Je recherche partenaire(s) sérieux et soigneux pour achat en co-propriété d'un voilier.

Bonjour,

Je suis à l'achat d'un voilier (occasion récente) de 38'/42', afin de naviguer en Méditerranée.
Il est possible que je partage cette acquisition avec 1, voire 2 pationnés de voile, histoire de faire baisser les coûts opérationnels inhérant à ce type d'investissement.

Etes-vous interressé par une telle opération ?

Merci.

L'équipage
04 oct. 2012
04 oct. 2012

co-propriétaires sans se connaitre au départ?!...houlàlà!!...taux de réussite?? :tesur: :-(

04 oct. 2012

Tout dépend de l'état d'esprit au départ...
C'est une opportunité que je désire explorer et après tout qui ne riesque rien n'a rien.
Y'a pas de mal a essayer :-)

04 oct. 2012

Si ca se passe mal , tu ne perds tes amis ou ta famille !

04 oct. 2012

Pour un Dragonfly 32 basé à LR je pourrais réfléchir... ;-)

06 oct. 2012

C'est sympa, mais tu préfères pas plus grand qu'un 32' ?

07 oct. 2012

Sur ce genre de bateau plus grand c'est beaucoup plus d'efforts, de frais pour une vitesse au mieux équivalente

05 oct. 2012

Même en se connaissant au départ, j'ai pratiqué, plus jamais.
meilleur moyen de perdre et les amis, et beaucoup d'emmerdes!
Bon courage.

05 oct. 2012

Beaucoup de pessimistes ! Cet été avons partagé avec un "inconnu" 10 jours en Corse sur son Sunfiz 40 ! Ce fut tout simplement merveilleux ! Une copropriété pourquoi pas ! dans 2 ans et demi à la retraite, je possède un voilier de 9m mais sur le Lac Léman ...et l'aventure dans la grande bleue ... pourquoi pas sachant les prix ... un partage ...oui ! Intéressé !
Patrick

06 oct. 2012

Heureux de voir qu'il existe encore des optimistes (sans jeu de mot...) sur cette terre.
C'est vrai qu'il y a lieu de réfléchir au programme de navigation, la durée ou pas de durée, etc...
Donc vous êtes GO, pour quel type d'unité ? Quel budjet ?

06 oct. 2012

.
Avec Jean-François ? :reflechi:

.

05 oct. 2012

Je connais des copropriétaires qui ont fini par vendre leur bateau, et pourtant ils avaient des chances de s'entendre: 2 frères et leur ami d'enfance.

Une amie avait tenté l'expérience avec des amis de longue date et ils avaient rénové un bateau ensemble; au bout d'une ou deux saisons ils avaient décidé de le vendre.

Il faut s'entendre non seulement sur l'équipement du bateau mais sur le programme (pas seulement sur les dates d'utilisation). Exemple : un copropriétaire qui devait ramener le bateau en Bretagne en août n'avait pas envie que le précédent descende trop au sud sachant qu'il devrait remonter les alizés portuguais.

06 oct. 2012

J'ai 2 copains qui partagent avec un 3ème copropriétaire un first 40.7 Programme: croisière en famille et régates occasionnelles. C'est leur 2ème bateau en copropriété et ça se passe bien. Il faut une bonne organisation et un peu de chance.

07 oct. 2012

Je suis en copropriété.
Pour l'instant çà se passe bien.
Il faut bien se mettre d'accord avant sur tout ce qui peut se présenter comme cas.

08 oct. 2012

je suis propriétaire d'un SO40DS basé en Tunisie . bateau 2002. en très bon état. Ma santé ne me permet plus d'envisager de longues croisières. Je serais prêt à envisager de partager mon bateau avec une personne sérieuse. je répondrais à toutes propositions

11 oct. 2012

Bonjour,

Quels sont vos conditions ?

08 oct. 2012

comme quoi, il y a de bons et beaux plans ...

dès que moscat est rénové, c'est romis, je le partage

08 oct. 2012

Un début de solution à la crise des places de port?

08 oct. 2012

laisse tomber, prends un plus petit mais tu vas pas supporter ton coproprio longtemps... 8 fois sur 10 c'est la cata...

09 oct. 201209 oct. 2012

Et non ce n'est pas toujours la cata!!!
Nous avons un bateau depuis 2008 et tout se passe en bonne entente.
Nous avons fait un règlement de copropriété en essayant de prévoir un maximum de choses, on peut réajuster le règlement après concertation.
Les rôles sont bien définis et nous sommes complémentaires.
JP

10 oct. 201216 juin 2020

Nous sommes en copropriété depuis 1997 avec des amis - toujours amis. Il faut trouver LE bateau convenable à tout le monde au prix irrésistible, et bien sûr, les partenaires compatibles. Ce n'est pas toujours facile; il faut pouvoir faire des compromis, parfois des sacrifices, et avoir une idée au préalable de ce qu'on attend. La COMMUNICATION de toutes ces idées, pensées, désires, volontés, besoins et doutes entre tous les partenaires(y inclus les épouses et époux) est nécessaire pour que ça se mène bien. Un bon bateau le rend plus facile:

Bon vent!

10 oct. 2012

bonjour,
j'ai un super yacht en alu de 42' assez vieux mais que j'entretient beaucoup, basé a marseille.
pour le maintenir en etat et au gout du jour , pret pour les navigation lointaines ou pas c'est lourd en argent et en temps pour finalement peu de nav ...donc un co-proprietaire competent en nav et aussi en entretien serait le bien venu ..over....do you read me

10 oct. 2012

Qui a dit : "un pessimiste c'est un optimiste informé !" :reflechi:

Mais je trouve que c'est un concept qui a forcément de l'avenir. J'aimerais bien y réfléchir sur secteur gironde/La Rochelle/Bretagne sud.

11 oct. 2012

Un autre concept intéressant est de "mettre en commun" 2 bateaux de 2 proprios pour varier les bassins de nav ...

Mais cela peut être le sujet d'un autre fil...
F

16 oct. 201216 oct. 2012

Là, avec un ou deux de plus, tu fais de la location...

11 oct. 201211 oct. 2012

.
Cette idée de copro me traverse l'esprit de temps en temps.
En général, le matin sous la douche.

J'avais même pris contact avec un habitué du forum qui avait lancé une recherche en ce sens il y a un an.
Mais je n'étais pas prêt à franchir le pas.

Car finalement le problème est toujours le même : se retrouver bloqué sur un bassin.

Dans six mois je descends définitivement de mon cheval et la question va revenir assez vite sur le tapis : qu'est-ce que je vais faire ?

Acheter un bateau seul, c'est hors de question.
Et je lis le post de Matutunga.
.

un point important dans une co-propriété c'est de bien avoir prévu les conditions de la sortie.
Sur mon premier Gib Sea, le coût étant trop élevé avec un traitement osmose, un collègue débutant avait pris une part (en gros 20 %) co propriété renouvelable éventuellement au bout d'un an.
Il a pu réaliser une belle croisière Manche -Porto et retour et a voulu ensuite son propre bateau. c'était prévu au contrat : Il a récupéré sa part intégrale, cela lui a coûté les frais partagés sur un an.
Un viel ami a pris la suite mais au bout de deux ans la charge de mes 4 enfants en fac nous a obligé à vendre.
C'est toujours un ami et il navigue toujours avec nous mais comme invité, car il dispose de moins de temps.

Hubert, de Cherbourg

16 oct. 2012

La copropriété ne me semble pas la bonne option: Il y en aura toujours un qui, au fil du temps se lassera, ou n'entretiendra pas bien, ou laissera ses affaires traîner, ou ne remettra pas le bateau au bon endroit...
AMHA, les deux alternatives possibles pour naviguer à pas trop cher sont
- la location qui supprime tout litige (si le contrat est bien nrédigé)
ou
- un propriétaire qui navigue avec des potes qui paient une partie des frais...
Si on n'a pas les moyens de s'offrir un 40 pieds, on s'achète un 35' ou un 30' mais il faut savoir rester raisonnable et toujours prévoir une fin à un contrat...

18 oct. 2012

Et s'il y en a un qui se lasse, ou qui n'entretient pas bien, ou laisse ses affaires trainer ou ne laisse pas le bateau au bon endroit, ce n'est pas la co-propriété. C'est une entreprise mal mené. Si on envisage la co-propriété comme une affaire ou entreprise, ça ne marchera pas. Il faut le voir comme un rapport et communication continue entre les membres du groupe qui font parti du bateau. Tous partagent le travail, les résponsabilités et les frais, et tous partagent et travaillent a résoudre les problèmes qui se présentent. La location - même à long terme- n'est pas du tout la même chose. La co-propriété permet de s'acheter un bateau assez grand pour aller qqpart intéréssant quand ses propres moyens à eux seules n'aurait suffi que pour une pêche-promenade ou dériveur. Puisqu'on n'a pas le temps d'utiliser un bateau tous les weekends, pourquoi ne pas les partager avec un partenaire avec qui on s'entend bien? Peut-être avec un bateau assez grand, on pourrait même partir en croisière ensemble , si on veut, sans avoir à chercher d'autres équipiers. Avec un bateau assez petit, on pourrait aussi naviguer qu'à deux. La co-propriété est une balance qui n'est peut-être pas facile à trouver, ni à maintenir. Si on peut le faire, cependant, ça vaut bien la peine.

17 oct. 2012

Bonjour à tous

Je me suis inscrit aujourd'hui ( j'ai pas trouvé de post pour les présentations )

J' habite près de La Rochelle

L'idée de la copropriété me semble pas aussi idiote que ça.
Si tout est bien défini dès le départ, les périodes de nav, le budget de maintenance, les conditions de sorties...

Je cherche un copropriétaire pour l'achat d'un bateau neuf d' environ 10 m.
Le bateau est à définir ensemble, un Dufour 335, un Bavaria cruiser 33, un Hanse 345, un Beneteau Oceanis 34...

Pour la place de port, il y a une possibilité l'hiver ( 4 mois en port à sec ) le reste à l'eau

Si quelqu'un veux en discuter je suis dispo ;-) mais je pense qu'avec un bateau neuf on évite déjà tous les problèmes d'osmose, d'usure moteur ect ... Au moins pendant quelques années

Si une navigation une semaine sur deux et deux ou trois semaines de suite en été est suffisant c'est sûrement une très bonne solution

Jean Luc

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (109)

mars 2021