Le phénomène "classique"

Suite différent fils récents,
reconstruction Pen Duick, Damiens, Semaine du Golfe.

Je découvre semaine du Golfe plus de 1000 bateaux attendus.

Sauf erreur il n'y aucun événement nautique "pour bateau contemporains" avec un tel effectif (environ 500 sur Tour de Belle Ile).

En effectif il y a beaucoup plus de bateaux contemporains que de classique (pas trop d'idée de la proportion mais partons au moins 100 fois plus).

Il faut aussi voir qu'outre être 2 fois plus nombreux en nombre - si l'on raisonnait en % de la flotte existante les classiques serait des centaines de fois plus mobilisé que les contemporains.

Comment expliquer que les "anciens" se mobilisent beaucoup plus que les "contemporains" ?

L'équipage
30 sept. 2018
30 sept. 201830 sept. 2018

Certainement parce que la motivation d'un propriétaire de vieux n'importe quoi collectors vintages n'est pas la même que celle d'un propriétaire d'un objet normal récent.

C'est un peu comme si tu te posais la question de savoir pourquoi il y a de nombreuses concentrations de proto-épaves obsolètes d'automobiles et si peu de concentration de propriétaires de ClioIII alors que le nombre de ces dernières est infiniment supérieur à celui des proto-épaves.

Je pense que l'effet "nostalgie c'était mieux avant" est une motivation puissante et que cet effet se retrouve dans le milieu de la plaisance comme dans celui de la philatélie, du prêt à porter ou de l'automobile. :litjournal:

30 sept. 2018

parce que les minorités sont plus activistes, et gueulent plus fort.

30 sept. 2018

La comparaison avec l'automobile est un peu biaisé.

La voiture ayant avant tout une fonction utilitaire (déplacement).
L'achat d'une voiture "plaisir" (collection, sportive, etc ...) vient souvent en complément de la voiture "utilitaire"

Dans notre domaine de la plaisance nous ne sommes que dans l'achat plaisir, quelque soit la génération du bateau.

Certes.
Mon propos était plus une mise en parallèle qu'une réelle comparaison.

Reste que la vénération du vieux est un phénomène globalement très mode.

30 sept. 2018

Pas toujours un certains nombre de navires sont aussi (et surtout) des logements/mode de vie utilitaires

30 sept. 2018

Némo, pour les voitures de collection, tu oublies sans doute que leur valeur se déduisait de l’assiette de l’ISF (comme les œuvres d’art) et constituaient un placement doublement rentable. Ce qui a conduit de nombreux fortunés à en acquérir, indépendamment de leur intérêt pour ces mécaniques.
Ce n’est pas du tout le cas pour les yachts classiques et des bateaux traditionnels.

30 sept. 2018

Ah non : le prix, c'est la valeur définie par vendeur et acquéreur à l'instant V de la vente. Ca correspond à un échange : le vendeur cède le bien, l'acquéreur donne des bouts de papier. La valeur, c'est le plan sur la comète du propriétaire ayant dans l'idée de vendre le bien, ou bien c'est la base de calcul du redressement que l'inspecteur des impôts souhaite pratiquer ;-). Valeur et prix n'ont ni la même temporalité, ni le même usage.

30 sept. 2018

j'avais pas vu le point d'interrogation...

Quand tu dis "valeur", tu veux, en fait, dire "prix", je pense. :heu:

D'où ma question.

Il est subliminal, intégré au "je pense".

30 sept. 2018

On peut aussi l'exprimer autrement.

l'activité régate tend globalement a décliner serait ce un transfert vers le classique ?

30 sept. 2018

bonjour à tous." la veneration du vieux est un phenomene tres mode"(dixit nemo)............. c'est vrai que nous les"vieux" ont se sent tres venerè actuellement par nos dirigeants..........

30 sept. 2018

Les’classIques sont beaux, les plastic classics aussi, plans chance carter stephens mauric

Les modernes sont rarement beuax, des exceptions che J Boats mais ce ne sont pas des caravanes

30 sept. 2018

Trop de narcissisme sans doute … chez les vieux

30 sept. 2018

bonjour ; c'est bien vrai jeanlittle! meme si les bateaux de grandes series françaises correspondent au programme et à l'utilisation de la majoritè ,ont de bonnes performances ,de l'espaçe etc etc on peut pas dire que ce soient des machines à rever! enfin pour moi du moins! me faire un ponton ou sont allignès 30 oceanbenetmachin me laissent totalement indifferent!je prefere un peu plus d'exotisme mais ce n'est qu'un avis tout à fait personnel qui n'a aucune valeur de reference

30 sept. 2018

Je ne pense pas qu'il y ait un engouement actuel pour les bateaux classiques et traditionnels. Il se trouve qu'on en parle un peu sur H&O depuis quelques jours, mais on est trés loin du mouvement du revival des années 90 avec le concours des bateaux des côtes de France qui a donné une forte impulsion aux bateaux traditionnels.
Quant aux motivations, j'avancerais quelques hypothèses :
- la recherche d'identité et d'originalité,
- le désintérêt pour les bateaux actuels qui, non seulement se ressemblent tous, mais surtout qui ont été rendus tellement faciles à faire marcher que la navigation ne présente guère plus d'intérêt que faire Paris-Marseille par l'autoroute,
- la convivialité qui se génère autour des bateaux traditionnels,
- l'intérêt qu'il y a à découvrir comment faire marcher des bateaux idiosynchratiques,
- les manoeuvres qui font participer tout l'équipage et qu'on a une certaine fierté à réussir proprement alors qu'elles ne sont pas toujours faciles.
Les inconvénients, quant à eux sont, d'une part le manque de rapidité et l'inconfort et, d'autre part, les contraintes d'entretien (qui peuvent être source de plaisir pour certains).

C'est vrai que, bien avant ces questions sur la plaisance, il y avaot une tranche de population qui se faisait déjà remarquer en s'affligeant des contraintes douloureuses et inutiles en défilant en robe de bure tout en se flagellant jusqu'au sang.

C'est aussi vrai que c'est plus simple de naviguer simplement sur un navire "pas pratique" que d'être contraint de devoir naviguer, la main droite attachée dans le dos et à cloche pied pour avoir le plaisir de se trouver face à des difficultés.

Personnellement, je ne suis pas plus étonné que ça de constater qu'il y a plus de gens qui souhaitent naviguer facilement ou vivre à bord confortablement que d'adeptes de l'humidité fétide et des relents de gazole. :mdr:

30 sept. 201830 sept. 2018

En ce qui me concerne, j'éprouve plus de plaisir sensuel à caresser une jeune femme que sa grand mère.

Le bois : c'est bourré d'échardes, le chanvre : ça gratte et le galva : ça tache et ça laisse de la poudre blanche dans les mains.

Beurk.

Je pense que si Christophe Colomb avait pu remplacer ses voiles en peau de sac postal par des matériaux durables et légers et sa coque en bois d'arbre massif à fuites par du carbone, il se serait vachement moins fait chier...

Ce qui m'énerve dans la vénération du périmé, c'est que toutes ces reliques ne sont que des pis-aller réalisés avec les matériaux disponibles alors que les mêmes savoir-faire nautiques auraient été mille fois mieux exploités avec des matériaux plus performants qui n'étaient pas disponibles à l'époque.

Jadis, j'ai eu à faire avec des collectionneurs d'épaves automobile.
Un jour, un de ces malades est venu me voir parce que son épave, une Pijot 201, avait des problèmes d'allumage.

Forcément, sa bobine était une merde de bobine des années 30, en bain d'huile, avec une tension de sortie digne de l'alimentation d'une lampe de poche.

J'ai donc remplacé, de force (c'était, pour lui, un viol), sa merde archaïque par une bobine moderne et un allumage à commande électronique.

Du coup, son épave démarrait au 1/4 de tour, consommait moins, était plus puissante et chauffait moins.

Du coup, il montait ce dispositif contemporain pour rouler et il le démontait pour les exhibitions d'intégristes histoire de faire semblant.

Je trouve ça lamentable.

On devrait rendre obligatoire l'usage du mot "obsolète".

:litjournal:

Il faut de tout pour faire un monde, merci de prendre en charge les grand-mères :pouce: :bravo:

30 sept. 2018

Un tiens vaut mieux que deux tu l auras... j ai le pressentiment que Némo n a plus le loisir de tâter le grain de peau d une jeune femme sauf à débourser une fortune

30 sept. 2018

@nemo : il y a un plaisir sensuel à manipuler, à toucher des matériaux qui ont du "grain", comme le chanvre, le bois, le galva... C'est plus "chaud" sous la main que le polyester, le polypropylène ou le carbone, et ça flatte l'oeil de voir ces assemblages simples et ces gréements lourds et solides.

Ca ne veut pas dire que les matériaux modernes n'apportent pas d'autres plaisirs, comme la simplicité, la propreté ou je ne sais quoi. Ce sont des plaisirs différents, qu'on n'est pas obligé d'opposer.

30 sept. 2018

T'as trop l'oeil du mécano, et pas assez celui du poète. La grand-mère, si elle a mon âge et la peau douce, ça me va ;-)

Il est certain qu'entamer le dialogue engage à devoir finir par débourser... :heu: :jelaferme: :cheri:

01 oct. 2018

Et les cougartes alors refait à neuf ?,,,,
Ok je :goodbye:

30 sept. 201830 sept. 2018

Bonjour Lulu2,

je ne crois pas avoir parlé d'engouement - tu cibles beaucoup ta réponse sur le support - mon interrogation est plus sur les rassemblements.

Ce qui m'intrigue est pourquoi cette pratique marginale (au sens faible effectif) au sein de la pratique voile plaisance génère les plus gros rassemblement (en effectif)?
Pourquoi de l'autre côté l'activité régate "loisir - amateur" est plutôt sur le déclin ?
A l'inverse des Transquadra , ou même Route du Rhum semblent faire carton plein.

30 sept. 2018

Bonjour Cezembres,
Certains rassemblements des bateaux traditionnels sont organisés en partie parce qu'ils attirent des visiteurs. C'est le cas par exemple de la semaine du Golfe, de Paimpol, les régates royales de Cannes, les voiles de Saint Tropez ou de l'Armada. Ce n'est pas la seule motivation , mais c'est un effet parc à thème. Il n'empêche que les vieux gréements sont heureux de s'y retrouver pour régater, parader ou simplement échanger.
En revanche, les rassemblements itinérants tels que la route de l'amitié (pas exclusivement des bateaux traditionnels) ou la tall ship race n'attirent qu'un public spécialisé, lui aussi content de s'y retrouver.

30 sept. 2018

Et une étoile à toi Lulu pour ton raisonnement que j'apprécie, et pour l'emploi du mot idiosynchratique, dont j'ai, je l'avoue avec humilité, dû chercher le sens. Il ne fait qu'ajouter à la cohérence et au pragmatisme de ton texte.

En ce qui me concerne, Je me place dans la confiance de l'ancien, non pas parce que "c'était mieux avant", mais parce que de manière totalement factuelle, naviguer sur mon bateau et sur un bateau plus récent ne me procure pas le même plaisir. Plaisir ? Peut-être le mot est-il un peu galvaudé. Je pense que je devais affiner, et parler d'une forme de rapport plaisir / sécurité.

Manœuvrer mon bateau et un bateau plus récent, il n'y a pas de grosses différences, je n'ai pas non plus un vieux gréement. Mais...
Je n'ai jamais peur, ou alors une peur salutaire qui m'aide à prendre les bonnes décisions. Mon bateau m'aide. En 6 ans, il ne m'a jamais fait défaut. Au début, il m'a simplement aidé, et puis, peu à peu, il m'a fait comprendre que, comme j'avais appris de lui, et qu'il avait appris de moi, il ne pourrait pas (plus) tout faire à ma place. Je l'ai écouté, j'ai continué à apprendre, et je continue chaque jour.

Mon bateau est vivant, sensible, parfois dur, mais toujours juste.
Je n'ai jamais ressenti cela en naviguant sur un bateau récent. Jamais la même impression de sécurité bienveillante. Jamais cette envie d'aller toujours un peu plus loin, même si le plus loin n'est que 10 ou 20 nautiques.

Sur ma moto (un 1200 carbu), c'est pareil, et dans ma voiture, une allemande de 1995, de même.

Mais cet état d'esprit doit probablement être l'apanage du vieux con que je suis...

Bon vent et mer belle à tous.

30 sept. 2018

pour repondre à la question de Cezembres

perso je fais depuis longtemps la plus part des rassemblements . Pourquoi

D'une part je peux voir des beaux bateaux c'est le coté plaisir ,curiosité , on apprends aussi des petites choses ..Mais aussi et surtout on est entre passionné ,on se parle ..avoir un vieux greement c'est une passion avec tout ce que cela implique .
Et les gens sont pour la plus part des sacrés connaisseur du milieu marin pas des conducteurs de caravanes sur l'eau . Et en outre c'est des gens qui naviguent beaucoup et loin m^me avec des tres petits bateaux .

Par contre j'ai laissé tombé les rassemblements de Brest parce que justement la convivialité a disparu ,c'est devenu une kermesse commerciale .

30 sept. 2018

Naviguer à la voile est un anachronisme … il me semble "compréhensible" de le pousser un peu plus loin !
Dés lors, il est naturel de se rapprocher de ceux "atteints" du même atavisme .
Quant au simple et pratique, c'est un peu comme les goûts et les couleurs . Il n'est pas désagréable de naviguer sans odeur de plastique … sans se poser la question de savoir si tes appendices immergés ne vont pas rester prisonniers de tel ou tel dispositif de pêche rencontré … de pouvoir échouer sans se préoccuper trop de la stabilité ou des déformations engendrées …
La recherche d'identité et d'originalité évoquée par Lulu2 … bien sûr !
La satisfaction de s'inscrire dans une histoire et contribuer à maintenir "en vie" une unité qui conserve pleinement son "utilité" …

30 sept. 201830 sept. 2018

L'histoire, n'est que du passé.

C'est fini, passé, oublié et, finalement, sans grand intérêt.

Hier soir, j'ai mangé un marronsuisse.

Je n'ai gardé ni le pot, ni le résidu de ma digestion de son contenu.
J'aurais dû?

Pourtant, c'est de l'histoire... :litjournal:

30 sept. 2018

certains se nourrisent et d'autres ce mettent à table ..

30 sept. 2018

L'alimentation est typiquement le domaine pour lequel l'inscription dans l'histoire est fondamentale tant d'un point de vue personnel, que social … sauf à se contenter de se nourrir ! :jelaferme:

30 sept. 2018

et une chose aussi qui en mer n'est pas négligeable c'est la securité ... avec nos "vieille coque" on commence à s'amuser lorsque tous les "modernes" prennent des ris et rentre au port bien mouillé et épuisé .

et aussi c'est un peu comme avoir une armoire Ikea ou une normande ,c'est un peu comparable

30 sept. 2018

Je comprends que tu puisse aimer les vieilleries, mais de là à les parer de toutes les vertus, là tu manque d'objectivité, mais bon personne n'est parfait...
Quand au plaisir de faire des vernis, je te le laisse bien volontiers, moi qui ai peint ma barre pour ne plus m'emmerder à faire ressembler mon bateau à une commode... :cheri:

30 sept. 201830 sept. 2018

d'un côté on a de belle pièce qui ont une âme et de l'autre du performant et pratique bien lissé, bien blanc, bien tout pareil... faut croire que la majorité a fait son choix :-D
Puis faut le dire aussi.. à quoi bon passer 10 mois sur 12 à vernir et entretenir si c'est pour pas se réunir et se montrer à un moment ? :mdr:

30 sept. 2018

ah 10mois sur 12 c'est là aussi justement qu'est la difference ..on passe 10 mois plus 2 mois ça fait 12 mois de plaisir , de bonheur

nous c'est "bateau" toute l'année ,plaisir de naviguer puis plaisir de faire du vernis .

01 oct. 2018

tout ceci n'est qu'une question de goût, certain aiment les vielles choses que ce soit voitures, avion, meubles livres ou bateaux et d'autres ne jurent que par les choses "modernes" (et qui entre parenthèses seront de vielles choses à leur tour dans quelques années ! ).
l’intérêt des vielles choses c'est que comme elles sont vielles elles demandent du soin et de l'attention pour continuer à bien vieillir donc de la passion et la passion est l'une des choses que beaucoup aiment partager avec d'autres passionnés.
rien d'étonnant donc à ce que beaucoup d'entre nous qui aimons ces vielles choses ayons plaisir à nous retrouver pour en parler.
ceux qui apprécient les choses "modernes" préfèrent un plaisir immédiat et sans contrainte qui leur permet de passer facilement d'une chose à une autre sans s'encombrer de nostalgie.
ce qui est parfois déroutant c'est que nombre de ceux qui à une période de leur vie disaient que ces vieux truc sont inutiles et justes bon à faire du feu se retrouvent des années plus tard à collectionner les jouets de leur enfance ou à passer du temps à faire vivre ou revivre ce qu'ils vouaient aux gémonies quelques décennies plus tôt.
:reflechi:
un vieux dicton dit " ne jamais mépriser un veau galeux, c'est peut-être un futur taureau de combat" je pense qu'il s'applique parfaitement à cette querelles des anciens et des modernes en ce sens que les modernes devraient faire attention, ils seront éventuellement des anciens plus tard qui sait !
jpierre amoureux comme au premier jour d'un vieux truc en bois qu'il espère bien garder encore longtemps en vie.

01 oct. 2018

Ils sont beaux, ces voiliers "classiques"...
Et ils cachent même au fond de leur cale une jolie mécanique qu'ils utilisent au moins aussi souvent que les "modernes"...
Ancien, oui, mais pas trop ;-)

01 oct. 2018

et oui la coque est ancienne ,mais tout le reste est "moderne" et récents :moteur,electricité, électronique, pilote ,voiles etc ... m^me certains ont une helice ... :mdr:

01 oct. 201816 juin 2020

photos

01 oct. 2018

damned josé
tu as des photos de diaoulig et tu ne m'as rien dit...
je t'envoie une adresse mail en mp pour les récupérer si tu veux bien !
ceci dit merci de l'avoir mis en illustration de nos propos.
amicalement
jpierre

01 oct. 201801 oct. 2018

exact mon cher tribal.
il ne fait d'ailleurs pas partie de cette catégorie dans les divers rassemblements auxquels je participe mais appartient à celle de bateaux de plaisance des années 60 et 70,celle de ceux qui ont participé à l’essor initial de notre passion à tous.
:alavotre: :topla: :mdr:
jpierre.
et au passage même si comme tu semble le dire tu est vieux au niveau de ton enveloppe corporelle, tes contributions sur ce forum démontrent qu'il n'en est rien concernant la dite passion. :doc: :reflechi:

01 oct. 2018

Pour moi, le cabernet n entre pas dans ma définition des « classiques ». C est dire si je suis vieux :-p

01 oct. 2018

J ai plus toute ma tête mais je pense que mon cabernet était des années 80. Un jeunot par rapport au tien!

01 oct. 2018

De Toutes manières, ton cabernet est tellement optimisé et modernisé qu'il n'a rien d'un ancien !

Il est très beau, dit en passant ! J'adore ce bateau.

01 oct. 2018

Les bateaux vieillissent bien et ils aident leurs propriétaires à bien vieillir. En signe de reconnaissance les propriétaires les font beaucoup naviguer. Vieillir avec son bateau c'est entrer dans un cercle vertueux, l'un prolonge l'autre et réciproquement.

01 oct. 201801 oct. 2018

Joli!
Mais valable également pour les bateaux modernes.

01 oct. 201816 juin 2020

c'est quoi un classique déjà ? car ma coque est plastique mais son âge lui permet de participer aux voiles d'Antibes par exemple

01 oct. 2018

"Les bateaux qui participent aux régates pour bateaux classiques et d’époque sont divisés en trois catégories principales :
- Yachts d’Époque (Vintage Yachts),
- Yachts Classiques (Classic Yachts)
- Yachts Esprit de Tradition (Spirit of Tradition Yacht).
Le règlement pour la jauge et pour les régates des Yachts d’ Epoque et Classiques, émis périodiquement par le Comité International de la Méditerranée (Cim), définit Yachts d’Epoque les bateaux en bois ou métal, lancés avant le 31 décembre 1949. Les Yachts Classiques sont les bateaux en bois ou métal lancés avant le 31 décembre 1975. Les Yachts Esprit de Tradition sont ces bateaux qui, bien que réalisés avec des techniques et des matériaux modernes, ont été construits après 1970 et ont un aspect fidèle aux projets traditionnels.
Il existe d’autres catégories telles que
- les Répliques de Yachts d’Epoque (bateaux qui, indépendamment de la date de lancement, ont été construits conformément aux projets antérieurs à 1950)
- les Répliques de Yachts Classiques (bateaux qui, indépendamment de la date de lancement, ont été construits conformément aux projets antérieurs à 1976)."

Voili voilou

01 oct. 2018

pouvez pas faire plus clair, merci beaucoup !

01 oct. 2018

tiens c'est nouveau ça, quelle année ? aux régates impériales à ajaccio ils m'ont regardé avec dédain, par contre les TINA étaient acceptés car coque plastique mais interieur 100 % bois

01 oct. 2018

si je ne me trompe pas 74, je suis tout juste à la limite niveau âge :mdr:
Si c'est en quantité de bois que c'est jugé par contre, no soucy ! :mdr:

02 oct. 2018

Certains bateaux quasi modernes sont des classiques.
Exemple: Centurion 32, Arpège.
J'en oublie, mais ils ne sont pas nombreux.

02 oct. 2018

First 30, Bianca, Rush ...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (118)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021