Le retour de la Whitbread

09 juil. 2019
09 juil. 2019

Le plan marketing léché à la mode UK, avec des phrases éclatantes (« une campagne ne coute que la moitié d'un foil d'Imoca » - Eh bin !), des inscriptions à verser à l'organisateur installé au royaume de Tonga (très joli). Le même qui « monte », le tour du monde en solitaire d'une ado de 15 ans, juste histoire de battre le record d'une autre de 16. Nécessaire ?

Un tour du monde en équipage sans escale sur un Swan, pourquoi pas. Mais de là à annoncer le "retour de la Whitbread", on sent bien la bataille d'inscriptions ouverte avec la VOR (qui revendique le même ADN).
Et d'ici là, le brexit aura peut-être raison de toute cette agitation. D'ailleurs, il n'y a pas foule d'inscrits ni chez l'un ni chez l'autre...

09 juil. 2019

L'organisateur de cette course OceanGlobeRace est le même que celui de la GGR 2018 et la deuxième en 2022 : Don Mc Intyre.

Il est australien, genre "citoyen du monde" et il a depuis longtemps établi son entreprise aux Tonga... pourquoi pas ?

Rien à voir en tout cas avec le Royaume-Uni ni le Brexit, donc.

L'OGR vient d'être officiellement lancée le 1er juillet. C'est tout récent. Elle se courra en 2023. Rien à voir dans l'esprit avec la VOR, aucune compétition entre les deux événements qui ne s'adressent pas du tout aux mêmes bateaux ni aux mêmes personnes.

09 juil. 201909 juil. 2019

"Rien à voir en tout cas avec le Royaume-Uni ni le Brexit, donc."
Tu es sûre ? Le royaume de Tonga ne vit que par ses apports financiers du Royaume Unis et de la Chine.
Je veux bien être bisounours, mais l'autoproclamé "citoyen du monde" n'a pas oublié son sens des affaires.
Et pour répondre précisément au sujet : cela ne me semble en rien comparable avec la Whitbread...

09 juil. 2019

Je ne conteste la course. Je pense que cela n'a rien à voir avec la course d'origine. Le levier marketing est là pour vendre le concept du "c'était mieux avant pour pas un fifrelin".
Sur ce point je n'y crois pas un instant.

Utiliser l'image du glorieux passé de la Whitbread revient à promouvoir une course de Soling en disant que c'est "comme l'America cup en moins cher".
C'est autre chose mais cela n'a rien à voir.

Cela me fait un peu penser à l'ARC, qui vendait (à des millionnaires) leur course comme un rally exceptionnel.
C'était une pub pour Nautor, pour lequel on faisait de belles photos à Las Palmas...

09 juil. 2019

Ce n'est que mon opinion, en toute bonne foi. C'est moi qui qualifie Don de "citoyen du monde", c'est ainsi que je le ressens.

Opinion partagée par d'autres :

www.bateaux.com[...]-escale

09 juil. 2019

La GGR a été un succès indiscutable (cf les fils Hisse Heo). Il y avait pourtant de nombreux détracteurs avant (vieux réflexe français de dénigrement systématique).
Je pense que ces courses "vintage" ont un grand avenir elles jouent sur la nostalgie, sur des valeurs humaines sur l'esprit d'aventure.
les plaisanciers que nous sommes peuvent plus facilement s'identifier.
Ca ne concurrence en aucun cas les courses modernes ultra techno avec budgets en rapport. Il y a de la place et un publique pour tout

09 juil. 2019

un peu optimiste sur le budget à 14 000 € par personne, avitaillement etc
sinon petite faute c'est sayula pas saluya

26 nov. 2019

Tellement de demandes d'inscriptions à la future OGR 2023 qu'ils viennent de créer une nouvelle catégorie !

oceangloberace.com[...]et-w60/

26 nov. 201926 nov. 2019

salut Flora
j'admire et je respecte ton côté "fiel hasta la muerte"
je serai plus modéré,
Don Mc Intyre ou le Dr. Jekyll de la belle course au large
and the Mr. Hyde du business "taxe and ethic free"
mais ne lui jetons pas la pierre philosophale
(il serait capable de transformer les Rustler 36 en Ultim)
marins du large nous sommes aussi bipolaires, entre nord et sud.
bon, sur la GGR on a aussi vu ses limites, avec le “CLASSIC Challenge”
il voit peut-être un peu gros, non ?

26 nov. 2019

Hello,
"sur la GGR on a aussi vu ses limites" : un succès indéniable, je comprends pas de quoi tu parles ?

Le "Classic Challenge" répond à la demande de certains dont les bateaux n'entrent pas dans les critères de l'OGC. Tu as lu le blog ?

Il concernera les "anciens Maxis de plus de 71 pieds ayant couru la Whitbread, ainsi qu’aux W60 de 1985 à 1997."

Comme ventura R36, j'aime l'esthétique de ces bateaux, qui sont aussi des voiliers de croisière, dans lesquels on rêverait tous de pouvoir naviguer, non ?

26 nov. 2019

@Flora
c'est juste mon avis mais j'ai trouvé l'organisation et la communication de la GGR assez tâtonnante, ce qui n'enlève rien à leur mérite et à la réussite de cet évènement et je ne me considère en aucun cas un détracteur de la GGR et fus rapidement séduit par ce type de course, mais j'ai peur que Don veuille en faire un peu trop en organisant GGR + retour de la Whitbread + intégration de la classe anciens Maxis de plus de 71 pieds ayant couru la Whitbread, ainsi qu’aux W60 de 1985 à 1997, ça me parait beaucoup pour sa petite organisation et il s'attaque à une grosse concurrence d'organisateurs de courses au large, de plus je pense que pléthore de courses aux larges peut nuire à ce genre d'évènements.
perso si il se concentre sur la prochaine GGR ça me convient bien.

26 nov. 2019

@ Quizas
L'organisation et la com de la GGR a été faite essentiellement par des bénévoles et une petite poignée de "permanents" plus enthousiastes que professionnels.

Dernièrement, ils ont embauché de vrais pros pour mener de front tous ces événements dont les départs sont décalés dans le temps.

(@Damjan : on se prend pas le bec, on n'est pas d'accord, c'est tout, chacun ses arguments.

26 nov. 2019

Ca me ferait trop plaisir de voir renaviguer en course ces magnifiques bateaux qui m'ont tant fait réver quand j'étais ado et dont les posters ornaient ma chambre ...

26 nov. 2019

Je viens de commencer le bouquin de VDH, qu'il dédie en première page à :

"Don McIntyre qui a eu l'extraordinaire idée de faire revivre une course mythique et qui l'a gérée de main de maître".

A suivre...

26 nov. 201916 juin 2020

Ventura: Les posters affichés dans ma chambre étaient Pen Duick III, un de l'Ecume de Mer et Vamp of Hamble: ( photo)

26 nov. 2019

Pour parler du bouquin de VDH je l'ai lu. J'avoue etre resté un peu sur ma faim. Il parle beaucoup de son passé de son enfance de sa famille de ses courses passées et finalement pas tant que ça de la GGR.
Peu de discussion technique, son tour du monde parait passer vite, il parle peu de ses problèmes a bord a part son "presque" dématage.
C'est très agréaale a lire je l'ait lu en quelques heures. Le personnage est toujours aussi sympathique mais je suis un peu frustré j'en attendait plus....
Qu'en pensent ceux qui l'ont lu ?

26 nov. 2019

Je crois qu'il l'a écrit en partie pendant la GGR, c'est une autobio.
Je commenterai plus tard, je viens de le commencer !

27 nov. 2019

J'en suis à la moitié : agréable à lire pour moi, bien écrit.
Divisé en une vingtaine de chapitres : les impairs parlent de la GGR, les pairs de sa vie perso. On peut facilement zapper si ça intéresse pas ! Mais le récit de sa vie n'est pas inintéressant...

28 nov. 2019

Je viens de le terminer... il dit beaucoup de choses en peu de mots, que ce soit sur sa dernière course ou sa vie privée (peut-être aidé par un pro Didier Ravon).
C'est un style journalistique, rien à voir avec les longues descriptions et introspections de Moitessier, qu'il dit admirer et dont il se sent plus proche que de Tabarly par exemple.

Je le relirai certainement avec grand plaisir, c'est un modèle d'optimisme à toute épreuve.
Je le recommande en tout cas.

26 nov. 2019

Faudrait faire un equipage d'heonautes,vu les prises de becs recurrentes pour des broutilles,il y aurait moyen d'ecrire une saga en quinze tomes!

26 nov. 2019

Bah, y'aurait peut être rien à raconter, c'est vrai qu'il y a beaucoup de prises de bec sur les forums, ce qui n'est pas très étonnant vu la majorité de latins dans les participants, mais pour toutes les rencontres "en vrai" d'héonautes auxquelles j'ai participé ou organisé, je n'ai jamais vu de prise de bec (à une exception près qui confirme la règle)
J'imagine que c'est la même chose pour toutes les autres rencontres d'héonautes que je ne connais pas... 😉

26 nov. 2019

Damjan, il n'y a pour le moment aucune "prise de bec" sur ce fil, ce n'est peut-être pas la peine de relancer ce débat inutile sur ce fil !

que penses-tu de ce retour de la whitbread ?

28 nov. 2019

Blague a part,ca me tenterai bien...
Par contre, comme explique sur le site, ca me semble un peu leger comme budget.325 000 de mise de depart...T'as pas un 40'a ce tarif!
Si ca coute "que"ca faut pas se priver!
Cela dit,trouver de l'argent,c'est un metier,voir un sacerdoce...

28 nov. 2019

Copié-collé de l'estimation "à la Don" :

"Budget : quel budget pour participer à l’OGR ?

Exemple pour un NAUTOR SWAN 55 de CLASSE ADVENTURE avec un équipage de 8 à 9 personnes :
Achat avec courtage 180 000 €
Réaménagement avec équipe 100 000 €
Droits d’inscription 25 000 €
Assurances et frais administratifs 20 000 €

Total Mise de fonds 325 000 €

L’équipage devra participer aux frais de fonctionnement du tour du monde, à la nourriture et à l’entretien. A la fin, vendez votre SWAN pour 200 000 €. L’expérience aura coûté 125 000 €."

Les bateaux éligibles doivent être d'avant 1988, entre 47 et 66'.

28 nov. 2019

Vla un dossier qu'il est facile a monter!
Bonjour msieu le sponsor,oubliez tous les retours sur investissement ,les amortissements,et toutes les autres tracasseries de montages financiers,pour ca il y a les calculs a Mr Don.
Faut bien vendre,mais cela semble un peu simpliste tout de meme.

29 nov. 2019

ça donne un ordre de grandeur... après ? à chacun de jouer.

27 nov. 2019

A l'instar de la Golden Globe Race qui célébrait le cinquantenaire de l'originale, l'Ocean Globe Race célèbre le cinquantenaire de la Whitbread sur un parcours similaire, avec des bateaux et technologies d'époque, notamment pas de GPS ou carto en classe Retro (permis en Classic à l'exception des logiciels de routage) d'ou le paralèlle avec la Whitbread et son évolution de 73 à 97.

Les concurrents sont tous des amateurs éclairés, donc on est loin de l'Ocean Race, ex-Volvo, qui ne joue pas dans la même cour, surtout avec l'arrivée des Imoca à foils.

Il est prévu un prologue de GB jusqu'au port de départ pour rester ancré dans la tradition mais les ports Anglais ne souhaitent ou ne peuvent accueillir ce genre d'épreuve (cf l'arrivée du Fastnet à Cherbourg).

En ce qui concerne le nombre d'entrée, avec 50% d'inscriptions à 3 ans du départ, Don ne s'en sort pas trop mal, merci pour lui.
Le concept colle assez à son temps avec un besoin d'aventure de gens normaux (mais certes aisés) sans avoir besoin de sponsors à outrance ou de pros.
Le concept ou le bonhomme ne plairont pas forcément à tout le monde, mais la GGR en sont temps à elle aussi drainé son lot de sceptiques.

28 nov. 2019

En p.46 du numéro spécial Salon de V&V, Olivier Chapuis dit la même chose :

"GOLDEN GLOBE RACE 2022 : des changements majeurs.

Signe de l'extraordinaire engouement international pour la GGR, dont la couverture médiatique a été évaluée à 185 millions de dollars par un cabinet indépendant, l'Australien Don McIntyre, organisateur de l'épreuve, annonce 22 préinscrits de 9 nationalités, 3 ans avant le prochain départ des Sables-d'Olonne le 4 septembre 2022...

etc."

15 jan. 202015 jan. 2020

Histoire de faire remonter le fil... la première Whitbread en 73, celle dont la OGR fêtera le 50e anniversaire. Il y avait 5 français :

Les participants aux 3 premières éditions :

oceangloberace.com[...]trants/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (8)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021