le" tounez manege" des annonces

helllo
a la recherche de notre prochain bateau, nous faisons les annonces
j ai l impression que ce sont les memes qui tounent en boucle depuis longtemps
je pense que les prix de vente proposes n ont plus de rapport avec la realite
encore un tit tour................

L'équipage
16 jan. 2014
16 jan. 2014

Si les prix ne diminuent pas c'est que les ventes ne sont pas si nécessaires que ça aux yeux des vendeurs.

Lorsqu'un bateau plaît, l'acheteur fait une offre au prix auquel l'achat lui est possible.
S'il n'y a pas rencontre, c'est que l'achat n'est pas plus nécessaire aux yeux de l'acheteur que la vente l'est aux yeux du vendeur!!! :tesur: Et tout le monde est content!

16 jan. 2014

hello
ca finit en cercle vicieux
pourquoi ne pas affficher un prix reel cela doit etre trop simple
quand vous cherchez avec un budget, a combien au dessus faut il viser? trente, quarante pour cent ?
certains bateaux tournent en rond sur les sites d annonces depuis des mois voire des annees (meme ici)
pour qu il y ait rencontre, cela impose des deplacements et des visites et cela toujours loin
visiter des epaves au prix de l or cela finit par lasser

16 jan. 2014

On en reparle quand tu revendra ton futur prochain bateau.. :topla: :heu:

16 jan. 2014

alors tout de suite
nous sommes vendeurs et acheteurs
donc dans le vif du sujet
faisons encore un distingo entre la med et la cote atlantique ou les us et coutumes divergent

18 jan. 2014

Quoi !? tu n'as pas encore vendu ton fier coursier ...peut etre devrait tu t'appliquer tes propres remarques ? :jelaferme: :acheval:

16 jan. 2014

ce que l'on vend c'est le coté affectif en plus de l'objet
donc si un acheteur est assez malin pour ne montrer que les cotés négatifs du bato et les avantages du propriétaire de s'en séparer ,après c'est plus facile pour négocier
alain :topla:

16 jan. 2014

hello alain
le probleme est que le cote affectif plombe la valeur affichee et cela rends la pre selection compliquee
de plus pas mal de vendeurs n ont meme pas un descriptif valable a presenter
tout le monde ne vit pas a cote du port, nous avons deja fait trois expeditions pour aller visiter des bateaux sans resultat
la suivante commence la semaine prochaine
ci apres le lexique

• Vend pour cause de ... = Ma femme dit: c'est cette M.... ou moi !
• Curieux s'abstenir = N'aime pas les questions indiscrètes
• Prix justifié = Très cher, même en marchandant ferme
• Remotorisé = Vieux bateau lourd qui n’avance pas.
• Vendue en l'état = Trop moche pour mentir sur son état.
• Restaurée = Est resté au quai pendant 25 ans
• Rare = Personne n'a jamais voulu en acheter
• Trace osmose = prévoir frais supplémentaires
• Moteur refait par ... = pompe changé par…
• Quelques réparations mineures à prévoir= A vraiment besoin d'un moteur neuf varangue cassées.
• Révision en cours = il est tombé de son ber et je ne l’ai pas encore récupéré.
• Peut naviguer = ils y en a qui ont essayé (ils ont eu des problèmes)
• 3 pompes de cale électrique et 2 manuelle = voies d’eau en navigation et au port
• 2 filets de protection latéraux = le voilier gite énormément.
• Etat exceptionnel = j’ai nettoyé avant la visite
• Travaux à prévoir =Bon pour la destruction
• Jamais régater = se traine par tous les temps
• Grand espace à vivre =reste au ponton
• 1 taud pour le soleil réglable =1 parasol
• Radio portable à main =1 VHF premier prix de 10 ans
• 1 guindeau électrique (pour encre)= pour voir si elle coule !
• Tarif négociable sur place =je le vendrai bien plus chère que son prix
• WC à la norme =chiotte chimique
• Hublots ouvrants classe 1= il y à une fuite, j’ai mis du sika sur le nouveau.
• En cours de restauration = il reste la coque et un tas de pièces à monter
• Plan architecte = Quelques travaux n’ont pas était réalisé d’origine.
• Voilier Traditionnel (polyester) = voilier trop lourd pour ça taille
• Bon état général, visible de la capitainerie = de plus prés on voit les problèmes
c est pas de moi mais tres realiste

18 jan. 2014

hello
la liste n est pas de moi et c est homoristique
neanmoins tres souvent ca se confirme etre proche de la realite

18 jan. 2014

Complètement déprimant ta liste.
J'espère que tu ne trouvera jamais ton bateau!!
A tous les coups, avec un état d'esprit pareil, tu regretteras ton achat!

24 jan. 2014

Si un acheteur ne sort que le négatif de mon bien...je le vire !

16 jan. 2014

Et oui, on vends avant tt une histoire et un affect!!! Du grand n'importe quoi.

16 jan. 2014

Pour avoir passé plusieurs mois sur le net à regarder les annonces....
Je conclurais que pas loin de 80% des voiliers ne sont pas vraiment en vente "sauf si un pigeon prêt à payer le prix fort insiste"; le blocage est net; dans la 99% des cas, le vendeur ne vendra pas; et le voilier est "retiré de la vente".
On arrive assez vite à repérer ces voiliers "hors cote"

Et puis il reste les 20% restants; et on les sélectionnent et le premier contact téléphonique est typique, le gars a analysé (lui aussi) le marché; et il veut (ou doit) vendre dans les semaines à venir.

Ainsi est arrivé farfa III, pour un bon rapport qualité / prix.

18 jan. 2014

Je ne savais pas qu'on achetais un bateau sur le net?
Effectivement, aujourd'hui tu fais 100 visites virtuelles derrière ton clavier.
Puis quand tu te déplace c'est la cata : les photos ont 10 ans, le bateau est dans son jus et pue, la glacière n'est meme pas vidée et il y a de la vaisselle sale dans l'évier (j'exagère à peine).

Mais de là à mettre tout le monde dans le même panier ça me fout les boules. C'est pour ça que j'ai fais cette réponse à LELOUP.

Pourquoi penser qu'un bateau propre vient d'etre astiqué pur la vente? Un vendeur honnete n'existe pas??

Quand j'ai un acheteur au fil je sens tout de suite celui qui va pinailler et celui qui peut avoir le coup de coeur.

Un bateau tu l'aimes quand tu pose le pied dessus pas en demandant si c'est une hélice bi ou tripale!

16 jan. 2014

Leloup, achète un bateau neuf ; tu auras un peu moins de problèmes...

16 jan. 2014

A lire certains fils sur H&O, c'est même pas sur !
:reflechi: de toute façon un bateau, c'est des problèmes... :doc: :doc:

16 jan. 2014

Hello Thierry
votre analyse confirme mon sentiment
apres reste encore a trier les epaves et les vices dissimules
(on a vu les deux)
dans le tas ca laisse pas 10% d occasions valables
ca fait court
content pour vous et votre nouveau canot a se voir sur l eau
bon vent

16 jan. 2014

je pense que tout n'est pas ni noir ni blanc.
Ton analyse, comme celle de Farfa est assez tranchée. Trop selon moi.
Tu poses la question : pourquoi le vendeur n'annonce pas le prix réél? Parce qu'il n'y en a pas vraiment. Même dans l'automobile, on se mélange les pieds entre l'argus pro et l'argus des particuliers. Et même avec ça, il y a encore une bonne marge d'adaptation.

Le prix annoncé par le vendeur est celui qu'il imagine être le bon pour le bateau qu'il vend (J'écarte de mon point de vue les vendeurs qui n'en sont pas vraiment, sans doute minoritaires).
Tu vends ton bateau actuel. Bien que tu sois certain du prix demandé, n'as-tu pas reçu des propals en dessous de ce prix?

16 jan. 2014

Venant d'aller voir 2 bateaux en état lamentable à un prix élevé, j'en ai conclu que les propriétaires n'étaient pas vraiment intéressés par la vente, sans doute sans besoin....

16 jan. 2014

Mes critères ne sont pas forcément les mêmes que ceux de mon voisin. Il semble bien que nous ne nous attachons pas tous aux mêmes choses

23 jan. 2014

le problème pour moi c'est que le bateau est entre l'automobile et l'immobilier, ta voiture ne vaut plus rien au bout de 25 ans, ta baraque ce n'est pas la même chanson?

16 jan. 2014

hello
le piege du prix vrai, c est ( je l ai experimente) que l acheteur potentiel pense qu a ce prix ce ne peut etre qu une epave et elimine le canot de sa liste
considerer aussi les "touristes nautiques" que ca promene et qui adorent les tour en mer gratos
il est vrai que je ne suis pas specialement repute pour la delicatesse de mes propos dsl

16 jan. 2014

hello
d ou l idee que j avais lance qui consiste a faire la liste des bateaux a ne pas aller visiter
pour mon compte j en connais une dizaine

24 jan. 2014

C'est le monde à l'envers, le vendeur vend son bien, il fait son prix (ce n'est pas l'acheteur qui fait le prix). Si ce prix n'entre pas dans ton budjet, passe ton chemin c'est simple. :jelaferme:

23 jan. 2014

hello
c est encore a voir, cela depends ou est situe l immobilier
bienvennue en mediterrannee

16 jan. 2014

si c'est pour ne pas avoir de problèmes ne jamais acheter un bato neuf ,
un voilier bien entretenu qui navigue ,le propriétaire à dû régler tous les problèmes du neuvage .
évidement il faut le trouver .
demande à now lui il l'a fait pelou aussi je crois ,moi aussi
il y a trois ans .
évidement il ne faut pas être le volatile qui se lève tout les matins , ni non plus un étrangleur, mais une offre ferme quelle qu'elle soit est toujours prise en compte par le vendeur .
alain

16 jan. 2014

Bon, ben moi j'ai mis mon bateau en vente sur ce site. C'est vrais que je ne suis pas pressé. Si je le vend j'achète plus gros. Sinon, en avril je le repeint, et c'est reparti pour un tour.
Pensez-vous que je dois baisser le prix ? Pourquoi ?

16 jan. 201416 jan. 2014

C'est exactement ça. Beaucoup de vendeurs pas vraiment vendeurs, juste pêcheurs

16 jan. 2014

pourquoi tu dois baisser? tout simplement parcequ'il ne se vend pas!!!!
c'est pas une question d'etre préssé ou non, si t'es trop cher maintenant tu seras trop cher dans six mois.....et plus t'attends et plus tu seras obligé de baisser le prix pour le vendre;
et ce que tu perds sur la vente du tiens tu le recuperera sur l'achat du plus gros

16 jan. 2014

je n'avais pas cet élément arca noae, maintenant si tu veux donner des sous avec je suis preneur :heu:

16 jan. 2014

Merci adav29. Le bateau est en vente depuis un jour. Tu me conseilles déjà de baisser le prix ? Cool, à ce rythme, dans une semaine je vais donner de l'argent à l’acquéreur.

C'est vrais que, aujourd'hui, quant on donne un bateau, on est au moins soulagé des frais de destruction. Ce qui fait plus de 1200€ pour un bateau comme le mien. Mais mon Sangria de 42 ans navigue encore et naviguera longtemps.

16 jan. 2014

Les vendeurs ne sont ni meilleurs ni pires que les vendeurs.
Chacun regarde son intérêt du moment présent, et parfois l'intéret du vendeur est celui de l'acheteur qu'il sera lorsqu'il aura vendu son bateau !

Ce genre de fil est inutile, tout le monde sait qu'il y a des escrocs, des margoulins, etc...
Et beaucoup d'honnêtes gens ! :litjournal:

Pour notre premier bateau nous avons fait 900km, premiere visite apres une longue sélection, et avons choisi immédiatement.
Bien entendu l'ancien proprio prenait plus grand :mdr:

16 jan. 201416 jan. 2014

C'est quoi un "vrai vendeur" ?
Au fait, c'est quoi un "vrai acheteur" ?
Supposons que je sois un vrai vendeur, pouvez-vous répondre à ma question ?

16 jan. 2014

hello
le vrai vendeur est pret a signer et dispose du document ad hoc
le reel acheteur dispose de la somme en banque

16 jan. 2014

Le réel acheteur a aussi vendu son bateau précédent et a sa place de port si nécessaire. Bref il peut prendre le bateau.
80% des acheteurs rencontrés ces derniers mois pour ma part ne répondaient pas à un voir les deux critères. Et ça aussi c'est pénible.

16 jan. 2014

quand j'étais à hyeres ,que des clients visitaient un bato
et qu'ils demandaient pour faire un essai en mer ,je leur sortait l'essai de la revue bato en leur disant que ce n'était pas la peine d'aller en mer et que si vraiment ils le voulaient qu'ils me versent un accompte sur l'achat que je leur rembourserais au cas ou il y aurait quelque chose qui ne fonctionne pas ou bien que c'était payable à l'heure avec une remise à niveau du réservoir de carburant pour les batos a moteur .
je peux vous dire que ça trie bien .....
par contre il faut toujours présenter des batos impéccables et en état fonctionnel .
alain

16 jan. 2014

quand t'achetes une voiture tu l'essaies pas alain?

17 jan. 2014

la voiture est devenue un objet de consommation ,pas le voilier qui est un objet de passion .
c'est bizarre c'est toujours en été quand il fait beau qu'on a des acheteurs potentiels qui aimeraient bien essayer le bato avec leur famille et le pique nique à la rigueur , moins en février par coup de mistral .
il y a longtemps que je ne roucoule plus ..
alain

16 jan. 2014

@60nora,
:mdr:
Oui, cela trie, car votre façon d'opérer ressemble plus a de la location déguisée en "offre de vente"
par un loueur désoeuvré !

J'aurais fui immédiatement ce genre de magouille pas nette
:goodbye:

Mais bon, notre premier voilier vient de Bretagne, le suivant du centre...
Pas habitués aux usages du sud/med, surement...

16 jan. 2014

60nora désoeuvré et magouilleur!!!! Elle est bien bonne !

DT...

16 jan. 2014

Je suis d'accord avec 60nora, c'est un bon test, et en rien de la loc déguisée ou une arnaque.

16 jan. 2014

60nora je répondais bien entendu à l'intervention de "mazurka!

DT...

16 jan. 2014

à l'époque j'avais autre chose à faire que de balader des gens en mer , je peux même te dire que j'avais passe le bppv et le capacitaire pour être couvert professionnellement lors des déplacements des batos que je facturais évidement
je ne vois pas du tout ou est la magouille ...
alain

16 jan. 2014

c'est bien ce que j'ai compris
alain

17 jan. 2014

n'importe quoi...quelle agressivite gratuite et sans fondement !
quand on vend un bateau, on est assailli de promeneurs qui pensent aller faire un tour en mer gratos. non, un bateau ne s'essaye pas comme une voiture. on peut sortir en mer apres manifestation d'interet nette (long voyage de l'acheteur, expertise payée, et, ou avec acompte.
dire que c'est de la location deguisee, n'importe quoi...

17 jan. 2014

J'ajouterai même que l'essai en mer se fait après la signature d'un compromis dans lequel il est toujours possible de mentionner des clauses suspensives.
Cela n'empêche pas d'essayer le fonctionnement de certains équipements à quai : alimentation électrique des instruments, fonctionnement des feux, démarrage du moteur, etc. Sur ce dernier point, la procédure de mise en œuvre de la mécanique donne des indications sur l'utilisation du moteur.

16 jan. 2014

j'ai cherché pendant un an un bateau ,un comble pour l'époque !!!, un 10m des années 80 , NEPTUNE 99 , NE QUID NIMIS , voir TRISMUS 32 , Oxion 32 ............................ pour longues balades seul ou a 2 , pour le même budget , j'ai vu beaucoup de bateau a rénover , moteur ,aménagement ,
gréement , mon choix c'est porté sur un NQM très bien tenu a niveau , moteur récent , gréement récent ,traitement anti osmose récent , bon emménagements , électronique en partie ancienne a actualiser , et surtout historique et facture a l'appui (une valise!) avec toutes réponse précises a mes questions précises , et osculation complète du bateau sur 2 jours avec le proprio a dispos ,en conclusion :il y a le bateau ET le vendeur , qui pour un acheteur (motivé) font la différence , bilan le bateau a été vendu en 3 mois .

16 jan. 2014

Et donc?
Tu veux dire que pour le même prix t'as choisi le bateau avec accessoires neufs plutôt que le même à l'état d'épave? Bravo. T'as fait le bon choix.... Que l'on trouve à vendre un même modèle de bateau mais dans des états totalement opposés n'est pas surprenant à condition que le prix ne soit pas le même.

16 jan. 2014

Pour en rajouter une couche, il y a les vendeurs pros qui remettent les annonces systématiquement en boucle, normal, c'est leur métier et ils sont mandatés pour cela.

Il y a les vendeurs particuliers, qui soient ne font plus de bateau, ne sont plus motivés, ne vont plus voir leur bateau, et donc remettent la même annonce. Ceux qui sont toujours motivés rencontrent du monde etc et finalement la vente ne se fait pas toujours par annonce mais bouche à oreille.

D'autres vendeurs ont déja leur nouveau voilier et sont totalement motivés/accaparés par leur nouvelle conquête :doc: et s'occupent de la vente de leur précédent voilier en dilettante...

Tout ça n'est pas excitant ni motivant pour un acheteur potentiel, mais il faut être pragmatique.

16 jan. 2014

hello
meme chez les pros on vous presente des epaves sans sourciller ( nous l avons vecu)

16 jan. 2014

Encore une fois, ça ne me choque pas si le prix est à l'avenant.

16 jan. 2014

tu n'emploies pas le bon adjectif ,le terme "pro" qualifie un professionnel pas n'importe qui
à moins que ton désir soit d'acheter un épave il peut avoir ça en portefeuille ..
alain

16 jan. 2014

Il y a quelque mois j’ai fait une proposition de prix pour un voilier qui avait pour avantage d’être dans sont jus 34 ans peu d’entretient effectue, quelque frais mais pas de grosse cata. J’estimé la mise à jours (gréement à reprendre, électricité à reconditionné, antifouling , joint sail à faire…) à 4000 € pour un bateau proposé à 21000 € je fait une proposition au vendeur en coupant la poire en deux offre 19000€ refus net du vendeur et si je n’avais pas le gabarie d’un première ligne ,il me jetait par-dessus bord avec en prime une volée de nom d’oiseau qui pour le coup n’était pas pigeon.(il est resté très correcte !).

9 mois plus tard un pote me demande un coup de main pour rapatrié son jolie boat et je tombe sur mon ami le vendeur. Mon pote vient de conclure la vente après nego pour 18500€ ! sniff ! sniff !

Conclusion

Pour l’acheteur

1) Ne jamais être le premier à avoir raison.
2) Ne pas hésiter à retourner voire un vendeur qui à refuser votre offre.
3) Visiter le bateau avec un pote. ;=)

Pour le vendeur
1)Votre interlocuteur n’achète pas d'affecte, mais un bateau.
2)Il vaut mieux faire une vente en gagnant moins que pas de vente avec des frais qui courent.
3)Positionnait correctement le prix de votre bateau et justifier votre entretien (et faite le ménage avant la visite).

16 jan. 2014

@leloup : pas tout à fait d'accord. C'est facile d'avoir les doc et j'espère que tous les vendeurs les ont. Et dans ce cas l'immense majorité des vendeur sont de vrais vendeurs.

16 jan. 2014

Hello
parfois vous arrive un vrai dossier mais c est rare
apres reste a verifier

16 jan. 2014

pour répondre a Trisbal , pendant cette longue année de recherche ,j'ai vu des bateau avec des écarts de prix proposés de l'ordre de 30% ,mais avec des remises a niveau allant du simple au triple voir plus , sa fait exploser un budget en final !!! malgré le marché, la nego sur le prix d'achat avec le vendeur ne dépassait pas les 15% voila mon expérience sur 2013 que j'ai particulièrement suivi .

16 jan. 2014

Envoyer en premier 10 copains qui propose la moitié du prix et ensuite arriver et proposer 70%

16 jan. 2014

Les pros brokers, ce n'est pas un métier mais un commerce.

16 jan. 2014

Bien évidemment c'est une activité commerciale ! Tu travailles pour la gloire toi ? Ce n'est pas non plus une tare.

16 jan. 2014

On parle de professionnels dont la majorité est tout de même compétente. Bien évidemment, il peut y avoir des expériences malheureuses mais c'est trop facile de généraliser au risque de stigmatiser.
Il existe des tas de chantiers sérieux qui, parmi leurs activités, vendent des bateaux d'occasion. Il faudrait veiller à ne pas jeter l'opprobre sur tous ces gens.
Pour ce qui est des acheteurs, il y aussi pas mal de prédateurs qui n'ont pas toujours une attitude très correcte envers les vendeurs et il ne faut pas l'oublier non plus. Heureusement qu'il y a des gens corrects.
Enfin, quand on est vendeur sérieux, on se rend compte qu'il y a aussi beaucoup d'acheteurs "promeneurs".
Comme quoi,tous les points de vue sont défendables !!!

16 jan. 2014

J'ai bien compris ! J'aurais du préciser : " parmi les vendeurs professionnels de bateau d'occasion ..." Quant à savoir si c'est un autre problème, ils (les chantiers) exercent également une activité de broker. Du moins ceux qui vendent des bateaux.
Je comprends ton discours et j'en partage l'essentiel.
Toutefois, nous discutons entre gens polis et nul ne détient une vérité immuable. Alors, je te prie de t'abstenir d'un "bon vent" sur le ton du "dégage" et t'en remercie bien sincèrement. On n'est quand même pas des potes !

16 jan. 2014

hello
vous avez dit "travailler"
c est la qu est l os un vendeur celebre vers la frontiere espagnole nous a proposer de visiter un bateau que nous avions vu le matin (limite epave) dont il nous a affirme qu il etait niquel
il travaille sur fiche informatiques et a mon sens n etait jamais monte a bord..........
ledit bateau tourne aussi ici
ils ne s engagent jamais, les brokers sauf quelques bons ils vous vendent un descriptif realise par le proprio
tout le boulot est de mettre en ligne
ca c est du vecu

16 jan. 2014

hello
nous parlions des "brokers"
les chantiers sont un autre probleme , une autre competence un autre fond de commerce
bon vent

16 jan. 2014

si je comprends bien un commerçant ne travaille pas ....
il doit tirer à vue sur ce qui passe ..
alain :bravo:

16 jan. 2014

Un pro vend un objet quelconque (y a pas d affectif, d'ou sa force), un acheteur acquiert un rêve (ce qui lui mets des papillons roses dans le cerveau) et un vendeur à du mal à brader ses souvenirs (ce qui justifie à ses yeux une plus value) et comme disait quelqu'un : "il faut en toute chose raison garder" et comme disait mon papa : "queue qui bande n'a pas de cervelle" Trivial, certes, mais ô combien réaliste !!!

16 jan. 2014

hello
j aime bien votre facon de voir
acheter un bateau hauturier est un acte responsable et lourd financierement
un pro se devrait d etre pro, donc de realiser l adequation entre le reve et le realisable ; il devrait etre capable de conseiller un plaisancier par rapport a son projet de navigation
pas de fourguer le canot qui lui rapporte le plus question de morale et d honneur
il tourne un post sur le "grain de soleil" condoleances et respect n empeche que le bateau n etait pas le plus adapte a ce type de navigation (ceci est mon opinion)
bon vent

16 jan. 2014

A part cela je suis assez d'accord avec leloup quand je vois parfois des annonces dans les puces nautiques de matos pourris au prix du neuf.

16 jan. 2014

Il y un phénomène que j'ai remarqué et que je viens de vérifier encore récemment : Quand plusieurs bateaux de même modèle (globalement de même âge et apte à naviguer de suite) se retrouvent en vente concomitamment, les prix s'en trouvent tirés vers le bas. Cela signifie sans doute, que sans parler de juste prix (le prix moyen?) les vendeurs situés en haut de la fourchette :
- Se posent des questions sur la valeur marché de leur bien,
- Sont sans aucun doute des vendeurs décidés à conclure.
La dernière expérience concerne des Attalia.

16 jan. 2014

On trouve aussi des stratégies parfois étonnantes, du moins si je ne me trompe pas. Il y a sur le bon coin un diabolo à 20 000 euros. C'est, apparement (????), le même, ou du moins un qui lui ressemble beaucoup, qui est resté longtemps dans les 10 000 euros avant de baisser à 7500 euros. Peut être donc que baisser les prix n'est pas la solution ???

16 jan. 2014

Le prix d'un bateau ne choque que les indécis (vendeurs ou acheteurs potentiels). Pour ceux qui concluent (vendeurs et acheteurs réels) c'est le bon prix et il n'y a rien à y redire, ça les regarde. La valeur potentielle peut elle générer des conversations sans fin...

16 jan. 2014

c'est a mon avis une bonne conclusion ............................ sur un sujet sans fond ...................................................

16 jan. 2014

Bien sur qu'il y a des bateaux qui tournent en boucles.

il y a presque un an , j'ai commencer a regarder les annonces , et j'ai trouver mon bonheur en juillet;

Je me suis beaucoup déplacé, j'ai croisé des pros des particuliers. j ' ai vu de très beaux bateaux des moins biens .

Ce qui est compréhensible de la part d'un particulier , l'est
moins de la part d'un professionnel , qui te fais déplacer, pour te présenter un bateau plus que moyen a un prix !!!!!

Tous les bateaux , affichant un prix en rapport avec leurs états équipements, etc , se vendent sans trainer, plusieurs me sont passés sous le nez "les autres tournent toujours en boucles".

16 jan. 201416 jan. 2014

Moi ce qui me surprend, c'est la qualité des dossiers de vente....minable
Seulement quelques photos, souvent floues, ou sans intérêts. Les descriptions itou.
Des inventaires qui n'inventorient rien du tout!!
Bref très souvent du foutage de gueule.
Et après on s'étonne que les acheteurs potentiels ne donnent pas suite.
Cherchez l'erreur.
Moi j'ai un principe, si l'annonce est à chier, je passe

16 jan. 2014

Lors de la vente de mon First 27.7, annonce passée la plus précise possible, avec des photos et un inventaire complet.
Le prix que je proposais était le prix du marché avec un bateau en super état en entretenu, résultat 2 visites, pour 2 acheteurs...la vente conclue à la visite avec une petite baisse de prix de 4%.
Bref, un bateau en bon état et propre et rangé se vendra plus facilement qu'un bateau un tout petit peu "dégradé" où la négociation sera vite une évidence...
Si tout le monde est précis sur l'état de l'objet en vente, personne perdra son temps, et c'est inadmissible de la part de professionnel...de ne pas être pro...

16 jan. 2014

Certains acheteurs veulent un bateau de 30 ans en état de neuf au prix de l'épave, ça peut crisper le vendeur. Un bateau d'occasion n'est pas un bateau neuf :alavotre:

16 jan. 2014

Dans le sens commercant, il faut lire qu'il vendrait aussi bien des glaces, que des canapés. Un pro a une obligation de conseil et donc doit s'y connaitre et être à l'écoute de son client (l'acheteur et le vendeur). pour le prix, c'est au vendeur et à l'acheteur de ce mettre d'accord, pour moi c'est 1 euro à l'achat.

17 jan. 2014

Ca part mal !!!! :bravo:

18 jan. 2014

@pascal11 : je te rejoint completement.
Eurus est à vendre sans aucun travaux et pourtant un visiteur m'a dit "j'ai vu un plus récent à tel prix..." Mais le bateau n'avait rien à voir.
A force de voir de annonces les acheteurs veulent l'équipement de cuilà, les voile de cuilà, l'age de l'autre et biensur au prix du moins cher visité qui lui est une épave!!!

Heureusement que j'ai eu de très bons retours des visites sinon je serais désepéré.
Autre handicap : quand tu es loin et que tu ne peux pas faire visiter toi même. Le broker connait à peine ton boat et il veux évidemment proposer celui qui dort sur le terreplein depuis 6 mois et qui fait 10000roro de plus.

Y'a tellement de paramètres dans une vente.
Le dernier visiteur à flashé sur EURUS mais...il est breton!
Le cout du transport est prohibitif pour lui.

18 jan. 2014

Je me permets de réagir car je suis à la recherche d'un bateau pour un projet de voyage depuis plusieurs mois. Pour reprendre la base du débat, il est vrai que certaines annonces sont là depuis des mois et des mois. Certains particuliers remettent l'annonce en ligne mais ils ne doivent pas être vraiment vendeur. Pour le pros comme dit précédemment, c'est leur boulot de mettre en ligne pour attirer le chalan :)

Internet est pour moi le point de départ de mes recherches. Lorsque je trouve une annonce qui correspond à mes critère, je la classe dans un document, j'en extrait toutes les infos. J'ai crée un tableau excel qui me permet de comparer les annonces qui m’intéressent. Je laisse passer un jour ou deux pour être sur de ne m'être pas trompé dans ma sélection et j'appelle le vendeur. Je privilégie les particuliers car ils connaissent le bateau et peuvent répondre aux questions. Je ne mets pas tous les pros dans le même panier mais certains sont désolants dans leur nullité... Lorsque j'appelle, je discute avec le propriétaire et ca me permet déjà de voir si il est réellement vendeur. Certains vous le disent clairement que si il n'est pas vendu avant le retour du printemps ils referont une saison avec. Ceux-la c'est pas la peine d'aller plus loin. Ensuite on organise une visite. Et biensur, si il y a de la route, on groupe les visites, on repère avant les brokers du coin pour aller y faire un tour entre deux visites. Bref on rentabilise le déplacement.

Avec les pro c'est différent. Je suis assez jeune etcertains pensent que la différence d'âge va leur permettre de "m'arnaquer". Je vois direct quand ce sont des marioles. L'autre jour un broker de Lorient me montre une fiche d'une poubelle des années 70 en me disant que c'est un super bateau dont la construction a été en partie réalisée par Tabarly... Wahou ! mais je m'en tape ! Je lui avais exposé mes critères à savoir un bateau 11-12 m années 80, pour un grand voyage etc etc... et lui me sort une de ces bouses en me disant "j'ai exactement ce qu'il vous faut". 2 minutes après j'étais dehors.

Je pense que malheureusement ou heureusement pour trouver le bon canot il faut en voir plusieurs avant. Je crois au coup de foudre mais pas au coup de foudre du premier coup...

18 jan. 2014

Je t'ai mis une étoile par mégarde en voulant cliquer sur "répondre". Aussi, considère que tu en as une de moins (... d'étoile).

Je viens de vendre un voilier et je reconnais dans le post d'Eurus ce que j'ai pu entendre comme réflexions.

C'est bien de faire un tableau excel pour comparer. Mais je pense qu'il est plus important que tout de savoir ce que tu attends d'un bateau d'occasion. Car aucun ne sera parfait et ne correspondra à 100% à ce que tu recherches. Tout est affaire de compromis.

Lorsque j'ai acheté mon Sun Dream 28, j'ai choisi le moins bien équipé mais celui qui me semblait en meilleur état structurel et visuel et dont le moteur m'inspirait le plus confiance. C'était aussi le plus présentable. Son historique était également simple et connu puisqu'il n'avait eu qu'un seul propriétaire. De plus, je souhaitais acheter à un chantier naval (ce que j'ai fait) et non à un particulier ou à un broker.
Cela ne m'a pas empêché de faire beaucoup de frais pour le conformer à ce que j'en attendais. Mais c'était également un choix que beaucoup n'auraient pas fait.
Je n'ai jamais regretté ces choix du 1er jour jusqu'au dernier jour de possession. Mon acheteur l'a vite compris également et je pense, ou au moins j'espère, qu'il ne regrettera pas son choix lui aussi.

Concernant la remarque "Certains vous le disent clairement que si il n'est pas vendu avant le retour du printemps ils referont une saison avec. Ceux-la c'est pas la peine d'aller plus loin.", je pense que tu te trompes complètement. Je tenais ce discours et pourtant j'ai vendu mon bateau.
Il faut bien comprendre que si un bateau est dans son prix pour tout un tas de raison que je n'évoquerai pas ici car ce serait trop long et, qu'en tant que vendeur, tu manifestes le désir de vendre rapidement et assurément, tu t'exposes à une forme de prédation parfois abjecte de l'acheteur potentiel que se dit que, compte tenu de la conjoncture et du marché de l'occasion, il doit absolument avoir le plus beau des bateau au moins cher des prix. On atteint souvent des limites qui ne sont plus acceptables pour un vendeur dont le bateau est dans son prix (soyons d'accord sur ce dernier point).
D'autre part, la vente du bateau précède souvent l'achat d'un nouveau bateau. Si on fait les choses dans l'ordre, le fait de profiter de son bateau pour la saison s'il n'est pas vendu ne fait que décaler le projet. Ce qui signifie, à mon sens, que l'argument selon lequel le vendeur continue à payer des frais qu'il n'auraient plus s'il vendait ne tient pas la route sauf s'il n'y a pas de projet d'achat derrière.

Concernant le pro qui te présente le bateau qu'il a en "stock" tout en sachant qu'il ne correspond pas à ta demande, je reconnais que c'est déconcertant mais cela n'a rien à voir avec le fait que tu sois jeune.
Il faut arrêter de penser que le "jeune" est une espèce à part qui appartient à une catégorie sociale distincte.

18 jan. 2014

Salut,

Merci quand même pour l'étoile hein :) !
Pour te répondre, je sais très bien que je ne trouverai pas un bateau qui correspond à 100% à ce que je cherche. Comme tu le dis, le marché est plus ou moins saturé par l'offre alors je trouve que mettre face à face les offres qui sont susceptible de m'intéresser permet une vision plus claire. Mais je te rejoins sur le fait que l'achat du bateau sera la somme de beaucoup de concessions par rapport à mes attentes. De plus je tiens à préciser que je cherche un voilier pour voyager loin et j'espère longtemps. Tu seras d'accord avec moi que cela "complique" la choses car les paramètres à prendre en compte sont plus nombreux que pour l'achat d'un bateau qui servira à de la croisière cotière et de la plaisance à la journée
Mon exemple pour identifier un vendeur qui n'en ait pas un est je te l'accorde un peu bancal mais c'était pour illustrer que certaines personnes se disent vendeur mais en réalité ils ne le sont pas. Je donnerai un autre exemple, quand tu arrives sur une visite et que le bateau est dégueulasse, ca pue dedans, y'en a partout...etc Ce vendeur la n'est pas vendeur pour moi. Après je suis d'accord avec toi que le vendeur ne doit jamais exposer les motifs de la vente si ceux la peuvent attirer des "prédateurs"

Enfin je ne suis pas d'accord avec toi pour "le jeune". Tout comme les retraités, les jeunes constituent une catégorie sociale distincte. Donc oui je maintiens que certains pros te voient arriver en se disant chouette un jeune qui n'y connait rien je vais pouvoir lui fourguer ma poubelle.
J'ai d'ailleurs un exemple qui date de cette semaine, j'explique au vendeur ce que je cherche pour un voyage en couple blablabla... Il me montre un first 32 équipé régate... Comme il était souriant et sympathique je lui ai gentillement dit que je lui avais expliqué ce que je voulais et que ca c'était à l'opposé. Il a sourit et a recentré ses offres !

18 jan. 2014

Tout à fait d'accord avec EVASION5 quand il dit que la base est primordiale ainsi que la tracabilité du bateau.
Mieux vaut un bateau dont chaque achat et chaque travail est noté et valorisé qu'un bateau gadget dont on ne saura rien de l'entretien ni du proprio.

18 jan. 2014

Il y a une telle offre sur le marché avec tant de bateaux divers et variés, à tous les stades et tous les équipements, que définir un prix de l'occasion est une affaire de funambule.
Ensuite, faire rencontrer les acheteurs (les vrais, pas les rêveurs) avec les vendeurs (les vrais, ceux qui veulent vraiment céder leur bateau) est une autre affaire de funambule...
J'essaie de vendre mon ketch (qui ne navigue plus pour tout un tas de raisons) depuis plusieurs mois.
Il est complètement atypique (plans américains, construction espagnole, etc...), en très bon état (AMHA) mais il a pas loin de 40 ans et accuse son âge sur plusieurs points.
J'ai reçu bien plus de demandes que je ne saurais compter et rarissimes furent ceux qui étaient, à mon sens, vraiment acheteurs.
J'ai préparé un texte de 4 pages expliquant son histoire et décrivant minutieusement (et honnêtement) son état et son équipement, avec 20 photos récentes et un rapport d'expertise. Peu m'ont répondu que ce n'était pas ce qu'ils cherchaient, la plupart on dû collectionner mes photos (dans quel but?..) et n'ont jamais donné de nouvelles.
Je pense que la plupart échafaudaient des plans en se disant: si j'avais l'argent c'est celui-là que j'achèterais (ou un autre, mais il faut que je compare, manie internettienne d'aujourd'hui). Ils ont dû remplir leur tableur excel, (on ne sait jamais) et continuer à rêver au grand départ pour un voyage lointain sous les tropiques où à un TDM...
Je ne sais plus quoi répondre aux dernières demandes. Seule une visite peut permettre à un acheteur de se rendre compte et à un vendeur d'expliquer pourquoi il l'a aimé et pourquoi il veut divorcer... :heu:
Heureusement, il est au sec, hiverné et gardienné, je peux donc patienter mais si quelqu'un a une idée (ou envie de le voir), je suis preneur.

18 jan. 2014

Bonjour,

J'ai acheté et vendu plusieurs bateaux, je les ai tous essayés avant de les acheter et tous fait essayer si on me le demandait. Je n'ai jamais rencontré de profiteur et un essai ce n'est pas une croisière, c'est une paire d'heure en mer pour vérifier que le moteur tourne bien, que l'électronique fonctionne et que toutes les manœuvres se font sans problème et voir les voiles établies. Un essai en mer fait partie du rôle du vendeur et pour moi, ce n'est pas une corvée mais un plaisir.

Là où il peut y avoir discussion, c'est sur le tirage au sec car là on engage réellement des frais, mais j'ai toujours trouvé un arrangement.

18 jan. 2014

Merci MIC. J'espère qu'il y en a beaucoup comme toi.

18 jan. 2014

Je suis tout de même un peu perplexe sur certains commentaires concernant le "juste prix". Ce qui a l'air de relever d'une science pour certains et bcp plus obscur pour moi. Je considère pour ma part que le prix est toujours négociable et que mis à part quelques aberrations les prix affichés se tiennent pour une même typologie de bateau. Je suis en recherche aussi et je consulte des centaines d'annonces y compris hors France. J'ai même été surpris de cette homogénéité transfrontalière même si je sais que les marges de négo sont très différentes.

Donc ma question: Comment fixez-vous ce juste prix?

18 jan. 201418 jan. 2014

@ Philovent : le juste prix ? Pas bien compliqué pour ce qui a concerné la vente de mon voilier il y a un an. Voilier "Mélody" donc beaucoup de ce type sur le marché : j'ai pris le prix de vente de 10 "Mélody" équipés de manière sensiblement équivalente, j'en ai fait la moyenne et ai retiré 10% environ pour être bien placé. Mon voilier étant dans un état irréprochable pour un voilier de 30 ans, il est parti en 2 mois. J'ai trouvé son remplaçant en 2 mois : voilier très bien entretenu à un prix très abordable.
Les voiliers en très bon état et au juste prix partent vite. C'est pourquoi quand je lis certains "acheteurs" qui cherchent un voilier depuis des mois, je me pose des questions concernant leur budget en fonction de leur ambition d'achat. Ou tout simplement : sont-ils vraiment acheteurs ou en recherche de la perle rare qui n'existe que dans leurs rêves? :reflechi:

18 jan. 201418 jan. 2014

Je l'ai déjà dit : le prétexte de la place de port est un "faux-problème" qui explique soit le manque de passion, soit un autre motif type manque de budget. Des places, il y en a en tant qu'on veut en Manche, dans quelques ports en Atlantique et des places saisonnières partout. Lors de ma vente, j'avais préparé une liste de ports où j'étais sûr que mes potentiels acheteurs trouveraient une place : cela coupait court à ce type d'argument.
Mais s'ils souhaitent un voilier pas cher et à côté de chez eux, ces "acheteurs" risquent d'attendre longtemps. Personnellement, cela fait plus de 20 ans que je fais 1300 km (aller-retour) plusieurs fois par an. Il faut peut être savoir ce qu'on veut, n'est-il pas ? ;-)

18 jan. 2014

Je navigue 6 mois dans l'année car quand j'y suis je vis sur mon voilier. Ce qui fait que je navigue bien plus que les autochtones. :coucou:

18 jan. 2014

Ok ça a été mon raisonnement et le bateau est nickel (de l'aveu même des visiteurs). Toujours pas de vente. Ceci dit jusque là c'est la place de port qui semble le point le plus bloquant.
Je pense que la plupart des vendeurs font cet exercice et je continue donc à penser que les bateaux sont plus ou moins dans leur juste prix c'est à dire celui qui ne fait pas fuir le visiteur. Après c'est de la nègo ... Et trouver un vrai acheteur....

18 jan. 2014

Certes mais des acheteurs comme vous ils ne sont pas légion et je n'irai pas le reprocher. Pour ma part mon plaisir c'est de sortir le plus souvent possible donc le bateau à 1000 km très peu pour moi. J'ai la faiblesse de penser qu'on est nbreux dans ce cas et ça n'est pas un manque de passion mais exactement l'inverse: avoir un bateau pour être le plus souvent sur l'eau.
Enfin, en méd s'il y avait tant que ça de place dispo ça se saurait! Donc oui c'est un vrai problème.

18 jan. 2014

Effectivement si vous pouvez enchaîner de long période de présence a hauteur dr 6 mois dans l'année la position du bateau est moins importante. Cela reste tout de même un cas particulier. Pour se faire une idée réaliste du marché il faut se mettre dans les conditions du plus grand nombre et des contraintes de son bassin de navigation.
Si en alternative aux acheteurs que j'ai vu passé je leur avais dégotté une place sur la Manche je doute que cela ait fonctionné.

18 jan. 2014

Ps:je précise que je suis aussi vendeur d'ou mon intérêt pour la question

18 jan. 2014

j'ai été acheteur (motivé) et il m'a fallut presque 1 an pour trouver un 10m correct dans les 30ke négocié !!! ce qui ne parait pas utopique

pour ce prix la j'ai vu de tout , et surtout le pire ! sélection sur le net puis 1er contact mail , 1 fois sur 2 pas de réponse , demande du dossier technique du bateau , souvent incomplet ou évasif , puis 1er contact tel. , 12/15 visites Belgique , Bretagne , Med (la j'ai vu le pire ) réponse souvent peu précises tjrs sur les éléments du bateau , factures peu explicites , "j'ai fait reconditionner le moteur, il est comme neuf" parfois même malhonnêteté (bateau alu "repeint" pourri d'électrolyse ) j'ai eu un intérêt pour 2 bateaux , nego. non abouti entre pris demandé et prix proposé au regard de la mise a niveau nécessaire -15% pour l'un , -20% pour l'autre justifié après visite ,refus ..............................
je ne saurais conseiller au vendeur d'avoir un dossier complet sur l'historique du bateau ,avec factures , d'être précis sur les points positifs et négatifs pour aboutir a une négociation concertée sur le prix final , on arrive encore a vendre un bateau en 3 mois malgré le contexte , sans forcément "brader"
son bateau , c'est simplement mon expérience personnelle .

18 jan. 2014

Un an pour trouver un bateau ne me parait pas non plus utopique. J'ai le projet de partir depuis très longtemps. J'ai commencé mes recherches de bateau en octobre dernier sachant bien que je n'avais pas encore les fonds nécessaires. Cela m'a permit de voir et de comparer les modèles, les aménagements, les équipements...etc. N'en déplaise à certains mais pour moi c'est l'achat le plus important que je n'aurai jamais fais alors je préfère prendre mon temps.
Aujourd'hui, j'ai les fonds en banque et je sais ce que je cherche. C'est grâce à mes démarches antérieures. L'achat d'un bateau pour vivre dessus s'apparente à l'achat d'une maison. Ce n'est donc pas à prendre à la légère.
J’arrête là parce que je sens que je m'éloigne du sujet de base.

18 jan. 201418 jan. 2014

@ Maximo. Je pense que, pour la plupart des acheteurs, il y a 2 temps dans la recherche d'un voilier : celui où l'on cherche le modèle correspondant à nos critères puis celui où l'on recherche vraiment car on connaît le modèle nous correspondant et on a les fonds.
C'est pourquoi certains parlent de "faux acheteurs" (cas1) et de "vrais acheteurs" (cas 2).
Mis à part les cas de "vrais promeneurs", on est tous à un moment ou à un autre de "faux acheteurs"... ;-)
Si le 1er temps peut être long et nécessiter de nombreux déplacements, je pense que le second devrait être bien plus court vu le choix proposé sur le marché de l'occasion. Mis à part le cas où l'on recherche un voilier particulier et rare sur le marché de l'occasion.
Mais ce n'est que mon humble avis... :alavotre:

23 jan. 2014

C'est tout à fait ca !

18 jan. 2014

Lorsque nous avons été contraints de (re) mettre Oaristys à la vente .
Nous avons mis differentes annonces dont une sur H&O.
En tout nous avions eu 108 contacts, 4 acheteurs fermes.
Malgré que le bateau se trouvait à Hong Kong.
Mais le prix etait correct, nous avions mis au fur à mesure de nos constatations l'etat exact de se que nous decouvrions : tel chose fonctionne , tel autre semble hs, etc avec les photos à l'appui.
Le premier visiteur à HK voulait acheter le bateau (mais voulait vendre son bateau avant ), le deuxième n'a pu vendre sa pèniche que le jour ou le troisième signait le compromis ( alors que nous avions plusieur fois repporté afin de laisser sa chance au deuxième, un jeune couple sympa qyui nous rappellait nos debuts) et le quatrième à fait 600 km pour venir nous demander de ne pas signer le compromis avec le troisième car il voulait le bateau .

Tout cela pour dire si le prix est interressant que l'état est decrit au plus juste il y a des acheteurs pret à se déplacer même au bout du monde.

18 jan. 2014

La place au port n'est pas un faux problème.
Je n'avais plus de place et je cherchais un bateau avec place, je fais affaire avec le vendeur mais il n'a pas été possible de transférer la place et j'ai donc laissé tomber;
J'étais sur liste d'attente dans plusieurs ports et quand j'ai eu une place, un an après, le bateau étant toujours dispo, je l'ai acheté.

18 jan. 2014

Pour reprendre les étapes énnoncées par MIDO notre expérience a été de voir des bateaux qui nous faisaient envie en plutot dans une fourchette basse en prix (40/45KE): phase1

On a vit compris que pour trouver le bateau de nos rèves, il faudrait casser la tirelire
Etape 2 on visite plus grand, plus cher. On est tout autant déçus jusqu'à notre coup de coeur.
Pas de négo avec le vendeur si tout marche. C'est pas la peine c'est celui là ets le prix est honnète. Espérons que le vendeur le soit aussi.

C'est un bateau allemand "rare" qui est une bonne base mais sera à rééquiper avec du temps.
(je vous raconterais quand on en sera sorti pour l'instant c'est trop frais)

23 jan. 2014

hello
resume
nous avons vu un joli melody tres bien accastille, nous avons visite le first 38 a martigues et l altair 35 a port napoleon ( avis perso et photos en mp)
finalement nous pensons avoir trouve l introuvable
touchons du bois
mardi on traite ( si nous survivons au visu de samedi)
donc a suivre
bon vent a tous

23 jan. 2014

Salut tout le monde,

Je suis déjà intervenu sur ce fil un peu plus haut.
Un ami en Belgique m'a passé un lien vers un site néerlandais de vente de bateaux. Il y a des annonces pro et particuliers un peu partout dans le monde.

www.botenbank.nl[...]/

D'après lui, les prix reflètent assez bien le marché. Ce que j'ai pu vérifier en comparant 3 modèles repérés sur LBC qui me semblent des bonnes affaires avec les prix du site.
Étant du coin et connaissant pas mal de monde qui a vendu ou acheter par ce biais, il dit aussi que les annonces sont sérieuses notamment en Hollande et que souvent les bateaux sont bien entretenus et équiper.

Si ca peut aider...

23 jan. 2014

@Maximo : très bon site, lorsque je vendrais je passerai aussi par eux ;-) [certains prix y sont "étonnamment" bien au dessus des prix du marché]
.
En 2012, après 1 an (et plus) de recherches infructueuses d'un bateau d'occasion (je cherchais un oceanis 393 à l'époque) après avoir visité toutes les épaves (en vente) de la côte méditerranéenne française... alors que j'avais les sous, la place, le modèle identifié... et bien même quand on passe par des brokers, certains sont prêts à te raconter n'importe quoi, de même certains concessionnaires (clin d'oeil à Mad...) peu scrupuleux c'est le moins qu'on puisse dire. J'ai eu de très bon contacts avec des vendeurs de l'Ouest mais pour moi c'était trop compliqué (visites/rapatriement etc). Est-ce un mal Méditerranéen ? Je n'en sais rien. Trop pressé ? J'ai eu une réponse positive à une offre que j'avais faite 6 mois avant, après que j'eusse commandé mon nouveau bateau.
.
Pour l'acheteur :
- premier contact élimine 50% des vendeurs (ne répondent pas ou ne vendent plus).
- dès qu'on demande : inventaire, historique du bateau, état détaillé (date de remplacement des batteries, voiles...) encore 50%
- dès qu'on demande des photos récentes (quand on est loin, avant de se déplacer) : encore 50% surtout si on demande des photos bien précises (genre local moteur, boulons de quille, ...)
- dès qu'on évoque le fait que si le bateau nous convient on est prêt à faire une offre qui sera obligatoirement conditionnée à une expertise (ça je ne l'ai pas fait dès le début ça m'aurai évité des déplacements inutiles), on en perd encore 90%
- quand on visite et qu'on découvre que les photos récentes ne correspondent pas au bateau... on perd celui qui reste et on rentre à la maison.
.
Bon d'accord j'exagère un peu. Cela dit à aucun moment je n'ai parlé du prix, parce que là... certains vendeurs mettent un prix sans consulter aucune annonce récente. J'en ai vu fixer : prix d'achat (2ème main) + cout d'entretien = prix de vente... bah oui bien sûr... Certains arrivent à poster des annonces de bateaux d'occasion de 10 ans plus chers que le neuf totalement équipé (oui je sais les bateaux récents c'est de la m***). A ce prix là je vends le mien de suite !
.
NB : je n'ai jamais demandé à faire une sortie avec. Au mieux si le bateau pouvait le faire, j'ai demandé un démarrage moteur... Certains "bien entretenus, démarre au 1/4 de tour" et quand tu demandes... bah il démarre pas ou... grosse fumées en direction des stands...

23 jan. 2014

Sans oublier le coup du moteur qui tourne quand tu arrives (en Br).. Oui les vendeurs se marchent sur la tête, mais pour combien de temps encore?

24 jan. 2014

Je viens de vendre mon bateau, puis d'acheter son successeur,
, le tout réalisé en 5 mois.
Ce nouveau bateau sera mon 4ème depuis 22 ans.

De cette nouvelle expérience, j'en tire les conclusions suivantes :

Quand on veut vendre, il faut être déterminé (pas : "je pose une annonce avec un prix exorbitant sur Le Bon Coin et on verra bien...")
Il faut :
- estimer sérieusement la valeur du bateau en fonction du marché
- vider le bateau des affaires perso et le nettoyer
- s'en occuper (annonces, réponses aux demandes etc...)
- assister l'acheteur dans la découverte du bateau, ne rien cacher, être open...

Quand on achète, il faut être patient et connaître ses capacités de négociation...
Par exemple, j'ai vu quelques bateaux qui auraient pu m’intéresser, mais qui étaient trop largement surcôtés par le vendeur : je n'ai pas eu le courage de faire une proposition largement en dessous du prix demandé, tellement le delta entre les espoirs du vendeur et la réalité me semblait insurmontable.

En ce qui concerne les brokers, j'ai vu de tout...
Entre les sérieux, qui vous accompagnent pendant la visite, vous signalent la présence de points à revoir et vous tiennent un discours de connaisseur, et les "guignols" qui vous donnent les clefs du bateau pour que vous alliez le visiter "tranquille" (c'est la raison essentielle pour laquelle je n'ai jamais mis mes bateaux en vente via broker...) et vous disent ensuite que la structure explosée sous le pied de mât, c'est du vieillissement normal : "vous comprenez, un bateau, ça travaille...."

24 jan. 2014

Après avoir lu ce fil (bien triste !) j'en conclus ce dont je me doutais, il y a des "acheteurs" qui prennent tous les vendeurs pour des voleurs et qui ont une drôle de mentalité . :acheval:

24 jan. 2014

Je m’aperçois qu'il y a bcp de rêveurs! Un bon bateau en bon état, ça se paye, et quand on est fauché faut pas s'étonner de tomber que sur des m.d.s pas chères et invendables.

24 jan. 2014

J'envisage d'ici peu d'acheter un bateau de 9m dériveur intégrale. Dans ma recherche le premiers temps je demande des renseignements sur le bateau, (photos l'électronique et sur équipements de sécurité). Quand j'ai fait un choix sur 2 ou 3 bateaux, je demande aux proprio une visite de son bateau et puis je me décide sur l'un et je fixe un rdv pour une balade en mer et je serais accompagné avec quelqu'un qui a un peu plus d'expérience que moi.

25 jan. 2014

A lire ce fil on a vraiment l'impression de regarder l'emmission "maison à vendre"!
A quand un Stephane Plazza du boat-staging?!! Il y a un concept a développer!!!!

25 jan. 2014

c fait

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage devant la plage des Singing Sands, Ardnamurchan, Écosse.

Après la pluie...

  • 4.5 (145)

Mouillage devant la plage des Singing Sands, Ardnamurchan, Écosse.

mars 2021