je me demandais pourquoi les bateaux avaient de moins en moins de table à carte

On nous avait caché la raison, pour ne pas nous inquiéter, nous laisser profiter de nos plaisirs sans idées perturbantes, laissant aux « grands » le soin de prévoir les dangers qui menacent notre vie insouciante.

Les constructeurs, en bons pères de famille, se laissaient traiter d'incapables, se disant en eux-mêmes devant le client enfant gâté « tu comprendras plus tard que c'est pour ton bien que je fais ça »

L'équipage
06 mar. 2016
06 mar. 2016

Bonjour
Et bin dis moi Pascal, tu t'en poses des questions existentiel le dimanche matin à l'aube ! ! :reflechi: :reflechi:
Moi, j'ai pas remarqué qu'il ne mettaient plus de table à cartes. :scie:
En plus dans le domaine nautique on peut pas vraiment comparer les chantiers, fut il Bénétot à des multis nationales je pense....
Pascal :alavotre:

06 mar. 201606 mar. 2016

J'ai pourtant souvent vu des fils de râleries sur des tables de plus en plus rikiki.

Pareil, râleries mesquines sur les tables à carte dans le sens inverse de la marche. C'est pourtant pas idiot cette évolution, faut croire qu'il y a eu une demande. C'est quand même plus pratique quand il faut ressortir quelqu'un les pieds devant.

Ils ont dû observer la pyramide des âges, et ils se dont dit, c'est le moment d'inverser notre vision de la plaisance

La table à carte face à l'arrière ce n'est pas nouveau, mon Hood de 1985 est comme cela

06 mar. 2016

C'est vrai que la patiente, la manille, le nain jaune, le pharaon, le pouilleux, le rami, le Whist ne sont plus beaucoup pratiqués.
Ceci explique peut-être cela.

06 mar. 2016

grande table = grande carte
petite table = carte SD avec le monde entier

06 mar. 2016

Bonjour
J'ai un tout petit bateau équipé d'une grande table à cartes, ai-je le droit d'utiliser une carte SD? :-)
Maurice

06 mar. 2016

S'il y a l'emplacement pour l'insérer, oui. Sinon, il faut te procurer un lecteur de carte SD à connecter sur le port USB de ta table à carte.

06 mar. 2016

En fait les chantiers ont bien compris l'évolution,et d'ailleurs vu que l'on ne voyait jamais de photos de femme à la table à carte...c'est un signe !!
:mdr: :mdr: :jelaferme: :jelaferme:
www.hisse-et-oh.com[...]a-carte

06 mar. 2016

ils sont en train de pourrir mon fil. :cry:

18 mar. 201618 mar. 2016

Fallait pas poster, dans la Taverne, c'est un coup des chevaliers de la table ronde !

06 mar. 2016

la petite table c’est pour émincer l’ail et le persil....

06 mar. 201606 mar. 2016

le top du top jusqu' à l'apparition des traceurs et des PC c'était la TAC grand aigle . Pour les moins chanceux il y avait les tac demi grand aigle et pour les encore moins veinards ils y avait un embryon de tac riquiqui . Tout ça parce qu'à l 'époque on avait besoin de la carte papier . Maintenant la carte c'est le PC ou mieux le traceur directement au poste de barre . La TAC n 'a plus qu'une utilité : c'est le livre de bord et le capharnaüm qu'on entasse sous l 'abattant . Pour moi quand je déploie un routier ou une carte de grande taille , je me sers de la table du carré . Les grandes tac style Penduick avec siège issu d'un véhicule terrestre( moto ou autre ) plus montage à la cardan plus surface grand aigle , c'est archeologique

06 mar. 201616 juin 2020

donc finalement il te faut deux table à cartes ,une petite et une grand aigle .. c'est vachement pratique .. et pour reporter les coordonné du GPS sur la carte il faut se deplacé dix fois pour lire l'instrument qui n'est pas sur tes yeux ..

06 mar. 2016

dans le Ld B on note les coordonnées toute les deux heures . En cas de besoin ,on peut les reporter sur une carte papier. Je le fais une fois tous les 36 du mois , le reste du temps l ' enregistrement direct sur le traceur est suffisant . On est au XXI eme siècle . Pour info je me sers d'un E 80 mais il y a plus grand . J 'utilise les way points , ce qui évite d'avoir à programmer numériquement des coordonnées géographiques( qui sont d'ailleurs automatiquement indiquées) . On peut aussi éditer une route directement sur le traceur avec de nombreux way points dedans. Donc utilité de la TAC en baisse .

06 mar. 2016

mon Dieu ...!!!

et bien perso j'ai un traceur mais chaque heure l'homme à la nav doit indiqué sur la carte la position du bateau , remplir le livre de bord en inscrivant surtout la pression atmospherique ... et donné l'ordre s'il le faut de corriger la route ... et jamais de Way points la nav à nom bords se fait pas anticipation et non subit

et l'homme volontaire à la nav est ravi de servir à quelque chose .

06 mar. 2016

difficile d'être efficace au travail quand on est contre les femmes (tout contre).

06 mar. 2016

pourquoi un homme ? il est assez rare qu'il y ait à bord une femme et qui plus ait qui sache faire la nav ...

et il faut bien etre provocateur cela crée toujours des reactions

Femme sur un bateau les vacances tombent à l'eau, y a pas à sortir de là ! :heu:

06 mar. 2016

ben mon josé,
quel machisme......
et pourquoi seulement un homme pour ce travail ?
il n'y a donc pas de personnel feminin sur ton bord ?
cordialement
jpierre
:cheri: :heu: :whaou: :-p ;-) :topla: :mdr:

06 mar. 2016

Les hommes acceptant que les femmes fassent la navigation sont encore plus rares que les femmes sachant le faire ;-)

Ceci explique probablement cela !

06 mar. 201606 mar. 2016

:mdr:

06 mar. 2016

De toute façon plus la table à carte est grande, plus il y'a de bordel.....

06 mar. 201616 juin 2020

pourquoi tu utilise ce mot ? Tu veux parler de ma table à carte à moi ?

18 mar. 201618 mar. 2016

@Matsyl : T'as tort! Y'à pas plus ordonné qu'un bordel. Un ou une qui commande et les autres exécutent! C'est ça l'ordre dans un bordel!

06 mar. 2016

Parce que aujourd'hui la moitié des gens ne savent même pas lire une carte marine et reporter un point dessus.
Alors ils n'en achètent plus, après tout ca prend de la place. Sauf que quand le gps est en panne, y'a toujours la snsm pour venir :)

06 mar. 2016

un ton peremptoire , basé sur des statistiques infaillibles ...on est dimanche ?

06 mar. 2016

Peut être les jeunes navigateurs, et encore, on a tellement de temps que lorsqu'on navigue on s'intéresse un peu plus qu'à terre à la nav sur papier je pense Vergoyer, et en ce qui concerne le GPS tu en as pour 30 roros sur le net, moi je dois bien en avoir 4 ou 5 au cas ou. Par contre les cartes papier détails, il y a belle lurette que j'en ai pas acheté, j'ai juste les 1/200000 voir plus pour quand je m'ennuie....
C'est grave docteur ? :doc:
Pascal à l'apéro :alavotre: :alavotre: :alavotre:

06 mar. 201616 juin 2020

Hé bah Pascal, tu as le don d'ubiquité... On vient de sortir ça, tout frais du jour

www.plaisance-pratique.com[...]rte-les

Un petit extrait et une copie d'écran précieuse

Préalable (un peu d’histoire)
C’était au millénaire précédent, peu de moyens techniques pour se situer
Un loch, un vrai, avec des nœuds
Un plomb de sonde
Un compas de relèvement
Une paire de jumelles
Une carte marine papier, dont certaines étaient à jour. La querelle entre les tenants des cartes Blondel, et ceux des cartes du Shom faisait rage...
Une règle Cras, et là aussi, rude affrontement entre les fanas de la règle Cras et ceux du rapporteur breton
Pour les perfectionnistes, des guides, dont certains très beaux, donnant des alignements plus décrits que ceux des cartes marine. Sur la copie d’écran ci contre, on notera la clarté donnée pour l’alignement du “mur blanchi du Petit Visit sur le clocher de Baden”, bien utile dans une région (Golfe du Morbihan), où il y a quelque fois des courants

Parfait direz vous... Vouiiii... sauf que quelques fois il y a de la brume, des marées et des courants traversiers, sans compter la perte de vigilance du navigateur, qui n’a que deux mains occupées à la ligne du loch, à celle du plomb de sonde, et au compas de relèvement. Et encore faut il qu’il ait retrouvé ses lunettes, qu’il a perdu, et c’est normal, il ne les verra pas sans elles !!! je vous épargne le chapitre entier du manuel des Glénan, sur la technique des petit bouts de crayon disséminés partout dans le bateau, pour avoir la chance d’en retrouver au moins un... Sans parler de la perte de confiance, du navigateur, dans son estime...

C’est ainsi, que je me souviens avoir recherché, devant notre étrave “La Vieille”, au large de Port Gildas à Houat, dans une brume à couper au couteau (une sorte de brume bretonne ordinaire, quoi...). Alors qu’une déchirure de cette brume (en Bretagne, on appelle ça grand beau temps !!!), nous l’a montré loin derrière... Ceux à qui ce n’est jamais arrivé sont de gros menteurs

Michel

06 mar. 2016

oui, je suis aussi allé voir en Manche, mais... tu as du manquer la case du deuxième degré... J'ai aussi écrit

Pour l’alignement du “mur blanchi du Petit Visit sur le clocher de Baden”, bien utile dans une région (Golfe du Morbihan), où il y a quelque fois des courants

Cordialement
Michel

06 mar. 2016

hum .. "recherché "La Vieille" à Houat ... comme si en Bretagne sud il y avait de la brume , je veux dire de la vraie ...encore un gros affubulateur ... qu'il ailleur en Manche il connaitra la Vraie brume

06 mar. 2016

alors tu as manqué mon troisieme degré ...

06 mar. 201606 mar. 2016

Salut Michel
Tu prêches un convaincu. En 2002 alors que j'avais juste acheté mon cata, en avril, on a ramené le mono d'un poteau à 4, la Marie Josiane, un ferro de la Bretagne sud à Dunkerque et on n'a pas réussi à passer à temps le Raz Blanchard tellement le bateau était une merde, alors on s'est fait bastonner pendant 12 heures et tellement crevé, balloté dans tous les sens, on a fait escale à Cherbourg. Il pleuvait à torrents, la nuit et impossible de voir l'entrée tellement il faisait sombre.
Ce jour-là on est rentré au GPS, un MLR portable et CMAPec sur un vieux Dell. Pourtant j'avais la carte de détail, mais sans le GPS, on restait dehors... Et même souvent en baie de Somme, quand je rentre de nuit j'utilise mon GPS pour suivre la trace du chenal pour ne pas m'échouer...
C'est vraiment une invention merveilleuse la navigation électronique, ce qui n’empêche pas d'être vigilant bien entendu... :langue2:
un bon souvenir tout de même, et ce jour-là j'ai compris que la cata c'est génial
.
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:
.

06 mar. 201606 mar. 2016

Je suis un "jeune navigateur" et j'utilise beaucoup le GPS avec traceur à la table à carte. Mais j'ai toujours au moins 1 carte papier de la zone ouverte à la table à carte, voire 2. La carte du bassin de nav en premier plan, la carte détaillée de la zone d'arrivée en dessous. Je note dans le JdB la position GPS toutes les heures. Je reporte parfois sur la carte papier (parce que j'aime bien le papier et que ça fait un souvenir). Et effectivement, lors des quarts sur de longues nav, les équipiers font de même. Même si l'utilité est limitée, ça permet de les faire participer. Ils ne font pas que "subir" et ça leur donne l'impression d'être des marins !

Pour "construire" ma nav, je regarde les marées sur marée.info mais je fais ensuite mes calculs de marée à la main, que je note dans le journal de bord.

En fait, je ne maitrise pas bien du tout la carto électronique. Je suis assez jeune vieux con sur ce point. C'est probablement aussi le résultat d'une éducation "Glénans" 0 GPS. Du coup je vis vraiment l'électronique comme une assistance. En cas de doute c'est le papier qui prime. Mais je conçois que ceux qui maitrisent l'électronique et ont une redondance d'équipement se passent du papier. Accessoirement, une carte papier c'est pas donné !

06 mar. 2016

idem .. et ainsi j'ai l'immense joie de constater que les coordonnées que me donne mon GPS sont bonnes a quelques choses prêt car elles se rapprochent de celles que j'avais estimé quelques heures avant et donc que cet appareil est assez fiable malgré tout ... :reflechi:

06 mar. 2016

Je suis un vieux navigateur, pas du tout technophobe, j'ai utilisé le sat' nav' quand il était gros comme un petit frigo, le NDB autosearch emprunté à l'aviation, les charts sur microfilm avec lecteur ad hoc, bien avant les gadgets actuels, mais jamais je n'ai renoncé aux cartes papier et au sextant.
Il y a un certain plaisir à faire fonctionner ses méninges, et je ne me résoudrai à devenir un assisté que si le père Alzheimer m'y oblige.

06 mar. 2016

même quand le voilier est équipé d'une table à carte, et si d'aventure il m'ait été pris d'envie de faire le point ou la route sur papier, je l'ai toujours fait sur la table à manger.

06 mar. 2016

Grande table et grande glacière sont les deux uniques indispensables à l'intérieur.

A la journée, le reste ne sert absolument à rien, au large, rajouter un réchaud et deux bannettes.

En équipage, c'est le seul endroit qui finalement dédié au skipper et navigateur pour bosser ou se reposer, loin du bordel. Chez moi c'est le garage, mais c'est moins confortable.

Depuis qu'on navigue sur Pad, on y fait aussi les cocktails, c'est parfait.

06 mar. 201616 juin 2020

naviguer "roots" ne veut pas dire sans confort, pour la nav nous le faisons traditionel, carte, regle ,compas pointe seche cahier, mais avec un gps.
de temps en temps au sextant pour ne pas perdre la main, peut etre qu'avec un super beau je l'utiliserais en permanence.
en tous cas nous avons conservé la grande table a carte.

06 mar. 2016

elle est royale ta table à carte! elle peut meme faire office de couchette d'appoint

07 mar. 2016

Quand Amel fait une table à carte. ..c'est pas pour plaisanter. Mais très appréciable d'avoir autant de place.

07 mar. 2016

Belle invention ce GPS. Je ne pourrais m'en passer.
Mais avec le frangin depuis toujours faisons une ballade d'une quinzaine de jours (Corse ou Baléares).Dites la croisière des garçons. On éteint Monsieur GPS on se fait l'estime en principe 1Oh. On compare c'est toujours lui qui gagne. expliquez moi ? Il planque un GPS miniature?
Chaque fois à l'invitation au resto! Le salaud

DT...

07 mar. 201607 mar. 2016

Glouh Glouh, tout à fait d'accord avec toi. Je me retrouve dans ton message.
Au fait, votre PC et tous les accessoires branchés dessus en USB (Appareil photo, GSM, lampe, disque dur... que sais-je encore), vous les posez où?
Une table "à cartes" même si elle n'en garde que le nom, me semble l'équivalent d'un bureau confortable. Comme à la maison. Combien de retraité ont un bureau chez eux alors qu'ils ne travaillent pas? ça ne sert à rien un bureau...

07 mar. 201616 juin 2020

PC Ecran 18" avec OpenCPN + tablette Samsung note 10" avec l'excellent Sailgrib WR + Smarthone 5" avec Navionics
Derriere, le GPS Garmin 72H, la console de nav B&G, le petit téléphone qui sert à téléphoner , à droite le multipexeur shipmodul Wifi
On vit à bord à l'année depuis 16 ans, et on aime bien savoir où on met les pieds, dans des eaux pas toujours très saines..
Michel
www.plaisance-pratique.com[...]parer-l

07 mar. 201607 mar. 2016

ça s'en est une belle...
www.ayc.fr[...]280.jpg
ou celle-ci, (mon bateau idéal) :heu:
img.2ememain.be[...]-40.jpg

07 mar. 2016

On peut se demander pourquoi, au commerce, les compagnies sérieuses exigent de la passerelle que le point soit fait régulièrement sur papier alors qu'en terme de redondances (sources d'énergie, circuits et matériels de cartographie) ils sont au top.

Pratiquant la loc, si à chaque embarquement je devais commencer l'aventure par me plonger dans les docs techniques pour comprendre ces petites merveilles j'aurais le moral dans la baille à mouillage.

Ayant oeuvré dans l'ingéniérie système de mainframes et donc entouré d'armoires de docs qui se comptaient en quintaux, je suis ravi en mer de considérer ces matériels comme des gadgets.
A 2 ou 3 exceptions près, je cherche toujours le marin maîtrisant le paramétrage de ces outils, seul gage d'une utilisation fiable.

07 mar. 201616 juin 2020

On peut se demander pourquoi, au commerce, les compagnies sérieuses exigent de la passerelle que le point soit fait régulièrement sur papier alors qu'en terme de redondances (sources d'énergie, circuits et matériels de cartographie) ils sont au top.

Bonjour Yves... on connait des exceptions...
www.plaisance-pratique.com[...]glement

07 mar. 2016

Bien sûr.
Exiger n'est pas obtenir.

07 mar. 201616 juin 2020

Sympa ce fil - justement, j'ai une grand aigle au plafond sur mon ... Serpentaire (6,50) et je me posait la question de la transformer ou pas en table à manger ....

07 mar. 2016

J'ai supprimé la mienne qui etait trop grande et mal placée juste devant la coursive, un traceur dans le cockpit et Navionics sur SMartphone la remplace.
De toute façon je suis jeune con incapable d'utiliser une carte papier, par contre j'ai 3 systemes de cartographie, et une batterie de secours pour faire fonctionner tout ça lors de mes cabotages.

07 mar. 2016

En mini 650, pas de table à carte...et d'ailleurs, vu l'espace, le peu de confort et l'humidité, on n'imagine pas sortir une carte papier et on n'a pas le droit au traceur ni au téléphone.

Pour compenser ça, on prépare la nav et définissant les points de passage, en étudiant le parcours, en analysant les endroits à risques, les obstacles etc...puis on rentre tous les way-points dans le GPS (pas de traceur) et on trace un road-book qu'on plastifie pour l'avoir sous la main. C'est long (presque un journée de prépa pour faire bien) mais ça permet de bien anticiper la navigation et ses difficultés.

A+

08 mar. 201608 mar. 2016

Sans parler de gps, cartes etc.
La table a carte est plus que son nom. Elle fait partie de la zone humide comme la cuisine. Pendant le quart avec un ciré dégoulinant c'est le coin de veille idéal en croisière sans en foutre partout dans le carré. J'ai toujours bien séparé la zone sèche avec la zone humide.
Au escales c'est le coin bureau et aussi l'endroit ou les gens ont le droit de s'assoir même si ils ont le maillot de bain plein de sel même sec. Sinon c'est short d’intérieur obligatoire pour la zone carré. :-)

j'ai une petite table à carte où il y a mon ordi et la table du carré où il y a la carte papier, vous pouvez vous moquer, allez y franchement, mais mon plaisir ( et ma sécurité ) passe par là, l'inconvénient est qu'il faut replier la carte pour avoir accès au bar, je la replie donc souvent disons une fois toute les heures et j'en profite pour marquer le point au crayon sur la carte

19 mar. 2016

Dis moi ! Tu te déshydrates rapidement... Hi hi hi

09 mar. 2016

Jouer aux cartes n'est plus à la mode. En solo faire des réussites on s'en lasse.
JJ

09 mar. 2016

Les tables à carte rétrécissent
les proprios sont de plus en plus vieux
une chose ne change pas,
Sauf exception, plus il y en a,
moins ils naviguent....

09 mar. 2016

Ca va les idées reçues ???

09 mar. 201616 juin 2020

Sur celle-ci, il y a de la place...quand elle est rangée

16 mar. 2016

@margotte quel voilier ? :reflechi:

19 mar. 201616 juin 2020

@xabia
Sun odyssey 49 neuf en convoyage, ce qui explique les " instruments "scotchés sur la cloison.

16 mar. 2016

je sais po lire, ça me dérange pas ^^

17 mar. 2016

De mon temps on disait:
A quoi reconnait on un voiler de course?
Il n'a pas de table à cartes et des pennons dans le tourmentin..

17 mar. 2016

Et maintenant sur un bateau de course c'est le seul aménagement.:-)

J'ai une table à carte, elle me sert pour les petits bricolage et pour couper le saucisson. J'ai bien sûr des cartes à bord, cela fait des années que je ne les ai pas déplier. Je ne vois plus à quoi cela sert. Je sais naviguer à la carte, j'ai l'hauturier, je suis en autre instructeur avion/planeur.

Avec 5 GPS à bord avec le traceur Raymarine, 2 iPhones, un Ipack + 1 vieux ValSat jamais démonté, je ne compte plus jamais avoir besoin d'une carte. Il y a bien sûr quelques vieux irréductible qui prêchent encore: sans carte, point de salut :blabla: Il faut arrêter de culpabiliser le navigateur estival qui ne sait pas se servir d'une carte.
Le seul endroit au mes cartes aurait encore un usage, ce n'est pas sur le bateau, mais chez moi, pour rêver et élaborer un nouveau projet de voyage.

18 mar. 201618 mar. 2016

@ JM de Bassa Da India " J'ai bien sûr des cartes à bord, cela fait des années que je ne les ai pas déplier. Je ne vois plus à quoi cela sert" (sic).
Y'en a même qui les lisent d'un derrière attentif! Mais là, comme ailleurs cela peut devenir irritant! Et quand je lis : " Avec 5 GPS à bord avec le traceur Raymarine, 2 iPhones, un Ipack + 1 vieux ValSat jamais démonté, je ne compte plus jamais avoir besoin d'une carte. Il y a bien sûr quelques vieux irréductible qui prêchent encore: sans carte, point de salut Il faut arrêter de culpabiliser le navigateur estival qui ne sait pas se servir d'une carte. " Je me dis que la SNSM a hélas encore de beaux jours devant elle..." Non mais faut se relire ! 5 gps etc etc Tout ça pour ça! LAMENTABLE! Et c'est un instructeur qui veut vous envoyer en l'air! GARE A LA CHUTE.

Et bien voilà un sacré donneur de leçons que ce jean-paul 7158 :bravo:
Il y en a quelques uns dans ce milieu.

Je disais quoi au juste : Il y a bien sûr quelques vieux irréductible qui prêchent encore: sans carte, point de salut
:goodbye:

19 mar. 2016

Sûr que dans un planeur déplier la carte ....ça donne rapidement les habitudes électroniques :mdr: :-p :-D ;-)

18 mar. 201618 mar. 2016

Y a pas que le concept papier vs électronique.
Ce n'est même pas une question de fiabilité de l'un ou de l'autre.

Je sais me servir d'un GPS (mais c'est peut-être mon imagination !), je sais me servir d'un ordinateur (ça a très longtemps été mon métier) mais je suis incapable de me représenter en situation à partir d'un écran.
C'est comme ça. J'y peux rien et ce n'est pas faute d'avoir essayé.

Je ne peux pas lire plus de 15 ou 20 lignes d'un coup sur un écran, je n'arrive pas à être dans le sujet.
J'étais abonné à une revue sur le net et j'ai lâché l'affaire.
Si je veux lire, j'ai besoin de papier.
Lire un bouquin sur une tablette ou une liseuse ?
Impossible. Je ne me laisserai jamais absorbé par ce que je lis.

Quand j'écris pour moi, je le fais sur papier, même sur un coin de nappe de restaurant, je corrige, je griffonne, je barre, des notes y en a partout chez moi, des bribes de texte et ce n'est qu'une fois au point sur papier que je reporte sur l'ordi. C'est même un peu le foutoir mais si je n'ai pas un minimum de foutoir chez moi, plus d'inspiration !
Le papier et le crayon m'inspirent. Le clavier casse le fil de la réflexion et parfois me fait fuir.

Sur une carte électronique, je n'arrive pas à me situer.
Sur une carte papier c'est comme si j'étais sur le terrain.

En bagnole, idem.
Si je vais dans un coin que je ne connais pas, j'y arrive au GPS mais si je ne peux pas me localiser sur une carte papier, pour mieux appréhender les lieux, je suis malheureux, il me manque quelque chose, j'ai le sentiment d'être nulle part.

En mer, si j'ai un écran sous le nez je le regarde mais j'ai besoin de temps en temps de confirmer sur papier ce que j'ai perçu à l'écran.
Je mémorise ce qu'il y a sur une carte, par ce qui est sur un écran.
Peut-être qu'en réinitialisant mes paramètres liés à l'abstraction ...

31 mar. 2016

Moi, les cartes et la navigation a l'ancienne j'ai donné. Dieu merci, malgré le nombre de conneries que j'ai pu faire avec les cartes, je m'en suis toujours bien sorti. Alors un iPad avec iNavx, ça me fait des vacances. Plus d'erreur dans les calculs, je sais ou je suis, je vois ou je vais même avec des courants vicieux ou de la brume vicieuse. Chacun son truc, on est tous différents et dans une vie , il y a pas mal d'occasion d'évoluer.
Alors un peu de tolérance les intégristes de tout poil.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (117)

novembre 2021