information sur la menuiserie nautique

bonjour, j'ai 20 ans je veux faire une formation dans la menuiserie nautique et j'aimerais avoir quelques infos afin d'avoir une petite idée et être (sur) que ça va me plaire voila je souhaiterais savoir quelles sont les horaires de travail si sa varie par rapport aux travaux qu'il ya a faire ou si c'est des horaires fixe ?
Quelles sont les avantages et les inconvénients?
Quelles formation avez-vous fait?
Qu'est ce que vous aimez dans ce métier et qu'est ce qui fait que vous continuez a le faire?
Comment se mettre a son compte?
Merci d'avance, cordialement jb .

L'équipage
02 sept. 2013
03 sept. 2013

Si tu viens avec cette question en premier je ne t'embauche pas.

"j'aimerais avoir quelques infos afin d'avoir une petite idée et être (sur) que ça va me plaire voila je souhaiterais savoir quelles sont les horaires de travail si sa varie par rapport aux travaux qu'il ya a faire ou si c'est des horaires fixe ? "

03 sept. 201303 sept. 2013
03 sept. 2013

Demander à un employeur potentiel de faire un effort pour répondre à des questions très maladroites ?

Remarque, tu as raison de demander ...

03 sept. 2013

t'envois MP

03 sept. 2013

Salut, probablement que si tu te poses de telles questions c'est que tu n'es pas vraiment passionne et dans ce cas, c'est jouable mais tu prends aussi le risque de perdre ton temps...
L'avantage de ce genre de metier c'est avant tout de travailler avec un materiau noble, propre, renouvellable, recyclable sans trop de problemes, qui te permet d'etre creatif et incroyablement recompensant quand tu te tiens devant un bel objet qui, peu de temps auparavant n'etait qu'une pile de planches brutes de sciage...
Si tu aimes l'odeur du bois fraichement travaille, carresser le grain avant de savoir dans quel sens le prendre, tailler dans la fibre avec ta scie, ton ciseau ou ton rabot, reveler d'un coup de chiffon enduit de White Spirit ou d'huile de lin les dessins de surface, reflechir des heures a quelle essence, quelle epaisseur, quelle duree de vie envisagee, quelles sont les forces qui vont s'appliquer, dans quel sens, comment eviter le bois debout, est ce que ma piece pourra etre remplacee, entretenue facilement etc... etc... alors n'hesites pas. Il y a quand meme des inconvenients, comme les echardes qui s'infectent, l'odeur de l'acetone avant collages, la poussiere dans les cheveux et les doigts bruns de colle pendant quelques jours et ta femme qui en a marre d'avoir des copeaux sur la moquette du salon parceque tu sors de l'atelier sans avoir utilise ta souflette parce que tu en as marre du bruit que fait ton compresseur d'air a chaque fois qu'il demarre... Tes oreilles crient “stop” chaque fois que tu t'approches de la rabot-degau hurlante et tes poumons s'indignent quand tes mains prennent une ponceuse... mais ce ne sont que des inconvenients mineurs. Perso, la vue d'une palette sur le bord du chemin me fait de suite penser a l'etagere ce que je pourrai en faire, les barres de toit de ma camionnette sont des mains courantes de bateau faites avec une chute de CP de 15mm X 3 et sont tellement belles que les gens m'arretent dans la rue pour que je leur fasse les memes pour leur van, tout dans mes maisons est fait par moi-meme, de la table de la salle a manger a ma salle de bain en passant par les toitures ou les portes. Quand tu vois un bateau sortir du port et que tu sais qu'il peut se prendre n'importe quel vent ou mer en toute securite parce que la reparation que tu y as faite a ete correctement executee, dans les normes et avec tout le serieux qui s'impose lorsque tes clients en quelque sorte s'en remettent a toi pour leur survie... Bref, que du bonheur... les heures de boulot interminables, les mauvais clients qui ne payent pas, ceux qui ne comprennent meme pas l'energie et la reflection qui ont ete necessaires a l'achevement de ta tache, les devis a la con qui ne veulent rien dire parce que tu ne peux jamais savoir ce que tu vas trouver avant de demonter... les genoux qui te font souffrir a force de monter et descendre a longueur de journee des bateaux sur lesquels tu travailles rien ne pourrait me tenir eloigne de ce putain de metier a la con... Le pieds du pieds, c'est qu'aucune machine ne saurait faire ces gestes que des centaines de charpentiers de marine font depuis la nuit des temps et c'est bien dommage que les gens ne realisent pas ce que l'on est en train de perdre...
Bon courage a toi et surtout, quoi que tu fasses tu seras un jour ou l'autre decourage ou tout simplement demotive mais saches que le travail du bois est extremement satisfaisant et que tu pourras travailler de partout dans le monde en emportant tes outils essentiels qui tiennent dans un caisse d'un metre par soixante centimetres et que ce n'est jamais repetitif comme boulot et que bien fait, ton "oeuvre" ou ouvrage devrait durer au moins cent ans... qui peut en dire autant de nos jours????

03 sept. 2013

:pouce:

03 sept. 2013

C'est beau. Merci!

04 sept. 2013

salu, frenchement merci les gars et non Shrubat-ur-rich personne ne peut en dire autant je pense tu ma éclairer sur tout ce que j'avais dans la tête de la boite a outil de 60cm pour partir a l'étranger jusqu'aux techniques de pratique bois, vernie, anticipé force et courant sur la coque, durée de vie bref ca a l'air d'être aussi théorique pour les calculs des forces et le fait de savoir qui va pas se bugner en mer sa rend le metier noble j'ai hate de commencer la formation merci beaucoup, j'ai encore une petite question si je peux quel genre de formation est-ce que tu as fait?

04 sept. 2013

Et Ho ne t'emballe pas, t'as lu ce qu'il a écris?

comme les echardes qui s'infectent, l'odeur de l'acetone avant collages, la poussiere dans les cheveux et les doigts bruns de colle pendant quelques jours et ta femme qui en a marre d'avoir des copeaux sur la moquette du salon parceque tu sors de l'atelier sans avoir utilise ta souflette parce que tu en as marre du bruit que fait ton compresseur d'air a chaque fois qu'il demarre... Tes oreilles crient “stop” chaque fois que tu t'approches de la rabot-degau hurlante et tes poumons s'indignent quand tes mains prennent une ponceuse... les heures de boulot interminables, les mauvais clients qui ne payent pas, ceux qui ne comprennent meme pas l'energie et la reflection qui ont ete necessaires a l'achevement de ta tache, les devis a la con qui ne veulent rien dire parce que tu ne peux jamais savoir ce que tu vas trouver avant de demonter... les genoux qui te font souffrir a force de monter et descendre a longueur de journee des bateaux sur lesquels tu travailles.

Bon après cela tu l'auras voulu!

Les artisans c'est comme les paysans, le travail c'est pas du travail, c'est la vie.

04 sept. 2013

Salut Jib. Content d'avoir fait un adepte... il n'y a pas de plus beau metier au monde, tu ne regretteras surement pas car cela t'ouvre toutes les portes du travail du bois, de sculteur, tourneur en passant par menuisier, charpentier, agenceur de magasins, intermittant du spectacle sur les stages et dans les studios de cinema, toute l'industrie nautique... y compris la navigation sur de grandes unites classiques ou les Tall Ships...... Courage et bonne chance.
Perso, je suis diplome de l'IBTC (International Boatbuilding College de Lowestoft, UK) Ca m'a coute 15000€ a l'epoque (£14800 actuellement plus presque £2000 pour les outils...) mais jusqu'au dernier penny que j'ai depense c'est le meilleur investissement que j'ai jamais effectue. La passion n'a pas de prix et je suis le plus heureux des hommes. Cheers. Al

www.ibtc.co.uk[...]/
Sans faire de publicite... les meilleurs au monde. Etudiants du monde entier, une annee entiere de pur bonheur d'apprendre. Tout ce que tu dois savoir, du dessin de l'epure sur le sol a la mise a l'eau... Plus qu'un college, un vrai chantier ou il y a en permanence une vingtaine de bateaux en construction/reparation, de l'annexe a clin au ketch de 16 metres... outils portables electriques interdits... bref, du Classique.

04 sept. 2013

re merci beaucoup pour les réponses donnée bonne soirée et surtout bonne continuation .

04 sept. 2013

@ Shrubat-ur-rich
" il n'y a pas de plus beau metier au monde"
Si si le métier de graveur ;-)

04 sept. 201304 sept. 2013

Tupperware a écrit "les artisans c'est comme les paysans, le travail c'est pas du travail, c'est la vie".
La vie, c'est quand on se la gagne tout seul sans patron, en faisant un boulot qu'on aime.
A partir de là, le nombre d'heures qu'on y passe ? Ben, en réalité on ne sait pas... ça dépend... de l'intérêt du travail en cours et/ou de l'état du compte en banque.
Poser cette question... pardon, mais c'est une mentalité de salarié, par d'artisan, pas d'indépendant. Devenir artisan, c'est un choix de vie.
Il est vrai que là, je réponds plutôt à Tupperware qu'à la question à l'origine de ce fil.

05 sept. 201305 sept. 2013

Carthage en accord total avec ce que tu as écris je n avais pas développé car même pas pensé tellement cela me semblait naturel n aiant jamais travaillé pour un patron. Merci d avoir traduit mes sentiments.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (128)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021