Jo Le Guen à la dérive...

Jo le Guen passe à la vitesses inférieure :
Une nouvelle manière d'étudier un océan.
[i]Flora :) Il faudrait ouvrir un fil dédié. Le site qui en dit plus :[/i]
www.oceanscanner.fr[...]
;-)

L'équipage
29 nov. 2017
29 nov. 201716 juin 2020

J'ai perdu les photos en route...

29 nov. 2017

Merci pour l'information.

29 nov. 2017

Avec plaisir !
Je partage avec Flora...

;-)

29 nov. 2017

Je vois pas bien l'intérêt du voilier dans cette expérience, juste une base de vie probablement ? ça risque de secouer quand même !

;-)

29 nov. 2017

il va nous refaire le coup du procés pour heures sup non payées?? :alavotre: :alavotre: :alavotre:

29 nov. 2017

encore un truc de plus a surveiller en transat

29 nov. 201729 nov. 2017

Le seul container de 40 pieds balisé et surveillé !

:-D

29 nov. 2017

Dommage qu'il soit pas allé au bout de son délire... voilà comment tout a commencé, d'après sa petite autobiographie :

"Début avril 2016, lors d’un repas avec des amis, je parlais d’un de mes fantasmes, dériver dans l’Atlantique des Canaries aux Antilles sur une espèce de péniche qui ferait bar, épicerie, quincaillerie, boîte de nuit, où les voiliers en route pour les Antilles s’arrêteraient boire un p’tit coup ou acheter une clé de 17 avant de reprendre leur route.
Total délire."
:-p
C'est ici pour l'histoire complète :
www.oceanscanner.fr[...]e-guen/

29 nov. 2017

Je me pose la question, pourquoi le voilier dérive t-il a l'envers ? par rapport au sens de la dérive ?

29 nov. 2017

Sans doute parcequ'il reste face aux vagues et au vent, le conteneur immergé faisant office d'ancre flottante.

29 nov. 2017

bon , ben j'ai rien compris , je croyais que le voilier tirait et qu'il était freiné ......mais alors dans le cas que tu décris, comment ils arrivent à garder leur distance, entre le ponton la bouée repère et le bateau, comment arrivent-ils à dériver en ligne droite ?
Perso je trouve que tout cela risque de s'entrecroiser ? non ?

Non, non : aucun risque :non:

Juste une certitude :litjournal:

29 nov. 2017

C'est comme un voilier au mouillage ; il reste grosso modo face au vent en faisant un peu l'essuie-glace, mais il ne revient pas sur son ancre.
Le fardage du voilier à sec de toile tend la ligne qui le relie au ponton.

29 nov. 2017

'' Le voilier, sur lequel aucune voile ne sera hissée, sera poussé par le vent du fait de son fardage, mais sera retenu par la plate-forme qui jouera le rôle d’ancre flottante.

Il traversera l’Atlantique à reculons.''

29 nov. 2017

Ok, j'avais pas tout lu.....mais le caisson en haut et le bateau dans le creux de la vague, 30 m entre les deux , vaut-il mieux être sur le ponton , ou dans le bateau par force 8 ? A trop freiné , quel est le risque.

29 nov. 2017

Ce qui est trompeur, pour moi, c'est la représentation de l'attelage.
Dans notre imaginaire, il me semble que pour aller d'Est en Ouest, des Canaries aux Antilles, on va de droite à gauche sur une carte (avec le Nord en haut).
Or, là c'est représenté dans l'autre sens...
Et on ne sait pas ce qu'est cette espèce de grosse tonne, 30 m au vent de la plateforme ?

29 nov. 2017

Une balise !
Elle est jaune, mais pas de croix de Saint André, mystère !
:reflechi:

29 nov. 2017

Une croix de St André, c'est sur une balise fixe.
Il faut inventer un nouveau voyant pour une balise-qui-dérive ?
;-)

29 nov. 2017

Il a mis au goût du jour la Route des Barriques...

29 nov. 2017

Soit une soute à pinard, soit un cachot .Tant qu'a faire autant que ce volume serve à quelques chose. Moi aussi j'avais lu l'attelage dans le mauvais sens .. et je comprenais pas trop.

29 nov. 2017

:-)
Je viens de visionner le film... une succession de clichés !

29 nov. 2017

Et quelques traversées océaniques à la rame tant qu'a faire :goodbye:

29 nov. 2017

Toujours pareil esprit bien français . Un gars monte un projet ,et première attitude, on démonte. Ça me fait exactement penser a une phrase du grand Jacques que j'ai soulignée du film proposé il y a quelques jours, sur ceux qui inventent. Pour ma part les initiatives quelles qu'elles soient doivent être soutenues et voila. Le gars n'est pas une trompette en matière de bateau ,et même s'il finit sur le toit il aura au moins essayé.je vous trouve un peu raide. :-/

29 nov. 2017

Loupeis je crois qu'il y a malentendu : on parle là du film de fiction "Le large" dans lequel A. Le Guen fait l'acteur.
.
Rien à voir avec le projet qui est l'objet du fil créé par Iff.
Compris ?

:-p

29 nov. 2017

Oui mais c'est pas la peine de démonter le gars par le biais de son film (pas toi ) car il en ressortira rapidement que son projet est stupide, et tant qu'a faire lui aussi. Ça vaut surement mieux que ça. Du moins je crois .

02 déc. 2017

Dans un coup de vent les coups de rappel sur les aussières du voilier seront terribles, de quoi arracher l'étrave si les taquets ou amarres n'ont pas cédés avant.
De même les efforts subis par le safran même bloqué dans l'axe, en marche arrière.

02 déc. 2017

Une possibilité (on est dans la spéculation) larguer le bazar et le récupérer quand ça se calme...
:-D

02 déc. 2017

Ce projet est prévu en hiver, la bonne saison entre Canaries et Antilles : la probabilité de coup de vent doit avoisiner le zéro... mais il peut y avoir un alizé fort avec de bons creux.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (170)

novembre 2021