Le jour de mon retour (film)

En 1968, l'entreprise de Donald Crowhurst, inventeur d'un radiocompas, est au plus mal. Afin de se renflouer, l'homme d'affaires anglais laisse parler sa passion pour la voile en participant à une course autour du monde organisée par le Sunday Times. Il trouve des financements et construit lui-même son bateau, un trimaran de 12 mètres rarement utilisé en course à l'époque. Face à des navigateurs beaucoup plus expérimentés, il est rapidement distancé. Les difficultés s'accumulent, un de ses flotteurs prend l'eau, et sa vitesse s'en trouve réduite. Parce qu'il ne veut pas faire machine arrière, il donne de fausses positions, qui induisent des vitesses record...

Sur Arte aujourd'hui à 13h35 et en Replay sur ARte directement.

L'équipage
19 jan. 2021
19 jan. 2021

Merci !

19 jan. 2021

Le film n'est pas mal
Il s'attache très fort à la psychologie supposée de Crowhurst

Il y a aussi eu sur le même sujet le film
40e rugissants avec Jacques Perrin dans les années 80

19 jan. 2021

Et surtout le documentaire Deep Water de 2006.

Avec les reportages et images de l'époque. Interviews et/ou participation de la famille Crowhurst (femme et enfants), Robin Knox-Johnston, Francoise Moitessier...

Très complet pour comprendre ce qui s'est passé.

19 jan. 2021

Je confirme pour Deep Water

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (91)

Les enfants de la mer

novembre 2021