Information : Ingénieur reconversion skipper

Bonjour à tous ; )

J'ai 26ans, diplômé ingénieur et exerçant depuis maintenant déjà 3années.

Malheureusement, j'exerce mon métier dans un bureau d'étude, environnement dans lesquels je ne parviens pas à m'épanouir.

Je suis originaire du sud de la France et pratique la plongée, sport de glisse, chasse soumarine et prochainement le voilier (stage aux glanants). Bref, je suis particulièrement attiré par le milieu maritime ; )

Je suis actuellement en prospection des métiers que je pourrais exercer dans cet environnement là. Mon intérêt se porte essentiellement sur le métier de skipper : polyvalence technique, métier d'action, pas de logique "hiérarchique" (milieu entreprise), possibilité d'entreprendre à la hauteur de ses envies et ambitions, challenge, voyage....bref beaucoup de qualificatifs qui me font pensez que cela pourrais très bien me correspondre.

Je suis également très sociable, bon orateur, un certain sens de l'organisation et animation ; )

Cependant, c'est la lucidité qui m'amènes à m'adresser directement à vous : capitaine 200, Yachtmaster et également ENSM... j'ai du mal à m'y retrouver dans toutes ces filières et les possibilités qu'elles proposent.

La formation "ingénieur naviguant" de l'ENSM me semble la plus sérieuse mais malheureusement ne pas correspondre à ce que je recherche : navigation de plaisance et ne pas me retrouver dans une logique trop militaire ou entreprise, qui est la raison de ma reconversion.

Bref, je reste volontairement assez évasif dans un premier car je souhaiterai recueillir votre REX quand à la faisabilité d'une telle reconversion, quelle est la voie la plus intéressante à envisager, en considérant le marché de l'emploi....

Merci par avance pour votre aide dans ma démarche ; )

A bientôt !!
++

L'équipage
01 oct. 2017
01 oct. 2017

Je ne souhaite pas te décourager, néanmoins, je te suggère d'élargir tes recherches.
Avec ton bagage, tu peux trouver dans l'industrie nautique de quoi satisfaire tes désirs.

CaptainRV

01 oct. 2017

Bonjour : )

Tout d'abord, merci pour ton retour.
Pas d'inquiétudes, cela ne me décourage pas, bien au contraire !!

J'avoue avoir déjà essayé d'étudier les meilleurs possibilités en cherchant un comprimant entre mon bagage existant et mes souhaits évoqué ci-dessous, sans réel aboutissement

Pourrais-tu stp préciser ceux à quoi tu penses lorsque que tu évoque des métiers de l'industrie nautique en accord avec mes désirs ?

Merci par avance ; )

++

01 oct. 2017

3 ans. Je choisirais un bilan de compétences .

01 oct. 2017

Ca va des très grands chantiers comme St Mazaire aux plus peitis comme nos constructeurs de bateaux de plaisance sans oublier les grandes compagnies de navigation de passagers ou de fret comme la Marine marchande. Et j'en oublie.

Les métiers de la mer stables et bien rémunérés por qui a un bagage, ça ne manque pas.

CaptainRV

01 oct. 201701 oct. 2017

Même artiste, à moins d'être au top du top dans son domaine on est toujours dans le rapport de force de la hiérarchie.
Quelle formation ingénieur ?.
Plus que l'internet ce sont, je pense les rencontres de "qualité" que tu pourras faire qui te guideront.
Pour la recherche, l'Ifremer, les TAAF (Voir leur "news letter" etc.
Pour la plongée au niveau professionnel tu INPP à Marseille, un nouveau centre vient de se créer en Bretagne...
En permanence on trouve des missions d'exploration maritimes qui se montent.
Etc...

  • @ redermor2 "3 ans. Je choisirais un bilan de compétences." Très important. Et surtout continuer un bilan sur soi-même. Donc pas trop de soucis. Bonne suite.
01 oct. 2017

Merci pour vos retours.

Ok pour le bilan de compétences, effectivement c'est une bonne idée.

Pour ma formation d'ingénieur : Mines de Saint Etienne en génie atomique : j'exerce dans tout ce qui est fluide/HVAC...

Il y des poste dans la navale mais plus pour les sous marins chez DCNS par exemple....

Cependant ma demande initial concernait un changement plus radical, esseyer de sortir d'une logique bureau pour un métier plus en rapport avec le terrain, l'entreprendrait dans la milieu marin.

ENSM évoqué n'est pas une bonne idée ?

Je reste à l'écoute de vos propositions.

Bonne journée
A++

01 oct. 2017

regarde du coté offshore,plate-forme

01 oct. 201701 oct. 2017

@targaz
L'OffShore pétrolier traverse sa plus grosse crise depuis 1985.

"ENSM évoqué n'est pas une bonne idée ?"
Si tu peux suivre le Cursus Illimité Capitaine Polyvalent Ingénieur Machine (C1NM) C'est le top des niveaux, mais attention c'est un plan de carrière. Cela veut dire que tu pars pour une bonne dizaine d'années entre les cours et les temps de navigation pour valider les diplômes en Brevets. Tu peux aussi viser plus bas au niveau du cursus. Tu trouveras tout ça sur le net ou en te déplaçant dans une école: Le Havre, Saint Malo, Marseille.
A savoir que si tu es passionné par l'étude, "control design" des projets actuellement il y a pas mal d'études sur les supports navals pour l'éolien et l'hydrolien.
Regarde aussi les prestataires Audits pour les Lloyds, exemple Nobel Denton (Uk).
Voici Deux liens pour l'actualité:
1) Marine: gcaptain.com[...]/ les actus marine avec News letter.
2) Le Pétrolier avec les emplois les actualités etc. tu peux t'inscrire à la news letter:
www.rigzone.com[...]/
Toujours dans le pétrolier ou l'on utilise les sources nucléaires (Gama ray) tu as Schlumberger ou tu peux être opérationnel assez rapidement.
Son concurrent: Halliburton et un autre Baker Hugues.
Pour un Européen préférer Schlumberger.

Celui qui réuni Marine, pétrole et opérateur pétrolier est Saipem groupe Eni leur faculté est à Corte Magiore prés de Milan c'est franchement du lourd, j'y ai enseigné.
Un exemple de leur dernier projet :

Personnellement j'ai toujours préféré la mer du Nord, l'ambiance est meilleure, avec les latins c'est souvent bordelique.
J'ai pas mal de collègues qui se sont fait leur capital de départ là dedans pour démarrer leur boîte.

Concernant les supports navals pour le pétrole c'est un peu la ramasse à moins de bosser sur des études comme celles ci:

Tu peux aussi rechercher auprès des boîtes de scaphandriers pour l'OffShore.
L'avantage c'est de bosser en rotations (Repos égal au travail, encore plus intéressant côté Norvégien) et bien sur la paie.

01 oct. 2017

Maintenant, si tu aimes le sport tu peux toujours postuler ici:
sloanemarine.co.za[...]/

La marine de commerce est un métier
La pêche un hasard
Le remorquage est un art.

02 oct. 2017

Schlum, malheureusement, c'est un peu le passé. Le top du top depuis les années 70 mais ils se sont séparés de plus de la moitié de leurs effectifs ces 5 dernières années.
Ca va très mal pour eux....

CaptainRV

02 oct. 2017

Aucun cadre ne te donnera la liberté, il faudra la prendre là où c'est encore possible.

02 oct. 2017

Si ! Peintre et photographe de marine avec option Harpe Celtique et Master Class chez Catrin Finch.

07 oct. 2017

Skipper, c'est complètement bouché et très contraignant.
Avec ton baggage, je te conseillerai de chercher un poste dans l'industrie nautique qui est en train de repartir:
www.actunautique.com[...]di.html

Les passions c'est pour le week end et les congés. Vouloir faire de sa passion son métier, ca ne fonctionne que très rarement.

07 oct. 2017

Quand , tu es skipper , tu as des clients et certains sont plus chiants qu une hiérarchie que tu peux bordurer si tu es au top de tes connaissances de ta spécialisation! des clients chiants , a moins de faire un incident de mer ou un passage sauvage de la bôme !!
demande a Rolle , bon, si tu as les moyens d avoir un cata tout neuf comme certain, pour ce faire plaisir et après 15/20 ans de charter , il te faux encore des diplômes qui demande 2/3 ans de mer !
AMHA bien entendu !
:pecheur: :jelaferme: :-D

07 oct. 2017

Dernier moment d'une époque, où dans certains cas dont le tient on peut vivre ses rêves et les réaliser.
Alors, comme disaient les vieux dans les Cévennes, "t'occupe pas des signaux met du charbon".
Pas forcément rester dans ton niveau industriel, si instructeur dans un centre nautique te convient ? L'important c'est d'être heureux.

07 oct. 201707 oct. 2017

www.nke-marine-electronics.fr[...]-recrut ça date d'avril, mais on ne sait jamais...

07 oct. 2017

Le métier de skipper, c'est bcp de satisfactions entre 20 et 30 ans, sachant qu'en fait, îl y a plusieurs métiers. Ca peut être comme le dit Serge, le skipper de charters avec des clients. Mais certains se sont spécialisés dans le skipper à la journée avec des gros catas de jour, c,est presque des fonctionnaires ou des skippers spêcialisés dans les convoyages type traversée de bateaux neufs.
Après 40 ans, le top est de pouvoir s'acheter un bateau puis progressivement d'agrandir sa flotte.
Je ne donnerais pas de noms, mais j'en connais quelques uns qui, arrivés à 65 ans, sont a la téte d'une petite fortune d'un ou de quelques millions d'Euros, voire plus d'une dizaine.
Rassurez-vous, ce n'est pas mon cas. Et gérer une flotte, ce n'est pas le même métier que skipper et j'en connais aussi quelques uns qui ont bu le bouillon, ce ne sont pas les mêmes compétences et les mêmes qualités.

CaptainRV

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Groix pointé des chats juillet 2020

Souvenir d'été

  • 4.5 (173)

Groix pointé des chats juillet 2020

novembre 2021