La SNSM et les problèmes de son financement

Vous étiez au courant de cette info ?
voir lien ci-dessous
www.philip-plisson-blog.com[...]28.html

Gil.

L'équipage
20 août 2014
20 août 2014

La SNSM saura lancer un éventuel MAYDAY elle-même, si et quand elle en aura besoin.

Malgré tout, les photos restent belles........

20 août 2014

les photos sont belles mais le bonhomme ....

21 août 2014

Non, ce n'est pas à la SNSM de lancer un MAYDAY, c'est à nous les plaisanciers, nous qui avons besoin d'eux, pas vrai ?

23 août 2014

Quand je parle de SNSM, je pointe surtout les bénévoles.....d'en bas. En haut, c'est de la politique.........

Un bénévole.

21 août 2014

Plisson fait la promo de ses photos, est-ce au profit de la SNSM ?

21 août 2014

..effectivement, une réflexion s'impose.

21 août 2014

Je suis pas sûr que ce soit vraiment un philanthrope… En tous cas ça lui permet de créer un petit buzz et de pas se faire oublier le temps de purger ses 3 ans de prison !

21 août 2014

C'est pas compliqué de financer la SNSM !
il suffit que chaque plaisancier donne un peu .
C'est ce que je fais car je me sens moralement obligé de financer mon assurance vie , et en plus c'est déductible .
..... je ne juge pas ceux qui ne pensent pas la même chose ..... !

21 août 2014

qui a besoin de la SNSM ?

les imprévoyants? les crétins? les mauvais?

je cherche ...... :heu:

21 août 2014

Bin...celui qui percute un ofni invisible en pleine nuit ? Celui qui se fait percuté par un abruti à fond les manettes ?

Pas eu besoin d'eux jusqu'à présent, mais rassurant de savoir qu'elle existe ! Qui peut se prémunir de tout problème ?

Tu te prends de nuit un amas de filets, bâches plastique et bouts divers bloquant hélice et safran ... Tu es un imprévoyant ? Un crétin ? Un mauvais ?
Cela m'est arrivé en rade Cherbourg, très peu vent et j'avais tout mon temps pour aller jusqu'à la cale en l'aidant de la godille, mais sur un plus gros bateau ?
Bateau au sec il a fallu trois heures pour dégager le m cube de déchets
Soleil de face ce tas de merde n'était pas visible.

23 août 2014

Cela me fait penser à un copain qui c'est pris de nuit un filet non signalé (qui plus est dans un passage fréquenté), il appelle la Snsm qui intervient le plongeur coupe le filet et le copain continu jusqu'au port.
Le lendemain matin , le copain plonge pour finaliser le travail ,remonte un reste de filet.
Pour la déclaration à son assurance il demande à la SNSM de confirmer la présence de ce filet ...: refus , non monsieur ce n'était pas un filet !? Nous ne confirmerons rien.?
Le copain mène son enquête, qui a l'habitude de mouiller ses filets dans ce coin : Ah bon c'est" lui".
Il discute aussi avec son assurance qui lui confirme qu'il y a déjà eu ce type de problèmes dans le même coin avec les filets de "lui".
A votre avis pourquoi la SNSM n'a pas voulu confirmer avoir retirer un filet lors de son intervention .... et oui gagné le président local aime beaucoup le poisson frais .
De tel attitudes je trouve cela déplorable pour l'image de cette SNSM.

Bon allez y mais pas sur la tête!!

:lavache: :jelaferme: :acheval: :acheval:

21 août 2014

2 ème degré, Ca d'Oro?
En tout cas, je le prends comme ça...

24 août 2014

le fond de ma pensée

pour qu'un service soit efficace( techniquement et financièrement), il faut qu'il n'y ai qu'une entité....donc un service professionnel type coastguard... les gars de la SNSM sont surement plein de bonne volonté, je ne le nie pas mais:
sont ils toujours efficaces?

là, j'ai des doutes

l'argent que coute les bateaux de la SNSM ne serait il pas mieux employé s'il renforçait les moyens des militaires?

là, je n'ai pas de doute

24 août 2014

donc on finance par l'impot un service "amateur".... et c'est bien ce que je regrette
:heu:

24 août 2014

pas vraiment
les derniers sauvetage de vie humaine auxquels j'ai assisté ont été réalisé
1) par les helico (soit militaire soit protection civile)
2) par des pompiers bénévoles en zodiac (kite surfer)

les dernières sorties que j'ai vu effectuées par la SNSM
1) remorquage
2) renflouement de bateau echoué
3) journées "démonstration"

rien d'autre à ajouter.

si...; un de mes arrières grand père etait nageur (sur le banc de nage, à tirer sur l'aviron) sur le cannot des Baleines (ile de ré).... et là je peux effectivement dire qu'il fallait etre couillu pour aller repêcher les malheureux en mer.... maintenant, avec les canot tout temps, c'est plus facile, surtout pour les journée portes ouvertes

www.stclementdesbaleines.com[...]ne6.jpg

24 août 2014

Un service "PRO" type coastgard ou RNLI, je suis bien d'accord;
mais ce n'est pas le même budget, dans le cas de la SNSM, les dons de particuliers couvrent à peine ce qu'on appelle (pudiquement) "Autres services extérieurs" :
www.snsm.org[...]3_0.pdf
Voir page 5
Le reste est financé par la "collectivité".

21 août 2014

tu as raison Ca !
je suis sans doute tout ce que tu penses (sans me connaitre ) mais moins au moins je cotise .......

je suis content , le sujet mérite d'etre débattu :bravo:

21 août 2014

A-t-on calculé ce que devrait cotiser chaque plaisancier pour assurer le financement de la SNSM sans faire appel au con-tribuable?
(Je ne déduis pas ma cotisation de mes impôts).

30 sept. 2014

(Je ne déduis pas ma cotisation de mes impôts)

Moi non plus

30 sept. 2014

Et pourquoi seulement les plaisanciers ?

Il y a les professionnels en tout genre, les interventions des maîtres nageurs sauveteurs, les véliplanchistes, kayakistes et autres paddleurs, les scooters-mobylette...................

30 sept. 2014

Si déjà, tous les plaisanciers ET les pêcheurs cotisaient à la SNSM, le volume et la répartition de ses recettes changeraient grandement, elle n'aurait aucun problème de finances!

21 août 2014

Mais oui il est important de soutenir les amiraux qui ont dirigés et dirige ? ce formidable organisme, afin qu'ils puissent se payer un 4 étoiles quand ils font le tour des antennes locales..

23 août 2014

Quand on veut diffamer, il faut apporter des preuves: factures, photos, témoignages sinon on se tait.

23 août 2014

Les présidents sont des vice-amiraux d'escadres 4 étoiles et bénévoles. C'est cohérent avec l'hôtel.

23 août 2014

bonjour, perso je ne cotise plus mais je paie ... 690€ pour un remorquage.
Gilles

23 août 2014

A Fécamp , il y a 15 euros qui vont tout les ans à la SNSM sur chaque place de port et je n'ai jamais entendu personne se plaindre de cette cotisation obligatoire .

23 août 2014

Gendarmerie maritime
Affaires maritimes
Douanes
Snsm

ne serait il pas plus efficace et moins cher de n'avoir que des gardes cotes...comme dans des pays pourtant bien plus grands ?

23 août 2014

Oui mais en France sait on faire simple ?

26 août 2014

@longcours et Prospero ==> vous avez quelques années de retard.
La fonction garde-côtes existe en France depuis 2010.
C'est même une organisation pilote en Europe : mutualisation des moyens techniques, cumul des prérogatives, ...
Marine Nationale (pour ce qui relève des missions civiles), service des douanes, Affaires Maritimes, Gendarmerie Maritime, Gendarmerie Nationale, Sécurité Civile, Police de l’Air et des Frontières, Service des Phares et Balises, SNSM, ....
Les navires, les hélicoptères, les avions et tous les moyens techniques dispersés sont désormais étudiés, acquis, entretenus et opérés d’une manière coordonnée sous l’autorité du Secrétariat Général de la Mer et sur le terrain par les préfets maritimes de Cherbourg, Brest et Toulon.

Cette fonction garde-côtes est justement surveillée de près par "le pays pourtant bien plus grand" que tu ne cites pas : les USA qui, aujourd'hui, manque précisément de moyens pour renouveler sa flotte et commence à se poser des questions sur l'intérêt de l'US Coast Guard.

L'herbe est toujours plus verte ailleurs.

27 août 201427 août 2014

"c'est encore loin d'etre un seul et même corps " :lavache:

1.- Rien à voir avec ce qu'on appelle un "corps" d'état.

2.- Il ne s'agit pas de créer une nouvelle entité unique mais de faire travailler ensemble, de faire collaborer, celles qui existent déjà et, ainsi, de cumuler toutes les prérogatives en matière de droit.

Prends ton temps et relis tranquillement ce que j'ai écrit à moins que tu ne préfères garder le nez sur ton davier comme d'autres ont le leur sur le clocher du village. :reflechi: :langue2:

27 août 201427 août 2014

@Ca d'Oro
Si je reprends ton intervention plus haut :

"le fond de ma pensée pour qu'un service soit efficace( techniquement et financièrement), il faut qu'il n'y ai qu'une entité...."
Il n'y a qu'une entité : celle de la FGC.

".. les gars de la SNSM sont surement plein de bonne volonté, je ne le nie pas mais: sont ils toujours efficaces? là, j'ai des doutes"
Je ne doute pas de tes compétences en la matière mais ce n'est pas à toi d'en juger. Les CROSS, les préfets maritimes et le COFGC (Centre Opérationnel de la Fonction Garde-Côtes) sont là pour ça.

"l'argent que coute les bateaux de la SNSM ne serait il pas mieux employé s'il renforçait les moyens des militaires?"
C'est en raison de leur rôle et du maillage sans égal (223 stations, 600 embarcations), que la SNSM est associée aux travaux du comité directeur de la FGC et prise en compte dans la répartition des moyens de la côte.

C'est quand même invraisemblable que sur ce site on continue de penser que la SNSM intervient selon son bon gré.
Encore une fois, quelle qu'en soit la raison, ce sont les CROSS qui interceptent les appels émis sur le 16 et qui décident de l'intervention de telle ou telle entité selon leur proximité, leur disponibilité, leurs compétences et leurs moyens techniques.

S'il s'agit d'une avarie de barre sur un voilier, la logique veut qu'on fasse intervenir les canots de la SNSM plutôt qu'un patrouilleur de service public de la Royale, qu'un patrouilleur de 43 mètres des douanes ou qu'un avion Polmar ! :heu:

S'il s'agit d'un accident corporel, d'un infarctus ou d'une fracture il va de soi qu'on fera appel à un hélico et au personnel médical de la sécurité civile.

S'il s'agit d'un cargo en avarie machine, ce seront des remorqueurs, des bâtiments de surface en propriété ou affrétés par la Royale (Abeille Bourbon, Liberté, Flandre, etc ....), des bâtiments de lutte contre la pollution de cette même Royale, les avions Polmar des Douanes, ... dans ce cas je ne vois pas très bien ce que ferait la SNSM encore qu'elle puisse être sollicitée.

Les secours en mer fonctionnent très bien dans ce pays même s'il y a toujours des choses à améliorer et même si je ne doute pas un instant que certains trouveront le contre-exemple qui tue !
Et on n'a rien à envier à la dispendieuse US Coast Guards qui lorgne précisément sur cette organisation à la française pour des raisons de coûts.

On peut débattre du financement de la SNSM ou de son organisation, le reste n'est que discussion de bistrot. :alavotre:

28 août 2014

Yves est de retour! :pouce: :bravo:

28 août 2014

Un exemple que j'ai déjà evoqué ici :
en mars 2005 nous remontions de Sardaigne vers Ajaccio, arrivés dans le golfe nous entendons un echange entre une petite vedette et le cross.
La vedette au mouillage n'arrivait pas a redémarrer et demandait de l'aide.
Je propose alors au Cross de me dérouter et d'aller (gracieusement bien sur !!) remorquer cette vedette, qui devait se trouver à environ 1,5 mn de notre route.
Réponse du Cross :" Non ca c'est pour la SNSM" (enfin la phrase que j'ai en mémoire c'est plutôt :" NON, ca c'est RESERVER à la SNSM".

Nota reponse donnée sans même me demander les "possibilité" de mon unité (au moins ,taille, poids ,puissance moteur, longueur et diamètre de mes aussières etc) reponse donc simplement basée sur le "reserver " à la SNSM.
Démarche totalement incompréhensible pour moi (si l'on fait abstraction de la facture de remorquage).
Finalement à notre arrivée à Ajaccio nous avions croisé la vedette de la SNSM qui sortait...

28 août 2014

inconscient ! suicidaire ! Ne me dis pas que tu aurais eu l'idée de retirer l'Euro de la bouche d'un Corse !? :langue2: :langue2:

Déjà que pendant notre stop à Ajaccio on nous as piqué notre annexe j'aurais pas voulu que pour notre "effronterie" l'on ne nous demontre par A+B que l'alu ca flotte très mal ...une fois qu'il est troué :lavache: :oups:

31 août 2014

Helas non !!
Bien qu'il ai failli l'étre (et même très bien !!) lorsque nous avions été approché par une compagnie de sécurité qui était sur les rangs pour escorter un ..bateau très médiatisé...

28 août 2014

Bah si, ça coûte moins cher de mutualiser que de repartir de zéro.
Mais tout dépend des missions que tu attribues à des gardes-côtes.
S'il s'agit de remorquer un voilier en avarie ou de venir en aide à Longcours qui s'est explosé une gonade avec sa barre franche, alors oui, supprimons la SNSM, les AffMar et l'action de la Sécurité Civile en mer et créons une garde-côtes en urgence.

Mais il n'y a pas que la plaisance en mer.
Les missions qui s'inscrivent au titre de l'action de l'état en mer sont de plus en plus vastes et complexes.

Pour n'en citer que quelques-unes : protection du trafic maritime,
gestion des installations en mer, police des pêches, police des stations radio-électriques, assistance médicale (la désormais célèbre gonade de Longcours citée plus haut :mdr: ), intervention sur les navires en difficulté, signalisation maritime, informations nautiques et météorologiques, déminage en mer, protection des aires marines, narcotrafic, immigration clandestine, surveillance des pêches, trafic d’armes, contrebande, lutte contre les pollutions volontaires et accidentelles, surveillance des aires marines protégées, diffusion des renseignements de sécurité maritime ...

Un exemple : avant la création de la FGC, quand les douanes (qui disposent des plus larges prérogatives en matière judiciaire) étaient sur un bon coup (go fast ?) et qu'elle avait besoin de l'appui d'un avion radar de la marine nationale, cette dernière pouvait refuser parce que c'était l'heure de la sieste. Aujourd'hui, la demande des douanes remonte aux préfets maritimes, voire au COFGC et les militaires n'ont plus le choix.

Autre exemple : il y a 2 ans, les douanes sont informées de l'arrivée en France d'un voilier chargé de cannabis. Par soucis de discrétion, elles décident de ne pas se montrer : pas de surveillance ni dans les airs, ni en surface. Il se trouve qu'un SNA (sous-marin nucléaire d'attaque) basé à Toulon, rentre de mission. Ordre lui est donné de profiter de sa présence dans le secteur pour surveiller discrètement la progression du voilier qui choisira un petit port de plaisance discret en Med.
Equipage médusé devant le comité d'accueil ad hoc des douanes une fois arrivé au ponton.
Jamais, avant la création de la FGC, il n'aurait été possible aux douanes de demander à la Royale d'utiliser un SNA pour parvenir à ses fins.
Il s'agissait aussi d'un exercice de communication entre des militaires et des civils.

Dernier exemple : la surveillance des pêches incombe également aux douanes. OK pour le côtier.
Mais quid de la pêche au large (pêche au thon en Med) ?
Les douanes ne disposent pas de navires porte-hélicoptère.
Elles utilisent maintenant ceux de la marine pour son propre compte.

Créer de toute pièce une garde-côtes qui posséderait tous les moyens techniques et navals cumulés actuellement entre les mains d'entités civiles et militaires .... j'espère que tu plaisantes !

Je ne suis pas près de te confier mon porte-monnaie ! :heu:

Et ce n'est pas fini.
Dans le cadre des projets de surveillance maritime I2C et Survi, DCNS travaille depuis quelques années sur le transfert de la technologie informatique des systèmes de combat des navires de la marine nationale vers des applications destinées à la surveillance maritime.

"Il s'agit de détecter et d'identifier en temps réel tout comportement suspect de navires (pêche illicite, immigration illégale, trafics divers, avarie, pollution) par toutes les conditions météorologiques sur des zones maritimes qui s'étendent jusqu'à 400 km au large des côtes.
analyser de manière dynamique les trajectoire des navires, interroger les bases de données multiples et lever automatiquement des alertes en fonction de règles établies en concertation avec les autorités opérationnelles.
A terme, ce système sera capable de surveiller simultanément 50 000 navires en Med et permettra à toutes les administrations impliquées dans l'action de l'état en mer de faciliter la prise de décision.".

Et je ne te parle même pas de la coopération de ces entités avec celles des pays voisins (marines et douanes espagnoles, portugaises, italiennes, grecques, voire marocaines, tunisiennes et algériennes, ni d'entités plus larges ou plus spécifiques comme l'AESM, BlueMassMed, NACGF, Biscaye Plan, Rempec, Frontex ou les agences de l'OTAN car tu n'es pas sans savoir qu'aujourd'hui les frontières maritimes qui nous préoccupent ne sont plus celles de l'hexagone mais celles de l'Europe.

27 août 2014

vu ton enumeration il me semble que c'est encore loin d'etre un seul et même corps :"Marine Nationale (pour ce qui relève des missions civiles), service des douanes, Affaires Maritimes, Gendarmerie Maritime, Gendarmerie Nationale, Sécurité Civile, Police de l’Air et des Frontières, Service des Phares et Balises, SNSM," :reflechi: :langue2:

27 août 2014

ok.... action centralisée, mais cela ne rend pas la SNSM plus "professionnelle".... et c'est bien là que le bat blesse :heu:

27 août 2014

:bravo: Yves !

27 août 201427 août 2014

je ne débats ni de son fonctionnement, ni de son financement, je débats de son efficacité... et pas un ou deux contre exemples qui tuent, mais plusieurs qui cassent des bateaux :langue2:

par contre, ces bateaux n'avaient qu'à pas faire appel au cross et contacter des remorqueurs privés :mdr:

Juste pour mon information :
Si tu avais informé le Cross que tu te rends sur place au lieu de lui proposer et si, après avoir rejoint le navire en difficulté il/tu/vous aviez informé le Cross de la fin du problème, que ce serait-il passé? :reflechi:

Quoi?
Ton cuirassé n'est pas armé? :lavache: :mdr:

01 oct. 2014

:pouce:

27 août 2014

"
Prends ton temps et relis tranquillement ce que j'ai écrit à moins que tu ne préfères garder le nez sur ton davier comme d'autres ont le leur sur le clocher du village."
Je peux te retourner le compliment !
Car j'ai ecris au dessus :"

"ne serait il pas plus efficace et moins cher de n'avoir QUE des gardes cotes..."

Et tu me réponds :
"La fonction garde-côtes existe en France depuis 2010.
C'est même une organisation pilote en Europe : mutualisation des moyens techniques, cumul des prérogatives,"

Je pensais que tu comprendrais sans problème la nuance consistant à n'avoir qu'un seul "corps" "service" organisme" (choisissez le termes qui vous flattera le plus, là n'est pas le "problème" ) et plusieurs, même "mutualisés" qui se côtoient .
Avec entre autres les economies que cela pourrait entrainées , sans même parler des operations ou controles qui se chevauchent allez un exemple du "ridicule" en une seule journée controlé successivement par Gendarmerie Maritime, Affaires Maritimes , Douanes....et finalement gendarmerie .
Ne me dis pas que tu ne vois pas les economies qu'un seul et même "corps" "services" etc entrainerait (toutes ces heures moteur, heures de mains d'ouevres ,usure diverses 4 bateaux différents pour finalement controler un seul et même bateau ....la "mutualisation" ne semble guère efficace coté économie... sur ce salut ne compte pas sur moi pour polemiquer à n'en plus finir sur ce sujet , mille fois debatu

23 août 2014

je cotise aussi, depuis longtemps, mais ...

il y a qques jours, appel sur le 16 au cross:
"ici sns n° tant, appareillage de (port de la côte du morbihan) avec 2 passagers à bord pour (Ile du coin) pour une visite de courtoisie"
:oups:
vraiment utile, ce déplacement, au frais de la princesse?...
:litjournal:

23 août 2014

Je l'ai entendu aussi le 15 aout alors que j'était entre belle ile et Groix.

Mais le cross a semblé surpris et leur a demandé de répéter. Ca m'a vraiment surpris aussi. Visite de courtoisie c'est plus pour boire un coup... Et en plus pas opérationnel alors qu'il y avait de l'activité et des panpan.

24 août 2014

Cas presque similaire :
il y a quelques années nous avons achetés un bateau qui se trouvait bords à bord avec le canot SNSM de Hyères (le Vripack bleu marinehttp:// ), le gars qui avait la charge du Vripack (je n'ose pas écrire l'entretient vu l'état général lors de l'achat ...)espérait que la propriétaire, dépitée de ne pas trouver d'acquéreur, lui donne.
Lorsque nous l'avons acheté nous sommes allez faire une escales à Porquerolles...et vers 20 heures la vedette de la SNSM arrive dans le port stoppe à notre hauteur braque son projecteur dans notre salon de pont , afin de voir qui est à bord et qui a acheté le bateau.
Le gars en question avait demandé à ses copains de l'emmener voir le bateau à Porquerolles , donc Hyere/Porquerolle/Hyére aux frais de la princesse pour "promener un copain ...
Ce genre de pratique m'a complètement dégouté, il faudrait que la SNSM "écrème" un peu parmi ses rangs.
Et pourtant ,jeune apprenti marin j'etais de ceux qui leur jour s de repos participait mais maintenant ecoeuré par certaines pratiques.

23 août 2014

ouais, ça m'a gêné un brin ...

25 août 2014

pourquoi ne pas donner plus de précisions? Je comprends la surprise du Cross.

25 août 2014

je ne me souviens plus exactement d'où ils partaient et le n° du canot, mais je certifie que c'est exact, je ne suis pas le seul à l'avoir entendu (vois plus haut)
je soutiens depuis longtemps la SNS, mais des coups comme ça, on se dit que son pognon ne sert pas à ça ! :non:
c'est quand même différent d'une sortie d'entrainement ...

27 août 2014

L'exercice qui consiste à relever un cas pour suggérer sa généralisation doit être utilisé avec modération. :doc:

27 août 201427 août 2014

je n'ai jamais généralisé, et n'en ai pas l'intention !
je respecte le remarquable travail des canotiers de la SNS,
j'ai juste relevé UN cas que je trouve déplacé.
épicétou ... :litjournal:

15 oct. 2014

Je viens de trouver ceci en cherchant autre chose :
www.snsm.org[...]-en-mer

26 août 2014

Si mes souvenirs sont exacts ils partaient de Port Haliguen ou la Trinité pour Le palais.

La SNSM a prévenu le CROSS juste après que celui-ci ai fini d'émettre un Panpan pour une suspicion d'une disparition d'une vedette avec un homme à bord parti de la Trinité quelques heures plus tôt.

Le CROSS demandait une veille attentive a tous les bateaux quand la SNSM a annoncé faire une visite de courtoisie. Le CROSS a demandé de répéter et a rappelé a la SNSM la suspicion de disparition.

Je crois que c'est d'entendre ce message alors qu'un panpan était en cours dans le même secteur qui m'a laissé pantois

26 août 2014

exact, c'était "inquiétude concernant une personne seule sur un boston whaler"

28 août 2014

Ne créons surtout pas une nouvelle entité pour en remplacer d'autres, parce qu'en France on ne sait "qu'empiler" et ça ne ferait qu'une charge de plus pour la nation ! C'est maladif chez nous les gaulois, quand on veut améliorer quoique ce soit, on complexifie, ça coûte plus cher, c'est moins efficace...

01 sept. 2014

Quand une vedette de la SNSM part"en patrouille", qu'est-ce que ça signifie?
Entendu hier, ensuite ils ont fermé leur veille.

26 sept. 2014

Des nouvelles fraiches: www.letelegramme.fr[...]826.php

Gil.

26 sept. 2014

Les Français ont toujours du mal a accepter le changement. Les craintes vont dans le sens que préconisaient le précédent président de la SNSM me semble t-il...

26 sept. 2014

pour aider la SNSM j'ai voulu m'inscrire aux voiles de st tropez ,ça commence à 600€ et jusqu'a 2800 par bateau
c'est pas dans mes moyens j'irais donc en spectateur .
alain

27 sept. 201427 sept. 2014

Juste pour ajouter une couche: en juillet 2012, sortie du veerse meer et entrée de l'osterschelde. Souci de moteur, je dérive vers les moulières et le bateau se met mollement dans la vase... La marée descend et il n'y a pas de vent pour faire pencher le bateau.. je demande sur le 16, si on ne peut pas m'aider... C'est un simple PAN PAN, sans gravité... Arrivée d'un RIB de "MultraShip" qui me demande si je suis assuré en "all in"(ommium).. il me semble que oui et il me passe une aussière.. 3 minutes de gaz et le bateau est à nouveau à flot, le moteur démarre finalement et je me rend vers le port le plus proche (2mn) libre mais suivi par la vedette... Quelques mois plus tard je reçois la note... 3500 euros HTVA... gloups... discussions possibles, bien sûr..; rendez vous pour cela à la cour d'arbitrage international de Londres... (on trouvera un terrain d'entente plus tard, mais ce n'est pas le propos)

Mai 2014, on termine une rude journée en course "Ostende Ramsgate" et à l'arrivée, devinez quoi ? le moteur refuse de démarrer (c'est une habitude chez lui..)... on tire des bords dans l'avant port mais, mon co-skipper, qui ne connait pas trop les lieux, nous fait toucher la vase qui occupe une grosse partie de ce port un rien abandonné... Je demande aux autres coureurs si il ne peuvent pas me passer une aussière, mais pas de réponse... on se tire d'affaire tout seuls sans trop de soucis car il y a du vent, mais le moteur n'est pas au rendez vous... chaud de prendre un ponton à la voile dans un flot de retour de régate et un port aussi chargé que Ramsgate.. entretemps un "zodiac" hyper équipé de la RNLI vient à nous et nous propose de nous amener jusqu'au ponton... service impeccable, fait par des bénévoles, contents de voir que le bateau est cotisant à leur asso... poignée de main et au revoir à bientôt... coût: 0 euros

Cela prouve tout et rien à la fois (sauf que les moteurs c'est de la M....! et que certains endroits sont plus faciles à naviguer que d'autres) mais pour a part, je continuerais avec le plus grand bonheur à cotiser tant à la SNSM qu'à la RNLI.. il est bon de pouvoir se dire que la mer pourrait être un endroit où si tu a un pépin, tu ne deviens pas forcément une proie que les chacals viennent dépecer... La France ne connait décidément pas sa chance (sur ce point là ;+))...

28 sept. 2014

Pour la snsm , c'est fait par des bénévoles , mais un remorquage est facturé. La vedette , le carburant , l'entretien doivent être financés.

pour une heure , par une vedette moyenne , c'est de l'ordre de 350 euro. Le temps étant compris entre le moment où la vedette de la snsm quitte son ponton, et celui où elle revient.

27 sept. 2014

:pouce:

Donner Recevoir et Rendre sont les bases de la civilisation.
Le commerce ne vient qu'après....

28 sept. 2014

"Donner Recevoir et Rendre", c'est pas plutôt les bases de la boxe?

28 sept. 2014

:pouce: :bravo:

28 sept. 2014

Il FAUT lire Marcel Mauss.....
:litjournal:

Moi je ne l'ai lu qu'en diagonale, c'est pourquoi j'utilise la formule dans mes exercices de boxe française, mais tout bien considéré, je ne suis pas sûr d'être un exemple pour les autres.....Autrement dit faites comme je dis et non comme je fais....
:heu:

28 sept. 201428 sept. 2014

J'ai été membre de la SNSM il y a longtemps (surveillance de plage en été .... ahhh la plage de zuydcoote pour ma première affectation) et j'en suis un fervent partisan.

Mais à l'heure où l'on recherche à faire des économies, à mutualiser les moyens pour les optimiser, je m'interroge sur la pertinence du réseau des stations avec canots SNSM entre Pornichet et Piriac.

Bien sur il est intéressant d'avoir une couverture très dense mais entre le croisic et la turballe ou piriac, je crois qu'il y a un canot dans chacun des ces ports qui sont très proches. Ca fait peut être beaucoup.

je ne connais pas les détails : type de canots - prise de permanence à tour de rôle ? - redondance souhaité en cas de panne ? - qui justifie cette organisation mais il y a peut être une source d'optimisation sur un seul canot pour ces 3 stations.

Qu'en pensez vous pour ceux qui naviguent dans le coin ?

30 sept. 2014

"La question ne sera pas posée", formule célèbre, car la création d'une station n'est pas une décision nationale de la société mais une initiative locale, généralement municipale. Voili, voilou....

28 sept. 2014

Le sauvetage en mer est une responsabilité d'état.
En 2010, l'état a décidé que la SNSM devait être prise en compte au sein de l'organisation de la Fonction Garde-Côtes.

Mais en ne participant qu'à hauteur de 9% au budget de la SNSM (25 millions €), l'état n'est-il pas devenu défaillant ?

Doit-on encore parler de tutelle ou de simple partenariat ?

30 sept. 2014

bjr,
comment fonctionne la sécurité civile?
les déplacements en hélicos exct....
qui paie ?
les marins seraient 'ils des parents pauvres ?
ou des exclus?
ALAIN

30 sept. 2014

En parlant d'exclus, tu y vas un peu fort !

La SC fonctionne comme la FGC.
La première pouvant d'ailleurs intégrer la seconde.

Au sein de la SC on trouve également des bénévoles comme les pompiers volontaires, les réseaux de surveillance (incendies de forêt, inondations, accidents identifiés), les secouristes, ONGs, aide humanitaire, aide sociale ...

Pour le gros du matériel (hélico, hôpitaux de campagne, véhicules pompiers, ...), les frais qui en découlent, les techniciens et la majeure partie du personnel médical c'est l'état.
Pour la FGC, c'est un peu pareil. Le plus gros de la troupe (Royale, douanes, affmars, gendarmerie, SC ...), c'est également l'état.
La SNSM n'est qu'un maillon du sauvetage en mer.
Mais un maillon qui coûte cher précisément à cause des canots et de leur entretien.

Il suffit de faire les comptes.
En gros : budget global de la SNSM : 25M€.
223 stations en France.
600 embarcations (tous types confondus)
5 000 bénévoles
Coût moyen annuel d'une station : varie de 25 à 40 000€ entretien, gaz-oil, et quand il n'y a pas de pépins.
45 salariés environ au plan national.
Prix d'un canot neuf, selon classe : entre 500 et 1 millions d'€.
La SNSM dépense environ 6 à 7 millions d'€ chaque année pour renouveler son matériel.

L'état n'est pas clair dans cette histoire.
Soit il estime que la SNSM est incontournable pour assurer sa responsabilité dans ce domaine et il l'intègre au sein de la FGC (comme c'est le cas aujourd'hui) auquel cas il met la main à la poche quand c'est nécessaire, soit il pense qu'elle ne sert à rien, il se désengage complètement et c'est la fin de l'histoire.

L'état pourrait également décider, par exemple, d'appliquer une taxe sur les machines à sous et les casinos qui sont à bord des paquebots qui font escale en France.

01 oct. 2014

Yv (Gad..) L'état ne peux pas décider de mettre un taxe sur les machines à sous des casinos des paquebots qui font escale, car ces casinos doivent être fermés dans les eaux territoriales.

01 oct. 2014

Plus généralement, une recette budgétaire n'est jamais affectée à une dépense particulière. "principe d'universalité des produits et de spécificité des charges", comme on dit à Bercy.

01 oct. 2014

Je pense que c'est la même chose pour ceux sous RIF, mais je n'ai pas eu trop l'occasion d'aller a bord... Ce que je sais c'est qu'en revanche, presque tous les bateaux de commerce paient une contribution volontaire de 20 EUR par escale.

01 oct. 2014

Exact. Même ceux sous RIF ?

Bon, bah .... ouvrons-les ! :policier:

01 oct. 2014

je suis pour un service payant, au prix que ca coute pour ceux qui font appel a la snsm.
ce serait alors une activité type liberale, rentable ou pas, la mienne ne l'est pas et on ne me subventionne pas....si cette optique aura sans doute pour consequense un plus grand danger pour les gens en peril, au moins les pan pan bidons devront se demerder ou payer et il y aura un plus grand danger a naviguer ce qui est la logique de l'activité.
.
reste a chacun de s'assurer ou pas pour payer les frais d'un eventuel sauvetage qui ne peut etre un service public a part entiere.
.
par ailleur il serait plus naturel a mon gout que les autres naviguant presents sur "zone" soient competent pour le sauvetage, ceci devrait faire parti du cursus d'un navigateur au cours de l'accumulation des experiences d'une vie.
.
s'exposer a un danger en ayant, meme inconsciemment, a l'esprit qu'on peut etre secouru est une maniere de pratiquer qui ne me convient pas ...qu'en pensez vous...
n'oublions pas que lorsqu'on navigue au loin dans la plupart des endroits il est vain d'esperer une aide quelconque, alors pourquoi pas partout la meme chose.
.
une exception a resoudre ( et de taille): le cas des navires marchands et autre petroliers= il faut les faire casquer pour la totalité des frais: sauvetage pollution atteinte au travail des gens du littoral et prejudice environnementaux immediats et futurs

01 oct. 201401 oct. 2014

" dans la plupart des endroits il est vain d'esperer une aide quelconque, alors pourquoi pas partout la meme chose. "
Bien mon adjudant ! Nivelons par le bas ! :doc:

"au prix que ca coute pour ceux qui font appel a la snsm"
Va-t-on enfin comprendre sur ce forum de marins que personne ne fait jamais appel à la SNSM ?
Parler d'un sujet dont on n'a toujours pas compris la base de fonctionnement, c'est trop fort !

"pas pour payer les frais d'un eventuel sauvetage qui ne peut etre un service public a part entiere. "
La sauvegarde de la vie à terre ou en mer n'est pas un service public, c'est un devoir de l'état.
La sauvegarde de la vie humaine est gratuite partout dans le monde.

"les autres naviguant presents sur "zone" soient competent pour le sauvetage, ceci devrait faire parti du cursus d'un navigateur"
Ouf ! D'accord sur ce point.
Comme on le fait à terre en incitant le grand public à connaître les premiers gestes de secourisme.
Mais ça n'empêchera jamais les interventions de personnels spécifiquement formés à cette mission.
On n'imagine pas un instant un médecin de la sécurité civile dire à un quidam "Vous savez vous servir d'un défibrillateur alors on vous laisse avec le mourant !". :mdr:

"s'exposer a un danger en ayant, meme inconsciemment, a l'esprit qu'on peut etre secouru est une maniere de pratiquer qui ne me convient pas ...qu'en pensez vous... "
Je ne suis jamais monté à bord d'un bateau en me faisant cette réflexion très étrange !

Pas plus que je n'anticipe sur l'intervention du SAMU quand je fais une connerie en bagnole.
Même inconsciemment. :reflechi:

"le cas des navires marchands et autre petroliers= il faut les faire casquer pour la totalité des frais:"
C'est le cas à travers les assurances.
Pour info, ta prime d'assurance auto ou bateau est calculée une fois par an.
Pour un navire marchand, la prime d'assurance est calculée pour chaque voyage selon une étude de risques très précise (points de départ et d'arrivée, durée du voyage, nature du chargement, valeur du chargement, antécédents du navire, de l'armateur, etc ...).
Selon un principe simple mais très efficace : les assureurs n'aiment pas perdre de l'argent.

01 oct. 2014

Sauf pour sauver des vies , la snsm n'est pas gratuite . Un remorquage est facturé, en fonction du temps passé et de la longueur du bateau remorqué.

Ensuite certaines assurances paient le remorquage, mas pas toutes , certaines n'en paient que 90%

01 oct. 2014

Des gens intelligents et depuis des siècles ont oeuvré pour que la vie soit plus douce en mutualisant les conséquences des accidents de la vie.
A une époque un ouvrier couvreur tombant d'un toit pouvait rester sans ressources et ne dépendait que de la charité publique.
Autant dire que si celui-ci était connu pour être un mécréant, la solidarité des oeuvres caritatives devait être proche de zero.
A ce sujet un livre comme les mémoires d'un bas-breton de Deguignet est un excellent exemple.
Alors voilà ce que je veux dire c'est qu'il est facile de vitupérer l'époque, mais que nos ancêtres "responsables " auraient peut-être révé d'une société, disons plus douce aux citoyens.

01 oct. 201401 oct. 2014

je vous prie de m'excuser d'avoir ebaucher le sujet d'un point de vu polemique , encore une fois je vois ca de ma fenetre et c'est pas bon..
mais moi si je tombe du toit c'est pour ma gueule , alors tant pis, je croyais a l'egalité??!!!

01 oct. 2014

Mais NON !!!

Il y a des pompiers qui vont venir te chercher, t'amener aux urgences sur des routes goudronnées, te confier à des infirmières (qui ne sont plus des bonnes soeurs), des médecins, peut-être des chirurgiens vont t'opérer dans un bloc opératoire...

Et ça, comme nous ne sommes pas dans un système "états-uniens"..., ne devraient pas te couter le millième du prix réel...

Alors, oui, l'égalité, peut-être pas, mais le "pour ma gueule", vraiment, mais alors vraiment pas !

Dis, au fait, tu as pensé à rembourser l'état pour tes années de scolarité ??? :alavotre:

01 oct. 201401 oct. 2014

je parlais , du "chomage , arret de travail, invalidité".
pour le reste ca ne me va pas non plus: en suisse qui est pourtant un pays hors de prix les assurances obligatoires mais privées sont en valeur a peu pres les meme qu'en france sauf que le smic ( pas de smic mais tout de meme un salaire minimum) et de l'ordre de 1800€.
.
honetement que l'on m'impose des structures d'assistances ca me met horriblement mal a l'aise ; une phobie quoi ( c'est a la mode)...
.
et chaque pays n'est pas responsable de la sauvegarde des vies humaines ca depend des pays les gars: lorsque les somaliens ont flingué mon equipier tout ce que j'ai eu c'est un proces pour meurtre ( le meurtrier c'est moi)....et pourtant le bateau est terriroire francais j'ai payé mes impots etc....
arrivé en france jai pas eu le droit a l'assistance psycho et tout le toutim juste 3 jours d'interrogatoire chez les poulets.
.
en montagne tu te petes la gueule tu paies l'helico normal...pourquoi pas la.
.
le bouton distress est interdit a mon bord, j'ai la VHF pour aider les autres uniquement. mais il faut avouer que quand je ne serait plus rambo, plus ni plongeur ni nageur de combat ( ce sont des images hein),ni a l'aise dans le gros temps et les situations scabreuses je renoncerai a la nav faut etre coherent avec ses convictions.
.
je suis tellement con que j'ai dit a ma copine, en cas d'accident si je suis le seul blessé je ne veut pas des flics et des pompiers ni dfes autres, on se demerde; pour moi ce serait une situation moins difficile que la vie ordinaire

01 oct. 2014

Sur toutes les mers du globe, le sauvetage des vies humaines est gratuit et c'est heureux qu'il en soit ainsi. Dans le système mondial, chaque pays est donc responsable d'une zone maritime qui peut s'étendre très loin. Citons l'exemple de l'Australie responsable au sud de ses côtes jusqu'au contionent antarctique, et le sauvetage d'Isabelle Autissier qui est resté dans les annales.
Chez nous, ce n'est pas le navire en difficulté qui "fait appel à la SNSM". En cas de besoin, on est pris en charge par le CROSS qui engage les moyens qu'il estime appropriés. La SNSM n'est qu'un des maillons de cette chaîne et n'intervient que sur ordre du CROSS.
L'assistance aux biens se fait aux frais du navire assisté, payé ou non par une assurance. Pour l'assistance aux plaisanciers, c'est gratuit dans certains pays, notamment la Grande Bretagne où intervient la RNLI, équivalent de notre SNSM, mais avec un budget 7 fois supérieur! Chez nos voisins, tout ce qui flotte cotise (un autre état d'esprit que chez nous!) et la RNLI reçoit de nombreux dons et legs, le système des successions et fiscal étant tout à fait différent. Par exemple, si je suis grand breton, je peux parfaitement léguer l'intégralité de ma fortune à la RNLI aux dépens de mes enfants, ce qui n'est pas possible chez nous (et en plus je n'ai pas de fortune!).
Celui qui prendrait la mer (il y en a ) en se disant que, en cas de besoin, on viendra le chercher, est un irresponsable. Toutefois, en cas de gros problème qu'on ne peut pas gérer (capacités physiques, compétence particulière), on apprécie que certains se dévouent pour nous aider avant que la situation dégénère.

01 oct. 2014

Ecumeur: "la RNLI, équivalent de notre SNSM, mais avec un budget 7 fois supérieur! " Peux tu nous expliquer ce qu'ils font de plus que la SNSM avec 7 fois plus de budget?

01 oct. 2014

Exact.
Pour une flotte identique en nombre mais un peu supérieure en taille (on l'a vu à Ste Mary cet été, 300 bateaux de 5 à 17 mètres et multiples embarcations), quelques hovercrafts depuis 2002, un mécanicien salarié dans chaque station, 232 stations (donc similaire à SNSM) mais elle dispose de son propre système intégré d'alerte des marins avec un émetteur dans chaque station, ses propres ateliers d'entretien et de réparation, ses architectes navals maison et un centre de formation bord à quai (Lifeboat College) inauguré en 2004.
Les français de la SNSM qui ont visité les installations du RNLI te diront tous qu'ils ont eu le souffle coupé en voyant ses moyens et son organisation quasi militaire inimaginables en France.
Et il n'y a pas de hasard : le RNLI est LA référence mondiale.
Pour preuve, ils ont été appelé par la Chine pour mettre en place leur système de sauvetage en mer.

01 oct. 2014

Ils sont professionnels... ça fait déjà une différence de budget.

01 oct. 2014
02 oct. 2014

Le RNLI fonctionne sur le bénévolat à part quelques salariés tout comme c'est le cas pour la SNSM; une cinquantaine de mémoire pour cette dernière.

02 oct. 2014

Autant pour moi, je pensais qu'il y avait nettement plus de salariés...
Pas de chiffres sur la répartition volontaires/salariés (sauf pour les mécaniciens), mais sur une de leurs pages, je suis tombé là-dessus :
"Most coxswains are volunteers, although there are a few full-time paid coxswains. "

02 oct. 2014

Bonjour. J'ai un peu de mal à comprendre l'agressivite d'un certain nombre d'intervenants à l'encontre de la snsm. J'ai eu besoin d'eux il y a quelques années pour un cas grâve: je ne vois pas de service public ou privé qui aurait pu faire mieux, dans un temps aussi bref. Merci à la snsm.
Comme d'autres, je penses qu'il nous appartient en tant qu'usagers à cotiser pour que ces secours demeurent.
Enfin s'il fallait creer un service d'état avec un tel malliage, c'est une fortune qu'il faudrait investit.
cordialement a tous

14 oct. 2014

Et qui remettra à flot la SNSM ?
heu... un grutier ?
www.actunautique.com[...]ue.html

:jelaferme:

14 oct. 2014

Oups !
Les deux moteurs qui s'arrêtent en même temps , vu cela sur une Mocchi avec 2X800 cv Man (de mèmoire) , impossible pour l'equipage de les relancer pourtant bateau recent bel ecran tactile pour les commandes ...heureusement nous passions par la avec nos deux moteurs de tracteur sans electronique pour les gerer/optimiser 7 heures passés à les remorquer .
J'espère que le jour ou pareille mésaventure nous arriverra qu'il passera aussi un (bon) Samaritain qui voudra bien lui aussi nous remorquer :lavache:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (89)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021