Honfleur : le Vieux Bassin devenu invivable?

En escale à Honfleur, une des plus belles de la Manche. C'est d'ici que partit Champlain en 1608 pour fonder Québec et 8 de ses quelque douze voyages se firent au départ de Honfleur. Le charme de la ville et du Vieux Bassin.
Mais...
Sur le quai Ste Catherine, le long duquel se trouve le ponton visiteurs, la foule déambule en masse, surtout le week end. Les terrasses des restaurants se touchent sur toute la longueur et cela crée un brouhaha continu jusqu'à tard dans la nuit. J'avais donc décidé de rester sur le nouveau ponton, le long du jardin public où à défaut du cadre, on peut dormir, à quelques centaines de mètres du cœur de la ville.
Hier, après m'être assurer pouvoir disposer d'une place de permanent absent sur le quai d'en face, j'ai pris le risque d'entrer dans le sanctuaire.
Alors là, je n'ai pas échappé à cette maladie contemporaine de mettre des sonos à fond! Déjà, dans la fin d'après midi, une sono a inondé tout le bassin de décibels intrus. Ensuite, le soir jusqu'à plus d'heure, ce qui était apparemment une "animation" ou "concert" dans quelque établissement du quai Ste Catherine a fait de même.
Vers 23h15, excédé, j'ai envoyé un mail au maire qui, à cette heure là, devait dormir tranquillement!
Il me parait inconcevable que dans un tel lieu touristique, des établissements soient autorisés à émettre un tel vacarme et qu'aucune autorité ne se manifeste pour faire réduire le son.
De nombreux visiteurs étrangers (aujourd'hui 5 ou 6 bateaux néerlandais ou britanniques) viennent pour la qualité du lieu. Quel souvenir emporteront-ils après une nuit d'insomnie et quelle publicité feront-ils à leurs amis et relations?
J'ai également rédigé une pièce de littérature au CNH qui gère le bassin, en espérant que les choses redeviennent normales.
En attendant, si vous venez à Honfleur, évitez les week ends en saison et accostez au ponton de l'avant port (eau et électricité ào tous les étages, sanitaires neufs à moins de 100m!

L'équipage
22 juil. 2015
22 juil. 2015

Honfleur = Disneyland !
Les peintres aimaient bien mes voiles cachou et me demandais de les hisser pour donner un peu de vie au paysage lorsque j'allais au vieux bassin. Et puis un jour je me suis fais copieusement engueulé par un restaurateur à qui je cachais la vue a ses clients !
Le pouvoir est désormais du coté des marchands. Je pense que le maire a choisi le camp de l'argent et je doute d'une réponse de sa part. Le temps des Frêres de la Côte et du Léopard Normand est terminé depuis longtemps.
J'y vais parfois l'hiver...

22 juil. 201522 juil. 2015

Notre monde, du moins ses acteurs, ne supportent pas le vide phonique.
Il faut de la musique quand on achète une tranche de jambon, des chaussettes ou du dentifrice ou quand on bouffe une pizza de piètre qualité.
Ca doit aider à oublier ce qu'on ingurgite.

En ce moment je fréquente les magasins de bricolage.
Chez Castorama, quand j'arrive dans un rayon, je recherche le branchement de l'écran télé qui me livre ses bons conseils.

Parfois un écran par rayon. Les brouhahas se chevauchent et c'est proche de la souffrance audio pour moi.

il y a quelques années, ces écrans fonctionnaient avec des petits lecteurs de cassettes VHS qui étaient logés sous l'écran.
C'était le bon temps.
C'était le pied !

Je piquais la cassette et je la planquais dans un autre rayon, bien camouflée à l'autre bout de la diagonale du magasin.

Aujourd'hui avec les réseaux, la tâche est plus ardue.

Je suis surpris par le nombre de personnes que je connais qui ont systématiquement la musique en mode "on" dans leur bagnole à un niveau sonore qui ne permet même pas de distinguer ce qui en sort.
Un bruit de fond qui s'ajoute à celui de la bagnole elle-même.
Une ineptie digne d'un goût très incertain pour la musique malgré les apparences.

Faut croire qu'il y a de la demande !

22 juil. 2015

Mon bateau a été dans le vieux bassin d'Honfleur pendant plusieurs années. Petit privilège des vieux gréements, c'était gratuit. Mais j'ai finalement préféré aller ailleurs dans un port payant pourtant plus loin de chez moi. Comme le souligne écumeur, il est pratiquement impossible de dormir à bord, bruit, manque d'intimité, détritus sur le bateau, ambiance à couteaux tirés avec les pêchous (au point qu'il y a eu des bagarres et un plaisancier coulé dans le sas) et j'en passe ...
Pareil que Lord-M : j'avais hissé les voiles un jour de fête a la crevette pour agrémenter le bassin. On m'a fait savoir par voie officielle que je devais les descendre parce que ça gênait une terrasse.
J'ai donc fini par partir, mais je garde de bons souvenirs de rencontres que j'y ai faites avec d'authentiques marins et avec des passionnés de bateaux traditionnels.

22 juil. 2015

Sans compter les détritus divers sur les bateaux, allant jusqu'au jet de canettes de bière avec l'éclat de gel coat qui va avec (vécu), et depuis le sas, eau complètement pourrie, bactéries fécales, odeurs par temps chaud, gale sur la coque et les hélices en quelques jours, etc.....

22 juil. 2015

bah nous a Masstricht, la marina se trouve derrière un splendide château mais.... il se fait que beaucoup de mariages sont célébré làbàs le samedi et c'est des champions, a 2h du mat , tu a droit a un feu d'artifice tiré depuis les jardins du château, ... te raconte pas quand tu dort bien... mais bon je suis étranger au pays, j'aime cette marina , je râle en silence.. :alavotre:

22 juil. 2015

Nous avons passé beaucoup de temps a honfleur, mais au nouveau ponton "coté parc" on est tranquil en contre bas, pas trop de bruit, et surtout porte avec code, se qui evite les touristes qui prennent des photos sur les pontons. en plus les nouveaux sanitaires sont juste aux dessu.
Par contre, quand l'ecluse ouvre à l'étale il y'a des vagues, pareille avec les bateaux de promenade et chalutiers qui sortent et rentre "trop vite".
Sinon j'aime bien cette petite ville, l'apero au CNH le samedi midi et sympa.

22 juil. 2015

beaucoup de ports subissent des fortes nuisances sonores qu'aucune autorité n'oblige à modérer malgré la loi.
à Boyard-ville récemment un orchestre avec une grosse puissance c'est posé le long des quais, ça passait à travers mes boules Quies ! Déjà qu'il a fallu faire gaffe à l'espèce de vieux gréement promène couillons qui veut absolument naviguer à la voile dans le port...
Aux sables d'Olonne, port Olona, pareil ! On a été sauvé par la pluie et le froid
A pornic ils ont eu le même problème mais il a été résolu par une pétition et l'action du chef de port. Il reste quand même tous ces bars très bruyants
A Audierne il y a quelques années, il y a deux communes qui donnent sur le port, le 14 juillet c'est a qui fera le plus de bruit, une sorte de concours de décibels quoi....

Je ne vous parle pas de l'étranger, Bodrum en Turquie; au moins 20 boites de nuit qui essaient de crier plus fort que la voisine, Porto Rafti en Grèce, trois boîtes de nuit qui essaient de s'écraser sous les décibels.
c'est partout pareil mais on pourrait espérer un respect des lois et une action efficace des autorités. Mais sont-elles concernées ?

23 juil. 2015

Pas partout... mais si je continue ce post je vais encore vous parler de l'Ecosse!!

23 juil. 2015

oh mon Dieu !
Incroyable!
Il paraît même que le soir du 14 juillet, y a des bleds qui tirent des pétards jusqu'à pas d'heure !

22 juil. 2015

C'est quand même étonnant : la pollution est à la mode (enfin, la lutte contre la pollution). Mais parlez de pollution sonore, c'est à croire que vous avez inventé le terme !

23 juil. 2015

Bonjour,

Loin de moi l'idée de polémiquer, mais les ports ont toujours été des lieux de vie, d'animation, de rassemblements ... Alors certes aujourd'hui les sonos sont plus puissantes, mais imaginez un port loin de toute activité, vous n'aurez plus accès aux commerces, bistrots et autres services. C'est un tout.

Ce que je regrette le plus, même si je comprends que cela sécurise les plaisanciers, c'est l'accès verrouillé aux pontons. Moi qui n'ai pas de bateau, j'adore me promener et flâner sur les pontons, regarder les bateaux (tout en respectant biensur l'intimité de leurs occupants), attraper une haussière lancée par un bateau en approche ... Maintenant, quand je me promène sur les pontons (à la Trinité par exemple), je n'ai pas la conscience tranquille et ai "peur" de me faire virer à tout moment ...

23 juil. 2015

Il ne faut pas confondre "lieux de vie et d'animation" et musiques tonitruantes.
Dans le cas présent, un seul établissement assourdit tout le bassin et ses collègues ainsi que la clientèle de tous. je suis passé devant une autre établissement avec une ambiance musicale qui ne dépassait pas en fait le périmètre de la terrasse, question de volume.
Dans le même domaine, à Ouistreham il y a environ une semaine, une "animation" dans un terrain de camping à environ 1 ou 2km de la marina. Nous fûmes assourdis jusqu'à pas d'heure. Toute activité doit se faire dans le respect des autres, mais c'est une mode de mettre les sonos à pleins tubes. Idem dans les établissements du genre discothèque, tout comme dans les rassemblements familiaux dans une salle, mariage ou anniversaire par exemple. Impossible même de parler à ses voisins.

Quant à la promenade des badauds sur les pontons, les responsables des marinas ont raison de l'interdire. Tout d'abord des questions de sécurité. Inévitablement, des enfants ou adultes risquent de tomber à l'eau. Ensuite, les plaisanciers ont droit à leur intimité et à leur tranquillité, sans compter les risques de vol. Je me garderais bien de passer une aussière à un badaud, à peu près certain qu'il ferait le contraire de ce qui est souhaitable. Solitaire, je suis organisé avant d'accoster pour assumer seul ma manœuvre, mais je ne refuse pas l'aide d'un autre plaisancier serviable dont je sais qu'il sera capable de faire ce qui est souhaitable, même si cela n'est pas ma manière de faire.

23 juil. 2015

Bon je reconnais, que c'est bruyant, mais nous avons passé beaucoup de soirées au bar de l'albatros, super ambiance, et du gros son. Aprés il faut se mettre du côté des patrons de bar, ils ont la saison pour vivre, donc à eux d'attirer le péquin. alors oui cela fait du bruit, gêne les plaisanciers, mais ça remplis les caisses, fait vivres le quais, et fait bosser pas mal de monde.
hors saison c'est calme, limite mort, je ne prend pas parti, et ne critique surtout pas ecumeur, je sais combien c'est chiant le bruit quand on veut dormir, mais pour moi le plus chiant c'est les touristes qui descendent sur le ponton (malgrés l'interdiction) et vont jusqu'a monter sur les bateaux pour fairent des photos.

23 juil. 2015

Ahhh!!!!!! Honfleur rime avec raaaaaaleur!!

23 juil. 2015

ben nous a marseille on n'a pas ca c'est propre silencieux bien elevé :mdr:

23 juil. 2015

j'avoue que je suis dubitatif en lisant ce post.

Passer une nuit dans une marina ou un port, c'est un peu faire du caravaning, non?
En période d'affluence, les seuls campings avec des places dispos sont ceux en périphérie, proches des voies express, les campeurs sont les uns sur les autres, les sanitaires dégueu et l'animation du Samedi soir, un mixte entre rave et ballouze campagnard.

Donc, sachant cela, on choisit le soir venu entre mettre les bouchons d'oreille ou bien les tongs et le bob ricard pour festoyer avec ces con-génères

23 juil. 2015

Dans le secteur, je ne vois guère où bfaire escale ailleurs que dans une marina ou un port.
Le cadre du Vieux Bassin est exceptionnel. Ayant demandé et obtenu sans peine une place sur le quai d'en face, beaucoup plus calme que le quai Ste Catherine, j'espérais pouvoir prendre mon petit déjeuner en terrasse (celle de mon EdM), face à l'enfilade des maisons du quai, éclairées par le soleil matinal.
Maintenant, je me priverai de ce petit plaisir et resterai au ponton du jardin public, tranquillité garantie.

Sur un plan plus général, on peut passer une excellente soirée sans musique tonitruante qui semble être devenue la règle!

24 juil. 2015

La musique n’est peut-être pas intentionnellement irrespectueuse ou agressive, mais elle l’est dans ses effets.

Je suis d'autant plus à l'aise pour le dire qu'elle occupe une bonne part de ma vie puisque j'en joue et j'en écoute beaucoup !
Je suis d'ailleurs régulièrement obligé de lever la voix pendant les répétitions puisqu'entre deux morceaux joués il y a toujours un sax bien intentionné ou un trompettiste voire même un batteur qui se sent obligé de glisser quelques gammes au moment où on essaie de se parler.
Et il est bien rare qu'un seul rappel à l'ordre soit nécessaire bien que nous ne soyons pas des petits jeunes perclus d'insouciance.

Pour Ecumeur, ne mets jamais les pieds au restaurant "le marégraphe" sur les docks de Rouen.
J'y étais invité il y a une semaine.
La table était réservée et donc pas le choix des places à notre arrivée.
Notre table était juste en-dessous un baffle qui crachait une musique soutenue.
Je n'ai pas tenu plus de 3/4 d'heure et pendant le temps où j'y suis resté impossible de parler avec mes potes sans faire d'efforts démesurés.
Un calvaire.

Le volume sonore obligeant tous les clients présents à élever la voix pour se faire entendre de ses voisins, je vous laisse imaginer le bruit de fond général.
Combien de décibels ?

La musique partout tout le temps est un véritable phénomène de société depuis une trentaine d'année, contexte éminemment sonore de la modernité, le silence d'un lieu étant devenu synonyme de friche, d'arrêt, de panne, de défaillance, d'absence mais surtout d'émergence de sa propre intériorité.

La peur du silence comme d'autres ont la peur du vide.

La musique que personne n’écoute mais qui est là pour délivrer un message sécurisant pour contrer une peur diffuse de n’avoir rien à dire.

24 juil. 2015

J'ai eu l'occasion d'aller au Marégraphe il y a quelque temps. Brasserie sans beaucoup de relief, si ce n'est de pouvoir être en terrasse face à la Seine quand le temps le permet. Je n'ai pas souvenir d'une musique dérangeante, mais peut être suis-je tombé sur un jour de "silence"!
Pour revenir à mon post, je ne suis pas d'accord avec Matsyl sur la nécessité d'attirer le pékin avec du bruit.
Je ne suis pas certain (litote british!) que les clients des restaurants (enfin certains ne sont guère que des cantines à touristes probablement) apprécient d'être abrutis par la musique d'un de ces établissements car si tous n'en périssaient pas, tous étaient atteints. J'étais à l'extrémité opposée en diagonale et même tout fermé (merci pour respirer!), ce tintamarre envahissait le lieu de repos de l'Amiral.
Et les couples qui dînaient en amoureux?
Je ne pense pas que ce soit être un râleur, mais le plaisir de certains ne doit pas devenir une nuisance pour les autres.
D'accord avec toi, Yves, sur cette musique omniprésente en tous lieux et en tous temps, jusqu'à celle qui est diffusée dans les lieux commerciaux pour "stimuler le désir d'achat" des chalands qui passent.

24 juil. 2015

alors là, une * !

24 juil. 2015

Ce qui fait le charme d'une musique, ce qui génère l'émotion,
ce ne sont pas les notes jouées mais les silence qui s'y intercalent.

24 juil. 2015

Bravo ! Supprimons donc les notes jouées
[url=]

24 juil. 2015

Non !
Laissons-nous juste le choix du lieu et du moment durant lequel nous les apprécieront pleinement sans les imposer à ceux qui sont dans l'apaisement, la contemplation et la sérénité.

24 juil. 2015

Je crains que la tendance ne soit pas à l'amélioration.
comme les vaches qui se font une idée d'un univers bruyant avec leurs cloches autour du cou, il faut désormais vivre en musique, comme dans un vidéo clip.

Philippe Murray a défini l'homme moderne comme "l'homo festivus".

Alors on danse.

24 juil. 2015

Bonjour
Pas le seul Honfleur!!
un nouveau Toga (Bastia)est arrivée boîtes de nuit !! augmentation des places 25%... peut-être pour payer cette animation ? vos bateaux visités par ces noctambules (détérioration, vol, excrément, ect ect)
Bien triste quand on sait que ce port était des plus tranquilles :policier: :doc:
jean

24 juil. 2015

je sais que je suis un vieux con mais ça me permet justement de critiquer à haute voix ces nuisances volontaires et de dire pourquoi je vais ailleurs. Si on en fait tous autant ça risque peut-être d'améliorer les choses. Sinon il doit bien exister des tampons d'oreilles très volumineux avec talkie walkie incorporé qui permettent de discuter un peu entre amis au milieu de ce délire.
Je me demande d'ailleurs si ça n'est pas volontaire de la part des loufiats, quand on ne peut pas dormir on va au bar...

24 juil. 2015

Venez donc passer le week-end des 14, 15 et 16 août à Paimpol... question bruit vous serez servis.

24 juil. 2015

Du bruit certes, mais aussi de la musique et des beaux bateaux.
A éviter effectivement à cette période si vous n'aimez ni la musique, ni les bateaux traditionnels, ni la convivialité. De toute façon, le port et la ville sont saturés.

24 juil. 2015

@ écumeur : je faisais suite au post de Duduche relatif à Paimpol où il y a 3 jours de fête lors du festival de chants de marins août.
Concernant Honfleur, la flotte de bateaux traditionnels a effectivement bien diminué depuis quelques années. Hormis lors de la fête de la crevette où des bateaux viennent d'ailleurs (3 & 4 octobre cette année).

24 juil. 2015

En matière de bateaux traditionnels, seule la Ste Bernadette, bien connue localement est encore présente, plus un ou deux croiseurs en bois.
On peut aimer la musique, mais pas le vacarme des décibels abusifs autant qu'intrusifs, on peut aimer la convivialité mais pas la beuverie dans le vacarme. Quant aux bateaux traditionnels, ils ont l'avantage d'être silencieux.
On parle de pollution environnementale, le bruit en fait partie.

24 juil. 2015

Je comprend que Champlain ne pouvait plus supporter le bruit de Honfleur mais ce qu'il a trouvé ici n'est pas plus supportable.
www.bing.com[...]/search

24 juil. 2015

j ai quitté Binic en grande partie a cause du bruit
en saison , le weekend , et ça commence le vendredi soir , il y a trois podiums autour du port et c est tellement fort qu on ne peut pas se parler dans le cockpit sans hurler .
en plus ces fêtes attirent une clientèle très particulière , pas obligatoirement très respectueuse du bien d autrui et souvent bien aviné , et c est comme ça qu on a retrouvé un dimanche matin notre voiture avec un coté à repeindre

dommage Binic est un endroit plein de charme , mais a éviter l été et pendant la fête de la morue , c est invivable si on est sur un bateau dans le port

25 juil. 2015

Ben j'ai passé l'été dernier à Vannes et il n'y a pas de problème à 22 h tout s'arrête. Les orchestres ramassent leurs instruments et ensuite les gens rentrent chez eux ou continuent de papoter. C'est tous les weekends comme ça même pendant la semaine du golfe. Ça fait d'ailleurs tout drôle quand la musique s'arrête.

27 juil. 2015

studiofischer.canalblog.com[...]30.html

Mailloches à fourrer et minahouêts sont sur un bateau …. Épissoirs alors ! ?
Nous’aut’ les gars d’la marine, on est couillus, bourrus et ventrus !
Mais surtout, on fourre.
La mailloche, ça sert à ça, à fourrer les câbles en acier qui tiennent les haubans et tout l’restant !
On commence par arranger le fil à thon sur la mailloche et avant de commencer le fourrage, on épisse (à l’aide du gros épissoir) le fil à thon dans le câble en acier et on le graisse avec une bonne dose de suif qu’on limande avant de l’opérer.
Si vous comprenez pas tout, dites-le moi.
Donc, on a not’ câble en acier, on le tartine de suif puis on limande le tout avec des bout de draps usés limandés (c'est-à-dire découpés en longues lamelles qu’on dispose par-dessus le suif avant de fourrer à l’aide de la mailloche.
Pour terminer le boulot, on courbe la partie fourrée du câble en acier et on retient les deux parties par un fil de fer en acier qu’on enroule autour des deux parties et qu’on serre grâce au minahouêt.
Faut toujours débuter par un nœud portugais parce que si vous faites un nœud classique les deux bouts vont tourner avec le minahouêt.
Pour cacher le lien en acier, on le recouvre d’un chapeau turc (espèce de nœud de matelotage décoratif) fait dans une chute de fil à thon.
Si vous voulez une démo, faudra venir sur le chantier de restauration de la chaloupe Sainte-Bernadette à Honfleur (classée monument historique).
Le maître d’œuvre, c’est Yves Capart, un gars bourru mais très sympa et très pédagogue qui fait un véritable travail de restauration en traitant le gréement comme dans le bon vieux temps, le temps où la chaloupe était utilisée dans l’estuaire de la Seine pour la pêche (1926).
L’association « La chaloupe » de Honfleur s’occupe de l’entretien et de la restauration de la Sainte-Bernadette.

Nov 2004

Le quai Ste Catherine est un repère de marauds ... les restaurateurs pensent que tout leur est dû parce qu'ils y font du commerce de bouches et paient des impôts sur leurs déclarations bidonnées de chiffre d'affaires.
Ils gueulent après TOUT !
Les peintres y sont interdits, et les touristes qui déambulent sans s'attabler pour consommer sont regardés de travers comme s'ils étaient des voleurs de site ! Bientôt ils interdiront (s'ils le peuvent) les appareils photos !

C'est l'esprit honfleurais ... extrêmement ostraciste.

Quand la Sainte Bernadette met son moteur en route, le restaurateur sort comme un diable de sa boîte pour agonir les matelots qui font de la fumée et des mauvaises odeurs pour ses clients ... qui n'ont qu'à aller à la campagne s'ils veulent de l'air frais et du silence au lieu de venir s'agglutiner là comme des bigorneaux !
Mais il est pourtant fort heureux de la présence du bateau qui attire les curieux ...

Parce que c'est bien ça le problème universel :
trop de tourisme tue le tourisme !

Quand on trouve un coin sympa ... il ne faut jamais très longtemps pour que les grappes de visiteurs viennent pourrir le lieu.

Les restaurateurs du vieux bassin veulent bien l'argent des touristes, mais pas leurs sales gueules !

Et je ne vous dis pas ce qu'ils disent entre eux .... vous ne me croiriez pas !

Alors .... un jour, peut-être, les touristes lassés du mauvais accueil et des nuisances qu'ils génèrent ... iront voir ailleurs et Honfleur redeviendra 'vivable' ... QUOI ! ? on a encore le droit de rêver, non ?

Au fait .... si jamais un jour quelque guide imbécile vous raconte que le toit de l'église Ste Catherine a été construit par des charpentiers de marine et qu'il a une forme de coque de bateau renversé .... rappelez-lui que le toit date de 1870 et que les arbalétriers en arc sont traditionnels en menuiserie et que les charpentiers de marine ont quitté Honfleur depuis bien trop longtemps pour avoir pu intervenir sur l'église ... :)

27 juil. 2015

Remarque, ce que tu dis à propos des restaurateurs de Honfleur et de leurs rapports avec les touristes, peut se dire de la même façon pour toutes les villes touristiques.

27 juil. 2015

Bravo pour ce post plein d'humour.
J'ai connu Honfleur dans les années 60 (mais comme terrien car je ne pratiquais pas encore la navigation). C'était assez mort, mais tout de même assez loin du Honfleur de Jacques Perret. Maintenant, il n'est plus question de faire la tournée des bistrots par une soirée pluvieuse et ventée pour connaître la météo. Adieu Santander!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (15)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021