jauge (HN et Osiris habitable)

Bonjour.
Quelqu'un peut il m'expliquer la différence entre HN et Osiris et ce qui a motivé le changement ?
Heol

L'équipage
03 oct. 2014
03 oct. 2014

La jauge Handicap National n'existe plus, il faut l'appeler Osiris Habitable. Il n'existe pas de différence. Par contre il est possible à parti de la jauge Osiris d'être jaugé en OSIRIS ORC.

03 oct. 2014

Ah bon. Donc ce n'est qu'un changement d'appellation ?? :oups:

08 oct. 2014

En complément :
Il faut se rappeler que le coef CVL appliqué est la valeur nominale, modulée par le manque de vitesse, Il n’agit pas aux vitesses normales de course et agit pleinement à sa valeur nominale aux vitesses moitié moins importantes.
Aux vitesses rapides
Le CVL n’agit pas : l’appliquer ou non ne change rien
Aux vitesses moyennes
Le CVL agit un tout petit peu quand on est en dessous de la moyenne. Son application ne peut réellement se ressentir que pour des bateaux aux coef CVL très éloignés. Comme ces bateaux sont normalement dans des groupes de classement différents on peut dire qu’aux vitesses moyennes (jusque 10% en dessous), l’impact pratique du CVL ne se ressent jamais dans l’ordonnancement des classements.

Aux vitesses faibles pour raisons de parcours . (exemple côtier de port à port avec vent moyen mais un long louvoyage dans un courant contraire) L’application du CVL est déconseillée et si ce n’est pas fait avant, le comité sera avisé d’indiquer au départ qu’il ne s’appliquera pas. C’est essentiellement pour cette raison qu’il n’est pas systématiquement préconisé.
Aux vitesses faibles pour raison de vent faible. Le CVL est parfaitement dans son rôle de compenser les déséquilibres de comportement entre bateaux. C’est le cas, par exemple, des parcours se déroulant en boucle côtière influençable par « la molle de midi »…
En pratique la décision n’est pas une obligation d’avis de course, mais une modalité d’IC.
Il suffit d’indiquer aux IC comment la décision de neutraliser le CVL sera notifiée avant le départ par un comité qui prévoit une lenteur sur le fond non due au manque de vent. (point a point avec fort vent dans l'axe). Autour d'un même port c'est un peu un cas d'école car les conditions sont bien connues au briefing et une éventuelle neutralisation du CVL peut faire l'objet d'un avenant .
LE RESSENTI DES COUREURS
Comme chaque modalité qui impacte les coefficients des bateaux, (la plus récente a été le remplacement du bonus pour génois sur enrouleur par l’autorisation de mettre successivement des voiles différentes sur enrouleur) une moitié des concurrents y trouve un intérêt et pas l’autre.
Les classe L ont des CVL faibles et assez voisins. Quand elles sont à part , elles sont peu sensibles a son application. Elles sont "naturellement" contre lorsque le classement est panaché.
Les classe croiseurs C, D, E y sont favorables car elles estiment que le rééquilibrage envers les bateaux de régate R2 R3 est justifié dans le petit temps.

Les décisions équilibrées ne peuvent donc être prises par des groupes de pression.
Historiquement l’introduction de cette modernisation n’a pas été bien préparée en baie de Seine et a conduit à un rejet de l’idée par certains coureurs (évidemment aux CVL faibles, les plus impactés). Elle semble y être devenue une habitude. Ce n’est pas le cas en méditerranée (faibles courants) et même en atlantique ou l’exercice est assez fréquent.
Bien amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (52)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021