La voile contre le moteur dans un clapot court

Que pensez-vous de l'essai du premier voilier "à vendre", et du comportement du second "formation voile"?

L'équipage
08 mai 2019
08 mai 2019

Je n'y connais pas grand chose, mais dans le 1er cas, le bateau est propulsé, ce qui augmente l'effet de soulèvement de la vague. Avec les voiles, le point vélique étant plus avancé, le bateau rentre dans la vague et tangue moins.
Au retour du 2ème bateau, j'aurais, par précaution, appuyé les voiles avec un peu de moteur.

08 mai 201908 mai 2019

Le premier passe (essaye de) avec un jusant plus puissant qui rend beaucoup plus raide le train de vagues rentrantes, là il se stoppe.
Le deuxième sort avec moins de jusant mais trains de vagues moins ripides.
.
Question classique: un bateau moteur doit faire une route contre le vent, contre le train de vagues dominant, quand est-ce qu'il est préferable d'attendre un courant qui soit contraire lui aussi? :litjournal:

.
.

ps en tout cas, ce n'est pas "voile contre moteur", mais "moteur tout seul" contre "moteur avec voiles"; seulement à la voile là ils ne vont aller nulle part il doit y avoir ue poignée de noeuds de vent, et encore..

08 mai 201908 mai 2019

Exact. Je n'avais pas bien regardé la vidéo. Par contre au retour, il semble sous voiles seules.

08 mai 2019

je vois de l'eau qui sort de l’échappement au retour aussi (vers la fin de son retour )

09 mai 201909 mai 2019

Ce qui m'a interpellé sur le second bateau est l'absence de harnais/gilet sur un bateau école.

Sinon, le passage dans la vague semble plus souple sous voile qu'avec moteur seul.

09 mai 2019

On voit surtout comment souffre les enrouleurs.
Sinon, je remarque que le premier est à vendre :mdr:

09 mai 2019

Je crois reconnaître (je n'y suis allé qu'une fois il y a quelques années) l'entrée du port de Capbreton, et on imagine assez bien ce que cela doit être par grande houle et vent fort...brrr... :whaou:

09 mai 2019

Remarquable : le bateau "en pêche"...
Ces images sont un peu trompeuses, faites au télé-objectif, ça dramatise la situation.

10 mai 2019

d'un coté, un RM au moteur, bateau de croisière, bien volumineux, chargé et avec une vitesse insuffisante pour ne pas etre dévié par le fardage et les vagues
de l'autre, un dufour 40, course croisière, bateau fin, avec moteur et voile, c'est sur que il y a moins de resistance à l'avancement et bien plus de puissance pour étaler tout ça.
vu l'état de la mer et la voilure du dufour (1 ris + gse), il y a 20 à 25 knts au large et pas plus de 15 à l'entrée du port, une mer plutot plate.
le clapot dans le chenal est du au courant contre vent plus fond qui remonte
franchement, pas de quoi en faire une histoire....

11 mai 2019

Effectivement, le pavillon du Dufour reste en berne et les cheveux de la fille bougent à peine. Il n'y a peut être même pas 15 knts. Je me posais juste la question d'être poussé et d'être tiré dans une mer formée, à vitesse semblable.

11 mai 2019

Peut-être que ce soit pour les deux bateaux un exercise d'école à voile pour montrer comment sortir et rentrer du port dans les conditions un peu tumultueuses? Autrement, une fois hors de la passe, la mer devrait se calmer pas mal, alors pourquoi revenir autrement?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (29)

novembre 2021