Jolie manoeuvre de la SNSM à Dielette

L'équipage
23 déc. 2020
23 déc. 2020

on ne le dira jamais assez, heureusement qu'ils sont là et les soutenir est indispensable
qt à la vidéo, ça me rappelle St Valéry en Caux où avant d'armer le bateau, on allait voir l'état de la mer à l'entrée du port, revenir nonchalamment à bord et préparer les cartes...en paquet de 32...
JL.C

23 déc. 2020

Un lien vers cette video?
J'ai trouvé ça (merci Google):
www.facebook.com[...]833354/

23 déc. 202023 déc. 2020

La video est dans le bas de l'article et on y voit aussi la sortie dans une mer forte

23 déc. 2020

La sortie de Dielette est trompeuse sur l'état de la mer. ça déferle dès un bon 5 lorsqu'il n'y a pas beaucoup d'eau. On peut partir avec une houle et rentrer quelques heures plus tard avec des déferlantes.

23 déc. 2020

Belle manœuvre en effet

24 déc. 2020

Propre et net.
En un mot, bravo 👏

24 déc. 2020

Parmi les jolies manoeuvres, j'aime assez celle du RNLI Lerwick d'il y a quelques jours.

24 déc. 202024 déc. 2020

Il n'est pas toujours possible de sortir... Le Cross demande à la station de Palavas d'intervenir pour un petit voilier désemparé, le patron répond que les conditions ne lui permettent pas d'intervenir. Le CROSS : alors on va demander à La Grande motte. Palavas : négatif, vu les conditions seul le canot tout temps de Sète peut intervenir.
La suite : le Marius Oliviéri se fait exploser le pare-brise et regagne le port de justesse.
(même série que le canot des Sables)
Le voilier sans assistance s'explose sur la digue de Frontignan, un ou deux morts...
Respect pour tous les sauveteurs.

Il y a des limites objectives aux possibilités d'intervention, c'est triste mais c'est comme cela.

24 déc. 2020

En Manche Ouest, le périlleux n'est pas toujours la sortie, il faut également rentrer avec le client en remorque et parfois l'équipage à "l'agonie".

24 déc. 202024 déc. 2020

Les maneuvres que les sauveteurs font dans des mers démontées pour approcher des bateaux en détresse dans des coins pourris de rochers sont 100 fois plus impréssionnantes que celle-çi. Donner une petite impulsion à un bateau en remorque pour qu'il puisse faire lui même l'arrondi sur le quai. Je l'ai fait et ai trouvé ça beaucoup plus simple que par exemple une marche arrière sur bateau avec ligne d'arbre quand du mauvais côté du pas de l'hélice et que le vent souffle de l'avant et ça dans un port bien encombré.

24 déc. 2020

On peut voir qu'il y a beaucoup de places vides aux pontons à Dielette...

Ce sont les pontons extérieurs.
De plus pas mal de bateaux sont au sec

24 déc. 2020

Diélette n'est pas un port surchargé où il y ferait bon vivre s'il n'y avait pas cette houle d'Ouest dans le port.

27 déc. 202027 déc. 2020

L'essentiel n'est pas de savoir qui est le meilleur, faut savoir rester humble, en revanche, la SNSM a besoin de tout le monde pour financer, le renouvellement de sa flotte, de son matériel, pour l'entretien de ses canots.

Un exemple que je connais: sur un secteur de St Cyr sur mer au Cap Sicié, 5000 bateaux se trouvent dans les ports de ce secteur. 10 % cotisent à la SNSM.

La SNSM a besoin de vous, comme vous aurez un jour besoin d'elle.

02 jan. 2021

@marilo83.
Ce pourcentage de 10% de plaisanciers cotisant est assez représentatif. Sur l'ensemble des plaisanciers, je pense que la moyenne nationale se situe probablement entre 5 et 10%, ce qui est tout à fait scandaleux. Et nous lirons bon nombre de nos amis en ces lieux gloser sur le financement de la SNSM en partie sur fonds publics. Mais tous seront heureux de voir apparaitre des superstructures orange en cas de gros problème. J'ai en tête mon soulagement après un démâtage entre Aurigny et La Hague avec un Edel 4 et une hélice de HB qui déjaugeait en permanence lorsque j'ai vu arriver le canot de la RNLI d'Aurigny, alerté par une famille de plaisanciers anglais ayant heureusement une VHF.
Heureusement pour cette organisation, tout ce qui flotte chez nos voisins cotise à la RNLI qui dispose d'un budget très confortable.

02 jan. 202102 jan. 2021

Je ne sais pas quoi te dire, si ce n'est que ton témoignage et ton avis sont assez pertinents. Hélas.

Tu oublies aussi de dire, mais je sais que ce n'est pas volontaire, c'est que la SNSM, ce sont aussi des surveillants de plage formés, équipés pour surveiller familles profiter des joies de la mer pendant la saison estivale.

Ce sont très majoritairement des jeunes de 20 ans qui font cela.

Et en cas de crise sanitaire, la SNSM apporte encore son concours.

Parfois même, elle intervient pour des gens prisonniers à terre.

station-carro.snsm.org[...]-la-mer

Mais l'esprit des bénévoles reste inaltérable........

03 jan. 2021

IL y a quelques années, j'ai eu un échange avec le patron d'uns station de mon coin qui m'indiquait que les pêcheurs sont également très peu nombreux à cotiser alors qu'ils bénéficient de nombreuses interventions ; voies d'eau, hélices engagées par les funes ou le chalut etc... Cette situation perdurait malgré de nombreuses sollicitations de la station locale.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (159)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021