critique, bizarre bizarre.
Sommes nous déjà tous niqués? De toutes manières le petit peuple sera toujours manipulé.
Si j'ai bien compris vos critiques, puisque sur le site que je n'ai pas encore tout lu, je n'ai rien trouvé de blessant. Je ne suis pas très doué pour détecter toutes les subtilités cachées dans les textes.
J'aimerais bien qu'on m'explique afin de devenir plus malin.

08 avr. 2014

www.hisse-et-oh.com[...]-demain

Voila ce qui me gène.
Ils ne sont probablement pas ce qu'ils prétendent être.

NOUS gêne :litjournal:

08 avr. 2014

@oliv44 : le petit peuple pourrait s'organiser rapidement
Suffit de mettre un menu de petitions en ligne sur le site
Etes vous Ok pour la survie obligatoire (oui, non)
Etes vous favorable au contrôle technique (oui,non)
Etes vous pour la suppression du crédit hauturier (oui, non)
Fort de ses 55000 membres, HEO devrait pouvoir influer sur les grandes décisions, c'est une forme de démocratie directe

A condition de croire que l'avis du plus grand nombre est le bon ce que tous les nombreux essais effectués depuis l'instauration de la démocratie directe ont confirmé ne pas être le cas. :litjournal:

09 avr. 2014

55 000 membres, ce n'est RIEN.

Parce que quand vous allez poser ces questions suivantes aux 65 000 000 de Français :

Preferez vous que les plaisanciers embarquent une survie, ou l'état doit il subventionner encore plus la SNSM pour une meilleure efficacité ?

Les bateaux doivent ils avoir un controle technique comme les voitures ou peut on laisser des moteurs diesel de plus de 30 ans sans FAP ni electronique continuer à polluer sans controle ?

Etes vous d'accord pour une diminution de la fiscalité sur les gros bateaux ?

Les réponses sont courues d'avance, et moins de 1 pour mille ne se verra pas.

09 avr. 2014

Je crois qu'il y a beaucoup de plaisanciers qui oublient la société dans laquelle ils vivent, et qui pour la plupart, leur assure pourtant retraite et sécu... Sans lesquelles la plaisance ne serait qu'un lointain rêve.

08 avr. 2014

@polac
L'avis du plus grand nombre....Ce n'est pas credible.
Genre question "Qui est pour les places de port gratuites "
.
Ce qui compte ce sont les arguments :
.
- Analyse statistique.accidentologie, CA industrie, politique etc
- Analyse des points forts et des insuffisances.
- Fixation des objectifs.
- Exhaustivité des Avantages inconvenients chiffrés.
- Analyse des solutions type matrice d'analyse de la valeur.
:litjournal:
.
Aller defendre les plaisanciers devant une commission legislative et face à d'autres loobbys releve d'autre chose que du bricolage demagogique. Mais avec les 55000 membres Heo toutes les competences sont évidemment presentes, et sont à federer et organiser.
C'est une vrai fonction, et un investissement.
Avis aux passionnés engagés ou aux ambitieux..........

:litjournal:

09 avr. 2014

Faire tourner les places, quelle idée aussi sotte que grenue! Pourquoi pas faire tourner, tant qu'on y est, les logements en location, au bout d'un certain temps ? A ton tour de devenir sdf !

:non: :non:
La solution n'est pas dans la rotation mais dans la construction. :bravo: :bravo: :alavotre:

09 avr. 2014

On voit bien que la solution n'est pas de multiplier les parkings à bateaux en bord de mer. Elle n'est pas non plus dans la limitation de l'accès à la mer par des augmentations de prix, des taxes, des règlements qui en éloignerait la catégorie de passionnés les moins aisés. La finalité n'est pas non plus d'accélérer le renouvellement de la flotte de bateaux pour offrir des débouchés aux industriels.
Pour sortir de la situation de blocage actuelle les principaux acteurs doivent se mettre autour d'une table. Ils sont 3;
Au premier rang, les plaisanciers pour la seule raison que les ports sont faits pour eux. Leur absence dans les instances de discussion qui les concernent est criante. C'est à mon sens la raison profonde de la crise de la FFPP (Fédération française des ports de plaisance) qui tourne en boucle sur les problématiques de Chefs de port sans écouter les gens qu'ils ont à servir.
Ensuite, il y a les ports (leur organisation collective doit être reconstruite).
Enfin les industriels mais ils ne s’intéressent plus qu'aux marchés export et au haut de gamme.
Une fois cet espace de discussion enfin créé. Il faudra nécessairement aller vers un usage plus flexible du port ce qui pour nous impliquera sans doute une modifications des habitudes auxquelles nous sommes très attachées et notamment celle du lien: un bateau/une place.
Dans cette de discussion qui ne peut avancer qu'avec la recherche de compromis acceptables par toutes les parties, nous devons (AMHA) n'avoir qu'un seul objectif: permettre l'accès à la mer au plus grand nombre quel que soit ses moyens et sa localisation géographique. Nous devons faciliter les changements de port, de bassin de navigation au gré des envies de ceux qui naviguent, nous devons leur permettre de partir longtemps s'ils le souhaitent sans se soucier de la question du retour ou supporter les frais d'une place qu'ils n'utilisent pas.
Nous avons aujourd'hui les moyens de faire tout cela avec de l'imagination et de la bonne volonté sans matraquer le littoral de constructions inesthétiques et aussi mal utilisées.

09 avr. 2014

Perso, je me méfie de certaines asso, exemple celle qui voulait promouvoir les éthylotests dans chaque bagnole...était montée par des gars qui en fabriquaient.

Toujours chercher ce que l'on nous cache quand on nous montre quelque chose !
:litjournal:

09 avr. 2014

Et oui, toujours la bonne raison, et, dessous, la vraie raison.....

09 avr. 2014

putain cong vous me foutez les jtons.
moi je voulais juste a ller me ballader sur la terre; pourquoi les fouteurs de merde (legislatifs) veulent ils m'emmerder..je suis impuissant face a des malfaisant pareil...
Je ne voudrais comme interlocuteur que de l'eau du vent et des cailloux..ma haine envers les legislateursles petochards les assistés le organisateurs est sans limites

09 avr. 2014

Le problème, c'est que TOUT LE MONDE veut de l'eau, du vent et des cailloux. Et s'il n'y avait pas un minimum de règlementations, il y a longtemps que des gens mille fois plus riche que vous se seraient appropriés l'eau, le vent et les cailloux. (ou le bord de mer = plages privées, mouillages et plan d'eau privés, iles privées).

NB : Ca existe dans d'autres pays...
voyagerloin.com[...]vendre/

10 avr. 2014

c'est pas une reglementation a la con qui va ralentir les promoteurs spoliateurs profiteurs....une reglementation c'est fait pour parquer les manants et laisser le chant libre a la nomenclatura

09 avr. 201409 avr. 2014

Je pense pouvoir dire que ce que pense motunga de nos malfaisants miniatures peut être étendu aux malfaisants de plus grande envergure.

Je ne pense pas que ce soient les actions centripètes de nos énergumènes locaux qui puisse changer quoique ce soit sur le pouvoir des appropriateurs de dimension planétaire, tout au plus pouvons nous nous satisfaire que, du fait de leurs occupations spoliatrices, leur taux de fécondité reste bas et leur nombre limité. :litjournal:

09 avr. 2014

T'inquiètes Philippe, il y a des rumeurs dans les milieux zotorizés qu'il se prépare une redéfinition de la D240 d'ici la fin de l'année, pour une plus grande responsabilisation du plaisancier encore... mais ... :jelaferme:

10 avr. 201410 avr. 2014

Que Neptune t'entende... :litjournal:

Si vous rencontrez un "décideur" qui n'a pas rencontré nos trublions auto-proclamés : votre question posez-y-donc :heu:

09 avr. 2014

@papy-jame
Je ne prétends pas que c'est la solution mais c'est aussi une forme de lobbying et qui vaut très largement les représentants associatifs zautorisés comme le dit oliv44. En tout cas l'échantillon est plus représentatif avec 55000 qu'avec 6 ou 7 auto-proclamés actuellement et il n'y a pas là à matière à demander ( @francois2) aux 65M de Français ce qu'ils en pensent

09 avr. 2014

Si on lis bien Oliv44 , le loobbying de Legistruc aurait pour conséquence une 240 laissant encore plus de liberté et de responsabilité au Chef de bord.
Bref à terme la D240 finira pas se resumer à " Aucun équipement n'est obligatoire, tous est responsabilité du chef de bord"
.
C'est bien ce que vous voulez la liberté totale Et bien que reprochez vous donc à legistruc ?
.
Poncepilate serait donc le president legislateur de la d 240 : Demerdez vous... Les naufrages ? : La commission s'en lave les mains.
.
En fait on passe petit à petit le chef de bord en autocertification. Les instances enfin déchargées de toutes responsabilité. ( demarche d'Enarque)
.
Autocertification suppose que le chef de bord puisse montrer son plan de prévention des risques en cas de naufrage avec corporel.
...........................................................................................

En fait il faut choisir entre 2 orientations:
1- Autocertification du chef de bord , devenant unique responsable avant dieu. Plan de prévention des risques impératif.

2- Obligations contraignantes de compétences et équipements, mais responsabilité du chef de bord diluée, n'ayant pas à realiser de plan de prevention des risques, puisque les instances ont dues réaliser ce ppr pour définir les compétences, qualifications et équipements obligatoires.
;
Je ne sais pas pour Legistruc et les Heo mais moi je vote l'option 2
:heu:

10 avr. 201410 avr. 2014

@Papy:

Si on lis bien Oliv44 , le loobbying de Legistruc aurait pour conséquence une 240 laissant encore plus de liberté et de responsabilité au Chef de bord.

Non, ne me fait pas dire ce que je ne dis pas. Rien a voir avec Legiplaisance, mais bien plutôt avec "rigueur budgétaire" et "moyens de contrôles en baisse" pour les Aff-Mar.
.
Quant à:

1- Autocertification du chef de bord , devenant unique responsable avant dieu. Plan de prévention des risques impératif.

La justice Divine est une chose. Mais auparavant tu auras (en cas d'accident responsable) affaire à celle des Hommes. Et là, cela risque d'être l'Enfer.

10 avr. 2014

je choisi la premiere ; mais faut dire que je n'embarque personne ( a part mes femmes mon chat et mon fils), de peur d'avoir un emmerde avec un nigaud qui se blesserait ou blesserait quelqu'un.. ( j'ai deja trop d'experience de ce genre.
Malgré tout les individualistes ont peut etre aussi le droit a la democratie ...cela ne semble pas evident pour les dirigeants de la ruche
philippe

10 avr. 2014

Je ne crois pas qu'une réglementation puisse être individuelle... Par définition ça s'applique à une collectivité.

Quoique... Un jugement, c'est peut être ça une réglementation individuelle :reflechi:

10 avr. 2014

Pas du tout. La jurisprudence, ça change, ça "revire", comme ils disent. Ce n'est donc en aucun cas applicable au même titre qu'une loi ou un règlement. La jurisprudence n'a de valeur que dans le tribunal, pas dans la rue ou sur l'eau.

10 avr. 201410 avr. 2014

Via la jurisprudence, un cas individuel devient une règle collective.

10 avr. 2014

Excusez moi du propos, mais vu de l'extérieur, on retombe dans une vision et un problème bien français.
La culture juridique française part du principe (héritée de l'époque monarchique) que l'Etat est si puissant, si organisé et si malin qu'il l'est nécessairement meilleurs que n'importe quel citoyens (ou groupe de citoyens) et ce, en toute matière et en toute circonstances.
Dans une société (post) moderne et complexe, c'est de plus en plus une fiction, une croyance, un dogme,...
Dès lors, on crée un système législatif nécessairement très interventionniste, inflationniste et omniscient. A l'autre bout de la chaîne, le citoyen est prié de suivre la règle émise par le Roi (pardon, l'Etat réputé démocratique) et de consacrer ses facultés intellectuelles à l'étude des règlements (et ça, il n'y a qu'à voir le nombre de fil sur ce sujet) plutôt qu'à la réflexion individuelle qui, elle, est logiquement découragée.
Conséquence : celui qui ne suit pas le règlement est poursuivi, non pas au civil, mais systématiquement au pénal car il a offensé la sacro-sainte Loi et doit en répondre devant le Roi (pardon, l'Etat ou la 'société') ; le simple fait de devoir subir les conséquences financières de ses actes ne suffisant pas à expier l'offense. Comme si un citoyen non soumis au risque de sanction pénale allait nécessairement se comporter comme un téméraire.
.
Ce n'est évidemment pas une méthode universelle.
Il existe dans le monde d'autres systèmes de culture juridique qui apparemment non sont pas nécessairement meilleures... ni plus mauvaises.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (106)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021