Laisser son bateau en août au Marin Martinique ?

Hello chers tous !
Je me pose la question de laisser mon bateau tout le mois d'août au ponton à la marina du Marin en Martinique pour rentrer en métropole (j'ai réservé une place).

Deux questions :
- c'est comment niveau sécurité ? Vols, cambriolages...
- et niveau sureté vis à vis des cyclones sur cette période, qu'en pensez vous ? Je sais que le risque zéro n'existe pas mais retours d'expérience sur la météo en août en Martinique ?

Merci bien !

L'équipage
12 mar. 2019
12 mar. 201912 mar. 2019

La tempête tropicale peut commencer dès début juillet (6 ou 7 juillet il y a quelques années), là on est dans le domaine des statistiques mais pour moi ce serait NON ! il y a un risque puisque tu es loin.....

www.meteo.fr[...]que.htm

12 mar. 2019

Bonjour,

J'y avais laissé le mien de juin à octobre 2012, j'ai tout retrouvé...

Mais il est conseillé d'enlever tout ce qui est enlevable sans rien qui dépasse sur le pont, au cas où.
Et si ce n'est pas enlevable (drisses et autres cordages), les saucissonner le mieux possible et attachés au pied de mât.

Le 16 octobre 87, il ne faisait pas bon d'avoir son bateau à Concarneau...

www.ouest-france.fr[...]5288427

ni à St Martin 30 ans plus tard début septembre.

12 mar. 2019

Hello
Mon ancien bateau s'y est pris un cyclone il y a une dizaine d'années, qui etait passé dans le canal de ste Lucie. (200 km / h de vent )
Bien amarré en double, les voiles rangées, il n'a rien eu.
Il ne restait rien dehors qui puisse s'envoler, tout était bloqué, la bome saisie sur le pont
Ceux du port qui avaient morfle avaient souvent les genois sur les enrouleurs, aie aie

12 mar. 2019

La capitainerie écarte les bateaux au ponton pendant la période cyclonique. Le risque majeur est le bateau d’à côté dont les amarres cassent. Donc, bien surveiller ses voisins directs souvent loin, quitte à mieux les amarrer soi-même.

Mais le risque zéro n’existe pas, si on avait la même chose qu’à Saint Martin, Maria en 2017, il ne resterait pas bcp de bateaux à quai.

Dans certaines conditions, cette marina est très exposée.

Prévoir donc une bonne assurance tous risques.

Hervé

12 mar. 2019

Il y a des prestataires qui vendent leur surveillance-soins des bateaux au ponton en l'absence des propriétaires. On voit leurs pubs en se baladant sur les pontons. Mais...je ne connais pas les prix.

12 mar. 2019

Hello,
Préparation essentielle, et comme dit Hervé eloigner l'etrave autant que ce peut,ça devrait être déjà fait par le propriétaire qui part longtemps ...quelque soit le pays...
Après quand le vrai cyclone est là, mettons au moins 70 nœuds, on s'enferme et on ne sort plus,prestataire ou propriétaire...
Après le passage c'est important d'avoir quelqu'un évidemment
L'accès est un peu tortueux pour rentrer dans la baie du Marin et des hauts fonds ralentissent un peu la houle même avec la marée du cyclone, fonds de vase aussi près du ponton où j'avais laissé le bateau qui cassent un peu les mouvements de l'eau...
Me rappelle plus le nom du bébé, mais le centre n'a pas dû passer bien loin du port, et il n'y a je crois pas eu tant de dégâts... ?
Je venais de vendre le bateau et le nouveau propriétaire était comme moi en France...plus de téléphone qques jours en Martinique...ambiance...
Ma mère dans sa maison sur les hauteurs m'avait raconté son passage,un toit énorme d'un voisin ayant fini son vol de 2km dans la mare en bas de chez elle, decapitant les cocotiers au passage...c'était l'arrivée des rafales qui était le plus terrifiant, comme un train qui déboule, et que l'on entend de loin...
Pour un cyclone de la taille de Maria, il y a de très jolies églises, à Ste Anne et au Marin pour laisser brûler un gros fagot de cierges... part ça ou bouger peu de salut, ou dans un vrai trou à cyclone.
cote Est, quelques endroits derrière la barrière de corail, peu de monde et c'est nickel,bien mieux que avec 50 bateaux autour de soi aux endroits habituels
Côté Est faut bien connaitre les passes ,c'est pas évident et si la mer est boueuse avec les pluies on ne voit plus les fonds, attention !

13 mar. 2019

Hello,
Bon, Août, pourquoi pas?Je l'ai fait une année, mais aux Z'abricots à l'époque je n'avais pas encore vécu d'évènement majeur aux Antilles...
Des copains vont le faire, une année encore, sur bouée...mais ils se tiennent près à revenir plus vite s'il le faut...
Par contre, s'il ne s'est rien passé, il faut foutre le camp fissa vers le Sud dès le retour à bord, si c'est possible, histoire de ne pas tenter le diable... :tesur:

13 mar. 2019

Hello,
Bon, Août, pourquoi pas?Je l'ai fait une année, mais aux Z'abricots à l'époque je n'avais pas encore vécu d'évènement majeur aux Antilles...
Des copains vont le faire, une année encore, sur bouée...mais ils se tiennent près à revenir plus vite s'il le faut...
Par contre, s'il ne s'est rien passé, il faut foutre le camp fissa vers le Sud dès le retour à bord, si c'est possible, histoire de ne pas tenter le diable... :tesur:

13 mar. 2019

Trouve quelqu'un pour jeter un œil, voir avec ceux qui vivent sur les bateaux, certains feront ça pour rien.

14 mar. 2019

au Marin, il y a un gars qui a des bouées sur place. Pour pas cher, il vient aussi faire tourner le moteur, l'aérer et vérifier si tout va bien, et ce une fois par semaine.

19 juin 2019

Bonjour,
Grosso modo les tarifs d'un gardiennage au ponton sont compris entre 100 et 140 euros par mois (?). Vérification des fonds, aération, mise en route du moteur, vérification des amarres, des batteries, etc etc

19 juin 2019

Bonjour
Les tarifs annoncés sont pour quelle longueur de bateau ( monocoque ) ?
Merci

19 juin 2019

Hello,
Oui, c'est le tarif du gardiennage, bien sûr!
Pour le reste, il faut s'adresser là:
www.marina-martinique.fr[...]/fr/
Tout plein de nouveaux corps morts aussi...
:heu:

19 juin 2019

Je crois qu'il s'agit du gardiennage, pas de la place de port.

20 juin 2019

A part les cierges et une bonne assurance, ces évènements nous dépassent et on ne peut pas faire grand chose.
Bien sûr, bien préparer son bateau, vérifier les voisins et s’en remettre au ciel.
Les pontons du Marin sont exposés à une forte houle d’ouest, à l’Etang Zabricots, des bateaux ont coulé dans la marina, il n’y a aucune digue.
Finalement, la seule et unique solution à peu près sure est de mettre son bateau au sec.

Hervé

20 juin 2019

je confirme, lors de mon dernier passage à Saint Martin les bateaux bien préparés et bien posés au sec n'ont pas trop souffert, par contre les bateaux à l'eau :-(

21 juin 2019

Hello,
Heu...si on veut...c'est sûr que ceux qui étaient enterrés sur les chantiers sont restés sur place, mais bon...l'eau a tout de même recouvert toute la zone pendant plusieurs heures!
Pas moyen de les enterrer au carénage au Marin...je n'ose imaginer le carnage en cas d'évènement majeur, bateaux sanglés ou pas.
Quand ça souffle à + de 300hm/h, rien ne tient debout... :tesur:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Grisaille sur les Pertuis …

Après la pluie...

  • 4.5 (133)

Grisaille sur les Pertuis …

mars 2021