Le pecheur mexicain et l'americain (histoire)

Pour ceux qui ne la connaissaient pas encore, histoire sur le "sens de la vie" ; )

°°°°°°°°°°

Au bord de l'eau dans un petit village côtier mexicain, un bateau rentre au port, ramenant plusieurs thons. L'Américain complimente le pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer :

" Pas très longtemps ", répond le Mexicain.

" Mais alors, pourquoi n'êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus? " demande l'Américain. Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille.

L'Américain demande alors : " Mais que faites-vous le reste du temps? "

" Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J'ai une vie bien remplie ".

L'Américain l'interrompt : " J'ai un MBA de l'université de Harvard et je peux vous aider. Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l'argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu'à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l'usine, et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los Angeles, puis peut-être New York, d'où vous dirigeriez toutes vos affaires. "

Le Mexicain demande alors : " Combien de temps cela prendrait-il? "

" 15 à 20 ans ", répond le banquier américain.

" Et après? "

" Après, c'est là que ça devient intéressant ", répond l'Américain en riant.

" Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions ".

" Des millions? Mais après? "

" Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis. "

L'équipage
15 déc. 2013
15 déc. 2013

Toujours aussi mignonne

15 déc. 2013

:pouce:

15 déc. 2013

Bonsoir. Moralité, pourquoi pêcher plus si quelques poissons suffisent à en vivre et être heureux.

15 déc. 201315 déc. 2013

On la racontait déjà quand j'étais étudiant, il y a... (plusieurs dizaines, quand même...). Avec une grosse nuance toutefois : le mexicain était pêcheur portuguais...

15 déc. 2013

En 79, à 30 ans, je faisais le tour de Nouvelle Calédonie avec mon épouse et ma mère. Cette dernière faisait la collection de coquillage et l'on nous avait indiqué qu'entre Hienghène et Ponidimié, il y'avait un dénommé Napoléon qui était susceptible de lui en vendre. On nous avait dit,
- Tu verras dans cinq kilomètres, il y a un panneau sur la gauche de la piste et tu prends ce chemin, tu arrives chez lui.
La piste venait d'être refaite. Au bout d'une douzaine de km, toujours pas de panneau. J'aperçois un jeune canaque, je m'arrête et lui demande
- Tu sais où habite Napoléon ?
- Si tu m'emmenes, je te montre.
Il s'assoit dans la voiture et nous engageons la conversation.
- Tu t'appelles comment ?
- Pasteur,
- Tu n'es pas à l'école aujourd'hui ?
- Non, j'y vais une semaine sur deux.
- Tu travailles à l'école ?
- Non, ça m'interesse pas
- Pourtant, si tu travailles un peu, tu pourrais avoir du travail et peut-être aller à Nouméa
- Ah, non, je veux pas mourir !!!
- Mais tu vas pas mourir
- Si, je serai obligé de regarder la route pour traverser !!!
- Mais, alors qu'est ce que tu veux ?
- Moi, un cheval pour aller me promener dans la chaîne et rencontrer d'autres tribus.

Je dois vous avouer que mes certitudes sur mon mode d'éducation reçue en a pris un sérieux coup, et que je me suis rappelé souvent cette discussion du bout du monde

15 déc. 2013

Je pense qu'il va falloir militer pour fermer les écoles maternelles et primaire pour commencer, et au fur et à mesure du temps tous les établissements.
Il y aura comme cela des gros avantages pour la nature.....comme les Kanaks que j'ai rencontré qui traduisaient leur vie par foot, musique, pêche et chasse au cochon sauvage, nos enfants pourront reproduire notre vie ancestrale !!!il faut donc tout de suite que je prévienne mes filles que tout ce que l'on a fait ma femme et moi est une très grosse erreur.
Bienvenue en Nouvelle Guinée , bien que le raid papou a déjà bien changé, vous serez proche de l'origine des tribus.
Bonne chance à vos proches.

15 déc. 2013

Et pourquoi pas ?
Ca va peut-être choquer ton attachement a la culture "européenne ou française" ou occidentales et matérialiste en general, mais pour ma part je considère que le "degré d'évolution" réel d'une "civilisation" ou mode de vie, n'a pas à voir avec son "développement matériel ou technique", mais avant tout avec sa capacité à vivre en harmonie avec la vie, en paix, et en liberté, à s'adapter dans le respect à son environnement (une définition de l'intelligence);
Et pour moi les cultures "naturelles" des peuples premiers étaient pour certaines bien plus "évoluées" que la culture matérialise et économique occidentale;
Les ameridiens entre autre, avait une culture riche, spirituelle, une vie et connaissance de la nature, où ils vivaient depuis des milliers d'années; Leurs cultures ont été massacrés par les "européens-amerlocs" et remplacées par le "dollar", macdo, general motors, pollutions, massacres des bisons et autres espèces vivantes, bétonnage, lois injustices et j'en passe; On voit aujourd'hui les conséquences, environnementales et humaines entre de "l'american way of life"
Les polynésiens avaient une culture maritime,comme beaucoup d'autres peuples, bien avant les anglo saxons, et les institutions nautiques;
Je considère aussi que pour les gamins qui ne s'adaptent pas ou vivent mal la scolarisation obligatoire de masse (de quel droit d'ailleurs ?), c'est plus une perte de temps et des vraies valeurs de la vie pour eux, une perte de contact direct avec la terre, la nature (seul moyen de la faire respecter, et non en les parquant dans des murs où ils ne peuvent plus connaitre et profiter des bienfaits de la nature) et un conditionnement pour les faire entrer dans un unique "mode de vie" compétitif basé sur la course au fric et à la consommation de masse;

Ce qui me fait penser à une parole de John Lennon ; ) :

"Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serais grand. J'ai écrit "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. "

15 déc. 2013

c'est très simple :
il ne faut perdre sa vie à la gagner
alain

15 déc. 201315 déc. 2013

Mais je t'ai invité a faire TON raid papou en nouvelle guinée.
Fait le et revient nous raconter.
D'autre part je ne sais pas dans quelle grande ville tu es actuellement, mais faire manoeuvrer une masse de 4 à 5 milliard d'habitants , c'est comme décider de virer avec un super Tanker , c'est pas au bout de la jetée que tu décides.
Tu as des rêves c'est bien.....d'autres on des devoirs, ils ont des enfants à intégrer dans cette gigantesque tribu et la première initiation c'est l'école.
Cela ne semble pas te convenir, tu as le droit mais bon la Grand messe, c'est bon quoi,perso je la trouve aussi casse burnes qu'un discours de politicien, même si dans le fond je suis plutôt d'accord avec toi.
Mais, fait ton raid, élève tes enfants et fait nous part de ton expérience.

Gonflant un peu mon neveu, pas cool si tu préfère mieux (soldat louis)

15 déc. 201315 déc. 2013

Je ne me pose pas en donneur de leçons, d'autant que je déteste autant en recevoir qu'en donner; en milieu "educatif" ou pas;
Je donne seulement mon avis
Mais c'est clair que pour moi l'éducation de masse est une aberration, comme la société "économique" de masse en general

(pour ton info, je ne vis pas dans une grande ville, "dieu merci", mais en pleine campagne (putaing con))

Je ne t'ai pas attendu pour réaliser pas mal de mes "reves" ou projets, meme si on en a souvent toujours "de nouveau", c'est bien connu !

Et pour le reste, je n'ai jamais voulu de gamins, et quand je vois "le monde actuel", ca me donne encore moins envie d'en faire; et puis pour en avoir, encore faut-il trouver "la" bonne personne, et ca non plus un sacré défi, et quand je vois "la gente feminine" "moderne" (beaucoup d'entre elles en tous cas), et leurs retours, ca me donne encore moins envie d'engendrer, tout autant que quand je vois les ours polaires mourir sur les restes de banquises, ou les dauphins crever des pollutions (in)humaines;

belle histoire wildlife et je suis completement en phase avec sa moralité :pouce:

15 déc. 2013

TROLL....

15 déc. 2013

Wild , il faut avoir un peu des cou.lles aussi ! :acheval:

15 déc. 2013

T'inquiètes, vous aurez pas à me supporter trop longtemps ; je repars en principe en compagnie de mon vtt "vers des coins plus chaud" apres les fetes courant janvier (et puis la voile c'est plus cool sous un climat moins froid en ce moment); en tous cas j'espère pour moi, et pour vous : D

16 déc. 2013

D’où le proverbe :
" donne un poisson à un affamé, il mangera un jour.
Apprend lui à pécher, il restera des heures entières assis dans un canot à boire de la bière ! " :mdr: :mdr:

16 déc. 2013

J'ai un copain qui au début des années 70,au lieu de faire son service militaire il était parti pour faire de la coopération au Mali.Son job c'était de faire progresser l'agriculture qui avait des rendements dérisoires de mémoire il leur apprenait à cultiver en ligne,il s'était procuré des semences de maïs plus productives et il était fier de leur annoncer que leurs champ allait produire le double...
La réponse de l'africain:"bon alors je vais semer que la moitié du champ "

Mon copain un peu furieux me disait"on veut les sortir de la m.rde,eh bien c'est pas gagné"

17 déc. 2013

A mayotte, dans les années 80 j'étais allé voir mon frère. Je m'étonnais du nombre braves gens assis à ne rien faire.
"ici tu craches par terre et cela pousse" m'a ton répondu. c 'est vrai que pour manger, les "locaux" n'ont pas besoin de beaucoup travailler, poissons en abondance, terre bonne, cocotiers... donc notre modèle économique européen ou anglosaxon ne peut pas être la cible..

"ici quand tu craches par terre t'as une amande".
je ne sais pas qui est en avance sur l'autre parfois.

22 déc. 2013

A Mayotte aujourd'hui étaient installé un couple de ma famille travaillant tous les 2 dans la plus grande maternité de France.Préférant habiter avec les autochtones,ils emmenaient les malades qui allaient vers la maternité,quand ils allaient au boulot mais là bas c'est devenu invivable,les patients repartent avec le portefeuille du médecin,l'insécurité s'installe.Tout le monde sait que les autres iles de Comores ont préférées devenir indépendantes et maintenant leur population veulent venir accoucher,habiter, pour profiter de la manne des prestations sociales offertes par la France,si ils peuvent toujours cracher par terre le pognon vient de France.. Ton frère est toujours là bas ?

17 déc. 2013

C'est que c'etait bien mieux avant. Revenons au moyen age. Au moins ca limitera la surpopulation. Espérance de vie 45 ans. On vivait bien a cette epoque : il suffisait de regarder les choses pousser. Pas stresse par la vie les bons hommes de ce temps la. C'est bien de ceux la que l'on parle ?

17 déc. 2013

Et Le serf du moyen age il attendait que cela pousse, comme l'esclave dans les tribus africaines.
C'est vrai que depuis on a pas fait beaucoup de progrès, "esclave" de nos claviers et de nos téléphones.

17 déc. 2013

Je ne parle pas de ceux qui veulent tuer les puces de leur chien, que d'injustices dans ce monde animal.

18 déc. 2013

Sympathique historiette :-)

18 déc. 2013

... mais idiote ;-)

18 déc. 2013

Euh...
Pour revenir aux deux compères du début vous savez le Mexicain et l'Américain Ils sortent ensemble de la Cantina a El Paso pour pisser un coup et éliminer la téquila bière qui commence a peser Dehors il neige L’américain dit :On se gèle le jonc le mexicain répond:
La tout de suite bon d'accord.
L'incompréhension est universelle

nous les petits qui desirons vivre dans la simplicité nous emmerdons pas les grands assoifés de pouvoir et d'argent ,par contre nous aimerions que cela soit reçiproque et c'est vraiment pas le cas !

18 déc. 2013

Dis moi quel est ce grand qui peut être grand sans l'envie des petits ?

j'ai depassé cette forme de pensée !je n'emporterai rien dans ma tombe :-)

21 déc. 2013

Un grand peut-être grand parce qu'il écrase les petits

21 déc. 2013

Tous les etres sont par "essence" égaux en valeur, et quelquesoit leur parcours sur terre, riches, modestes, pauvres, ils retournent tous d'où ils viennent : la poussière

La pseudo "grandeur'" des uns n'est possible que par le consentement tacite (ou pas) des autres
Comme disait la boétie, "ils sont grands, car vous etes à genoux"; lire pour ceux que ça interesse à ce sujet son (court) "discours sur la servitude volontaire" écrit très jeune, mais toujours d'actualité;
Pour résumer, on trouve toujours des excuses pour ne pas mettre les voiles, sauf si on le veut vraiment (et là on trouve des solutions ; ))

kropot.free.fr[...]ude.htm

22 déc. 2013

mettre les voiles, mais pas au singulier, hein, pas de polémique!!!!

22 déc. 2013

Pensée philosophique du Dalaï Lama :

« Qu’est ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ? »

-Les hommes, car ils perdent la santé pour accumuler de l’argent, ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé.
Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent de telle forme qu’ils finissent par non vivre ni le présent ni le futur.
Ils vivent comme si ils n’allaient jamais mourir et meurent comme si ils n’avaient jamais vécus…

A méditer…

23 déc. 2013

@ wildlife, je lis pas mal de tes posts et suis partiellement en phase avec toi. Sauf que... Pour mettre les voiles et partir, quitter cette civilisation que tu abhorre, tu t'en sers un max : Tu bosses pour gagner de l'argent qui te sert à construire ton bateau, protéger ta santé, acheter l'accastillage... Tout ce dont tu as "besoin" pour quitter ce monde qui ne répond pas à tes critères. Où vas tu le trouver ce monde ? Ce paradis terrestre ? Dans des pays où le revenu moyen est inférieur à celui de nos animaux domestiques ? Tu vas en faire des envieux. Envieux du mode de vie que tu as quitté et que eux, voudraient bien avoir. Finalement, files leur ton canot et prend leur place !

23 déc. 201323 déc. 2013

à Opus, je n'aime pas "étaler" ma vie perso mais je te réponds vaguement; Plus jeune j'ai "bossé" pour quelques "petits patrons" comme beaucoup, et pas des "boulots de bureaux", c'était plus genre jobs saisonniers agricoles, suivant les saisons, cueillettes fruits, coupe du maïs, vendanges etc; bref pas de quoi être "millionnaire" , et d'ailleurs ça n'a jamais été mon ambition ; )
Ensuite j'ai perfectionné mon artisanat (honnete je crois), et vis toujours, même modestement de mon activité en indépendant; Mais comme disait je ne sais plus qui, il y a deux façons de "gagner" sa vie, savoir gagner de l'argent, et aussi (ou surtout) savoir le dépenser (l'économiser aussi);
Je n'ai jamais eu des gouts de luxe, j"aime la vie simple voire spartiate, à terre, comme en mer ! (ca doit être mon coté Jesus, ou yogi errant); Ni femme ni enfants,et à moins que je trouve compagne de route plus "en phase" avec mes activités et projets que la précedente (pas gagné mais on sait jamais : D), je poursuivrai en solo; Bref, tout ça pour dire, que je ne rêve ni d'un yacht "grand et cher", ni de villa, ni même d'une maison individuelle avec jardin dans quartier tranquille etc;
Et pour ton info, j'aurais pu depuis assez longtemps m'acheter un voilier simple, d'occas, (construire est surement sympa, mais je ne veux pas trop perdre de temps à ce niveau), bien sûr pas le "truc à 6 chiffres" ! mais en faisant gaffe, ça peut être faisable;
Mais je ne suis pas un "affamé", et je continue en ce moment mes prépa de périples à vélo prochains (en esperant me perfectionner en voile en cours de route);
Bref, peut-être que "plus que la voile" ou le fric, ou "l'amour" ou la société, j'aime avant tout "la liberté" ; )

c'est moitessier qui disait :c'est bien de faire rentrer l'argent mais c'est mieux de l'empecher de sortir :-)

23 déc. 2013

tu as une preuve ? Il suffit de demander à Françoise Moitessier-,, elle habite à Marseille (au dernière info).

23 déc. 2013

si françoise n'avait été là pour faire bouillir la marmite quand il se promenait je ne sais pas si ça aurait duré longtemps.
alain

23 déc. 201323 déc. 2013

Pour répondre à ta question, j'ajoute que je ne cherche pas "un paradis perdu"; car pour moi on est à soi-même son propre paradis ou enfer, independament du lieu de vie ou du contexte exterieur; Notre "paradis" est dans notre esprit ou nulle part ailleurs;
Après, c'est clair que le contexte ou mode de vie peut avoir un peu d'influence dans sa quête de vie "meilleure", mais pour ma part j'essaye juste d'être le plus possible en phase avec mes convictions, et je suis loin d'être "exemplaire" pour autant, chacun a ses contradictions etc; Mais je fais déjà parti de ceux qui préfèrent vagabonder en haillons avec "trois sous", que ceux qui préfèrent bosser toute leur vie dans un système pour acheter tout ce qui leur propose, y compris leur propre vie, avant de finir au cimetière;
Et j'ai vu pas mal de gens proches ou pas, "y passer" de cette façon
Comme disait William wallace, "vivre libre ou mourir" !

23 déc. 2013

Et Wildkif la life, si tu remplissais un chouilla ta fiche ??

23 déc. 2013

Wildlife, je ne voudrais pas être casse burettes ou briseur de rêves, mais, la liberté, tu ne la trouveras nulle part. Partout où tu iras, tu seras libre de te plier aux lois en vigueur dans le pays où tu seras. En bateau, tu devras être libre de faire ta clearance et payer tes droits de séjour. Libre de bosser pour faire réparer ou changer tes voiles, accastillage... La liberté est dans la tête, je sais, mais quand on me parle de quitter la civilisation avec tous les qualificatifs qu'ont lui adjoint, je ne peux pas m'empêcher d'être dubitatif et de penser à certaines personnes rencontrées au hasard de mes voyages dans des pays lointains (pas comme touriste, mais en mission pour une ONG) et voir dans leurs yeux l'envie qu'ils avaient d'être à ma place et de pouvoir rentrer au pays pour y couler des jours paisibles. Partir, oui, mais garantir ses arrières.

vous avez vu le documentaire :le plus beau pays du monde sur la faune sauvage en france ? alors pas la peine d'aller bien loin pour vivre au millieu de la nature ! :-)

23 déc. 2013

Comme tu le dis, la liberté est "dans notre esprit" ou pas, et nulle part ailleurs; et je n'idéalise ni "l'ailleurs" ni l'ici, on y trouve ce qu'on apporte et ce que les autres y ont installé aussi !
Je connais déjà pas mal de coins, en asie entre autre, où la vie tient plus à la survie qu'autre chose;

Et le mieux est en effet de conserver le choix "de partir, de poursuivre ou de rentrer" d'où l'on vient;
Mais rien n'est parfait nulle part, j'ai cotoyé en asie du sud est entre autre, quelques moines bouddhises occidentaux (devenus moines là bas) et qui ne reviendraient pas dans leurs pays d'origine (un moine "black" americain, un autre d'origine allemand et français); La vie en France a des facilités et des violences différentes que la pauvreté dans la nature, mais des violences quand même;
Quant au pecheur mexicain, certains ne rêvent aussi que de "faire du fric" et de rejoindre l'americain, mais pas sur qu'il y trouve son compte non plus au final ; )

23 déc. 2013

Bah, dans le monde animal, c'est bouffer pour survivre ou être bouffé pour qu'un plus gros ne survive.
Je ne vois pas trop la différence entre l'animal et l'être humain ?
Je me sens bien en tant qu'être humain.
Autrement, il reste la vie des protozoaires unicellulaires qui se reproduisent par scissiparité. . .bof . . .

23 déc. 201323 déc. 2013

L'humain est un animal en effet
et le pire de tous souvent !
Perso, aucun animal ou être vivant ne m'a nuit ou imposé des choses ou causé des nuisances, sauf un, le "bipède homosapiens" (ou plutot homoindustrialis);
C'est surement pourquoi entre défendre la cause de la nature, de la liberté et des êtres vivants, et celle de l'humain, je prefère souvent choisir la première ;)
Mais ça m'arrive quand même si quelqu'un est en danger, d'aider si je peux

23 déc. 2013

Bah ( bis)
Moi je dis que c'est une façon non glorieuse de fuir ses responsabilités et de se cacher derrière son petit doigt.
Désolé :topla:

23 déc. 201323 déc. 2013

Je respect parfaitement ceux qui sont épris de libertés, qui souhaitent vivre en harmonie avec la nature et qui sont cohérent avec leurs idées. Il sont très rares.

Ça passe notamment par le fait de refuser d'exploiter les infrastructures électriques, d'acheter des produits fabriqués dans des pays sans loi sur les conditions de travail, ou qui font travailler des enfants, de ne pas avoir de PC, d'utiliser internet etc... C'est difficile d'être cohérent, et le prix est suffisamment élevé pour que très peu de personne accepte de le payer.

En revanche, les rêveurs, c'est une autre catégorie... ils parlent, dans leur sommeil... :heu:

oui dagget ,il ne faut pas etre extremiste ,on peut vivre entre les deux ,c'est a dire vivre en protegeant la nature et en profitant des bonnes choses de notre civilisation,en tout cas c'est ce que j'essaye de faire :-)

simple is beautiful ;-)

23 déc. 2013

On est d' accord Pierre, mais on ne peux totalement rejeter et critiquer la société de consommation et industrielle quand on en profite... Ou alors c'est de l' hypocrisie

il y a des communautés qui le vivent (comme les logomais chez nous) mais ça doit etre tres difficile !moi je choisi toujours la voie du milieu ,mais il faut quand me reconaitre que c'est les marginaux qui font changer le monde :-)

23 déc. 201323 déc. 2013

Comme dit Pierre, on peut essayer d'agir ou s'abstenir sur d'autres choses pour etre en accord avec ses idées, sans pour autant etre extrémiste;
Apporter sa modeste contribution, par des choix personnels, et garder certaines choses qui nous plaisent; Ni privation, ni excès,(qui mènent tous deux aux nuisances ou désagréments) c'est la voie "modérée";
Sans pour autant etre que reveur, ni que activiste extreme,
Par exemples, (et pour ma part ;)) ne pas "souhaiter se reproduire" comme la plupart des "singes en rut humains", sur une planète déjà surpeuplée et bien "amochée", polluée; (facile des fois quand on voit les spécimens féminins peu "accueillants" ni sympas, voire maiveillants sur notre route),
etre vegetarien autant que possible, ne plus acheter de bagnole, ou se contenter de ce qu'on a, ne pas bétonner pour construire une enième barraque pour y mettre une enième famille qui va détruire une enième portion d'espaces naturels, et croitre de manière exponentielle à son tour, préfèrer le vélo, ou un voilier simple et abordable, d'occas, plutot qu'aller "'consommer" au salon nautique les nouveaux "produits high tech",ne plus voter, boycotter les boulots nuisibles à l'environnement du système, quitte à choisir le système D ou les activités plus personnelles et modestes; et j'en passe !

23 déc. 2013

Et ben ! Si ça c' est modéré !!! :lavache: :lavache: :lavache: :lavache:

23 déc. 2013

Bah ce que tu considères peut-être "extreme", ne l'est pas forcément pour d'autres; Perso j'ai longtemps trainé une clio d'occas de 1998, et je n'ai pas voulu en racheter une, ni investir ni y mettre trop de frais de reparation;
Heureusement je fais la plupart de mes trajets (pas longs, ou en périples) en vtt, et ca me convient, en plus ça maintient en forme, on apprécie le paysage bien plus, et ça fait des économies substantielles comparé à une bagnole;
Et pour les longues distances, quand c'est possible : vélo + train ou bus etc;
Bien sur une voiture a aussi des aspects pratiques (à part la pollution et la dépense) ,mais je n'ai pas voulu en racheter aussi car j'ai d'autres projets : redépart bientôt en voyage à l'etranger avec vélo;
Et si j'investis un peu plus tard dans un bateau, même pas "très cher", je n'ai pas envie de perdre du fric dans de nouveaux frais voiture, qui ne fait pas parti de mes choix de vie

24 déc. 2013

Tes élucubrations ne m'empècherons pas de manger mon foie-gras en compagnie du fruit de mes étreintes de singe en rut , accessoirement de boire quelques bonnes bouteilles en provenance du chili ou d'afrique du sud , qui acompagnerons dignement un gigot de chevreuil tué sur les terres libres d'Alsace !

Joyeuses fètes à tous ! :pouce:

24 déc. 201324 déc. 2013

D'après les cultures bouddhistes ou hindouistes, on dit que les animaux ou êtres morts sous les coups ou le feu d'humains, "améliorent leur karma" (car leur mort est causée par d'autres êtres, malveillants envers eux, donc ils y "payent leurs dettes karmiques) ,et renaissent dans leur prochaine vie, soit en humains, soit dans les paradis célestes;
Inversement, les êtres tueurs ou causant la souffrance ou la mort volontairement d'autres êtres, accumulent du karma négatif, et finissent après leur mort, par renaitre en animal peureux ou pourchassé, ou infirme, ou alors dans les enfers pour êtres assoiffés;

Je ne serais pas trop malveillant envers toi, en te souhaitant d'être réincarné "seulement" en chevreuil dans une forêt remplie de chasseurs du dimanche (mais si tu préfères en taureau, c'est possible aussi qui sait !)
bon noel ; )

24 déc. 201324 déc. 2013

ben moi ce soir j'ai choppé un chasseur dans mon piege ! il parait que ça a le gout du cochon :-D

joyeux noel de la part des petits animaux de la foret !!!!

24 déc. 2013

bande de naifs éplorés ! ! :-p

on s'en fout que tu sois un tartarin ,j'espere que tu seras plus respectueux de la nature quand tu seras en mer,parce que ,elle la mer ,elle est pas desarmée comme tes victimes habituelles

joyeux noel et mange pas trop de gras ce soir :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

Souvenir d'été

  • 4.5 (193)

Mouillage en med, on se croiserai en Polynésie

novembre 2021