Je les ai vu !! ( au mouillage )

Oui je confirme que je les ai vu :
les laboureurs de mouillage qui apres 3 tentatives av /ar à toutes vitesses repartent ailleurs l'ancre chargée de verdure
ceux qui viennent vous coller sans jamais un petit sourire amical
le chef du "parking" qui rien que de vous voir vous rapprocher montre déjà les crocs et defend son perimetre de securité

heureusement ils ne sont pas si nombreux et sont vite oublies par ceux qui font exactement le contraire !!!

T'es tout seul ? viens prendre l'apero tout à l'heure
Et mets toi la , tu vas etre bien car je pars tout à l'heure

J'en oublie et des meilleures ...........

L'équipage
28 août 2013
29 août 2013

Nous sommes nombreux à les avoir vus. Hélas. Le pire c'est qu'ils ne se rencontrent pas qu'au mouillage, il y en a PARTOUT !
En navigation entre les ports et les calanques, à proximité des plages, pour ceux qui utilisent les mises à l'eau, il y en a aussi.
En fait, ce sont toujours les mêmes, sur les parkings, dans les immeubles, sur la route, dans les grandes surfaces, au cinéma, dans les hôpitaux, les salles d'attente, etc.
Et puis, il y en a de plus en plus, ils se reproduisent à une vitesse époustouflante, il en vient de tous côtés, bref, on en est envahis.
Que faire ? Ou doit-on aller pour les éviter ? Comment les empêcher de nous envahir ?
Il nous faudra beaucoup de volonté et de courage pour résister, pour ne pas fuir et leurs abandonner la place ?
Bon tout de même à tous les matelots.

29 août 2013

au delà de 5 miles des Côtes, il n'y a plus que des marins...
Tous les autres... se s'aventurent jamais aussi loin...
frederic

29 août 2013

l'enfer c'est les autres enieme version

Cette phrase me fait sourire : "le chef du "parking" qui rien que de vous voir vous rapprocher montre déjà les crocs et defend son perimetre de securité" lorsque je la remet en paralléle avec un fil precedent , apparament initié par le cousin de celui que tu appelle "un gardien" :heu: :mdr:

29 août 2013

C'est bien ce que je disais plus haut, fredau 13 : ne pas fuir et leurs abandonner la place ?
Sûr qu'ils ne vont pas au delà des 5 milles, mais hélas beaucoup d'entre nous non plus !

29 août 2013

ça s'confirme... ça s'confirme... beaucoup trop d'Kéké dans l'Midi... Si vous le dites vous-mêmes alors... :acheval: :acheval: :acheval:

29 août 2013

Malheureusement pas que dans le midi.

Avez vous remarquez cette capacité que les gens ont de venir se coller à vous, alors qu'il y a moulte place.

Ils doivent sans doute se dire que si on c'est mis là, c'est surement que c'est le meilleur coin...

29 août 2013

Ben moi je l'ai fait tout l'été . (Faut dire que sans sondeur ....)

29 août 2013

juste pour rire, cet été j'ai fait remarquer à un plaisancier sur un petit bateau à moteur qu'il était en train de mouiller sur mon ancre, alors il a regardé le fond et m'a répondu :
" ce n'est pas sur votre ancre, c'est sur votre chaine ..."
sans commentaire
So Long

29 août 2013

Tu aurais sans doute du dire "sur mon mouillage" :langue2: :langue2:

29 août 2013

oui et non, une vedette italienne qui avait croisé la chaine de mon ancre AR et qui est venu me voir des qu'il l'a vu avec son masque. j'allais partir donc je lui ai montré la manip en soulevant la mienne avec un pare batt et en décrochant le bout de mon bateau. très sympa, ça reste un bon souvenir.

29 août 2013

Jean, peux-tu expliquer ta manoeuvre avec pare bat, stp ?

01 sept. 2013

Toujours pas compris grand'chose.
Tu veux dire que tu te mets à l'eau, et que tu promènes un pare-bat (qui flotte) auquel l'ancre est attachée court (par quoi ?), puis que, dès que tu es content, tu dévides pour que l'ancre aille au fond ?
Ou j'ai vraiment rien, mais rien compris ?

31 août 2013

élémentaire, je l'utilise à chaque fois que j'ai 2 mouillages, j'attache l'ancre à un pare battage et je déplace l'ancre à volonté, quand je suis content hop je la relache. pour aller la rechercher lycée de versailles. bien sur on peut le faire en annexe mais on en voit pas le fonds aussi parfaitement et comme je suis déjà en palmes et tubas, je la positionne avec amour pour qu'elle croche parfaitement

dans le cas de l'italien j'ai juste lâché le bout qui est attaché à l'étalingure (?) j'ai attaché l'ancre à son pare batte j'ai tiré ce qui l 'a libéré. voila c'est tout

29 août 2013

Le pire souvenir de "mouillage dragué" à Bonifacio dans la calanque de la Catena :
nous sommes tranquilement mouillé le cul amarré sur le flanc Est de la calanque, arrive un Belluire 50' qui mouille au nord de notre mouillage ,,drague le fond et notre chaine se marre lorsque je lui fait remarqué (aimablement , si si cela m'arrive d'etre aimable,....rarement mais cela arrive !)qu'il croche notre mouillage.
Son ancre ne crochant pas (ailleur que sur ma chaine !!) il remonte le tout avec son gros guindeau electrique et .... pendant que je reprends le mou de ma chaine...recommence 2 fois !! le même manége, tout en se marrant.
Finalement pour ne pas avoir à refaire une manoeuvre compléte je porte une deuxième ancre.
Et je ne n'ai même pas engueulé ce type sans doute trop K .. pour même comprendre ce qu'il faisait .
Précision , on ne peut même pas lui accorder une excuse d'un "voiileux" qui s'en prendrait à une "caisse à boulons" vu qu'à l'époque nous y étions avec notre goelette !!

29 août 201329 août 2013

Décidément, je préfère les fils où les plaisanciers font part de leurs propres erreurs plutôt que celles des autres. :reflechi:

29 août 2013

Ha bein c'est pas mal, de ta part !...

:-p

une étoile !

29 août 2013

mais c'est justement parce que des mouillages , j'en ai raté plein ou recommencé pour l'ameliorer que j apprecie ou pas l'attitude des autres . Ils me servent de miroir et donc à moi de leur ressembler ou pas .......

29 août 2013

Et bien moi, ce que je constate au cours de ce fil, c'est la prétention qui se confirme mais qui est mal placée, des "voileux" qui traitent de Kékés ceux qui ont choisi de ne pas obligatoirement faire des centaines de milles pour se sentir important ! Si il suffisait de traverser la Méditerranée à bord d'un voilier pour être supérieur aux autres, ça se saurait.
A bon entendeur ...

29 août 201329 août 2013

Nulle prétention. Ce qui est très mal placée c'est votre intervention car ma première intervention était au second degré, léger trait d'humour, mais...comprend qui peut ou qui veut. Et puis une précision : qui critique ses compatriotes dans ce fil sinon vous... Gonflé tout de même!!! :alavotre:

30 août 2013

J'ai peut-être prix "la mouche" mais alors qui peut m'expliquer la phrase suivante :
Mido : ça s'confirme... ça s'confirme... beaucoup trop d'Kéké dans l'Midi...
Quand à dire "gonflé tout de même !!!" il ne faut pas exagérer les termes. La prochaine fois, il conviendra d'afficher le "degré" peut-être ?
Cela n'empêche pas de constater à longueur de temps le dédain des voileux vis à vis des autres plaisanciers, constatation que je fais journellement sur les quais du Vieux Port de Marseille, nous ne serions pas du même monde ?
Il y a quelques temps, un politique Marseillais, que je ne nommerais pas, tenait ce propos : Les français d'en bas,.... les français d'en haut ... Lui aussi pensait qu'il y avait plusieurs sortes de français digne ou pas d'intérêts suivant la hauteur (?) ou ils se trouvaient !
En ces temps où la plaisance est en souffrance et attaquée de tous bords, il serait important et judicieux de se serrer les coudes plutôt que de se diviser.

30 août 201330 août 2013

Je peux vous expliquer : les "Kéké" en question sont justement ceux qui, paraît-il, vous ennuient en vous "collant au mouillage", ceux qui vous "envahissent". Je ne faisais que qualifier, d'une manière ironique, ceux que justement vous critiquez.
Mais, et j'insiste, je trouve paradoxal, donc gonflé, d'une part de critiquer vos contemporains ( je vous cite : "et puis, il y en a de plus en plus, ils se reproduisent à une vitesse époustouflante, il en vient de tous côtés, bref, on en est envahis"), ce qui revient à se mettre au-dessus du lot et puis par la suite de qualifier de prétentieux une autre catégorie de plaisanciers : les "voileux". Où est la logique ?
Quant au, soit disant, dédain des "voileux" pour les autres plaisanciers, vous parlez pour votre commune voire la région où vous habitez. Cela revient à jeter le discrédit sur toute une catégorie de plaisanciers : belle ouverture d'esprit!!! Et, de grâce , ne généralisez pas. Venez dans le Nord et l'ouest (Normandie, Bretagne) et vous serez surpris par l'accueil et l'entente entre ces diverses catégories de plaisanciers.
Enfin, vous catégorisez d'une manière très personnelle, c'est un euphémisme, les usagers de la mer : les enquiquineurs et ceux qui les subissent, les "voileux dédaigneux" et les autres plaisanciers pour ensuite déplorer la division. Là, à mon tour, je veux bien une explication. En toute cordialité.

30 août 2013

Et bien la voila : Je pratique la plaisance depuis plus de 42 ans, je constate d'années en années une augmentation exponentielle de ce que vous appelez les Kéké (maintenant je sais ce que c'est). De plus comme si cette croissance ne suffisait pas, il s'y ajoute les plaisanciers de "location" qui avec seulement un permis en poche, sans aucune connaissance ni pratique, se "jettent" à l'assaut des calanque et autres lieux ou nous aimons naviguer à 8 ou 10 dans des embarcations prévues pour 5, en bravant toutes courtoisies, toutes règlementations, arrivent dans ces mêmes calanque la proue en l'air ce qui a pour conséquence de faire tanguer de façon très désagréable nos embarcations et semer la peur de l'accident aux nageurs, se jettent à l'eau à peine l'ancre mouillée à la verticale, en hurlant et éclaboussant.
C'est vrai que j'ai eu tendance à généraliser un peu trop rapidement l'attitude des "voileux" que l'on rencontre autour du Vieux Port, mais souvent, cette attitude est le fait de "voileux" qui justement ne sont que de passage dans nos eaux, soit à l'occasion de manifestations sportives, soit simplement passagers. Je ne jette donc pas le discrédit sur toute une catégorie de pratiquants de la voile, mais tout au moins ceux que je cite plus haut.
Ce sont ces attitudes que je déplore, nos élus de tous bords nous taxent de plus en plus, la règlementation est de plus en plus contraignante, il serait temps que tous les plaisanciers, les vrais, se serrent les coudes pour faire face efficacement à tous ces tracas, même ceux de Normandie et de Bretagne.
Sans rancune aucune.

30 août 2013

Clo-13190 que veux tu que l'on fasse !? Tout ce que tu dis se retrouve dans bien des situations, pas que sur l'eau. Je ne vois pas comment on pourrait intervenir sur l'éducation et le civisme des gens. On est de plus en plus nombreux sur une surface limitée, donc forcément ça va aller de mal en pis. Le seul levier est d'éduquer nos enfants de la bonne manière et de montrer l'exemple.

30 août 201330 août 2013

En Bretagne sud, hormis du 20 juillet au 20 août et quelques rares week-end, nous n'avons pas ce type d'envahissement. Je constate même un ralentissement de l'activité nautique début juillet depuis quelques années. En Bretagne nord, en Normandie c'est encore mieux.
S'il est vrai que quelques "excités" sont présents sur ces plans d'eau, la plupart des plaisanciers de ces régions sont des gens courtois et respectueux.
Le soleil, la chaleur attirent et votre région subit les conséquences de la surpopulation estivale : la rançon de la gloire en quelque sorte. Ce n'est pas nouveau et ce type d'attitude non plus.
Je me souviens d'un temps, année 70 et 80, où c'étaient les pêcheurs locaux (Bretagne comprise) qui se plaignaient de l'envahissement de leur zone de pêche par tous ces nouveaux venus qu'étaient les plaisanciers sur leur plan d'eau. Les temps changent : ce sont maintenant les plaisanciers qui se déplorent l'attitude de certains nouveaux plaisanciers.
Personnellement, les jours de Grand Soleil, quand les Glenans, les îles face à mon port d'attache, sont envahis, je vais ailleurs.
Enfin, soyons francs : cela ne dure que le temps de la saison estivale. Vous devez retrouver vos belles côtes, nickel, telles que vous les aimez en Septembre. Quand les "Kéké" sont repartis au boulot... ;-)

30 août 2013

[HS] soit dit sans dédain ni mépris, je commence à me demander si la solution pour :
1/ éclaircir cette situation de surpeuplement grandissant
2/ sécuriser le truc a minima

ne serait pas l'obligation de posséder le permis voile pour faire du bateau, que ce soit en loc ou en proprio.

Même au mépris de toutes les traditions [/HS]

30 août 2013

les heureux possesseur de jetskis ou autres batomoteurs doivent normalement avoir au moins le permis côtier et pourtant j'ai pas l'impression que ça les rends plus raisonnables ni moins nombreux .. celui qui veut agacer les autres y arrive toujours à la voile ou au moteur le permis c'est juste un tout petit peu plus d'argent à donner pour aller sur l'eau

31 août 2013

99.9% de ceux qui font les cons sur la route ont aussi le permis ! ... cqfd ...

30 août 2013

"ne serait pas l'obligation de posséder le permis voile pour faire du bateau, que ce soit en loc ou en proprio"

Avoir un permis n'empêche pas de faire des conneries . Il suffit de regarder le nombre d'accident de la route ou tout le monde est censé avoir le permis .

30 août 201330 août 2013

ça n'empêche pas, mais ça peut aider.

à mon avis.

edit : d'ailleurs, je pense -modestement- que si on enlevait l'obligation du permis de conduire, ça augmenterait le nombre de cartons sur les routes.

en toute bonne logique.

31 août 201331 août 2013

Difficile de comparer permis de conduire et permis bateau.

Sur la route, il y a énormément de réglementation, qui laisse peu de place au bon sens et au savoir-vivre.
En mer, il y a (un peu) de réglementation, et beaucoup de place pour le bon sens et le savoir-vivre. Instaurer un permis bateau systématique s’accompagnerais probablement d'un accroissement de la réglementation, et donc de moins de bon sens et de savoir-vivre. Ceux qui, en mer, ont un comportement incivique, utilisent ce qu'ils considèrent (à juste titre) comme un espace de liberté, mais en le pensant aussi réglementé que la route, et donc ne nécessitant pas de faire appel au bon sens et au savoir-vivre. Je ne sais pas si mon exposé est clair...

31 août 2013

Oui et non, mais je pense un peu comme toi...Si l'on réglemente trop, on déresponsabilise!
Si on déresponsabilise, on aura encore plus de soucis avec les irresponsables...
En fait, la dangerosité des hélices rapides a amené le législateur à agir. Les diplômés du dernier rang ont, du coup, aussi le droit aussi de polluer et c'est bien là le problème!
Ma liberté commence où s'arrête celle des autres: il faut donc les fuir.
Mais, du coup, on de coupe de plein d'endroits superbes!
:goodbye:

31 août 201331 août 2013

@ Hi => oui, c'est clair, mais le stade de la responsabilisation n'impacte que des gens réceptifs.

Une majorité sans aucun doute. Le problème ne vient pas vraiment d'eux, mais de ceux qui n'ont rien à cirer des règles du savoir-vivre et du bon sens.
Perso, m'en fous un peu, je n'ai jamais vraiment eu de problèmes sur l'eau, mais j'en ai vus :
Genre une altercation aux Glénans avec un péchou dont l'annexe avait été séparée de sa bouée par un gars qui visiblement n'était pas à jeun --chose qui arrive-- mais qui ne maîtrisait pas vraiment son engin --beaucoup plus condamnable- , et un coup de gaffe sur le coin de la musique à l'écluse d'Arzal...

des trucs comme ça quoi.

Alors, ma foi, si un permis permet de limiter la floraison de cette espèce, pourquoi pas...

31 août 2013

Ben non, justement. Un permis ne donne pas plus de bon sens ou de savoir-vivre (je ne parle même pas du sens marin !), mais juste quelques connaissances vite oubliées... Je crains qu'il n'y ai pas vraiment de solutions... Ou alors un permis éliminatoire, qui nécessite beaucoup de travail de réflexion, et qui sanctionne une expérience pratique digne de ce nom... Mais là, ça coûtera très cher, trop cher pour beaucoup de gens, et peut être même pour beaucoup de gens pourtant doués de bon sens et de savoir-vivre...

31 août 201331 août 2013

genre CRR, 70 euros (quand même abordable) et on l'a ou on ne l'a pas.

un truc plus élaboré que le permis moteur basique, qui éliminerait (pas physiquement 8) les gens qui sont là et qui, franchement, ne devraient pas, pour eux et pour les autres.
L'argent ne doit pas être la sélection bien entendu.

Il y a 5 ans, on m'aurait parlé de permis, j'aurais sorti le flingue, mais pour avoir arrêté la voile pendant 20 ans, et l'avoir reprise tout de go, je mesure l'accroissement vertigineux de la fréquentation de plaisance.

(et j'ai passé 2 jours sur le ponton loueurs du Crouesty aussi, et là, ça fout vraiment les jetons)
:policier:

31 août 2013

Euh... le permis côtier tel qu'il est coûte entre 250 et 500 euros... Alors 70 euros... Ca va être dur si on veut plus de qualité...

01 sept. 2013

t'as pas vu un méchant Dufour passer en vrac et etre pret à arracher tout ce qui dépassait du balcon des gentils plaisanciers comme toi - responsables - à tout hasard ? :langue2:

31 août 2013

C'est un exemple, le CRR, mais n'empêche qu'il est pas si mal fait que ça, et pour 70 euros.

Bon, par l'Etat il est vrai...

01 sept. 2013

"C'est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit" a dit Lacordaire.
Nous sommes bien là dans le dilemme: contraintes choisies ou liberté imposée...
Mais si on augmente les contraintes, on fera fuir toute une frange de gens qui ne demandent qu'à respirer un peu et pour qui passer un permis sera rédhibitoire.
Je ne sais pas si j'irai jusqu'à renoncer à être sur l'eau mais comment expliquer que je navigue en caboteur depuis 50 ans mais que je n'ai pas vocation à traverser le golfe de Gascogne en décembre et que mes con,naissances à ce jour sont suffisantes pour mon programme....
Quand j'ai passé mon CRR, on m'a fait apprendre des règlementations auxquelles je ne serai jamais confronté...
:tesur:
Et le fait que quelques butors pourrissent la vie de milliers d'autres ne justifie peut-être pas que l'on mette un gendarme à chaque bouée cardinale...

01 sept. 2013

bon, je retire mon idée ; à la réflexion, j'y crois pas vraiment moi-même, mais je pense qu'on y viendra, fatalement.

@ Ool : nope, j'ai pas vu de méchant Dufour, sinon je serais parti en courant
:acheval:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

Après la pluie...

  • 4.5 (73)

Plage des Cabanes de Fleury, après la crue

mars 2021