Le juste prix

Attention, discussion de comptoir !

Je recherche mon prochain bateau. Je suis dans cette période qu'il convient de savourer où "bateau" rime avec nouveaux projets, voyages, navigation sans soucis et pas encore avec antifouling, panne, factures...

Bref, je sais ce que je cherche et je me suis arrêté sur un modèle : je connais l'année, les types, les faiblesses, et...les tarifs moyens. Pour ce faire j'ai fait un exercice tout bête sur les derniers mois : j'ai appelé pour des bateaux vendus et j'ai un peu discuté avec les vendeurs. J'ai aussi observé les bateaux en vente de longue date qui ne se vendent pas. Notez bien que je ne cherche pas un "prix". Je sais très bien qu'il est des bateaux vraiment pas chers qui sont déjà bien trop chers pour ce qu'il y a à faire dessus. Je suis prêt à mettre le prix...si le bateau le vaut. Bref, je pense avoir bien cerné la fourchette de prix et pour le moment je ne trouve pas.

Pire, je vois des bateaux qui pourraient éventuellement m'intéresser (bien que ne répondant pas à tous mes critères) à des prix PROHIBITIFS. Or pour avoir mis longtemps à vendre mon dernier bateau je voudrais leur dire gentiment :
"Les gars vous vous trompez. Votre bateau ne va jamais partir à ce prix là, mais vous, vous allez payer le terre plain, l'entretien, le bateau va se dégrader etc...et vous aurez votre bateau sur les bras. Alors qu'en acceptant un prix raisonnable immédiatement, on pourrait peut être s'entendre."

Alors je vous entends d'ici : c'est quoi mon prix raisonnable ?(réponse : un bon -30% pour certains bateaux...) j'ai peut être tord, ils vont le vendre leur bateau, ils ont changé le moteur, ça leur a couté un bras et ils essayent de récupérer leur argent, etc...

Moi même j'ai du faire des travaux et acheter du matériel pour brader/vendre mon bateau. Je suis peut être trop exigeant.
Mais c'est con, moi j'attends de trouver mon prochain bateau quand d'autres sont restés sur la valeur qu'avait leur bateau il y'a 10 ans.

Alors patience, je vais continuer à chercher et je trouverai la perle rare au juste prix et ce jour là, il ne faudra pas trainer !

Bonne soirée à tous

L'équipage
20 mai 2018

so wath ?

20 mai 201820 mai 2018

What ? ? ? :topla: :mdr: :jelaferme:

21 mai 2018

Tout est dit! :tesur:

21 mai 2018

point de vue d'un acheteur !

21 mai 2018

Il ne faut pas juste se poser la question, il faut faire la proposition au vendeur.
Le seul risque que vous prenez en proposant un prix est qu'il accepte.
Si vous ne lui posez pas la question, c'est comme une réponse négative.

21 mai 2018

Merci pour ces échanges,

Pour autant cette contribution, faite sous le coup d'une pointe d'agacement, n'est pas une bonne idée.
Chacun a sa définition de ce qu'il attend d'un bateau, chaque propriétaire est un vendeur en devenir, entretien et travaux ne veulent pas dire la même chose pour tous (galère et factures pour les uns, challenge et plaisir pour les autres), etc...

@dica tu as sans doute raison, mais j'ai du mal à dire à un vendeur qui veut 25000 (35000 pour un autre !!!) de son bateau, qu'un bateau identique, même plus récent, est parti à 16000 euros en quelques semaines alors que le sien est en vente depuis bien plus longtemps...

Je m'arrête là, je vais continuer à fouiller et tôt ou tard (pas trop j'espère...) je trouverai bien mon bonheur.

JP

21 mai 2018

évident , et pourtant pas souvent admis.
Dis autour de toi , un échec c'est quand on n'a pas essayé , et tu vas voir les têtes...

21 mai 2018

Tout ca pour dire que tu cherches un prix et pas un bateau .... ta seance de psy ne t a pas coute cher sur HEO

21 mai 2018

La question est de savoir comment faire comprendre à un vendeur qu'il vend son bateau beaucoup trop cher ??
De mon expérience, tu n'y peux rien... Soit tu te rabats sur le bateau au juste prix (pour toi), soit tu attends que le proprio du bateau convoité mais trop cher s'en rende compte par lui-même. Peut-être qu'il ne veut pas vraiment le vendre et attende juste "le pigeon" au cas où... soit il est déconnecté mais si c'est le cas, je ne crois pas que l'acheteur puisse avoir la moindre influence sur son raisonnement (si c'est bien de 30% en moins dont on parle et non de la marge de négo classique). Pour info, un vendeur m'a rappelé 3 ans plus tard pour me vendre son bateau moins cher que ce que je lui avais proposé à l'époque. C'était trop tard j'en avais déjà acheté un autre... son bateau est encore resté plusieurs mois à la vente, il n'inspirait plus personne à force de le voir depuis des années baisser et encore baisser de prix, le doute s'était installé. Il a payé le prix fort à avoir été trop gourmand mais ce n'est pas moi qui ai réussi à le faire changer d'avis, juste le temps...

21 mai 2018

C'est intéressant de voir que les brokers sont souvent moins chers que les particuliers à bateau équivalent quand ils prennent entre 5 et 12% de commission.

Ils arrivent à persuader les vendeurs du juste prix du bateau alors que certains proprios se bernent eux même à laisser leurs rafiots 30% au dessus du prix.

21 mai 2018

@Kiwikaki : il n'y avait pas vraiment de question dans ma contribution, juste un partage d'impression. Mais effectivement, tu as raison, c'est un peu la question que je me pose. En tant que vendeur j'ai vite compris qu'il valait mieux accepter de se couper un doigt tout de suite que de risquer de perdre le bras entier. J'ai acheté mon Fantasia en 2009 à 16 Keuros, j'ai fait 3 à 4 Keuros de frais dessus (au bas mot), et je l'ai revendu en 2014 12 Keuros (bien content !). Aujourd'hui on trouve des Fantasia propres (sur le papier) à 7keuros...Parce que j'ai moi même du faire le deuil de la valeur réelle de mon bateau, j'identifie bien le vendeur qui lui n'a pas fait ce chemin.

@Dr Feelgood : je pense aussi qu'un broker qui fait bien son job a une vraie valeur ajoutée. Certains que j'ai appelés pour un bateau vendu ont accepté de discuter 5 minutes sur le marché et de m'ont donné les raisons pour lesquelles le bateau était parti. Il sait faire entendre raison au vendeur (parfois...) mais aussi à l'acheteur trop exigeant. Par contre le bateau à 35Keuros (soit plus de double du prix moyen sans raison évidente) est chez un broker. Comme dit Kiwakaki, je pense que le vendeur ne souhaite pas vraiment vendre, il "met en vente"...

JP

21 mai 2018

Bonjour, pour revenir sur le question du départ, le juste prix n'existe pas.
Pour le même bateau, il y aura autant de "juste prix" que d'acheteur potentiel.
Celui qui signera le compromis de vente aura fait une bonne affaire et les autres seront heureux de n'avoir concrétiser l'achat.
Point positif, tout le monde sera heureux.
Jac

21 mai 201816 juin 2020

Je peux témoigner pour avoit acheté mon bateau cet hiver après avoir prospecté tout le deuxième semestre 2017. La clé c'est :
- d'avoir du temps. Alors aucun doute pour croiser un vendeur raisonnable un jour ou l'autre. Je n'ai jamais perdu mon temps à marchander avec des vendeurs trop chers. Parce que je suis nul et parce que j'aime pas ça (l'un explique peut-être l'autre :reflechi: ).
- de prendre du temps: Pour être le premier sur l'annonce et rencontrer le vendeur raisonnable le premier.
.
Mon expérience:
.
Dans un premier temps, en tant que débutant je ne connaissais pas les centaines de modèles. Donc tu trouveras le fichier COMPARE qui reprend dans des onglets distoncts TOUS les Benneteau susceptible de m'interesser dans un fourchette très très large (exit les barques et les yatch), puis tous les Dufours, etc.
A l'instant T du tableau, j'ai renseigné les prix min et max des annonces existantes.
.
Quand tu débutes comme moi (ce qui n'est peut être pas ton cas), ce tableau t'aide à y voir beaucoup plus clair quand tu recroises ce que tu veux en terme de longeur, année, prix, etc. Il ne reste plus que 5 ou 6 bateaux.
.
Puis je suis tombé amoureux du Dufour 32 Classic. Donc dans un second temps, j'ai créé un autre fichier, le fichier SUIVI. Et j'ai pisté environ toutes les deux semaines, toutes les annonces existantes sur AnoncesBateau et LeBonCoin. Ca permet de :
- voir la fourchette et le prix moyen du marché.
- voir les annonces éternelles qui illustrent un prix trop cher.
- voir les annonces éphémères qui partent en 15 jours et qui illustrent un prix en dessous du marché.
- voir le prix moyen des annonces à durée de vie moyenne.
- voir les proprio qu is'impatientent en baissant leur prix à coup de 1000 euros.
- ET SURTOUT QUAND TU DEBUTES COMME MOI, à force e comparaison entre annonce, mettre une valeur sur l'équipement, et comprendre pourquoi le même navire de la même année a une diff de prix de 50% entre deux annonces.
.
Dernier conseil que j'ai lu sur Hisse et Oh et qui m'a permis de trouver mon bonheur le jour même:
NE JAMAIS S'ARRETER SUR UN SEUL MODELE.
J'ai appliqué ce conseil pour voir. J'ai remplacé mon filtre DUFOUR 32 CLASSIC par années 2000, 32 pieds et autour à mon budget, et je suis tombé sur un Bavaria 32 à au moins 50% moins cher que la moyenne.
J'ai contacté le vendeur à 3h du matin, il m'a répondu le lendemain, j'ai signé le compromis à Nice le surlendemain.
Dans mon cas, c'était un brooker raisonnable qui a raisonné son client qui essayait de vendre son bateau trop cher depuis plus d'un an.
.
Donc: avoir du temps, y consacrer du temps (on peut aussi avoir de la chance mais tout n'est qu'une question de probabilté), et s'ouvrir à plusieurs modèles, voir un portrait type de navire sans restriction particulière sur le modèle. J'espère que mes fichiers t'aideront. Me concernant ils sont déjà partis dans le dossier z_OLD :heu:


21 mai 2018

C'est une vrai comptabilité ! ;-)

21 mai 2018

@Goj : un grand merci pour ce partage d'expérience et les fichiers. C'est peu ou prou la méthode que j'applique actuellement. J'exporte chaque annonce en PDF car à force de voir des bateaux je finis par ne plus savoir. J'ai tenté de refiler la "compta" à ma femme mais elle n'a pas voulu :-D

S'agissant de ne pas se fixer sur 1 bateau, quelques remarques :
- ok pour ne pas se fixer sur un type mais le programme conditionne grandement le type de bateau visé
- j'ai une contrainte toute bête : je suis très grand et les bateau avec un couchage de 2m10 ça ne courre pas les rues.
- j'ai appris à connaître le bateau que je cherche (Merci à Guillemot au passage). Chaque visite me permet de progresser encore. C'est un gage d'expertise qui me rassure.
- J'ai acheté mon précédent bateau alors que j'en cherchais un autre en me disant "Oh, ça devrait le faire...". Et puis ça ne l'a pas fait !!!
Ceci étant je ne balaye pas le conseil du revers de la mains, je le garde sous le coude moyennant ces remarques.

Je retiens aussi l'achat au second semestre. Les proprio voient les coûts annuels se profiler à l'horizon et sont plus enclin à vendre.

A suivre

JP

21 mai 2018

Je vais apporter mon analyse perso.
Sur le boncoin (valable pour tout objets vendus)
L’affaire du sciecle se vends en 1 jour (tous budgets confondus)
Une bonne affaire se vend en 3 jours
Une affaire normale en 7 jours
Dès que ca dépasse 1 mois c’est que c’est trop cher
Après il y a aussi des périodes plus ou moins favorables et aussi une question de prix , un truc à 10k€ se vends mieux qu’un à 100k€ simplement du aux nombres d’acheteurs.

Quand je démarche pour acheter je commence par annoncer mon budget (en m’excusant de ne pas être au prix demander pour la qualité du biens vendu) et voir si cela lui convient puis après je parle des détails. Et il m’arrive de baisser encore mon offres aux vues des détails réels sur place, que j’avais expliqué au début par cette phrase si tout est conforme aux photos/descriptifs.
Ca permet d’être honnête sur mon budget réel et de ne pas vexer mon interlocuteur.
Car quand tu vends tu as nombres d’acheteurs farfelus... ce qui peut expliquer le ton parfois xxxx des vendeurs.

Une règle simple pour les voiliers en état esthétique potable, équipement électronique minimum, mais pouvant prendre la mer immédiatement sans travaux.
Voilier pré années 2000 :
500€/mètres moins de 10m
1000€/mètres plus de 10m
Puis je m’équipe grâce au boncoin pour pas cher.
Évidemment quand je trouve le bon, je refais une recherche pour vérifier que pour X€ de plus j’aurai pas le même mieux équipé , mieux etc...
Je vois beaucoup de propriétaires qui achète cher et se ruine chez les ship pour équiper leur bateau (voire sous traite la MO) et la forcément les prix s’envolent et lors de la vente et bien ils essayent de répercuter leurs investissements.
Il y a je pense beaucoup d’amateurisme dans l’achat de bateau qui se retrouve à la vente. Sans compter les chantiers qui vendent beaucoup trop cher des bateaux fragiles, qu’il faudra encore réparer/améliorer à grand coup d’€.
Sans compter les « je l’ai acheter car je suis tomber amoureux » , bon une merde invendable car y a pas foule de pigeon amoureux... et qu’il va équiper pour xxx€ et le jour de la vente gloups!!! Mais trop tard, les sentiments entrant en jeux plus rien de rationnel et donc à la revente la même irrationalité.
Pour comprendre regarde M6 et Mr Plazza tu comprends mieux la fluctuation des prix.
Ex même immeuble appart A et B identique sur plan, appart A « neuf », propre etc... 100.000€ appart B vieux pas entretenu, moche etc... 150.000€ - réponse vendeur B oui mais le Miens il est bla bla bla ou j’ai besoin pour faire mes nouveaux projets de bla bla bla
Mr Plaza appart A vendu en 3 mois et le votre B en vente depuis 3 ans... au final un coup de propre et quelques réparations basiques pour vendre +/- 120.000€ Voir pas vendu car encore trop cher, mais bon refait à neuf et plus vendable.
Le côté psychologique des gens à côté de la plaque niveau bizzness est énorme.
Et dans les bateaux, on rajoute un zest de super naturel mais mêmes résultats.

Bonne chance

Ps une fois je négocie un prix le gars me dit non, je lui dit frais de port x Xmois = mon prix et la des fois ca fait tilt chez le vendeur.

21 mai 2018

Ps 2
Achat entre septembre et mars

21 mai 2018

@ Bevi tu as l'air d'être un bon négociant :) Perso je suis vraiment une grosse brêle en négociation, quand j'essaye ça sonne trop marchant de tapis. je te rejoins pour les durées d'annonce. Mon brooker avait mis son annonce à 22H, je l'ai contacté à 3h du matin, et le surledemain il l'a retirée du net et de sa vitrine devant moi. Entre temps deux autres personnes l'avait appellé. Je suis tellement nul en négoce que j'ai trouvé insultant de négocier même 100 euros. Je ne me suis même pas rabaissé à ça. On savait tout les deux que si j'étais pas content, quelqu'un d'autre serait parti avec dans la semaine... Deuxième exemple, cet aprem je vais visiter un appart en location. Pas cher, grand et très bien situé. L'annonce date du 29 avril... On verra ce soir mais je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche.
.
En tant que vendeur je me débrouille bien en revanche. Je prend toujours énormément de temps pour décrire correctement l'annonce, en informant l'acheteur potentiel que je peut fournir avec le bien des tonnes de documents, manuels et guides d'entretien pour faire soi-même un travail d'entretien soigné digne d'un professionnel, si ce n'est mieux. Les acheteurs adorent sentir que l'on maitrise et que l'on s'est correctement occupé du bien en question. Et pour la plupart seront content d'apprendre 1. que c'est faisable, 2. que leurs explique, et 3. que ça leurs fera économiser du blé.
.
Pour conclure, pour ceux qui n'ont pas la tchatche comme moi: les faits et rien que les faits.
.
@ Soso, oui tu peux t'arreter sur un type, avec tes critères bien à toi. Largeur de baux, longueur couchette, GV sur enrouleur ou pas, etc, on a tous nos critères de selections. Je dis qu'il ne faut pas s'arréter sur un MODELE. Parce que c'est une histoire de probabilté, à nouveau, tu réduit le nombre d'annonces et donc la chance de tomber sur un bon plan. Le truc c'est d'éviter ce que tu dis, en prendre un autre presque pareil que ton modèle préféré, en te disant que ça va le faire, et ça ne le fait pas. En gros "tomber amoureux comme le dit Bevi". Mais en gros si tu prends ton temps, pas de surprise, si tu attends le plan du siècle et que tu es au taquet, quand il se présentera tu seras là. On voit souvent des gens qui bradent leurs bateau parce que c'est un héritage et qu'ils n'ont pas le temps, justement, il veulent s'en débarrasser vite et hop, obligés de le brader. C'est leurs choix. Ou pour problèmes de santé aussi, souvent. Il faut en profité, toi tu as le temps. Bon aprem.
.

21 mai 2018

Bah un bateau prix ou en dessous du prix, ne se négocie pas vraiment, le vendeur connaissant parfaitement son positionnement par rapport à la concurrence.

Par contre je fais un petit tableau excel comparatif pour le matériel et les réparations qui me semblent importants pour mon programme, histoire de comparer ce qui l'est.

Jeu de voile, électronique, sécurité, dormant, courant, entrent en ligne de compte au moment de faire son budget.

Au final les bateaux les mieux suivis coûtent beaucoup moins cher qu'une poubelle à refaire (sauf comme dit ailleurs, on pense garder son bateau très longtemps).

21 mai 2018

Je suis d'accord avec @DrFeelggood, la meilleure offre pour moi me parait être un bateau dans la fourchette haute, en très bon état (si possible déjà refaits pour les bateaux < 2000). Déjà parce que 1) je ne sais pas faire grand chose par moi-même donc ça coute cher, 2) tu évites les mauvaises grosses surprises des bateaux peu entretenus donc moins de stress, 3) tu auras de toutes façons des choses à refaire car un bateau ça vit... Après tout dépend de ton profil, les gros bricoleurs pensent bien-sur différemment.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (191)

Bientôt fini ?

mars 2021