La plaisance une histoire de marketing ?

il suffit de donner l'envie disait le vendeur/fabricant des tablettes et la voile ? Car au vu des ports aux bateaux qui ne sortent jamais on peu se poser la question. Est-ce un standing ? Une mode ? Du marketing ? De la conso ?
Idem de l'équipement, il y a 30 ans tu partais aux Antilles avec des feux a piles, qui aujourd'hui le ferait (y avait-il plus d'abordage a cette époque ?? Pas sur).

L'équipage
09 sept. 2014
09 sept. 201409 sept. 2014

Je me permets de rappeler mon analyse à ce propos :

clinkemaillie.free.fr[...]cle.htm

Je prépare une suite...

09 sept. 2014

qu'il est beau cet article mais qu'il est long, c'est plus une article c'est un essai.
je le garde a l'ecran pour le finir plus tard.

09 sept. 2014

et moi j'ai profité de la pause-déj' pour le relire; avec plaisir. En fait à ma première lecture je m'étais focalisé sur le chapitre "doris". en relisant l'intro (sur l'accès au bateau), je trouve le tableau un peu noir.

09 sept. 2014

ton article m'avait échappé. je viens de le découvrir. remarquable! :pouce: :bravo:

15 sept. 2014

Apres lecture, et ca n'engage evidemment que moi, j'ai trouvé la partie sur le doris interressante, le reste c'est "c'etait mieux avant"

09 sept. 2014

la plaisance, une histoire de marketing ?

Bof, ni plus ni moins que pour n'importe quel produit/loisir/service

même pour te vendre du PQ il y a du marketing :-p

15 sept. 2014

Euh!!, t'es sur Pascal, et pour l'eau du robinet aussi ?

15 sept. 201415 sept. 2014

oui, bien sur
pour les groupes qui distribuent l'eau du robinet, tu n'est pas le client

les clients se sont ceux qui attribuent les marchés et les concessions de service public

et là, je peu te dire qu'il y a énormément de marketing, mais aussi beaucoup de lobbying
:langue2:

il n'y a qu'a se promener dans les allées des salons ou on invite les municipalités chaque année

tiens:
La prochaine édition du Salon des Maires et des Collectivités Locales aura lieu les 25, 26 et 27 Novembre 2014 à Paris Porte de Versailles

j'aimerais bien voir la taille du stand Veolia :lavache:

09 sept. 2014

clk, dans ton analyse tu oublis de réactualiser le prix de l'occasion, aujourd'hui ce prix peut descendre à 0 euros, ce qui n'était pas le cas hier.

09 sept. 2014

Et alors?
On est bien content, grâce au marketing, d'avoir un grand choix de produits, ensuite libre d'acheter ou pas.
Tu préférerais des magasins d'état?

09 sept. 2014

oui, comme a Cuba, avec peu de voiliers et bcp d'utilisateurs, plutôt que l'inverse.(lol).

09 sept. 2014

Pour fonctionner la société capitaliste est condamnée à susciter sans fin du désir.
Et nous qui désirons sans fin, par mimétisme, par soif d'appartenance, par une intolérance à l'insatisfaction alimentons sans cesse le système.

Y a-t-il une alternative ? :litjournal:

09 sept. 2014

La rationalité de l'esprit humain n'arrivera jamais à contrer complètement l'instinct animal qui est en nous et qui fait que nous sommes quasi insatiables...
C'est ainsi... à moins d'être un moine boudhiste ou un ermite. Et encore

09 sept. 2014

sauf les chiens qui, comme certains humains, sont insatiables. :bravo: :bravo: :bravo:

09 sept. 2014

toi, t'as jamais eu un labrador…
(ou un ado… :P)

10 sept. 201410 sept. 2014

Je dirais plutôt que les animaux ne mangent que ce qu'ils perçoivent comme leur étant nécessaire.

Avec cette définition, les hommes (nous sommes des animaux ne l'oublions pas) comme les labradors redeviennent normaux.

Le problème en ce qui concerne notre espèce, c'est que cette perception est faussée par d'autres considérations sans aucun rapport avec la simple survie comme la vanité, la jouissance (dans tous les sens du terme), l'addiction, etc.

Le rôle de la mercatique consiste donc à développer ces sentiments parasites : la guezesse enlaçant son héros à la barre, les zorizons lointains dans le coucher de soleil, le regard des zamis qui font trempette dans la piscinette gonflable ...

On devrait peut être faire comme les bonobos pour évacuer nos pulsions : une bonne partie de jambes en l'air avant tout acquisition rend peut être raisonnable. Je n'ai jamais croisé de bonobo en BMW... :litjournal:

Rassure-toi : j'en ai eu une, voiture, il y a longtemps.
Je me suis bien juré que ce serait ma dernière.
Et je tiendrai parole. :litjournal:

11 sept. 2014

Belle réponse. Je m'incline
Je crois que j'ai ouvert une boîte de pandore philosophique que, maintenant, je suis bien incapable de refermer...

09 sept. 2014

"que nous sommes quasi insatiables... "
Ta femme doit être comblée :bravo: :bravo: :bravo:

les animaux mangent juste ce qu'il leur faut :-)

je parlais des animaux sauvages pas des degenérés (j'aime les chiens et les chats ) :-)

11 sept. 201411 sept. 2014

Tu connais sûrement la différence entre une hémorroïde et une BMW ?
Un jour ou l'autre tous les TDC en ont une. :acheval:

remarque j'en ai eu une autrefois....mais c'était une moto, çà ne compte évidemment pas ! :-p

12 sept. 201412 sept. 2014

"Je n'ai jamais vu de bonobos dans une BMW"

Mais des bobos si : ;-)

11 sept. 2014

@brufan
l"instinct animal"qui est...en nous...?c'est justement ce qui est le moins prégnant..chez les humains...
certes notre" support" est biologique...mais notre developpement (processus d'éducation/de socialisation/de culture/ le tout variant au fil des siècles...)se construit sur des "bases" non animales...
le support est indispensable,mais n'éclaire quasi ...rien de ce qui est humain....
évidemment les animaux ne sont pas insatiables...ils....sont!
l instinct (essentiellement animal et si peu humain..)est trés peu maléable et évolutif...il est et reste tel quel..toutefois on a remarqué que les vieilles hirondelles,(si elles ne font toujours pas le printemps!) font leurs nids ou les réparent mieux(un tout petit peu mieux)que les jeunes
berf on va pas s'éterniser ....si "insasiabilité"il y a chez quelques humains ,voire chez beaucoup....c'est pour "compenser" des manques,des vides existentiels,des frustrations.....l'argent,sa possesion liquide c'est à dire immédiatement disponible,outre que celà peut etre un moyen de "toute puissance" est aussi un "remède"(plus ou moins inconscient )contre l'angoisse de mort....à condition d'en avoir...beaucoup..!
ajoutons l'entretien,et,ou la création de désirs(de besoins,) nouveaux et les consommations deviennent compulsives

09 sept. 2014

Consumériste, la société, pas (seulement) capitaliste

09 sept. 2014

Oui la Coree du Nord

09 sept. 2014

On se heurte là à des réalités physiques et psychologiques sur lesquelles il serait bien trop long de s'étendre .... :langue2:

09 sept. 2014

tous les loisirs/sports sont la cible privilégiée du marketing,
- changement de déco des ski chaque saison,
- nouveaux VTT avec des roues de 29pouces,
c'est fait pour vendre à ceux qui veulent pas avoir "la loose".

Le must du ridicule c'est quand même le stand-up paddle.
Tant de technique pour ramer debout!!! faut pas craindre le ridicule
:mdr:

09 sept. 2014

Le fin du fin, c est le sup. sur lequel on gréé une voile. La boucle est bouclée.

09 sept. 2014

J'achete donc je suis!!!!!!

10 sept. 2014

non, c'est "je (dé)pense, donc je suis"

10 sept. 2014

" ne pense pas ! dépense....." R D Dufour

09 sept. 2014

du verbe 'suivre'.

09 sept. 201409 sept. 2014

branloulou... si je ne m'abuse, t'es un pro de la plaisance...
donc tu vis de ce consumérisme, tu y participe et tu l'entretien.
Tu ne peux pas à la fois en tirer pitance et cracher dessus.

10 sept. 2014

bof, je ne l'ai pas trop vu cracher dans la soupe; où as-tu lu ça?

09 sept. 2014

A propos ... Vous avez vu l'iPhone 6 ? Super, non?
;-)

il faut faire le tris et se faire plaisir aussi,c'est la consomation inteligente ;-)

10 sept. 2014

J'ai eu une vieille tante à Noirmoutier qui refusait la radio et ne possédait qu'un gramophone qui grinçait la chanson des blés d'or quand elle arrêtait( rarement ) de chanter.
Sa devise du bonheur :
"ni plante, ni bête, ni gosse "
Allez vendre la dernière Twingo à une femme comme çà !

10 sept. 2014

Oliv44, par chance j'ai travaillé sur des bateaux fluviaux et eux au moins habités dessus a défauts de naviguer (leurs rêves).
Se faire plaisir, Pierre2, mais quel plaisir a avoir un bateau et ne pas s'en servir, juste payer.
On a déjà chercher à savoir ?

12 sept. 2014

??? il me semble que tu est convoyeur pro ?
j'me trompe pas?
D'ailleurs je vais m'y mettre moi aussi. J'avais raccroché le ciré pour faire d'autres choses, j'en arrive à la fin, je vais le ressortir... on va être concurrents!

13 sept. 2014

Pas de soucis, on peu même bosser ensemble.

10 sept. 2014

Ulysse: Je vous conseille de lire 100% VISUEL STRATEGIE E- MARKETING édition FNAC, AMAZON ( meilleures ventes) écris par quelqu' un que je connais bien ( je ne suis pas actionnaire)
Bonne lecture

10 sept. 2014

@ CLK
Je me dois de féliciter l'ami CLK pour son article que je viens de lire. Le problème est abordé dans son ensemble avec beaucoup d'intelligence, malheureusement sans donner de solutions miracles mais en ouvrant la porte à une saine réflexion sur nombre de sujets importants.
Encore bravo.
Jean-Bernard :pouce:

10 sept. 2014

Merci ! Je viens de mettre en ligne la suite cogitée pendant ma croisière de cet été... (deuxième volet : construire).

10 sept. 2014

Ah oui, cela m'intérresse (le volet construire) car je suis dans cette démarche.
Il est très bien ton article.

11 sept. 2014

Charlie tu t'amuses bien l'été!!!
Merci de ton retour de réflexion.
A quand un 60 p imoca en ferro new-ciment.

12 sept. 2014

Sponsorisé par Bouygues?

12 sept. 2014

Il ne faut pas confondre "marketing" et "promotion" qui n'est qu'un des élements du marketing.
Le marketing vise à analyser en amont les besoins du marché pour proposer le produit qui répond à ces attentes, donc conception d'un produit à un prix acceptable par le marché, introduction et lancement.
Dans la partie publicitaire, on cherchera effectivement à "donner envie", en utilisant les pulsions de la nature humaine. Mais c'est ainsi qu'a progresé le monde depuis des siècles pour ne pas dire plus. La route de la soie s'est développée parce que les belles dames de cegtte époque rêvaient de soieries, symboles d'élégance et de richesse. La mondialisation tant décriée par certains remonte à quelques milliers d'années, déja à l'époque de Sumer!

13 sept. 2014

Ce n'est pas la mondialisation qui est critiquée, mais la maitrise de celle-ci par nos gouvernants.
En économie comme en géopolitique les états ne connaissent que leurs intérêts.
Et le rapport de force qui en découle.
Le reste n'est que de la propagande de gens qui ont un intérêt à nous faire croire au divin marché et à sa régulation miraculeuse.

15 sept. 2014

"...mais la maitrise de celle-ci par nos gouvernants" là tu m'apprends un truc qui me troue le c.l ! Nos gouvernants maîtrisent quelques choses ?! :whaou: :tesur: :lavache:

15 sept. 2014

La mondialisation ouvre à nos industriels des marchés sans commune mesure avec notre petit marché national. La question à se poser est de se demander comment tirer parti de ces marchés mondiaux.
Dans le domaine qui nous intéresse ici, nous avons deux excellents exemples avec Benéteau et Fountaine, chacun leader mondial dans son activité, qui exportent tous les deux quelque 70% de leur production. Limités à notre lmarché local, ils seraient restés de petites entreprises, voire auraient disparu depuis longtemps.
Je persiste à penser que la mondialisation est une chance à saisir pour notre économie et son développement.

13 sept. 2014

Pas de problème, à Cuba et en Corée du Nord l'industrie de la plaisance n'existe pas et n'existera jamais comme le divin marché d'ailleurs, sinon pour quelques dirigeants corrompus.
On pourrait dire du marché la même que ce que disait W. Churchill de la démocratie, c'est le pire des systèmes à l'exception de tous les autres.

13 sept. 2014

Vieux truc utilisé jadis par les cocos.
Si tu veux lutter contre la peste, tu es obligatoirement partisan du choléra.....Un peu court comme raisonnement ! :litjournal:
Formulé autrement, se montrer critique vis à vis des fromages de Hollande, implique-t-il d'être un inconditionnel des fromages à tartiner ?

13 sept. 2014

Continuez, je distribue les étoiles.
Concrètement quel intérêt d'avoir un bateau et ne pas s'en servir ? Avez-vous demander a vos voisin de ponton ? Moi, j'ai pas de ponton et donc pas de voisin!!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (7)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021