Impact futur de la crise épidémique sur la nautisme

La question se pose, comment cette activité va t elle évoluée dans les mois qui viennes. Va t on vers une vente massive des bateaux pour faire face à l'écatombe de sociétés en faïte, par la disparition malheureuse des anciens, par la peur d'un retour annuel de cette épidémie etc etc.....
Partageons nos avis, sachant que tout évènement peut avoir de grosses conséquences sur une activité économique.

L'équipage
06 avr. 2020
06 avr. 2020

Il n y a pas que la vente des bateaux , les chantiers , les artisans , et comme moi les skippers ( rien en vue )

06 avr. 2020

En fait c'est quasiment toutes l'économie, dans le secteur immobilier c'est zéro CA aussi... On verra bien...

07 avr. 2020

Ca dépends de quel nautisme tu parles. Ceux qui étaient déjà limite et faisaient des sacrifices pour entretenir un petit bateau vont souffrir.
Ceux qui ont de quoi vivre plusieurs vies auront toujours de quoi vivre plusieurs vies, moins mais encore largement assez.
Les fonctionnaires vont peut-être s'en sortir grace à leur salaire pas forcément élevé mais garanti. Et c'est tant mieux car il en faudra pour continuer à faire marcher le commerce.

Bonjour,
Je pense qu’à la sortie d’un pandémie aussi importante, tout le monde va en souffrir. Sauf évidemment les très riches auxquels ils faudrait 100 vies pour épuiser leur capital. (Et encore...)
Personnellement, je trouverai normal que ceux-là écornent un peu leur richesse pour en offrir à la société. Ils vivraient tout aussi bien et se verrait d’un autre œil en se regardant dans une glace.
Mais voilà que je me met à croire à la Vierge.....
Il est évident que l’économie toute entière va souffrir, en priorité les petites et moyennes entreprises. Beaucoup vont se retrouver sur le carreau. Avec en cascade un taux de chômage reparti à la hausse. À partir de là, les achats non obligatoires vont chuter. En priorité les loisirs.
Pour les grosses entreprises, ça commence par les coupes sombres dans la pub, puis la formation, ensuite les dégraissages de personnel.
À côté, 2008 c’était de la rigolade. Malheureusement...
On dit bien après la pluie le beau temps.
Bon confinement.
Patrice

07 avr. 2020

Bonjour , je pense que cette catastrophe sanitaire puis économique va enclencher un cycle de décroissance nécessaire .
1/ décroissance industrielle par la chute du besoin , les loisirs passeront aprés la production . C'est d'ailleurs pour cela que la Chine , initiateur de cette crise par le modèle économique actuel .
2/ réduction du nombre de propriétaires ( malheureusement décédés ou moins motivés )

Il me parait clair que le prix des bateaux d'occasion va chuter lourdement même si ponctuellement , comme en immobilier , les produits de niche ou de qualité perdront moins . Un X ou un J , voire un HR ou un Mälo garderont une bonne valeur , mais moindre néanmoins car les futurs acquéreurs y regarderont à 2 fois avant de se lancer .
La location et le charter se remettront de cette catastrophe si les voyages en avion restent de mise , mais je doute que les vacances aux Seychelles , ou dans les Caraïbes ne soient impactées .

Triste mais en même temps salutaire car on ne pouvait pas continuer ainsi .

07 avr. 2020

Les entreprises du nautisme s’en sortiront certainement, ce n’est pas deux mois de confinement qui vont les mettre en faïte. Par contre certains propriétaires de bateaux eux même chef d’entreprise risquent de ne plus pouvoir entretenir leur bateau, ce qui peut se traduire par des ventes massives de bateaux avec les conséquences que l’on connaît.
Les ports qui ont beaucoup investi en aménagements et en matériel ne vont ils pas se retrouver en difficulté face à un ralentissement probable des activités.
D’un autre côté est ce que le bateau ne va pas devenir le moyen le plus sûr de passer des vacances à l’abri des foules et donc des contagions surtout si ce virus (ou autre) refait apparition chaque année.
Je me fait un peu l’avocat du diable, mais un pareil confinement induira certainement des comportements différents.

07 avr. 2020

La plupart des chantiers (constructeurs) n'ont que quelques semaines de trésorerie devant eux.

IDB
Comptes 2016 (les plus récents n'ont pas été communiqués)
40.000 de dispo, 800k€ de dettes
www.societe.com[...]11.html

POGO
Comptes 2018
1,6 m€ de dispo, 4M€ de dettes
www.societe.com[...]01.html

Marée haute
Comptes 2018
47.900 € de dispo, 1,286 M€ de dettes
www.societe.com[...]11.html

Grand Large Yachting
Comptes 2016 (les plus récents n'ont pas été communiqués)
2,490 M€ de dispo, 6,697 M€ de dettes
www.societe.com[...]11.html

Bénéteau
Comptes 2019
198 M€ de dispo, 298M€ de dettes
www.societe.com[...]11.html

(pour rappel)
Fora Marine
Comptes 2017 (RJ 18/12/2019, plan de cession)
441k€ de dispo, 4,2M€ de dettes
www.societe.com[...]11.html

Qui va survivre ?

07 avr. 2020

Concernant l'impact de cette crise, parfois une crise ne fait que remettre les pendules à l'heure. J'en veux pour preuve le fil HEO "des bonnes affaires" ou souvent les "bonnes affaires" proposées ne semble en partie de bonnes affaires que dans l'esprit de certains héossiens qui entretiennent l'illusion de la valeur de leur propre bateau par la méthode coué. Cette méthode à des limites et une crise comme le covid19 peut effectivement y mettre un terme.
La vrais questions sera notament quid de la filière de destruction des vieux bateaux à laquelle il faudra probablement donner un sérieux coup de boost.

07 avr. 2020

Je ne suis pas aussi optimiste que Maximus. J’espère toutefois qu'il aura raison... Mais... Il s’avère par exemple que le crédit garanti par la gouvernement n'est pas accordé aussi facilement que cela est présenté dans les communication. Les manques, c'est mon cas par exemple, regardes l'endettement mais aussi les perspectives de l'entreprise. De même, si l'entreprise est considére comme en difficulté avant le Corora, elle n'est pas considéré comme benefiçaire de ce crédit (confer BPI France).

Sans oublié que ce crédit est lié au CA mais qu'il sera aussi pris en compte dans l'endettement pour des crédits futur d'investissement... En résumé, c'est un patch qui pourra aider, mais pas forcément sauver! J'ai dans mon entourage plusieurs chef de PME à qui il a été refusé ce crédit avant même d'être réellement formalisé.

Toutefois, si tout redemarre très vite... Mais perso je n'y crois pas trop. J'ai acheté mon bateau d'occas pil poil avant le confinement, et si je suis content, je sais pertinemment que si j'avais une idée de ce qui se passe aujourd'hui, j'aurais reporté cet achat.

Il y aura des morts, y compris dans les très gros chantiers souvent super endettés. En 2008, crise moins grave surement aux dires de tous, certains avaient vacillé gravement.

07 avr. 2020

Oui tout à fait. Mais il faudra sans doute un changement de règlementation. Par exemple, la mise en place d'un contrôle technique... Mais beaucoup d'acteurs du nautisme n'y ont pas intérêt : les ports, les ports à sec, les chantiers de réparation...sans parler des propriétaires des vieux coucous qui surévaluent souvent la valeur de leur bateau.

07 avr. 202016 juin 2020

C'est tout ce qui a à voir de près ou de loin avec le tourisme et les loisirs qui va souffrir.
Chez moi ça a déjà fait mal, un bon tiers de la saison qui a disparu du jour au lendemain !

07 avr. 2020

D'ailleurs au niveau cac-40 ça ne fait que ramener au niveau d'il y a besoin.
Seul les "petits vont en souffrir.
Petits employés, petits artisans, petites entreprises, petits patrons.
Après, peut-être seraient-ils réfléchi à qui soutient les "petits" au moment de voter. ..

07 avr. 2020

Arno, j'ai du mal à comprendre ton post. Que signifie en particulier "ramener au niveau d'il y a besoin"?
Il est certain que les "petits" comme tu dis vont souffrir. Mais toutes les entreprises, y compris les plus grosses vont également souffrir. Si on regarde des grands groupes comme Airbus ou les constructeurs automobiles, deux secteurs où le marché risque fort de s'effondrer, outre leur personnel, cela représente des milliers de sous traitants de 1er à Nième niveau et de toutes tailles avec leurs personnels, sans oublier les retombées financières car tout est lié. Il faut également intégrer les difficultés pour les états : accroissement de l'endettement, incapacité financière à investir.

07 avr. 2020

Pour l'endettement (investissement) des entreprises, c'est un jeu auquel joue la plus part des entrepreneurs, une stratégie pour fuir l'impôt.
Quand on joue, des fois on gagne, dès fois on perd.
A trop chercher à défiscaliser, on se fait rattraper.
Si les gens n'étaient pas en recherche constante de défiscaliser, 1 il y aurait moins d'impôts et 2 un système plus solide avec de meilleurs services (santé par exemple).
Donc aujourd'hui, on va juste payer l'égoïsme et la bêtise de beaucoup.

08 avr. 2020

@ arno 33 : arrette d'écrire n’importe quoi. Et ne parles pas de ce que tu ne connais pas a savoir investir, qui signifie avant tout prendre des risques. Pour se faire taxer au final 47% de ton revenu N-1 par le RSI ( desormais Ursaff) . 48% du PIB est taxé en France. Sans entrepreneurs, c’est les joies de la vie dans l’ex URSS qui t’attends.

08 avr. 2020

En fait ce n'est pas 48% du PIB qui est prélevé par l'Etat... mais 56,5% du PIB.

Les entreprises s'endettent parce qu'elles n'ont pas les fonds propres pour réaliser leurs investissements. Il ne s'agit pas d'un jeu mais bien d'un risque. La plupart du temps, les dirigeants sont caution sur leurs biens propres !

Donc les entreprises et les entrepreneurs et les salariés vont continuer à payer les systèmes sociaux et les dépenses publiques...

09 avr. 2020

@arno33 Les entreprises s'endettent pour investir normalement, là elles vont s'endetter pour survivre. En plus l'emprunt n'a que peut d'incidence sur l’imposition car seuls les intérêts peuvent être déduits et ceux-ci étaient très faibles jusqu'à il y a peu.
Les investissements permettent de 1) continuer à opérer 2) potentiellement croitre ou m^me juste survivre.
Je ne vais pas faire un courts d'économie mais la tirade sur les investissements pour éviter l'impôt est pour le moins à côté de la plaque.

07 avr. 2020

Peut etre y aura t il un "sursaut" de ceux qui auront encore les moyens d acheter du materiel de loisirs et qui prendront la décision d'acheter francais quitte à payer un peu plus cher pour soutenir l'économie ? Un genre de "nationalisme economique"? les Usa semblent assez bons la dedans.

07 avr. 2020

Hier j'entendais dire à la télé que la banque centrale européen allait faire marcher la planche à billet pour financer l'après crise. Maintenant c'est open bar à ce qui parait, on ne parle plus des 3% le déficit va être tel que l'on se demande si ceux qui nous achètent la dette vont encore avoir confiance dans le remboursement, et si les taux d'intérêt ne vont pas augmenter. je m'éloigne du sujet là..

07 avr. 2020

Le boulot de base d’une banque centrale, c’est de faire tourner la planche à billet. La question est plutôt à quel rythme la faire tourner. Il se fait que les attentes d’inflation pour les 8 prochaines années se sont effondrées depuis le début de la pandémie.
aft.gouv.fr[...]hiffres

Dans la zone Euro, les attentes d’inflation étaient déjà trop faibles avant même le début de la pandémie. La BCE (et la plupart des autres banques centrales également) a donc bien raison d’accélérer l’impression de monnaie. Si elle ne le faisait pas, c’est qu’elle choisirait de maintenir le taux de chômage à un niveau plus élevé que justifié d’un point de vue monétaire.

08 avr. 2020

@ maximus. Creation de monnaie sans contrepartie réelle= inflation. C’est ce qui nous attends.

08 avr. 202008 avr. 2020

Les opérateurs financiers, dont beaucoup ont une solide formation économique, et qui suivent ce genre de choses pour gagner de l’argent, pensent exactement l’inverse ...

10 avr. 2020

@Numawan, Et pourtant il leurs arrive d'en perdre également beaucoup. On a même fait des monkey test assez drôle pour montrer qu'un portefeuille de valeurs sélectionnées par un singe avait rapporté plus que celui d'un opérateur financier doté d'une solide formation économique.

Un peu comme la collègue qui explose tout le monde au boulot pendant le concours de pronostic à la coupe du monde, parce qu'elle n'y connait absolument rien mais vote les résultats des matchs en fonction des maillots qu'elle préfère...

08 avr. 2020

Non, la BCE doit plutôt éviter la déflation que l'inflation depuis 2010 et c'est toujours le cas malgré la pandémie, actuellement il y a des risques déflationnistes, économiquement la déflation est plus grave que l'inflation, la demande interne est insuffisante en Europe, et le prix des produits importés plutôt orientés à la baisse. D’où la politique de création monétaire de la BCE. Il faut regarder aussi le mix-policy qui comporte des éléments contradictoires. La plupart des économistes pensent qu'il n'y aura pas de regain de l'inflation au sortir de la crise.

08 avr. 202008 avr. 2020

Et pour ceux qui ont eu la bonne idée de créer une (très) petite entreprise dont la moitié de l'activité est dans le nautisme juste avant la crise sanitaire... moi par exemple ... le démarrage à été un faux départ, pas d'aide du gouvernement (pas de baisse de CA vu que pas de CA avant = pas d'aide ) plus de revenus salariés (heureusement qu'on était deux à travailler et pas que moi) , etc, etc, ...

Bon, on va pas se plaindre, on est en vie, nos enfants vont bien ! So far so good ! c'est quand même ça le principal, pour le reste et bien on rebondira comme d'habitude, c'est pas un virus de merde qui va nous arrêter, même si il essaye très fort, on va l'avoir cette saloperie.

Pour mon bateau, si il perd de la valeur, c'est pas grave, je n'ai pas l'intention de le vendre et c'est comme à la bourse, tant que c'est pas vendu t'a rien perdu et il nous restera un plaisir immense quand on va refaire la première sortie en mer après le confinement, ça n'aura pas de prix!

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort !

Faut TOUJOURS rester optimiste et TOUJOURS trouver du positif même dans les situations difficiles, c'est ça la clef.

Portez vous bien.

10 avr. 2020

Merci Now, je partage.

Hervé

09 avr. 2020

Je ne vois pas bien en quoi un contrôle technique pourrait relancer le secteur du nautisme. Au mieux tu te retrouve sans bateau parce que tu ne pourra pas acheter un bateau neuf, au pire tu te retrouve en plus à devoir payer pour la destruction de ton bateau. Si en plus tu peux pas revendre le tien d'occase tu risque pas d'en racheter un.

09 avr. 2020

En fait un contrôle technique c'est une super idée!!! Il y uara encore moisn de gens comme moi dans les ports... C'est à dire fauché et qui donc navigue beaucoup car réellement passionnée. Ainsi les ports seront encore plus tranquille: presque que des ventouses de personnes à gros moyens!

Franchement, un contrôle technique pour les bateaux... Quelle ineptie mais surtout il faut vraiment être mazo pour demander ce genre de truc!

A chaque fois qu'un truc comme cela existe c'est toujours en défaveur des "petits". On a déjà des places de port rares et très très cher, un loisir bien au dessus de moyens même de la classe très moyenne, et il faudrait encore taper taper...

J'éspére que nos élus/Seigneur des nouveaux temps, ne liront pas ce fil!!!!!!! Ils ont déjà trop be "bonnes" idées, pas la peine de leur en donner plus.

Et faire redémarrer l'économie avec un contrôle technique dans le nautisme... Là où les chantiers imposent des pros seulement: ils sont désertés par les petits.

Perso, si cela arrive, je n'aurais pas d'autre solution que vendre et encore, si pas de travaux trop important pour vendre le navire, et arrêter ce que je fait depuis mes 8 ans: naviguer! Le dernier plaisir qui me reste, le dernier endroit où il y a encore un peu de liberté.

Après, pour ceux qui ont trop d'argent, si un contrôle technique les branchent, qu'ils le fassent de leur cotés, volontairement, avec un expert. Ils feront bosser un expert (100 euros du métres), et ensuite pour les réparations, le chantier du coin etc... Si ils ont les moyens de le faire pour relancer l'économie du nautisme, qu'ils ne se génent pas.

09 avr. 2020

Absolument d’accord!

09 avr. 2020

Le contrôle technique n’aurait d’intérêt que si les bateaux pouvaient être à l’origine d’accidents vis à vis des autres bateaux. Ce qui est le cas de la voiture, une voiture mal entretenue peut créer un accident vis à vis des autres véhicules.
En ce qui concerne les bateaux, il est très rare qu’un voilier soit à l’origine d’un accident mortel vis à vis d’un tier. Par conséquent le contrôle technique n’a aucun intérêt sauf de ponctionner encore plus les plaisanciers.

09 avr. 2020

Pas besoin de CT, l écrémage se fait vite sur la mer...les bateaux ventouses vont disparaître car pourront plus payer pour rien, on va se serrer la ceinture il y aura des dommages...mais ceux qui se retrouveront seront encore plus heureux de se retrouver😁

Au contraire il y aura un ecremage en faveur des plus riches ,moi je suis deja exangue pour payer les frais de mon bateau !

10 avr. 202010 avr. 2020

Je suis d'accord avec pierre 2 the minimalist. La dessus on est tous avec un risque égal, que l'on combat avec des avoirs et des moyens différents. Donc forcément ce n'est pas équitable.

A l'échelle des PAYS,
Riches contre pauvres, on s'en rendra compte.
J'ai peur pour l'Afrique.

A l'échelle du DEPARTEMENT,
on le voit avec le taux de moralité max en Seine Saint Denis. Tiens c'est bizarre.
On le voit aussi aux USA, mais là c'est particulier, ils préfèrent dire "les noirs meurent plus" que "les pauvres meurent plus là où ils sont tous entassés les uns sur les autres comme des me**des". ENfin bon ça les regarde.

A l'échelle de l'INDIVIDU,
bien sûr que c'est déjà différent. Bien sûr que j'ai un beau frère préparateur de commande en entrepôt, et bien sûr qu'il est obligé à continuer de bosser pour payer son loyer et nourrir sa femme et ses gosses. Bien sûr que tous ces amazon / carrefour / leclerc / etc s'en cognent des intérimaires. Et qu'il y a des morts parmi leurs employés. Bien sûr que 99% des ingénieurs comme je l'étais encore il y a peu sont tranquilles à la maison payé 100% en télétravail.

EVIDEMMENT qu'on est inégaux devant cette crise à ce jour. C'est comme si on nous disait "bon bah voila , ça coûte 4000 par tête. Chaque français paye 4000, allez hop, exécution". AH ouais? Bah tout baigne alors. Juste 4000 par tête. C'est facile pour tout le monde ma foi !

ps : à mon échelle à moi, qui voulait ouvrir ma boite dans le nautisme à l'issu de mon tour du monde, bah.... j'ai l'impression que la demande va en prendre un coup :(

09 avr. 2020

@Diver. je pense que tu as raison. Si on balance du pognon sans rien produire, c'est juste de l'inflation. Mais effectivement comme cela est dit les experts de la BCE pensent qu'il n'y a pas de risque d'inflation. Cela implique qu'il y aura un ajustement douloureux sur les revenus s'ils ont raison.
La limitation de la production, la volonté de "démondialisation", les difficultés de transport, tout cela pousse les pris à la hausse et il suffit de vois la valse de étiquettes dans les supermarchés pour le constater. Ils ont de bonnes raisons: il faut acheter local (et plus cher) et c'est compliqué de faire venir les produits industriels.

Pour le nautisme, difficile à dire, mais le risque est fort qu'une baisse importante des revenus accélère un déclin lent et progressif jusqu'ici.

09 avr. 2020

Et si on essayait d'imaginer l'impact futur de cette épidémie, mais à plus long terme,
et si on se laissait aller à un peu de futurologie amateur

et si les continents devenaient hostiles à cause du virus et de ses mutations,
et si alors les océans devenaient un refuge,...
s'il y avait une sorte d'exode terrien,

HEO devenant alors le facebook de la mer, la bible de ce nouveau monde

ok je délire, la faute au confinement
(dans quelques années, on parlera de ce post comme de "la prophétie de tdm2023")

09 avr. 2020

il y a 6 jours le FMI prédisait que la crise serait pire que celle de 08, maintenant ils parlent de 29...

Le nautisme est cuit, l´économie en général aussi, le tout est de voir si on va prendre le bon virage ou pas.

10 avr. 2020

Le nautisme peut être pas, mais le nautisme à petit cout prendra surement une claque.

09 avr. 2020

Une petite bestiole, si petite qu'on ne la voit pas, met à genoux un porte avions. Une arme capable d'anéantir des centaines de milliers de personnes d'un coup, d'un seul.

A genoux.

Et à la niche.

J'espère que le coté dérision énorme parviendra à certains cerveaux bien trop payés pour ce qu'ils font.

10 avr. 2020

Version moderne de la fable de La Fontaine "Le lion et le moucheron"

10 avr. 2020

Ca va rien remettre en question du tout. J'avais arrêté de regarder les infos il y a 4 ans en même temps que ma décision de fuir en bateau tellement j'étais écœuré par ces menteurs, voleurs, et incompétents qui nous dirigent et qui dominaient les infos que je lisais.
Il n'y a pas d'autres qualificatifs. Menteurs, voleurs, incompétents. Retournez ça dans le sens que vous voulez.

Samsung a annoncé des chiffres en hausse. On n'est pas à la place des petits. Des 10 - 20 ans. Oui le bas de la fourchette est basse, mais à 10 ans, dans mon entourage, ils tapent mieux sur le clavier que moi à 20. Ca leur passera, le virus, aux petits, et ils voudront encore plus de techno.

Sans ce soucier de la politique.

Sans ce soucier de la consommation des ressources naturelles et de la dispersion de la matière non recyclable dans des appareils que l'on ne recycle déjà pas aujourd'hui.

On ne recycle pas la micro électronique.

On nous vend la nano électronique. Moins de matière. Oui. Mais encore plus de dispersion non recyclable.

Arrétez d'y croire, les gars. C'est mort. La seule bonne nouvelle, c'est que nous on sera morts avant. Si ça peut vous rassurer.

10 avr. 2020

@goj

Je suppose que tu ne vis pas que d’amour et d’eau fraiche. Sois tu es rentier, soit tu es retraité.
La vraie question est de savoir quelles richesses tu produis pour la collectivité.

Hervé

10 avr. 202016 juin 2020

A voir plus tard :

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (93)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021