Il y a des hommes sur les super tankers

Sur ces monstres qu'on croise parfois, il y a de la vie!
Sur Arte, un petit docu intéressant :
www.arte.tv[...]royaume

L'équipage
24 jan. 2016
24 jan. 2016

Arte fait de bonne émission
la vie sur un navire marchand a toujours été particuliere j ai commencé à naviguer en 1971 sur des cargos classiques avec quart a la machine nous etions plus de 30 a bords et on embarquait pour 5 mois c etait dur nos cabines n'étaient pas climatisees mais l ambiance excellente on parlait tous français pavillon français et oui on battait pavillon français
puis son venus les bateaux dit automatisé s sans quart machine on vaviguait a 20 durée d embarquement 3 mois cabine confortables climatisees l ambiance était moins bonne Avant d etre viré de la marchande car je coutait trop cher j ai terminé sur un bateau pavillon bahamas nous etions 3 français a bord équipage indien nous restions 2 3 mois a bord certains de l équipage restaaient plusieurs annees
la marchande m a permis de vivre mon rêve et comme dit mon fils je n ai pas été déçu par mon rêve c est malheureusement devenu de l esclavage moderne

pour ca au moins on peut dire c etait mieux avant

un dinosaure retraite de l ENIM

24 jan. 2016

Mon père aussi a été une victime de cette évolution maritime, avant même la sortie de ce disque que je n'oublie pas.
D'ailleurs ne sommes nous pas aujourd'hui à la phase 2 de ce que ce texte décrit?
Cordialement

24 jan. 2016

Pardon d'être aussi distrait, c'est le dimanche

28 jan. 2016

Euh, pour avoir fait un tour en maintenance sur un cargo de 92000 tonnes, je peux te garantir que les quarts machine existent encore et que les Philippins assurent l'ambiance! ^^

24 jan. 2016

Travaillant sur des N/O français en tant que sédentaires, donc pas marin, nous avons encore que des marins français à bord. Mais pour combien de temps. Un dernier rapport du ministère de la recherche mentionne le RIF comme solution de réduction de coûts.

24 jan. 2016

Bonjour,
moi, j'aime pas les super tankers.

24 jan. 2016

C'est sobre et émouvant ; un bon documentaire sans commentaire dont certaines émissions dédiées au monde de la mer, devraient s'inspirer...

24 jan. 2016

Très bien ce reportage, et sans voix off. J'ai horreur des voix of qui expliquent ce que l'on voit déjà.

26 jan. 2016

ces supers tankers me foutent la trouille quand je les vois au large en route convergente, d'une part je ne suis pas sûr que la veille soit bonne, surtout la nuit et d'autre part leur manoeuvrabilité lamentable fait peur. Alors je prépare toujours une route pour passer derrière, mais parfois ils se suivent bite à cul... La ça devient intéressant

26 jan. 2016

Kaj ne t inquiete pas la veille a la passerelle est faite jour et nuit tout le monde ne va pas se coucher a 22 heures en laissant le pilote auto
il y a a la passerelle au minimum un officier et un matelot
leur manoeuvrabilité est normal compte tenue de leur longueuur et tonnage il y a de l inertie
il me paraît normal que nous autres qui sommes sur des mouilles cul dégagent pour ne pas les gener par contre ils ne sont pas bite a cul comme tu le dis sûrement une impression que tu as compte tenue de leur grosseur
quand tu t approche d un de ces monstre fait lui comprendre par une manoeuvre claire que tu va passer sur son arriere et si vraiment tu as une vraie difficulté rien ne t empeche de le contacter par VHF
pour memo je vous signale que les supers tankers actuels sont un peu plus petits que ceux des années 70 quand le canal de suez etait fermé il me semble me souvenir que le batilius de la schell faisait 555000 tonnes

26 jan. 201616 juin 2020

Illustration d'un croisement un peu chaud :

27 jan. 201627 jan. 2016

@ frablo :
Tu ne peux pas te rendre compte que j'étais déjà tribord amures au près, parce que ma girouette ne fonctionnait pas bien, et donc la flèche jaune qui indique la direction du vent apparent donne une mauvaise indication.
J'ai préféré abattre, pour gagner en vitesse, passer devant le premier après l'avoir prévenu de ma manœuvre, et me dégager ainsi de la meute des suivants.

27 jan. 2016

Le cercle rouge a un rayon de 2 miles, je marchais à 5-6 nds, mer formée.
Il y avait d'autres cargos qui arrivaient du sud, ça m'a paru la meilleure option pour retrouver une route libre, et une certaine tranquillité.

26 jan. 2016

Y'en a qui aime bien les ennuis.
Au lieu de mettre 15° sur tribord et parer les 3 navires, vous en mettant 45 de l'autre bord pour passer sous leur nez.........

27 jan. 2016

J'avais bien compris que tu étais au près, mais dans un tel cas, qui pourrait être dans un DST, il vaut mieux faire une manœuvre franche en virant et perdre 5mn sur l'ETA, que de passer sous le nez de 3 cargos, peut-être suivis par d'autres, et risquer une réaction en chaîne.
Avec une vitesse de rapprochement de 20 nœuds, le virement ne dure pas longtemps.

27 jan. 2016

bonjour Jean Paul
Je crois me souvenir du Batilus donc j'ai vu l'épave sur les rochers je crois à Batz , c'est vieux!
Il y a quand même des endroits où les cargos (pas que les tankers et super tankers) se suivent bite à cul. J'ai vu ça du côté de Pantelleria où notre route devait traverser le défilé ininterrompu des cargos. Nous étions très inquiets mais il faut reconnaître que les cargos se sont montrés très corrects, c'était la nuit, l'un s'est arrêté puis a allumé un projecteur pour nous voir, pourtant il n'y avait pas danger mais il a préféré assurer.
Je n'ai pas pensé à appeler en VHF, les rares essais que j'avais fait avant ayant été négatifs. je me suis dit qu'il n'y avait pas de veille radio...

28 jan. 2016

Prends le rail montant des Casquets à l'entrée Sud Ouest, et je peux t'assurer qu'en de nombreuses circonstances tu vas faire demi-tour.

27 jan. 2016

Bonjour
Tu confonds avec l'Amoco Cadiz,
Le Batillus à été démantelé dans un chantier de Taïwan ou Corée.

28 jan. 2016

L'un s'est arrêté? Euh, tu es sûr de toi là? On ne les arrête pas comme ça ces bébés là...
Même dans le rail de la Manche, le traffic n'est pas aussi serré. Pour l'avoir traversé plusieurs fois de jour et de nuit, j'ai trouvé que tout le monde exagérait sur la distance entre cargo et la dangerosité de la traversée...

26 jan. 2016

Tres bon reportage humain !
merci !

27 jan. 2016

Papy c etait ou

27 jan. 2016

A vrai dire ce ne sont pas trop les tankers ou autres cargos qui me font peur, car même s'ils font route sur nous éventuellement il suffit de se mettre par leur travers et d'avancer en repérant leur mât milieu pour sortir de leur trajectoire, ils ne font quand même pas 300 m de large. Par contre j'ai beaucoup plus peur des vedettes qui foncent sous pilote sans regarder devant ou encore des ferry super rapides car là on se sent absolument impuissant alors que ça ne les dérange pas de nous croiser à 100m. et là c'est chaud !

27 jan. 2016

C'est l'avantage de l'AIS , car on peu appeler le bateau par son Nom , ce qui est en général plus éfficace , étant sur le trajet Barcelone Pollença , au près sous GV et G, mon étai largable en place avec trinquette pliée au pied, j'avais la flemme de rentrer mon génois pour virer de bord, j'avais en visus un pétrolier je pense ´d'environ 150m, venant sur mon Bâbord , je l'ai appelé par son nom une 1 ère fois pas de réponse , j'ai rappeler environ 5/7 MN après et la réponse , je lui ai posé la question, qu'elles étaient ses intentions compte tenu de notre route de collision, tout de suite m'a répondu Ne bouger pas , je me déroute , et effectivement il c'est dérouté d'environ 30/40 ° , je l'ai rappelé pour le remercier, c'était un pavillon des Îles ?.

27 jan. 2016

@ yantho
C etait il y a bien longtemps mais je ne confonds pas le batilius a bien etait démantelé a Taiwan sans je crois n avoir jamais vu une goutte de petrole dans ses cuves pendant le temps de sa conception et construction le canal de suez avait rouvert et ces super géants qui faisaient le tour par Bonne esperance n avait plus d interet
Il avait un sister ship le Pierre Guillaumat qui lui a fait qqs voyages il dechargait a Antifer port specialement concu pour ces geants qui ne pouvait rentrervdans aucun port d Europe
Effectivement un grand gâchis d argent il me semble avoir lu que le port d antifer a une utilite actuellement ferme aquacole Ca fait sûrement cher le kg de crevettes ou poissons
Amoco etait nettement plus petit dans les 300000 tonnes mais tout ca c est bien loin
Si un normand lit le file il pourra nous dire ce qu est devenu le port d Antifer

27 jan. 2016

Jean Paul ce n'est pas toi qui confonds c'est Kaj me semble-t-il.
Il y avait du pétrole à bord quand j'y étais. Et on montait jusque R'dam (après allègement évidemment).
Ils étaient quatre sister-ship et effectivement ils n'ont pas servi longtemps.
Échoué à PortSall c'était l'Amoco Cadiz .
Tout à fait d'accord avec le reste.

07 mar. 2017

Le terminal d'Antifer est toujours opérationnel, mais il reçoit peu de navires, je crois pas plus d'un par semaine!
Ce fut effectivement un énorme investissement, projet lancé après la fermeture du canal de Suez en 1956. Mais le temps de la réflexion, des études, du choix d'un site, de la réalisation des travaux (tout cela ne se fait pas en quelques années!), je crois que la mise en service a coïncidé avec la réouverture du canal qui rendait inutiles ces mastodontes. Et pourtant l'idée était bonne.
Il n'y a pas de ferme aquacole à Antifer.
Le dernier projet en date était de réaliser un terminal méthanier, juste à côté je crois, mais il semble que ce projet soit abandonné en raison de multiples recours. Il est vrai que dans notre beau pays, il n'est plus possible de réaliser de grands projets d'équipement à cause de toutes les oppositions plus ou moins justifiées.

27 jan. 2016

Oui kaj a par contre raison les gros yatch et ferry rapide sont plus dangereux de par leur vitesse on a moins de temps pour reflechir mais ils ont l emeteur AIs permet a mon traceur de les prendre en compte et comme je le disais sur un autre file il fait moins ce conneries que moi meme si ce fait me deplait
Moi les plus grosses peur je l ai eu avec des bateaux de peche pas des petits des assez gros emeteur AIS non en service pour ne pas donner sa position au copain quand ils ont trouvé un bon coin de peche quand il chalute ca va pas tres vite on arrive a comprendre d ou ils viennent quand ils font route et qu il y a de la brume j ai deja eu vraiment peur
J ai pas un gros bateau , je suis plus tôt allergique au truc électronique mais je reflichi a m en equiper d un meme si je ne met en service que quand il y a de la brume pour economiser les batteries

29 jan. 2016

vous devez bien avoir raison à propos du batilus et de l'amocco, pourtant j'aurais juré... Mais peu importe et à vrai dire on n'a pas trop parlé des porte container que je considère comme vraiment dangereux, comment peuvent-ils maîtriser contrôler un tel fardage et une telle masse quand ça piaule velu ?. Ca fait peur. Croiser ces HLM au large me laisse tristement rêveur, c'est ça l'avenir ?

29 jan. 2016

C'est le présent semble-t-il...

16 mar. 2017

C'est écrit là.

29 jan. 2016

Bonjour

j'ai navigué en 1977 pour le boulot sur le ESSO Rotherdam
pétrolier appartenant à esso (ils avaient leur propre compagnie de transport à l'époque )
300 m x 60 tirant d'eau en charge 29m !! cuve de 26m de profondeur.
équipage:

officiers et sous of: équipage espagnol de 8 personnes
matelots philippin = 29 personnes .

pas grand monde pour un si gros bateau

JF

29 jan. 2016

tu sais sur les porte container automatisés ont ete il me semble 22
on avait encore le pavillon francais donc francais a bord

30 jan. 2016

j'ai failli faire l'hydro à Nantes, je ne sais pas si je dois regretter de ne pas l'avoir fait. Ca doit manquer de charme.

T'as bien fait ! Tous des malades, on les appelle les hydropathes....

30 jan. 2016

Beaucoup d'humanité dans ce reportage. J'ai retenu une phrase: "L'homme le plus heureux c'est le marin qui rentre." Mais, il me semble qu'après quelques jours avec les siens, il éprouve aussi la nostalgie de ne plus être en mer. C'est tout le paradoxe de ce beau métier.

30 jan. 2016

J'ai beaucoup aimé ce métier, j'ai connu parfois la nostalgie de ne plus être en mer mais çà a toujours été très dur de quitter les siens pour partir...je ne me suis jamais habitué...j'ai posé mon sac à terre définitivement (de façon professionnelle) il y a 3 mois...d'autres projets m'attendent, d'autres départs...

30 jan. 2016

@ alizes moi je n ai navigué que 15 ans apres j ai ete gentiment muté au siège de la compagnie Il y a 3 ans j ai pris ma retraite et vis avec mon epouse sur un voilier elle a bon caractère car elle a accepté cette vie par contre nous ne navigons qu en méditerranée alors je te souhaite bonne chance pour ton projet surtout ne tarde pas car pour nous le soleil est quand meme a l ouest
Pour kaj on dit qu il ne faut jamais rien regretter mais vu ton age tu aurais connu la meme marine que moi et je t assure qu elle ne manquait pas de charme
Moi j ai eu la chance de vivre mon reve et il ne ma pas decu
Merci aux modérateurs du site de nous laisser discuter car nous sommes assez loin du sujet du file
Ancien ou actif de la marine marchande on pourrait peut être se faire un heo club ici

03 fév. 2016

Je suis donc sur le forum le seul retraité de l ENIM
je me savais dinosaure mais pas a ce point

03 fév. 2016

moi aussi je suis retraité de l'ENIM

04 fév. 2016

Mais non tu n'es pas seul....

03 fév. 201616 juin 2020

Idem, j'ai navigué 12 ans à la CGM, à l'époque ou il y avait encore écrit LE HAVRE au cul.
Sur les derniers que j'ai fait, nous étions 16 pelés à bord. Un beau métier techniquement. Il m'a tout donné.
Humainement, c’était plutôt génial en tant que célibataire. Lorsque ensuite il faut construire une famille, c'est plus difficile. J'ai su m’arrêter à temps, et maintenant, le voilier comble largement mes désirs de mer, et non, rien de rien, non je ne regrette rien :-)

04 fév. 2016

avec l accord des administrateurs du forum est qu on se fait un heo club?????

04 fév. 2016

mon fils a pris la relève et navigue actuellement comme lieutenant sur le Bougainville de la CMA CGM, pavillon français immatriculé à Marseille...il s'éclate bien même si ce n'est pas la vie que j'ai connu dans les années 70...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (196)

Coque de bateau

novembre 2021