Je vous aime mais je vous quitte

On dit qu'il y a deux grands jours dans la vie d'un "marin". Le jour où il achète son bateau et le jour où il le vend. Pour moi, le jour de la vente c'est aujourd'hui. Jumanji a été expertisé aujourd'hui et il a été jugé en excellent état. Il faut dire qu'il est entretenu aux petits oignons...
Quand nous l'avons acheté, c'était pour partir un jour, celui sans doute de la retraite. Celle-ci approchant, nous nous sommes aperçus que finalement, nous naviguions de moins en moins, jusqu'à ne naviguer que pendant les grandes vacances au cours d'une croisière d'un mois, que ma femme cherchait à raccourcir de plus en plus. Ben oui, partir, c'est laisser nos enfants, ne plus les voir que de loin en loin. Inacceptable pour ma femme.
A tel point que le bateau n'a dû naviguer en tout et pour tout que 10 jours dans l'année. Un 38 pieds pour "partir à la guerre" scotché à son ponton... Quelle pitié ! Et quels coûts ! Alors, j'ai décidé de lui offrir une seconde vie avec un autre propriétaire...
Nous tournons provisoirement la page. Je suis sûr que j'achèterai plus tard un autre bateau, plus petit, moins cher et moins ambitieux. Mais aujourd'hui nous avons d'autres projets.
Je lis régulièrement que les bateaux ne se vendent que pas cher, qu'il faut les brader pour les vendre. Mon bateau (enfin ce n'est plus le mien) a 8 ans et il est équipé pour le voyage. Nous l'avons acheté neuf et vendu environ à 60% de sa valeur à neuf, équipement compris. Enfin c'est mon concessionnaire qui l'a vendu avec une commission très raisonnable.
Au moment où je rédige ces lignes, les larmes ne sont pas loin...au-delà du rêve de nombreuses années d'attente qui s'en va, c'est ce gros bout de plastique que je quitte...
Cette nuit, je vais penser au projet a venir pour oublier la tristesse. Comme depuis de nombreuses années, je reviendrai sur Hisse et oh vous lire avec discrétion, comme presque toujours.
A bientôt, donc...

L'équipage
10 juil. 2015
10 juil. 2015

Salut, camarade!!!
:coucou:

10 juil. 2015

Profites-bien de ta nouvelle vie mon ami.

Et bravo: ultra rare sur ce site de donner à sa femme sa véritable place :bravo:

10 juil. 2015

Triste , regret de ne pas faire le voyage . Et pourtant beaucoup de retraités autour du monde en pleine forme qui s éclatent . J espère que tu vas trouver qq chose pour s occuper .

10 juil. 2015

les reves aident a vivre

10 juil. 2015

Sage décision, bonne réflexion, Homme de raison. Bravo

10 juil. 2015

la vie est faite de renoncements ,mais il faut rebondir
asta luego camarade
alain (72 à l'automne ) et je navigue

10 juil. 2015

Pose-toi la question ; suis je heureux ?
le reste n'a pas d'importance

10 juil. 2015

je suis heureux à bord que se soit au port ou en mer ,mais plus en mer qu'au port ,mais comme tout à une fin ,je ferais ocmme toi un jour ,tout s'use dans la vie même la passion pour quoi que ce soit
un but est nécessaire pour continuer d'avancer dans le bons sens
je respecte le tien et je te souhaite tout le bonheur du monde
alain

10 juil. 2015

Merci Alain. Tu décris exactement ce que je ressens. Jamais je n'aurais imaginé que nous étions si nombreux à partager ces doutes ou cette "résignation" quant à l'arrêt obligatoire ou non de la navigation avec son propre bateau.

10 juil. 2015

ULYSSE bien écrit et réfléchi

10 juil. 2015

Bon courage pour la suite.

10 juil. 2015

rien n’empêche de rester sur le site pour faire part de votre expérience.

10 juil. 2015

Bonjour Jérôme

C'est à mes yeux une excellente nouvelle!

Je suis très heureux pour vous.

En souhaitant pouvoir de nouveau partager des navigations ensemble quelque part dans le monde.

Bisous à vous deux

10 juil. 2015

Respect pour cette décision courageuse et pour cette communication pleine d'émotions mais aussi d'espoirs.

Thierry ;-)

10 juil. 2015

:jelaferme:

10 juil. 2015

on a nous on a fait le contraire mais on te comprend. On a tout vendu dont la maison qui a doublé de prix depuis et acheté un bateau qui a perdu la moitié de son prix depuis. Mais on a bien navigué et on a bien aimé. Quand ce sera fini on aura réalisé notre rêve mais le tien n'est pas mal non plus. Je pense que dans notre prochaine vie (?), nous ferons comme toi ! Pour comparer.
Bonne retraite !

10 juil. 2015

Bravo Menhir pour une lucidité qui est rare dans notre monde de passionnés.

Je suis sur le point de tourner cette page également pour d'autres raisons et ce témoignage m'incite à ne pas brader mon bateau.

10 juil. 2015

C'est beau !
Une observation personnelle,
Parfois, on s'exile de la voile comme une balle de jokari :)

10 juil. 2015

Salut Menhir,
rassures toi, t'es pas le seul !!!
pour d'autres raisons un jour il faut se résoudre à vendre son bateau. mais pourquoi ne pas rester connecté à H&O et continuer à partager ton expérience.
Même si c'est dur, et crois moi je le comprends, on reste un héonaute dans l'âme.

Courage.

cordialement

10 juil. 2015

Bonjour Christiane,
Surtout ne brade pas ton magnifique bateau que j'ai vu au cours de la superbe manoeuvre que tu as réalisée à ton arrivée au port de Gijon, il y a quelques années...
Amicalement

10 juil. 2015

Ceci était supposé être un mp, mais je crois que je me suis un peu planté...

10 juil. 2015

Pas de problème puisqu'il y avait un compliment...pas mérité de plus : il y a plus de place pour manoeuvrer à Gijon qu'à mon emplacement habituel !

10 juil. 2015

Nous voulons les détails, photos, vidéos :pouce:

10 juil. 2015

Il y a la solution de Jimmy Cornwell, entre autre: l'homme, le skipper, le chef, continue de naviguer en solitaire ou plus ou moins accompagné et sa femme le rejoint de temps en temps aux escales.
Mais c'est beaucoup plus agréable de naviguer avec son officielle moitié.

10 juil. 2015

Je vous remercie de vos messages qui m'encouragent à tourner (provisoirement) la page...

10 juil. 2015

plus qu'à acheter un tri :pouce:

10 juil. 2015

Non, je squaterais volontiers le tien :mdr:

10 juil. 201510 juil. 2015

C'est bien triste.

mais il faut garder le coté positif; je fais confiance au virus tu ne vas pas t'en sortir comme ca :)

10 juil. 2015

Peut être changer de femme ? :-(

10 juil. 2015

Le post de Menhir exprime bien (AMHA) le dilemme. Un choix de passion, donc irrationnel, confronté aux nombreux compromis d'une vie conduite par la raison. Responsabilité de faire vivre une famille puis une petite famille, équilibre dans une vie de couple où les choix de style de vie ne se recouvrent pas toujours, incertitude sur la solidité du projet/rêve sur le moyen terme. Il n'y a je crois jamais tout à gagner dans une rupture trop franche avec sa vie passée. La mer est attirante et elle est tolérante. Le bonheur est acquis dès que l'on est sur l'eau. Pour Menhir comme il le dit si justement, ce bonheur là n'est pas fini.

10 juil. 2015

Comme beaucoup d'entre vous l'ont compris, mon post n'est pas un adieu a la mer mais à mon bateau et au voyage associé. Dire adieu à ses rêves n'est jamais simple. Il fallait en passer par là pour laisser la place à d'autres priorités familiales car la famille est ma priorité. Dans un clan, il faut toujours tenir compte des souhaits de chacun, sinon nous ne sommes que des individuels regroupés. Ce qui fait le ciment est le partage de la même vision de la vie.

Je naviguerai encore, c'est sûr, sur d'autres bateaux. Je reste attaché à cette communauté et garde d'excellentes amitiés avec le monde nautique, professionnels, copains de ponton, autres marins et... Hisse et oh. Les amitiés ne se dissolvent pas dans l'eau de mer.

10 juil. 2015

et l'amour que t'as pour ton bateau non plus !

10 juil. 201510 juil. 2015

Reste le Bateau Des Autre !
Je viens de faire un petit voyage de 3 semaines avec un ami qui est dans ton cas et qui a vendu son bateau pour cause matrimoniale. c'est son grand regret...
moi ça va, les femmes sont dans chaque port ! ! et elles montent pas à bord......

Bienvenue à une autre façon de naviguer, négocie dés maintenant trois semaines de liberté par an, sinon ça va être difficile.

10 juil. 2015

Je ne sais pas quel est ton bassin de navigation, mais, mes equipiers ayant ete rappelés à une vie dite meilleure et sachant que ce n'est pas la meme chose de naviguer sur un bateau "etranger" je peux te proposer quand meme une visite de mon bateau où maintenant je me sens un peu seul ...
Plus si affinité, en tout bien tout honneur bien entendu, mais 13m et 20T c'est un peu grand en solitaire.....
Je suis à Tancarville sur la seine à 60km du Havre....0783249972
Voila une bouteille à la mer.......

10 juil. 2015

Tellement de gens disent , a la retraite on fera ci on fera ça , et craque , certain devient pépé mémé devant l horloge qui dit , je vous attend ......

10 juil. 2015

Alors ça c'est gentil, comme proposition. Malheureusement, j'habite au sud de Bordeaux et ça fait un peu loin quand on travaille. Mais je retiens quand même la proposition... Merci.

10 juil. 2015

J'ai eu un peu le même problème de "femme", mais je suis quand même parti seul trois ans. Un contrat. Ma femme est venue me rejoindre à plusieurs escales d'un TDM; et tout va bien. J'ai peut-être une épouse exceptionnelle et depuis que je suis rentré, je navigues toujours mais sur les cotes européennes et les petits enfant sont heureux, et ma femme (la même!), n'a pas l'air de s'en plaindre. Mais c'est mon expérience. PS : Je n'aurai pas été marié, je ne serais pas rentré!

10 juil. 201510 juil. 2015

Pourquoi acheter plus petit ! En fait, ce qu'il te faut, c'est un plus GROS bateau pour que les enfants et leurs enfants viennent passer leurs vacances avec vous. Et tout le monde est content (meme ton banquier).

Elle est pas belle la vie ?

Bonne soiree et a bientot.

10 juil. 2015

Bonsoir
Erreur ,erreur, erreur ne penser pas aux enfants ,il y aura surement une grosse déception (je ne suis surement pas le seul à le penser )
Jean

10 juil. 2015

Moi aussi, je voulais un bateau pour la retraite. Ma femme m'a persuadé de l'acheter quand j'avais 53 ans, soit 12 ans avant la retraite. L'idée étant de ne pas remettre à demain ce qu'on peut faire aujourd'hui.

Ça fait 7 ans qu'on en profite. Si on devait le vendre aujourd'hui ce serait avec tristesse mais sans regrets. Ce qui est pris et pris.

10 juil. 2015

Oh mais le bateau était bien suffisant avec ses 3 cabines... Mais c'est juste que mes enfants ont navigué avec nous longtemps mais sont passés à autre chose, à leur vie propre, donc.

10 juil. 2015

:pouce:

10 juil. 2015

On a des amis qui ont des enfants et petits enfants. Ils ont un bateau de 14m50 svec 5 cabines en Méd et un cata de 12m aux Caraïbes.

En 15 ans ils ont eu 3-4 visites des enfants et/ou petits enfants.

A un moment donné il ne faut plus compter sur les autres. Chacun va vivre sa vie.

On peut toujours louer plus grand la rare fois où tout le monde veut venir à la réunion de famille.

C'est trop cher de garder un gros voilier (ou deux) pour les rares fois où c'est nécessaire.

Ça me rappelle les indigènes dans les Andes qui ont défriché la forêt pour faire une piste d'atterrissage bricolée, en espérant attirer des avions de ligne.

10 juil. 2015

Sans polémique, le problème (si l'on peut appeler cela comme cela) est que la femme, en l’occurrence la grand-mère, ne souhaites pas s'éloigner de ses petits enfants. Ce qui induit les situations dont on parle dans ce fil.

11 juil. 2015

Oui. J'avais bien compris. C'était plutôt une réponse à ptiplouf qui proposait d'acheter un plus gros bateau.

Je relatais une situation un peu différent d'un couple qui avait un, meme deux gros bateaux et qui espéraient voir les enfants et petits-enfants plus souvent. Ils ont largement la place !

Mais voilà. Chacun vit sa vie. Il semblerait que les enfants avaient d'autres projets. Ils habitent loin.

Moi aussi je voudrai être proche de mes petits-enfants, si un jour il y en a. Mais je ne pense plus acheter un plus gros bateau. Et je n'ai pas de projet de partir loin.

Je compatis avec Menhir. Mais je me demande s'il n'y a pas de solution "entre deux" qui permet de naviguer et continuer à rester proche de la famille. Si j'ai encore la santé dans 5 ans, peut être qu'on pourra passer 3-4 mois par année sur le bateau et le reste proche de la famille.

10 juil. 2015

En tant que fils qui naviguait avec ses parents (foutus aventuriers..."Papa? voyager c'est aller là bas?"). Aujourd'hui je comprend leur courage de m'avoir emmené. Je vis sur un bateau, après 20 ans à terre. Ce qui a été semé pousse. Au moins ton bateau et toi vous avez semé la mer.. un temps aujourd'hui que tu refuse d'être révolu. J'admire ton courage de le laisser continuer en acceptant de le vendre. Vous êtes un Monsieur,... Sieur Mehnir. Votre courage honore les Marins. Merci de rester sur héo, on a besoin d'Homme comme vous.

11 juil. 2015

ta femme a le vent mauvais, bon courage camarade :jelaferme: :acheval:

11 juil. 2015

Bien écris comme d'habitude ...et plein de bon sens ..a bientôt Jérôme .

11 juil. 2015

je répondais au post de départ bien sur ....

11 juil. 201516 juin 2020

pour les longues soirées d hiver et autres!
Comme vous aviez été nombreux a regretter sur un fil de 2009 que l article soit vide !
Et comme le temps a passé! ;-)
et que tu es très sympa ! :-)


11 juil. 2015

Alors là Île, c'est un beau cadeau que tu nous (me) fais... L'année de la mise a l'eau de notre bateau. Un des mes plus beaux souvenirs de croisière. La découverte des côtes basques (et au-delà) et la naissance d'amitiés toujours vivaces. L'article avait été supprimé.
Merci à toi.

11 juil. 2015

your welcome !

:topla: :alavotre:

11 juil. 2015

Comme vient de me dire Doudou parfois vaut mieux etre pede......bon solidaire on t embrasse du voilier...moi les gosses j aime po caaaaaa ...ca pu et ca casse tout.... :coucou: :coucou: :coucou:et vlannnnn sur la tete n oublie pas qu on a qu une vie et qu elle nous appartient :aurevoirdame:

11 juil. 2015

Bonjour à tous
Le fil est un "chouilla tristounet" alors je glisse une petite idée de relance...
Perso, je suis dans une situation complètement différente de Menhir mais l'idée est à partager :
Travaillant dans l'Oise, ce n'est pas facilement compatible avec la pratique régulière de la voile, du coup comme je ne souhaitais pas non plus attendre la retraite pour en profiter (pour des raisons diverses que vous imaginez aisément) je suis parti sur la formule location gestion.
Ben finalement ça se défend et je pense que ça se défend aussi si on est retraité.
Je m'explique, le principe est l'acquisition d'un voilier neuf qui est confié à un loueur, quand il est loué il n'est pas dispo mais quand il est libre je peux l'utiliser à volonté.
Bien sur en été je me le réserve 2 semaines car je n'ai pas le choix, mais la haute saison n'est qu'à partir du 15 Juillet, ce qui fait que si j'étais libre de mon emploi du temps comme un retraité je pourrais aisément en profiter en Juin, la 1ère quinzaine de Juillet et en Septembre. Plus toutes les périodes de mi saison de l'année, en fait ce qu'il faut préserver c'est une niveau minimum d'activité pour le loueur qui doit assurer son Chiffre d'affaire, sinon ça ne l'intéresse pas ce qui est compréhensible...
En salarié, en Bretagne sud et en tenant compte de la dispo d'équipiers, on constate que les fenêtres de nav sont pas si courantes (mais il y en a), par contre en étant souple en emploi du temps, autonome vis a vis de l'équipage, je suis sur que les possibilités de sorties en mer sont beaucoup plus nombreuses..
Par ailleurs il existe bien une demande en location pour les petits voiliers (et oui), et les titulaires d'une place de port là où est l'agence ont un gros avantage car c'est du CA en plus pour les agences sans réduire celui de leur propre flotte.
La limite est sur le choix du voilier qui doit correspondre à celui de la demande de location et aussi que les voiliers doivent être neufs ou récents pour cette formule.
Voilà je voulais juste passé l'info à Menhir et s'il souhaite plus de détails je suis dispo en PV.

11 juil. 2015

Mais que restera-t-il d'un bateau après 5 ans de location ?

On a loué le nôtre pendant 3 semaines seulement il y a 7 ans. Jamais plus.

Dans ce cas j'aimerais mieux être locataire. Pas de soucis. On loue quand on en a envie. Une fois plus grand si on est plus, une fois en Grece, une fois aux Caraïbes.

12 juil. 201512 juil. 2015

Oui Dulci, pour ce point, le choix de l'agence est essentiel, certaines agences comptent sur le bouche à oreille pour se faire une réputation d'avoir une flotte de navire nickels, c'est avec elles qu'il faut travailler en priorité. Par ailleurs, elle intègrent dans le choix des navires un paramètre sur la qualité du SAV, pour maintenir facilement les navires en bon état. Perso j'en suis à la 3ème année de loc, je vois que le navire n'est pas neuf et qu'il a servi, du genre petits impacts sur le gel coat et boiserie , mais l'entretien est (bien) fait derrière ce qui fait que je n'ai pas de soucis avec. A la fin du contrat je peux soit garder le boat, soit le revendre avec l'aide de l'agence et repartir sur un autre contrat, c'est probablement ce que je vais faire en restant raisonnable sur le prix de revente..
Tu sais cette formule est surtout une solution valable pour ceux qui ne sont pas à proximité de leur bateau, qui ont peu d'expérience, pas de temps libre à volonté, pas de place de port etc....
Pour nous ça nous permet de rêver un peu, de se faire de l'expérience sur la propriété d'un navire, d'en profiter quelques WE, l’intérêt financier pur n'est pas favorable, il tient la route si tu prend en compte le temps que tu utilise ton bateau et que tu ne paye pas.
Enfin, nous on est heureux d'avoir un petit pieds à mer, et ça nous sort de train train quotidien...

11 juil. 2015

Merci. Je connais bien ce sujet que j'avais étudié en son temps. Quand tu possèdes et équipes ton bateau en perspective d'un voyage de longue durée, tu n'es pas dans le même esprit que la gestion-location. Le sujet de mon post initial était la vente de mon bateau auquel je m'étais identifié et l'abandon d'un projet formé il y a de nombreuses années. Il y a beaucoup d'affect dans la possession et la préparation de SON bateau. C'est cela que j'ai voulu exprimer. Naviguer est toujours possible, même sans avoir de bateau, mais ce n'était pas le sujet que j'ai voulu exprimer.

11 juil. 2015

Je comprend bien. Avoir son bateau, le préparer. C'est autre chose.

11 juil. 2015

Mais quelle idee de mettre la charrue avant les boeufs et de rever ses reve...

11 juil. 2015

Jimanji reste à la base sous marine?

11 juil. 2015

Euh... Il est à Hendaye.

11 juil. 2015

Oups! Je dois confondre! Sorry!

12 juil. 2015

pour répondre à trébor
Autant je pourrai louer ma voiture, mais mon bateau je pourrai pas. D'abord mon bateau il me parle et si on ne l'écoute pas il se venge!
Tout les petits bruits que je sais écouter se transformeraient en panne à tous les coups.
Et puis pour louer mon bateau il faudrait que je le vide. Quel perspective.

Mais revenons au sujet. menhir. Nous n'avons qu'une chose à te dire longue vie et bonne santé. Et de temps en temps viens nous faire profiter de ton expérience.

12 juil. 2015

Mais revenons au sujet. menhir. Nous n'avons qu'une chose à te dire longue vie et bonne santé. Et de temps en temps viens nous faire profiter de ton expérience.

Pas mieux :pouce:

12 juil. 2015

ridicule son post! les larmes sont sur le point d'arriver blabla, tu peut vivre sur ton bateau si tu navigue pas, sa sent le besoin d'argent pour payer le crédit de la maison!!!!

12 juil. 201516 juin 2020

Bonjour à toi,
Pas le temps de lire les post des copains, mais juste de dire que j'ai failli vivre ce deuil l'an dernier et donc je le comprends particulièrement bien.
Ma chance a été de rencontrer un acheteur qui m'a proposé une copropriété, et là, un an après c'est un succès qui me permet de garder mon Pegasus auquel je suis particulièrement attaché.
Alors je t'encourage à te concentrer sur UN PROJET, ou sur des projets, car c'est ce me parait le plus important.
Il est sage de prendre une décision qui s'impose, et mûrement réfléchie. Mais vendre un bateau "chargé d'émotion et de rêves"... ça ne passe pas comme ça, et on est bien seul dans ces cas là. Alors courage, lâche bien, transfère "tout" au nouveau proprio, mais surtout, ne lâche pas la mer et mon conseil sera de trouver assez vite un "petit jouet" pour rire sur l'eau, avec madame si possible.
Pour moi, à 53 ans, mon bateau a été conservé mais il est à 2500 km et je n'en profite plus qu'une fois par an, j'ai eu un coup de foudre pour le Weta, un dériveur trimaran stable, fun et transportable.
Comme ça le we, je vais ci ou là, avec ma femme ou un copain, et on s'amuse sur l'eau.
Je suis parti au début de mon deuil vers une solution "petit bateau" de croisière, transportable, mais je me suis rendu compte que c'était un peu compliqué et que je cherchais surtout à me faire plaisir.
La complexité est bien dans le couple. Alors le dériveur est apparu comme une solution qui ne fâche pas le couple car peu d'argent en jeu, pas de gros projet de croisière qui n'emballe pas l'autre... non, juste aller sur l'eau, seul ou à deux, et surtout sans AUCUNE contrainte !
Bonne chance !
Bus

PS : surtout ne quitte pas le forum heo !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (7)

Ile Grande août 2021

novembre 2021