La modernité et la simplicité peuvent elles coexister sur un voilier ?

messieurs et mesdames a vos plumes ,il n'y a pas de temps limite pour rediger ! :-)

L'équipage
14 oct. 2013
14 oct. 2013

Ben oui! Mais quel est ton problème!!!

14 oct. 2013

pas de tepms à perdre!

14 oct. 2013

alors?

14 oct. 2013

T'es prof de philo ? :reflechi:

et toi tu es flic ? :-)

desolé aussi j'avais pas compris :-)

15 oct. 2013

Un petit trait d'humour pas apprécié ou pas compris ou ... pas drôle. Désolé Pierre... :oups:

14 oct. 2013

je pense que la simplicité est tout a fait possible,l'épuration pour revenir a une navigation se rapprochant de celle des premiers navigateurs sans forcement etre extremiste...mais comme le but de la consommation c'est d'inventer des choses qu'on nous présente de façon alléchante pour qu'apres utilisation ça devienne une nécéssité,il faut etre capable d'y résister...autrement dit,quand la télé n'existait pas elle ne manquait a personne...

14 oct. 2013

j'aime bien ce sujet...vive la voile simple...

Pour ma part je pense que la vrai modernité est celle qui nous rends la vie plus simple...
exemple: un enrouleur
contre exemple: inter-connexion des appareils électronique...

je ne crache en aucun cas sur l’électronique, par contre je crie haut et fort que ça me gonfle!!!! donc pas pour moi...

14 oct. 2013

Donc, je branche l'arrivée de l'Ais sur le fil rouge du traceur en passant par le smartphone en ouifi que je connecte grace à l'interfaceur NMEA 228-725-41 (à condition que le chargeur de batterie, moteur en marche, soit compatible avec l'énergie produite en comptant les déperditions ET P.....n ça marche pas. Pourtant j'ai lu le manuel!!!
Et ben té, je reprends ma carte papier, ma petite règles Cras et j'essaye d'y connecter mon cerveau qui pour l'instant n'a pas encore besoin d'electronique.
Ceci étant dit certaines avancées ne sont pas seulement utiles, mais nécessaires!!
Et comme disaient mon grand-père, lorsque je lui faisait un cadeau :"est-ce ben utile"
Souvent le mieux est l'ennemi du bien
CQFD

J'ai peur pour la note que va me mettre le prof!!

14 oct. 201314 oct. 2013

merçi freebird ,pelou et marindodouce ,parce que au dessus c'est plutot agressif :-)

14 oct. 2013
14 oct. 2013

Combien de tipunch pour arriver à cette question? Et combien pour les réponses???????
Au premier tipunch, je dis qu'un voilier du XVIIIème siécle est fichtrement plus complexe-compliqué qu'un du Vendée-Globe.
Au second, que les matériaux modernes c'est pas simple à fabriquer.
Au troisième, je relis le sujet: quid de la coexistence?
Les aides à la navigation du genre radar, loch, logiciel, si elles sont de plus en plus complexes sont aussi d'usage plus facile. Surtout si elles restent cantonnées à leur fonction d'aide!
J'en suis au quartième: les réponses modernes à de vieilles questions sont tellement évidentes qu'on n'a plus conscience qu'il y avait problème.
Ceci pour les matériaux.
Quant à l'ergonomie, simple et moderne,cela va ensemble.
Bon, j'm'en vas quérir mon p'tit cinquième, simple et traditionnel , mais fabriqué dans une rhumerie moderne.

14 oct. 2013

J' ai acheté un bateau sans électricité ni instruments. Il était simple.
Comme il faut bien avoir un peu de sécurité, j' y ai mis un peu d' électricité, une VHF, un pilote et des feux de nav (ça c' est en cours...).
Ca se complique déjà un peu et ça m' ennuie.
Alors je mets une limite, parce que je veux que le bateau reste simple.
Donc, sonde à main, pas de loch speedo, un GPS de poche avec une carto de base, des cartes papier...
Bon, c'est un tri et j' aimerais que le démontage soit...plus simple
;-)

14 oct. 2013
14 oct. 2013

Bonsoir.
Entre le papier et l'électronique, je trouve le GPS plus simple à utiliser que les cartes ... heu ... dans ce post, vous parlez de simplicité ... pas de fiabilité et des amoureux de vieux papiers ... j'ai bon ?
++

14 oct. 2013

Quelle est la question???
Naviguer a poil et avec un GPS?
j'ai bon la??

14 oct. 2013

Un multi pour la modernité, pas d"électronique pour la simplicité

15 oct. 2013

les multi ne sont pas plus modernes que les mono et plus compliqués ,les maoris se déplacaient en pirogues doubles , et toute l'indonésie à balanciers style prao ..
pour la simplicité voir les frères BERK ,plus simple y a pas ..
je verrais bien la modernité dans la texture des voiles et la simplification de l'accastillage et du grément autant courant que dormant. dans les matériaux employés ainsi que la méthode de construction .
alain

15 oct. 2013

pas tout à fait , les mats sans grément dormant ne datent pas d'hier , ,mais il faut reconnaitre que c'est simple à maneuvrer
alain

tres juste clarivoile ,mon southerly de 1979 est bien plus moderne dans sa conception que la plupart des bateaux actuels :-)

ton cat boat ,alain ,est un exemple de simplicité moderne :-)

15 oct. 2013

Rien à voir

Ce n'est pas parce que quelque chose existe depuis longtemps qu'elle ne peut être moderne après évolution.

Les maisons existent depuis fort longtemps, il y en a pourtant de plus modernes que d'autres

14 oct. 2013

simplicité et modernité sont des notions assez subjectives. Certains fils notamment sur les pb électriques me laissent pantois alors que d'autres héonautes semblent prendre un pied terrible. Pour ma part, tout en faisant miennes simplicité (selon moi) et modernité, j'ajoute un arbitre intransigeant : mon portefeuille.
C'est fou ce que ce critère éclairci mon propre choix.
Je navigue souvent seul : mon arbitrage pour le moment c'est 1- le pilote, 2- on verra plus tard pour l'enrouleur de génois (et oui, je navigue à l'ancienne).
Conclusion : comme disait ma grand-mère : chacun voit midi à sa porte !
Je vous lis tous avec plaisir (même les troll !)

14 oct. 2013

Question fondamentale : De quoi avons besoin pour naviguer ??
Hormis l'atavisme humain de manger à sa faim et de dormir au chaud, hormis les engins sécuritaires que nous imposent la législation (souvent obsolètes ou inadéquats), les enrouleurs, etc... : Qu'est ce qui est utile ??
- de cartes plus ou moins détaillées selon la coin de nav'
- un GPS portable qui une fois que vous aurez votre route sur votre carte papier avec les way point que vous aurez entrés, vous donnera le cap, la distance , la vitesse etc...
- avec les données du GPS vous les noterez sur la carte papier.
- pour certifiez votre nav' avec le sondeur vous suivrez la ligne de sonde
- ET par sécurité, vous noterez votre route à l'estime
voila, vous pouvez être tranquille.
Bien sûr, en Manche et en Atlantique, l'almanach du Maron Bretin (si ça existe encore, pour les marées et leur coeff, les courants)
Le principe de la Loi de Murphy fais que tout tomberas toujours en panne, surtout au plus mauvais moment, donc anticipation!!
Et pour clore mon sujet - A prix égal entre un appareil sophistiqué, infaillible, dernier cri de la technique, qui m'avertira du dérapage de mon ancre, ne vaut'il pas mieux acheter une deuxième ancre ???

PS; Dimanche, mis à part le prof de philo qui me dira la note de l'exam', je penses que de dialoguer avec Motutunga m'apprendra à dissocier l'utile de l'agréable.

14 oct. 2013

Bon exemple que celui de l'ancre...qui a bien évoluée

14 oct. 2013

Triple Jim,
J'ai commencé mes premières nav nocturnes avec trois fanaux à pétrole,vu (j'ose!!) que le carré et le réchaud....
Maintenant j'ai un feu à led en tête de mât. Et là, je suis formel: simplicité ET modernité ET efficacité.
Dica,
C'est mon cas. !
Enfin presque.
J'ai commencé avec mon canot pêhe-promenade de 5,65m coque nue sans winch, ni guindeau, ni moteur. Ns rangions la nourriture et le reste dans les cartons d'évian. Cela pour la simplicité.

Je continue avec 47", Environ 15 tonnes. Moins simple, mais un programme nettement plus ambitieux

N'étant pas un cador de la voile, je trouve l'enrouleur plus simple, la chaussette plus pratique et je suis bluffé par les nouvelles fibres, leur résistance et leur facilité de
matelotage.
Ma première transat avec le petit PIXIS, gps de Sony, quelle découverte! moderne! c'était pour moi une immense simplification géniale. Quand je vois maintenant mon ipad, c'est encore plus moderne et simple.

Mais je me sers toujours de palans et de mon sextant,gomme et cras et crayon.

14 oct. 2013

Absolument.

14 oct. 2013

Grande question qui à mon avis est très personnelle car ce qui peut être simple pour l'un devient complexe pour l'autre. Il est vrai que pour aller sur l'eau on n'a pas besoin de grand chose, une planche et une rame mais déjà cela peut paraître très compliqué si tu n'es pas "africain" vivant au bord de l'eau.
La complexité de l'informatique est une rigolade pour ceux qui s'y passionnent et devient une aide tandis que cela peut devenir un cauchemar pour certains. Une panne moteur ne gène pas un mécano mais se transforme vite en PAN PAN pour un néophyte dans cette matière.
Bref la vérité pour l'un n'est pas forcément la même pour l'autre. Pour moi l'essentiel c'est de bien me servir de ce que je peux posséder et d'apprendre à me servir de ce que j'ai envie de posséder.
Bonne nuit
Gilles

Très bon sujet pour le Frioul entre deux verres et un pétanque

15 oct. 2013

100% d'accord avec pendruig

15 oct. 2013

Effectivement, c'est personnel.
Je ne dis pas que mon approche est la bonne ou bien celle à suivre. C'est la mienne et je voulais juste répondre à la question de départ.
Donc, je ne juge personne. Je comprends bien l' intérêt d'une centrale de nav. Naviguer avec peu d' électronique ne rend personne supérieur aux autres.
J' aime bien la modernité et l' innovation, ce qui n'est pas contradictoire avec la recherche de simplicité et j' embarquerai sans doute un Ipad quand je pourrai m' en offrir un.
Quand je rêve à un bateau plus grand, je regarde des multis qui sont pour moi modernes et simples, des Newick par exemple.

15 oct. 2013

oui, oui, et oui.

La modernité DEVRAIT toujours être au service de l'homme et donc rendre sa vie plus facile et plus simple.

Malheureusement, on sait tous que cela n'est pas toujours le cas.

Le problème est qu'en matière de technologie moderne, il est très difficile de concevoir des choses simples pour l'utilisateur ...

Pour moi, un bateau à la fois moderne ET simple peut devenir un must.

AMHA, bien sur...

PS : ceci dit même si j'aime bien les vieux bateaux aussi, mais la on parle de modernité et de simplicité

15 oct. 2013

Je vais prendre un exemple tout simple de ce que de nombreux ici estiment indispensable et qui ne l'est pas : le sondeur.

J'en vois déjà qui font des gros yeux là-bas au fond près du radiateur...

Je m'explique : on croit à tort qu'un sondeur prévient avant d'arriver à l'échouement, en pratique il signale après qu'on soit sur le récif.
C'est simplement du à l'emplacement de la sonde et a son angle de balayage.

Donc un sondeur ça sert surtout au mouillage (sauf applications spéciales pêche) et même là il peut être remplacé par une sonde à main car il suffit de jeter l'ancre. De mesurer le fond et d'adapter le mouillage à la profondeur.

Dans le prochain épisode on s'attaque au loch-speedo ;-)

15 oct. 2013

Combien de fois j'ai suivis des lignes de sondes, navigation à l'ancienne avant le gps . Je garde mon sondeur et pas seulement pour le mouillage mais au cas où.

15 oct. 2013

Pour moi ce qui n'est pas simple, c'est le moteur.
Si les unités au delà de 30 pieds pouvaient avoir un moteur HB en puits, j'en serai ravi ( t'as un problème, tu mets celui de l'annexe en attendant de faire réparer le principal) > hivernage facile. la cartographie, et l'électronique m'en paraissent bien moins compliquées, et pas de passe coque en dessous de la ligne de flottaison participe de ma sérénité à bord.

15 oct. 2013

Pourquoi "messieurs à vos plumes?"
Les femmes n'ont pas le droit d'écrire?
:non:

messieurs et mesdames (bien sur) :-)

15 oct. 2013

oui, bien sûr!
par exemple, moi, je suis simple et aussi moderne.

15 oct. 2013

A priori l'équation est résolue avec le concept WALLY, pont et intérieur simples et dépouillés voire minimalistes et modernité partout pour une navigation facile et rapide ...

15 oct. 2013

La navigation est la même pour tous, les manoeuvres sont simples peut être pour un bateau de cette talle mais les systèmes utilisés on ne peut plus complexes, et leur entretien.....

Wally Ouallah

La modernité c'est la vitesse, le confort, l'ergonomie, la simplicité est l'absence ou l'attention minime que tout cela requiert.

Réponse: Le tri......plus précisément.....un Dragonfly :mdr:

15 oct. 2013

pas n'importe quel DF, mais un 920, et de préférence un Extrême :pouce:

15 oct. 2013

apparement simple ,tant que le groupe électrogène fonctionne pour alimenter tout ce qui est sous le pont genre hydraulique
pour les emmagasineurs d'écoute et de drisse et le reste .
alain

15 oct. 2013

"La modernité et la simplicité peuvent elles coexister sur un voilier ?" C'est bien çà la question Pierre ?
Et pourquoi pas le contraire ? :heu:
Sérieusement, je me demande si les réponses t'intéressent vraiment, et qu'est-ce que tu vas en faire ?
Les réponses ne pouvant être que subjectives, quel intérêt ?
Même que je me suis dit, il "Trollerait pas un peu Pierre ce matin ?
Heu...sans Paul & Mike :mdr:

pas du tout !quel mauvais esprit !bien sur que les reponses m'interessent ,je ne vois pas en quoi ce sujet serai un troll ,il a au moins le merite de parler de bateau

15 oct. 2013

Tout d'abord la simplicité de l'outil:
1/L'Etroit Mousquetaire de Gilles Montaubin,voilier léger en CP/epoxy,deux voiles s'enroulant autour de deux mâts en epoxy,non haubanés,accastillage simplifié.Moteur HB en puit.
2/ un tri voir le futur Astus 24,rapide,léger transportable.
Ces deux voiliers peuvent être équipés simplement,compas,
loch/sondeur,GPS et VHF portables.Pour le confort wc chimique(pas de vannes),une batterie pour alimenter une glacière électrique avec un panneau solaire.
Deux bateaux modernes pour naviguer simplement et profiter
du plaisir d'être sur l'eau.

15 oct. 2013

:bravo:

15 oct. 201315 oct. 2013

Pierre, je te fais la synthèse des réponses possibles, après tu prends celle que tu préfères.
"La modernité et la simplicité peuvent elles coexister sur un voilier ?"
1 - non
2 - oui
3 - peut-être
4- ça dépend
5 - heu... :reflechi:

merçi kako :-)

15 oct. 2013

De rien Pierre, c'était juste pour te faire gagner du temps au cas tu pourrai spas tout lire. :mdr: :acheval:

15 oct. 2013

:bravo: Kako :pouce:

15 oct. 2013

personnellement la plus grosse connerie à bord qui ne sert absolument à rien , qu'il faut reparer tous les ans, qui prend de la place, qui coute cher , .... les WC

pour moi c'est une ENORME connerie mais ça fait bien....ça c'est un truc qui ne fait pas dans la simplicité (il faut m^me maintenant un reseroir à eau noire) des vannes , des pompes, des tuyaux

c'est l'exemple m^me de la "modernité" qui ne fait pas dans la simplicité ...

Et quand je voie que certain bateau en ont deux alors là on est dans les sommets de la betise

un seau et un rideau

enlevons nos WC et regardez l'espace gagnée et le confort que celà peut apporter et la SIMPLICITE

josé

15 oct. 2013

Pourquoi pas un régime à base de bananes et carottes pour les remplacer ? On peut difficilement faire plus simple et pas besoin de frigo !
:mdr:

tu bois la biere chaude toi ? :alavotre:

15 oct. 2013

pour les glaçons du pastis :alavotre:

15 oct. 2013

mon dieu encore une chose a quoi sert le frigo???...

15 oct. 2013

pas du tout ma biere est fraiche ,la nature environnante ne fait ça tres bien ... il suffit de naviguer en Bretagne mdr

15 oct. 2013

Toujours des avis subjectifs, dont les miens bien sûr!
Les WC qui semblent être l'ennemi mortel de Calypso 2 ne me posent jamais de problèmes. Sur mon bateau âgé de 37 ans et acheté depuis 17 ans, je n'ai jamais eu à intervenir sur ce matériel. C'est pour moi un élément de confort indéniable, même si on les utilise peu la plupart du temps. mais outre l'inconfort du seau, c'est difficile à envisager avec un équipage mixte de surcroit.
Côté moteur, un intervenant rêve d'un hors bord en puits à la place d'un in board. Pour moi, surtout pas de hors bord, moins fiable qu'un diésel qui marche toujours, pourvu que le gazole arrive, insensible à l'humidité et aux problèmes d'allumage. Il arrive un jour sans vent que l'on fasse 50 milles au moteur et seul l'in board diésel peut assurer dans ce cas. Avec un HB en tableau cette fois, j'ai donné, suite à un démâtage entre Aurigny etLa Hague, avec l'hélice quid déjaugeait à chaque vague!
Je n'accepterais pas une usine à gaz d'électronique. Donc une simplicité de bon aloi avec un GPS standard sans cartographie, des cartes papier et les accessoires qui vont avec, loch speedo et sondeur, le tout permettant de recouper toutes les informations : GPS, estime, lignes de sonde avec peu de risque de pannes ou de bugs! Côté voiles, un enrouleur de génois qui m'évite d'aller faire le clown à l'avant. Sans oublier le pilote de barre franche qui barre à ma place la plupart du temps et permet les réductions de voilure en toute sérénité.

16 oct. 2013

ben faut installer un Lavac tt simple ...

15 oct. 201316 juin 2020

C'est la simplicité qui, à un moment, nous a dicté le choix d'un bateau.
Notre mono de 10m étant devenu trop grand après que les enfants aient décidé de voguer par eux-mêmes, nous avons opté pour un bateau minimaliste, à tel point que nous l'avons appelé Minimum.
Grosso modo, un bout de plastique, une voile devant (sur mousqueton), une voile derrière, pas de winch, pas d'électricité à bord, juste des Leds sur batterie (avec leur petite manivelle de recharge), pas de chiottes mais juste un seau, pas de cuisine mais un mono-feu et une cuvette; électronique portatif (GPS et VHF); et pour la motorisation, compte-tenu qu'il s'agit d'un hyper-ULDB, un petit HB que l'on peut charger sur l'épaule. Enfin, échouable partout dans toutes les conditions.
Evidemment, on peut argumenter le fait que ça n'est qu'un D-boat, donc simple par définition; sauf que c'est sans doute le plus dépouillé des D-boats; et je retournerai la remarque de la façon suivante : Notre recherche de la simplicité nous a amené à revoir notre programme.
Bref, de la voile rapide et rien d'autre...

15 oct. 2013

Un exemple de "modernité simplicité" qui devrait faire plaisir à Pierre2 : les bateaux en stratifié polyester, (comparé aux anciennes constructions bois bordées classiques, où il fallait recalfater souvent, tenir compte du bois qui "travaille"entre coque seche et remise à l'eau, changer des bordées parfois, long travaux d'entretien, surveiller la présence de "tarets" dans les eaux tropicales entre autre (comme à terre quoi : D);
Bref avec le plastic (même si ce n'est pas "la modernité" proche), très peu d'entretien, plus de calfatage etc;
Un peu comme le cp epoxy qui a simplifié la mise en oeuvre et protection des bateaux contre plaqué ( tout collé et impregné à l'epoxy, moins d'entretien regulier etc)
Autre exemple: le gps (mais pour le meilleur et pour le pire)
Les voiles de jonques "modernisées", et adaptées aux bateaux modernes,permettent de simplifier le gréement, plus de haubanage, etc
Par contre je rejoins le post sur les wc, à mon avis, sur les choses basiques, un seau et basta, pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple !
Par contre, je pense qu'un moteur auxilaire est une fausse simplicité; c'est une "facilité" qui se paye au prix du baril, et des mécanos souvent

15 oct. 201315 oct. 2013

A la maison aussi faudrait supprimer les chiotes ! Et la douche, ça simplifierait la tuyauterie et éviterait les pannes de chasse, l'entartrage par le calcaire.
Et avec le même seau, on pourrait faire ses besoins et aller chercher l'eau dans la mare à canards pour se laver.
Je croyais qu'il était question de savoir si on pouvait allier simplicité et modernité, pas de revenir à l'âge de Cro-Magnon !
:litjournal:

pourtant quand je change la caisse des chats ça refoule et c'est une sorte de toilette seche :-D

tous les jours !c'est evident :-)

un chiote est moderne et simple puisqu'on peut le reparer soi meme :-)

15 oct. 2013

toilettes seches,propre,pas d'odeurs et écologique,pas d'eau...

15 oct. 2013

Ouais, mais tu la change tout les combien ?

15 oct. 201316 juin 2020

Pas tous les jours, avec ça ... mais pour les toilettes sèches j'ai pas vu de modèle
:litjournal:

15 oct. 2013

En fait, je ne sais pas très bien pourquoi la question se pose. A performances identiques, un bateau contemporain est bien plus simple qu'un bateau plus ancien.

La question se pose parce que :
- il n'est pas évident pour tout le monde que chier dans un seau, traverser le bateau avec le contenu clapotant pour le jeter par dessus bord puis rincer le seau est plus simple que de se servir d'un vécé,
- il n'est pas évident pour tout le monde que sortir son "sexe tend" (en fait il ne tend que celui de ceux qui prennent plaisir à s'en servir) pour effectuer un relevé plus qu’approximatif après une bonne demie-heure de calcul est plus simple que de lire sur un écran de GPS sa position à 10m près,
- il n'est pas évident pour tout le monde qu'utiliser un navire en bois d'arbre, pourrissant, fuyard, lourd, fragile est plus simple que d'utiliser un bateau indestructible en composite,
- il n'est pas évident pour tout le monde que etc...

Pour résumer, on peut être vieux, maso, borné et archaïque, mais ce n'est pas nécessairement le plus simple.

Le tout est de savoir si on parle de la simplicité d'usage ou de la simplicité de conception.
Dans le premier cas, un bateau moderne est incomparablement plus simple, dans l'autre, il faut naviguer à cheval sur un rondin.
:litjournal:

16 oct. 2013

une étoile de plus!
d'ailleurs, j'ai viré mon sextant, les éphémérides, les tables HO et une centaine de cartes papier,soit une dizaine de kilos, j'ai tout ça maintenant dans 200g.
Remplacé aussi toutes ces voiles à mousquetons qu'il fallait endrailler à grand peine sur le triangle avant (à vent ?), par une seule voile, que je roule à la bonne dimension en 5 secondes.
Pareil pour les prises de ris, je ne sors plus du cockpit grâce aux ris automatiques.
et plus de pavillons N et C, plus de fusées qui partaient vers le fond du bateau, ou faisaient long feu, un simple Iridium me permet d'appeler le 112.
Tout est plus simple aujourd'hui!
Je sors de chez mon dentiste, je suis bien content de ses équipements modernes...

15 oct. 2013

La modernité et la simplicité peuvent elles coexister sur un voilier ?
Oui Pierre regarde moi

j'ai un bateau moderne et moi tellement simple, que la cohabitation est évidente. Et puis nous nous aimons comme des fous, il est tellement sympa, que je le promène, et lui pour sont plaisir et le mien me berce dans ces longues divagations.Un couple nous dirions , parfait. André

15 oct. 2013

Et le Radeau de la Méduse, il était pas trop moderne ??? :heu:

15 oct. 2013

squrtout que certains y ont mangé à leur faim
alain :jelaferme:

15 oct. 2013

pour moi la simplicité est un intérieur ou tu peux envoyer le jet d'eau pour nettoyer, juste protéger les matelas...
un extérieur nave "au bouton" voile au winch
et vogue la galère ;o))

Et d'autres à leur fin...

15 oct. 2013

donc la simplicité est étanche, il faut pour qu'ils coéxistent que la modernité soit aussi étanche
;-)

15 oct. 2013

le drame c'est que l'on veut retrouver le "confort" de la maison a bord des bateaux donc WC,frigo,eau chaude,douche ,micro onde etc voir telé ....alors que justement l'interet du bateau c'est de fuir tout ce petit confort ..

et "confort" qui ce retour en mer et rends l'utilisation du bateau problematique ... et confort au port qui ce traduit par un inconfort en mer ,toujours le probleme du compromis

s'est là le piege donc tout ce complique inutilement

"....alors que justement l'interet du bateau c'est de fuir tout ce petit confort .."

Tu devrais essayer une grotte plutôt qu'un navire.
Tu pourras y fuir le confort, faire dans seau et boire tiède sans ales inconvénients qui font, pour les autres l'intérêt du bateau : la mer, le vent, l'immensité, la responsabilité, la vie... :litjournal:

15 oct. 2013

et bien tu sais l'une des merveilles en maison d'habitation est justement une grotte ...bien superieur à toute les construction "moderne" elle est passé à la telé il y a peut

15 oct. 2013

Le plus étonnant c'est qu'ils vendent des voilier avec un chiotte par cabine, c'est devenu un standard. A la maison avez vous un chiotte par chambre à coucher?

15 oct. 201315 oct. 2013

Non : c'est trop peu.
Nous dormons directement sur les chiottes, au cas où.
C'est le principe du verre d'eau sur la table de chevet poussé à l'extrême.
Plus de grasse matinée gâchée par le "levé pipi" : le bonheur :pouce: :-D

C'est-y pas simple et moderne, ça?

Le néandertalien qui pisse dans un seau pourrait peut être, si il adopte cette méthode, envisager de faire de la place en enlevant la cabine : ce serait encore plus simple, plus moderne et plus efficace.

[size=7]Il pourrait aussi apprendre à entretenir des vécés, c'est facile, rapide et, en général, des vécés de bateau entretenus, ça fonctionne et c'est beaucoup plus confortable pour lire assis les instructions nautiques.
[/size]
:litjournal:

15 oct. 2013

C'est fait (ou quasiment); juste de quoi étendre une peau de bête pour deux personnes. Bon, je mens, c'est pas une peau de bête, c'est de la plume de bête.
Et je te confirme, le neandertalien que je suis (Même label pour mon équipière?!) entretient très assidûment le seau qui lui sert de chiottes.

15 oct. 2013

Oui, bien sûr !

15 oct. 2013

Je tente un explication : peut être qu'on vomit plus en bateau? Finalement, pas très marketing comme concept

oui pourquoi ? c'est ça la modernité :-)

15 oct. 2013

Aie! J'ai même pas un habitacle correct. :-(

15 oct. 201315 oct. 2013

ben comme beaucoup de vieux j'ai commencé il y a longtemps avec que dalle, un compas point. glenans bien sur.
aujourd'hui j'ai un putain de fatra: tableau elec a 32 inter, pilote AIS navtex gps traceur , tele , deux chaines hifi, frigo , convertisseur, moteur, un max de batterie, eau courant chaude froide rib + HB, four,compresseur plongée, panneaux....et je ne sais pas quoi encore..
conclusion : je m'arrete la y'a plus de place pour les fils et les tuyaux...
Avant c'etait mieux , et ben oui je le pense, personne pour faire l'estime la nuit dans les coins pourris, mais quand on est devenu feneant on ne peut pas revenir en arriere..
.
en tout cas pas de radar, ni emeteur BLU , ni tel sat: faut savoir dire stop
prochaine etape la regression , je ne sais pas par ou commencer: si j'etais courageux je balancerais les GPS, c'est un truc de degenérés.
je garderai les chiottes et la musique, le reste ??? mais il me manque un truc = la godille

15 oct. 2013

La régression a du bon. En fait de régresser, j'ai plutôt eu l'impression de progresser. L'écoute de GV dans une main, la barre dans l'autre. Pas d'instrument (hum, même pas de compas de cloison. J'en ai un, qq part dans le tupperware qui contient le matos de sécu...) autre que le GPS dans le fond de la poche en cas de doute. Pas d'anémo, même pas de girouette, qq penons inutiles (parce que sur un multi le vent vient tjrs de devant). Même pas de pile dans le feu à retournement de la bouée fer-à-cheval.
C'est vous dire si je suis démuni.... (A vot' bon coeur, messieurs-dames!)

simplifier n'est pas regresser ,au contraire ça demande beaucoup d'intelligence :-)

15 oct. 2013

c'est le progrès qui est une régression pour l'humanité puisque la planète meurt du progrès.

15 oct. 2013

Pour moi un bateau ne sera vraiment moderne et simple, que lorsqu'on pourra régler la hauteur des vagues, la force du vent et sa direction.

15 oct. 2013

C'est fait pour la hauteur de vague. Faudrait peut être se tenir au courant, non???

(Deux dérives sabres, un foil au bout, et j'enfonce plus au moins selon l'état de clapot de la baie de SF. Plus simple tu meurs)

15 oct. 2013

Moderne ou pas, simple ou pas, vous avez tous ordi et bateau.
Pour moi, simple à l'usage et à l'entretien, c'est moderne.
Les femmes sont modernes.

15 oct. 2013

les femmes simples à l'usage???? de qui se moque t-on ???!!!

15 oct. 2013

en fait la question est impossible car elle comporte en elle meme deux questions auxquelles il est primordial de répondre avant de pouvoir repondre à la question.
la question est :
"La modernité et la simplicité peuvent elles coexister sur un voilier ?"

mais il faut d'abord definir ce que sont la "modernité" et la "simplicité".

de plus il y a une question subsidiaire: qu'est-ce que "coexister"?

et pour finir quid de la composante temporelle car ce qui est "moderne " à l'instant T l'est-il encore à l'instant T+ epsilon ?

bref c'est typiquement le genre question à se griller le demi neurone.

pour le fond j'ai surtout remarqué que la modernité avait tendance à tout complexifier et suis donc tres dubitatif quand à leur capacité à coexister, qui plus est sur un bateau.

jpierre tout embrouillé.

justement je voulais separer le bon grain de l'ivraie:moderne dans la conception et simple a l'usage ,comme par exemple des lampes a leds au lieu de la lampe a petrole mais bon tout se discute ,c'est pour ça que j'ai ouvert ce fil :-)

15 oct. 2013

alors au dela des considerations temporelles et existencielles on garde:
eclairage led : pour etre econome et ecolo
le regulateur d'allure = pareil
le compas = on peu s'en passer mais faut pas charier
malheureusement les cartes numeriques: prix et casse pas trop les arbres
panneaux solaire : economie de GO
sondeur: le plomb de sonde c'est un peu trop compliqué
chiotte
cuisiniere et four : faut bouffer on va pas faire un feu de bois
les winchs d'ecoutes: la on peut pas faire autrement car on est pas rambo meme avec des palans
les voiles dacron; j'ai honte mais avec le coton c'est trop pour moi
ma redoutable chaine hifi
godille
..

on garde pas:
moteur
GPS
anemonetre lock
les radios
AIS et autres gadjets annexes, navtex, mer veille, telex, fax
telephone sat
balises diverses
radar
eau courante
pilotes electriques
moteurs d'annexe
annexes bib
clim
desal
.

on sait pas
les barres a roue
guindeau
winchs d'etarquage
enrouleur
les cartes: comme le compas on peut s'en passer, mais on autorise l'atlas bordas
chauffage
primaires et antifoulings

15 oct. 2013

pas de WC..a l'asiatique,un tupperware pour ses besoins,pas de papier,un tupperware rempli d'eau de mer pour se rincer et roule ma poule....de plus c'est beaucoup plus hygiénique que de s'essuyer avec du papier...

moi je garde le moteur et le gps ,comme je ne suis pas fort en math je me vois mal faire un point au sextant :-)

15 oct. 2013

Oh tu sais, c'est quelques additions et soustractions, pas plus ...
Même ma femme le faisait, elle qui est TOTALEMENT allergique aux maths, après 2 heures de pratique et sans calculatrice...

:litjournal: :cheri: :heu:

15 oct. 201316 juin 2020

Je trouve que la question est intéressante mais mal posée car il n'y a pas d'opposition formelle entre modernité et simplicité et je prendrais comme exemple l'ouvre boite, objet que nous possédons tous à bord...
Il en existe des centaines de modèles différents, et pourtant il y a un stade de développement à partir duquel il cesse de nous aider pour nous aliéner (en piles, pannes multiples et coûts excessifs) Donc le problème de la modernité sur nos bateaux c'est celui des liens entre l'aliénation et l'assujettissement, c'est à dire de ce moment de bascule ou l'objet qui permet au sujet que nous sommes de se dépasser, à l'objet qui nous bloque et nous empêche de quitter le ponton. Si on pousse cette réflexion un peu plus loin, on peut constater que cela ne mets pas seulement en jeux les qualités intrinsèque de l'objet en question, mais tout autant de la relation que nous entretenons avec cet objet. C'est ce que Cocteau exprimait à sa manière en disant que "pour un ermite, l'inconfort devient le comble du confort" et je rajouterais dans la même perspective que la bière se boit très bien tiède :-) et que ce n'est pas l'idée de posséder un frigo qui me fera acheter un bateau plus gros...

16 oct. 2013

Les boites n'ont plus besoin d'ouvre boite, donc moderne et simple. L'ouvre boite c'est donc dépassé !
:litjournal:

16 oct. 2013

Ah Ah! Ca marche bien d'habitude sans l'ouvre boîte...mais il doit y avoir une malédiction sur la salade niçoise en boîte...la tirette casse et t'es obligé d'attaquer la boîte au tournevis.
:mdr:

15 oct. 2013

ce fil est"moderne" au sens ou il se déroule présentement!!
mais il est si compliqué/emberlificoté qu'il apporte (involontairement)la réponse à Pierre2...on ne peut concilier modernité et simplicité...?hummmmm?est ce si vrai que celà?perso je doute ,en effet les coques modernes(plastoc/alu/CP epoxy)sont étanches avec peu d'entretien,l'accastillage moderne est imputréscible,sans entretien ,ou si peu,et solide....idem pour les mats....idem pour les tissus à voile..
que la conception des GPS et des satellites soit moderne et complexe c'est sur..mais on s'en fout car l'utilisation des GPS est simple...idem pour les moteurs HB ou IB qui moyennant entretiens réguliers sont tout simplement...de plus en plus fiables....idem pour les pilotes...
ou est le problème?
restent les éléments de "confort" WC marins/frigo./points lumineux multiples/eau chaude/TV/......là et à tous points de vue il faut" payer";en temps d'entretien des systèmes et des circuits élec/vannes/....alors ceux qui les ont qu'ils payent le prix...et ceux qui ne les ont pas?par choix?pourquoi pas..ça enlève bien quelques soucis...mais ne saurait constituer la "preuve que l'on a affaire à de bons et expérimentés marins" qui raillent le confort ménager des "plaisanciers du dimanche"
perso vu la taille du First 21.7 pas de wc marin(on s'en fout le seau va trés bien)pas de frigo(on s'en fout moins car ça réduit l'autonomie en vivres frais)..mais,si bientot,nous passons à nouveau à plus grand(35p ou alentours)il y aura un bon frigo(c'est vrai nous naviguons en Méd...on doit pouvoir s'en passer en...octobre/novembre..ou aux lofoten...?)

15 oct. 2013

Dépêchez-vous de répondre car le fil que va lancer juste derrière notre ami pierre 2 est "Trop fort n'a jamais manquer". Là c'est 20 lignes maxi faut quand même pas exagérer.

trop fort n'a jamais manqué !ben ça depends pourquoi ?

16 oct. 2013

Un trop fort cyclone n'a jamais manqué au navigateur des alizés ! (sauf s'il aime ça bien sur, mais là c'est son problème )

15 oct. 2013

Diogène a pété son écuelle le jour il a prit conscience qu'il pouvait boire avec ses mains :-)

15 oct. 2013

De mon point de vue la "modernité" cache souvent plusieurs aspects quand on parle de simplicité :
- une extrême complexité de mise en œuvre voir de technologie cachée par une ergonomie aboutie et un design épuré (un iPad, une voile moderne, etc)
- une ingénierie aboutie dans l'utilisation simplifiée des matériaux parfois pas modernes du tout (cao, tests de résistance des matériaux, modélisation, etc)
- une ingénierie qui propose des matériaux et matériels épurés mais modernes (accastillage moderne, tissus voiles, composites, etc)
- un détournement de matériels de série réemployés

Paradoxalement toute cette ingénierie n'est simple qu'en apparence, puisque souvent difficile à réparer, donc non maitrisable simplement dans le temps, pré-obsolète par essence… Donc on peut se poser la question de savoir si la modernité simple n'est pas la mise en œuvre de concepts et ingénierie anciens, réassemblés de manière moderne !

De ce point de vue un plan Harlé est souvent très moderne… un petit tri comme le mien aussi… tout y est simple, remplaçable, mais mis en ouvre d'une manière moderne et simple.

16 oct. 201316 oct. 2013

Simplicité : une coque solide et étanche, un mat costaud et des voiles en bon état, une bonne quantité de bouffe à l'interieur (riz, eau et condiments), un matelas et sac de couchage pour dormir, un compas pour savoir où on va;

Modernité : un iPhone dernière generation pour dire aurevoir à la société qui hait la simplicité, et autres fonctions (genre gps) de navigation "high tech" !

16 oct. 2013

La modernité est source de simplicité : moins d' entretien qu' au temps de la marine en bois (classique), le GPS au lieu de la gonio, une seule main sur un self tailing, des voiles peu putrescibles...

La modernité est source de complexité : de plus en plus d' équipements à consommer, à connecter en plus..., et aussi des technologies complexes pour un usage... simple (Ipad).

Un GPS de poche permet de s' affranchir (dans certaines conditions de navigation) de la plupart des autres instruments de nav. La modernité amène de la simplicité.

Une centrale de nav intégrée tous azimuts en NMEA synthétise toutes les infos nécessaires au skipper et amène une sécurité accrue. Ca simplifie la vie mais pas les connexions.

La recherche de simplicité peut prendre des formes différentes selon les choix de chacun. Je pense qu' en général la modernité y contribue mais pas la consommation à outrance. Là encore chacun fait les choix qui lui conviennent.

Quand je pense simplicité, j' ai tendance à penser à un bateau dépouillé, je pense facilement à un plan
Harlé, comme Z.

Aujourd'hui, la technologie permet d' embarquer beaucoup plus d' outils de navigation qu' auparavant, ne serait ce que dans une tablette avec GPS. Ce qui va au delà est superflu pour moi, du moins pour des petites navigations.

C'est ma vision des choses et je ne veux l'imposer à personne.
Je n' ai pas d' argument contre l' AIS ou le Navtex, c'est génial ! Chacun fait comme il le sent. ;-)

16 oct. 2013

avant de basculer vers le simplisisme, je me suis toujours pris la tête avec des équipements qui supportent mal le milieu marin. Des trucs comme un câble VHF partiellement sectionné en pied de mât (facile!) ou l'antenne elle-même, ou encore les feux de route sur le balcon avant. Mais ça, c'était ma vie il y a dix ans, sur un karaté. Les choses se sont-elles améliorées?

16 oct. 2013

Pierre rappelle nous d'ouvrir le débat au Frioul, je suis sur que dans la soirée du samedi toute modernité, synonyme pour toi de complexité, deviendra d'une simplicité enfantine ..... le plus complexe sera peut-être de retrouver le bateau !!!!
A vendredi
Gilles

tu te trompes sur ma pensée car je pense reellement que modernité peut s'allier a simplicité comme l'ont demontré plusieurs participants a ce fil ,d'ailleurs pour le repas j'ai choisi la cuisine la plus simple qui soie :sans cuisson :-p

16 oct. 2013

Alimentation sans cuisson, peut être occasionnellement, soit en mer soit lorsqu'on arrive tard à destination, fatigué et qu'on aspire à plonger sous la couette. Mais tous les jours...
J'aime bien me faire ma petite cuisine et le repas est un des plaisirs de la navigation.
Il m'arrive de naviguer avec mes petits enfants et je les soigne sur ce plan. Au point que, il y a de cela quelques années, un de mes petits fils me dit : "Tu sais, on mange mieux à bord de ton bateau qu'à la maison!". Et pourtant sa maman est fort bonne cuisinière, mais il est aussi vrai que l'herbe du pré voisin est toujours plus tendre! C'est l'ambiance du bord qui joue aussi.
Il est vrai que nous avions passé deux ou trois jours à St Vaast pour cause de météo et nous avions mangé : huitres locales, petites soles achetées sur le port, tranches d'agneau de Tatihou de la boucherie Villeneuve et j'en passe.
Je regrette de n'avoir pas un petit frigo à bord (on commence à s'écarter de la simplicité!) car en été, j'ai le problème de la conservation des aliments frais, ce qui m'oblige à des courses fréquentes.
Egalement lorsque j'étais chef de bord dans une association, je cuisinais la plupart du temps, dans les limites de mes capacités et mon bord était relativement réputé pour la qualité des repas. Il est vrai que certains mettaient leurs équipages au régime sandwiches! On peut faire simple et bon.

16 oct. 2013

Ouf! Tu me rassures!

à ecumeur :le repas sans cuisson c'est juste pour le samedi soir au frioul ,sinon j'ai la reputation d'un bon cuistot pour tous les produits de la mer :-)

16 oct. 201316 oct. 2013

Plus de cuisson, on dirait que Sven yrvind fait des émules (remarque je ne sais pas s'il fait cuire à l'eau ou autre ses flocons d'avoine et autres muesli !)
Perso dans mes périples à vélo j'ai abandonné le réchaud assez vite (car ca fait du poids en plus à trimballer, surtout dans les grimpées, et en virées je n'ai pas "l'etat d'esprit" a cuisiner);
Pourtant j'ai un réchaud a alcool 'simplissime" et très leger (bien plus simple d'utilisation que les "camping gaz" qui sont plus lourds et j'en avais marre des réglages de vis etc)
C'est un "mini trangia" (suedois d'ailleurs je crois ), l'avantage : coupelle en alu et laiton, perforée de quelques trous sur le bord superieur, verser de l'alcool '(liquide dans le fond); et une mini plaque au dessus pour doser la flamme; et le couvercle fait popotte "casserole et poele";
Inconvénient : un temps de préchauffage plus long qu'avec du gaz ou du pétrole (pour les réchauds multicombustible), chauffe moins vite,
et pour les adeptes du whisky : il ne peut s'utiliser qu'avec de l'alcool à bruler : D

16 oct. 2013

Je navigue souvent sur des bateaux d'amis ,qui bien que très sympas (les amis, pas les bateaux..) sont des malades des trucs électroniques , ce qui fait qu'ils passent la plupart de leur navigation à la table à cartes pour comparer les performances de l'ordi , du traceur , et de leur tactile (qui ne fonctionne pas ou mal en milieu humide) et depuis quelque temps de leur "tablette " . pourquoi perdre un temps précieux alors qu'ils peuvent faire la même chose dans un fauteuil avec un bon simulateur de nav?? Certes , il n'ont pas eu l'occasion
ou la volonté de se taper le permis hauturier mais j'ai l'impression de voir des gamins en train de comparer leur zizi dans les wc de l'école communale !!!! Je croyais que navigation était liberté !!!d'autant que les polaires n'évitent pas les cailloux ......

18 oct. 2013

"d'autant que les polaires n'évitent pas les cailloux ."

Pas plus que les icebergs d'ailleurs !!! :bravo:

17 oct. 2013

Tes amis perdent un temps précieux??
Ben sur un bateau, en mode croisière, une fois qu'on a hissé, rangé aussières et pare-battages, réglé le pilote, y a plus grand-chose à faire qu'à attendre l'apéro, non? Donc l'Ipad, ça occupe :-D

17 oct. 2013

et un autre dans le mm genre :

www.morganscloud.com[...]uising/

17 oct. 2013

La complexité sur un bateau présente l'avantage d'avoir quelque chose à se dire après s'être dit "Bonjour"

17 oct. 2013

A l'attention de Gradlon, je signale que, au fait inutile de dire "bonjour" , je préfère l'accord des participes passés...
La politesse de l'écrit , c'est comme le calcul de dérive ,on
se doit d'y prêter attention .....

18 oct. 2013

La vice et le vertu font parfois bon ménage.

17 oct. 2013

Politesse et Orthographe sont sur un bateau....

J'ai réfléchir cette nuit. Aux ignorants, tout est compliqué. Aux cons, tout est simple ("Y a qu'a" )
Quand je ne sais pas faire ' c'est compliqué.
On m'apprend: je sais faire: c'est simple.
Ma grand-mère était très fière de son téléphone à manivelle, Allo, oui, le 9 à Egriselles- les -Ecluses?... C'était très moderne, et selon le fermier, totalement inutile. Sauf quand sa récolte engrangée a prise feu.
On ne va pas sortir un dictionnaire analogique pour simplicité et modernité. Il faudrait déjà délimiter le domaine des réponses.
Par exemple, une première limite: utilité?
J'aime ce genre de fil, et quand je lis et relis les posts, j'adore.

17 oct. 2013

"Politesse et Orthographe sont sur un bateau...."

Mince! Ils coulent à pic. :topla:

17 oct. 2013

C'est du lourd ce topic…

17 oct. 201316 juin 2020

Du lourd, tu l'as dit. D'autant plus que les débats auraient dû/pu s'arrêter il y a deux jours lorsque j'ai donné LA synthèse nautique du couple Modernité/Simplicité ! Avec photo à l'appui ! Pour une fois que je détiens la vérité vraie! :-D

-Pas de tirant d'eau, pas de dérive,
- Pas d'enrouleur, pas de taquet, pas de winch (Amarrage sur les poutres),
- Pas de batterie, pas de circuit électrique, tout à pile
- Pas de girouette, pas d'anémo, pas de sondeur...
Mais :
- Bateau performant, vivant, sûr (pour sa longueur et sa catégorie C of course),
- Insubmersible,
- 1 couchette double, 1 chiotte - seau - 1 cuisine - bleuet + cuvette....

Bref, le mouton à 5 pattes; oups, à 3 pattes...

Voilà, fin des débats. Merci à l'équipe de verrouiller le fil! ;-)

17 oct. 2013

Tu as des arguments "dans ta catégorie", mais je suis pas sur que ce soit toujours transposable à un voilier de croisière ou hauturier (je suppose que tu ne vis pas et ne voyage pas en tour du monde avec ton trimaran ; ))
Autrement assez d'accord pour simplifier l'accastillage au minimum et essentiel, le gréement dormant et courant (et dans ce cas, le greement de jonque semble aussi avoir de sérieux atouts, y compris pour un monocoque (dériveur lesté ou autre)

17 oct. 2013

suffit de multiplier les dimensions par 2, par 3, par 4 et d'ajouter les m² qui vont bien
:langue2:

Non seulement je ne voyage pas autour du monde mais en plus, après deux expériences fatiguantes, mon équipière préfère que je book un hôtel pour la nuit :-(

17 oct. 2013

Ce qui fais la simplicité = c'est la connaissance.
que c'est moderne = c'est surconsommer.
Ce qui coexiste avec plaisance = c'est plaisir
ex : voilier pour un néophyte ne rime pas avec simplicité ou moderne, mais plutôt avec plaisir et aventure.

17 oct. 201316 juin 2020

@Tribal, un exemple de photo à l'appui de mon point de vue, meme si c'est pas des miennes !

www.thesimplesailor.com[...]/

17 oct. 2013

heu oui, aussi, mais trop de bouts de ficelle à mon goût

17 oct. 201317 oct. 2013

une grosse etoile a gwiny : je mets ca dans mon disque dur pour le reservir a l'occasion et je dirai meme:
on fait simple si on a la connaissance et
l'ignorant s'en passe en consommant.

17 oct. 2013

"on fait simple si on a la connaissance"
Ouais. Mais acquérir la connaissance, c'est pas facile facile. Heureusement il y a STW!
Sur le pont de mon canot', j'ai un tas de "boutarken", chutes de drisses, ou d'écoutes qui, au fil des miles ont trouvé leur place. Pour combler les lacunes de mon accastillage.
Avancer-reculer-rentre-sortir un point d'écoute, soulager ou serrer, rendre un empannage de 50m² sûr, rabanter, accrocher.
Il faut la connaissance, avec une bonne dose d'expérience. Mais tous mes petits bouts, je les classe où? dans la modernité? la simplicité?
Quant à verrouiller ce fil, voilà une idée qu'elle est vonne!

18 oct. 2013

"voilà une idée qu'elle est vonne!"
Je m'interroge... "vonne", intermédiaire peut-être entre "bonne" et "conne" ?

19 oct. 2013

Bingo, mon cher Carthage, big bingo!
Je sais que ça aurait été mieux en l'écrivant, plus précisément le mot eût été plus simple et moderne.
Mais pour parodier Audiard, je n'ai pas osé.
Bonne matinée!

18 oct. 2013

Mon message sera peut-etre censuré (beaucoup d'hommes sont taxés de misogynes, depuis que les femmes se sont mises aux jean's !) :
Je dirais que les bateaux à la fois simple et moderne ça doit être plus facile à trouver, qu'une femme simple et "moderne", mais dans les deux cas il faut souvent tenir la barre, et être aussi à l'écoute sans virer de bord
(et si en plus il faut être a la cambuse, je prefère encore naviguer en solitaire !)
Les vahinés ne sont plus ce qu'elles étaient ;)

18 oct. 2013

Crayon sur l'oreille
oeil dans le sextan
C'est itou pareil
que nez sur l'écran
sur le voilier
ce jour comme avant
la liberté
c'est le vent.

18 oct. 2013

Simple et moderne:c'est quand le mode d'emploi est intuitif.
Donc les femmes sont simples et modernes, non?
Je me moqueue pas. Je flatte.

18 oct. 2013

Simplicité en ce qui me concerne:
-dériveur intégral 5.50m (léger, maniable, mise sur remorque fastoche, pas besoin de place de port, pas besoin de carénage, pas besoin d'antifouling, pas besoin de grue pour mater, hivernage à l'abri)
-dérive sabre (pas de mécanisme immergé, pas d'axe qui corrode),
-lest intérieur (pas de corrosion)
-habitabilité raisonnable (toutes proportions gardées, mais pour une semaine maxi ça le fait)
-moteur hb minimaliste (question de poids à traîner)
-pas de machins électriques (à part pour l'éclairage cabine), donc pas de batteries au plomb à traîner.

Cartes papier, crayon... Je suis peut-être déjà devenu une vieille baderne...

Question simplicité toujours et côté passif, peut être un gréément un peu compliqué avec des manoeuvres de GV un peu nombreuses (bosses pour 3 ris, ris de fond, cunningham...). C'est bien mais c'est parfois un peu le bordel sur le piano.

DJ

18 oct. 2013

Y a encore plus simple/ un Optimist. avec les matériaux de maintenant.
Question de programme, aussi. Vivre à bord, vivre à plusieurs. Vivre à Puerto williams ou à Cannes. Sucer la borne du quai ou être autonome en mouillage forain.
J'apprécie, j'aime une baie ouverte à l'ouest par temps calme, plutôt déserte, le soir, à poil, avec tipunch ET glaçons, un peu de charcuterie,un fond de musique, plutôt du bel canto jusqu'à ce que la nuit éteigne le soleil. S'il y a de la compagnie, on s'habille propre, on se pomponne, on met la barque à son et à notre avantage et on termine par un apéro dînatoire. C'est simple, non?
Mais il y faut un côté technique caché et maîtrisé.
Côté manoeuvre, j'ai 3ris, plus un ris de fond plus un cunningham et un étarquage de ralingue par le bas.et un pour la bordure. Et la GV lattée de 50m² et une bôme de 5m: C'est pas un Optimist, c'est pas le même plaisir non plus.
Mais du plaisir, y en a!!Qu'importe qu'il soit moderne ou classique.

18 oct. 2013

Ca m'fait penser qu'avec une planche à voile D2 creuse où on peut stocker des vivres il y a peut-être moyen de faire encore mieux, mais j'aime bien mon p'tit confort.

18 oct. 2013

"Côté manoeuvre, j'ai 3ris, plus un ris de fond plus un cunningham et un étarquage de ralingue par le bas.et un pour la bordure. Et la GV lattée de 50m² et une bôme de 5m: C'est pas un Optimist, c'est pas le même plaisir non plus. "

C'est pas un bateau de plaisance, c'est une méga "yole O.K".!

18 oct. 2013

D.I. de 47" de 1976. Sûr que depuis les bureaux d'études ont mis de la matière grise dans le disagne. On fait avec ce qu'on a, ce qui n'est pas mal!

18 oct. 2013

Et si on y associer le cout??

si je fais le bilan de tout ça ,c'est les bateaux du genre de ceux de gilles montaubin qui associent le mieux simplicité et modernité :-)(pour les fanas du multi je signale qu'il en fait aussi )

18 oct. 2013

En théorie oui, car:

moderne + simple = ergonomique

En pratique c'est plus difficile, car nos voiliers sont construits par des êtres humains, qui comme le démontre ce fil ne sont pas toujours ergonomiques dans leurs réflexions (mais la passion peut-elle être ergonomique?).

Donc, solution:

utiliser toute l'énergie des participants à ce fil pour définir ce qu'est ergonomique, et comme ça la commande au prochain salon est simple!

"Un 10 mètres ergonomique svp, avec un WC et une pincée d'électronique"

Et voilà, simple et moderne!!!

:goodbye:

19 oct. 2013

L’ergonomie est « l'étude scientifique de la relation entre l'homme et ses moyens, méthodes et milieux de travail » et l'application de ces connaissances à la conception de systèmes « qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité par le plus grand nombre. » dixit Wiki ...

Y'en a à qui ça ne va pas plaire ... ça parle de "confort" ...

19 oct. 2013

"PAR LE PLUS GRAND NOMBRE"
Allez, on lève l'ancre,.....Eh oh, pourquoi je fais du voilier, moi?

20 oct. 2013

Pour la simplicité il y a cela et apparemment cela navigue loin : www.junkdorybuild.blogspot.co.uk[...]/

Et pour le multi il y a cela: www.nauticaltrek.com[...]famille

A+ Diamba

21 oct. 2013

Pour le doris je confirme :
clinkemaillie.free.fr[...]cle.htm

et pour le multi, j'avais proposé ça :
clinkemaillie.free.fr[...]eon.htm

20 oct. 201320 oct. 2013

Ce qui fait la simplicité d'un voilier, ce n'est pas le fait de l'équiper moderne ou ancien, mais la simplicité du programme.

Un bateau ayant par exemple comme programme des sorties de quelques heures jusque 4 bft pourra être vraiment très simple: pas besoin de toilette, de cambuse, de chauffage, de frigo, de prises de ris, d'enrouleur, etc, etc, etc.

une voile ,une coque :-)

21 oct. 201321 oct. 2013

Une autre approche de la simplicité proposée par Jeanneau ! Voir la video de présentation du SO 41 DS

www.jeanneau.com[...]DS.html

On supprime les vagues. On supprime le vent. Et la voile devient ultra simple ! Encore fallait-il y penser.

21 oct. 2013

Ne serait-il pas encore plus simple de pratiquer uniquement la navigation virtuelle devant son PC, les pieds dans les charentaises. Conséquences pratiques : plus d'encombrement des marinas, économie sur les moyens de sauvetage etc...

21 oct. 2013

y a un directeur du marketing qui va bientôt pointer au chômage :-D

21 oct. 201316 juin 2020

Et puis surtout lui ( en pièce jointe) et son petit frère de 30 pieds pour PIERRE2
A+ DIAMBA

22 oct. 2013

Bonsoir....
Le serveur de Hisse et Ho serait-il devenu FOU????
En trois jours j'ai reçu sur mon adresse mail 31 fois le même message (incomplet
d'ailleurs ..)" De l'uniforme ôté , naquit un jour l'ennui" disent
le proverbe et la femme du militaire mais aussi avec la lecture de votre courrier !!!!!
Ne faîtes pas comme la SNCF ,vérifiez les boulons.....
Merci

22 oct. 2013

sinon,au niveau simplicité; www.arrandir.se[...]sh.html

« La perfection est atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais lorsqu'il n'y a plus rien à retirer. »
A. de st Exupery.

22 oct. 2013

En lisant ce fil, la grande majorité des intervenants semble faire le parallèle

simplicité = indépendance, liberté, pureté, esprit rebelle
et
modernité = aliénation.

Est-ce que personne ne se rend compte que la recherche de la simplicité n'est autre qu'une mode comme une autre. Dans notre domaine, elle est arrivée avec les ponts flush deck et autre figures de style en opposition avec le kitch (ou autre figures de proue). Certe ça fait quelques années qu'elle perdure cette mode, mais elle finira par passer comme toutes les modes.
Hors, n'y a-t'il pas plus aliénant que de suivre la mode ?
Ces messieurs qui donnent des leçons sur la navigation "roots", simple, à la recherche de la pureté du geste, ne sont ils pas victimes de la mode et donc des purs produits de notre société de consommation ?

fausse analyse ,ce n'est pas une mode mais un art de vivre !les modes sont ephemeres et vaines :-)

22 oct. 2013

Absolument

22 oct. 2013

quelque soit l’appellation, ça finira par lasser, comme toutes les tendances, tous les styles et les différentes écoles artistiques l'ont fait avant.
Faire du simple, du dépouillé, ça reste "faire": consommer, transformer et détruire .
S'imaginer que sa vision des choses, son "art de vivre" est ultime, c'est faire preuve d'une prétention que l'Histoire se charge de balayer.
La vraie question, c'est qu'est-ce qui viendra ensuite ?
Comme il faudra bien continuer à avancer, on continuera à "faire".
Il faudra peut-être jouer avec la décroissance, la fin du pétrole et donc du plastique, la volonté d'aller à l’encontre de la tendance précédente, jugée has-been.
Une nouvelle Renaissance (les modes sont cycliques) ?

22 oct. 2013

Je suis quelqu'un de très simple...
et j'ai un bateau relativement moderne...
Nous faisons une très belle équipe...
Ainsi, je peux affirmer haut et fort que OUI, on peut faire coexister simplicité et modernité sur un voilier... :mdr: :mdr: :mdr:
frederic

22 oct. 2013

"éphémères et vaines" L'homme et une mode
Ca vie n'est qu’éphémères et vaines parce que notre petite exitance face a l’univers ne fais que de nous (RIEN du tous).
Pour moi, homme MODERNE mon art de vivre sera SIMPLEMENT éphémères et vaines.
je suis d'accord avec les 2, comme ca

22 oct. 2013

Mais au fait : C'est quoi un bateau moderne ?

Une luge qui va vite avec 45° de gite, avec un équipement de geek et qui ne peut rentrer que dans les ports en eaux profondes ?

22 oct. 2013

Scampi, voyons! ça, c'est sportif.
Moderne, c'est ce qui n'existait pas avant.

22 oct. 2013

J'en conviens, mais avant quand ? parce que ce qui est moderne aujourd'hui sera désuet demain.
Donc comme dit Pierre2, les modes sont éphémères et vaines.

moderne c'est un objet de son epoque ,qui peut s'inspirer de l'ancien mais qui ne le copie pas :-)

22 oct. 2013

Je comprends que moderne est en relation avec époque, actualité, plus une pincée d'innovation?
Et que simplicité est intemporel? Comme un Soling?
Et certains ont la modernité plus durable que d'autres.

22 oct. 2013

La vie moderne nous vend de la simplicité tous les jours pour pousser à la consommation.
Les bateaux que l'ont nous vend sont : un bateau simple, un bateau moderne, un bateau rapide.
La question posé pa Pierre 2 et "
La modernité et la simplicité peuvent elles coexister sur un voilier ?" c'est bien ce que l'on nous vend tous les jours, ce n'est peut-être pas fiable mais tu on a modernité et ta simplicité.
il manque en mots à la question "FIABILITE". on pourra répondre à plusieurs questions sur ce forum "enrouleur de grand-voile, pilote auto, GPS, etc."

22 oct. 201316 juin 2020

Bonsoir.

Modernité et simplicité, c'est un peu comme l'art contemporain.

Une toile blanche, bleue ou rouge n'a rien de compliqué en soi.

Quel sens peut-on donner à l'acquisition d'une telle œuvre ?

  • La simplicité ou le sens de la matière brut.

  • La modernité ou l'innovation et le coté décalé au regard des conventions.

Vivre simple pour être moderne, c'est un concept qui est de mode et pas en phase à notre vie de chaque jour (aucun jugement de valeur de ma part).

A l'inverse je préfère rester simple et vivre moderne avec toute la sécurité et le confort que peuvent nous apporter les innovations technologiques.

Ce post en est la preuve puisque nous dialoguons au travers d'une technologie que la majeure partie d'entre nous ne maitrisons pas.

Patron, la même chose ...

++

En PJ peinture de Yves Klein exposée à Beaubourg (simple et moderne).

22 oct. 201322 oct. 2013

Le bleu Klein est en réalité assez compliqué. Je crois qu'il est le seul à savoir le faire.
"À la suite de recherches et d’expérience avec un chimiste pour fixer l'intensité lumineuse de ce bleu, sans l'altérer, il crée l'International Klein Blue (IKB), symbole de la matérialisation de la sensibilité individuelle, entre étendue infinie et immédiate. « Les monochromes bleus » seront l’essence de la peinture monochrome du XXe siècle. L’IKB incarnera la dialectique entre la matière et l’esprit, le physique et le spirituel, le temps et l’infini."

Moralité: Faut se méfier du simple ;-)

22 oct. 201322 oct. 2013

La chromatographie oui car inspirée de son œuvre.
Cependant l'œuvre est unique (existe aussi en vert).
Pas si simple en effet. :litjournal:

23 oct. 201323 oct. 2013

Faudrait peut être arrêter de fumer la moquette...

fr.wikipedia.org[...]in_Blue
:litjournal: :doc:

22 oct. 2013

P.S. : le délire de l'artiste, un peu de biographie mediation.centrepompidou.fr[...]ein.htm

j'ai beau etre simple et moderne je ne vois qu'un carré bleu ,le reste est de la masturbation intelectuelle :-)

23 oct. 2013

100% d'accord avec toi Pierre, branlage des neurones ! :pouce:

23 oct. 2013

Je pense que tu es beaucoup plus compliqué que simple et moderne.

Donc récapitulons :
Carré bleu masturbation intellectuelle
Carré blanc masturbation télévisuelle

Un Klein deuil, bien sûr (mort le 6 juin 1962)
:litjournal:

Avis entièrement partagé...

23 oct. 2013

A mon avis, il avait un stock de peinture bleue à écouler, et les pseudos intellectuels y ont trouvé des "trucs" qui n'existent que dans leurs têtes !

22 oct. 2013

Un peu comme le fil :reflechi:
Chacun se masturbe ou il veut ... :doc:

23 oct. 2013

Pour avoir visiter pas mal de coins au japon "d'artistes japonais", issus parfois de l'art zen minimaliste, voire carrément d'anciens moines, peintres ou poètes zen comme Bashô, Issa, (qui étaient les "pro du haiku" entre autre, la poésie japonaise en 3 phrases rythmée (en 5 - 7 - 5 syllabes entre autre), on y voit la différence entre leur art très bref, et les poètes français comme baudelaire ou hugo, leurs alexandrins et textes très complexes, et étudiés;

Idem pour leurs estampes "minimales" (quelques coups de pinceau pour suggerer une montagne, deux bambous idem, ou un oiseau dans un pin), comparé à celles de ceux qui les travaillent plus, comme Hiroshige,hokusai, et d'autres, ou "pire" encore, les peintres très réalistes (hyper doués c'est sur), comme Rembrandt, Cezanne etc

La différence principale est à mon sens, que les premiers, cherchent à capter l'essence du sujet, et écrivent ou peignent avec "le souffle de l'esprit" (l'art du hara au japon entre autre), donc avec l'intuition, plutôt qu'avec l'intellect et la seule maitrise technique;
Ils cherchent donc a aller au delà de la seule maitrise technique (picturale ou litteraire) pour atteindre ce que les japonais appellent des fois "kokoro", le "cœur-esprit" de toutes choses, le "ki", l'énergie au delà de la forme physique;

Arriver à des bateaux simples et intuitifs de ce genre, demande surement d'aller au-delà des études techniques, des formes de carène, ou des calculs de centres véliques, de portance, ou de trainée, mais d'aller vers des bateaux "au feeling", peut-être comme ceux de Wharram, les Dory ou les Seabird entre autre;

Quant à la branlette (non intellectuelle) c'est surement aussi une recherche de simplification sexuelle, allant jusqu'à autarcie (et parfois pour éviter les dragues, les invitations et longues tentatives de séductions d'un(e) partenaire, et autres concessions qui compliquent parfois sérieux "l'affaire" !)

23 oct. 201316 juin 2020

Dans la barque,
la lumière de la lune croissante
à mes pieds.

_
Taïgi (un "haikiste" de 1700 et quelques)

23 oct. 201323 oct. 2013

En vrac:
le carbone,
le CP,
le dacron,
les led (mais c'est déjà dit),
la cocotte-minute,
l'epoxy (quand on aime le CP),
le profil NACA,
la polaire (le tissu, pas l'etoile),
le gore-tex/ sympatex et ces tissus respirants /dépérlants,
le biquille (pour les manchots),
la pastille phosphorescente dans les compas de relèvement,
l'inox316,
le coupe orin,
la compensation des safrans,
le double palan d'ecoute de GV (il existe la même chose inventé par René Coléno pour les voiles d'avant, mais je ne l'ai jamais vu que sur le papier. Si un jour je conçois/construit...)
la douche solaire,
le bouchain vif,
le sable dans la peinture antidérapante,
la lampe frontale (à led),
le flash-light,
...

ah la cocotte minute ,que ferait on sans elle !simple et moderne ? :-)

tete de liste :-)

23 oct. 2013

c'est juste la cocotte que tu accepte? ou c'est celle que tu met en tête de liste?

23 oct. 2013

C'est vrai que le carton rouge, c'est simple.
Mais pour moi les temps sont durs.
Ici on suggère que la branlette est simple et moderne, qu'un carré bleu je me souviens plus tellement c'était riche.

Du coup je vais au café d'en face, et ce sont des calculs de Polytechniciens, une autre forme de compensation.
Narcisse, au secours....
Pierre2, je t'en veux, quand je monte sur mon pont, je n'arrête plus de m'interroger sur S. et M.
Que la vie est compliquée. Compliquée? Et c'est reparti!

23 oct. 201323 oct. 2013

Bon d'accord.

J'ai poussé le bouchon un peu loin ... on s'écarte du sujet de la voile et du bateau ... désolé je ne recommencerais plus :jelaferme:

Je tiens quand même à remercier wildlife de m'avoir accompagné dans ce parallèle avec son thème sur l'art Japonais :topla:

Pour nemo1 qui à part un lien pourri sur la couleur des antifouling comment dire ... :scie:

++

23 oct. 2013

"Ici on suggère que la branlette est simple et moderne, qu'un carré bleu je me souviens plus tellement c'était riche"

ça fait 5 ans que la carène de mon boat est peinte au bleu Klein. Elle est restée propre.

C'est moderne et simple.

23 oct. 201323 oct. 2013

moderne et simple.

23 oct. 2013

Jolie couleur, c'est cool.

23 oct. 201323 oct. 2013

:jelaferme:

24 oct. 201316 juin 2020

Là où je rejoins les adeptes des multicoques (et des trimarans dans ce cas) c'est qu'à mon sens, la "simplicité" d'une embarcation devrait rimer souvent avec simplicité de mise en oeuvre, construction, réparation, déplacement, et avec "stabilitée latérale" entre auitre, plutot que lest lourd immergé (comme sur la plupart des monocoques)

D'ailleurs, la simplicité suit souvent la nature, et les premiers plus grands navigateurs n'étaient à ma connaissance pas bretons, ni anglais, (sur leurs barques ou monocoques à voile), mais polynésiens (pirogues doubles, de croisières ou légères), micronésiens, voire aussi du coté des philippines ou d'asie du sud est avec les mokens, ou badjau lau (trimaran - pirogues monoxyles à doubles balanciers)
Et comme avec les wharram "modernes", les trimarans peuvent être amélioré,avec l'epoxy, en ajoutant des panneaux de cp pour augmenter le franc bord du tronc évidé de la coque centrale par exemple,et le ponter plus sérieusement;
Et garder des matériaux naturels et simples ( mats en bambous, balanciers en bambous ou bois massif par exemple,gréement de jonque ou à voile latine)
Autre avantage que je vois par rapport aux monocoques (et même aux catamarans) : allegement comparé aux lests, possibilité d'ajouter un plan anti dérive à la coque centrale habitable (plan latéral amovible par exemple), donc plus de problèmes d'échouages (tirant d'eau minimum), plus de problème de gite avec les balanciers, partie habitable répartie entre la coque centrale et les "poutres transversales"; Et démontage possible des flotteurs si besoin de l'hiverner facilement à terre ou le transporter;Et ce genre de trimaran semble mieux remonter au vent qu'un cata, donc, presque que des avantages;
Pas eu l'occas d'essayer de trimarans, mais deja informé sur les "bajau", les gitans des mers d'asie du sud est
La photo deja postée, est un "tri léger", mais comme deja dit, augmenter l'ensemble des dimensions, ça peut être pas mal
(et je crois pas qu'ils aient fait les glénans ou la macif pour vivre sur l'eau : D)
Par contre, "c'est un délit" ! ils n'ont même pas de catégorie de navigation, ni canot de sauvetage, gps etc,
Par contre les "dieux de la mer" sont ou étaient avec eux

oui mais sous nos cieux un trimaran coute une fois et demi plus cher a construire qu'un cata ,sinon le greement crabclaw de ta photo est ce qui existe de plus simple et efficace meme de nos jours :-)

25 oct. 2013

D'ou un prao avec un crabclaw !! Mais faut sortir des sentier battus ...

A+ DIAMBA

25 oct. 2013

J' aimerais construire un trimaran simple et moderne.
Simple à construire comme un Wharram, avec des solutions économiques et efficaces et pas de luxe à bord.
Moderne : léger, en CP epoxy ou mieux en bio composite, qui fait un bon près et qui avance

25 oct. 2013

Bonjour
oui, voir nouvel O38, même pas de cuisiniere, pas de cloison, des espaces vides à l'arriere et 1 seul coin toilette
:bravo:

25 oct. 2013

L'Arufara en cp sans haubanage pour les voiles de Gilles montaubin, à l'air assez proche d'un trimaran "simple et moderne" à la fois
Mais si le cout revient trop cher comparé à un monocoque, mieux vaut surement rester avec des matériaux "naturels", comme pour les bancas des philippines ou du sud thailande : bambous, bois et cordages !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (39)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021