Je suis fatigué : mon bateau est-il trop petit ou trop gros ?

Je me demande si mon bateau est trop petit, ou trop grand.

On est au milieu de notre 3ème et dernière semaine de vacances en cabotages au large du Var. Cet été ça fait 6 semaines de navigation au total et c'est notre 8ème saison que nous passons de cette manière sur notre Océanis de 10m.

Cet été je me trouve avec des problèmes techniques qui usent à la longue, dont un problème d'air dans le circuit gasoil qu'on n'a pas pu identifier pour le moment, et des soucis de démarreur.

Cet été la météo semble particulièrement difficile à prévoir et je suis fatigué par les avis de grand frais, annonces d'orages etc. Pourtant la Méd est censée être paisible en été :reflechi:

Pour finir, nous avons coupé court cette semaine pour faire divers bricolages et rentrer un peu plus vite à la maison (700 km).

Météo France semble avoir exagéré un peu cette semaine. On aurait probablement pu rester en mer 2-3 jours de plus sans trop de problème, hormis ce moteur recalcitrant.

Pour la première fois je me pose des questions existentielles sur notre loisir préféré. Je suis fatigué et je me demande si ça devrait bientôt être le moment de ... vendre ce bateau et faire autre chose.

Ou alors, en passant sur un voilier de 13m-14m aurions-nous un niveau de comfort supplémentaire (stabilité, facilité de se déplacer sur le bateau, affronter 1-2 forces beaufort supplémentaires avec sécurité...) qui me permettrait de surmonter ce coup de blues ?

Plus gros, ça fatigue plus ou ça fatigue moins ? Ou alors à 60 ans, est-ce le moment de ranger définitivement les écoutes ?

Vos avis ?

L'équipage
02 sept. 2015
02 sept. 2015

Bien venu au club
Gilles

02 sept. 2015

Alors ? Que faire ?

02 sept. 2015

nous venons de boucler un aller /retour Martigues(port à sec)toute la cote/genes/spezzia/pise/Capraia/elbe et retour(envron 750m)sur first 21.7
nous sommes.......fatigués
il semble que la méd (depuis les années 80)ai "changé"
moins de brises diurnes régulières....plus de houles ou clapots venus de.....plus d'orages...plus de calmes ou vents très irréguliers...
ceci dit Dulcinea ,10m c'est le début du "confort"....
sachant que 12/14(bien équipé prises de ris nickel/trinquette de brise/voire propulseur)est certainement bien plus confortable
penser au SOLEIL qui si on ne s'en protège pas (bimini/parasol) épuise les organismes

02 sept. 2015

Oui, sacré boucle sur un 6m50 effectivement. Bravo.

Il y a 53 ans mon père a acheté son premier bateau, un Schock 22. Que de sacrés souvenirs. A 7 ans il me paraissait grand.

Oui, nous avons bimini, capote et également un portique qui sert de bossoirs pour l'annexe. Dessus il y a un panneau solaire de 200w qui nous donne une excellente autonomie en énergie, pour frigo lumières, instruments et musique.

Effectivement le comfort n'est pas trop mal.

Mais cette année l'ensemble des facteurs semble me fatiguer plus que d'habitude. Bon, j'ai une année de plus mais je me suis passablement remis en forme et je pensais mieux affronter les éléments physiques que les années précédentes.

Depuis quelques années je rêve de passer sur 12-14m, mais plutôt à la retraite dans 4-5 ans. Maintenant je me demande si j'ai encore l'énergie physique et psychique pour faire face aux responsabilités qu'un voilier de cette taille peut amener.

04 sept. 2015

bon OK
je suis d'accord avec toi:à la retraite passe à 12 voire plus gros,mais à condition que tu ais la capacité(financière!!)pour léquiper top
propulseur pour rattraper le coup(moins de stress)
poulies haut de gamme pour réduire les frottements
winch électriques ou très surdimenssionés
trinquette de brise puis part à la recherche de NOUVEAUX bassins de nav,la découverte stimule motive
fait un peu de gym et de velo a partir de 50 ans on doit commencer à lutter contre" la diminution des capacités physiques"

02 sept. 2015

une autre solution , navigue dans une region "paisible" la Bretagne ...

ici meteo sûr à au moins 3j , jamais d'orage , mer longue et pas haché , beau temps , jamais trop chaud ,jamais trop fraid ,jamais d'orage, jamais de mistral etc .. rien d'excessif et surment moins cher ..place de visiteurs gratos lorsque l'on a un ponton .

02 sept. 2015

"longue et pas hachée", OK, parce-que tu est au sud. Mais au nooooord! :alavotre:

02 sept. 2015

arrête José !
vont tous vouloir venir ... :non:

02 sept. 2015

On use trop de ciré et de botte contre la pluie ....

02 sept. 2015

une fois de plus j'ai raté une belle occasion de me "taire"

restons entre nous :whaou:

02 sept. 2015

Effectivement, navigue ailleurs et écoute une autre météo que Météo France.

02 sept. 2015

maintenant que je suis au point techniquement pour l'entretien et la manoeuvre je crains aussi de bientot ne plus l'etre physiquement , pas pour des efforts instantanés mais je recupere mal et ne supporte plus le manque de sommeil...vous me foutez tous les jtons avec votre age

02 sept. 2015

Si c'est une lassitude par rapport aux petites avaries successives ou du fait de la météo ou les 2 cumulés , le fait de changer de bateau ne changera rien me semble t-il à l'affaire , des "trucs" qui lâchent ou se détraquent on en a tous un jours ou l'autre et même peut-être plus sur les grands bateaux et face à la météo on est tous à la même enseigne , je ne sais pas si c'est une impression mais sur la façade atlantique on a des plus en plus de vent l'été depuis 5/6 ans , ce qui un bien pour faire de la voile mais qui rend pénibles les mouillages la nuit .
Ce qu'il faudrait arriver à définir si c'est une lassitude de faire de la voile , de passer des vacances sur l'eau ou alors un " désamour" de ton bateau actuel .
Il y a à peine 10 ans nous étions une douzaine de copains à avoir notre bateau , nous ne sommes plus que 2 cette année et aucun de nous n'a encore atteint la soixantaine .

02 sept. 2015

Un bateau à ...moteur !? Ok ok je sors :-( :-p

02 sept. 2015

Comment imaginer qu'un bateau plus gros résoudrait quoi que ce soit?

Les soucis techniques ne disparaitront pas avec la taille du bateau, et seront même pires.
Tu n'as pas souffert de la météo mais des annonces de mauvaises météo, avec un bateau plus gros ces annonces n'auraient pas été différentes et ta réaction à leur écoute non plus.
Physiquement un gros bateau est beaucoup plus difficile et même équipé tout électrique, il faut penser aux cas de difficultés et pannes.

Les solutions sont à chercher ailleurs, je pense:

Les pannes sont impossibles à éviter, donc il ne faut pas les mettre dans les arguments de décision. Elles arriveront sur tous les bateaux.

Ecouter la météo, c'est bien, mais il faut aussi regarder la réalité, et ne pas sortir pour cause d'orage possible est un peu trop préventif. Souvent, les orages se voient, sont géographiquement positionné et leur route possible à évaluer, ils apparaissent à certains moments de la journée, ne sont pas tous des tempêtes, de plus les ports et mouillages sont nombreux dans cette région.

A l'age de la retraite, il est facile de prendre le temps, à 60 ans tu dois t'en rapprocher, et alors avoir un bateau comme maison secondaire dans une région bien différente de celle où l'on vit toute l'année est une chance.

Un bateau doit correspondre à un programme. Un 14 m pour du côtier à 2, n'est pas vraiment adapté alors qu'un 10 m l'est parfaitement. Si changement de bateau, il faut chercher dans la meme taille, 9 - 10 m en côtier, c'est plaisir sans effort ni souci.

Ensuite, ce n'est pas les 60 ans qui peuvent representer un problème, c'est l'envie, ma motivation. Et la réponse ne peut se trouver qu'en soi et avec le partenaire. Un peu de méditation, remettre les choses à leur vraie place, séparer le rêve utopique, du rêve motivant......

Voilà des réflexions pour occuper les longues soirées d'automne et d'hiver!

La soixantaine, j'ai (passée).
La flemme de me battre lorsque je navigue, j'ai itou.
Un certain désir de quiétude, de confort, c'est venu et j'ai.
Le pas envie de réparer sans arrêt parce que autre chose à faire, ça vient.
Le plaisir d'être confort pour vivre à deux à bord, debout, dans la lumière et au large, j'ai trouvé.

Tu peux aussi : y a un NS30 à vendre en Espagne.

Ce n'est pas une question d'argent mais, plus simplement, un problème de confiance : j'ai horreur de faire faire.

Tank fer ce peu :mdr:

03 sept. 2015

sur le bateau des autres :-D :-D :-D

03 sept. 2015

Pour le pas envie de réparer j'ai une solution : avoir de l'argent.
Ca marche bien.
En tous cas le contraire ne fonctionne pas...

03 sept. 2015

Je fais tout faire moi-même.

03 sept. 201503 sept. 2015

Au lieu de faire le malin sur internet, tu ferais mieux de me faire un retour détaillé sur les nombreuses améliorations jugées nécessaires que je t'ai demandé d'effectuer très rapidement sur Motus pour améliorer (enfin !) mon confort. :heu:

02 sept. 201502 sept. 2015

Prendre des cours de mécanique et.... [b]passer au Fifty[/b] !
:reflechi:

Sans déc, bon nombre de "vieux anglais" qui naviguent le font essentiellement (pas exclusivement, oeuf corse) sur des fifties...
Et les Fisher ont un look tellement sympa qu'on leur pardonne leurs rares petits défauts...

02 sept. 2015

Tu es moins "extremiste" que moi !!

02 sept. 2015

Dulcinea,
Non mais sans blague :non:, non des dieux! à 60 ans la vie commence. Si tu n'as pas de problèmes sérieux de santé, et si tu ne te laisses pas abattre par quelques ennuis techniques momentanés, tu peux certainement profiter encore longtemps de ta barque!
Mais l'altération du plaisir que tu as à naviguer peut devenir rédhibitoire. Attention!: quand on devient moins jeune, si on ne se force pas à être réellement actif, c'est la chute qui va s'ensuivre.
J'ai 77 balais, j'ai encore la passion de naviguer et je compte bien la faire perdurer le plus longtemps possible pour maintenir aussi toutes mes autres envies et ne pas me laisser déborder par une lassitude générale.
Tu es jeune, te laisses pas aller et si tu abandonnes le bateau, foncer vers une autre activité t'éloignera d'un affaiblissement inexorable beaucoup trop précoce.
Ma règle depuis toujours:
pas de tabac, pas sel, pas de sucre, du vin rouge et de l'Amour. :coucou:

dans le rouge il y du sucre ;-)

22 sept. 2015

et du Rhum nom de Dieu?

02 sept. 201502 sept. 2015

Pas d'enfant à qui transmettre tout en ayant un (ou plusieurs) équipier(s) en plus à bord? même occasionnellement??
Triple avantage:
- partage du savoir
- partage des efforts (voire des frais)
- partage des émotions et des souvenirs

Voilà où on en arrive chez nous :oups: :famille: :heu:

02 sept. 201502 sept. 2015

J'y vais de mon grain de sel (désolé Cerigo haha!). J'ai un petit bateau, moins de 8 mètres, j'ai 43 ans, pas de problème physique. Bon, j'étais à quai à côté de belles unités modernes de 13/14 mètres cet été. Des gens d'un certain âge, environ 60 ans et plus, en couple. On revenait simultanément d'une sortie un peu sportive (F4/F5 vent d'est rafaleux en med). J'étais laminé et eux étaient tout frais! Les bateaux? Genre benet, duf etc, 13/14 mètres, propulseur d'étrave, winchs elec, moteur puissant, réactif et hyper silencieurx, (il se gare à la cool au joystick) grand cockpit, voir très grand, l'intérieur c'est un appart, 2,10m 2,20m sous barreaux, lumineux, frigo, congel, clim, piaule d'hôtel à l'avant, bref le luxe. Le monsieur très décontracté me dit ah oui on a eu des rafales à 30/35 noeuds. Ca n'a pas eu l'air de le géner.
Bien sur que c'est mieux! C'est même une autre planète amha. Je mate souvent les bateaux dans la rade de Marseille et je constate, j'observe dans cette mer croisée/hâchée, comment je galère tandis que "les gros" passent, tout dehors, quasi sans bouger, un rail. En plus ça va vite.
Simples observations et témoignages. Après le coût d'une machine de cette taille, c'est un autre sujet. En l'espèce, les bateaux sus cités étaient en parfait état, je dirais entre 5 et 10 ans d'âge...

07 sept. 2015

@ nascia
oui!!!tout à fait OK avec tes remarques...
et si (quand on a les moyens!)le seul vrai problème des 15/16....les manœuvres et les places de port...mais vu le confort de ces engins et la taille et la motorisation de leurs annexes...on peut très souvent éviter les ports

02 sept. 2015

je m'arrete quand je tombe raide mort.....plutot que d'aller a la maison de retraite ou a l'hosto:
le guide celestin passet ( du 19eme siecle) est mort d'epuisement a 83 ans en montant au mont blanc , ca c'est class
faut juste pouvoir rencontrer la bonne vague au bon moment

02 sept. 2015

A mon tour. Peut être faut il être moins ambitieux sur les objectifs, le programme, les miles parcourus ? Pendant tes 3 semaines de vacances, alterne avec des périodes à terre, farniente et tourisme terrien? Qq soit la taille du bateau, on y est moins confort qu a la maison. Passer 2-3 jours au port permet de recharger toutes les batteries du bord, à commencer par les tiennes.

02 sept. 2015

pour moi il y a beaucoup plus de confort qu'a la maison car j'ai pas de maison...sur le bateau douche four tele terrasse lit double, trois chaine HIFI, une annexe un equipement de plongée, a bouffer etc...faites comme moi SDF toujours raide et vous verrez les choses autrement

02 sept. 2015

SDF ? :reflechi:
dors dans ton cabinet médical pour animaux, en pluche pas besoin d avoir de garde de nuit !
tu te fout de nous ! :heu: :langue2:

:acheval: :jelaferme: :acheval:

02 sept. 2015

il dit "ça" parceque on n'arrive pas à savoir quelles sont tes conditions de vie réelles.....
perso je te demanderais rien sur ce sujet si tu n'étais pas toujours te décrivant SDF
un SDF couche dans la rue ou dans des asiles ou sous des quechuas merdiques...généralement il est assez ou très sale,rejetté,assez peu ou pas diplomé....
nous savons que ton Panzer est à PSL alors
soit tu dors dans les rues de Marseille?
soit tu rentre à PSL tous les soirs?
comprend moi bien,je n'ai RIEN contre toi et je respecte tes choix de vie...ceci dit ne pas "posséder" dde logement ce n'est pas etre...SDF

02 sept. 2015

mais pourquoi le statut de SDF serait il honteux...?..ce n'est certainement pas mon point de vue et je ne te permet pas de laisser croire que je penserais chose pareille.....
tu distingue les SDF"de la rue" et les SDF(comme toi?) qui ne possèdent pas de logement et qui par "philosophie";refusant la "consommation",la possession(a part un gros bateau)en veulent à la terre entière et donne des leçons de vie("faites comme moi et vous verrez les choses autrement" déclare tu plus haut)
si tu connaisais mon parcours "social" et "politique"(tu le connais à travers des MP!!)tu fait donc semblant de ne pas le connaître....tu tournerais 7 fois ta langue impérieuse...avant de me traiter assez vicieusement, de facho
je te félicite d'éprouver de la compassion pour ceux "qui se sentent diminués"...exprime le plus clairement dans tes interventions...et nous serons très certainement d'accord
et que viennent faire à ton secours"les mecs que je vais aider"....il manquerait plus qu'ils te ....mordent!!!
quant aux" SDF de la rue" afin de dissiper toute ambiguité j estime que ce sont des victimes de la vie,de "la société"(licenciements/mises au placcard)société qui est de plus en plus dure,à 2...3 vitesses et malheur aux perdants...et encore en France est on (pour combien de temps?)protégés....
va voir aux USA.....
j aurais la délicatesse de ne pas signaler le contenu du MP que tu viens de m adresser...

02 sept. 2015

mayko,

tu n'est pas SDF, tu est ADM (avec domicile mobile ) c'est ce que j'ai dit en arrivant a l'armee il y a ..... vu que je vivais dans mon corsaire.
:topla: :reflechi: :langue2: :tesur: :mdr: :pouce:

cordialement
jpierre

02 sept. 2015

Parce qu'il a raison. C'est se moquer des SDF. Des vrais.

02 sept. 2015

pourquoi tu dis ca ?? :-(

02 sept. 201502 sept. 2015

decidement on se marre pas ici..SDF n'est pas un statut honteux que je sache ( et ca veut dire sans domicile fixe, c'est tres simple) et c'est aussi une philosophie ( si tu comprends le mot!) les SDF de la rue sont les paumés et les poivreaux ils y en a des millions d'autres..je vous dis simplement que sejourner sur mon bateau est un plaisir meme par gros temps meme si mes nav sont limitées en ce moment ( toujours la meme cause!!) et que peut etre il faut voir le verre a moitié plein plutot qu'a moitié vide...
maintenant si ceux qui n'ont pas le standard doivent se la boucler il faut le mettre dans la charte..
bizarrement les mecs que je vais aider ne me jettent jamais ce genre d'argument facho a la figure, meme ceux qui ont le standard.
.
mais on s'egare personellement j' eprouve de la compassion pour ceux qui se sentent diminues et c'etait le sens de mes interventions et de la crainte aussi pour mon avenir.

02 sept. 2015

@magalio
je serais très intérréssé a ce que tu explique et détaille le sens de ta phrase lapidaire...et a qui s'adresse t elle....

02 sept. 2015

Déja avant de changer de bateau, car il me semble que 10 métres et vraiment la taille idéal, faire une trés grosse et ruinante révision, le moteur et la tuyauterie, ton grément, des winchs plus gros, pleins de choses existe pour amélioré la vie, sans pour autant avoir un boat robotisé.
A 60 petits printemps on sort de la jeunesse, maintenant tu est un ado, donc ta passer l'age de faire le jeune chien fou sur le pont,.
J'ai 46 ans, et je trouve que le cotier est beaucoup plus fatiguant que la grande navigation, si tu a le temps, et l'envie prend le large et detend toi.
Peut étre à tu envie simplement de changer de voilier, tu est donc moins intransigeant qu'il y'a quelques temps de ça, et le plus petit defaut,qui à été longtemps anodin, prend une autre tournure maintenant.
Rechercher un bateau,faire des visites,se renseigner, va te donner un coup de fouet.
ALLER MATELOT !!! Tien bon la barre !!!!!!!!

02 sept. 2015

normal d'avoir le blues .......
on se bat pour un ideal qu'on a dans le subconscient , inspiré par tout un tas d'experiences, d'echecs, de lectures , d'envies qu'on veut vivre et partager et on se retrouve souvent seul , contre la meteo , le cout financier, le temps disponible ,les empechements divers , les obligations , l'age ....... mais il faut absolument garder la Rock'nRoll attitude .....la vie est si courte ......l'excuse d'arreter la voile risque de contaminer les autres activitées !!!!!

02 sept. 2015

je comprend un peu Dulcinéa
.
j'ai l'impression que la météo en méditerrannée est de plus en plus compliquée
.
en juin j'ai traversé vers Calvi avec peu de vent (donc pas mal de moteur)
puis je suis parti vers le cap corse avec peu de vent encore
puis vers Capraia avec beaucoup d'orages
puis vers la Spézia avec pétole au départ et encore orages à l'arrivée
j'ai retraversé le Golfe de gênes vers Alassio en bordure d'un système dépressionnaire puissant, force 7 et 8 sur la côte d'azur mais pour moi grosse houle et pas un poil de vent
retour vers Beaulieu avec un bon vent arrière, bien jusqu'à Menton mais trop fort pour moi à la fin (trois ris et le pilote qui ne tient plus le bateau, désagréable en solo)
le dernier jour un bon vent dans le nez mais juste les 15 noeuds qui vont bien
.
surtout à chaque étape pas la possibilité d'attendre car à chaque fois une plus mauvaise prévi pour les jours suivants : orages très forts en corse, fort vent d'ouest ensuite
j'ai quand même fait mes 400 milles en 10 jours, j'avais prévu un peu plus de deux semaines pour ce périple
.
pendant que je rangeais le bateau le lendemain un quidam qui voulait des renseignements sur le bateau en face du mien qui est à vendre m'a proposé de m'acheter Aupilau. J'ai dis qu'il n'était pas à vendre, puis une heure après j'ai pensé avoir loupé l'occasion de me débarasser de mes ennuis ...
.
Mais depuis j'ai repris espoir ... Je repars dans trois semaines et j'attends avec impatience de lui remettre les voiles dans la brise et le nez dans l'écume !
.
je crois que le secret ne réside pas dans la taille du bateau mais dans le temps que l'on a : savoir attendre à chaque étape que la météo soit sympa pour la suivante, si au lieu d'avoir prévu deux semaines pour ma virée de Juin j'avais prévu un mois j'aurais certainement pu naviguer beaucoup plus agréablement

02 sept. 201502 sept. 2015

Coup de fatigue, déprime, lassitude, besoin de changement ?

Lâche ton bateau et fais de la loc (ou du BDA).
Surtout si tu vis à 700 bornes du ponton.

Par la même occasion tu pourras essayer des bateaux de 14 mètres ou de 8 mètres sans t'engager sur le long terme, tu découvriras d'autres terrains de jeu que la Med, de nouvelles perspectives, ...

A propos de la Med imprévisible, un pote m'avait proposé une loc durant 2 semaines (dernière semaine de juillet et 1ère d'août) depuis Port Camargue sur un 13 mètres.
Je n'ai pas regretté d'avoir décliné l'offre : ce fut 15 jours de moteur, situation exceptionnelle sur la façade atlantique ou en Manche-Mer du Nord. :lavache:

02 sept. 2015

C'est justement un des ennuis de la location. Tu prévois une croisière sympa et malheureusement la météo n'est pas au mieux pendant cette période.
Propriétaire, ce n'est pas un problème d'attendre ou de changer tes dates. Locataire tu investis pour une période, propriétaire ton investissement n'est pas lié à quelque période que ce soit.

02 sept. 2015

j ai passé plus de 70 mois cumulés d'été en méd contre 16 en bretagne....
la méd (et de plus en plus,) devient de moins en moins "maniable"
cet ete par ex( voir plus haut notre trajet)sur 29 étapes une seule à la voile(Monaco/cannes tu parles d'une étape!!) et 28 autres au...moteur!!on a peut etre pas eu de bol....mais tout de meme!! et houles d'est avec clapot de sw mais f1/2 et enorme houle devant le cinqueterre et vent quasi nul....et tout à l avenant... sur un first 21.7 par 30/35 degrés vous etes.....fatigués
exact Yves 7 en med je dirais meme 6 pour un petit c'est rapidement infernal en particulier l'extreme raideur/escarpement soit du gros clapot soit des 1 eres vraies déferlantes

02 sept. 2015

Argument très discutable même si acceptable pour un inactif (retraité, ...).

Essaie d'expliquer à ton employeur, au dernier moment, que tu annules ta prise de congés prévue depuis 3 ou 6 mois parce que tu ne peux pas utiliser ton bateau à cause de la MTO (Dulcinea habite à 700km de son bateau mais j'ignore son statut social).

La situation peut être différente quand le propriétaire habite à quelques coups de pédale du port. ;-)

En 15 ans de loc, pas une seule annulation pour cette raison (ni pour une autre).
Et un seul WE prolongé jugé foireux après coup pour cause de "pétole grave" au départ de Lorient. :reflechi:

Sur l'aspect géographique, il est vrai que 90% de nos locs se sont faites en Atlantique et non en Med.
F7 à l'ouest, tu sors, en Med tu attends et il suffit de faire le décompte des BMS sur l'année, y compris en été, pour en conclure que le sud, de ce point de vue, est une zone à risque.

02 sept. 2015

J ai nettement plus de 60 ans je vis 10 mois sur 12 avec mon épouse sur un 31 pieds en méditerranée c est vrai il y a de fichus quart d heures mais heureusement plus de super moments pour rien au monde nous changerions notre viea mon avis un petit bateaux confortable est bien adapté aux forces physiques et au revenus declinants d un retraité

02 sept. 2015

Pour aller dans le sens de Yves, encore un témoignage d'une amie qui loue avec des amis des catas régulièrement chaque année, genre 20 mètres, skipper et skipette, cuisinière, grand luxe. Elle part à l'autre bout du monde, un coup les Maldives, un coup les Grenadines... Ca lui coûte 3000 € deux semaines avec ses deux enfants, même pas ce que je paye pour la place d'un 7,65m... Le bateau est prêt, l'entretien c'est pas ton problème, la casse pareille, bref... C'est autre chose et c'est pas mal !

02 sept. 2015

et le prix du billet d'avion???

en se limitant au sujet de la fatigue physique (la fatigue "morale" est personnelle et on ne peut pas vraiment donner de conseils) prendre un plus fors bateau n'a de sens que pour une navigation avec des étaps de plusieurs jours ou semaines. Les manoeuvres sur un gros bateau (disons 12 m et 14 tonnes) sont vite épuisantes en équpage réduit, ainsi une simple étape Dunkerque Boulogne avec le vent dans le nez 25 noeuds moyens : la succession de virements de bords m'a un peu fatigué !
Hisser la GV est une épreuve (ma fille prof de gym n'y arrive pas)
Par contre on dort mieux en mer, on peut faire à manger se laver ... alors qu'un bateau plus petit va vous secouer les tripes !
Donc pour des sorties inférieurs à 24 h un plus petit bateau peut rendre la vie plus facile, les choses de la vie se faisant au port
pour des nav plus longues un plus gros est mieux mais bien penser l'ergonomie du pont.

02 sept. 2015

bien dit H de C..!moi aussi jétais prof d'EPS(retraite) 'ai régaté sur un grand solleil 38...A 20 n on ne maitrise pas seul le palan de GV (par ex embraquer vite pour empanner...)à 2 qui se défoncent ça le fait!
un gros? oui mais équipé top y compris des winchs électriques§(il faut les moyens c'est hélas incontournable)
disonsque ton étape sur un mini vous aurait je crois nettement plus fatigués!!?me trompe je?

02 sept. 2015

Il y a aussi des solutions moins extrêmes.
Je constate souvent que beaucoup des plaisanciers, même très expérimentés, améliorent leur bateau avec fort peu de soucis d'ergonomie ou de limitations des efforts et des charges.
Certains considèrent vite que les billes et les rouleaux ou le dyneema doivent être réservés à la compet et que ce n'est pas pour eux. Or, un bout de 8 en dyneema passera avec moins de frottements dans un renvoi qu'un de 10 ou 12 en polyester. Et devoir reprendre tout le temps une drisse polyesther qui "rend" peut devenir épuisant.
Passer d'un palan de 4 brins à un palan de 6 en conservant des poulies à friction n'allège que très peu la manoeuvre.

Mettre une poulie à rouleaux au renvoi de pied de mat de la drisse de GV peut changer la vie, ... Etc, Etc, ...
J'ai sur le bateau une poulies sur un rail autovireur qui encaisse en moyenne 4-500 kg au près. D'origine, elle est à friction et la manoeuvre est très très dure. Avec une poulie à rouleau de 57 mm, ça change la vie (Dieu merci internet est là pour permettre d'en trouver à -50% avec de la patience)
de même avant d'investir des fortunes, un coup régulier de lubrifiant dans ce qui tourne ou glisse améliore déjà beaucoup.
Mais une chose est certaine : optimiser un bateau raisonnable peu le rendre agréable mais coûte déjà bonbon ; sur un gros bateau, cela devient indispensable et plus seulement agréable mais les coûts sont alors stratosphériques.
.
Dans un autre registre, certains ne sortent plus que par temps maniable et se mettent à l'abri dans un port dès qu'il y a un risque. Rien de les empêche alors d'utiliser au quotidien un mouillage un peu plus léger et des amarres de la taille en-dessous pour ne sortir le "lourd" que lorsqu'il y a un risque (Je ne parle pas pour Mayko qui ne peut pas vivre si le vent mollit en-dessous de 35 noeuds mais pour le plaisancier "ordinaire").

02 sept. 201502 sept. 2015

De nos jours, même en solo, un grand bateau devient très facile et très confortable avec les équipements suivants :
- GV à enrouleur
- trinquette autovireuse sur enrouleur (par mauvais temps, on tire des bords sans manœuvre)
- toutes les commandes ramenées au cockpit
- 1 winch électrique
- pilote pouvant fonctionner en mode vent (peu de réglages de voile)
- commande de guindeau électrique dans le cockpit avec compteur de chaine
- un bon écran de carto dans le cockpit avec superposition radar et AIS.
- propulseur d'étrave
- capote
- bimini
- TV pour les jours de pluie au mouillage

Ce n'est pas de la course, c'est de la plaisance voire de la grande plaisance autour du monde. Question budget; ce n'est pas l'objet de ce fil...

La notion de "grand bateau" est très élastique, pour certains cela finit à 35 pieds, quand pour d'autres (même en solo) ça commence à 55 pieds. Mais tout ça pour dire qu'un grand bateau est bien souvent moins fatiguant qu'un petit.

Nota : quand j'ai acquis mon bateau, il était équipé d'un winch électrique et je trouvais ça stupide. Puis à l'usage, je trouve ça complètement génial : en faisant le tour des autres winches on peut ramener toutes les commandes sur ce winch. Seul, je peux par exemple enrouler génois et GV en moins d'une minute et sans le moindre effort.

02 sept. 2015

"voire de la grande plaisance autour du monde"
aïe aïe aïe, LA phrase de trop avec l'équipement pré-cité. Tu ne vas pas te faire un ami ici... :heu:

02 sept. 2015

et pourtant il a raison

02 sept. 2015

Un coup de blues dulcina???, ca passera ou tu nous raconteras la deprime de vendre...

02 sept. 2015

Quelle époque : après le burnout, il va falloir inventer le pendant dans l'exercice de nos hobbies ! :reflechi:

02 sept. 2015

J'ai un voisin de ponton qui a dépassé les 75 ans, marche avec des béquilles et ne navigue plus que lorsque son fils vient gérer le bateau. Il est sur le bateau 4 mois par an (sauf lorsque ses enfants et petits-enfants lui emprunte un W-E).
Il a voulu mettre son bateau en vente puis s'est ravisé (sous l'influence de ses enfants d'ailleurs).
Il me dit "Ils ont raison. En plus, le bateau c'est le meilleur psychiatre... et finalement ça me coûte moins cher que lui"
C'est assez vrai

02 sept. 2015

J'ai 67 ans et j'ai eu toutes les tailles de bateau du dériveur au 15 m en passant par des catas et même un tri. Et j'avoue avoir beaucoup de plaisir à revenir à des petites tailles ( disons 8 m) où tout se fait à la mien ou presque. Bien sûr, j'adapte ma navigation à ce type de bateau : beau temps, je prends mon temps, il est transportable donc s'il fait vilain pour plusieurs jours, je vais ailleurs, etc..En plus ca coute pas cher et les problèmes ne sont jamais compliqués à régler. Et si j'ai envie d'emmener beaucoup de monde, je loue..

02 sept. 2015

Hello Seemann,
Je sais que mon avis ne sera pas partagé par certains partisans de la voile pure et dure telle qu'on avait pu me l'enseigner aux Glénans il y a très longtemps. Je les respecte infiniment car leur contribution est précieuse, ils sont les gardiens du temple d'une voile qui nous a tous amenés à la voile. Le débat des anciens et des modernes n'est pas clos et c'est ce qui fait toute la richesse de ce forum.
Si les grands bateaux ont longtemps été réservés aux grands marins, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Le paysage de la voile est en pleine mutation mais je n'oublie pas que ce que la voile gagne en facilité, elle le perd aussi en poésie et en parfum d'aventure...
La voile s'est beaucoup banalisée et la multitude des courses autour du monde ont aussi contribué à rendre notre planète plus petite. La voile de Moitessier ne reviendra jamais car ce sont les océans qui ont changé...

02 sept. 2015

ti veux nous foutre le bourdon ou quoi, gardons sous silence cette epouventable realité...

03 sept. 2015

meuh non, ce n'est pas "épouventable"...
l'évolution de l'équipement, ça ne change pas le fond des problèmes liés à la navigation: il y aura toujours quelque chose à remplacer ou à réparer. Que ce soit un enrouleur bloqué ou des coulisseaux fatigués, les emmerdes restent les emmerdes. :-p
Pour rejoindre François260 sur la question initiale: petit bateau, petites emmerdes... :reflechi:

03 sept. 2015

T'as raison moi avec enrouleur de drisse modèle 1970 ou renvoi sur des winchs électriques....rien n'a changé :je vomis toujours :oups: :lavache:

04 sept. 2015

Un ami est parti en vacances, pour sa première location, avec un voilier sur-équipé GV sur mat enrouleur+génois sur enrouleur, propulseur d'étrave, winch électrique etc etc etc.
Il était ravi et manoeuvrait seul.

Mais tout cela a un cout bien sur, et tous ces équipements sont aussi forcément un jour ou l'autre source de pannes ou petits problèmes, lorsqu'ils équipent levoilier d'un propriétaire.

C'est un choix à assumer;

-plein de matériels électroniques et électriques + gros parc batteries + sources d'énergies diverses etc = entretien/réparation fréquents ou tout entretenu par professionnel = gros budget.
Et stress lorsque ça tombe en panne en navigation.

ou:

-Simplifier au maximum et limiter les sources possibles de pannes, mais en sachant que tout sera manuel et qu'il faudra rester toujours actif à bord, pour rester zen au niveau de l'inquiétude concernant le matériel

02 sept. 201516 juin 2020

Pour naviguer en méditerranée, un bateau de moins de 10 m est un peu juste et autour de 12 m est nettement plus confortable et moins fatiguant surtout si le bateau est bien équipé pour être mené en équipage restreint (couple) c'est la constatation faite après 12 ans de navigation estivale à travers la méditerranée et de nombreux échanges.

autres points relatifs à la fatigue: la quasi obligation de séjourner dans un port et la saturation permanente des mouillages sont des freins à la libre navigation.

La fatigue, ce n'est pas une question d'age mais c'est plutot la pression liée à des contraintes matérielles, financières, d'environnement, de météo etc... qui se cumulant ne donnent plus envie....

le médicament bateau ne devrait pas avoir trop d'effets secondaires... hélas, ils ne cessent de se développer et coûte de plus en plus chers...

02 sept. 2015

tout à fait d accord avec l essentiel de ce que Cap cool....
par contre les océans n'ont pas changé(un coup de vent en 1950 SW 8 ds le golfe de gascogne n était pas différent du meme en 21014...!)
aussi on voit trop de "consommateurs de voile" qui n'ont aucun souci d'acquérir peu à peu une vraie culture marine(meteo/équipements à entretenir/anticipation/planning de crosiére)
cet ete par ex,il m'est plusieurs fois de conseiller un voisin de ponton(noeud de chaise/de taquet...pendille-il y en a qui ne savent pas ce qu 'est une pendille-)
il est vrai signe des temps( et mort de temps révolu)la nav "moderne"GPS/TRACEURS/AIS ect....a ouvert les portes mais en supprimant poésie et piquant par ex de l entretien de l estime....
et rendant" trop accéssible" un hauturier ou semi hauturier....

02 sept. 2015

fais gaffe si tu dis comme moi tu vas te faire mal voir, l'effet pygmalion est valable aussi dans un microcosme comme le notre :mdr:

02 sept. 2015

changer de zone de navigation et mettre le bateau coté atlantique

02 sept. 2015

Il va deprime sur d'autre motif(les marees, les courants, le manque de soleil, le froid, les mouillages ou t'es seul...).

02 sept. 2015

Juste un petit coup de déprime!!!:doc:
A 63 ans je n'ai pas l"impression d'être vieux sur mon bateau. Le plaisir de naviguer en juillet autour de la Corse et en août sur le Var et les B du R.
Prendre un bateau plus grand 12/13 m est souvent moins fatiguant qu'un 10 m. Meilleure stabilité, inertie dans les manœuvres de port et souvent mieux équipé sur et sous le pont.
Changez de bateau pour 10 ans de plus :alavotre:

02 sept. 2015

Réparer ce bateau. Changer de lieu de nav.

03 sept. 2015

La Méditerranée est une mer casse bateau et elle n'est pas facile pour les navigations aux longs cours cependant et je le dis d'expérience de ceux qui la vive: il existe bel et bien un paradis qui reste le même ces années passant bercée par la gentillesse de ses habitants et par la clémence de ces éléments! Ici point de fourberies climatiques, la mer y est chaude douce et clémente et surtout ce royaume est celui de la simplicité,,,il s'appelle mer ionienne en Grèce!

Je ne te donnerai pas de conseil car je n'ai pas l'expérience de beaucoup ici. Cependant la Med m'a inculqué l'humilité et je peux te dire qu'à ce jour et quand j'aurais atteint un âge raisonnable ;) mon bateau rejoindra cette petite "ionienne".

L'Atlantique à ses avantages mais je préfère de loin ma petite bleue et ce même si elle est difficile. Pour de maintes raisons la Méditerranée est fantastique!

Ne crois pas qu'en passant à la taille supérieure ce sera le pied bien au contraire! Petits bateaux maxi plaisirs et surtout petites enmerdes. Je sors de 4 mois de bourlingues avec mon vieux 10m80 et excepté le retour ce fut un PUR bonheur!

Ne te biles pas...je n'ai que 33 ans et il m'est arrivé de traversé ce petit désert! A 60 ans tu as un bon bout de navigations devant toi...acceptes juste d'offrir à ton destrier la grosse révision qu'il mérite, intelligemment et consciencieusement tu retrouvera un bon barcot :) en dehors du petit problème journalier bien entendu :mdr:

Julien.

03 sept. 2015

on en reparle dans 30 ans si tu veux bien ....

04 sept. 2015

La réponse facile pendruig ;)

Je l'attendais un peu mais comme je l'ai dis je n'ai pas autant d'expérience que certains ici...cependant un Prévéza/Reggio di Calabre en 51h et 330 milles ça commence à être long! D'autant que ce n'est pas que sur un bord avec des alizés bienveillants!!!

Mon exemple vaut ce qu'il vaut mais si pour Dulcinea c'est un petit coup de blues mieux vaut ne pas l'embarquer dans destinations lointaines à l'en dégouter définitivement... mettre le bateau a Prévéza par exemple lui coutera moins cher qu'ici et lui laissera du budget pour en profiter là bas sur place dans de bonnes conditions! Ce n'est que mon avis...

03 sept. 2015

Ce n est pas des navigation aux longs cours en mêd.

03 sept. 2015

sans escale ?
évidemment je plaisante , le longs cours c est du temps en mer , pas 24 H et le bistrot

03 sept. 2015

Bonjour,
Veux-tu dire qu'il n'y a que des navigations au court cours?
En 1979, avec mon Gladiateur, Marseille-Grèce-Turquie-Marseille en 2 mois et 3300 milles. Et j'ai adoré!

03 sept. 2015

Avec 2 tirées de plus de 300 m, une de 250 et une de 200.
Ca laissait du temps pour visiter...

03 sept. 2015

@funywave
je suis assez d'accord les ionnienes sont semble t il moins" agressives"Toutefois=
nous avons fait Corfou/Corinthe et retour (2 Mois)...2 fois du 6...(.7,,??)
nous y avions rencontré des Français,laissant là bas,leur petit dériveur genre Maraudeur le rejoignant chaque été depuis ...20/25 ans....
ils nous ont dit que pour éviter des brises trop fraiches ils ne naviguaient que de 7h à Midi.....

03 sept. 201503 sept. 2015

Bonne réflexion et plusieurs pistes.
La Méditerranée, c'est grand.
Naviguer aux Baléares ou entre Cannes et Menton n'a rien à voir. Pourquoi ne pas privilégier les zones les plus calmes? C'est plus de moteur, mais moins de soucis météo.
On voit de plus en plus de retraités en fifty ou en trawler, alors qu'ils avaient des voiliers rapides avant. Ceux que je rencontre sont souvent très contents de cette solution.
Bien des personnes en vieillissant ne prennent pas plus grand, mais plus petit (moins cher, plus facile à gérer). Ils ne semblent pas malheureux non plus.
À voir enfin si la mer, c'est encore vraiment ta passion.
C'est peut-être la première question à te poser.
Bonne réflexion!
Roger (de Suiiiiissssse)

Bonjour
Vous dites que c'est votre huitième saison, mais est-ce toujours sur la même zone ?
Cela pourrait expliquer une certaine lassitude.
Découvrir de nouveaux horizons est une grande partie du plaisir de naviguer.

03 sept. 2015

Voici quelques unes de mes réflexions après 4 ans de navigation avec un gib sea 44, choisi pour profiter de notre retraite et partir.
Déjà le fait d'avoir tout le temps devant soi change complètement la donne : si le temps n'est pas maniable, tu restes peinard à attendre.
Quand nous bossions, nous n'avions pas envie de passer du temps à bricoler et nous avions revendu notre bateau, de retour de transat pour louer, car je n'avais que 3 semaines de vacances l'été. Nous profitions également des vacances d'hiver pour louer aux Antilles, en attendant d'y être avec notre canot.

Le choix de la taille du bateau : 44 pieds, c'est vraiment un maximum. C'est très confortable mais très physique. Confortable pour la vie à bord, et plus confortable pour passer dans les vagues.Nous avons un enrouleur de GV qu'il a fallu apprendre à bien enrouler (ça coince souvent) et c'est moins performant qu'une GV normale. Le génois est très grand et c'est vraiment physique quand il faut tirer des bords ou enrouler en vitesse pour cause de grains. Il doit être possible à taille équivalente de trouver des bateaux moins physiques, avec une voilure différente, ou peut-être un ketch pour partager les efforts.
Les emmerdes, tu en as sur tous les bateaux, et plus c'est grand, plus c'est cher; Chaque année, nous avons notre lot de réparations + l'entretien courant et c'est un sacré budget. Le fait d'avoir tout notre temps nous permet d'accepter être stoppé durant plusieurs jours, parfois plus.
Plus c'est grand, plus tu paies cher les places de port. Nous évitons les marinas car préférons la vie au mouillage !
La fatigue physique est bien là à nos âges : après une journée de mer, nous sommes généralement Bien fatigués, encore plus quand il a fallu beaucoup manoeuvrer. Nous nous reposons les jours suivants et ça repart !
Le peu de fois que nous avons naviguer en méditerranée, nous avons trouvé cette mer dure : trop de vent ou pas assez. Nous préférons la Bretagne mais c'est plus froid !
Voilà, j'espère avoir contribué à la réflexion.
Malgré les ennuis inévitable, le bateau, c'est la liberté.
Fanche

03 sept. 2015

Si un jours je remettais des voiles sur un bateau ...ce serait ce que j'appelle "un gréement de fainéant" avec un fardage pas possible , un rendement ...moyen mais pas grand chose à faire donc parfait pour un fifty (d' un déplacement pas trop lourd qui saurait s'en contenter )
gréement de goélette (oui je sais j'en ai eu une !)
GV lattée sur rail qui va bien(sur une goélette la grand voile se trouve dans une zone relativement moins exposée)
et deux focs autovireurs (soit environ 130m2 pour une goélette de 15m voili voilou et les jours ou j'aurais du monde à faire travailler : une grande misaine et un asymétrique et env. 230m2 du moment que ce sont les autres qui suent sang et eau sur les winchs :langue2:

03 sept. 2015

il est vrai qu'être prêt de son bateau permet de l'entretenir toute l'année.
c'est un gros avantage.

03 sept. 2015

Alors Dulcinea, un avis?

03 sept. 2015

59 ans, je viens de passer 6 semaines entre Irlande et Ecosse.
Une seule envie: y retourner. C'est maintenant au travail que je n'ai plus la forme!

Par contre:
1) L'avantage de l'Atlantique, c'est que le mauvais temps est souvent prévu 2 ou 3 jours avant. Ce qui permet d'anticiper:
être coincé par un coup de vent dans un port bien abrité avec un pub accueuillant, pas de problème.
Dans un mouillage qui remue, avec des rafales d'orage dans tous les sens,c'est un autre problème.

2) Cela fait du bien de s'arreter de temps en temps, même et surtout si la météo est bonne. Cela m'est arrivé plusieurs fois de passer un jour ou 2 à glander ou à visiter. Après, on repart naviguer avec plus d'envie.

3) Comme l'ont dit certains, changer de zone de nav fait un bien fou. J'ai choisi d'hiverner le bateau loin ( en Grèce et Turquie puis maintenant le Nord de l'Europe).En plus, on peut préparer ses nav pendant l'hiver (en clair revasser sur les cartes et les guides).

4) Quand aus problèmes matériels sur le bateau, ils sont poportionnels à la taille du bateau. Small boat= small problems (c'est un avis personnel).

03 sept. 2015

ce qui est marrant c'est que dulcinea nous expose son probleme existentiel, et chacun donne sa réponse...technique ! plus grand ,moins petit, plus de confort, winch electrique etc...et si la réponse était le temps , libre, tout simplement.1 semaine d'emmerdements sur 4 mois,voire 8 ça va.
sur 3 semaines c'est lourd .
non ?

03 sept. 2015

Va à l'essentiel et suprime le reste. Achète toi une jolie barque que tu mets dans ton jardin et que tu sors quand l'envie t'en prend. Va trainer ta souris sur les forum de petits bateaux, tu y rencontrera des gens heureux. Le climat en méditerranée à changé, pas si sur que ça, la méditerranée est imprévisible, c'est pour ça qu'on l'aime et pour la même raison qu'on la déteste. Avec ta barque tu tentes pas le diable, tu garde tes sous pour aller au resto et si ça bastion trop fort, tu vas à l'hôtel.
Regarde cette vidéo elle est parlante:

03 sept. 2015

… effectivement, petit bateau … mais chien à emmerdes, crois-moi ! :-D

04 sept. 2015

Bof, la vidéo aurait été la même avec un bateau plus gros échouable. On ne voit pas ici ce qu'un petit bateau apporte de plus par rapport à un gros.

05 sept. 2015

Complètement d'accord sur la sensation apportée par la proximité

04 sept. 2015

La proximité physique et sensitive avec les éléments , c'est là que réside la force des petits: bas sur l'eau, sensible à la moindre risée, à la moindre vaguelette. La voile, c'est un sport de contact et c'est cette rencontre avec l'air et l'eau qui te régénère. C'est pour ça que la randonnée en kayak est en pleine expansion, comme la marche à pied, ce sont des antidotes...

04 sept. 2015

Sympa cette vidéo
:alavotre:

Pleine de poésie...

A part ça chacun ses gouts, mais moi je trouve que son bateau est aussi seyant que le cabot :tesur: :mdr: :mdr: :mdr:
:acheval:

04 sept. 2015

Le problème de Fatigue semble plutôt prévenir du Moteur que du Voilier.
Rien de plus chiant que les pannes intermittentes.
Cet Hiver Change ton démarreur pour un neuf et revends le vieux d occasion ,
Refait Tout le Circuit de Gas oil...
La vie est plus belle en Mer qu à Terre...

04 sept. 2015

Il y a aussi un autre parametre a prendre en compte ,evidement celà depends de chacun d'entre nous .

Je parle de la forme physique , si toute l'année on est assis sur une chaise sans faire de sports ou d'effort physique il est bien certain que l'on va vite etre fatigué a bord d'un bateau .

donc a mon avis faire simplement un peu de sport toute l'année pour s'entretenir physiquement ça peu aider ,surement bien plus que le "confort" a bord ou la taille du bateau qui eux n'apporteront rien à ce probleme d efatigue

60 ans c'est tout jeune ,non ?

04 sept. 2015

oui et puis tu as aussi celui qui a fait du sport toute sa vie et arrivé à 60 ans ne peut plus bouger .... le sport oui mais jamais comme disait Churchill.
Comme quoi personne n'est pareil et heureusement.
Si tu ne le sens plus et bien tu fais autre chose, tu t’adaptes ou pas, c'est tout
Gilles

04 sept. 2015

Tu ne parles pas des dégâts au niveau des articulations quand les exercices sont trop poussés trop longtemps.
Au niveau du genou, des cols du fémur, les conséquences peuvent être sérieuses même sans âge avancé.

04 sept. 2015

du sport?
je n'en ai JAMAIS fait, faut-il que je m'y mette?

04 sept. 2015

Bien sur tu as raison, 30 ans de volley résultat plus de genoux et plus d'épaule, il ne te reste pas grand chose. T'en voit beaucoup des coureurs du figaro qui ont 60 ans ?
Je crois surtout que comme tout si tu le fais à outrance tu te fais mal et tu le payes plus tard.
Gilles

05 sept. 2015

le bon sens m^me ...

Ma petite histoire : je prends ma retraite (jeune) j'achete un bateau et tout a coup, horreur je m'aperçois qui moi ex-commando j'ai les trouille de monter en haut du mat pour installer une antenne VHF ... c'était le resultat de la chaise au boulot, de la bagnole à la place du veto etc ...

donc je me suis remué le cul ...et 6 mois apres je petai la santé et c'est toujours le cas , pourvu que ça dur et je monte au mat m^me pour le vernir sans aucun probleme ...

07 sept. 2015

Gilles, il y a toujours un moment ou il est trop tard.
On a bouffé la vie par les 2 bouts en terme sportif étant jeune ... et on le paye à 60 balais.
Genous cassés, disques foutus, sciatiques, et je passe toutes les "constantes" qui nous privent de sucre, sel, graisses, alcool...

Il n'en demeure pas moins que la voile reste le sport qui peut quand même se pratiquer avec le moindre effort si cool.*
Pas de nuits pas + de 10 heures de nav, ... faut adapter.
Je fais ca pour skipette sinon elle me tue!

04 sept. 2015

@pendruig
ceci n'est généralement pas exact....
le "sport" l activité physique" retardent condiderablement le viellissement musculaire cardio pulmonaire.....il participe à maintenir une certaine "force" musculaire"...toutes choses qui ne peuvent qu'aider à la pratique de la voile
je suis à peu prés certain que CHURCHIL gros et depuis un age pas trop avancé,n'avait AUCUNE capacité physique
pourquoi les courreurs du figaro(et d'autres)suivent t ils un entrainement PHYSIQUE régulier? pourquoi sont ils aux mains de khinés ou d'ostéopathes à cha que étape?

04 sept. 201504 sept. 2015

nager, ramer

07 sept. 2015

Je confirme : mon kinési très sportif a de l'arthrose (la quarantaine apparemment...)

sport ou activité physique ?
marcher, faire du kayak au Groenland :pouce: passer lanti fouling, ce n'est pas du sport mais une activité physique qui maintient en forme.
à moins que tu ne passes ta vie assis dans le canapé à regarder la télé ? :non:

06 sept. 201506 sept. 2015

JF, t'es foutu :oups: :jelaferme:
.
Et moi aussi :heu:

04 sept. 2015

Indéniable!!!

jean marie vidal :-)

05 sept. 2015

pendruig

il ne s'agit pas de faire du sport à outrance mais seulement de se maintenir en forme physiquement et donc en corollere mentalement aussi .
Marché quelques km par jour ,allé à la piscine 1 fois par semaine , monté les escaliers plutot que l'ascenseur que sais je encore etc .. et j'ajouterai par la dessus mangé correctement ,pas de malbouffe, pas de cochonnerie ligt , pas trop de picole .

Dulcena devrait s'interroger sur lui m^me plutot que de voir le probleme du coté du bateau , car 60 ans c'est tout de m^me tout jeune et etre fatigué apres quelques jours de nav ordinaire ça ne semble pas normal. Une petite visite chez le medecin s'impose

05 sept. 2015

pendruig
ce n est pas en prenant des exemples "carricaturaux(le tien 30 ans de volley?) ou en te fondant sur les cas des quelques qui pratiquent intensément et sans discernement....que tu va "prouver" que l'activité physique est plus néfaste que bénéfique!!
et ce n'est pas moi qui parle de faire "à outrance"!!
cerigo"
je ne parle pas des dégâts(col du femur/genoux)quand" les exercices sont poussés trop longtemps"
"trop longtemps" n'est pas une unité de mesure!et tout depend de quels "exercices"!!
par ex,une personne de 60/70 ans)qui n'a pas de problèmes articulaires avérés(meme s il a de l arthrose)pourra(et devra)faire du velo 3/4 fois par semaine pendant 2/3 heures...par contre le jooging va certainement trop solliciter coxo-femorale et "genoux" vu les chocs alternatifs issus de la course
des courreurs du figaro a 60 ans ou proche?
jean paul Mourren/jm Vidal/gilles le baud
très minoritaires......mais ce n est pas le problème!
meme les "jeunes" qui ont encore force et souplesse de leur age font un ENTRAINEMENT PHYSIQUE pour améliorer leurs performances
plus on vielli plus on a besoin d'activité physique pour contrer ce vieillissement.....
bon j arrete je ne vais pas "exposer" un programme d'activité physique pour chaque période de la vie...!!
ps je suis prof d'EPS

05 sept. 2015

Vous avez tous raison mais faite le quand vous pouvez encore le faire car après c'est trop tard.

08 sept. 2015

Bien évidement on peut encore pratiquer la voile mais perso je ne me vois plus sauter sur un quai pour amarrer le bateau, ni monter et descendre rapidement pour aller à l'avant.
Ce qui me semble par contre le plus facile c'est justement de passer une nuit dehors vu ce que je dors normalement ....
Ah c'est bon de vieillir !
Gilles

04 sept. 2015

en atlantique, la nav est plus complexe qu'en med
et on navigue d'avril à octobre meme sous la pluie
en med, le vent est plus complexe qu'en atlantique
et on navigue de janvier à décembre au sec

de toutes les façons, l'été en med, c'est soit mistral soit pétole
sauf à avoir un course croisière qui avance dès 5 noeuds
c'est risée mécanique tout l'été ou presque
et si tu veux éviter le mistral, tu navigues à l'est de st raphael

par contre, tout au long de l'année, que de belles semaines avec un ciel parfaitement bleu, des vents réguliers de moins de 25 noeuds, des températures supérieures à 10 ° tout l'hivers avec un beau soleil rasant, les premiers repas au mouillage avec 20° à l'abris du vent, c'est chaque année fin janvier....
contre toute attente, mai est le mois le plus venté de l'année
juin, septembre, octobre offrent chroniquement des fenètres météo magnifiques

vu de mon hublot, je garderai le bateau, y mettrais un chauffage et naviguerai hors saison...

après avoir vécu 10 ans à vannes et à marseille depuis 14 ans, c'est ce que j'en ai retenu

bonne nav à tous

04 sept. 2015

moi je crois que quand on sent la lassitude et un peu de ras le bol il faut changer. Changer de coin, de bateau, d'activité ? On peut aussi se cramponner et décider que ça devra le faire malgré l'opposition des faits et de la nature.
Se recycler dans le fluvial ou le camping car me paraît une option valable... Pourquoi pas ? Nous deux, à très bientôt 72 ans on se cramponne, on fait de petites étapes, on se choisi des bons mouillages calmes, on ne se force pas à naviguer, on emporte nos bouquins et on ne se prive pas de lecture... On espère tenir encore une dizaine d'années si la santé et les événements le veulent bien.
Mais il ne faut pas se forcer, ça dégoûte.
Bon choix ! ?

08 sept. 201508 sept. 2015

Remarques pleines de sagesse Jacques et au passage les "clinkos" vous souhaite de continuer longtemps. Meilleur souvenir.

04 sept. 2015

@Kaj la voix de la sagesse à suivre :litjournal:

04 sept. 2015

fatigue....lassitude.....inquiétude....motivation....
la fatigue physique va provenir surtout de la brusquerie des mouvements du bateau...ce qui va,pour maintenir son tronc(si on est assis)solliciter tous les muscles qui le "soutiennent" lesquels vont effectuer des milliers de contractions(isométriques) à chaque étape...y compris aussi les muscles qui "soutiennent le port de tete"Sont aussi sollicités les muscles des cuisses....ect
conclusion incontournable
plus le bateau est grand plus ses mouvements seront"doux'" et tout ce "travail musculaire"automatique,quasi inconscient en sera très allégé....
je suis bien placé pour le savoir!nous qui quelques fois par 20 n au prés,tapant comme des fous dans le clapot médit,nous faisons doubler par quelque HANSE 63/dufour 55/OYSTER/one off anglais de 25/30m.....lesquels ne bougent pratiquementpas!
je pousse à fond:nos amis fatigués vont traverser l atlantique et subir 2 coup de vent...ils vont arriver en pleine forme
ils ont traversé sur un paquebot MSC SPLENDIDA!!
ajoutons que les 30/35° l été en méd......
lassitude
souvent elle va provenir de la fréquentation de trop nombreuses fois des memes zones...
port cros va nous "emballer" la 1ERE fois....moins la 10/15éme
et donc entretenir la motivation c'est découvrir du NOUVEAU
ou alors faire des régates.....
inqiétude
les soucis techniques(assez évitables avec de l'entretien?)
les soucis MTO pour "ca" la méd et ses situations changeantes,ses orages,ses houles la med est la championnne!!
ex en situation orageuse vous n'etes jamais tranquille dans les mouillages(sauf qqes rares abrités de tout)

05 sept. 2015

J'ai plus l'impression qu'il s'agit ici plus d'une fatigue psychologique et que d'une fatigue physique.

N'est ce pas un petit passage dépressif bien courant dans cette tranche d'âge?

05 sept. 2015

ah bon ???

frequetant cette tranche d'age qui part a la retraite ou qui n'en est pas loin c'est plutot la joie et le soulagement , fini les soucis ,vive la liberté , voilà ce que j'entends toujours de cette tranche d'age

05 sept. 2015

Et pourtant, c'est assez fréquent. Ne pas prendre son exemple privé, local comme généralité. Je n'ai pas dit que cet état dépressif était une normale, il n'est seulement pas rare.

05 sept. 201505 sept. 2015

Docteur Clarivoile n'a pas complètement raison et le fréquenté Calypso2 n'a pas vraiment tord.
A l'excès d'enthousiasme peut succéder une fatigue profonde et une perte d'énergie.
Le sujet bipolaire :heu: affiche généreusement son euphorie alors qu'il cache profondément son désespoir.

Dulcinea ne va pas être déçu d'avoir ouvert ce fil ! :aurevoirdame:
Espérons qu'il lira ces 3 interventions à haute valeur médicale ajoutée pendant une phase d'euphorie !
Sinon, composez le 18. :mdr:

05 sept. 2015

depression.comprendrechoisir.com[...]ression

ailleurs,passeport santé:
"des facteurs physiologiques liés au vieillissement, comme une baisse importante de sérotonine ainsi que d’autres changements métaboliques"

05 sept. 2015

J attends impatiemment la venue de cet état depressif ( c est mieux qu une dépression bien creusé, non). Allez, encore une petite dizaine d annees? Bien ca y est, v'là que j'déprime....

05 sept. 2015

Merci alors pour tous ces bons conseils.

Même une consultation psychiatrique gratuite !

Je retiens certaines idées comme l'idée de mieux me mettre en forme, changer/varier la zone de navigation, bien équiper le bateau etc.

Ça fait maintenant 10 mois que je m'entraîne 2-3 par semaine 2 heures au fitness. Aussi, je fais plus de marché à pied, prends jamais l'ascenseur etc. Mais je dois avouer que je m'étais laissé aller trop longtemps ! 10kg de perdus mais encore 20 à perdre.

Mais ce n'était pas que ça. J'avais une fatigue liée à la grosse chaleur et à la difficulté à dormir. Stresse météo et pannes sur le bateau n'ont pas aidé.

Mon bateau est presque aussi bien équipé que possible pour un voilier de 10m de 15 ans d'âge. GV et génois sur enrouler, portique et panneau solaire 200w, qui sert également de bossoirs, électronique complète, GPS, radar, AIS etc, frigo. Et d'autres ajouts comme hélice flex-o-fold, trinquette sur étai largable, guindeau électrique etc etc.

Toutefois, il faut noter que tout le monde ne vie pas son corps et son mental de la même manière à 60 ans. Je souffre d'ostéoarthrose, surtout au dos, hanches et genoux. Ça fait mal quand je bouge. Mais j'essaie de me forcer, pour ne pas finir bloqué complètement.

J'ai apprécié la contribution concernant les effets du mouvement répétitif subi sur un petit voilier par rapport à un plus grand.

L'autre soir un voisin de ponton est rentré d'une traversée de Corse assez musclée, sur son Dufour 405. Il a environ mon âge, voir un peu plus. Le matin même il avait l'air totalement reposé et en forme, comme s'il était descendu d'un paquebot.

Je vais voir avant d'abandonner !

05 sept. 2015

et bien voilà , continu perd encore 20kg et fait toi du muscle à la place de la graisse ( sans aucune mechanceté ni moquerie) et ça ira ,tu petera le feu

05 sept. 2015

la simple marche à pied c'est mieux que rien....mais à ton age c'est une activité nettement insuffisante
tu dis devoir perdre au final 30 kilos?
si ca ne te dérange pas de communiquer des informations si "personnelles" quels sont ton poids et ta taille...
si tu est (ou étais)"obèse" ou très gros ton poids ne peut etre que" l ennemi" de tes articulations,car par gravité il augmente la pression sur elles...ne parlons pas de la course à pied!
une activité "autoportéé"(velo/aviron en réél ou sur bon rameur...)est bien mieux
étirements(streching)bien conduits te soulageront certainement

05 sept. 2015

Pas seulement marche à pieds ! 4 à 6 heures par semaine d'entraînement dans un fitness, suivi chaque fois de 1heure de détente (sauna, jacuzzi etc). Soit 2-3 fois par semaine.

Natation quand on est sur le bateau, plus balades à terre.

C'était le diagnostic d'arthrose qui m'a décidé à faire quelque chose. Donc stretching, cardio et travail sur les appareils de musculation. Résultat des courses 10 kg de perdus mais sans compter l'ajout de quelques kilos de muscle et une forme nettement meilleure qu'avant. Mais bon, j'ai toujours mal un peu partout. Au moins je sais pourquoi.

Maintenant 90 kg pour 1m78. D'où mon désir de perdre encore 15-20 kg.

Amélioration de l'alimentation, mais sans "faire de régime". Les régimes ne marchent pas. Il faut changer de mode de vie, n'est-ce pas ?

Mon objectif est d'être en forme pour profiter des quelques années qui ressentent (j'espère).

La retraite est prévue dans 5 ans. On verra en ce moment s'il faut changer de voilier, voir de bassin de navigation, soit trouver une autre activité.

05 sept. 2015

Il y a aussi la possibilité de continuer à naviguer en passant au trawler... N'est-ce pas Longcours? ;-)

J'y pense sérieusement car je n'ai guère de plaisir à naviguer sur un voilier de croisière lambda... En solitaire ou presque , à 70 ans ( dans quelques années) , cela me parait une solution intelligente.

05 sept. 2015

ah ça fait plaisir

05 sept. 2015

Docteur je fais 1,83m pour 86 kgs c'est grave !! :tesur: :oups: :-p
Si il avait pas le moral en ouvrant ce fil je pense qu'il va maintenant falloir lui couper le gaz, retirer de sa portée tout objets coupant , tout cordage assez solide pour qu'il puisse s'y pendre c'est fou vous m'avez presque foutu le bourdon ! :doc: :doc: :acheval:

dulcinea ton bateaux est parfait pour quelq un de ton age (c est mon age aussi) :-)

05 sept. 2015

un indice objectif et assez "fiable" pour la grande majorité des personnes
l indice de masse corporelle IMC
Dulcinea
ton IMC =28,4
long cours
ton IMC=25,7
la "medecine" admet=
imc de 18 à 25=normal
imc de 25 à 30 surpoids
imc de30 à 35=obesité moderéé
au delà.....
je trouve Dulcinea tout à fait "conscient" et honnete et sans fausse pudeur...il n'y a aucune honte à etre en surpoids...meme si la "pression sociale" est là ...et plus encore pour les femmes!!
je termine par ceci
lors d'efforts "moyens" et longs(endurance)que ce soit en courant,en ramant,en vélo l'organisme ne commence à utliiser les graisses qu'après 30à40 minutes d'activité...avant on perd surtout de ....l'eau
bien il n'y a rien là de édprimant

05 sept. 2015

pffiuu, sauvé, 23.67 d'après un site que je viens de trouver…
mais il faudrait que je me remette un peu aux activités physiques quand même… 40 piges dans un peu plus d'un mois, gros fumeur et fêtard…, je sens que le souffle commence à manquer, pourtant j'ai un job relativement physique

06 sept. 2015

Et dire que pendant des décennies j'était "anormal" !! 16/17 d'IMC :langue2:
Heureusement que je ne l'ai pas su ,cela m'aurait rendu malade !!

l imc c'est bon pour les sedentaires ! on peut avoir un homme de 92 kg pour 1M80 sans un poil de graisse ,il n'y a qu'a voir certains rugbymens (et moi ) ;-)

05 sept. 2015

exact...le muscle pèse plus que la graisse...
l imc "marche" pour presque tout le monde sauf sportifs de haut niveau (tout dépand des disciplines...)les très vieux...
que je sache Dulcinea et tous ou presque les hisse et oh ne sont pas rugbymans.....
tu arrives à tordre des manivelles de winchs?ou a peter tous les cliquets...!!??

non seulement quelques cliquets et des fois les rames de mon annexe quand je demarre trop fort ;-)

06 sept. 2015

tedy Riner notre octuple champion du monde judo poids lourds
a un IMC de......33,6...soit une obésité grave!!
voilà un bon exemple de non validité de calcul de l IMC...!!
ceci dit tedy n est pas spécialement....mince!!aux abris!!

06 sept. 2015

Non mais je suis sur que nous tous ici notre poids ne doit rien à la moindre once de graisse , nous sommes tous beaux , musclés... dans nos rêves !

05 sept. 2015

quand la tête ne suis pas le corps aussi, allez debout et arrêter de vous plaindre, 60 Ans bien sur vous êtes foutu oui,oui. à 65 Ans la forme reviens si, si . André

06 sept. 2015

Dulcinéa, tu as un coup de blues et cela ne remet en cause ni ton bateau actuel et ni toi même. 10 m c'est ce que je cherchais et puis j'ai acheté un 11m. Je ne suis pas convaincu de l'intérêt vital du 11 par rapport au 10. Je navigue souvent en solo et même si j'ai un équipier, il faut être capable de faire face seul. Il vaut mieux rester modeste. Gardes ton bateau et règle ce problème de moteur et le sourire et la confiance vont revenir. J'ai 62 ans. La semaine dernière, j'ai subit une grosses intervention chirurgicale de 11H. Objectif: supprimer le crabe et reconstruire mon nerf facial. Avant cette intervention, je suis allé au bateau et je l'ai mis en hivernage par un temps magnifique à naviguer. Je sais que je ne vais pas pouvoir naviguer avant plusieurs mois. Lorsque le bilan physique sera stabilisé, je verrais comment adapter mon bateau à cette nouvelle situation et sinon, je changerai de projet. Il existe mille solutions pour gérer un bateau de cette taille avec moins d'effort physique. Les copains veulent sortir avec moi. Ce matin j'étais sur un catalogue svb à regarder les batteries. J'y crois.
On va pas se laisser emmerder la vie par un moteur!
Bon vent à tous

06 sept. 2015

Merci, ça va déjà mieux.

Bon courage pour la remise en forme.

06 sept. 2015

Bon courage

06 sept. 201516 juin 2020

Je me demande quel était son IMC ?

:acheval: :acheval: :acheval:

06 sept. 2015

Qui ta donné ma photo prise juste hier !? Et quel tête a tu oser mettre dessus !!

le secret de la forme c est un guindeau manuel et pas de moteur d annexe de nos jours les gens ne veulent plus faire d effort et apres ils s etonnent que leur corps ne suive pas , j ai vu un mec aller sur la plage avec sa petite annexe motorisee pour aller faire son jogging :-D

06 sept. 2015

Tu as raison sur le fond...
Mais il y a des exceptions!
J'ai un guindeau électrique mais je remonte la chaîne à la main jusqu'à être à pic: si le vent est fort, je m'aide par à-coups du moteur ce qui me fait courir sur le pont... :mdr:
Idem pour l'annexe: par vent trop fort, j'ai déjà tordu plusieurs dames de nage :-(

06 sept. 2015

tu es un peu de mauvaise foi en parlant des guindeaux, toi tu mouilles ton bateau dans 50 cm de flotte ...... perso c'est minimum 2.5 m
....
Gilles

oui c est vrai mais je remonte quand meme mes 20 m de chaine de 10 a la main :-)

06 sept. 2015

T'es trop costaud ou les dames de nage pas assez :heu: :oups:

06 sept. 2015

Dames Zodiac pas assez musclées!

06 sept. 2015

Ca dépend de quelle signe elle sont.

Les lionnes peuvent être redoutables.

06 sept. 201506 sept. 2015

tamalou?
keskidi?

consultez docthisseo !

Je suis pour l'économie d'énergie (la mienne), alors je fais remonter mon ancre par un moteur. :reflechi:

06 sept. 2015

au temps de sa splendeur(!!)le bellatre Arold avait un IMC de 30......

pour son age il est encore dynamique :-)

07 sept. 2015

prend du recul !!! stop un peux la voile et vois si l 'envie reviens aprés tout c 'est pas une tard de ne plus trouver son compte en bateau ,et on peux pas dire que tout roule en ce moment tout est fais pour nous miner l 'actualité, le temps il faut que cela reste un loisir , un peux de repos et l envie reviendra et écourte peut êtres tes naves ,et vas voir autres choses
cela redonne la pêche ,les habitudes c 'est pas bon pour le cerveau!!! :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc: :doc:

07 sept. 2015

Pour traiter définitivement ce coup de mou tu peux aller sur le site: jefaisdubateautoutenrestantalamaison.com Ils proposent un kit comprenant les lunettes 3D vaguesetlames, un casque océanovox (pour les quarts de nuit, c'est le casque océanonox). Dès que tu vois une grosse vague et que tu entends la coque taper dedans, tu baisses le pouce. Ton amirauté te balance immédiatement un sceau de flotte (si possible glacée). L'eau est dosée à 0, 5 % de sel de guérande et l'anse du sceau est à oeilleton. Généralement le moral remonte en une semaine. Mais n'hésites pas à t'accrocher. Après tu plaques ton bateau d'un coeur léger.

07 sept. 2015

Et aussi essayer de diminuer les douleurs chroniques dues à l'ostéoporose : avoir toujours mal est très usant psychologiquement et très fatigant.

07 sept. 2015

Oui, mais pas facile. Ça tend plutôt à s'empirer avec les années.

Le sport, ça aide un peu. Les anti-inflammatoires aident mais c'est mauvais à longue terme.

Les traitements alternatifs ne sont pas une panacée.

07 sept. 2015

ça m avait échappé
bien plus haut Mayko nous dit=
"le guide Celestin PASSET(19eme s)est mort d'épuisement à 83 ans en montant au mont blanc...ça c'est class"
c est malheureusement faux il ne s'agit pas de Celestin Passet...de la lignéé des guides PASSET qui étaient de Gavarnie (Pyrenees)
certes cela aurait pu se faire qu 'un guide de pyrénéés accompagne un client au mt Blanc...mais non
Laurent est mort en 1864 à 54 ans
Hypolite en 1884 à 71 ans
Henri en 1920 à 75 ans
CCelestin en 1917 à 72 ans(attaque)
ceci m est "assez cher car originaire de Toulouse,j ai fait ski(compets) et alpinisme(avec un copain guide) ds les Pyrenéés
y compris le couloir de Gaube(Vignemale)dont Celestin avait réalisé la 1 ere.....A l époque...!!!Chapeau
ceci dit sans mon copain guide j aurais jamais fait ce truc et d'autres....brrrr

07 sept. 2015

Tu as raison, mais Mayko n'était pas très loin, c'est Henri Brulle (compagnon de cordée de Celestin Passet entre 1879 et 1895, et fondateur du pyrénéisme de difficulté) qui meurt en 1936, à 82 ans, d'une congestion pulmonaire après une ascension avortée du Mont Blanc pour cause de froid.
petite précision (par honnêteté) : non je ne suis pas une encyclopédie vivante, mais j'aime bien googliser à mes heures perdues ... on sait jamais, des fois que ça me serve au trivial pursuit :mdr:

07 sept. 2015

tout à fait exact.....
le mec à 82 ans il fallait avoir(encore!!) 'lidéé,le projet ,de "faire le mt Blanc..... c est fou...
et l Everest...!
je crois que c'est pierre Mazaud le plus vieux vainqueur(à 55/57 ans?)

moi, c'est simple : en navigation avec de la mer, le bateau est trop petit
l'hiver pour l'entretien et le carénage, il est trop grand !

07 sept. 2015

Et comptoir du bistrot, il est encore plus grand
à la caisse de la capitainerie, il rapetisse

07 sept. 2015

Oui. C'est vrai.

On se demandait si avoir un 14m-15m qu'on hiverne à sec et qu'on met à l'eau pour 6-8 mois par année n'était pas la meilleure solution. On évite la location chère d'une place à l'année. Par contre, obligation d'être de façon constante sur le bateau ou prendre des places visiteur, très chères.

07 sept. 2015

icile/croatie/grèce/turquie....prévoyez les mises à terrre idoines....

pourquoi pas 20m tant qu on y est? tu prends un equipage salarie avec un bon meccano et plus de soucis ;-)

07 sept. 2015

14m30 de 10 ans d'âge, genre Océanis 473 c'est possible pour EUR 130'000. Il y a des bateaux bien équipés et en bon état à ce prix. En 2014 j'en ai visité un. Le proprio hivernait le bateau à sec 7-8 mois par année au moins. Place à sec environs 350 par mois, dans le Var.

C'est un plan que j'ai en tête, mais uniquement quand je serai à la retraite.

08 sept. 2015

Pas sympa.

Rien à foutre de Guy Coauch

08 sept. 2015

Bon pour la moitié de ce prix la tu peux avoir une Guy Coauch de 17/18 er de 18/19 ans :oups: :langue2:

10 sept. 2015

wiwi...
C'est un bon bateau.
On peut le diriger à 2.
Il tient bien...
le 25 décembre on a fait canet MArseille avec 37 noeuds et le retour à 42 noeuds (3 ris et tourmentin). Pour le retour, j'ai eu un hoquet, ça bougeait bien.
Bateau agréable....

08 sept. 2015

pierre2
mais non
il y a de très grand bateaux "gérontologiques" tout à fait manoeuvrables( pépé et méméé)à 2

hallberg rassy 64
super maramus du meme toneau..par ex....
evidemment si panne(s) électriques ou "électro mécanique" ça se gate
par contre l'entretien/révisions bonjour le porte feuille

ben oui justement c'est des bateaux gerontologiques et je te dis pas le nombre de proprios que j'ai vu a la recherche d'un reparateur entre hyeres et toulon :-)

07 sept. 2015

Mon bateau est trop gros et trop vieux... ou c'est moi? :mdr: :jelaferme:

07 sept. 2015

Plus sérieusement, passer de 10 à 12m pour nous ça a multiplié le poids par 3 = 4T pour 12T
Autant dire que pour l'accostage et les manoeuvres c'est plus la même affaire.
En mer par contre c'est plus cool

Comme dit avant pour le cotier un 10m c'est bien : tu as plus de place dans le ports, au mouillage
Pour les grand voyages ou les traversées un 12m et + c'est mieux.

Dommage qu'on fasse du cotier avec notre 12M...
Comme dulcinéa, j'ai aussi un peu le blues car je bichonne mon bateau, je prépare ma nav tout l'hiver, et .... arrivent les vacances et crac!!!
Tout tombe à l'eau pour diverses raisons.

Pour autant, je m'accroche car y'a vraiment que sur Allewind que je suis bien.
Meme les douleurs s'estompent, et le BON stress chasse le mauvais

Accroche toi, ca n'est qu'un mauvais moment à passer.

07 sept. 2015

Joli bateau. Table à cartes en bois massif... Je m'imagine beaucoup de travail.

22 sept. 2015

12 t pour 12 m il est en beton armé?

08 sept. 201508 sept. 2015

he les ptis gars on se fout de ma gueule quand je me lamente sur mon niveau de vie , mais alors vous tous c'est la coure des miracles; heo les pensionnaires de la maison de retraite.
je comprends mieux pourquoi , vous ne carenez pas en apnée, ne plongez pas chercher les ancres , me montez pas au mat en solo, n'aimez pas le gros temps....
je vous prie donc de me pardonner pour mon arrogance si souvent malvenue, car je suis pas tres cassé ( a part un peu le dos),et c'est un privilege, merci dieu..
bon ces derniers temps jpeux plus faire de pompes, ca a l'air de tirer sur une epaule, peut etre un signe avant courreur

08 sept. 2015

"je comprends mieux pourquoi , vous ne carenez pas en apnée, ne plongez pas chercher les ancres , me montez pas au mat en solo, n'aimez pas le gros temps.... "
euh... pour ma part, rien à voir avec l'âge... :heu:
Mais ce fil me fait bien sourire. On voit bien qu'ici, on a des "problèmes de riches", à défaut de l'être vraiment. :doc:

08 sept. 2015

Hahaha.

Ce genre de fil finit toujours par se dégrader en guerre personnelle entre 2-3 des intervenants.

Un basse pression se creuse au large de l'ile HEO.

C'est la MétHEO.

C'est ainsi.

08 sept. 2015

"un peu le dos"
ca "tire sur une épaule"
penser pour bientôt à réserver une place en maison de retraite..
si on s y prend au dernier moment.....
je deconne tu a certainement de belles tempètes devant toi

08 sept. 2015

"je comprends mieux pourquoi , vous ne carenez pas en apnée, ne plongez pas chercher les ancres , me montez pas au mat en solo, n'aimez pas le gros temps...."

Ben moi ce que je ne comprends, c'est pourquoi t'as besoin de faire tout ça???? : Si tu faisais ton carénage correctement, tu serais pas obligé de passer le reste de l'année avec masque/Tuba/gratounette.
Si tu savais planter ta pioche au bon endroit, tu la reléverais comme tout le monde, avec le guindeau.
Et si tu checkais ton gréément en début de saison, tu serais pas obligé de grimper au cocotier en solo.
non mais!
:-D

08 sept. 2015

les officiers para c'est comme çà ca aime se faire mal :policier: :mdr:
j'irai pas a la maison de retraite , non, j'irai pas

on parie :langue2: :pecheur:

03 oct. 2015

C'est pas toi qui décidera !

08 sept. 2015

Il est donc temps pour toi de tout bazarder !!

Il est temps de te regenerer en te lançant dans une nouvelle activité Offshore ? pedalo, Montagne ? Avion , parapente ? Kite ? tricot ? Chasse ? Cannassons ? Libertinage ? etc.....

08 sept. 2015

Tout bazarder... mais à commencer par le boulot, pour avoir le temps et l'esprit libres...

Maintenant sans boulot, pour les roros c'est une autre histoire.

Avoir un plus grand bateau, mais devoir bosser plus pour se le payer et ne pas avoir le temps d'en profiter, ou avoir un plus petit, déjà payé, qu'on peut utiliser un peu plus souvent ?

That is the question.

avoir un plus petit deja paye c est mieux tu ne le regreteras pas en vieillissant :-)

08 sept. 2015

Pour retrouver le plaisir, un optimiste pour "grand":

smallcraftadvisor.com[...]ilboat/

Travaux pratiques:

par contre la c'est un peu petit ;-)

08 sept. 2015

C'est pour une thérapie de choc :-)

08 sept. 2015

Si c'est le bateau ou rien :
Prendre l'avion pour las bas où tu as envie et en louer un , , c'est certainement moins cher et revigorant

10 sept. 2015

tout à fait d'accord .......le bateau pour traverser n'est pas forcement le meme que celui pour sejourner à destination ...

10 sept. 2015

quand je serai vieux, si je meurt pas avant, je me prendrai un appart ou une maison pres de la mer, et j aurrai un plus Petit bateau et je profiterai cool de tout ca ...
je pense qu il vaut mieux faire cool et moins de grandes traversee que d'arreter completement sa passion

10 sept. 201510 sept. 2015

quand je serai vieux je ne ferai plus de traversées , j'aurais un kl28 ou similaire pour jouer :bravo:

10 sept. 2015

Un kl28 spécial Mayko, construit en alu, avec 4 ris, bas-étai et échelon dans le mat.
je ne sors pas ; je fuis !
:acheval: :acheval: :acheval:

10 sept. 2015

Ah je suis donc déjà plus vieux que toi!

Tu ne l'es donc pas tant...

10 sept. 2015

dites plutôt "quand je serai moins jeune" !

10 sept. 2015

non pas d'echelons de mats ni de bas etais, mais 4 ris pourquoi pas pour les sorties speciales brise :mdr:

10 sept. 2015

Ma conclusion est donc que

(1) je suis trop gros,

(2) mon bateau est trop petit, mais pas mal pour le moment,

(3) mon porte-monnaie est plus petit que le bateau de mes rêves.

Je vais tenter de perdre du poids et gonfler mon porte-monnaie jusqu'à ma retraite. Ensuite, si j'en ai encore l'envie, je vais passer à un 12m, qui semble être un bon compromis entre 10m et 14m, avec assez de comfort mais restant encore maniable en équipage réduite.

13 sept. 2015

1) tu n'es pas si gros (je me rassure moimm ...) mais tu es conscient qu il faut bouger et tu le fais ... c est parfait,

2) un des avantages d un bateau raisonnable (soit disant petit ..), c est qu on peut éventuellement le laisser un an á sec pour se changer les idées et faire une pose nav, sans s inquièter trop car il ne coute pas trop cher,
réaliser ou faire réaliser les petites réparations qu on a jamais fait et qui empoisonnent actuellement la vie,

3) heureusement qu'il reste bcp de place pour le rève ..
mais entre 32 et 39 pieds, on reste dans le compromis idéal ...

merci pour ta franchise dans ce trou de motivation ... on passe tous par là, ... la vie n est pas simple, et mm les choix de luxe (en fait) sont parfois difficiles..

19 sept. 2015

Bonsoir Dulcinea

Nous avons même poids même taille

à 60 ans je pesais 114 kg

J'ai arrêté TOUS les alcools et j'oscille entre 88 quand je fais de l'activité physique et 94 quand je fais de l'ordinateur

J'ai eu toutes les tailles de bateau du 10 mètres au 53 pieds et en croisière uniquement avec mon épouse tous les deux.

J'ai arrêté la voile à 58 ans quand je me suis rendu compte à l'occasion d'un incident sur l'enrouleur qu'avec mes 110 kgs et soufflant comme un bœuf je n'allais pas grimper le long de l'étai dans la piaule; coup de chance nous rentrions de régate et il y avait des jeunes à bord.

Je suis donc parti sur un trawler avec lequel je fais du charter, mais à 66 ans c'est trop physique de se coucher à 3 heures du matin et de se lever à 7 h; donc je vais arrêter

Je ne suis pas un grand sportif et j'ai mal partout; je suis également vite fatigué sauf lorsque je fais pas mal d'activités physiques.

A bord j'ai des vélos.

Je pars l'hiver après la saison; parfois je navigue seul, parfois ma femme me rejoint.

Donc pour te dire: grand bateau pas de problème quand tu es en navigation et que tout marche: en revanche s'il y a un pb comme un mat qui tombe, une bôme, un enrouleur et qu'il te faille un peu de muscle là, avec l'âge tu seras plus mal que mal. Un bateau ne requiert pas de force physique pour son maniement ordinaire même dans la piaule; mais quand il y a cata, les vieux cela ne le fait pas

Petit bateau c'est la mer qui fatigue car tu te balances plus que sur un gros et après quelques mois de navigation en faisant du mouillage cela fatigue l'organisme et tu as une sorte de déprime liée à l'usure.

Pour la maman, gros bateau dit lourdes amarres, lourds parebat, etc..... Lancer une amarre à 65 ans quand on est mamie c'est plus trop facile; pour elle qui dit petit bateau dit tâches ménagères pas faciles, rangements impossibles etc...

Pour le Trawler, que du bonheur, mais il ne faut pas voir trop gros car la coque est lourde et le budget n'est plus trop compatible avec la rente des anciens

Bon, on a plus 20 ans mais cela le fait; j'espère encore naviguer en voyages pendant 5 à 6 ans; le plus embêtant c'est que je navigue de plus en plus seul

20 sept. 201520 sept. 2015

Si Mamie a du mal à manier les pare-batt et les amarres pourquoi ne pas lui apprendre à barrer ? Ce sont la plupart du temps les "faibles" femmes qui doivent faire le plus d'efforts physiques sur un bateau !

20 sept. 2015

Blague mise à part...

J'essaie de la faire barrer autant que possible.

Manoeuvrer dans notre port n'est pas évident. Reculer dans la place en se servant du couple d'hélice... Ma petite femme n'arrive déjà pas très bien à garer une voiture en marche arrière (ni en avant) Le parking en parallèle est exclu.

Par contre, le mouillage et le guindeau, pourquoi pas. Mais ça ne demande pas beaucoup d'efforts d'appuyer sur un bouton.

Pour ce qui est des winches, c'est moi qui fait la partie la plus dure quand ça souffle, pendant que "Ray" prend la barre.

20 sept. 2015

Femmes au volant, mort au tournant

:acheval: :acheval: :acheval:

20 sept. 2015

Chez moi (70 ans), c'est mamie qui barre. Les amarres, les winchs et le guindeau, c'est moi. No problèmes.

20 sept. 2015

Merci d'avoir partagé tes expériences. Je vois que je ne suis pas seul avec ce problème de poids.

Je redoute également le problème d'enrouleur ou chariot de GV coincé sur un bateau de 13m-14m et les forces en jeu pour tenter de résoudre un tel problème. De toutes façons il serait hors de question pour moi de monter au mat ou le long de l'étai dans mon état, que ce soit sur mon voilier de 10m ou sur plus grand.

Je pensais que la fatigue que j'éprouve après plusieurs jours sur l'eau était dû à la taille du bateau. Le 10m a tendance a bouger tout le temps. Quand je me déplace sur le pont, par exemple (problème de poids diront certains.)

J'ai des amis avec un 14m. C'est très différent - beaucoup plus stable. Certes, ils roulent aussi au mouillage suivant l'orientation de la houle ou du clapot. Mais ils n'ont pas autant de petits mouvement abrupts qu'on resent sur le notre.

A propos, ils sont également en train de lorgner vers un trawler. Personnellement cet envie ne m'a pas encore pris. J'aime encore la voile. Quand je serai trop vieux pour en faire, je me remettrai définitivement à terre.

20 sept. 2015

Un Trawler ou un fifty est une sage décision. pour la voile, t'embarque chez les copains.

20 sept. 201520 sept. 2015

tout à fait exact ce qu'elle fait et fort bien

(à la voile c'était même mieux que moi)

sauf dans les ports car elle n'a pas le permis (ça c'est ma supériorité intellectuelle; en tandem elle pédale et moi je lis la carte; répartition des tâches équilibrée)

Mais il est vrai que quand je vois Mr avec sa bière dans le ventre et sa femme qui pèse 30 kgs toute mouillée manœuvrer le guideau ou prendre une bouée à la gaffe ........ avec Monsieur qui hurle

Et puis je vous dirais qu'en plus elle a l'œil pour surveiller le plan d'eau car je suis un peu plus étourdi; elle m'a évité quelques catas comme à Porquerolles cette hiver ou une pendille en chaîne barrait quatre places de quai sans signalisation.

Normalement tout ce qui est un peu manœuvrant physiquement (prise de bouée) ou si l'on risque de se faire un peu mal je prends ou je termine le job comme par exemple ces p...... de chaîne pendille qui vous casse le dos

@Dulcinea

A propos j'ai mis au point tout un kit de vieillard pour les amarrages au port et notamment les prises de pendilles ou de bouées et notamment des rollers ou des anneaux pour tirer la chaîne

Si cela intéresse je peux expliquer car mettre une chaîne bien tendu à ramener pour étarquer au guideau, c'est cela qui est dur; mais les d'jeunes ils ne peuvent pas comprendre

20 sept. 2015

Oui, ça m'intéresse de connaître des astuces qui peuvent éviter des efforts (trop) physiques !

20 sept. 2015

Bonjour Dulcinea
Un peu d'accord avec tous ceux qui t'encouragent à continuer
les problèmes techniques tu en auras toujours à gérer, que ce soit gros ou petit
nous cette saison "ce fut le chiotte" entre autres petits problèmes (ancre cassée, fuite d'eau, voile coincée...)
nous avons un 39 de 5 ans d'âge et nous naviguons à 2
cette saison nous sommes partis depuis le 11 juillet pour faire la Sicile, c'est vrai que la météo fut très capricieuse et il y a eu quelques moments difficiles, notamment le retour des iles eagades sur la Sardaigne où nous avons eu 30 heures de navigation avec houle, vent de face et orages continuellement jusqu'à l'entrée dans le port d'Arbatax
mais c'est la première année où effectivement il peut y avoir un peu de découragement, il faut se souvenir des autres fois et des moments magnifiques vécus à bord
il est vrai que lorsque tu auras tout ton temps, les choses seront différentes, pas besoin de rentrer à une date précise
si la météo n'est pas ok, tu peux attendre dans un port
en ce qui concerne la taille du bateau, je pense pour mon cas perso que la taille idéale pour 2 va du 36 au 45
après 5 ans de navigation avec notre 39 , pour nous c'est la taille idéale, je précise avis personnel
plus que sa dimension, il doit te correspondre et tu dois t'y plaire avec les équipements qui te sont le plus nécessaires personnellement.
je te souhaite de continuer
bon vent à tous

20 sept. 201520 sept. 2015

Pour les astuces

deux amarres à lancer légères et provisoires dont une avec deux boucles pour attacher long avant de prendre la pendille et l'autre toujours prête au balcon avec une seule boucle

Sur la gaffe (balai shurhold) un petit clip pour faire une belle boucle à passer au taquet ou sur la bite

Tu frappes une première amarre et tu t'occupes de la pendille

Pendille

j'ai un anneau de mouillage brisé avec un petit bout: je passe la pendille dans l'anneau et je peux tirer latéralement au raz de l'eau ce qui est moins fatiguant

Pour les chaînes; il y en a de très lourdes, je me suis fait faire sur le même principe que précédemment un roller avec un roller pour les remorques de bateau; je suis assez content du résultat; je n'ai jamais eu l'occasion mais je pourrais utiliser la poupée du guindeau dans les derniers mètres; l'avantage c'est que tu peux tirer la chaîne dans l'eau et elle a moins de poids.

Croc de mouillage ou nœud de bosse

Souvent tu dois ramener la chaîne mère au guindeau et frapper l'amarre pour la passer dans l'écubier et si le vent force à 4 heures du matin, ce peut être éprouvant de tout défaire et reprendre.

Pour étarquer au guindeau j'ai une petite manœuvre légère en dynema avec un croc que je passe dans un maillon; j'étarque au guideau.

pour reprendre dans l'écubier nœud de bosse plus je passe dans un maillon pour sécuriser, je frappe et relâche au guindeau

Pour les bouées quand on est deux: prise sur l'arrière du bateau à hauteur facile pour le travail

Quand je suis seul idem, mais j'ai une longue amarre qui fait boucle sur toute la longueur du bateau; elle part du taquet avant par l'écubier et reviens au guindeau; j'ai une boucle à erse en dynema que je passe dans la boucle et dans l'anneau de la bouée.

Le tout est d'être correctement ficelé rapidement sans que tu ais à tenir le bateau à la main; après tu as tout le temps pour soit remonter la boucle à la main soit avec le guideau si cela souffle; c'est con comme truc; si tu l'utilises dans les ports avec bouées, je ne frappe pas la boucle au guindeau si le vent m'écarte de la place; je frappe toujours à l'écubier et au taquet avant mais pas au guindeau, mais sur un taquet arrière pour que la bouée ne s'éloigne pas trop de ton bateau; en ce cas tu n'as forcément besoin de la boucle à erse. l'idée est de faire glisser la bouée le long de la coque.

Gaffe automatique pour passer une amarre dans un taquet. Marche très bien le soir de Noël dans mon salon et suis très satisfait de l'amarre dans le pied du fauteuil; un peu aléatoire en pratique et ne se justifie que pour les anneaux verticaux dans le quai

Bon j'ai à peu près tout dit

20 sept. 201516 juin 2020

Une partie de mon petit bordel

surtout pour l'anneau et le roller

il manque les amarres et le croc sur dynema pour le guideau,

l'amarre bleue avec deux boucles ne sert à rien c'est pour la schmilblick

20 sept. 2015

Merci pour les conseils.

Je vais étudier tout ça.

20 sept. 2015

Donc c'est avant tout un problème de poids et de déplacement, mais pas du bateau....

20 sept. 2015

Le poids, c'est rien. C'est quand on le déplace que ça pose problème.

Donc oui, problème de déplacement.

20 sept. 2015

@Magalio

Difficile de parler dans l'absolue;

certains grands bateaux sont plus faciles car tout est bien proportionné, bien positionné avec de bonnes conditions de circulation etc..

Mais le poids du bateau et la taille ont quand même de l'influence.

Par exemple, j'avais initialement eût dans l'optique de prendre un 52 en raison des petits enfants

Je suis content finalement d'avoir du devoir prendre un 46 pieds; je pense que le 52 je peux encore le faire mais c'est limite tout bêtement à cause de la hauteur des francs bords et des prises d'amarre

Quand tu es chez toi, dans ton port, tu as tes habitudes et tu connais; quand tu tombes dans un coin pourri avec un quai plus haut que ton bateau du clapot du vent dans le mauvais sens et une chaîne de 12 comme pendille, tu préfères garer ta smart que ton camion.

Donc je ne regarde pas tant la taille que les conditions de travail.

Par exemple seul il faut absolument manœuvrer depuis la timonerie parce que le fly selon les bateaux ce peut être un vrai casse gueule et certains bateaux avec un pont portugais et une timonerie surélevée tu oublies car un jour tu glisses sur les pailloles et tu te fracasses et le bateau avec.

Quand tu choisis un bateau, il faut s'imaginer faire les manœuvres avec, toi seul et avec ta femme, parce que si elle mesure 1m60 m elle ne va pas se rallonger les bras pour prendre une bouée.

C'est vraiment important de tout visualiser mentalement avant de choisir ton bateau; un winch mal placé et tu vas chez l'ostéopathe dans tous les ports; idem pour les MY qui ont aussi leurs contraintes de travail car souvent ce sont des caravanes flottantes pour les jours de beau temps avec équipage à bord

30 sept. 2015

Un principe, fondamental à mes yeux, c'est de savoir manœuvrer seul et ceci à 2. Quand on pense acheter un 52 p on pourrait aussi embaucher un matelot?
La solution, c'est le régime, tu pars en bateau avec des rations et je te garantis que tu perds du poids et vite.
J'ai fait une semaine avec 1 bn /jour et juste un peu d'eau, effet garanti.

30 sept. 2015

Le bateau, je le fais pour le plaisir, pas pour l'abnégation. Si je ne peux pas avoir un verre de rouge et un bon plat de temps en temps ça ne m'intéresse point. :alavotre:

Et par ailleurs, les régimes ne servent à rien à longue terme.

Les régimes marchent momentanément, mais 95% de gens finissent par reprendre PLUS qu'ils ont perdu. Ca a été prouvé par plusieurs études. Ca ne sert à rien pour la vaste majorité des gens.

30 sept. 2015

bin moi je ne suis pas fatigué mais il est quand meme trop grand . il y a bien la solution de :scie: ......

30 sept. 2015

@dulcinea, si le rouge et le cassoulet te sont indispensable a terre comme en mer, a te faire regretter embonpoint et déplacement, que dire!!!que faire pour toi? Et puis tu sais le BN par jour, ce ne fut point par abnégation, comme une boite de sardine, une noix de coco/ jour, à Apataki, au bout d'un mois, tu vois la nourriture bien différemment, tu peux me croire. L'être humain n'est pas conçu pour manger a satiété.
@Gun-fluk, trop vieux?

30 sept. 2015

Haha.

Je ne fais pas de régime, mais j'ai perdu 3 kilos depuis que ce fil a commencé.

C'est en faisant du sport... Un certain nombre de calories sera trop pour une vie totalement sédentaire mais permettra de perdre du poids pour une personne plus active. Donc plutôt que de me priver, j'ai décidé de faire du sport.

Résultat : 13 kilos depuis décembre 2014. Et j'ai remarqué que la perte semble s'accélérer avec l'augmentation de la masse musculaire et la diminution de la graisse. Ca devient un cercle vertueux.

Je me félicite.

:bravo:

30 sept. 2015

Mais moi non plus, je ne fais aucun régime.

03 oct. 2015

:pouce:

30 sept. 2015

Magalio . Non Mossieu, Gunt-Fluk pas trop vieux . Gunt-Fluk se rend juste compte que les petits tours qu'il a fait il en aurait fait des pareils voir des mieux avec un bateau plus petit . D'ailleurs je ne désespère pas un jour d'avoir un Vancouver 27 /28 . Pour le moment tout va bien avec mon vieux Trismus . :alavotre:

30 sept. 2015

:bravo:

bien d'accord avec toi gunk flunk :pouce:

30 sept. 2015

J'entends beaucoup de plaisanciers - des français surtout - se plaindre du prix des ports. Si aller au mouillage est une obligation pour cette raison mieux vaut choisir un bateau qui corresponde au tarif de port que l'on peut s'offrir : par temps agité on se fatigue moins, notamment s'il faut trimbaler des bidons de gas-oil !

30 sept. 2015

évidemment si régulièrement on se goinfre de plats très "caloriques",gras...on va pas.....maigrir..!
mais à la limite si le surpoids n'avait aucune autre conséquence qu'esthétique certains pourraient s'en foutre...
quoique la "préssion" sociale et donc le regard des autres ne militent pas pour les "gros"!
mais surtout une alimentation "trop riche"(pour faire simple) qui entraine un surpoids entraine aussi des problèmes cardio-vasculaire..et autres....
de plus le surpoids "surcharge" les articulations(colonne/hanches/genoux)avec des conséquences (viellissement accéléré des"articulations...)
beaucoup de régimes sinon tous(!) sont des opérations (trop)commerciales voire mensongères..idem pour les compléments et "aliments" miracles....
mangez de" tout."/.faites une activité physique régulière/
privilégiez le "régime" dit crétois(poisson/légumes/huile olive et noix....)
autre formule simple mangez "421"=
4 parts de glucides
2 parts de protéines
1 part de lipide
et de ci de là éclatez vous!!=
daube
ragout
cassoulet
gâteaux
vins de toutes couleurs!(rosé..rouge...blanc...)

30 sept. 2015

ROUGE!

30 sept. 2015

de toute façon que tu bouffes ou que tu bouffes pas tu crèves quand même. Tout dépend comment tu veux vivre. Si tout le monde était à égalité devant la nourriture et le fait de grossir ou pas ce serait facile.
Gilles

30 sept. 2015

Et surtout il faut manger pour vivre et ne pas vivre pour manger !
Ce qui n’empêche pas de se faire plaisirs .....

:famille: :famille:

mangez du poisson a la place de la viande :pecheur:

01 oct. 2015

Plus de laitage.

02 oct. 2015

Le secret c'est manger à heures fixes, 1 bon petit-dej, un joli déjeuner et léger le soir (ou si gros repas le soir, alléger le midi), surtout rien entre les repas, des quantités raisonnables à table, pas trop d'alcool (mais quand même on peut se faire plaisir) avec au moins 2 jours sans par semaine, et bouger! Ne pas hésiter à marcher au lieu de prendre le bus, et plus d'ascenseurs! Ca n'est pas un régime, c'est juste une discipline de vie et donc pas de risque de reprendre du poids.

02 oct. 2015

Pour revenir au sujet, je pense en effet que changer pour un 12m peut te redonner plus de plaisir. En fait rien que le projet et sa mise en place est déjà stimulant (déterminer le bateau, comparer, chercher, essayer..)

02 oct. 2015

Oui, je pense aussi. Je ne sais pas si ça va le faire financièrement à la retraite. Mais je continue de scruter le marché et de rêver.

Des bateaux de 12m-13m il y en a beaucoup sur le marché et les prix baissent. Genre Dufour 405, qui se trouvent autour de €125k maintenant. Ou l'Océans 423, plus grand, conception plus classique. On les trouve autour de €100k ou un peu plus.

L'éternel problème est la place de port. La nôtre, pour 10m sur 3m75 est en amodiation jusqu'en 2040. Changer de bateaux veut dire chercher une plus grande place. Le poste budgétaire est aussi grand, voir plus grand que le bateau en Var / PACA.

02 oct. 2015

Ness, c'est pas le bateau le problème, c'est son skipper!!!

02 oct. 2015

ça c'est valable pour tout le monde...

02 oct. 2015

Ben non, moi je ne me plainds pas, ni de la taille de mon bateau, ni de mon déplacement et poids.

02 oct. 2015

Merci pour ce vote de confiance.

02 oct. 2015

Je suis spécialiste de tous les régimes et je peux même tenir la chaire des "meilleurs régimes" à la fac de médecine

Finalement après avoir fait du yoyo pendant 30 ans je me suis stabilisé à 94 kg pour 1m78 en arrêtant totalement l'alcool ce qui est moins pénible que d'arrêter le cassoulet et de manger des carottes râpées.

Je voudrais encore perdre du poids mais je ne sais pas sur quel bouton appuyer; j'ai une nourriture très variée ou j'aime les légumes le pain et les pâtes,; je ne mange pas spécialement ni sucré ni gras et assez peu de viandes

Je suis très gourmand et j'aime absolument tout; je me régale d'une bonne boîte de sardines avec du bon pain aussi bien que d'un magret aux cèpes et pommes sautées (repas d'hier soir à l'eau du robinet)

S'il y a parmi les spécialistes de la barre à roue un autre spécialiste des régimes et s'il connaît le truc infaillible qui va me permettre de grimper au mât qu'il le dise; nous avons besoin d'intervenant compétents dans tous les domaines.

02 oct. 2015

Moi, j'arrive plus facilement à me passer de cassoulet que des quelques verres de vin rouge qui l'accompagnent.

Je sais que je devrais sérieusement réduire ce poste, mais à 60 ans et avec 40 ans d'historique ce n'est pas facile. :alavotre:

02 oct. 2015

Bon... il est vraiment tant que je me remette à naviguer avant de prendre les kilos qui me guettent depuis que j'ai passé les 30ans...
De plus en plus instructif heo :reflechi:
Mon bateau est-il trop grand? >>> non, mais ton tour de taille oui! :mdr: :mdr:

02 oct. 2015

:alavotre:
moi c'est l'inverse, j'ai commencé a 40 ans.
On devrait mettre le billet d'avion au poids

02 oct. 2015

à la question 117 répondent régime, gastronomie, empifrage, diète, il me semble qu'il ne s'agit pas du tour de taille...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (144)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021