Le cône noir

Tous les voileux savent que faisant route au moteur ils doivent arborer sur l'étai un cône noir pointe en bas.

Je me suis amusé hier à regarder qui l'arborait en faisant route au moteur, hé bien personne sur une vingtaine de voiliers.

Vous le hissez?

Personnellement je le mets jamais.

L'équipage
12 août 2013
12 août 2013

le quoi ?? ha oui , je dois en avoir un qui traine dans un recoin .

12 août 2013

Jamais non plus... Honnêtement je n'y pense pas... Et réflexion tout bête: si tu vous un voilier caper sans voile, bah il est au moteur!

12 août 2013

encore moins que la boule de mouillage ... :oups:

12 août 201312 août 2013

Remarque (qui vaut ce qu'elle vaut) à propos de la boule, faite par un gars de la Gendarmerie Maritime lors d'un contrôle à mon bord : "Je vous conseille de la mettre. En cas de collision, si votre adversaire est de mauvaise foi, il peut soutenir qu'il n'a pas vu que vous étiez mouillé."
Je ne sais pas s'il l'a dit à beaucoup de monde, ou si c'est un effet radio-ponton, mais dans notre secteur (Argelès) on voit fleurir pas mal de boules noires - dont la mienne...
Sinon, jamais mis le cône, par contre...

12 août 2013

Argeles et sur toute la cote comme à Gruissan ou la Gendarmerie est basée il vaut mieux avoir sa boule de mouillage, il y a quelques jeunes qui apprennent le métier de même qu'il vérifie entre les sainte Marie et Marseille, les bateaux qui doivent être dans la limite des 6 m d'un abri

12 août 2013

Ce n'est pas tout à fait vrai; les navires à voile doivent mettre le cône s'ils sont à la fois à la voile et moteur.
Un voilier seulement sous moteur devient un navire à propulsion mécanique.

12 août 201312 août 2013

En Belgique, c'est le dada de la police maritime. En fonction du vent pas mal de voiliers hissent avant d'embouquer l'estacade (Nieuport par exemple) et garde le moteur soit par sécurité, soit pour appuyer la voile.

Celui qui n'a pas son cône point en bas visible peut préparer les billets!

13 août 2013

Connais-tu quelqu'un qui s'est fait verbaliser récemment à Nieuport? Nous n'avons jamais de problème avec ça...

22 août 2013

Ben fais bien attention car maintenant ca pourrais t'arriver come la visite surprise au ponton pour vérifier tout le matèriel sécu.
Demande à Milou2

12 août 2013

Pour être parfaitement honnête, je ne le mets absolument jamais. Je pense que les règles de bons sens devraient être amplement suffisantes, et je n'ai jamais profité d'une situation dans laquelle je suis normalement "privilégié", même uniquement sous voiles. En saison, faut s'adapter, même si des fois on crie un peu, hors saison, le problème ne se pose pas, la plupart du temps, les gens savent ce qu'ils font ;)

12 août 2013

Nous ne le mettons absolument jamais , nous n'en avons d'ailleurs pas ....euh j'oubliais ,nous avons un bateau à moteur :reflechi: :oups: :mdr:

12 août 2013

Moins non plus.

Mais... on dirait que le près n' est plus du goût de tout le monde et on voit moult voiliers envoyer une risée couach juste parce qu'il faut pointer un peu.

Ca fait un peu râler de changer sa route pour se rende compte que le mec que tu croises, certes tribord amures, est en fait au moteur. Là, le cône serait utile...

Puis tu réfléchis et tu t' aperçois que toi aussi, tu le fais parfois.

L'enfer c'est les autres. :oups:

12 août 2013

Une astuce serait de dessiner au feutre indélébile une attrape de cône sur la voile vers le point d'écoute du génois. :mdr:
Quand la voile est déployée, le cône est près du pont, quand la voile est rentrée, on laisse juste dépasser la partie avec le cône simulé.
Une idée à creuser pour nos maîtres voiliers : "un génois avec cône intégré".
Bien souvent au moteur, le génois est normalement rentré . :tesur:
Pour l'historique du cône, je crois qu'il avait été exigé par la profession (Cap Horniers) comme marque "d'infamie" pour les bateaux qui naviguaient avec l'"Invention du diable" : la propulsion mécanique auxiliaire. :-p

12 août 2013

La nuit n'oublier pas feu de hune allumé si vous êtes au moteur

12 août 2013

Dans le style "optimisation" du génois enrouleur , suite à un essai comparatif de reflecteurs radar , ou il etait apparus qu"une simple couverture aluminisée etait plus visible que ces reflecteurs .
J'avais proposé de coudre sous toute la bande UV un insert "métalisé" afin d'envoyé en même temps que le genois quelques m2 de matières radarisable ....pas eu de succés , et puis maintenant j'ai plus de mat (enfin un tout petit ...et ma femme me persuade que la taille ne compte pas alors tout va bien ) :oups: :lavache:

16 août 2013

On dit qu'il vaut mieux faire du bien au alentour que du mal en profondeur... :acheval: :acheval: :acheval:

12 août 2013

Il n'a que de bonnes idées ce Bikeel ! :)

12 août 2013

avec une jeune équipière à bord la semaine dernière, je lui ai expliqué ces règles en lui promettant de lui faire voir mon cône et ma boule de mouillage qui sont bien rangées dans un coffre, à Houat, un bateau arborai sa boule de mouillage sur environ 45 j'ai donc pu lui faire voir mais malheureusement sur la semaine nous n'avons rencontré aucun voilier avec le cône, il faut dire que en Août sur le parcours Lorient Belle Ile, Houat, Hoedic Arzal, il n'y à pas grand monde..... ;-)

12 août 2013

Mouillage sans boule noire et la GV avec 2 ris en guise de tapecul. Un promeneur signale au CROSS un voilier sous voile qui semble ne pas bouger et sans boule de mouillage. 22 heures, visite courtoise de 3 pompiers avec une équipe de secours à terre. Après avoir présenté mes excuses les plus sincères, j'ai mis la boule et allumé le feu de mouillage, avec un peu la honte d'avoir créer une telle situation.
Depuis, je mets la boule, même si dernièrement, j'étais le seul au milieu d'une dizaine de canots...... :heu:
Quant au cône :heu: :oups: :oups:

12 août 2013

Je plusois, la boule et le feu de mouillage je les mets toujours (même en en étant dispensé = - de 12 mètres, ce qui ne veut pas dire que c'est "interdit"), ne serait-ce que par charité pour les autres et leur signaler qu'il n'y a pas de fond là où je suis.
Sans compter que le feu de mouillage est bien utile pour retrouver son bateau quand il y en a 300 autres au mouillage sur zone en pleine nuit, sans lune. Principalement après une bordée à terre un peu chargée en jus de treille.
Un ami m'a raconté, qu'il avait tourné jusqu'à l'aube, à la rame dans son annexe, pour retrouver son bateau devant la Grande Plage d'Houat, et il n'était pas du tout là où il le cherchait ! :-D
Depuis lors, c'était il y a 20 ans, il met religieusement sa boule et son feu de mouillage.

12 août 2013

J'essaie de ne pas l'oublier quand je navigue au moteur pour autre chose que simplement rentrer ou sortir du port.

12 août 2013

salut bikeel
es tu sur d'en être dispensé?
le feux dans aucun cas
la boule seulement les bateaux de moins de 7m en sont dispensés (et non pas 12M).
Juste une précision pour rétablir une toute petite vérité

13 août 2013

Ma science est sans doute ancienne, mais le sujet ne m'a jamais vraiment préoccupé, vu que je n'ai quasiment jamais navigué sans feu de mouillage.

Mais je me souviens bien, sur l'Ecume de mer 8,00 m (avec lequel j'ai encore passé quelques visites annuelles de sécurité, au tournant des 70), il n'y en avait pas !

Je me rappelle même avoir été empoisonné à ce sujet, avec un bateau de loc (10,40 mètres), au tournant du siècle qui n'en avait pas non plus, alors que j'en étais le premier utilisateur locataire, et qu'il sortait, armé en 1re catégorie, quasiment directement du chantier.

D'ailleurs les différents devis que j'ai conservé, ne font jamais mention dans les équipements standard "barre en main" de la présence d'un quelconque feu de mouillage, pour les moins de 12 mètres, même pas le certificat de conformité de mon propre bateau, établi suite à l'inspection de réception des AffMar (c'était sérieux à l'époque, chaque bateau passait à la visite), le feu TRI est mentionné, mais pas celui de mouillage, d'ailleurs il n'y en avait pas, je l'ai rajouté quand j'ai acheté le bateau en 2002, et il fait plus de 7 mètres !

D'ailleurs si vous regardez en tête de mat des unités anciennes de plus de 7 mètres et de moins de 12, d'avant 2005, rares sont celles qui ont un feu de mouillage.

Alors il me semble qu'il y avait un "binz" dans la réglementation franco-française, mais je ne me rappelle pas quoi, pour certaines taille de bateaux inférieure à ???

Mais des anciens d'ici se rappellent peut-être. :reflechi:

La seule chose que j'ai retrouvée, et qui expliquerait la dérogation au RIPPAM, c'est qu'au chapitre feux de route, on lit (reproduit dans la revue bateaux édition janvier 1982) :litjournal:

"A défaut des feux et fanaux, les voiliers de moins de 7 mètres, doivent montrer un feu blanc visible sur tout l'horizon".
Phrase d'autant plus étonnante, qu'il n'y rien dans le RIPPAM à ce sujet.

J'en conclu, que si le feu blanc en tête de mat sur 360° s'appliquait à un voilier de moins de 7 mètres faisant route, il ne pouvait pas en même temps s'appliquer à un bateau un peu plus grand au mouillage.

Dans le même temps, le Guide du Navigateur du SHOM, section réglementation, édition 1972, est formel pour le RIPPAM (entré en application le 15 juillet 1977) :
feu de mouillage 360 ° blanc au dessus de 7 mètres.

Alors que croire maintenant ? :oups:

Il y avait peut-être des arrêtés ministériels spécifiques pour la plaisance de moins de 12 mètres, au titre de la règle 1b du RIPPAM.

On ne peut que constater que beaucoup de bateaux de moins de 12 mètres ne montrent pas leurs feux de mouillage, parce que tout simplement ils n'en ont pas.

Bref on pourrait tenter de faire de l'exégèse la dessus. :-D

Il semble d'ailleurs que les autorités investies du pouvoir de police maritime se montrent particulièrement bienveillantes à ce sujet, et je n'ai jamais entendu parler, au travers des ages, d'un plaisancier sanctionné pour défaut de feu ou de boule de mouillage, et vous ? :policier:

13 août 2013

La plupart des bateaux de plaisance de + de 7m ont des feux de mouillage, à part peut-être quelques antiquités en bois ou ceux avec les feux de côtés et de poupe.
Si en regardant en tête de mat sur certains de tes bateaux tu n'as pas de feu de mouillage, c'est peut-être rien n'oblige à le percher là-haut, mais tout simplement à l'avant et l'arrière du navire, emplacement plus accessible pour y accrocher un feu à pétrole, si cher à certaines antiquités.

12 août 2013

"… Sans compter que le feu de mouillage est bien utile pour retrouver son bateau quand il y en a 300 autres au mouillage sur zone en pleine nuit … "

question du candide : comment faites-vous pour distinguer vos feux des 299 autres ? ;-)

12 août 2013

Ça ne doit pas être simple effectivement....
pour ma part, je rajoute une baladeuse néon dans la patte d'oie du pataras.
Ça permet au navire d'être mieux vu, et le différencit des autres navires aux mouillages.

22 août 2013

moi aussi

13 août 2013

Ben dans une nuit d'encre, les feux de mouillage ça éclaire la zone autour des bateaux. (pour mémoire : portée 2 nm, ou 10 watts). :tesur:

13 août 2013

Une ampoule de 10W à travers un plexi jaunit, à 12m de hauteur, ça n'éclaire pas autour du bateau.
Par contre un fluo de 10w, ça attire l'attention.

13 août 2013

y'a mieux LED (estampillée veritas) 2,5w et 3 nm de visi ..

13 août 2013

astuce, chez les magasins de brico, genre leroy merluche, on trouve des led solaire à 1 euro TTC . c'est radical pour se différencier à moindre cout sans transformer son rafiot en sapin de noel (le juste équilibre)

12 août 2013

il y a un mois à Kérel, deux boules noires pour 32 bateaux mais avant il n'y en avait qu'une pour 31.
Le cône, je le mets souvent mais finalement de moins en moins car j'ai l'impression de me distinguer étant le seul à le faire.
Hier j'ai compté environ 300 voiles sur l'eau entre B ile, Quiberon, Houat et le Golfe, il était environ 16 heures.

mais chut ! ca pourrait donner des idées de péage à un c.nard de Bercy .

12 août 2013

Pour la boule noire, je rejoins la première explication de responsabilité en cas de sinistre ou de contrôle de l'armement.
J'ai donc à bord une balle de tennis noire avec un système de double crochet qui peut être hissé si besoin à la drisse de service. :pouce:

Mon feu de mat n'est pas branché car je ne veux pas de trous dans le pont, donc si besoin je hisse ma lampe de camping à led au mat :mdr:

Par contre un truc qui n'est pas dans la 240 -6 milles c'est le déflecteur radar, je pense que c'est utile tout le temps.

On va pas polémiquer mais il y aurait à redire sur l'armement obligatoire, par exemple pas d'obligation de trousse de secours en -6 milles : le coup de bôme il fait aussi mal à 5 mn qu'à 12. :jelaferme:

12 août 2013

question éclairage, j'ai pensé aux petites lampes solaires de jardin, histoire de créer une ambiance sympa sur le pont. Et au moins, parmi 300 bateaux je peux reconnaître le mien, enfin, je crois :alavotre:

12 août 201316 juin 2020

une lampe comme ça, et un support de boule comme ça ?

Bon, OK, je sors...

12 août 2013

et si tu peints le chapeau en noir, ça fait un cône, impec !
(mais faut le suspendre par les pieds)

un entonnoir, ça le fait, comme cône ?

13 août 2013

C'est un coup à se les faire kidnapper par le Front de Libération des Nains de Jardins, société secrète, qui sévissait dans les années 70/80. :mdr:

19 août 2013

ils sévissent encore en Isere :pouce: :bravo:

12 août 2013

Excellent, comme ça sur de reconnaître son bateau...

14 août 2013

Ce que je constate (je rentre juste de trois semaines du côté de Belgique et Batavie, c'est que nos voisins envoient assez systématiquement le cône lorsqu 'ils font route sous voile ET moteur.
Les règles du RIPAM ne sont pas dues au hasard, car un constate qu'elles permettent dans tous les cas de différencier les types de bateaux rencontrés ainsi que leur situation particulière.
Je grée mon cône de manière à pouvoir l'envoyer et l'affaler facilement du cockpit et dans nos eaux, je l'envoie plutôt dans les zones à trafic de commerce important.
Il ne s'agit pas d'une règle hexagonale, mais d'un règlement international et mieux vaut s'y conformer, où que l'on se trouve.

14 août 2013

Un coup de chapeau à nos amis britaniques. Ce sont les seuls bateaux que nous avons rencontrés cet été de Port la Forêt à la Rochelle, arborant cône, boule noir, portant gilets, et de plus d'une courtoisie extrême sur les pontons, au mouillage ou dans les files d'attente d'entrée de port (Le Palais par ex, véritable foire d'empoigne à l'ouverture des portes). Sans jouer les râleuses, nous avons des leçons à apprendre d'eux.

14 août 2013

Ils sont perfides, mais Fair-Play

22 août 2013

A Trafalgar, ils ont eu un vrai coup de pot.

23 août 2013

L'état major français était-il au top ?

14 août 2013

Une bonne prune à chaque marque non arborée...voila une idée pour remplir les caisses :policier:
histoire de bien commencer cette belle soirée avant quelques jours de nav :bravo: :goodbye: :goodbye:

16 août 2013

Ou mettre le cone ,il a des angles le risque d'accoc dans la voile n'est pas négligeable ?? dans la mature il est masqué par les voiles suivant l'amure , sur le balcon AR :pas visible de l'AV ,sur le balcon AV pas facile et pas visible de L'AR . Conclusion : je le metterai du côté Td sur le balcon AR .

16 août 2013

Il doit être en avant du mât et visible de tous côtés. Par conséquent, il est nécessairement invisible d'un côté lorsqu'on navigue sous GV + génois + moteur, masqué par le génois.

16 août 2013

Farfelue cette régle :c'est du visible invisible ,risible ?

16 août 201316 juin 2020

Idée rapide :on plie on tourne la vis papillon on rabat ,

16 août 2013

Pour le gréer, un bout d'environ 2m à la pointe, sur la cadène de bas hauban avant et un autre bout à la base, repris avec la drisse de spi. Aucun risque par rapport aux voiles. Lorsque je l'affale, je le saisis sur le bas hauban.
Cela se gère ainsi très simplement.
Evidemment, si je veux naviguer sons spi avec le moteur, cela se complique, mais c'est une configuration hautement improbable!!!

16 août 201316 juin 2020

le balcon c'est l'endroit le plus visible sur la drisse de SPI il va battre l'enrouleur et abimer la voile si partiellement enroulée

16 août 2013

GV +genoa+moteur???

DT...

16 août 2013

Eh oui!
Quand tu as 50 milles devant toi et que le bateau se traine à 3N!
D'autant plus que, dans mon cas, avec le génois livré trop petit (-20% à cause d'une erreur du marchand de voiles sur un génois à 180%, çà compte dans les petits airs!), cela n'avance guère en dessous de 4B!

16 août 201316 juin 2020

Oui appui pour plus de vent apparent et de cap ; autre montage.

16 août 2013

au mouillage toujours la boule, sous route moteur le cône si ça dure un moment et en dehors des chenaux,

en colère l'autre jours, un zodiac , que je pense en pêche ne bouge pas je fini par dévier ma route assez tôt et le mec dedans me montre à la main le pavillon alpha des plongeurs,

il est sur ancre visiblement une palanquée sous l'eau, déjà je hurle car ni pavillon ni boule de mouillage, et il faisait vilain temps;

et passant sous un autre angle, je lis SAPEUR POMPIER sur le boudin , j'étais outré de ce comportement, si eux aussi se mettent à ne pas montrer l'exemple ....

17 août 2013

Et les abus de pavillons ?
Qui n'a pas croisé ou ne s'est pas fait doubler par un pêcheur montrant son bicône alors qu'il n'est pas en pêche ?
Qui n'a pas croisé ou ne s'est pas fait doubler par un zod ou autre montrant le pavillon de plongée alors qu'il file à plus de 20 nœuds
C'est sans doute pour être prioritaire en cas d'incident à moins que ce soit par manque de courage mais ça n'est pas bon non plus.

17 août 2013

le bicône toujours à poste c'est parce que c'est ch..nt à monter/démonter à chaque changement nécessaire, surtout s'il est perché au dessus de la cabine.

le pavillon de plongée on le trouve aussi à poste alors que le zod est à quai.

fainéantise :coucou:

je met le cône quand après avoir "régaté" avec un autre voilier par petit temps, je finis par pousser doucement au moteur GV et Génois à poste et le dépasse ...
Sinon à partir de la Belgique, j'essaie de penser à le mettre ... des bruits courent sur les exigences de la "marée chaussée" dans le nord

18 août 2013

Tu as raison Hubert, nos pandores n'ont pas grand chose à vérifier. Alors ce qu'il peuvent faire, ils le font! Un gilet de sauvetage par personne et le cas échant le cône ...

A bon entendeur!
Michel

21 août 2013

Ouais! et c'est encore du temps et de l'argent public gaspillé pour peu de chose. Quant à la rentabilité des interventions policières, on peut toujours se poser la question.

20 août 2013

bonjour
je mets ma boule noire systématiquement dès que je suis au mouillage, mais je navigue en Italie, je ne vous raconte pas le nombre de questions que j'ai eu a ce sujet ;=)) concernant le cône noir, je me trompe peut être mais c'est lorsque la voile et le moteur sont en route ensemble? le l'utilise que si la durée est suffisamment longue et le hisse a bâbord sous la barre de flèche. Mais je n'ai pas fini de répondre a la question: c'est quoi ton truc noir?

21 août 2013

boule = toujours

cône = parfois

feu = lampe à pétrole

21 août 2013

Boule = toujours
Cône = jamais mais à la lecture de ce forum... Je vais y penser
Feu = à led standard sur mon bateau et en service lorsque requis

22 août 2013

boule = uniquement au mouillage
cône = uniquement quand voile & moteur
feu = uniquement la nuit ...
:langue2:

22 août 201322 août 2013

Je dis comme Micmarin !
Mais pour les 3 pas toujours.
Genre, pas de feu au ponton :mdr:
Et jamais les 3 en même temps :lavache:
J'ai bon ? :heu:

24 août 2013

Vu aux Glénan: pas de boule de mouillage le jour, mais feu de mouillage alumés la nuit et, par mimétisme sûrement, certains amarrés sur bouée qui allumaient aussi leur feu de mouillage !
Vu aucun cône de toute la saison, pas même le mien !

24 août 2013

Une bouée de mouillage étant par définition un engin flottant, ne devrait-elle pas être surmontée d'une boule et d'un feu de mouillage ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (136)

Nos belles soirées !

novembre 2021