le nautisme ou le lieu ou tout est surévalué

j'arrête pas de me poser cette question. Pour un voilier coute t'il si cher ? Pourquoi un voilier coute plus cher qu'une habitation. Ne peut on pas faire des voilier à des prix raisonnable ?

L'équipage
02 nov. 2011
02 nov. 2011

Et pourquoi une vis inox chez un ship coûte trois fois plus cher que la même chez bricotruc ?

02 nov. 2011

C'est parce qu'on est des riches, pleins aux as... Vous croyez que les constructeurs, marchands, l'état, les ports ... Vous croyez qu'ils pensent aux gens comme vous et moi ? Nous sommes malades... Tous ces braves gens ne voient que les voiliers de plus de 12 m, que les vedettes de plus de 200 000 roros qui s'entassent de plus en plus dans les ports (ce qui fait d'ailleurs monter les prix) Nous n'existons pas ! Seuls les gros comptent et ceux là on peut les plumer gaillardement, dommage qu'on soit dans le lot !
Des voiliers à prix raisonnable existent, suffit d'aller voir les occasions, un voilier ou une vedette de plus de 20 ans ne seront pas beaucoup moins performants et pas beaucoup moins pratiques (quoi qu'en disent les revues et les pubs) qu'un barque récente de même taille pour 4 fois plus cher.

02 nov. 2011

Et pourquoi les même produits sont mon chère en allemagne? On est pris pour des richoux,et pourtant !! Je pense sue la majorités n est pas le cas

02 nov. 2011

Cherchez l'erreur...
Ce week-end, j'ai donné un coup de main à mon voisin de ponton pour remplacer ses hublots. Je me suis chargé des produits, SIKA 295 UV et primaire SIKA 209N.
J'ai donc acheté chez mon fournisseur habituel quatre cartouches pour 60 € et un flacon de primaire de 250ml, au prix de 48 €. En discutant avec un autre voisin, celui-ci me dit que de mémoire, ce primaire, vu sur le catalogue USHIP devait coûter dans les 15 €. Arrêt cardiaque. Surtout que ce n'est pas pour moi. Je contrôle sur le catalogue USHIP, effectivement, la photo, c'est mon flacon, et le prix, c'est 15,90 €. Je vais passer pour un voleur ou m'asseoir sur 33,90 €. Quand même, j'y passe, chez USHIP, pour contrôler de visu. Et là, que voient mes yeux ébahis ? Le conditionnement, ce n'est pas 250ml, mais 30ml. Soulagement, puis un peu de calcul. Dans 250ml, il y a 8,333333 fois 30ml. Ce qui met le quart de litre à: heu, oui, 132.50 €. Soit 84.50 € de + value. Magique, non? Et en recontrolant le catalogue, la photo représente le flacon de 250ml et le texte dit aussi 250ml. Pouvez vérifier. Si ça, ce n'est pas de l'arnaque, alors c'est quoi ?

03 nov. 2011

En partie dû au fait que manipuler 1 flacon requiert 1 main. Donc si tu fais 8,3333 fois plus de flacons, il te faudra 8,3333 fois plus de MO. Alors, soit tu payes tes employés, soit tu les payes pas....
Mais il y a d'autres paramètres oeuf corse.

02 nov. 2011

l'année passée, au Nautic, j'avais questionné un vendeur de moteurs (je crois que c'était le gars de midif, fort sympa) sur le prix exorbitant des moteurs de bateaux. Il m'avait répondu que le domaine "nautique" pesait une infime broutille pour les fabriquants des bases de motorisation (Kubota & Co) par rapport aux TP par exemple. Du coup, les quantités étant tellement faibles, tout revenait très cher. C'est peut être extrapolable à tout ce qui fait un bateau (un voilier dans notre cas), et qui donne ces prix de délires !

02 nov. 2011

Difficile de comparer. C'est la loi de l'offre et de la demande. Même entre 2 appartements similaires, l'un situé à Paris, l'autre au fin fond d'un bled paumé, les différences sont énormes.
Mais il est vrai qu'il faut éviter d'acheter des pièces non spécialisées chez des ships : vis, roulement, pompes, bouts et même ridoirs. On trouve cela dans d'autres domaines moins "vache-à-lait", à qualité égale. Faut surfer sur le net. Après, c'est sûr qu'une voile ou une ancre...

02 nov. 2011

j'ai acheté mon premier GPS, un magellan à piles et secteur, en 92 (il marche tjrs;o)))
son prix en 92, 1745 dollars à st martin
yeah

02 nov. 201102 nov. 2011

autre raison:
la part de MO importante dans le coût du bateau (idem renault-dacia par ex.),
c'est pour ça qu'un bateau fait en Pologne ou Slovénie coute un peu moins cher, ou que la marge du recvendeur est plus grasse !!

02 nov. 2011

C'est parce qu'on le vaut bien ;-)

signé : le vaurien

02 nov. 2011

Pour défendre Uship qui n'est(était) pas mon préféré : réservoir d'eau douce de 100L marque Plastimo. 178€ chez Plastimo et AD. 113€ chez Uship. Chiffres donnés de mémoire à un euro près.Comme dit l'autre chercher l'erreur!!!!

02 nov. 2011

Oui mais comment expliqué qu'un voilier de 15 m vaut le prix de deux maison de 100 m². Les artisans ne travail pas au même tarif ?
Pour ma part part je trouve ca pas très compréhensible. Surtout que de nos jours le numérique a apporté beaucoup.

02 nov. 2011

Pourquoi ? Mais tout simplement parce qu'il y a des gens qui paient ce prix.Et aussi pour les raisons de garlaban.

Pas d'achat = pas de vente

02 nov. 2011

parce que le plaisir est un luxe..valeur virtuelle...payable à crédit...tout de suite ou maintenant....... :mdr:

le hanse varianta de 13 m coute 100000 euros, chez nous c'est le prix d'un studio ,alors ?

02 nov. 2011

oui on pe dc bien baissé les prix des voiliers

03 nov. 201116 juin 2020

Ben oui :heu:

03 nov. 2011

Curieux je trouve, cette tendance à toujours diaboliser les accastilleurs, qui s’enrichiraient honteusement au dépend des pauvres plaisanciers.
Alors que vous acceptez sans barguigner de payer une baguette de pain 1.10€ (pour rappel 7.20 Frs !), et pourtant il y aurait là de quoi s’offusquer de ce prix scandaleusement élevé.
Il suffit d’ailleurs de voir le nombre de boulangeries au Km2, pour ce convaincre que les marges doivent êtres confortables. On pourrait d’ailleurs en dire autant d’autres commerces comme les opticiens par exemple…
Alors les ships…C’est vraiment des petits bras.

03 nov. 2011

Si je puis me permettre 2 petites remarques :

une baguette coûte par chez moi chez mon boulanger : 0.90€ et pas 1.10 (on va dire que je chipote mais c'est quand même 20% de moins).

Comparer avec les francs a de moins en moins de sens, car on a tendance à oublier que l'euro l'a remplacé depuis 10 ans, il faut ajouter environ 19% aux anciens prix en francs (inflation 2001-2011).

07 nov. 201107 nov. 2011

chez nous la baguette est à 0,80 € mais les prix en € d'aujourd'hui se rapprochent fâcheusement des prix en francs d'il y a 10 ans.

03 nov. 2011

Indépendamment des accastilleurs et particulièrement en Atlantique, la plaisance est accessible au + grand nombre, pour le bateau, comme les mouillages et le reste ;

je vais faire un parallèle avec le ski, tu as des stations type Alpe d'Huez et consorts avec des forfaits très onéreux et à coté de peites stations familiales oû les couts sont divisés par 4 ou 5 . Le nautisme c'est idem, tout dépend comme tu le prends, mais on peut facilement naviguer à coût réduit .

03 nov. 2011

bonjour juste pour rebondir sur la différence des stations de ski, entre les deux tu n'as pas le même domaine et maintenant même plus la même neige tandis que la mer est la même pour tout le monde.
Gilles

04 nov. 2011

le ski de rando ne coûte rien? et les vignettes ski de fond?
Tiens, à propos de ski, on n'a jamais entendu les écolos protester contre la production de neige artificielle, grosse consommatrice d'énergie.
Hors sujet! :acheval:

04 nov. 2011

ah bon, il va falloir que je consulte!

03 nov. 2011

oui mais le ski de rando donc libre ne coute rien . Et le voyage en voilier .....

04 nov. 2011

papy tu dois avoir des problèmes d'audition pour ne pas entendre les hurlements de éscrolos à propos de la neige "de culture" projetée par les canons

03 nov. 2011

Il y a probablement un problème de concurrence en France entre accastilleurs; les trois gros distributeurs ont souvent les mêmes prix trop élevés et ça bien que l'entente sur les prix soit illicite et fasse l'objet d'amendes très lourdes pour les contrevenants mais la DGCCRF ne semble pas s'intéresser outre mesure à la question.
Il faut aussi supposer que les plaisanciers français sont richissimes et bêtes de surcroit comment en témoigne les prix pratiques sur une exemple précis:
J'envisage de changer mes Winchs pas ST pour des ST en 46 chez Lewmar.
Après une recherche rapide sur le net les tarifs en Europe varient de 800/900€ TTC l'unité (GB et Italie) jusqu'à plus de 2000€ (en France) avec un prix moyen de l'ordre de 1300€ dans notre beau pays !!! Il s'agit pourtant d'un produit importé et on ne peut donc pas incriminer les charges sociales les 35 heures ou les impôts qui jouent un rôle marginal dans le coût du produit rendu livré au consommateur et ne peuvent pas justifier un tarif de plus du double.
Ce n'est qu'un exemple mais on peut hélas le multiplier sur beaucoup de matériel.

03 nov. 2011

Il n'y a pas de morale , pas à l'offusquer; les marchands , tous les marchands sont comme tout le monde , même les "marchands" , je veux dire les plaisanciers qui vendent leur bateau d'occasion.
Si vous voulez acheter un sangria par exemple , rien que sur le bon coin il y a une centaine de sangria à vendre , de 1500 à 15000 euro. Sans doute tous ne sont pas dans le même état , mais tout de même , on en voit parfois à 1500 euro en bon état , ils ne restent pas.
Alors chacun dans son rôle certains marchands préfèrent vendre peu , prendre une forte marge , pour des acheteurs disposant de peu de temps , sensibles à un beau catalogue.
D'autres souhaitent vendre beaucoup avec une faible marge , à chacun d'aller là où ça lui convient le mieux.
Sur un forum il serait tout de même intéressant de se communiquer les "bonnes" adresses.

Comparer le prix d'un pilote auto chez svb et chez uship par exemple. chez svb et sur le bon coin ou un gars remets en vente un pilote d'occasion acheté six mois plus tôt chez uship plus cher que son prix neuf chez svb.

03 nov. 2011

Avez-vous remarqué que chaque fois que le particulier trouve une porte vers davantage de liberté individuelle, le système social le rattrape. En vrac pour faire court : voilier (de voyage ou de détente), camping, camping-car, aviation, nomadisme terrestre, randonnée, planche à voile, kite-surf, automobile, etc…Réfléchissez un instant à ce qui a frappé ou frappe ces activités initialement source de sentiment de liberté pour ceux qui les ont inventé. Les ripostes du système se ramènent toujours à deux phénomènes : le renchérissement de l’activité et les restrictions légales qui ne tardent pas à apparaître.
Le renchérissement est le fait du secteur privé : nouvelle activité = fric à prendre. Le marketing accroît le besoin par le complexe de panoplie, auquel le pratiquant cède d’ailleurs volontiers. Quand j’ai commencé la planche à voile dans les années 80, on se contentait de peu de choses. Aujourd’hui je regarde incrédule les prix, la course à l’armement et le snobisme dont souffrent des bobos jeunes, musclés, souvent blonds méchés et pourvus de tous les détails « in » et fluo (genre « lunettes de mouche » dirait Gad Elmaleh).
Les limitations légales sont bien sur le fait du secteur public. Il se réveille lorsque l’activité commence à être victime de son succès par surpopulation. Alors, vous comprenez, « il faut mettre de l’ordre… », « il y a du danger… », « tout le monde a bien droit… » ; phrase-types entendues chaque fois, justifiant un autre renchérissement par l’homologation de matériels imposés et par…des taxes !
Que faire ? A l’égard du privé se méfier du complexe de panoplie, privilégier les solutions simples, n’acheter qu’objectivement, ce qui est utile et durable, en faisant implacablement jouer la concurrence, y compris étrangère. Ne pas se limiter au commerce spécialisé, des produits voisins peuvent souvent répondre au besoin à moindre coût (exemple le 8 d’escalade et le frein de bôme, la vis inox chez bricotruc…).
A l’égard du public, voter utile d’abord, chercher les failles dans l’édifice des interdictions, pratiquer sous une autre législation (voyage, pavillon belge)…« Tout homme digne de ce nom est insoumis » GlenMor.

03 nov. 2011

Bah, tu as probablement raison sur le fric à se faire à chaque nouvelle activité. On voit cela tous les jours. Il y a de l'imagination pour attraper le gogo. En revanche, je te suis moins sur le besoin d'endaufer la légalité. On est bien content quand tout le monde y trouve son compte. Les aéronautes ne s'empétardent pas les approches d'aéroport, on ne pêche pas n'importe quoi n'importe où, et les gosses sont censés pouvoir se baigner dans la ligne des 300m. Si tu remets en question "le bon ordre", tu acceptes le jet-ski à fond la caisse sur ton mouillage, le ramassage des coraux, la bouffe de tortue et d'une manière générale la c...rie de masse.

Ne t'en fait pas, tout le monde vote utile ;-)

03 nov. 2011

Bien sur. Je ne visais que les cas où le légal ne correspond manifestement pas au légitime. Ce n'est pas du tout la même chose trop souvent.

05 nov. 2011

Le système, c'est nous ! Faut pas l'oublier.
La loi du privé, c'est nous aussi (sinon autre système, qui, sans le nommer, est en voie de disparition).
Le fait que les lois conjuguées du développement d'une population, quelle qu'elle soit, du commerce "libre", et de l'Etat (mutualisateur, protecteur, ponctionneur, profiteur), fait que dès que ces trois facteurs, au moins, sont ensemble, il y a de l'argent qui circule, donc des profits, donc des taxes...
In-con-tour-na-ble.

Alors il y a la célèbre phrase "pour vivre heureux vivons cachés", ou bien, faut inventer un nouveau quelquechose qui flotte, et qui n'attire pas grand monde ... :goodbye:

La loi du nombre.
Avec le cap des 7 et la perspective des 10 milliards, je préfère ne pas imaginer à quoi ressembleront les belles côtes de par le monde.
Bon après ça va décroître. Il parait !

05 nov. 2011

"La fourmilière future m'épouvante..." Antoine de St Exupéry - Ete 1944

03 nov. 2011

Je pense qu c'est la meme chose pour tout, et pour tout le monde. Normale de payer une maison neuve aux prix actuels? normal de payer des travaux aux prix actuels ( avec TVA à 5.5)? Normale que nous vendions nos maison, nous particuliers, aux prix de ces dernières années ( là, ce n'est plus de l'inflation, c'est pire...)
Concernant l'accastillage, c'est claire que c'est pas donné, mais quand je vois les marges pros ( pour un indépendant au moins), je pense que le soucis, vient d'ailleurs.
Mais ou? je n'ai pas la réponse.

03 nov. 2011

YAKAPA !
Mais comme on fait son lit, on se couche...
Arrêtez de voter comme vous le faites !
N'achetez pas chez un commerçant quand son voisin est moins cher !
Et dites le pour que votre expérience profite aux autres !
Mais aussi : Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasse ?
Des vieux proverbes tristement toujours d'actualité !

05 nov. 2011

A part ton dernier proverbe, je ne partage pas tout à fait le propos.
Il me semble que l'application de ces proverbe sens le risque société uniforme, voire pire si tu mets au pouvoir quelqu'un qui prendrait lesdits proverbes pour "loi" !!! :policier: :policier:

La diversité, même plus chère, a souvent un prix, le prix d'un sourire que celui qui est moins cher, qui à force de tirer sur ses prix de vente ne vit plus et tire ... la gueule !

03 nov. 2011

Je ne sais pas si les stations de ski sont de bons domaines (skiables) de comparaison, mais prenez le polo par exemple. Il est de plus en plus difficile de trouver de bons chevaux de polo. Du coup on est obligé d’aller les chercher au Qatar, car les clubs hippiques normands sont bien trop chers. C’est terrible ça.

03 nov. 2011

et en plus les quataris vont chercher leur chameaux en australie qui en regorge, c'est un comble ça !

03 nov. 2011

La construction d'un voilier français type "Ben et To" ne coûte que quelques milliers d'euros, en rapport ils sont vendu plusieurs centaines de milliers d'euros.
J'ai eu la chance de bosser dans un boite de fabrication de mobil'home (qui appartient à Ben et To), et les règles sont les mêmes:
-coût de fabrication très faible
-pas d'embauche, 70% d'intérimaires
-matière première de mauvaise qualité
-matériel commun aux deux activités (nautique et camping)

Après, faut pas se plaindre d'acheter des piles trop chères chez un ship (c'est pas son taf), il y a d'autres alternatives.

03 nov. 2011

cher fostermax,
je crois que tu causes sans trop savoir ...

je vais pas pleurer pour les actionnaires de Ben et Tot (ou tard),
mais y'a pas beaucoup d'entreprises françaises qui ont des résultats nets à 2 chiffres !!

alors dire qu'un bateau coute 100 et qu'il est vendu 1000, c'est du grand n'importe quoi ...

sur ce :goodbye:

03 nov. 2011

Je ne me serais pas permis d'affirmer cela, si je ne l'avais confirmé sur le terrain et par les collègues que j'ai eu. :non:
Les marges sont considérables dans l'industrie nautique des grands groupes, puisqu'elle s'apparentent implicitement à du luxe.

Une suite bureautique Windows c'est 99€ (tarif étudiant), la même chez LibbreOffice 0€.

Il y a plein d'exemples où l'on paye des marges aberrantes sur nos achats. :tesur:
Faut pas en être surpris de cette nouvelle, on vit dans une société de consommation où l'on maximise les profits. C'est pas interdit de vendre un produit 10 voire 100 fois sa valeur, tant que le clients est d'accord...
:goodbye:

03 nov. 2011

Petit rappel : vous savez bien que les prix ne sont pas fixés en fonction du prix de revient (matières premières, salaires, amortissements, dividendes), mais en fonction du pouvoir d'achat du chaland.

05 nov. 2011

Erreur grave : le prix n'est pas fonction de ce que le chaland est prêt à payer mais bien plutôt de la puissance de ce que son EMOTIONNEL est capable de dicter au portefeuille ! :mdr: :mdr:
Les prix on s'en fou !
Seule la passion compte.

03 nov. 2011

En effet, et plus exactement, le prix d'un produit ne se définit pas par rapport à ce qu'il a coûté, mais par rapport à ce que le client est prêt à dépenser pour l'avoir, c'est le b-a-ba du commerce.

Un exemple au pif, regardez ce produit : www.accastillage-diffusion.com[...]93.html : un morceau de plastique moulé, tu fabriques le truc en Asie, ça te revient à quoi ? Disons 50 cents en comptant le transport et les taxes.

03 nov. 2011

la société est cotée en bourse, les résultats sont consultables et plus crédibles que les bruits de couloirs diffammatoires....

04 nov. 2011

Moi, ce qui me gène le plus, c'est qu'il n'y a plus aucune relation entre prix de revient et prix de vente. Il semblerait qu'on ait oublié la vieille formule !!!
Ce qui compte le plus c'est la MARGE. Je pense que c'est pour cela, qu'en France,on commerce n'importe comment : on s'alligne sur les prix de la concurence, et comme on est de plus en plus nul en gestion, on fait des pertes et donc on augmente les prix.
AU LIEU DE RATIONNALISER LES COUTS DE PRODUCTION ET LES COUTS DE COMMERCIALISATION et de faire les efforts d'immagination et de progrè nécessaires.
Et puis, il y a toutes ces petites micro-entreprises qui démarre à force de subventions et qui, dans la majorité des cas, au bout de 3 ans, déposent le bilan à cause d'un manque évident de savoir faire et de grosses lacunes en gestion : n'avez-vous jamais rencontré un artisant confondant chiffre d'affaires et bénéfice ?
On devrait aller prendre des cours de gestion et de commerce chez nos voisins du nord.

04 nov. 2011

@Aristide,
Tu indiques qu'il n'y a plus aucune relation entre prix de revient et prix de vente et, plus loin, que ce qui compte, c'est la marge.
Si quelquechose est bien en relation entre la prix de revient et le prix de vente, c'est bien la marge!
Elle est nécessairement plus élevée chez un distributeur ayant magasin avec pignon sur rue dans un bon emplacement, un stock et toutes les charges de personnel, assurances, coût du stock immobilisé, loyers et j'en passe;.. que chez le vendeur sur internet qui est installé avec peu de personnel sous un bâtiment au milieu de la campagne.
A chacun de nous de choisir ce qui lui convient le mieux : des prix si le contenu technique du produit n'est pas trop important ou si on a la compétence, ou bien le conseil et le service. Sans compter toutes les fois où nous faisons un saut chez le ship du coin lorsque nous bricolons à bord et que nous avons besoin de quelque chose.

Quant à notre constructeur national souvent évoqué, c'est tout de même une entreprise qui emploie près de 6000 personnes, peut être le double en incluant ses sous-traitants. No 1 mondial, il exporte largement plus de la moitié de sa production. Grâce à sa trésorerie confortable, il a pu passer le creux de 2008 (-50% environ sur le marché) sans licencier de personnel pour repartir à un bon rythme.
On aimerait que toutes nos entreprises se portent aussi bien!

04 nov. 2011

J'ignore quelles sont tes sources.
Selon mes informations, ils avaient au départ un plan pour licencier 590 personnes. Avec des départs volontaires et des réductions d'horaires, ils ont réussi à limiter à 60. Leur objectif était de garder le personnel afin d'âtre prêts pour la reprise.

04 nov. 2011

Sans licencier?????
T'es fou, ils ont mis un paquet de monde dehors début 2009! A tel point que quand le marché est quelque peu reparti en 2010, ils ont dû faire appel à l'intérim, ne pouvant pas embaucher tout de suite après un plan social.

07 nov. 2011

Ben ouais! ils pourront faire faire à ceux qui restent des oeures sup détaxées. Tout bénéf et chomdu pour les licenciés.

04 nov. 2011

"Et puis, il y a toutes ces petites micro-entreprises qui démarre à force de subventions" dis en nous plus , quelles subventions ???

04 nov. 2011

Tu ne connais pas ? Prêt de locaux et terrain par les municipalités, prime de création d'entreprise fournie par le conseil régionnal, pas de charges sociales, pas d'impots,et,ceci, pendant 3 ans.
Bien sùr que je suis pour ces aides mais il me semble que cela devrait être mieux accompagné.

04 nov. 201104 nov. 2011

Tu es certain de tes infos ? Cela fait bien longtemps que c'est fini, cette époque. Les régions n'accordent que des prêts, les abattements de charge ne concernent plus grand monde, et il n'y a plus aucun abattement fiscal.

Jacques

04 nov. 2011

Dès que l'on rentre un peu concrétement dans le sujet, on se rend vite compte que rien n'est si simple.

Nous le voyons trés bien lorsque que l'on organise des achats groupés. Il y a effectivement, au départ, des prix trés variables selon le distributeur. Et généralement, oui, les différences sont régionales.

Et puis on rentre dans les détails. Au final, pour le même équipement (ce qui neutralise toutes les histoires que l'on raconte sur le cout de la main d'oeuvre), les tarifs se rejoignent vraiment et l'on se retrouve à discuter pour quelques euros (dans le cas des SPX5, l'écart était d'une trentaine d'euros pour un prix charnière de 900 € entre un vendeur ebay, un grand réseau de ship (Bigship en l'occurence) et un web shop indépendant (Ushimata).

Ce qui montre bien que, contrairement à ce qui est souvent soutenu, les niveaux d'achats par le distributeur est finalement le même.

Au final, chaque mode de distribution a son sens, mais aussi son niveau de prix.

Le ship du bout de la rue pour celui qui veut des infos et une installation.
Le vendeur ebay pour celui qui sait se débrouiller sans aucun support technique autre que celui du net.
Le web shop pour celui qui va installer tout seul mais à quand même besoin d'un interlocuteur technique.

Et comme toujours, comme dans tous les métiers, des gars plus cher que le marché sans aucun service le justifiant et qui ne vivent que parce que tout le monde ne compare pas les prix, et qu'il y en a encore qui pense qu'acheter sur le net est un coupe gorge.

Et aussi des vendeurs qui ne savent pas acheter, et d'autres qui ont un peu de chance.

Je me rappelle lors de la construction d'Erendil. Je reçois le commercial Antal. En même temps, un voilier local, distributeur Antal, était passé nous voir. Le commercial Antal ne le reconnait pas. Il m'annonce, sans même discuter, une remise de 40% sur les prix publics. Après son départ, le voilier revendeur Antal me dira qu'il n'a pas, comme revendeur, ces conditions d'achat...

La politique commerciale de chacun a aussi ses mystères, mais ils s'expliquent par la stratégie suivie.

Jacques

04 nov. 2011

comme a répondu érendil il ne reste pas grand chose comme aide à la création d'entreprise, quelques concours pour des produits innovant, lorsque tu dis : pas de charges sociales, pas d'impots,et,ceci, pendant 3 ans, on devrait parler de report des charges car la 4ème année tu rajoutes celle de ta première, c'est pour ça que certains se casse la gueule.

05 nov. 2011

Il faut secouer les puces aux experts-comptables : ils ont un savoir-faire et des outils fabuleux (je leur en vend !).
Sur ce sujet, il y a un grand malheur d'isolement et d'ignorance du créateur, alors que les ressources sont là !

04 nov. 2011

lors de mon examen de mécanique à l'école du soir, j'ai pu assister à une conversation entre un concessionnaire Mercédès et un concessionnaire Lada, le premier raillant le second sur la qualité de ses bagnoles; la réponse du second a fusé: "pendant que toi tu vends une Mercédès, moi je vends dix Ladas plus les entretiens qui vont suivre, je pense pouvoir dire que je gagne donc mieux ma vie que toi, c'est qui le con?"

ça m'a bien fait rire à l'époque...

autre exemple, un de mes amis habite à la frontière franco-belge et s'est établi du côté belge comme garagiste Land-Rover. La côte à l'occasion de ces voitures étant infiniment plus élevée du côté français, il ne se bouge même pas le cul, le client vient chez lui, lui demande de trouver une bagnole à tel prix, en général mon copain lui trouve la caisse désirée, et se met parfois 15 000€ en poche, sur UNE transaction. Inutile de dire que mon copain n'a pas de fins de mois difficile...

faut trouver le créneau porteur et le con prêt à payer, et ça marche...

J'achète mon accastillage en inox au bricasstou du coin, mes produits polyester près de chez moi à 200 kilomètres de la mer, et effectivement, je paie souvent deux à trois fois moins cher.

Laurent

04 nov. 2011

Pas sur que le concessionnaire de Lada gagne plus; en l'occurrence, les Lada étaient achetées par des "c.." qui auraient préféré se payer une Mercedes mais n'en avaient pas les moyens.
Le .. qui a les moyens s'en achète une et payera sans rechigner un bras astronomique pour sa vidange et un coup de soufflette sur le moteur à chaque révision.
Le paradoxe c'est que les Mercedes tombent en panne beaucoup plus souvent qu'on ne le pense et plus souvent que bien des voitures low cost (excepté les Ladas j'en conviens complétement has been technologiquement)
La marque la moins onéreuse en rapport qualité/prix et en entretien faut regarder du côté de Dacia (cf les statistiques des assureurs sur le taux de panne et de réparation au km parcouru!) Donc celui qui s'en met les plus dans les poches c'est plutôt le concessionnaire haut de gamme voir par exemple la réparation d'un aile/portière de Porsche froissé c'est de l'alu = le prix d'une Twingo!!
Vive le marketing et la naiveté du consommateur qui a les moyens, prêt à payer un prix délirant pour affirmer son statut social. C'est la même chose dans la plaisance et ça existe depuis qu'il y a du commerce! Il arrive ainsi très souvent que des produits se vendent mal parce qu’ils ne sont pas assez chers.

08 nov. 201108 nov. 2011

Ma première voiture était une Lada !

Anecdote : une fois, une voiture (je ne sais plus laquelle, une petite genre Mégane ou un truc comme ça) n'avait pas freiné et avait percuté le pare-choc arrière de ma Lada (à côté du château de Fontainebleau, je m'en souviens encore). Je sors de la voiture et vais voir les dégâts : mon pare-chocs AR avait une petite cabosse de 1 ou 2 cm, sur l'autre voiture tout l'avant était cassé !

Un vrai char d'assaut, dommage qu'elle consommait trop d'essence.
C'est mon inconscient qui a dû me faire acheter un voilier en acier, un autre char d'assaut flottant ! :oups:

08 nov. 2011

un parechoc solide, pas bon pour les piétons ou les motards : avec un Scenic, j'ai eu un motard qui a perdu le contrôle, et est venu s'encastrer sous la voiture, parechoc plastique a bien amorti le coup, résultat : juste clavicule cassée.
J'avais eu aussi peur que lui!

07 nov. 2011

les Lada étaient achetées par des "c.." qui auraient préféré se payer une Mercedes mais n'en avaient pas les moyens.

08 nov. 2011

un stop grillé par un "provincial" , voiture renault R 30.......

direct à la casse ! (les passagers indemnes )
mon lada niva ? un coup de chiffon sur le parchoc , avec une petite rayure qui m'a chagriné !!! avec un 4x4 mercedes , j'en aurai été malade !!!!

:-D

04 nov. 2011

c'est une bonne formule "et le con prêt à payer" . Le plus surprenant c'est le nombre d'individus en question.

04 nov. 2011

Il faut dire, aussi, que beaucoup de plaisanciers sont prêts à payer n'importe quoi à n'importe quel prix à partir du moment où ce n'importe quoi porte le label "nautisme" ou "marine".

Exemple actuel :

Sur le forum voisin, il y a en ce moment un fil intitulé "La meilleure LED pour eclairage interieur"

Certains recommandent les leds Uship ou Marineled.
Par curiosité, je suis allé voir les prix de ces deux fournisseurs et les ai comparés à ceux pratiqués par un fournisseur que je connais bien depuis presque 3 ans ("ampoule-leds.fr") qui ne prétend pas s'occuper de nautisme mais préconise des leds compatibles "camping-car".

C'est édifiant :

La même plaquette "12 leds SMD G4 blanc-chaud" coûte 23,20 Euros TTC chez Marineled, 6,95 Euros TTC chez ampoule-leds.
Deux ampoules MR16 équivalentes en puissance sont vendues respectivement 36,30 Euros par Uship, 9,95 Euros par ampoule-leds.

Dans les deux cas, le fournisseur "marine" pratique un prix environ 3,5 fois plus élevé que le fournisseur "domestique" ou "camping car". Une marge délirante que rien ne justifie sur ce type de matériel très généralement importé de Chine à vil prix.

Et, d'après ma petite expérience, il en va de même pour de nombreux matériels (les groupes d'eau, par exemple) si l'on s'adresse à un shipchandler ou à fournisseur d'équipements pour camping-car. Mais tant que les premiers trouveront des couillons pour leur acheter (beaucoup) plus cher qu'ailleurs....

Peio
Haize Egoa

04 nov. 2011

autre exemple, une cuisinière deux feu chez carrefour 34 euros, et presque 200 la ENO....mais là nombreux parmi vous acceptent la différence...le gaz...very dangerous....
;-)

04 nov. 2011

Oui et non, il y a des produits que tu ne peux trouver que chez les ship's et tu as des produits qui sont systématiquement plus cher en plaisance (a produit égal). Pour historiette, j'ai un de mes anciens clients (patron de la revue Bateaux), qui ne voulait absolument pas que j'achète du matos chez les ship, pour son boat!!!!

05 nov. 2011

bonjour
en allant chez un ship vous payez en moyenne 2 fois plus cher
exemple chandelier 61 cm chez un ship prix moyen 42 €
chandelier 61 cm fournisseur ou je me sers 19 €
il y a une raison pour ça, chez un ship vous trouvez tout pour ainsi dire sur le même lieu, par contre si vous voulez des prix il vous faudra courrir chez divers fournisseurs

autre exemple: vous achetez un bateau neuf 50000 € vous le revendez 10 ans après en moyenne 35000€
par contre vous achetez une voiture neuve 50000€ vous la revendrez 10 ans après 10000€
trouvez l'erreur.

la réponse il n'y en a pas, simplement un mot tout le monde spécule en commençant pas les pro.

05 nov. 2011

Dans la marine, ne dit on pas : " trop fort n'a jamais manqué" ? :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

… le calme

Après la pluie...

  • 4.5 (69)

… le calme

mars 2021