Le bonheur sur l'eau ou petit bilan après un an

Bonjour à tous et toutes

Je n'ai pas rédigé un article factuel sur un bilan après une année sur l'eau (en itinérance, car nous habitons depuis 2012 sur le bateau).

Je vous avais prévenu de notre départ après l'aménagement d'un VIA 36 pendant ...22 ans. Départ en famille avec 2 petits gars de 9 et 10 ans. Je fais un petit bilan en vrac.

Le voyage est lent mais pour ma part (le capitaine relativise mes propos), je suis enthousiaste à chaque escale.

Partis réellement fin mars 2017 de Rochefort, nous sommes allés nous balader dans le bassin d'Arcachon, une magnifique escale en avril !

Nous avons beaucoup trainé en Espagne et surtout dans les Asturies et c'est un vrai coup de coeur. Nous avons profité à fond des petites rias, avec des barres d'entrées à 1m et nous sommes posés sur les bancs de sable. Aucun regret du dériveur intégral, il nous offre bien des possibilités. Evidemment, tout est histoire de compromis.
Puis la Galice, le Portugal, Porto Santo, Madère, les Canaries.

Les rencontres nous ont orienté vers la Casamance, le coin à ne pas louper pour ceux qui étaient déjà venus. On y est depuis près de 3 mois. Pour certaines escales, la découverte est visuelle, les paysages, les villages, les balades dans des natures différentes.
Ici, en Casamance, la découverte est humaine, la rencontre avec les Diolas est pour moi incroyable.

Nous préparons le départ vers le Brésil une nouvelle année de l'autre côte de l'Atlantique, pas d'appréhension, un vrai sentiment de sérénité et d'être là où je voulais être : en chemin.

Pour ce qui est technique : le bateau nous semblait prêt mais mon capitaine bricole beaucoup. L'important nous semble la simplicité et l'autonomie. Mais, la "To Do List" ne semble pas diminuer...ça peut être usant.
On a rencontré beaucoup de voiliers, la majorité plus grand ou beaucoup plus grand. Pour nous, il est de la bonne taille.

Pour le quotidien, les enfants étaient habitués au bateau et ceux rencontrés qui sont partis pour un an ne rencontrent pas de problème d'adaptation. Pour le CNED, c'est parfois compliqué mais un peu de rigueur et ca le fait.

Bref, c'est il ne pas idéaliser mais ca ressemble au bonheur...

L'équipage
04 avr. 2018
04 avr. 2018

:bravo:

Merci pour ce retour d'expérience !
Où êtes-vous en Casamance ?
J'ai un souvenir ému d'Ehidj... où nous étions restés plusieurs semaines en famille.

04 avr. 2018

Nous avions un couple d'amis Rebecca et Arno avec leurs deux enfants qui sont arrivés avec leur Didjeridoo en Casamance, peut être les avez vous croisés ?Je crois qu'ils y ont pris racine, plus trop de nouvelles depuis.
Profitez bien de votre voyage et racontez nous la suite...

05 avr. 2018

Merci.

@Flora. Nous sommes "basés" à Ehidj... C'est drôle quand on part se balader dans les bolongs, on se dit on "rentre" à Ehidj. Nous partageons avec bonheur le quotidien des villageois et avons créé un petit jardin potager pour eux.

@ Krysfil, Arno et Rébecca sont toujours là. Par contre, ils se sont séparés et sont en couple...
Didjeridoo vient d'être vendu au Cap Vert. Arno l'a convoyé ici pour reprendre leurs affaires, le vendeur vient le chercher dans quelques semaines. Ils s'installent à Sifoka.

05 avr. 201805 avr. 2018

Super ! on avait beaucoup sympathisé avec Raymond et Blandine, qui doivent être d'un certain âge maintenant... un peu plus âgés que moi qui n'avais pas 40 ans à l'époque.
On y était au moment de Noël. Embarqué la moitié du village sur le pont de notre Flot 40 pour les amener à la messe de minuit.
Ni eau courante ni électricité sur cette "île" ? Qu'en est-il aujourd'hui ?
Plus en MP si tu veux, j'aimerais bien en savoir davantage.
(Je dois m'absenter cette aprés-m)
:-)

05 avr. 2018

Merci pour les news, j'avais un peu suivi via le facebook d'Arno, mais pour le Didj je ne savais pas qu'il avait trouvé quelqu'un, c'est tout frais... Passe leur la bise et merci encore.

06 avr. 2018

C'est sympa ! merci ! C'est du réel !

06 avr. 2018

J'ai beaucoup aimé la Casamance.
On restait entre Karabane et Ehidj. Elinkine, Ourong,
En 85 à Ehidj il y avait une source d'eau douce sur la plage qui sortait du sable. Bien pratique.

06 avr. 2018

Moi aussi !
Ourong : la seule fois qu'on a abattu le Flot 40 en carène... avant la traversée vers la Guyane : sur la large plage en pente douce.

:heu:

06 avr. 2018

idem. Carénage devant le village, un jour un côté, le lendemain l'autre côté. Traversée vers la Côte d'Ivoire pour ma part.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (111)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021