La fin des hydroliennes.

Trop cher, pas assez rentable...
Il y a quand même eu du fric de mis dans la recherche, les prototypes, et même des locaux...
Quels gâchis !
:oups:
www.lesechos.fr[...]970.php
www.lefigaro.fr[...]ien.php

L'équipage
28 juil. 2018
28 juil. 2018

Il va bien se trouver un investisseur étranger moins frileux que DCNS ?

28 juil. 2018

Il faudrait se départir de ce réflexe consistant à penser que tout ce qui n'est pas hydocarbure est écologique. La recherche de moyens de production d'energie autres que les énergies fossiles, c'est aussi parce qu'un beau jour pas si lointain faudra se démerder sans pétrole.

28 juil. 2018

Penser que DCNS etait capable de travailler sur l’hydrolien c’est ne pas se rappeler le gachis des plateformes petrolieres du meme DCNS.

Il y a d’autres constructeurs d’hydroliennes en France avec de vrais produits .

Que Naval Group se concentre sur les bateaux gris ...

28 juil. 2018

A l'heure où les autres sont en pleine rentabilité sur l'éolien, ici on continue la recherche sur le fluide!
Quand vont-ils s'apercevoir que sur bien des technologies c'est des décennies qu'ils ont de retard.
Ce sont les super majors qui veulent le pouvoir sur le renouvelable. De 4 Milliards d'Euros d'investissements rien que pour la mer du Nord avec une prévision de doublement.
Tout ça comprend des flottes de Navires de haute technologie et tout les supports du même bouillon.
Ces boites ne sont pas folles et traitent tout en service intégré.
En attendant on a Flamanville, 9 ans de retard et de 2.8 Milliards de prévisionnel ça va dépasser les 17 !
Avec un CV Comme ça, m'étonnerais qu'EDF Postule chez Equinor ou seulement en placement financier, si finance il reste.
J'ai bien aimé la répartie de Poutine: "Vous ne voulez plus du nucléaire, vous ne voulez pas du gaz, comptez vous, vous chauffer au bois?"

28 juil. 2018

L'ironie de l'histoire est que ces hydroliennes devaient être immergées à quelques kms d'un EPR qui bat des records de gouffre financier.

28 juil. 2018

Moi ça me fait plutôt pétocher!

29 juil. 2018

Naval Group a une competence réelle dans la propulsion nucléaire. Il a imaginé de petites centrales nucléaires immergées capables d'alimenter les grandes villes côtières. Il serait dommage que ce projet ne soit pas mis en oeuvre.

29 juil. 2018

ça s'appelle un sous-marin.
Quand on voit le personnel qu'il y a dans une centrale nucléaire et le peu de personnel dans un sous-matin, je me dis qu'il y a des économies à faire.

29 juil. 2018

c'était l'idée de de gaulle quand la France a fait le terrible
il devait y avoir une version civile du réacteur implanté à proximité
des consommateurs ce qui évitait les pertes énormes de transport d'énergie .
mais c'était trop novateur.
alain

29 juil. 201829 juil. 2018

Bonne et mauvaise nouvelle. La bonne: le premier EPR (techno française) vient de démarrer en Chine pour alimenter Canton.
La mauvaise (pour nous) : les chaudières chinoises sont de meilleure qualité que les françaises.
Même si c'est long à fabriquer, ça va malgrè tout plus vite que de planter dans la mer 78000 éoliennes pour la remplacer.
Comme l'EPR doit durer 60 ans au moins on aura le temps d'en reparler.

29 juil. 2018

Ceci amène plusieurs questions:
1) Combien de fois peut on baiser un individu lambda sur le
même sujet ?
2) Combien de fois peut on baiser un groupe d'individus sur le même
sujet ?


Les autorités Japonaises ont déclarés les plages de Fukushima sans risques. Hier il y avait foule.

29 juil. 201829 juil. 2018

Pour moi la vraie question est combien de grammes de Co2 on degage par Kwh produit. En France comme en Suède (dominante nucléaire) entre 80 et 90. En Allemagne (dominante charbon) un peu plus de 600. Au Danemark, un peu plus de 800. En production éolienne, l'Allemagne et le Danemark sont au-dessus de la moyenne européenne.
Le même qui tient des discours écolos n'est pas très heureux lorsqu'il n'y a plus de jus à Montparnasse pour rejoindre son bateau en Bretagne. Ce serait drôle si l'enquête de Hulot aboutissait un jour à la conclusion que l'absence d'électricité était lié à la position de l'anticyclone des Açores.

29 juil. 2018

Tout ça est certainement vrai, ou pas. Mais le sujet parle d'hydrolienne, qui fonctionne avec le courant, vous savez le truc qui emmerde tous les manchots depuis des milliers d'années, tous les jours, 24h/24...........

29 juil. 2018

Peut-être qu'une centrale nucléaire ne produit pas de CO2.
Mais, pour sûr, une centrale à charbon ne produit pas de déchets nucléaires.

Combien de CO2 pour extraire l'uranium ?

Combien CO2 pour transporter l'uranium ?

Combien de CO2 pour creuser des galeries pharaoniques longues de plusieurs km à 500m de profondeur pour enfouir les déchets nucléaires qui devront être gérés pendant des centaines d'années par un personnel conséquent ?

Combien de CO2 généré par un personnel pléthorique nécessaire au bon (?) fonctionnement des centrales et qui ne se déplace chaque jour qu'en bagnole pour s'y rendre ?

Combien de CO2 pour déplacer des experts nécessaires à la gestion en urgence des incidents à répétition dans les centrales vieillissantes ?

Combien de CO2 nécessaire au démantèlement des centrales, démantèlement qui s'étalera sur 20 ou 30 ans pour chacune d'elles ?

29 juil. 2018

Yves, t'es le meilleur ! :pouce:

29 juil. 2018

Le béton nécessaire à la construction d'une centrale nucléaire est à prendre en compte aussi.
Je pense que le solaire thermique ou voltaïque est sous développé.

01 août 2018

Yves, excellent mais ce n est pas pour des centaines mais des milliers voire des dizaines de milliers d annees :tesur:

29 juil. 2018

Probablement autant que pour aller de la mine de charbon à la centrale qui le brûle et à son démantèlement. Sauf que je le concède, les employés de la centrale au charbon y vont à vélo. On leur a dit qu'il ne fallait tout de même pas exagérer. ;-)

29 juil. 2018

Ce serait en effet très intéressant de comparer le nombre d'années/homme et la production de CO2 nécessaires à l'extraction charbon/pétrole/uranium, la construction éolien/centrale charbon/nucléaire, fonctionnement et maintenance parc éolien/centrales charbon/nucléaire, démantèlement parc éolien/centrales charbon/nucléaire pour produire 1GW.

29 juil. 2018

Oui, je sais !
Sans doute celui sous le charme duquel tu te pâmes ! :))

On en a déjà parlé mais j'ai oublié son nom.

29 juil. 2018

Je te conseille d'aller faire un tour en Pologne où ça commence à tousser dans les deux sens du terme parce que ce sont eux qui récupèrent la merde que rejettent les centrales à lignite des allemands.
Autre truc quand vous passerez à l'Ardoise port connu de certains sur le Rhône arrêtez vous chez Ferro Pem et demandez leur combien de Mw il faut pour 100 kilos de silicium qualité électronique.
Le coût des ps à baissé parce que la main d'oeuvre chinoise n'est pas chère mais personne ne voulait les acheter quand ils étaient fabriqués en France chez Metrawat etc..

29 juil. 2018

Je connais au moins un expert indépendant qui effectue ces comparaisons.

A toi de le lire même si ses conclusions ne te conviennent pas. A tort ou à raison.

29 juil. 2018

Ca me revient : Jancovici.

C'est sûr que je suis plus proche de Laponche, du moins quant à sa prudence eu égard aux déchets d'une part mais aussi aux risques industriels des CN en cas d'accident.

D'un côté le jeune chien fou (la cinquantaine) obsédé par le CO2 pour faire valoir son adhésion sans retenue au nucléaire et de l'autre le vieux sage (25 ans de plus), non moins expert dans le domaine mais favorable à un patchwork quant à la production d'électricité.

Entre les deux, les querelles sont nombreuses et il nous est bien difficile d'y mettre le nez mais j'apprécie l'aspect politique auquel fait référence Laponche dans le déploiement inconsidéré de cette technique industrielle.
S'il devait y avoir un accident de cette nature en France, ce n'est ni vers l'ASN ni vers EDF que se retournerait la population.
Mais vers les politiques qui devront la gérer.

Et il considère que les politiques sont complètement en retrait vis à vis de l'ambition démesurée des industriels du secteur.

29 juil. 201829 juil. 2018

Depuis le temps que ce débat existe, c'est toujours étonnant de voir qu'il met toujours face à face des points de vue binaires : les eoliennes c'est de la merde, vive le nucléaire. Ce genre de trucs. C'est pourtant assez facile de se rendre compte qu'il n'existe pas de solution énergétique miracle. Par contre chaque source d'énergie a ses limites, et le seul moyen de ne pas s'enfermer dans une impasse énergétique du genre tout nucléaire ou tout pétrole ou tout éolien, c'est de disposer de toutes les sources d'énergie existante. Et d'en produire moins, pour en consommer moins.

29 juil. 2018

Disons plutôt consommer moins pour produire moins.
Le consommateur n'aime pas la frustration. :)

29 juil. 2018

Diminuer la consommation d'énergie à l'échelle planétaire est une vue de l'esprit. Trop de gens attendent de pouvoir accéder au développement économique. La question de l'émission de CO2 et sa conséquence le réchauffement climatique est la plus sérieuse que nous ayons à traiter. Elle va au-delà du raisonnement purement économique. Voici la source que j'ai utilisée pour argumenter un peu plus haut. Ce sont les pays en Europe où l'éolien s'est développé qui ont l'émission la plus forte. C'est juste un fait.
www.inference.org.uk[...]5.shtml

29 juil. 2018

Les chinois doivent être aussi binaires que moi. C'est dans ce pays où le charbon est roi que la croissance de l'énergie nucléaire est la plus forte. Pour des raisons historiques la filière uranium s'est imposée. Mais les chinois continuent à investir sur la filière thorium initiée par les américains aprés la guerre. Le thorium pose beaucoup moins de problèmes que l'uranium en émissions radio-actives et gestion des déchets.

29 juil. 2018

Oui, c'est bien pour ca qu'il faudrait aussi équiper les barrages, les éoliennes, les centrales au gaz ou au fuel, les panneaux solaire de boutons "off". Il y a un marché à prendre pour Legrand.

29 juil. 2018

Merci, on compte sur toi.

(On reconnaît bien là ton côté chef d'égard).

30 juil. 2018

Ça se dégrade, ils veulent la tête de HI. HAN leur a répondu qu'il était le seul responsable et qu'ils n'avaient qu'à venir le chercher. Du coup, ils lui ont coupé le son et il s'est arrêter de braire. Han est resté sur sa fin.

29 juil. 2018

Les délirants des années 60 pensaient à l'indépendance énergétique. Ils étaient "binaires". Aujourd'hui c'est l'indépendance énergétique ET le réchauffement climatique. Ils sont devenus "trinaires". On progresse.

29 juil. 2018

Apparemment ca ne marche pas dans ce sens. L'humain c'est comme une ampoule : pour qu'il arrête de consommer de l'énergie, faut mettre le bouton sur off.

29 juil. 201829 juil. 2018

"l'émission de CO2 et sa conséquence le réchauffement climatique "

C'est bien ce que je dis. Tu as une vision binaire. Ce n'est pas parce que c'est le problème principal que les autres problèmes n'en sont pas. La gestion des déchets nucléaires en est un non moins urgent, et la sécurité nucléaire aussi (tu as toi-même relevé la mauvaise qualité de la chaudière de l'EPR d'EDF, qui s'annonce comme un magnifique accident industriel et économique, en attendant de devenir un accident nucléaire).

29 juil. 2018

Si on mettait toutes les centrales nucléaires en mode off à travers la planète, la baisse de la production d'électricité ne serait que de 10%.
Autant dire que, à part la France totalement soumise à ce délire politique des années 60, personne ne s'en apercevrait.

29 juil. 2018

A ma connaissance, il n'y a que la gare Montparnasse qui est équipée d'un bouton "off". C'est en cours d'expérimentation. On te tient au "courant".

29 juil. 2018

Premières réactions: la colère gronde. Les gens pensent que les technocrates qui ont eu l'idée du bouton "off" sont des allumés. Désolé.

29 juil. 201829 juil. 2018

Estimation sur un modèle existant: Brenilis si ça finit dans les 50 Ans depuis le début de la déconstruction 1985 ?
Le nucléaire n'est peut être pas une merde en revanche la maintenance des installations est sujette à critiques négatives.

29 juil. 2018

Naval Group investit 250 millions, inaugure l'usine le 14 juin et annonce la fermer le 25 Juillet... On ne nous dit pas tout là.
www.lesechos.fr[...]077.php

29 juil. 201829 juil. 2018

Bah oui mais entre 2013 et aujourd'hui on a changé de président.

Et aujourd'hui notre Moi-Soleil est tout acquis au nucléaire.
Ca commence d'ailleurs a sérieusement énerver nos voisins frontaliers.

Pour les futures start-up qui lui sont si chères, qui vont inonder tout le pays et créer de l'emploi (par ruissellement ?), il faut de la belle énergie high tech.

L'hydrolien, c'était bon pour le vieux monde !

29 juil. 2018

Et pourtant la densité de l'eau est 800 fois plus important que l'air, il y a beaucoup plus d’énergie à récupérer qu'avec les éoliennes.
En plus sa quantité est parfaitement prévisible... et renouvelable à l'infini...
Çà ne mérite pas un peu de s'y attarder?
Ou faut il attendre d'être bien emmerdé avec le nucléaire?

30 juil. 2018

Naval Group travaille également sur le différentiel de température entre la surface de la mer et le fond pour produire de l'électricité. Je ne saurais en dire plus.

A chaque fois qu'il y a un pic de pollution, c'est bizarre le vent vient de l'est , c'est aussi pour cela que les beaux quartiers ou habitent les bobos-écolos sont dans les banlieues ouest des villes car autrefois le chauffage était principalement au charbon. L'anticyclone des Açores n'y est pas étranger, la loi de Buys-Ballot non plus.
Pour remplacer un EPR, il faut 78000 éoliennes, j'ai fais mon choix.

30 juil. 201830 juil. 2018

La consommation d’electricite ne cesse d’augmenter depuis les années 50, demain la voiture électrique à brancher quand nous rentrerons le soir à la maison, pas sûr que les’energies Renouvelables seules permettent de passer la pointe.

La solution sera multiple ou ne sera pas : éolien, solaire, batteries de stockage, hydrogène ( transport maritime et terrestre), analyse en temps réel des besoins au sein d’un même quartier pour optimisation entre le stockage local et la production nationale et locale, réseaux intelligents, décentralisation de la production. Réduction des besoins par l’eco efficacité technologique ou structurelle.

Seul un mix’energetique Permettra de s’en sortir, la réponse doit être aussi politique et pas seulement économique. En attendant les prix du Mwh flambent. Il faut du courage politique devant les’enjeux Tragiques qui guettent, les industriels seuls ne peuvent résoudre la question, hélas je ne vois’pas beaucoup les politiques oser.

Enfin que celui qui n’est pas raccordé au réseau jette la première pierre.

30 juil. 2018

Qui a dit que la production d'électricité aurait une source unique? La solution ne sera pas multiple, elle est déjà et à toujours été multiple. Arrêtons d'enfoncer des portes ouvertes. Ça devient fatiguant

31 juil. 2018

La philosophie de l'EPR est bel et bien celle du tout nucléaire avec production centralisée. Et quand l'EPR sera en rade (ca risque d'etre souvent vu la piètre qualite de sa construction, qu'est ce qui le remplacera ?

01 août 2018

Tu devrais arrêter de te focaliser sur les éoliennes. Les sources d'énergie alternatives sont très nombreuses, les éoliennes, si visibles qu'elles soient, en sont une composante, et rien de plus. Elles nous font chier autant que les pylônes des lignes à haute tension ou les châteaux d'eau ont fait chier nos aïeux, mais on s'y fera comme on s'est fait à ces derniers.

01 août 201801 août 2018

Le reste. L'EPR devrait produire 2,5% de la production française. Mais il est clair que s'il tombe en panne et que le vent tombe en même temps, on sera mal. Tout le monde sait (ou devrait savoir) qu'on ne peut pas construire une éolienne sans l'associer à une centrale à quelque chose pour la raison sus dite. Tout le monde ne sait pas qu'une éolienne ça prend de la place 1Km2 pour les grandes afin qu'elles ne se perturbent pas l'une l'autre. Chez nous tout le monde connait ce problème quand les bateaux arrivent ensemble à la bouée.

01 août 2018

Quelle con descendance!

31 juil. 2018

Naval Group travaille également sur le différentiel de température entre la surface de la mer et le fond pour produire de l'électricité. Je ne saurais en dire plus....
Procédé Claude, pas nouveau, nouveau...

31 juil. 2018

Les seuls exemples probants, ici ce sont dans le micro, c'est à dire la maison passive et qui produit son courant, mais là pareil, on a des exemples qui sont des merdes et des propriétaires floués.
De toute façon, c'est cette production en bout de chaine qui me séduit.

N'y connaissant rien dans l'hydrolien je me pose la question comment y arrive-t'on avec un rendement aussi pourrâve qu'une hélice dans l'eau ?
Et surtout, surtout l'entretien, la maintenance?
Vu, passé à la télé, l'usine de Cherbourg. Ça fait un peu mal au cœur.

Un bel exemple de renouvelable, vu en reportage, une merveilleuse aventure d'un homme qui y croyait.
Petit texte: la1ere.francetvinfo.fr[...]29.html

17 oct. 2018

Bonsoir Darwin,

tu parles de rendement "pourave " d' une hélice dans l' eau!

Pour ta gouverne, sache que sur mon canote, j' ai un hydrogénérateur Aquagèn4 (hélice pourave donc) qui commence à débiter à 3,5nd, et qui étale toute mes consommations à 6nd.
J' ai également une éolienne Aérogèn4 (même alternateur mais pas l' hélice pourave!), qui commence vaguement à produire à partir de 15nd de vent, et il lui faut 30nd pour que çà .approche ma conso moyenne.
Hors je navigue beaucoup plus souvent à 5-6 nd que je ne prend 30nd de vent, et mon "hélice pourave" est de loin ma source d' énergie la plus rentable et efficace.

Avec mon panneau solaire 50w orientable à 360° dans les deux axes, je ne démarre jamais mon moteur pour faire de l' électricité.

Gorlann

18 oct. 201818 oct. 2018

Bonjour. A méditer

CINQUIEME INVENTION
La force des marées pour permettre de fournir l'énergie électrique. Mr l'Ingénieur du
Génie Maritime, qui en a fait le calcul devant moi, m'a fait savoir que ça pouvait faire
pour une petite usine mais pas pour une usine comme le port de CHERBOURG. Enfin,
je n'ai pas eu de blâme, c'est tout de même quelque chose!

L'ingénieur n'y a surtout pas vu son intérêt personnel et donc, venant d'un simple ouvrier, çà ne pouvait qu'être nul. Je hais ces gens là parce que soi disant, ils ont des diplômes et donc savent .

18 oct. 2018

Darwin,

sur ma barque je suis autonome en toutes circonstances MAIS, comme à terre je suis économe en énergie, je n' allume par ex le GPS QUE lorsque j' en ai vraiment besoin, c' est-à-dire très rarement, j' ai des cartes papiers et dans la mesure du possible, j' utilise le régulateur plutôt que le pilote.
Chacune de mes sources d' énergie est capable momentanément de me fournir suffisamment de jus, mais pas tout le temps, d' où la diversification.

A terre, le gros problème est que depuis des décennies, nos gouvernants incitent à grand coup de subventions le français moyen à s' équiper en "tout-électrique", ce qui permet de justifier l' indispensabilité du nucléaire.

Combien de réacteurs en moins si l' on supprimait TOUS les volets roulants et autres portails électriques, ou autres conneries du genre?

Le renouvelable diversifié peut fournir sans problème ceux qui ne cèdent pas à la mode de tous les gadgets modernes, mais le pourcentages de français prêts à se limiter est malheureusement tellement faible qu' on est pas prêt de se passer du nucléaire et autre centrales thermiques!

Gorlann

17 oct. 2018

@ gorlann29: Loin de mettre ta parole en doute, penses tu que t'on système est transposable, multiplié par 100,500, 1000 Pour la demande de courant ?
Le coût de la maintenance car en eol on est toujours en aérien.
Quid de l'usine à Cherbourg ?
Les plus gros fonds de pension, de couverture, souverains se jettent sur le renouvelable, pourquoi ne plongent-t'ils pas la dessus ?
Nous ne sommes pas les seuls à avoir des supers marnages, pourquoi les autres n'ont-t'ils pas fait d'usine marémotrice ?

17 oct. 2018

Bonsoir. Enfin , c'est pas trop tôt!! c'est tout de même mieux que ces moulins à vent qui ne tournent que quand il y a du vent et nous polluent notre espace ainsi que notre vue!
Faudrait ne pas oublier mon grand père pionnier dans ce domaine qui fut "remercié" par des ingénieurs dont l'un s'est emparé de son système mais pas de l'amélioration du grand père gardée secrète par lui-même.
Du raz Blanchard au raz de Barfleur, une zone propice non exploitée et du courant, y en a et même de l'alternatif :-D

22 oct. 2018

Si j'ai bien lu, un machin de 10m de diamètre plongé dans le Fromveur, c'est à dire l'un des courants les plus puissants du Monde fourni 15% de la consommation de l'ile de Ouessant. C'est à dire que pour alimenter cette mégalopole (?) il faut installer 100/15 soit 70m au total de turbines qui vont hacher fin fin fin tous les bestiaux sous marins de cet écosystème unique.

Le CO2, et le greenthinking ont bon dos,, mais là je je ne cautionne pas ce massacre qui plus est financé par mes impôts.

Le massacre de la Rance ne leur a pas suffit, ils viennent nous emmerder ici.

22 oct. 2018

Ça dépend de qui te donne la réponse. EDF ou écolo. C'est sur que compte tenu de la modification du régime de marée et de la salinité, on n'a plus le même écosystème.

On ne saura jamais parce qu'à l'époque les contrats de concession ne tenaient pas compte des normes en environnementales. De nos jours c'est quasiment sûr que le projet n'aboutirait pas pris entre les feux croisés des tenants et des antis d'abord et ensuite des zadistes et des CRS ensuite.

22 oct. 2018

Ça doit pas être des amateurs de poisson plat. Ce qui est mieux ou moins bien selon tes goûts. Ce qui est sur c'est que l'opinion des voisins n'est pas forcément le meilleur indicateur dé biodiversité. Encore une fois on a fermé un estuaire tout à fait exceptionnel et donc perturbé sévèrement son écosystème unique. Même si d'autres espèces s'y sont installées. C'est évident.

Tout ça pour un résultat tellement génial qu'il n'a pas été tenté d'autres expériences analogues par ma suite

22 oct. 2018

C'est vrai que la destruction systématique à chaque marée des bestioles qui nagent dans les fonds marins présente l'immense avantage d'être invisible. Parce quand on va commencer à publier les photos des oiseaux migrateurs happé par les éoliennes terrestres placés justement sur les routes de migration ça va faire un autre barouf. C'est mieux de mettre les éoliennes dans ces corridors venté et les piafs le savent depuis toujours, que ce sont les bonnes routes pour eux.

C'est super écolo. Un oiseau mort voit sa trace carbone diminuer.

Et tout ça pour quel rendement ?

22 oct. 2018

"Le massacre de la Rance ne leur a pas suffit"

Peux tu nous expliquer quelles espèces sont massacrées en Rance ?

22 oct. 2018

C'est certain qu'un projet de ce type n'aurait pu aboutir en 2018.

Cela dit , pour avoir habiter 20 ans le plus joli village de la Rance, je n'y ai jamais entendu les "anciens" se lamenter que c'était mieux avant pour cela.

23 oct. 2018

Au niveau écosystème, celui de la Rance a évolué depuis la création du barrage. Il est en effet très riche, la nature s'étant accommodée de ces nouvelles contraintes, comme elle le fait partout.
Le problème de l'envasement est autre chose... ça en fait partie mais avec d'autres conséquences.

17 oct. 2018

Mais bon sang d'un petit bonhomme!
Deux champs d'eol' à voir en Ecosse et record du monde en Irlande.
à 962 MGW Avec un prix net de sortie à 52 Livres le MGW.
A savoir que les nouveaux projets s'ouvrent sans subventions en mer du Nord.
Je suis sur qu'en ouvrant des 'blocks" à Vestas, Dong, Equinor et consorts on ne serait pas obligé de nous ressortir de la centrale nucléaire à tous les menus.
Nous on préfère réinventer une brouette à 2 Balles.
Tant que l'écologie ne sera pas dans la contingence économique (à bon rendement) On restera dans le rêve et les belles paroles.
Les pros, les vrais parlent en Milliards de Dollars, nous on fout une Hélice dans l'eau. On s'approprie une structure semi-submersible, dont le principe existe depuis les années 40. Le chien n'est pas attaché avec des saucisses 5 Millions pièce!
Ces mêmes pros ont développés l'architecture navale comme jamais dixit Ulstein avec ces X-BOW ET XTERN. Coques polyvalentes, passagers, services, cargos.
Désolant!

18 oct. 2018

oui mais ces champs d'éoliennes sont offshore, donc loin du consommateur. Il me semble que la perte d'énergie entre une centrale électrique et le consommateur final est de l'ordre de 30%, ce sera pareil voir pire (plus loin...) pour l'éolien offshore.
Le summum est lorsque la centrale thermique (charbon, gaz, nucléaire, peu importe) génère de l'électricité avec un rendement thermodynamique de l'ordre de 40% max, en perd 30% dans le réseau, pour à l'arrivée chauffer des logements par un convecteur
Alors que les panneaux photovoltaïques que je rêve d'installer sur mon toit en Provence serviraient essentiellement à ma propre consommation (et voisinage par mutualisation) et que la batterie de mon véhicule électrique pourrait être recyclée en batterie tampon de domicile.
Il faudrait toutefois que tous les systèmes (panneaux, onduleurs, batteries) soient au tarif de la grande série alors qu'actuellement :
- les équipements restent tarifés "semi-expérimental", toute subvention ayant par ailleurs tendance à s'ajouter
- les zautorités ne facilitent pas l'installation (permis à obtenir, restrictions de surface)

18 oct. 2018

On peut (on doit !) remplacer les centrales à fioul et à charbon par des centrales gaz, beaucoup moins émettrices de C02.

19 oct. 2018

...pendant que d'autres omettent complètement de parler de la maintenance des installations des centrales à fioul et charbon !!!

Approvisionnement en pétrole ou charbon, modulable en fonction de la politique étrangère des pays producteurs et des conflits en cours...

18 oct. 2018

Dans tous ces systèmes, il n'est pas pris en compte le manque de vent, de soleil et pannes diverses mais qu'il faille maintenir un approvisionnement permanent et mis en marche instantané ce qui oblige à conserver en état nos vieilles centrales à fioule et à charbon prêtes au démarrage pour fournir l'énergie manquante.

18 oct. 2018

En dehors de problèmes de rendement de transformation, Carbone solide liquide ou gazeux, dans tous les cas au final on oxyde un atome carbone par deux atomes d'oxygène.
exemple: Un litre de GO (d=0,8) a plus de carbone à bruler qu'un litre d'essence (d=0,7)

19 oct. 2018

Comme pour le gaz: actuellement rivalité pour la fourniture de gaz de schiste par les USA et de distribution de gaz par les gazoducs Russes (sans oublier le point de départ probable de la guerre de Syrie).
L'énergie quelle qu'elle soit c'est la survie et c'est la puissance.
Cela entraine de fortes rivalités, des guerres économiques et de vraies guerres sur le terrain. Et cela depuis que l'homme existe.
Les animaux, font de même mais avec plus d'intelligence biologique pour satisfaire un équilibre précaire.

18 oct. 2018

Les pertes de transport sont inférieure à 10%.

18 oct. 2018

Juste pour info, ce J. Veyrat n'est pourtant pas une tanche dans les affaires.
www.challenges.fr[...]_617206

18 oct. 2018

Bonjour
Un autre retour positif..

www.techno-science.net[...]04.html

19 oct. 2018

Superbe !
Technologie développée en Grande Bretagne on dirait non ?
On sent bien l'approche KISS, un truc simple, logique, éprouvé.
En France, depuis quasiment toujours, on fait l'inverse, on cherche la perfection et la complexité. Résultat, en pratique, c'est largement moins efficace.

20 oct. 2018

la complexité mène rarement à la perfection, je lui préfère la simplicité de l'expression

18 oct. 2018

Si J'ai bien compris, cette plateforme redresse le courant alternatif des éoliennes avant de l'envoyer en ligne.
Moins de pertes avec le continu qu'avec l'alternatif ?

Merci, une bonne page.

19 oct. 2018

@ Hubert
Je pensais, Arago, Foucaud, mais voici un réponse intéressante:
fr.wikipedia.org[...]tension

18 oct. 2018

Il semble bien que l'homme n'est jamais aussi ingénieux que dans l'adversité... Les temps de guerre n'en témoignent que trop.
Il attendra la limite, enverra la note de la responsabilité au peuple, s'en sortira toujours, puis, inexorablement, retombera dans la paresse jusqu'à la prochaine crise.
L'intelligence est un muscle. Le coeur n'y est pas assez relié. L'intuition du marin pas assez présente.

19 oct. 2018

Bus de retour ?
Välkommen till ditt hem !

20 oct. 2018

Nuance, l'ingéniosité est là quand on y met les moyens.
Pour votre raisonnement, dodolphe leur a donné les moyens comme support comme jamais.
Pour ce qui nous concerne, un champ pour un TW OU 1000 MGW On devrait tabler sur 15 Milliards d'Euros!
On est bien d'accord que l'on sort du cadre des décisions politiques.
Les "Wind farms" géantes sont considérées comme valeurs refuges par les différents fonds d'investissements. Tout est calibré, mises en place, entretien, maintenance.

20 oct. 201821 oct. 2018

@Polmar: En dehors de toutes considéations , comment faire la leçon aux autres si on continue ?
Pour l'instant avec l'EPR De Flamanville on approche les 20 Milliards.
Franchement, quant j'y pense je pétoche, avec le dôme soit disant hors norme au nivaux de l'acier.
Dans les technologies, tout le monde triche, celui qui "renaude" est viré, moi, 4 fois, j'ai survécu.
Bien des pays copient le matériel de completion pétrolier, ils prennent parfois le puits dans la gueule et pourquoi pas la même avec le nucléaire ?
Une chose qui a son importance et que tu n'a pas spécifié: LA DEMOBILISATION !
Pour l'instant le seul exemple que je connais c'est Brénilis, commencé en 1985, vu sur FR3 Fin prévue 2050 (rajouter 5 ans tous les 10 ans).
La démob' c'est bien, mais qui va accepter ces merdes, car il faudra bien les ranger quelques part, fini en loucedé dans les oceans.
La démob' des éoliennes, c'est une chiée de boulons et sur le bateau.

20 oct. 2018

1600MW (un EPR) coûte nettement moins cher (voir les EPR chinois à Taïshan).

19 oct. 2018

Le temps presse!
Bien sur continuer la recherche et le développement sur les hydroliennes pourquoi pas.
Pour moi l'efficacité serait de s'appuyer sur des modèles déjà rentables.
Ces mèmes modèles apportent bien plus facilement les gros financements privés.

19 oct. 201816 juin 2020

celle ci vient d'e
tre remise a l'eau mardi dans le FROMVEUR a coté douessant aprés deux années de révisions

20 oct. 201816 juin 2020

un noeud au kiki... et on arretera de se pignoler avec comment produire des montagnes d'energie.

(deja posté cette image sur autre fil ;)

22 oct. 2018

Bonsoir,
il est bien ton tableau, j'ai déjà tout fait, sauf que mes 4 enfants sont terminés et bien vivants. Alors j'en supprime un ou deux? Cela va être dur car ils sont plus costaux que moi...

Bon je rigole.

En fait il me manque un point, mais cela ne va pas tarder.
-->Je passe bientôt à EnerCoop.

Et un autre n'est pas parfait
-->Les vols transatlantiques, mwoui, je rentre du Brésil donc mauvais point...mais j'en ai annulé 4 avant en 5 ans. C'est assez?

22 oct. 2018

...et pendant ce temps, "ma boîte" à installé 3GW de capacité éolienne terrestre dans le monde rien que cette année.
:heu: :topla:

22 oct. 201822 oct. 2018

D'ailleurs je me demande si les oppositions sont aussi virulentes dans les pays qui implantent des éoliennes (US, Canada, GB, nord de l'Europe, ...) qu'elles le sont en France.
Et aussi passionnées.

Parce que ce fil tendrait à démontrer qu'il n'y a qu'en France qu'on a compris depuis longtemps que les éoliennes (et hydroliennes) sont un véritable fléau pour l'humanité.

La France seule contre le reste du monde ?

Il doit bien y avoir aussi des spécialistes dans ces pays, au moins autant que sur H&O !

22 oct. 2018

"Parce que ce fil tendrait à démontrer qu'il n'y a qu'en France qu'on a compris depuis longtemps que les éoliennes..."
Ah les français !..; Ma pauvre Madame Michou.
Un cliché, une pensée bien conforme, un brin d'ironie, vaut bien tous les arguments. :pecheur:

24 oct. 2018

non, pas la fin, mais elles préfèrent l'eau douce !
première mondiale au coeur de la métropole de Lyon, un parc d'hydroliennes fluviales installé sur le Rhône...
voir le communiqué de presse de VNF :

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (48)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021