juste envie de partager ce début de texte d'Eddy Devolder

L'antiquité se méfiait des marins. Livrés sans défense aux caprices des océans, ils apparaisaient chargé de trésor inestimable a l'instant même ou ils étaient portés disparus ou, au contraire, s'évanouissaient à jamais, victimes de leur hardiesse ou capturés par les pirates.

Au 6ièm siecles avant Jésus-Christ, le poète grec Anacharsis mettait ses concitoyens en garde; "Les marins , disait-il, ne sont ni tout a fait des vivants , ni tout à fait des morts." Ils appartiennent au monde incertain de l'entre deux, voguant entre le connu et l'inconnu, ce ne sont que des funambules qui marche sur le fil ténu de leur chute tenue en suspens! Pourtant, ces hommes aux traits burinés par les embruns, hâlés par le soleil de haute mer, couvert d'un épais manteau de laine ou à peine d'un pagne ne cessent d'intriguer leurs contemporains. C'est qu'il sont un peut sorciers et par conséquent hypocrites. D'ailleurs, ils possèdent entre eux un langage propre grâce auquel ils échangent des informations qu'ils désirent à tout prix préserver.

Dans tout les cas, ce sont des vagabonds hermétiques, des aventuriers, fils des dieux marins, et leur bateaux ne sont que de frêles trait d'union, lancés à la conquête d'un ciel incertain où l'azure et l'océan se conjuguent parfois avec cet inconnu qui enchante le rêve des hommes.

Que le bateau alors prenne la mer et rejoigne les nuages, les troubles brouillards et les évanescentes fumerolles dont nous entourons les songeries, les légendes et les mythes qui de leurs insaisissables contours, nimbent les improbables conquêtes, les aventures défaillantes ou les rêves possible.

L'équipage
05 nov. 2003
05 nov. 2003

avis de lecture (ou envie)

Merci pour ces lignes
mais les references biblio STP

Et ce que l'on attribue a PLATON ?

06 nov. 2003

ceci aussi

fait partie des extraits de la documentation d'Hugo Pratt pour son album Mû.Et est publié en "avant premiere" de l'album...

Un peu plus loin dans son texte,Devolder parle de Platon comme ayant donné la premiere description et la plus célèbre du naufrage de l'Atlantide.

06 nov. 2003

y en a plein.......

des textes comme ça.........

+des histoires

+des legendes......

si tu aimes lis donc les bouquins de Robert CHARROUX. ce n'est pas sans interet.....

gerard.

06 nov. 2003

j'ai aucun talent d'écrivain, donc j'admire tous les textes

mais il me semble surtout que la plupart des vrais marins ne sont pas des vagabonds réputés oisifs, mais des travailleurs salariés (ou si peu pour certains malheureusement)qui travaillent dur en mer et qui pour la plupart aimeraient bien mieux faire autre chose

je crois qu'on oublie trop souvent que le navigateur de plaisance meme le plus encensé est au marin, ce que le tondeur de pelouse du samedi est à l'agriculteur, le pecheur d'ablette du pont de Chaillot au pecheur de morues islandais

assembler quelques tôles, mettre un gréement et une mécanique qui marche, aller sur la mer pendant quelques années,puis revenir au bercail pour se refaire une santé, c'est suffisant pour faire un plaisancier

etre obliger d'y aller par tous les temps et pendant toute sa vie pour nourrir sa famille,sans jamais pouvoir mettre les pouces, c'est moins valorisant sur le net, mais bien plus marin et hors de portée de nous tous qui discutons ici( y compris certains superpurs de la voile qui font toujours tout avec rien)

enfin c'est qu'un avis

amicalement

06 nov. 2003

slt.

...

06 nov. 2003
  • marin ou pas marin... -

... question récurente...

JP, faut rester un peu simple, t'es quand même un peu extrême, et ce que tu dis est assez inexacte en soi. Y'a des tondeurs de pelouses qui ont et une grande connaissance de la nature et du respect pour icelle, et des agriculteurs qui n'ont ni l'un ni l'autre. Y'a des marins de la marma qui se foutent complétement de la flotte (remarquent s'ils sont pas assez payés ils peuvent aller bosser ailleurs, y'en a même qui le font!) et des plaisanciers qui sont de trés trés grands marins (avec une dimensions humaine réelle, une vraie humilité, du bon sens, du savoir...).

Le couplet "chuis trés malheureux mais z'honnête et courageux" c'est bien, mais ça va pas trés loin, et puis ça montre pas beaucoup plus haut que "Intimité", "Star Académy", bref "grand public avale-couleuvres". Au final c'est (regrettablement) vide.

Aller ici ou là, en en bavant pour gagner sa croûte parcequ'on peut pas faire autrement, c'est à la portée de tout le monde, simplement parceque si tu peux pas faire autrement ... ben, tu peux pas! Mais ça ne donne pas une dimension incontestable au pauvre bougre qui rame sur le pont d'un bateau-usine russe pourri, ou sur un cargo naze battant pavillon maltais.

Les récits de marins sont pleins de récits de gens trés tarés, trés cons, inintérressants au possibles, pas vivables, abrutis complets, inhumains, incultes, grossiers, bêtes à pleurer, etc... Heureusement y'en a d'autres aussi! personne n'a le monopole en la matière...

Ben c'est pareil ailleurs! Chez les agriculteurs, les toubibs, les avocats, les plombiers, les cyclistes, les montagnards, les bergers, les femmes de chambres, les cochers de fiacre (à l'époque), les judokas, les golfeurs, les informaticiens, les égoutiers, les astronautes et même chez les politicards (quoi que...).

Enfin... c'est qu'un avis...

06 nov. 2003

c'est bein vrai!!!ça!!!!

de par le fait,j'suis assez ok. avec ça......

tu sais Venten...... tu me rapels........non pas toi,mais ta façon d'ecrire,evec ses listes inatendues d'exemples ...etc......

un certain Fred......D......

ça te dis quelque chose?????

gerard.

06 nov. 2003

je suis bien d'accord avec toi vent...

mais j'ai seulement voulu dire qu'un plaisancier, c'est à dire celui qui va en mer sans y etre obligé peut toujours faire machine arrière et il est justement pas obligé de rester en mer

le marin du commerce ou de la pêche de meme que l'agriculteur peut pas faire autrement dans la plupart des cas

c'est bien vrai qu'en tondant la pelouse, tu as le temps de te baisser pour ramasser l'escargot qui traine là et aller le déposer précautionneusement au bord, là ou il craint rien et, ce faisant tu fais vraie oeuvre écologique bien estimable

quel paysan peut faire ça en travaillant sa terre?

j'ai aussi voulu dire que la mer est parfois parcourue par des gens qui l'ont choisi( ceux qui sont sur ce forum) mais la majorité n'a pas eu ce choix (y compris les pirates de certaines mers et océans)

amicalement

06 nov. 2003

faut pas dec......

tu oubli un peu facilement que cela conduit a des exes redoutables!!!!!!!!

il faut pêcher........on extermine les oceans......

il faut cultiver......on privilegie les OGM......

il faut elever.......on pourit des regions entieres avec le lisier.......entre autre...

il faut rouler.....on va chercher le ju noir ou il se trouve en marchant sur la gueule du reste de la planete.......et me parlez pas de la voile pure"elle est en polyester!!!!!!!!
.

ne pas avoir le choix......la belle excuse......

06 nov. 2003

si j'avait pu m'douter

pouvez m'dire a quoi ça rime d'essayer d'savoir c'est l'quel le "vrai" marin ...!!?? JP comment un texte pareil éveil chez toi une intervention pareille ? y a vraiment la un truc qui m'échape total!

'reusment qui reste ventanpoup'

06 nov. 2003

j'veux pas encombrer sur ce sujet, mais

mon pb c'est pas de savoir qui est un vrai marin...
c'est que j'aime pas et c'est mon droit le coté

"seuls les vagabonds sont des marins libres"

la mer c'est aussi un boulot pas marrant pour beaucoup et il faut jamais l'oublier avant de se plaindre d'un coup de vent , de....... enfin toutes les plaintes qui passent par là

mais j'en fait pas une affaire et c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa g....

amicalement

06 nov. 2003

c'est la fote au contrepeterie

c'est vrai, on pense tout a l'envers maint'nant :
c'est pas :
seuls les vagabonds sont des marins libres...
mais
Dans tout les cas, ce sont des vagabonds hermétiques, des aventuriers...

Moi j'vois ça comme :
c'est des mecs qui sont jamais bien certain d'où y vont et de se qui va leur arriver, qu'on la capacité à réagir ... et gnagnagna...

Qu'on soit professionnel ou plaisancier, c'est-y pas ce qu'on ressent quand on largue les amarres ?

07 nov. 2003
  • Miaououououou... OUarf! Ouarf!!! -

... ainsi répondit Wou Tcheng Po lorsque son disciple Tcha Tchou lui demanda, par un matin brumeux:
_ "Ô vénérable maître est-ce que mon opinion au sujet du papillon qui s'est posé sur le pavot qui est à droite, alors qu'il aurait pu se poser sur celui qui est à gauche, à une importance ?"

07 nov. 2003
  • Miaououououou... OUarf! Ouarf!!! -

... ainsi répondit Wou Tcheng Po lorsque son disciple Tcha Tchou lui demanda, par un matin brumeux:
_ "Ô vénérable maître est-ce que mon opinion au sujet du papillon qui s'est posé sur le pavot qui est à droite, alors qu'il aurait pu se poser sur celui qui est à gauche, à une importance ?"

07 nov. 2003

encore,encore,encore.......

oui!oui!oui!!!!!

c'est beau .............

et en plus on sait maintenant ,que le batement d'aile d'un papillon...............peu foutre un sacré merdier a l'autre bout du forum.......

au fait.....tes compagnons hermetiques......

ça vient de hermes,l'initié,donc ton texte traite. des voyageurs des mers(ou des airs)initiés aux secrets de technologies inconnues du commun des mortel,et, qui etaient considerés comme dangereux par les responsables du coin.........
et les religieux de tout poils............

07 nov. 2003

cracqqqqkkkk!!!!!!!!

j'ai pété le fil ou quoi?????????

07 nov. 2003

le vrai des vrais

ce qui est amusant et qui m'a étonné, c'est que le texte c'est surtout une image (historique en plus) des marins, et qui fait plutôt rèver... et on se r'trouve a se d'mander si c'est Marcel le camioneur du rail en manche ou Charles-Edwouaaar le régatier sur son requin qu'est l'plus vrai des vrais...!

Mais bon pourquoi pas alors , le vrai des vrais le quel c'est-y?Hein

Hé ouai, on pourrai organiser un vote, allez moi j' vote Josch il a fait les deux lui: cap'taine au long cours et plaisancier!

08 nov. 2003

Le Voyage d'Ulysse

de Tim Severin (éd. Albin Michel) donne une idée des conditions de nave d'alors: grandes difficultés d'orientation faute de cartes marines et autres GPS, et extrême difficulté de maniement de la vaste voile carrée, peu tangonnée et dangereusement incontrôlable, sur la Méditerranée soupe au lait quoique "couleur de vin".

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (163)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021